The raven and the dove – NaoNoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Elfe



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Naomiie Alyn
« Elfe »



Coeurs : 169 Messages : 864
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   15th Avril 2015, 21:10

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Porter un poids aussi lourd que le deuil à un âge si jeune n’avait pas été facile pour Naomiie. Le manque qu’un enfant qui ne s’est pas encore émancipé ressent lorsqu’il est privé de ses parents va au-delà de la douleur morale. Ils étaient tout pour elle. Ses modèles, sa famille, ses confidents. Dans son village, nul enfant ne pouvait courir avec elle, la suivre dans ses mésaventures, après le départ d’Aaron. Il n’y avait qu’elle. Elle se souvenait toujours très bien de ce qu’elle avait ressenti dans la solitude, sans un ami, après la mort de ses parents. Elle avait nié très fort, au départ. Puis, elle était restée enfermée. Les habitants, qu’elle connaissait pourtant bien, étaient inquiets, mais ils la plaignaient surtout. Ils s’enquéraient de son état, mais aucun d’eux n’avait été réellement là pour elle. Alors, elle avait été forte. Cela avait pris du temps, mais elle s’était relevée, seule, sans l’aide de personne – puis, elle était partie. Loin, loin de ces souvenirs qui étaient alors trop douloureux pour elle. Et à présent, elle s’était déjà reconstruit une vie. Elle était entourée d’êtres aimés, plus proches d’eux qu’elle ne l’avait même été avec ses parents, il lui semblait. Sa nouvelle famille. Mais personne, même une personne aussi optimiste que Naomiie, ne peut ignorer le passé. Alors, elle se souvenait, aussi. Et parfois, les images lui revenaient de manière si fugace qu’elle était prise de tristesse, de mélancolie. Son cœur se serrait, mais elle endurait tout cela. Après tout, c’était un bien maigre prix à payer face au bonheur qu’elle possédait à présent. Regardez, Papa, Maman, je suis heureuse. C’est ce qu’elle voudrait leur dire, s’ils étaient là, s’ils pouvaient entendre ses paroles. Alors, elle le pensait aussi fort qu’elle le pouvait. Elle eut un soupir presque inaudible, avant de tressaillir légèrement lorsqu’elle sentit une main mettre ses cheveux derrière son oreille. C’était une chose qu’elle s’était habituée à faire avec les cheveux de Noah, comme la première fois. A chaque fois, cela ravivait en elle la même étincelle que cette fois là. Et, elle aimait dégager ses cheveux de son visage pour observer ses orbes écarlates, afin d’être sûre d’y voir toutes les émotions qu’il voulait bien laisser transparaître, aussi discrètes soient elles. Cependant, c’était la toute première fois que le geste s’inversait, et elle leva les yeux vers lui en même temps que sa grande main caressait le velours de sa joue rosée. Elle aurait voulu sourire, effacer toute trace de tristesse restante dans ses traits, mais sut que c’était inutile. Il l’avait déjà vue, alors elle ne lui mentirait pas. Elle ne pouvait pas lui mentir. Et, pour une fois, c’est elle qui fuit son regard. Elle baissa les yeux, et un rire nerveux l’agita doucement. Elle ne voulait pas qu’il s’inquiète pour elle, il avait déjà suffisamment de problèmes à lui seul. De plus, cela faisait longtemps qu’elle avait pansé ses blessures. Elle était simplement trpo sensible…

« Si tu veux qu'on s'en aille, on peut partir. »

Immédiatement, elle redressa la tête, l’air alarmé. « Non, ne t’en fais pas, ce n’est rien ! » Elle sourit d’un air penaud, une excuse inscrite dans ses yeux scintillants. « Ne t’inquiète pas, tout va bien. » Elle s’apprêtait à bouger lorsque la main de Noah se posa sur son épaule. Un geste qui pouvait paraître anodin, mais elle comprit qu’il la soutenait. Il lui montrait qu’il était là pour elle, un geste consolant qui lui réchauffa le cœur. Elle avala la boule qui s’était formée dans sa gorge, pivota vers le portail qui s’ouvrait sur le dortoir des morts, et regarda droit devant elle. « Je peux t’accompagner ? » Elle coula un regard vers lui, lui communiquant sa reconnaissance en même temps, puis s’écarta doucement de son chemin pour le laisser passer. Elle le suivit ensuite en silence, religieusement, payant respect aux défunts enterrés de par et d’autre du sentier qu’elle arpentait. Marchant dans les pas de Noah, elle parvint à ses côtés jusqu’à une tombe blanche, très simple gravée en lettres dorées. La jeune fille lut le prénom qui s’y trouvait, puis sourit pour elle-même. Fumella était écrit, en lettres latines ainsi qu’en écriture elfique juste en dessous. La langue de son enfance possédait plusieurs formes et dialecte, mais elle était toujours capable de la déchiffrer. C’était une sorte d’art ancien, que l’on ne pratiquait plus tellement mais qui restait gravé dans les familles ancestrales, une tradition orale. Mais, ce qui adoucit le plus les traits de son visage était la beauté de ce qui était sous ses yeux. La tombe, pierre blanche et froide, était entourée de coquelicots ayant poussé là, comme d’autres fleurs sauvages autour des pierres tombales. Elle garda le silence plusieurs minutes, jugeant que son ami avait besoin de calme pour se recueillir, avant qu’elle ne s’avance à côté de lui. Elle posa sa main très légèrement contre son dos pour lui montrer qu’elle était là, et qu’elle s’apprêtait à parler.

« Je ne sais pas si tu as appris le langage elfique, mais Fumella a une signification, comme tout autre nom. » Elle sourit doucement avant de reprendre. « Ca veut dire coquelicot. C’est une belle coïncidence, tu ne trouves pas ? » Elle parlait d’une voix extrêmement légère, n’osant pas hausser la voix dans un tel endroit. Cependant, le silence qui y régnait et sa proximité à Noah la confortait dans le fait qu’il l’entendait parfaitement. Alors, elle prit sa décision. Noah lui avait laissé a possibilité de le suivre dans un endroit pareil, sur la tombe de celle qu’il considérait comme sa mère, une partie de passé qui lui était très intime. Il n’avait pas besoin de faire tout cela, mais il la laissait quand même pénétrer sa carapace. Alors, puisqu’il s’ouvrait à elle, elle ferait de même. Elle n’avait jamais parlé de son passé à quelqu’un d’autre qu’Aaron, même Lei ne le connaissait pas. Elle prit une grande inspiration, puis se lança.

« Tu sais, Noah… Je vais te raconter mon histoire. Elle n’est pas aussi belle qu’elle pourrait le paraître, ni aussi insouciante qu’on pourrait le croire. » Elle ne le regardait pas, son regard rivé sur le nom gravé sur la tombe en face d’elle. Sa voix était calme, mais elle avait quelque chose d’un peu brisé. « Je suis née dans les montagnes de Sanctuary-of-Heart, dans un village elfique semblable à celui-ci. J’y ai vécu jusqu’à mes 10 ans en compagnie de mes parents. Je les aimais très fort, et ils ont toujours été tout ce dont un enfant pourrait rêver. Sauf que cette année là, mon père est mort d’une manière qui aujourd’hui reste inexpliquée. C’est moi qui l’ai trouvé, inerte et ensanglanté, allongé sur son bureau. Ma mère ne l’a jamais accepté, cela l’a totalement détruite, et elle s’est ôtée la vie quelques temps plus tard. Je me suis alors retrouvée livrée à moi-même. Je n’avais aucun ami – Aaron, qui a grandi avec moi, était plus grand, alors il était parti depuis un moment faire ses études. Je n’avais aucun contact avec lui. Notre village était assez fermé. Alors j’ai combattu le deuil, la souffrance, la solitude, pendant près de deux ans. Et puis, j’ai compris que je voulais vivre. Que je voulais être heureuse, malgré tout. Alors je me suis accrochée au peu d’espoir que j’avais, et je suis partie. J’ai quitté tout ce que je connaissais, j’ai marché des jours et des jours et je suis arrivée à Skyworld. De là, a commencé ma nouvelle vie. Je me suis trouvée un appartement, je me suis liée à de nouvelles personnes, j’ai repris goût à la vie. J’ai retrouvé Aaron, et je me suis construit une nouvelle famille. » A ces mots, elle leva son regard océan et rencontra celui de Noah. Elle sourit, un sourire lumineux et magnifique. Elle passa une main sur son visage, et c’est alors qu’elle remarqua qu’elle pleurait. Une larme avait quitté son nid et roulé jusqu’à son menton. Elle rit doucement, un rire haché ressemblant presque à des sanglots, puis elle reprit. « Ne fais pas attention, tu sais bien que je suis émotive… » Elle prit quelques secondes de silence durant lesquelles elle essuya les perles qui coulaient de ses orbes céruléennes, et reniflait discrètement tout en reprenant son souffle. Elle redressa ensuite son visage. « Mais maintenant, tout va bien. Je suis heureuse, Noah. Je le suis vraiment, et ça c’est grâce à vous – à toi. C’est parce que vous êtes là pour moi que je peux à présent guérir mes blessures passées, et ne plus regarder en arrière. Alors, merci. »

