Partagez | 
 

 The raven and the dove – NaoNoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sang-mêlé Elfe & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Naomiie Alyn
Sang-mêlé Elfe & Ange
Coeurs : 170 Messages : 809
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
The raven and the dove – NaoNoah | Mar 03 Mar 2015, 21:05

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Naomiie resserra l’écharpe en laine beige autour de son cou tout en soufflant dans l’air froid. Des nuages blanchâtres se formaient devant son visage à chaque fois qu’elle expirait. Ses grands yeux bleus brillaient et son visage et son petit bout de nez étaient rosés par le froid. Son manteau d’hiver bleu marine était bien chaud, mais elle regrettait d’avoir oublié ses gants à la maison, gardant ses menottes plongées au fin fond de ses poches pour ne pas les exposer à la température extérieure. Le temps s’était légèrement adouci ces dernières semaines, mais ce jour-ci les températures étaient retombées un peu. Ce jour là, cela faisait une semaine qu’elle n’avait pas pu voir ses proches, tous compris. Le déménagement chez Aaron était amorcé, mais en attendant elle ne s’y était pas encore installée, bien que cela soit presque le cas. Elle avait tellement hâte de vivre avec lui, surtout lorsqu’elle passait autant de temps sans apercevoir son sourire et ses petites mimiques espiègles. Il avait eu une semaine d’examens, raison pour laquelle elle était restée volontairement en retrait pour ne pas l’embêter dans ses révisions. Elle savait aussi bien que lui qu’elle l’aurait distrait de bien des façons. Mais c’était tout de même franchement déprimant. Les talons de ses bottines claquaient sur le sol de la capitale. Aujourd’hui, elle voulait rendre visite à deux petites têtes blondes qui s’étaient logées dans son cœur depuis quelques temps déjà. Elle souriait déjà rien qu’en pensant à eux. Elle aurait menti si elle avait dit qu’ils ne lui manquaient pas. Doucement, aussi gracieuse que son ethnie le nécessitait, elle appela l’élément de l’air avant de prendre son élan et de s’élever dans les cieux. Voilà quelques années qu’elle s’en servait sans relâche, et elle avait appris à le contrôler avec beaucoup d’habileté. La distance entre là où elle habitait et la maisonnée des Nevenscheinder semblait bien courte, lorsqu’elle y allait par les airs. A l’horizontal, en position « superman », elle prit de la vitesse dans le ciel argenté.

▽▽▽

Ses cheveux et jupes flottèrent autour d’elle un instant lorsqu’elle s’approcha du sol lentement, atterrissant tout en douceur sur le perron du repaire de ses deux protecteurs. Elle n’hésita qu’un instant avant de sonner à la porte. Elle patienta quelques instants avant que l’un d’eux ne lui ouvre. Malgré leurs figures absolument identiques, elle était toujours capable de faire la différence. Elle lui offrit un large sourire qui illumina son visage, faisant un pas en avant et se dressant sur la pointe de ses pieds pour déposer une petite bise sur sa joue. Elle fit un pas un arrière pour le regarder de ses yeux azur.

« Bonjour, Noah ! » Elle rit doucement d’un air légèrement embarrassé. « désolée d’arriver à l’improviste, mais… j’avais envie de passer vous voir. Tu vas bien ? »

Elle sourit à nouveau, incapable de retenir la joie qui l’emplissait dès qu’elle voyait ce visage. C’était presque comme une maladie, un truc qui gonfle dans votre poitrine, vous prend à la gorge et vous pince le cœur, allant même jusqu’à vous grignoter un peu l’intérieur du ventre. La seule différence, c’est que c’est une sensation immensément agréable, lorsque l’on sait l’apprécier.

« Lei n’est pas là ? »

Elle écouta sa réponse sans se départir de son adorable sourire, lorsqu’elle se souvint de quelque chose. « Ah, au fait ! » Elle rit un peu en sortant un petit objet de la poche de son manteau, le montrant à Noah avec un air amusé. « j’avais piqué ça à Lei une fois parce que mes cheveux étaient indomptables et il l’avait sur lui. Je voulais lui rendre. » Doucement, elle déposa la barrette à cheveux appartenant à son frère de cœur dans le creux de la main de son vis-à-vis, l’effleurant de ses petits doigts glacés. « Ah, désolée ! J’avais oublié mes gants, du coup mes mains sont super-froides. » Elle lui offrit un petit sourire désolé avant de regarder autour d’elle. « Je ne dérange pas, j’espère ? »
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.com
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 111 Messages : 279
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mar 10 Mar 2015, 22:54

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
On dit que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Mais on avait beau le lui répéter tous les matins, Noah estimait avoir suffisamment de jours devant lui pour prendre son avenir en main sans s'embêter à se lever tôt. C'était la raison pour laquelle ses journées commençaient rarement avant midi –onze heures lorsqu'il se sentait d'attaque. Ce jour-là, les rayons du soleil étaient venus lui chatouiller le visage, pénétrant dans la chambre à travers les rideaux mal fermés. Il écrasa une main sur son visage en grognant quand son papillon vint se poser sur son nez ; il n'était pas en mesure de réfléchir quand bien même il s'agissait de son Affilié. Malgré tout, il sentit encore les battements des ailes minuscules souffler de l'air sur ses joues, et il se risqua à ouvrir un œil fatigué.


« NOAH —  ... Dégage, Lynn. »
« LLEWELYNN —  Quelqu'un a frappé à la porte. »

Il fronça les sourcils, grogna à nouveau et se retourna dans son lit pour enfouir sa tête dans son oreiller. D'un geste de la main, il balaya l'air et demanda à Llewelynn de réveiller Lei –bien que dans le principe il était impossible à un papillon de communiquer avec les hommes, étant donné que Llewelynn n'était doté ni de la parole ni du don de télépathie ; mais encore une fois Noah n'était pas suffisamment éveillé pour y penser– pour qu'il se charge de leur visiteur, mais lorsque son Affilié lui répondit que son frère s'était éclipsé plus tôt dans la matinée en laissant un mot sur le comptoir de la cuisine, ses espoirs de se rendormir se volatilisèrent. Il grommela des paroles inintelligibles, que l'on pouvait aisément deviner être des plaintes, et sortit du confort de ses couvertures pour affronter la fraîcheur de l'air ambiant. Il enfila le pantalon de survêtement qui traînait par terre, chercha pendant trente bonnes secondes le t-shirt qu'il avait ôté la veille pour dormir et abandonna en réalisant que de toute manière il ne devait s'agir que de papiers à signer ou, dans le pire des cas, d'un formulaire à remplir. Il traîna des pieds jusqu'au rez-de-chaussée et se laissa presque tomber sur la porte d'entrée lorsqu'il tenta de l'ouvrir.
Ce qu'il vit derrièr cette porte le fit tomber des nues.


« NOAH —  Naomiie ? »
« NAOMIIE —  Bonjour, Noah ! Désolée d’arriver à l’improviste, mais… j’avais envie de passer vous voir. Tu vas bien ? »

Il cligna des yeux plusieurs fois, comme pour s'assurer qu'il n'était pas encore en train de rêver. Mais la petite elfe qui l'observait se tenait bien à l'entrée de sa maison, ses grands orbes céruléens brillant d'un éclat tel que même le plus doué de tous ne pourrait se les représenter sans déformer la réalité. Il se frotta le visage dans une tentative vaine de rappeler à la réalité son esprit embrumé par le réveil difficile. Il se racla la gorge et formula la seule réponse que son cerveau était capable de générer dans l'immédiat.


« NOAH —  Il est sorti... »

Il se frotta les yeux et laissa sa tête tomber sur l'encadrement de la porte en bois. Il ne fallait pas trop lui en demander, d'autant plus qu'il n'avait pas pris le temps de lire la fameuse note que son frère avait laissée à son attention dans la cuisine. Quand Naomiie s'exclama, Noah ne put réprimer un léger sursaut qui sembla la faire rire, mais il se contenta de l'observer sortir un objet de sa poche et le glisser dans sa paume. Il se demanda d'abord de quoi il pouvait bien s'agir mais au fur et à mesure qu'elle lui expliquait –et que la forme lui revenait– le sang-mêlé réalisa que ce n'était rien d'autre que l'une des barrettes identiques à toutes celles que Lei laissait traîner dans la maison –et, il fallait l'avouer, dont Noah lui-même se servait lorsqu'il était seul. Il referma la main sur celle de Naomiie et la pressa légèrement, comme pour s'assurer qu'elle était bien là, et finit par lever les yeur pour les plonger dans les siens, azur dans vermillon.


« NOAH —  C'est juste que... je viens de me réveiller. » répondit-il, comme pour justifier la lenteur de ses réactions. « Entre. »

Il poussa la porte de sa main libre, et le courant d'air que le geste généra lui arracha un frisson. Avoir son corps à une température exédant la moyenne ne lui donnait pas plus chaud que les autres, particulièrement lorsque sa peau était découverte. Comme guidé par son instinct de survie, Noah attira Naomiie à l'intérieur et referma la porte derrière elle. Il libéra sa main gelée et recula dans l'entrée pour lui laisser de l'espace.


« NOAH —  Je m'apprêtais à prendre un café, tu veux boire quelque chose ? »

Il écouta sa réponse avec toute l'attention qu'il pouvait lui donner et lui tourna le dos pour rejoindre la cuisine. Comme il s'y attendait, la note laissée par Lei lui informant qu'il était inutile de l'attendre pour dîner se trouvait sur le comptoir. Noah la parcourut rapidement et la jeta dans la poubelle avant de s'affairer à faire bouillir de l'eau. Il entendit les pas de l'elfe se rapprocher de la cuisine, lui proposa distraitement de faire comme chez elle.
made by MISS AMAZING.