Elle sourit à nouveau, puis regarda le jeune homme dans les yeux. C’est alors que, doucement, elle pivota pour faire face à la tombe de Fumella et leva une main devant elle. L’air sembla prendre une consistance, du givre recouvrant ses doigts fins l’espace d’un instant avant qu’un objet se forme progressivement dans sa main délicate. Un coquelicot, semblable à du cristal, sur lequel Naomiie resserra ses doigts. Elle l’observa un instant avant de se pencher, et le déposa sur la pierre tombale devant elle. Le coquelicot, symbole de la mémoire et de l’oubli.
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
« Administrateur »



Coeurs : 110 Messages : 303
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   17th Avril 2015, 00:28

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Elle ne lui proposa pas de l'accompagner –elle préféra lui demander la permission de le faire. Comment pouvait-elle trouver le moyen de faire les choses mieux que ce que l'on espérait ? Combien de personnes sur cette planète étaient capables de faire les choses aussi bien qu'elle ? Il hocha la tête, ne sachant quoi répondre face à tant d'entrain de sa part. Il ne désirait pas lui imposer cela, pas après avoir vu la lueur qui avait terni la couleur de son regard au moment où son attention s'était portée sur le cimetière. Seuls ceux qui avaient perdu savaient interpréter l'aura de solitude qui planait autour des cimetières ; il avait vu que le lieu ne lui avait pas seulement procuré un sentiment d'inconfort : il avait également ravivé des souvenirs en elle, si forts qu'ils s'étaient frayés un chemin jusqu'à la surface pour atteindre des si jolis yeux, fenêtres de son âme.

Le sang-mêlé franchit le seuil du lieu en premier, suivi par la jeune fille qui marchait dans ses pas en silence. Les pas de Noah tracèrent le chemin le plus court vers la tombe de sa mère adoptive, qu'il avait enterrée bien cinquante ans auparavant. Contrairement à Naomiie qui traitait le lieu de façon presque religieuse, Noah n'avait guère de respect pour les morts enterrés sous leurs pieds –exception faite de la femme qu'il venait voir chaque mois au moins une fois. Une fois arrivé à destination, il posa un genou à terre et ramassa le pot de fleur tombé à la renverse depuis leur dernière viste –à lui et Lei. Il dégagea la terre tombée sur la surface de marbre blanc, sans prendre la peine de vérifier qu'il n'en n'avait pas mis sur la tombe voisine, et déposa le pot de fleur dans le bon sens. Le temps de quelques minutes, le monde sembla mis en sourdine autour de Noah ; le chant des oiseaux ne fut plus qu'un bruit de fond et le souffle du vent ne siffla plus dans ses oreilles. Toutefois le temps ne s'arrêta pas. Contrairement à la sensation qu'il avait pu avoir dans d'autres circonstances, le monde ne s'arrêta pas de tourner autour de lui.


« NOAHJe ne sais pas. Sans doute. »

Il n'avait jamais demandé à sa mère ce que signifiait son prénom. Pas même lorsqu'il avait été en âge de comprendre que les elfes vivaient au rythme de métaphores. On l'avait toujours appelée « Ella » et ce peu importe à quel point l'on était proche d'elle ; Noah pour sa part n'avais jamais cessé de l'appeler « Maman » sans savoir que c'était la plus belle chose qu'il avait pu faire pour elle. La beauté pour quelqu'un comme lui n'était qu'un artifice, un masque pour dissimuler une laideur intérieure qu'il ne se pardonnerait jamais complètement, même avec la meilleure volonté du monde. Il baissa les yeux vers les lettres d'or gravées dans le marbre. La tombe ne pouvait pas être plus simple, mais reflétait volonté de Noah de conserver la simplicité propre à sa mère adoptive. L'exubérance n'avait jamais été un trait de caractère que l'on assimilait à Ella ; elle était de ces femmes si simples et si belles à la fois. Aucune femme n'est plus parfaite qu'une mère au yeux de son fils, et ça Noah ne s'en était rendu compte qu'en la voyant sur son lit de mort, plus apaisée que jamais et prête à partir aussi loin qu'elle le pouvait, pour retrouver la place qu'elle méritait parmi les champs d'Asphodèle.


« NAOMIIETu sais, Noah… Je vais te raconter mon histoire. »

Pourquoi n'arrivait-il pas à se dire qu'il s'en fichait ? Depuis quand ce genre de détails étaient-ils devenus intéressants ? Ils ne l'étaient jamais devenus, en vérité. C'était juste elle, cette influence qu'elle avait sur lui qui changeait sa façon de voir les choses. Il n'était pas devenu meilleur, il l'était simplement avec elle. Tous deux gardèrent le regard fixé sur la tombe, tandis qu'elle poursuivait son récit. Avec quelqu'un d'autre, sans doute aurait il arrêté d'écouter à la minute où l'histoire avait commencé mais curieusement, il parvint même à imaginer la petite fille que les gens avaient laissée tomber en pensant qu'elle se relèverait toute seule. Il se projeta alors sept ans en arrière, réalisant alors qu'il aurait pu être l'un de ces hommes qui seraient passés devant elle sans se retourner. Il était de ce genre-là, le nier relèverait de la mauvaise foi. Il aurait eu vent de la tragédie qui l'avait frappée, mais il ne serait pas allé vers elle. Il n'aurait pas fait le moindre effort ne serait-ce que pour savoir si elle parviendrait à survivre à la cruauté de leur monde. Les hommes sont des loups pour les hommes. La doctrine prenait tout son sens maintenant qu'il avait devant lui une rescapée de l'époque où l'espoir pour l'humanité n'était pas qu'un rêve illusoire.

Une douleur le lança à la poitrine lorsqu'elle prit l'initiative de lever ses orbes azur pour rencontrer les siens. Elle avait les joues brillantes et les pupilles dilatées ; les larmes qui avaient rempli ses yeux faisaient briller un éclat particulier dans son regard, et Noah se sentit coupable de la trouver belle. Son doux visage fut bientôt masqué par ses petites mains qui virent frotter durement ses pommettes, effaçant les traces humides dont le sel mordait déjà dans la peau couleur porcelaine. Ses paroles suivirent ses actes, et elle le remercia plus qu'il ne le méritait. Il baissa les yeux vers les mains de la jeune fille, emmêlées l'une dans l'autre comme si elle ne savait pas quoi en faire. Il ferma les yeux et secoua la tête, ne sachant quoi répondre face à un tel élan de reconnaissance dont il ne se sentait pas légitime. Doucement, Noah leva à nouveau ses pupilles écarlates vers la jeune fille qui le força, à sa manière, à ne plus fuir son regard. Cette fois-ci, le temps s'arrêta pour lui. D'une certaine manière, ils étaient parvenus à créer leur univers, hors de l'espace et du temps, dans lequel le langage le plus expressif était le silence, qui passait par un jeu de regards qu'ils étaient les seuls à comprendre. La que le monde s'arrêtait de tourner l'envahit, comme une bouffée d'air nouveau qui faisait respirer son âme et lui insufflait un souffle de vie.