(3 roses) de Double (Judy). ♥️

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Sang-mêlé Elfe & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Naomiie Alyn
Sang-mêlé Elfe & Ange
Coeurs : 170 Messages : 809
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mer 11 Mar 2015, 15:26

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Lorsque les doigts de Noah se refermèrent sur les siens, tièdes et accueillants, leurs regards se croisèrent. Comme à chaque fois que cela avait eu lieu, Naomiie sembla perdre pied dans ces deux écarlates vivaces, ces yeux à l’intensité à couper le souffle. Il n’y en avait pas de pareils à ceux des Nevenscheinder, un regard qui semblait toujours empli de bien plus que la situation n’impliquait. C’était une des raisons pour lesquelles Naomiie ne pouvait les laisser, l’un comme l’autre. Cette invisible ombre qui existait toujours au fin fond d’eux, qui menaçait toujours de ressurgir – et elle se savait faible. Bien trop faible. Mais elle voulait les protéger d’eux-mêmes, les protéger de ce sentiment de perdition qui s’était pour l’un comme pour l’autre manifesté en sa présence. Elle n’était pas parfaite, pas un géni ou une guerrière, mais elle les prendrait sous son aile comme ils l’avaient fait pour elle. Un long frisson parcourut la colonne vertébrale de la jeune fille sans qu’elle n’en comprenne l’origine, restant silencieuse un instant tout en le regardant. Elle était toujours aussi abasourdie par l’arrêt de temps qui survenait à chaque fois qu’ils se regardaient. Cela la prenait toujours par surprise.

« C'est juste que... je viens de me réveiller. »

Extirpée de sa rêverie, Naomiie revint à la réalité rapidement, sa mâchoire tombant légèrement en entendant les paroles du semi-démon qui venait de la tirer vers l’intérieur. Il la lâcha rapidement et prit du recul, et la jeune fille cligna des yeux d’un air un peu hébété, avant que le rouge ne lui monte aux joues. « Miiince, je suis désolée ! Je ne voulais pas te réveiller ! » Elle se mordit la lèvre inférieure de manière embarrassée. Elle zieuta le jeune homme avec un air désolé peint sur la totalité de son visage – une petite tête de chiot si vous voulez mon avis. Elle allait proposer de repasser plus tard, lorsqu’il reprit la discussion normalement. Cela ne semblait pas tant le gêner que cela, mais c’est vrai qu’il n’avait pas l’air bien réveillé. La petite elfe se tritura les mains et secoua la tête avec douceur. « Et non, ne t’en fais pas, je n’ai besoin de rien, merci. » Lorsqu’il se retourna pour aller à la cuisine, elle le suivit à petit pas après avoir hésité un instant devant le porte-manteau. Elle s’était finalement décidée à déposer son manteau et son écharpa avant de le rejoindre.

Lorsqu’elle pénétra dans la pièce, elle eut tout le loisir d’observer le dos du semi-démon et… bon sang. Pourquoi cela ne l’avait-il pas frappé plus tôt ? C’est vrai qu’il était torse-nu tout de même. Les grands yeux bleus de la jeune fille suivirent la ligne harmonieuse et la peau pâle exempte de défauts du dos de Noah et… se détournèrent bien vite pour regarder ailleurs, une jolie teinte de carmin apparaissant sur les pommettes de l’ingénue. Elle n’allait pas mentir sur le fait qu’il était très bien fait mais cela ne se faisait pas de regarder comme ça et puis… bref. Elle prit une inspiration et souffla avant de s’approcher de lui et de se nicher sur une chaise de la cuisine. Elle l’observa mettre de l’eau à bouillir – ô quel spectacle divertissant – tout en gardant le silence, profitant du calme de la maison. Si Noah venait juste de se réveiller, alors elle ne voulait surtout pas le rendre grognon – si ce n’était pas déjà le cas – et puis, comme souvent quand ils étaient ensemble, elle ne ressentait pas le besoin de parler.

Naomiie est une fille relativement bavarde, mais seulement avec les personnes qui lui donnent la répartie ou qui semblent apprécier la conversation. Elle comprenait cependant que de se taire n’était parfois pas si gênant que l’on pourrait le penser ; entre elle et Noah, elle avait toujours l’impression que c’était une absence de son remplacée par un confort mutuel, une sorte de confiance non prononcée. Et elle devait cela à la soirée qui les avait unis. Il faut dire que les évènements avaient su forcer l’un à l’autre une confiance partagée qui aujourd’hui lui était très précieuse. Avouons que de gagner la sincérité d’une personne telle que lui était assez miraculeuse – et il avait fallu bien plus d’un miracle pour les rapprocher. C’était un terrible incident qui avait su les amener ici aujourd’hui. Ils n’en parlaient pas, bien qu’aucun d’eux n’ait pu oublier ce qui s’était passé cette nuit là. Un sauvetage réciproque, triste et tâché de pluie, de larmes et de sang. Le destin était bien cruel avec eux, mais Naomiie en parfaite optimiste qu’elle était, ne pouvait qu’être heureuse de cette rencontre.

La jeune fille tapota doucement ses pieds sur le sol, avant de redresser son regard pour regarder l’intérieur de la cuisine. Elle réfléchissait calmement lorsqu’une pensée lui traversa l’esprit, et un large sourire vint illuminer ses traits. Elle se redressa sur sa chaise et attira l’attention de Noah.

« J’ai une idée ! Pour me faire pardonner de t’avoir sorti du lit comme ça, que dis-tu que je te cuisine un truc pour ce midi ? »

Elle le regarda dans les yeux, pétillants et vraiment, vraiment désireux de le faire. Elle se leva de là où elle était et se rapprocha de lui. « Je ne sais pas si Lei te l’a dit, mais je cuisine pas trop mal ! » Elle rit un petit peu avant de planter son regard dans le sien, tout sourire. « Tu en dis quoi ? »
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.com
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 111 Messages : 279
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mer 18 Mar 2015, 18:04

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Il remua distraitement la cuillère à l'interieur de son mug, en se demandant vaguement pourquoi tournait-il systématiquement dans le sens des aiguilles d'une montre alors qu'il pouvait très bien faire l'inverse, quand il se rendit compte que ses réflexions n'avaient ni queue ni tête. Il se dépêcha de jeter sa cuillère dans l'évier et porta la tasse à ses lèvres tout en s'appuyant contre le bord du plan de travail, face à Naomiie. Cette dernière observeait la pièce avec intérêt, et Noah se surprit à suivre de temps à autres son regard, notamment lorsqu'elle s'arrêtait plus longtemps sur un point en particuier. Naomiie avec Noah n'était pas obligée de communiquer avec simplement des mots. Le silence qui régnait dans la pièce, troublé par le chant des oiseaux au cœur de la forêt, c'était ce qui les rapprochait plus encore que s'ils devaient se bombarder de questions.


« NAOMIIE —  J’ai une idée ! Pour me faire pardonner de t’avoir sorti du lit comme ça, que dis-tu que je te cuisine un truc pour ce midi ? »

Il ne put s'empêcher de lever un sourcil, tout en continuant de siroter son café. L'offre était pour le moins atypique à ses yeux, dans la mesure où jamais encore Noah n'y avait été confronté auparavant ; aucune des filles avec qui il avait eu une affaire n'avait jamais proposé de cuisiner pour pour lui, étant donné qu'il partait toujours avant de leur en laisser l'occasion. Il observa l'elfe pour ce qui sembla être une éternité, tandis qu'elle manifestait un enthousiasme auquel il n'était pas habitué. Il se frotta le crâne, comme à la recherche d'une excuse pour décliner poliment l'offre, mais un seul contact visuel avec les pupilles pétillantes de Naomiie suffit à le faire revenir sur sa décision. Il soupira et posa la tasse dans l'évier tandis qu'il tendait un bras pour montrer la cuisine.


« NOAH —  Fais comme chez toi. »

Il ne s'était jamais laissé vaincre aussi rapidement –mis à part devant son frère– mais Naomiie avait ce petit quelque chose qui l'empêchait d'argumenter avec elle. Il se dirigea vers la sortie de la cuisine et regarda la demoiselle prendre des marques dans la vaste pièce, et tourna ensuite les talons pour retourner à l'étage. Profitant du fait que son invitée surprise s'affairait aux fourneaux, Noah s'enferma dans la salle de bain et entreprit de faire un brin de toilette. Il n'avait jamais été spécialement pudique, ou même inquiet de ce que les autres pensaient de lui, mais par respect pour la demoiselle il était préférable de se montrer sous un meilleur jour et éviter de se promener à moitié nu lorsqu'ils étaient seuls tous les deux.

Après une rapide douche froide –elles avaient le mérite de le réveiller avec efficacité– et un brossage de dents qui le rendirent un peu plus frais, Noah passa un t-shirt sombre on ne peut plus simple par-dessus un pantalon noir relativement serré. Il ne prit pas le temps de sécher ses cheveux –contrairement à Lei il n'était pas un grand adepte du sèche-cheveux– et se contenta de les frotter avec une serviette pour retirer le surplus d'eau. Il garda toutefois la serviette sur les épaules pour éviter son t-shirt de prendre l'eau et descendit à nouveau les escaliers, frais et disponible –du moins dans la mesure du possible.

Une douce odeur embaumait l'atmosphère lorsqu'il atteignit le rez-de-chaussée. Sans doute Naomiie avait-elle ouvert une fenêtre car un léger courant d'air s'introduisait entre les murs, rafraîchissant la maison restée fermée trop longtemps. Tout en continuant d'éponger son épaisse tignasse blonde, Noah entra dans la cuisine sans faire de bruit. L'elfe ne sembla pas remarquer sa présence, étant donné qu'elle se trouvait dos à l'entrée de la pièce, et continuait de cuisiner –il lui semblait même qu'elle fredonnait– comme si de rien était. La voir aussi candide déclencha en Noah un étrange sentiment de soulagement, qui se manifestait en un point de chaleur au creux de sa poitrine.

Il songea à toquer sur la porte ouverte pour l'avertir de sa présence mais elle se retourna la première. Ell sursauta violemment en s'apercevant de sa présence, et il ne put s'empêcher de sourire devant sa réaction. Noah s'avança dans la cuisine et posa une main sur la tête de la jeune fille.


« NOAH —  Je voulais pas te faire peur. » s'excusa-t-il sans pour autant se départir de son sourire.

Il ouvrit un placard et en sortit deux assiettes qu'il posa sur la table, et alors qu'elle terminait ce qu'elle était en train de faire, il ne put s'empêcher de s'approcher de la cuisiniere et regarder par-dessus l'épaule de Naomiie, curieux de savoir ce qu'elle pouvait leur avoir concocté.
made by MISS AMAZING.