Naomiie fut la première à quitter leur monde, l'aidant à émerger tandis qu'elle faisant volte face pour se tourner vers la tombe qui était restée la même et témoignait que tout ça était réel. Encore une fois, il joua les spectateurs silencieux et ne posa pas de question avant qu'elle n'ait terminé. Elle était dos à lui mais il suffisait de se pencher pour réaliser qu'elle concentrait son pouvoir dans le creux de sa main pour former une petite sculpture dont il distinguait déjà le rendu avant même qu'elle n'ait terminé. Elle laissa alors l'objet sur la surface plane de la tombe et se redressa, laissant à Noah l'occasion d'observer la petite fleur qu'elle avait créée par la seule force de sa pensée. Il reconnut un coquelicot en le comparant avec les fleurs qui avaient poussé de part et d'autre de la tombe.

Curieusement, Noah s'interrogea sur la direction qu'avait pris les pensées de Naomiie ; il avait brillé par son manque de réaction et pourtant ça n'était pas quelque chose qu'il contrôlait. Il n'avait jamais été très expressif pourtant, au fond de lui-même, Noah avait été touché par la confession qu'elle venait de lui faire. Si pour lui raconter les éléments de son passé avait toujours été quelque chose de relativement facile -il ne le faisait pas spécialement mais lorsqu'il le devait, il l'avait toujours fait comme si ce n'était pas grand chose- il était suffisamment intelligent pour savoir que ce n'était pas le cas pour tout le monde. Il fit un pas en avant et resta un moment à regarder Naomiie qui lui tournait le dos ; il réalisa alors qu'il aurait été capable de rester des heures ainsi, à la regarder sans parler. Ses cheveux blancs tombaient dans sur sa nuque, et il lui sembla alors qu'ils avaient poussé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. La couleur de sa peau était si pâle qu'elle lui sembla presque irréelle, et l'envie de passer les doigts sur son cou l'électrifia alors, tandis qu'il se ressaisissait et laissait retomber sa main pour venir effleurer les pointes de sa chevelure blanche.


« NOAHEst-ce que tu te sens mieux ? »

Doucement, il fit glisser les cheveux de l'elfe entre ses doigts et, sans entraver son geste cette fois, laissa sa main tracer un chemin vers le bras de Naomiie, comme pour lui demander silencieusement de se retourner et lui montrer qu'elle était prête à partir avec lui.
made by MISS AMAZING.
http://sanctuary-of-heart.forumactif.com



(3 roses) de Double (Judy). ♥

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Elfe



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Naomiie Alyn
« Elfe »



Coeurs : 169 Messages : 864
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   17th Avril 2015, 23:37

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Naomiie respirait doucement, regardant la tombe devant elle au travers de ses longs cils. Ses larmes s’étaient taries, et elle se sentait bien. Bien entendu, la perte d’un être cher ne pouvait être effacée, mais on apprenait à vivre avec, à soigner nos peines. Les mots qu’elle venait de prononcer étaient à la fois durs à dire que soulageant à libérer. Elle avait le sentiment d’avoir fait un pas de plus, se rapprochant à la fois de Noah et continuant sur le chemin de la vie qui se dressait face à elle, inconsciente de toute embûche ou nid de poule, optimiste qu’elle était, face à ce que le destin pouvait lui réserver. Elle garderait la tête haute et sourirait, quoi qu’il arrive. Elle tressaillit doucement sous le contact léger des doigts de Noah contre son dos, sur ses boucles neige. En entendant sa voix, un sourire fleurit sur son magnifique minois, et elle pivota pour le regarder dans les yeux, se réfugiant à nouveau dans ce monde, cet espace-temps qui leur était propre. Il était inquiet pour elle, elle pouvait le lire dans ses pupilles. La main du jeune homme touchait toujours son bras, mais ils ne le remarquèrent plus lors d’un instant, les saphirs et rubis de leurs yeux joints en un énième échange. A chaque fois, Naomiie semblait y lire quelque chose de nouveau, comme s’il évoluait constamment, ou comme s’il s’ouvrait toujours plus à elle, les mystères de ce regard se déverrouillant les uns après les autres par la clé de sa propre attention. Doucement, elle hocha la tête, sans se départir de son sourire.

« Je vais mieux maintenant, merci. J’avais… besoin de te le dire. »


Naomiie avait beau rester plus silencieuse avec lui, il lui arrivait d’avoir un besoin irrépressible de parler. Et l’importance de ses dernières paroles se ressentait dans la légèreté de son humeur, à présent. Elle se sentait mieux. Elle s’était confiée, et Noah l’avait écoutée. C’était tout ce dont elle avait besoin, vraiment. Doucement, elle attrapa sa manche par le bout de ses doigts, lui demandant silencieusement s’il désirait partir, avant qu’ils ne quittent le dortoir des défunts côte à côte. Noah la guida vers le lieu dont leur avait parlé Elsa, non loin du cimetière. Alors que les arbres se dressaient progressivement atour d’eux de manière plus resserrée, les bâtiments du village disparaissaient au travers des fourrées. Naomiie respira un bon coup, puis sourit sans le vouloir en sentant l’odeur de terre et de fougères lui envahir les poumons. C’était agréable, et le sang qui coulait dans ses veines reconnaissait d’instinct ce lieu qui avait vu naître ceux de son ethnie. Elle s’y sentait apaisée, en sécurité, et la présence de Noah concourrait à cela également. Sa présence silencieuse lui faisait du bien, sans qu’elle sache réellement pourquoi. Elle ressentait en lui une sorte de constance qui lui donnait un équilibre. Elle fit quelques pas supplémentaires, et bientôt la couverture de troncs disparut pour laisser place à une petite clairière, où la lumière voilée du soleil faisait scintiller d’un air étrange l’eau de la cascade qui s’y trouvait. Le ravissant bruit de l’eau chantait aux oreilles de Naomiie, tandis que la scène qui se trouvait sous son regard l’émerveillait.

« …C’est magnifique… »


Elle avait chuchoté sous son souffle, et sans même réfléchir, elle s’élança doucement vers l’eau cristalline. Elle se pencha et plongea ses mains dans l’eau. Elle frémit, tant elle était fraîche, mais un sourire apparut sur ses traits harmonieux. La clairière, printanière malgré la journée plutôt fraîche, était recouverte de fleurs multicolores. Le vent vint jouer avec ses cheveux, les faisant flotter gracieusement autour de sa silhouette tandis qu’elle observait son entourage, des étoiles brillant dans ses yeux océan.  
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
« Administrateur »



Coeurs : 110 Messages : 303
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   19th Avril 2015, 09:22

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Il hocha la tête pour lui répondre, puis laissa son bras retomber juste avant qu'elle n'attrape sa manche du bout des doigts, comme si le contact à peine envolé lui manquait déjà. Noah se laissa guider par la petite elfe jusqu'à ce qu'ils ne quittent le cimetière, avant qu'il ne reprenne la main et passe devant elle. Il ne chercha pas de contact supplémentaire, mais il ne le rompit pas non plus, jusqu'à ce qu'elle prenne la décision de le lâcher pour se mouvoir plus facilement. Tous deux suivirent le cours d'eau qui les mena bientôt à la cascade dont leur avait parlé la fleuriste. Ils ne tardèrent pas à changer d'univers, et alors tout ce qui se déroula après fut comme s'il assistait à une scène de sa vie en spectateur. Naomiie se détacha de lui pour rejoindre le point d'eau où la chute claquait sur la surface du bassin, mais déjà l'esprit du sang-mêlé était parti vers une époque dont il ne pensait pas se souvenir jusqu'alors.