(3 roses) de Double (Judy). ♥️

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Sang-mêlé Elfe & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Naomiie Alyn
Sang-mêlé Elfe & Ange
Coeurs : 170 Messages : 809
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Ven 03 Avr 2015, 10:44

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Tandis que Naomiie attendait le verdict du jeune homme, elle le fixait de son regard saphir, guettant ses réactions. Il sembla en proie à une réflexion pendant quelques instants, mais lorsque leurs regards se croisèrent à nouveau elle le vit capituler avec un soupir. « Fais comme chez toi. » La jeune fille retint de lâcher un « YES » de joie et se contenta de lâcher un petit rire de satisfaction et de lui sourire avec affection avant de se tourner vers l’installation de la pièce en se demandant bien ce qu’elle pourrait lui faire. Elle fut immédiatement tellement absorbée dans sa tâche qu’elle ne remarqua pas tout de suite que son hôte s’était absenté. De toute manière, vu sa tenue, elle se doutait bien qu’il allait s’habiller/doucher/je-ne-sais-quoi à un moment donné. Noah avait peut être plein de défauts mais il n’était pas non plus dévergondé. Et surtout pas devant Naomiie. La petite elfe trouva un tablier qui traînait dans un coin – pas son tablier rose bonbon de d’habitude mais elle pouvait se douter qu’aucun des deux habitants de cette maison ne porterait une telle chose – mais elle rit en voyant l’espèce d’imprimé délavé sur le devant qui était un d’oiseau qui faisait cuire une crêpe dans une poêle. Ouais bon, on trouve de tout sur les tabliers. Elle le noua autour de sa taille en se mettant à regarder dans les placards, le frigo et même le congélateur et trouva finalement de quoi faire un poêlée de pommes de terre avec des légumes et des lardons. Elle songea qu’elle devrait faire gaffe à ce qu’ils mangent pas n’importe quoi, bien qu’elle sache très bien qu’ils étaient assez responsables pour s’occuper de ça seuls. L’instinct maternel, que puis-je vous dire d’autre ?

Naomiie se mit à l’œuvre, sortant les couteaux, planches et plats dont elle avait besoin avant de se lancer. Préalablement, elle noua ses cheveux en une queue de cheval avec un élastique qu’elle avait au poignet et se lava les mains en chantonnant. Elle était heureuse, ici. Elle avait toujours aimé faire la cuisine, et le faire pour quelqu’un d’autre qu’elle affectionnait beaucoup se révélait toujours très satisfaisant. Les minutes défilaient calmement, douces et dociles tandis que la cuisine s’animait et que les fourneaux chauffaient. Les mains de la demoiselle dansaient habilement tandis qu’elle était tout à son ouvrage. Et, terminant la préparation du plat principal assez vite, elle décida de faire quelque chose en plus pendant que la cuisson se terminait. Elle entrouvrit une fenêtre, respirant l’air frais extérieur ainsi que l’odeur qui se dégageait des arbres alentours. La douce ambiance verdoyante qu’elle pouvait voir du coin de son œil lui faisait de bien, et c’est avec un peu plus d’ardeur encore qu’elle se lança dans la réalisation d’une tartelette à la pomme. Elle n’avait pas le temps d’en faire un très grande, mais son travail à la pâtisserie avait perfectionné sa talent de cuisine remarquablement.

Tout au long de son travail, elle n’arrêtait pas de penser, son esprit inspiré par de douces songeries. Elle était heureuse, et les deux locataires de cette paisible demeure n’y étaient pas pour rien. Elle avait réussi à se reconstruire entièrement, plus forte que dans son enfance, avec l’aide de son petit-copain et de ses deux nouveaux amis. Ses meilleurs amis. Ils formaient une famille. Sa nouvelle et précieuse, adorée famille. Ils étaient tout pour elle, et honnêtement elle souhaitait ne jamais être séparée de ces trois merveilleuses personnalités qui la guidaient et la soutenaient.

Elle sourit chaleureusement, deux trois notes s’échappant de ses lèvres tandis qu’elle se retournait pour récupérer une spatule. Seulement, ses yeux tombèrent sur Noah qui se tenait dans l’embrasure de la porte. Elle ne s’attendait tellement pas à ce qu’il soit redescendu, silencieux qu’il était, qu’elle ne pu retenir le violent sursaut qui l’agita lorsque la surprise la traversa comme un éclair. Cela eut pour effet de faire naître un sourire sur les lèvres de son vis-à-vis. La poitrine de Naomiie se réchauffa un peu en voyant l’expression détendue de son visage, son cœur toujours battant. C’était quelque chose de vraiment agréable à observer – comme chaque sourire en ce monde, mais chez Noah cela avait une essence plus particulière. Elle avait tant touché, vu et flirté avec la douleur et les ténèbres de son âme qu’elle se sentait privilégiée lorsqu’un sourire doux apparaissait sur ses lèvres. Cela ne créait qu’un regain d’affection pour ce jeune homme, mais elle ne dit rien tandis que le petit choc passé lui faisait monter le rouge au visage. Quand sa grande main se posa sur les cheveux soyeux de la jeune fille, elle le regarda dans les yeux et répondit à son sourire avant de rire un peu de manière gênée. « Je ne m’y attendais pas… je suis facilement impressionnable. » Elle pivota pour remuer le contenu de la poêle avec la spatule qu’elle avait finalement pris entre ses doigts fins et baissa la plaque pour la régler à feu doux. Elle termina de placer les dernières pommes sur la pâte, saupoudra le tout d’un peu de sucre et le mis au four après avoir réglé la cuisson.