Il voyait deux enfants et cette femme aux longs cheveux blonds. Était-ce un souvenir ou une invention de son esprit pour tenter de créer une ligne de temps heureuse dans sa vie terne ? Il observa les deux gamins qui couraient, et pouvait distinguer à quel point l'un était niais et l'autre grognon. Avait-ce toujours été comme ça ? Lui-même ne se souvenait plus de ce à quoi il pouvait ressembler étant enfant ; le monde lui-même semblait tellement différent à cette époque qu'il lui était difficile d'imaginer. Il s'approcha de la cascade, mais contrairement à Naomiie ne se pencha pas au-dessus de l'eau pour passer les mains dedans.


« NOAHMa mère m'a déjà emmené ici, avec Lei. »

Il sentit le regard de Naomiie se lever vers lui, mais il s'efforça de ne pas récupérer de contact visuel avec elle, de peur de perdre ce pseudo-souvenir dont il n'était même pas sûr. Il fronça les sourcils quand il vit l'image de son frère tomber dans l'eau et pleurer en sortant parce qu'elle était froide, et passa une main sur sa nuque, légèrement déboussolé. Il décida de s'asseoir dans l'herbe, en vérifiant au préalable que le sol était solide même à une telle distance de l'eau.


« NOAHJe ne sais pas si ce sont des souvenirs ou simplement quelque chose que j'ai imaginé... »

Il laissa son regard se perdre dans le vide tandis que le son de la cascade créait une ambiance particulière qui sembla les couper de la vie de la forêt, comme le bruit blanc dresse un mur entre deux pièces. Sans le réaliser, il commença à jouer avec la main libre de Naomiie, faisant glisser des doigts gelés dans les siens, constamment brûlants. Il se décida ensuite à lever les yeux vers elle, qui le regardait avec cet air intéressé comme si elle attendait qu'il poursuive son récit. La douce pression dans son regard le déstabilisa légèrement, et pour une fois il laissa l'expression de surprise se dessiner sur ses traits d'ordinaire si peu expressifs.


« NOAHOn était très proches, mon frère et moi ; je pense que c'était tellement fort qu'aujourd'hui c'était comme s'il n'y avait pas eu toutes ces années de séparation. »

Pour être honnête, il y avait quelque chose chez Lei qui avait changé, vis à vis de Noah, mais ce dernier n'arrivait pas à mettre de la lumière dessus. Leurs relations n'étaient pas exactement les mêmes que soixante années en arrière mais il mettait ça sur le compte du fait qu'ils avaient tous les deux grandi dans des environnements très différents de ce qu'ils avaient connu ensemble. Leur seul point commun avait été que tous deux avaient côtoyé des routes ensanglantées à différente échelle.


« NOAHJ'ai entendu dire que t'avais gardé contact avec Eva ? »

Il avait balayé les souvenirs qui lui rappelaient pourquoi il avait changé de régime alimentaire, et reporté le sujet de discussion sur autre chose que des souvenirs. Il devait cesser de vivre dans le passé et se focaliser sur le présent.
made by MISS AMAZING.
http://sanctuary-of-heart.forumactif.com



(3 roses) de Double (Judy). ♥

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Elfe



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Naomiie Alyn
« Elfe »



Coeurs : 169 Messages : 864
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   20th Avril 2015, 21:49

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
« Ma mère m'a déjà emmené ici, avec Lei. »

Naomiie avait senti Noah la suivre, et leva les yeux vers lui dès qu’il se mit à parler. C’était relativement rare qu’il lui parle ainsi de son enfance. Il ne la regardait pas, son regard perdu dans le lointain, comme s’il essayait de se rappeler de quelque chose. Peut-être étais-ce le cas. Elle observa son magnifique visage figé dans la contemplation de quelque chose qu’elle ne pouvait que deviner, souriant doucement lorsqu’elle s’aperçut qu’il semblait légèrement, très légèrement déstabilisé. Il ne le montrait pas souvent quand les choses le surprenaient, mais encore une fois il semblait en montrer un peu plus devant elle. Peut-être n’avait il pas peur de lui montrer son vrai soi. Après tout, elle l’avait déjà vu dans un état bien pire, bien plus vulnérable, un état dont elle n’avait jamais parlé à personne. Quelque chose qui faisait partie de leur secret commun, une chose qu’elle ne raconterait à personne, pour la simple et bonne raison qu’elle savait qu’il ne l’aurait pas souhaité. S’il l’avait pu, à ce moment là, il ne l’aurait pas montré à elle non plus. Mais les faits sont ce qu’ils sont, et il avait succombé face à elle, qui était là pour l’aider à se relever. Lorsqu’il s’assit précautionneusement au sol, elle le suivit doucement et s’installa à ses côtés, assez près de lui, car elle était absorbée par ce qu’il avait à lui dire. Lorsqu’il lui parlait, elle faisait toujours attention à n’en pas lâcher une miette. Elle savait bien que son propre discours était parsemé d’un nombre incalculable d’inepties sans importance, au contraire des rares paroles de Noah qui à ses yeux renfermaient un véritable trésor.

Elle écouta sa voix de basse se mêler au chant de la forêt, le bruit de l’eau et des oiseaux, ainsi que du vent qui soufflait dans les arbres. Elle ne broncha pas lorsque ses longs doigts vinrent jouer avec sa main, bien qu’elle ne puisse s’empêcher de sourire à ce contact. Il avait toujours la peau aussi brûlante, comme Lei. Pas étonnant pour des maîtres du feu, mais cela contrastait toujours beaucoup avec sa propre fraîcheur. Encore une fois, pas étonnant pour une maîtresse de la glace…
Elle ne leva pas les yeux vers le ciel, qui s’éclaircissait à vue d’œil, mais le vent en altitude soufflait beaucoup, provoquant un mouvement constant et rapide des nuages. A cet instant, le soleil tombait sur eux, les réchauffant de ses rayons dorés. Dès que les nuages s’étaient éloignés, le temps semblait s’être un peu adouci grâce à l’astre du jour, mais le vent soufflait toujours froid. Pourtant, Naomiie regardait Noah sans interruption, attendant qu’il continue… ou non. Ses grands yeux brillaient d’un mélange d’intérêt et de curiosité qui devait s’y refléter, et que Noah dut lire lorsqu’il rencontra son regard. Alors, il prit un air réellement déstabilisé, qui surpris légèrement Naomiie et lui réchauffa le cœur à la fois. Il n’était pas surpris par grand-chose – c’était elle qui en était la source. Elle se doutait que c’était à cause de son attitude, de sa manière d’être, bien qu’elle ne sache pas réellement ce qui pouvait provoquer une telle réaction. Mais le fait qu’il le montre lui faisait plaisir. La surprise s’était dessinée sur ses traits, animant son beau visage, qui d’habitude restait de marbre. Il était souvent à l’opposée de Lei, comme deux pôles, constamment à l’antithèse l’un de l’autre. Et pourtant, ils allaient si bien ensemble. Elle écouta Noah continuer sur sa relation avec Lei, et sourit tendrement. Elle comprenait, partiellement, au moins. Lorsqu’elle avait retrouvé Aaron à Skyworld, c’était comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Et… alors, de nouveaux sentiments s’étaient développés entre eux, qui semblaient être la continuité normale d’une telle complicité. Elle avait changé entre temps, mais face à lui, elle restait étrangement la même, au fond. Comme un rappel constant de leur bonheur commun autrefois. Ce n’était pas désagréable, loin de là.

« J'ai entendu dire que t'avais gardé contact avec Eva ? »

Naomiie haussa très légèrement les sourcils avant de sourire. Elle ne releva pas le changement de sujet de Noah, heureuse de lui parler d’elle-même aussi. Surtout en ce qui concernait Eva, qu’elle avait rencontrée grâce à lui. Sans le vouloir, elle prit une expression qui débordait de joie et d’émerveillement.

« Oh, oui ! J’avais oublié de te le dire mais… tu vas pas y croire : Eva et moi somme cousine ! De vraies cousines ! Je pensais pas retrouver une personne de ma famille et pourtant… la voilà ! »

Doucement, elle rit de sa voix cristalline, puis pris une expression plus apaisée.

« Je pensais avoir perdu tout ma famille, alors… quand j’ai découvert que nous étions liées, ça m’a fait un choc ! Mais c’était... formidable. »

Elle regarda dans le vague, se plongeant dans le souvenir, un spectre de sourire flottant toujours sur ses jolies lèvres. Elle leva à nouveau son regard vers Noah et s’apprêtait à reprendre la conversation lorsqu’elle sentit une vive douleur la lancer dans le poignet. Un gémissement franchit ses lèvres et elle flancha, perdant son équilibre, s’affalant sur Noah qui était assis à côté d’elle. La douleur continuait et elle serra la main de Noah qui tenait toujours la sienne, tandis que l’autre semblait brûler littéralement au bout de son bras. Sa respiration se fit haletante et elle tenta de se redresser, sans grand succès, marmonnant simplement à Noah sans vraiment réfléchir, d’une voix où la douleur perçait : « Mon poignet… »
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
« Administrateur »



Coeurs : 110 Messages : 303
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   23rd Avril 2015, 00:40

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Le lien de parenté entre Naomiie et Eva sembla soudainement flagrant à mesure qu'elle parlait. Au delà de l'apparence physique, il y avait quelque chose que dégageaient ces filles, d'étrangement pur –même chez Eva qui n'était pas un modèle à suivre pourtant. Il avait depuis longtemps cerné l'envie de Naomiie d'avoir une famille –et en avait deviné les raisons lorsqu'elle lui avait conté son histoire, et alors que n'importe qui aurait trouvé banal de se découvrir un enième cousin, l'elfe montrait un enthousiasme qui s'avérait être sans mesure possible. Elle avait cette capacité étrange de décupler ses émotions chaque fois qu'il le était possible, et lui-même semblait presque en mesure de les ressentir à travers le contact de leurs peaux. Il hocha la tête, ne sachant quoi répondre.

C'est alors qu'il sentit brusquement les doigts de Naomiie se refermer sur les siens. Sa tête vint heurter l'épaule du vampire qui baissa les yeux vers elle tandis qu'elle poussait des gémissements de douleur qu'il identifia bien assez rapidement en voyant le serpent se faufiler dans l'herbe et glisser jusque dans l'eau dans laquelle il disparut. Malgré la surprise, Noah parvint à garder son calme et prit le poignet meurtri de l'elfe entre ses doigts. La peau avait déjà commencé à gonfler à mesure que le venin courait dans les veines, infectant le sang et menaçant d'atteindre le cœur. Noah lâcha un instant le poignet de l'elfe pour arracher un pan de son propre t-shirt qu'il noua autour de l'avant-bras de la jeune elfe afin d'en faire un garrot.


« NOAHNaomiie, écoute moi. » La douleur qu'il lut dans son regard tandis qu'elle tentait de faire attention à ce qu'il lui disait le fit presque souffrir. « Monte sur mes genoux et mets tes jambes autour de moi. »

Dans d'autres circonstances, sans doute aurait-elle été gênée d'accepter une telle requête. Mais devant l'urgence de la situation et l'assurance qui émanait du Nevenscheinder, elle obéit sans poser de questions et il l'aida à se hisser sur lui. Une fois que ses jambes furent positionnées correctement, il saisit à nouveau son poignet blessé, observa les veines se dessiner autour de la morsure, et plongea son regard vermeil dans ceux de la jeune fille.


« NOAHJe vais te mordre pour prendre ton sang pour extraire le venin. » déclara-t-il, tandis que la panique commençait à se lire dans son regard. « Je veux que tu serres les jambes le plus possible, pour que je sache quand je prend trop de sang, donc quand il faut que je m'arrête. »

Elle hocha la tête faiblement, l'air de comprendre ce qui allait se passer. Il porta doucement son poignet à ses lèvres et la regarda une dernière fois, comme pour demander sa permission avant de passer à l'acte. Alors qu'elle fermait les yeux, il planta doucement ses crocs à la hauteur de sa blessure toute fraîche, ouvrant l'accès au contenu de ses veines qui commença à se déverser entre ses lèvres. Le venin du serpent se faisait déjà sentir, couvrant d'amertume le goût d'ordinaire sucré que le sang avait aux yeux des vampires. Il sentit la tête de Naomiie retomber contre son épaule mais continua de prendre encore et encore tandis que la pression exercée par les jambes de Naomiie retombait petit à petit, au fur et à mesure qu'il la vidait de ses forces. Le poison, même à faible dose, lui brûlait l'estomac mais pas suffisamment pour lui infliger les dommages qu'il aurait pu faire au corps frêle de la demoiselle.

Après des secondes qui lui semblèrent une éternité, le goût du venin s'estompa pour finir par disparaître complètement. Le sang de Naomiie avait un goût particulier, n'ayant été souillé ni par une seconde race, ni par n'importe quoi qui aurait pu altérer sa texture veloutée et légère, tout à son image. Il réalisa alors qu'il ne sentait plus aucune pression autour de sa taille, et relâcha alors son emprise autour du poignet de la jeune fille dont le bras retomba mollement le long de son corps, comme vidé de toutes ses forces. Il s'essuya d'un revers de la main et détacha le garrot qu'il avait improvisé avant d'entourer sa morsure –bien moins propre que celle du serpent hélas– avec, comme il le pouvait.


« NOAH... Naomiie ? »

Il posa une main dans son dos afin de la retenir au cas où elle n'avait plus assez de forces pour se redresser seule. Il s'efforça de ne pas penser à l'odeur du sang qui embaumait l'air et lui donnait envie d'en prendre plus, préférant se concentrer sur la santé de l'elfe qui ne respirait plus faiblement que d'habitude. Il posa sa main libre dans sa chevelure neige puis passa ses doigts entre les boucles emmêlées, attendant qu'elle n'émerge petit à petit.


« NOAHC'est fini. » souffla-t-il en posant sa tête contre la sienne.
made by MISS AMAZING.
http://sanctuary-of-heart.forumactif.com



(3 roses) de Double (Judy). ♥

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Elfe



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Naomiie Alyn
« Elfe »



Coeurs : 169 Messages : 864
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   25th Avril 2015, 17:51

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
La panique montait, encore et encore, comme dans un vase qui se remplit à ras-bord sans que l’on ne puisse l’en empêcher. La respiration de Naomiie ne cessait d’accélérer tandis qu’elle sentait son corps s’engourdir et la douleur lui électriser le poignet. Il lui semblait que ses nerfs étaient en train de brûler à vif, et elle crut perdre la tête, si ce n’était pour la présence de Noah à ses côtés, qui attira son attention. Elle le regarda comme elle le put, observant ses traits étrangement précis, presque trop, comme si son sang parcourait son corps et les vaisseaux de ses yeux beaucoup trop rapidement. Après tout, son coeur battait si fort qu’il résonnait jusque dans sa tête, dans ses tempes, faisant vibrer sa frêle carrure. A moins que tout ne soit qu’une illusion. Elle n’en était pas sûre. Elle n’était plus sûre de rien. Elle écoutait Noah comme elle le pouvait, et du se concentrer réellement pour comprendre ce qu’il souhaitait qu’elle fasse. Elle lui faisait tant confiance, qu’elle ne réfléchit pas à deux fois avant de s’éxecuter gauchement, son corps ne semblant pas vouloir répondre correctement. Elle se hissa jusqu’au jeune homme, et glissa ses jambes autour de sa taille, le serrant automatiquement de toutes ses forces sans même s’en rendre compte. Elle s’accrochait à lui comme un enfant l'aurait fait à une bouée de sauvetage dans une mer tourmentée, avec désespoir. Elle tenta comme elle le pouvait de ne pas s’affaisser totalement sur lui, afin de le regarder.