Alors qu’elle surveillait le plat sur le feu, elle remarqua l’intérêt de Noah. Un sourire amusé étira ses lèvres rosées et elle tapota la cuillère en bois qu’elle avait dans la main contre le côté de la poêle. « Ca te plaît ? J’espère que tu aimes ça. » Elle remua une dernière fois les aliments puis éteint le feu. « C’est prêt ! » Elle attrapa la poêle par son manche et se tourna pour la transporter jusqu’à la table, faisant une petite grimace en soulevant l’objet relativement lourd de ses frêles bras. Elle se tourna vers Noah pour lui faire un grand sourire. « J’ai aussi fait un dessert ! Ca cuit pour l’instant. » Puis, elle observa le semi-démon quelques instants supplémentaires avant de reprendre la parole. « Tu ne vas pas prendre froid avec tes cheveux mouillés ? Je peux fermer la fenêtre si tu veux. » Puis, par reflexe, elle se hissa sur la pointe de ses pieds et ramena l’une des mèches blondes encore humide de sang-mêlé derrière son oreille, comme le premier soir. Elle s’évertua ensuite à vouloir retirer son tablier pour aller manger, mais elle avait serré le nœud un peu trop. Elle lâcha un petit grognement de frustration et tourna le dos à Noah. « Euh… Noah, est-ce que tu pourrais détacher mon tablier s’il-te-plait ? J’y arrive pas j’ai trop serré le nœud. » Elle prit un air désolé qu’il ne pouvait pas voir à cet instant, se sentant bête. Elle se contenta ensuite de détacher ses longs cheveux neige, qui retombèrent en une cascade ondulée sur ses épaules.
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.com
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 111 Messages : 279
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mer 08 Avr 2015, 16:36

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
En se demandant pourquoi elle semblait toujours aussi surprise dès que ses yeux bleus se posaient sur lui, Noah estima que son physique y était sûrement pour quelque chose. Il avait beau connaître ses atouts naturels, il se doutait que personne ne s'habituait réellement aux traits d'un vampire, aussi sang-mêlé puisse-t-il être. Il la regarda s'activer, perchée sur la pointe de ses pieds et avec une concentration que même lui ne semblait être en mesure de briser. Il haussa les épaules lorsqu'elle lui demanda son avis sur ce qu'elle venait de préparer, et continua de la suivre du regard tandis qu'elle attrapait sa poêle à deux mains pour la déplacer sur la table à manger. Il n'était pas habitué à autant d'activité dans la cuisine ; concernant les corvées ménagères Noah avait toujours été d'un naturel très ralenti, et fournissait rarement plus d'efforts que nécessaire. À en juger par l'entrain avec lequel Naomiie se déplaçait dans la pièce, occupant l'espace avec une présence vivante et chaleureuse, Noah devina qu'elle prenait ce rôle très à cœur pour des raisons qui lui apparaissaient encore floues.


« NAOMIIE —  Tu ne vas pas prendre froid avec tes cheveux mouillés ? Je peux fermer la fenêtre si tu veux. »

Il regarda par la fenêtre en secouant la tête. Ce n'était pas une question qu'il se posait en général –il n'était tombé que deux fois malade, et c'était lorsqu'il était encore enfant. Pendant qu'il se mettait à réfléchir, Naomiie s'était hissée sur la pointe des pieds pour ramener l'une de ses mèches mouillées derrière son oreille. Le geste lui rappela toutes les fois où elle l'avait déjà fait, et le contraste entre les contextes eut pour effet de le déstabiliser. Comment pouvait-ils se comporter de manière si naturelle après tout ce qu'ils avaient traversé cette nuit-là ? Il baissa les yeux vers elle tandis qu'elle s'agitait encore, sans qu'il ne sache pourquoi –à force il finissait par penser qu'il s'agissait d'une part de sa personnalité– et se retourna finalement pour lui demander de détacher son tablier.

Sans formuler de réponse à voix haute, le sang-mêlé posa ses longs doigts sur les siens, emmêlés autour nœud –effectivement très serré– qu'elle essayait de défaire. Sentant qu'il prenait le relais, elle leva les bras pour se détacher les cheveux qui ondoyèrent avant de tomber le long de son dos. Craignant de tirer les mèches qui tombaient au niveau du noeud, Noah les dégagea d'une main et les laissa glisser sur l'une des épaules de la jeune fille, soulevant au passage une enivrante odeur de fleur, douce et sucrée qui semblait embaumer l'air autour d'eux. La sensation provoquée par ces effluves se rapprochait d'une caresse sur la joue, qui réchauffait le corps tout entier. Il se retint de fermer les yeux pour se laisser emporter par les douces sensations, et il finit par venir à bout du noeud. Noah tourna ensuite la tête vers la fenêtre et laissa ses bras retomber le long de son corps.