Il avait l’air étrangement calme, et il observait son poignet. Le monde autour de lui semblait irréel, l’entourant d’une étrange aura floutée. A ce stade, le venin qui accélérait fatalement les battements de son coeur circulait à une vitesse folle dans ses veines, bien qu’elle ne le saisisse plus totalement. Le fluide qui progressait en son sein avait pour effet de l’anesthésier, endormant son cerveau peu à peu. Elle ne voyait et ne comprenait plus qu’une chose : Noah était là. Et honnêtement, c’était bien assez pour combler son esprit en cet instant de flou total. Elle aurait sourit si cela ne lui demandait pas autant d’effort. Lorsqu’il reprit la parole en plongeant son regard écarlate dans le sien, elle comprit ce qu’il lui disait. Elle ne savait pas si c’était en lisant sur ses lèvres ou en entendant réellement ses paroles, ou même par le lien qui liait leurs regards, mais un peu de calme s’insinua dans son corps et elle hocha la tête, serrant ses jambes avec toute la force dont elle était capable autour du robuste jeune homme. Elle savait ce qu’il allait faire, mais n’avait pas peur. Elle lui faisait confiance, après tout. C’était Noah, alors tout irait bien. Lorsqu’il saisit son frêle poignet entre ses longs doigts, elle parvint à sourire très faiblement, comme pour lui donner son consentement, puis ferma les yeux.

La douleur qu’elle attendait ne vint pas. Elle ne sentait tout simplement plus son poignet, mais elle ressentait tout de même la chaleur des lèvres de Noah contre sa peau. Elle avait l’impression que cela la brûlait, mais elle ne souffrait pas. Son cou ne pouvant maintenir sa tête en place plus longtemps, elle glissa son visage contre son épaule, ses yeux toujours clos. Au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient, la main de Naomiie qui s’était préalablement serrée en poing contre son torse, se desserra progressivement, en même temps que la pression de ses jambes autour de la taille de Noah.

Sa respiration s’apaisa, ne devenant plus qu’un souffle, et tout sembla devenir sombre, comme si elle dormait. Dans l’étreinte du jeune homme, elle avait bien chaud. La peur s’était évaporée en même temps que les sensations de son corps. Elle semblait somnoler, pas totalement consciente ni inconsciente. C’est alors qu’elle entendit son nom, parlé d’une voix basse qu’elle connaissait bien, juste dans son oreille. Ses esprits mirent du temps à revenir, puis elle se souvint peu à peu d'où elle était, et à qui appartenait le cœur qui battait contre le sien. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour réussir à ouvrir ses paupières, la lumière se réfléchissant sur sa rétine la meurtrissant légèrement.

« C'est fini. »

Naomiie ne sembla pas réagir, mais soupira doucement, montrant qu’elle était consciente. Elle ne bougea pas, ne s’en sentant pas la force à présent, et réconfortée par la proximité du sang-mêlé. Puis, une vague de détresse revint dans son ventre, en une forme bien différente. A présent que c’était terminé, les larmes que son corps aurait souhaité verser plus tôt vinrent se former dans ses yeux en même temps que son ventre se contractait désagréablement et qu’une boule se formait dans sa gorge, obstruant toute parole qu’elle aurait aurait pu vouloir prononcer. Son corps se mit à trembler faiblement entre les bras de Noah, et elle frotta doucement sa joue contre son épaule tandis qu’un sanglot traître sortit de sa gorge de manière étranglée. Elle ne pouvait le retenir, malgré qu’elle ne veuille plus pleurer devant Noah. Elle ne voulait plus lui montrer de larmes, car elle savait qu’il avait assez de soucis. Elle ne souhaitait pas lui apporter plus de douleur, mais elle n’était qu’elle-même, avec ses faiblesses. Alors, elle se laissa aller, pleurant une nouvelle fois devant lui. Ses mains, très faibles, agrippèrent le tissu de son T-shirt entre ses doigts. La forêt semblait avoir été réduite au silence, seule la voix de Naomiie résonnant dans la clairière, unique accompagnement de l’eau limpide qui coulait à côté d’eux.

Il lui fallut plusieurs instants pour se calmer, reniflant doucement, ayant conscience de ses larges mains qui lui caressait le dos, sa chaleur l’enveloppant toute entière dans une étreinte rassurante. Ses cheveux sentaient bon le shampooing, et aussi simple que cela puisse paraître, cela lui correspondait bien. Se rendant compte qu’elle n’avait prononcé aucune parole depuis l’incident, elle chuchota d’une voix légèrement brisée. « Je vais mieux. » Naturellement, ce qu’elle voulut faire ensuite était se redresser, mais c’est alors qu’elle se rendit compte qu’elle en était parfaitement incapable. Sa tête lui tournait un peu, et elle avait la sensation qu’un brouillard planait dans le haut de sa tête, l’empêchant de penser clairement. Elle tenta une nouvelle fois de se relever, mais son corps trembla tant sous l’effort qu’elle ne put aller plus loin que de remuer un peu sur place. Elle haleta un peu, et sut que Noah avait senti qu’elle ne parvenait pas à se lever, sa main toujours dans son dos pour la maintenir en place.

« Noah… je n’arrive plus à bouger. »

Elle se sentait coupable, enfouissant son visage dans son épaule comme pour se cacher, bien qu’elle n’ait nulle part où se dissimuler, ainsi plaquée contre lui.

« Excuse-moi… »
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
« Administrateur »



Coeurs : 110 Messages : 303
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   24th Mai 2015, 08:37

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Il attendit des secondes qui parurent des heures, mais c'était ironique de parler de temps alors qu'il semblait à Noah que tout s'était arrêté autour de lui et que rien ne semblait importer si ce n'étaient les faibles battements du cœur qui battait contre sa poitrine et qui n'était pas le sien. Puis finalement vint un soupir qui remit le temps en marche, et alors ce fut comme si le cours du monde reprenait ses droits. Elle se mit à trembler entre les bras du sang-mêlé qui ferma douloureusement les yeux. Il ne pouvait plus la voir pleurer, pas après l'avoir vu verser tant de larmes et pourtant il était là, aujourd'hui, et c'était sa faute. Peut-on réellement imposer à quelqu'un l'horreur d'une morsure de vampire, aussi bénine soit-elle ? Comment pouvait-on être cruel au point de se nourrir du liquide vital d'autrui pour préserver égoïstement sa propre vie ? Il passa une main dans le dos de l'elfe tandis qu'elle déversait un flot incontrôlable de larmes salées qui venait s'échouer sur le tissus de son t-shirt. Il la pressa doucement contre lui tandis qu'elle calmait ses sanglots et que sa respiration se régularisait. Noah ne prononça pas un mot, choisissant délibérément de préserver son intimité et lui permettre de choisir le moment où elle aurait besoin de lui.


« NAOMIIEJe vais mieux. »

Il hocha la tête et se détacha légèrement de Naomiie quand elle tenta de se redresser, mais de toute évidence elle ne semblait pas être en mesure de retrouver l'usage de ses forces avant de s'être reposée le temps que son corps ait la possibilité de régénérer ce qui avait été extrait de force. Il sentit la petite tête de la jeune fille de poser dans le creux de son épaule, et entendit sa voix étouffée demander de l'aide avec l'intonation de celle qui avait quelque chose à se reprocher. Il ferma doucement les doigts dans son dos et la fit doucement basculer sur son épaule.


« NOAHNe t'excuse pas. »

Avec une délicatesse qu'il ne se connaissait pas, Noah ramena les jambes de Naomiie sur un seul côté et plaça son avant-bras derrière ses genoux et se leva avec une facilité déconcertante. Malgré l'inconfort de la position dans laquelle elle était, Naomiie était restée en place et les paupières qui tombaient sur ses yeux témoignaient sans conteste d'une fatigue dûe au manque de sang dans son corps. Il cala doucement sa tête sur son épaule et prit la direction depuis laquelle ils venaient.