« NOAH —  C'est bon. »

Il l'entendit le remercier, mais avançait déjà vers la table pour s'installer à sa place. Elle prit place en face de lui et ils commencèrent à manger tandis qu'elle lui racontait ce qu'elle devenait depuis le temps où ils ne s'étaient pas vus. Noah de son côté l'écouta parler, mais son manque de réaction ne sembla pas la déranger le moins du monde. Elle avait des projets pleins les yeux, n'éprouva aucune gêne à évoquer le nom de son petit-ami, qu'il n'avait pas eu l'occasion de rencontrer, bien qu'elle en ait parlé au cours de leur soirée de réveillon, quelques mois auparavant. Ils terminèrent bien rapidement leurs assiettes, et tandis qu'elle se levait pour sortir la tarte du four et débarrasser leurs assiettes au passage, Noah déclara :


« NOAH —  Il y a pas grand chose à faire ici, on peut sortir faire un tour. » Il se frotta la nuque, ne sachant pas quoi ajouter. « Si tu veux. »

Il y réfléchissait depuis un moment déjà, ce genre de propositions ne lui venaient pas spontanément. Seulement la maison des Nevenscheinder respirait le souvenir et la solitude, et il détestait y rester sans que Lei ne soit avec lui. Il leva les yeux vers Naomiie, en attente d'une réponse, tandis qu'elle leur servait deux petites parts.
made by MISS AMAZING.



(3 roses) de Double (Judy). ♥️

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Sang-mêlé Elfe & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Naomiie Alyn
Sang-mêlé Elfe & Ange
Coeurs : 170 Messages : 809
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mer 08 Avr 2015, 20:44

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Naomiie patienta sagement, sentant les doigts de Noah desserrer habilement le nœud qui  l’emprisonnait involontairement dans son tablier. Même si elle ne le voyait pas, elle pouvait l’imaginer très bien, penché derrière elle, chaque petit coup qu’il donnait aux liens pour les défaire la faisant vaciller doucement au rythme de ses tentatives. Elle pouvait sentir les liens resserrer sa taille par moments, avant de la relâcher. Un long et inattendu frémissement lui parcourut le dos lorsqu’elle sentit le bout des doigts de Noah lui toucher les omoplates alors qu’il poussait ses cheveux du passage, les laissant retomber avec délicatesse sur l’une de ses épaules. Quelques secondes passèrent ensuite, avant que la sensation de léger tiraillement cesse totalement et que la voix de Noah ne s’élève dans le silence relatif de l’instant passé. Elle pivota sur ses pieds et le remercia avec un sourire tout en passant le tablier au dessus de sa tête pour le retirer. Après l’avoir rangé, elle vint s’assoir en face de lui à table. Ils se servirent copieusement, et elle prit la parole avec douceur. De temps en temps, elle riait en se remémorant quelque anecdote, faisant des gestes pour illustrer ses propos, remplissant la pièce d’une agréable joie de vie. Noah ne répondit que rarement, voire jamais à ses bavardages. Elle ne s’en offusqua pas, ni rien d’autre de cette mesure. Elle savait pertinemment qu’il n’était pas très expansif, en général. Elle n’avait pas besoin de ses paroles ; et d’ailleurs, en général, elle-même n’avait pas besoin de parler. Mais elle aimait converser avec lui, bien que cela puisse paraître relativement à sens-unique. Elle savait qu’il écoutait tout ce qu’elle lui disait, et elle souhaitait lui en apprendre sur elle. C’était un peu sa façon de les empêcher de rester enfermés dans une bulle où les souvenirs de leur terrible première rencontre referaient toujours surface. Elle souhaitait créer de nouveaux souvenirs, de choses qui la feraient sourire lorsqu’elle y repenserait. Elle évoquait sa vie, ses activités, son petit-copain, ses expériences… toutes ces choses qui semblaient on ne peut plus banales, mais qui pour elle étaient de la plus haute importance. Vous voyez, lorsqu’une personne est frappée d’un cruel destin, si elle est assez forte pour se relever, elle tend à apprécier chaque petite chose que la vie sème sur son chemin. Voilà ce qu’était Naomiie. Elle était heureuse, et elle se savait heureuse. Voilà pourquoi elle voulait communiquer ce bonheur autour d’elle. C’était une tâche peut-être difficile, mais qui ne serait jamais trop grande pour notre petite elfe.