« NOAHJe te ramène à la maison. »

Elle ferma alors les yeux, comme si dès lors Naomiie était suffisamment rassurée pour s'autoriser un petit somme. Noah s'arrêta un instant pour la regarder, jusqu'à ce que sa respiration se stabilise et témoigne du fait qu'elle venait de se laisser tomber dans les bras de Morphée. Il se mit alors en route et ne prit guère plus de temps qu'à l'aller pour rejoindre la maison. La courageuse petite elfe ne se réveilla pas au cours du trajet, même lorsqu'il la changea de position pour pouvoir ouvrir la porte. D'une certaine manière, franchir le seuil de maison le rassura immédiatement ; il ne semblait pas y avoir d'endroit où il se sentait plus en sécurité. Et dire que cet endroit avait été si longtemps source de tristesse ; la donne avait totalement changé depuis que Lei avai ré-élu domicile dans cette maison devenue trop grande pour y vivre seul.

Voyant qu'elle ne se réveillait pas, Noah grimpa doucement les escaliers et regagna sa chambre où il déposa Naomiie sur le lit. En se redressant, il vit alors qu'elle avait un sommeil aussi paisible que celui d'une enfant, et alors la réalité s'imposa à lui. Naomiie n'était qu'une enfant. Elle n'avait même pas vingt ans et était déjà passée par tellement de désastres dans sa vie qu'il se demanda alors si les trois Parques étaient aussi impartiales que l'on croyait. Il ferma les yeux le temps de calmer ses nerfs et fit demi-tour pour atteindre son armoire où il prit un nouveau t-shirt au hasard pour finalement quitter la chambre et retrouver la salle de bain. Il se nettoya le visage mais ne parvint pas à se débarrasser du goût du sang de Naomiie sur son palais, même après s'être rincé la bouche à plusieurs reprises. Il sortit la boîte de secours de l'armoire avant de retourner dans sa chambre où Naomiie, sur le lit, avait changé de position. Elle semblait si minuscule sur l'énorme matelas, et n'avait pas sa place dans cette pièce sombre et désordonnée.

Il songea alors qu'il aurait mieux fait de l'installer dans celle de Lei, mais désormais il était trop tard pour faire demi-tour. Noah déposa le matriel de premiers soins sur la table de chevet, décidant silencieusement de le faire lorsqu'elle aurait repris connaissance pour ne pas la réveiller, et saisit alors le paquet de cigarettes qui y trônait. Noah n'était pas un grand fumeur, mais pour se débarasser du goût du sang, il n'y avait guère d'autre solution. Il ouvrit la fenêtre et s'appuya sur son rebord avant d'invoquer une petite flamme au bout de ses doigts afin de l'allumer.
made by MISS AMAZING.
http://sanctuary-of-heart.forumactif.com



(3 roses) de Double (Judy). ♥

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Elfe



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Naomiie Alyn
« Elfe »



Coeurs : 169 Messages : 864
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   13th Juin 2015, 19:50

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
« Je te ramène à la maison. »
C’est sur cette promesse réconfortante que Naomiie se laissa sombrer dans un sommeil bien mérité, si rapidement que cela se rapprochait plutôt d’un évanouissement. C’était là la preuve même de sa confiance en Noah. Il aurait pu lui dire n’importe quoi, elle l’aurait cru sans un doute ni un regret, et se serait laissée aller dans ses bras. Il avait déjà tant fait pour elle, même s’il ne l’accepterait sans doute jamais. Et ça malgré le nombre de fois qu’elle pourrait le lui répéter, le remercier, lui sourire avec affection. Les pas étouffés du jeune homme entraînèrent la jeune fille dans un rythme qu’elle ne perçut bien vite plus, danse binaire à l’harmonie silencieuse si belle que peu pourraient la percevoir et l’apprécier.

▽▽▽

Le voile doux et rassurant de Morphée s’envola doucement, tandis que Naomiie sentait son esprit quitter le sommeil calmement. Elle n’ouvrit pas immédiatement les yeux, prenant conscience de sa poitrine se soulevant légèrement à chacune de ses inspirations, la douce sensation d’une couverture sous ses mains, et le confort d’un matelas pour soutenir son poids. Elle tenta de se rappeler les évènements passés, et ils lui revinrent doucement à l’esprit, tandis qu’elle respirait l’odeur des draps sur lesquels sa joue était posée. Cette odeur lui était familière, et un sourire enfantin se peignit automatiquement sur ses lèvres lorsqu’elle la reconnut. C’était une odeur caractéristique de la maisonnée Nevenscheinder, celle de la lessive qu’ils utilisaient pour nettoyer leur literie et leurs vêtements. Elle se sentit d’autant mieux, comme un enfant reconnaissant la voix de sa mère, et se roula un peu plus en boule sur elle-même tandis qu’elle terminait de s’éveiller.

Lorsque la majeure partie de la brume qui enveloppait son cerveau se fut envolée, elle se redressa silencieusement sur le lit, puis regarda autour d’elle avec les yeux mi-clos, ceux-ci agressés par la lumière extérieure venant de la fenêtre ouverte. Elle n’avait pas du rester endormie très longtemps, mais elle se sentait mieux, bien qu’elle ne se serait pas lancée dans l’escalade des montagnes de l’île. Son premier réflexe fut de chercher son sauveur des yeux. Lorsqu’elle reconnut sa silhouette se découpant sur la lumière provenant de la fenêtre ouverte, elle sourit doucement. Elle se glissa jusqu’au bord du lit, et laissa ses petits pieds la guider jusqu’à lui avec discrétion, tandis qu’elle jetait de brefs regards aux objets se trouvant par terre. Une étincelle d’amusement s’éveilla en elle tandis qu’elle scrutait cette chambre à l’organisation relativement précaire. Sachant très bien qu’il n’avait pas du la remarquer, elle prit simplement la parole dans son dos, un sourire aux lèvres.

« Tu ne devrais pas fumer, ce n’est pas bon pour toi. »

Son ton était léger, presque taquin, lorsqu’elle plongea son regard dans celui du jeune homme qui venait de se retourner pour la regarder. Elle crut voir une petite lueur de quelque chose briller dans ses orbes rougeoyants, mais elle n’aurait su dire quelle en était la source. Elle s’apprêtait à ajouter quelque chose, mais n’en eut pas le temps car son regard perçut son propre reflet dans la surface vitrée de la fenêtre qui était ouverte. Ses yeux s’arrondirent lorsqu’elle vit son visage, et elle s’avança vers son image avec une expression dépitée. Ses yeux étaient encore tout endormis, et ses cheveux étaient moyennement en bataille, tombant autour de son visage en une cascade tumultueuse. Elle eut un petit soupir d’horreur et plaqua ses deux mains sur le haut de son crâne immédiatement.

« Oh divinités, mes cheveux ! »

Elle eut ensuite un petit sursaut des épaules, qui fut rapidement suivit par un éclat de rire. Elle se tourna vers Noah et lui sourit en faisant un peu la grimace, avant de reculer jusqu’au lit, où elle s’assit doucement, ne voulant pas tenter le sort au vu de la fatigue qui ralentissait toujours son corps. Elle ne tenta pas de s’occuper du désastre capillaire qui se tramait sur le haut de son crâne, sachant bien que de toute manière, ce ne serait pas ça qui choquerait Noah. Elle n’avait pas peur de se montrer imparfaite devant lui, car elle savait qu’elle n’en avait aucun besoin. Il la connaissait déjà de manières plus intimes, et l’inverse aussi était vrai. Il était pour elle la personne à qui elle ne voulait pas cacher quoi que ce soit, si elle le pouvait. Elle avait depuis bien longtemps abandonné l’idée de lui mentir, et cela valait également pour Lei. Leur relation était avant tout basée sur l’honnêteté, et c’est sûrement pour cela qu’elle se sentait si proche d’eux. La petite demoiselle ramena ses jambes contre sa poitrine et posa son menton dans le creux de ses genoux, ses yeux azur prenant une teinte embarrassée allant de paire avec le rougissement de ses joues veloutées.

« Je suis désolée de t’avoir embarqué dans une situation pareille… tu m’as sauvé, encore. Tu sais bien que je te suis infiniment reconnaissante ? »

Sa tête se pencha un peu plus en avant, comme si elle voulait cacher son visage, et ses cheveux tombèrent en rideau devant elle. Au fond d’elle, elle avait honte. Elle avait honte, car elle avait toujours besoin d’être secourue. Et il n’avait jamais failli à le faire. Elle lui était tant redevable, qu’elle ne savait même plus comment le lui exprimer. Il lui avait sauvé la vie, aujourd’hui, bon sang ! Sans lui cela aurait été deux fois déjà que son cœur ne battrait plus ; sans même parler de Lei. Elle avait le sentiment que malgré tous ses efforts, elle ne serait jamais assez forte pour se battre d’elle-même. Ils représentaient son équilibre. Sans eux, sa vie aurait déjà été terminée, et elle n’aurait pas pu ressentir le bonheur qu’elle ressentait à présent en profitant de la présence de ceux chers à son cœur. Ils étaient deux piliers essentiels à son existence, et elle ne saurait pas comment continuer sans eux à ses côtés. La jeune fille prit une inspiration d’air, puis redressa son visage.

« Tu ne m’en veux pas ? »
made by MISS AMAZING.


♥♥♥


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
« Administrateur »



Coeurs : 110 Messages : 303
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   9th Juillet 2015, 10:45

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Noah n'avait jamais considéré la cigarette comme autre chose que l'outil lui permettant de nettoyer le goût du sang dans sa gorge, et qui occasionnellement lui coupait la faim quand le besoin n'était pas encore trop grand. Il se rappelait de sa mère qui ramassait les mégots de cigarette laissés à même le sol dans la forêt, et qui demandait à Noah de les brûler jusqu'à ce qu'il ne reste plus que des cendres qui s'envolaient au premier coup de vent. Il se rappelait de Fumella qui pestait contre les « rustres qui n'avaient de respect pour rien » et qui aimait partir dans des discours interminables que Noah n'avait jamais cherché à comprendre, même après les cinquante années qu'il avait passées en sa compagnie. Jamais elle n'aurait approuvé que son fils touche à la cigarette, et dans un sens il la voyait s'approcher de lui et lui mettre une petite tape derrière la tête pour lui dire d'arrêter de faire des bêtises. Il tira une latte et laissa tomber sa tête contre son bras libre, déjà appuyé contre le mur qui soutenait la fenêtre. S'il avait eu le choix, il n'aurait jamais pris de telles mesures. Mais s'abîmer la santé était parfois nécessaire si l'on veut garantir la sécurité de ceux qui nous sont chers.



« NAOMIIETu ne devrais pas fumer, ce n’est pas bon pour toi. »

Noah se retourna par automatisme, à la fois surpris qu'elle se soit réveillée aussi vite, et surpris de ne pas l'avoir entendue venir. Il se redressa et prit garde à bien laisser sa cigarette au-dessus du vide, afin de ne pas risquer de faire entrer plus de fumée que nécessaire dans la pièce. Oui, mais ça l'est pour toi, avait-il envie de répondre, mais les mots de franchirent pas ses lèvres alors il se contenta de hausser des épaules. Il l'observa alors, avec ses cheveux si fins tout emmêlés les uns dans les autres, ses yeux brillants et son air étrangement paisible. Naomiie poussa une exclamation lorsqu'il écrasa sa cigarette sur le rebord de la fenêtre, ce qui le força à lever les yeux vers elle pour constater qu'elle était hors de danger, et que cette excitation soudaine n'était provoquée ni par la douleur qu'il l'avait forcée à endurer, ni l'apparition d'une nouvelle menace, mais seulement d'elle qui apercevait son reflet mal réveillé. La petite scène fut bientôt remplacée par un éclat de rire qui égaya immédiatement la pièce sombre, jusqu'à atteindre Noah qui vit danser dans ses yeux une lueur amusée.

Il l'observa faire le chemin inverse pour regagner son lit, tandis qu'il refermait son poing autour de sa cigarette qu'il n'avait pas terminée. Il la sentit se désintégrer dans sa paume et relâcha le peu de cendres qu'il restait par la fenêtre, geste qui n'étaient que les vestiges d'une époque où il avait été heureux. Noah s'avança jusqu'à son armoire, sur laquelle il s'adossa en écoutant Naomiie formuler encore des excuses ; il ne pouvait décidément pas lui dire de s'arrêter, c'était quelque chose qui semblait plus fort qu'elle et il avait beau lui dire que cela ne servait à rien, elle s'obstinait à le faire.


« NOAHOui, je sais. »

Il n'était pas contrarié, seulement si elle continuait à être désolée, alors désormais il allait juste savoir, à chaque fois. Il se retourna dos à elle et ouvrit à nouveau les portes de son armoire avant de prendre un t-shirt au hasard, aussi noir que les autres et légèrement plus serré que ce qu'il avait l'habitude de porter maintenant qu'il avait pris des épaules –fréquenter un loup-garou incontrôlable finissait par vous faire prendre du muscle– et s'avança ensuite vers Naomiie pour s'asseoir en face d'elle, sur le rebord du lit.

« NOAHNaomiie, c'est à cause de moi si tu as failli y passer aujourd'hui. C'est moi qui nous ai proposé de sortir, c'est moi qui nous ai fait nous asseoir au bord de cette cascade et c'est moi qui n'ai pas vérifié si l'on ne courait aucun danger. »

Jamais elle ne l'avait entendu parler autant, lui qui privilégiait toujours les phrases concises aux longs discours. Mais il avait fini par cerner le personnage, même s'il restait encore des zones de flou chez elle qu'il ne parvenait pas à atteindre, il avait compris qu'elle était le genre de personnes qui avaient besoin d'être rassurées par des gestes, et des mots ; même si ces derniers devaient être simples, l'important était de communiquer. Et étrangement, il n'avait aucun mal à le faire.

« NOAHJe t'ai sauvé la vie, mais je t'ai aussi mise en danger. »

S'il y avait quelqu'un sur qui jeter la faute, alors Noah était plus que prêt à assumer le rôle. Lui-même s'en était voulu de l'avoir mise en danger, mais s'il avait appris quelque chose de la petite elfe ici présente, c'était bien le pardon. Alors maintenant qu'elle était hors de danger, il était prêt à se pardonner.


« NOAHAlors non, je ne t'en veux pas. »

Il tendit le bras et dégagea une mèche venue se poser sur le visage de Naomiie tandis qu'elle sortait de la cachette qu'elle s'était faite avec ses genoux. Noah avait toujours su garder une expression neutre dans son visage, mais ses yeux étaient toujours très expressifs contrairement à ce que l'on aurait pu penser, et donnaient ainsi une expression de vie derrière le visage de marbre. Doucement, il prit le poignet blessée de l'elfe et souleva le bandage de fortune qu'il avait fait et qu'il n'avait toujours pas changé. La plaie ne s'était pas infectée, et visiblement les saignements s'étaient arrêtés. Il passa les doigts sur la peau gonflée par le venin qui n'avait pas été extrait dans sa totalité, puis relâcha doucement son bras qui retomba sur ses jambes.  Il se leva ensuite et tendit le t-shirt qu'il avait sorti.

« NOAHVa prendre une douche, je changerai ton bandage quand tu auras fini. »

Il attendit qu'elle prenne le vêtement et se leva du lit avant de tendre une main pour l'aider à se lever. Il oublia de la lâcher toutefois, et la conduisit lentement jusqu'à la salle de bain, attendant qu'elle ne s'enferme dedans pour finalement descendre dans la cuisine et faire réchauffer le peu de restes qu'il leur restait. Après tout elle avait perdu du sang, il était important de se nourrir immédiatement après.
made by MISS AMAZING.
http://sanctuary-of-heart.forumactif.com



(3 roses) de Double (Judy). ♥

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 



Contenu sponsorisé
« »



MessageSujet: Re: The raven and the dove – NaoNoah   

 

The raven and the dove – NaoNoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» The raven and the dove – NaoNoah
» La Raven Guard arrive !
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE SERIES: DOVE ( série 3 )
» Raven's Flight par gav thorpe (3,5/5)
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE: RAVEN (série 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Forêt-