Assiettes vidées, Naomiie se leva de sa chaise pour aller jusqu’au four. Elle l’ouvrit après avoir enfilé des gants de cuisine – histoire de ne pas se brûler – mais s’interrompit lorsqu’elle entendit Noah parler. Un sourire involontaire fleurit sur ses lèvres lorsqu’elle entendit son timbre. C’est fou, mais plus une chose est rare, plus on les chérit. « Il y a pas grand chose à faire ici, on peut sortir faire un tour. » Naomiie le regarda avec ses grands yeux bleus, alors qu’il complétait sa phrase. «  Si tu veux. »
Immédiatement, sans avoir besoin de réfléchir, elle hocha la tête doucement en souriant. « C’est une très bonne idée, on pourra y aller juste après ! » Elle apporta la tarte sur la table après avoir refermé le four d’un coup de hanche bien calculé puis leur servit chacun une part – en gros, elle avait coupé la tarte en deux car elle était petit format. Les deux jeunes gens s’installèrent et terminèrent leur repas cette fois ci en silence. Naomiie n’avait pas fini de parler, ça non – elle pourrait vous trouver un sujet de conversation dans presque toutes les situations. Mais là, elle était trop occupée à savourer son dessert. Elle n’avait pas honte de l’avouer, mais tout ce qui était sucré était vraiment son péché mignon. Elle ne put contenir les étoiles qui brillèrent dans ses yeux lorsqu’elle enfournait des bouchées supplémentaires. C’était quelque chose d’assez fascinant chez elle. Elle savait savourer réellement tout instant.

Lorsqu’ils eurent terminé, ils rangèrent et nettoyèrent la cuisine puis se préparèrent à partir. La température extérieure ne s’était pas grandement adoucie, mais comme ils allaient marcher cela ne poserait aucun problème. Après avoir enroulé son frêle cou dans son écharpe et sécurisé les boutons de son manteau, elle sortit en attendant que Noah verrouille la porte. Dès qu’elle mit un pied dehors, elle ne put s’empêcher de prendre une grande inspiration d’air, dont la fraîcheur lui faisait du bien et semblait sur le point de faire éclater sa poitrine. Elle soupira de contentement, puis regarda tandis qu’il s’approchait d’elle.

« Je ne connais pas vraiment la forêt… j’ai du me perdre au moins deux fois dedans ! » Elle rit avec douceur. « Je te fais confiance pour nous repérer. » Doucement, quoiqu’un peu timidement, elle vint se poster à son côté et glissa un bras autour du sien pour qu’ils marchent côte-à-côte. Elle n’en avait dit que très peu, mais ses derniers mots portaient un message bien plus important qu’il n’y paraissait. Je te fais confiance.

made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.com
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 111 Messages : 279
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Sam 11 Avr 2015, 23:37

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Il avait juste passé une veste pour sortir, le froid ne l'ayant jamais réellement dérangé, mais à en juger par l'attitude de Naomiie, emmitoufflée dans l'épaisseur de ses vêtements, Noah jugea que la température n'avait pas tant évolué par rapport au moment où il avait ouvert la fenêtre pour aérer la salle de bain. Malgré tout, il avait eu la décence de passer un coup de sèche cheveux afin de ne pas prendre le risque d'attraper froid –contrairement aux croyances populaires l'immortalité n'offrait pas l'immunité aux maladies– et sortit un bonnet on ne peut plus simple pour se couvrir. Les mèches blondes qui dépassaient lui tombèrent sur les yeux, et il s'efforça de les écarter de son visage sans avoir l'air ridicule, avant d'ouvrir la porte et laisser Naomiie sortir la première. Alors qu'il fourrait ses clés dans sa poche, Noah leva le regard vers l'elfe, qui semblait briller au milieu des arbres encore dénudés par l'hiver. Elle ne semblait pas convenir à l'endroit, avec ses cheveux immaculés et sa silhouette gracile. La nature semblait morte et il n'y avait rien de plus vivant qu'elle en cet instant. Le ciel était totalement découvert, laissant passer librement les rayons du soleil qui venaient se déposer sur elle comme un voile, leur lumière réflechissant sur chaque parcelle de son corps pour former une sorte de halo lumineux. Le demi-vampire resta un moment sur le palier de sa porte, ne sachant pas si le temps s'était réellement arrêté, ou si ce n'était rien d'autre que le fruit de son imagination.


« NAOMIIEJe te fais confiance pour ne repérer. »

Elle s'était rapprochée doucement –ou alors était-ce lui qui s'était avancé vers elle ?– et Noah se retint de tendre le bras pour s'assurer qu'elle était bien réelle, et que son esprit ne lui jouait pas de tour. Ses mots repassèrent en boucle dans son esprit, et un frisson parcourut son bras au moment où elle glissait le sien autour. Je te fais confiance. Devait-elle ?
Il coupa court à cette réflexion dès l'instant où elle fit surface. La situation était différente de ce qu'ils avaient traversé ensemble. Noah ne regrettait rien de ce qui s'était passé ce jour-là, et si c'était à refaire il ne changerait absolument rien. Dans l'immédiat rien ne servait de se ressasser encore et encore les éléments du passé, mais ç'avait toujours été plus fort que lui. Les personnes les plus seules ont tendance à se rattacher le plus aux souvenirs, et Noah était resté seul trop longtemps ; tellement que ses souvenirs les plus précieux avaient tendance à resurgir spontanément.

Il laissa ses pas les guider, par habitude, dans une direction qu'il connaissait bien mais dans laquelle il s'oublia bien vite. Atteindre Skyworld leur prendrait une petite heure au maximum, mais ce n'était pas spécialement un lieu où il avait envie de se rendre. En tout cas pas aujourd'hui. La forêt était particulièrement paisible, mais sans doute était-ce seulement son interprétation personnelle. Après tout les ruelles sombres de Skyworld elle-mêmes lui avaient paru paisibles en la présence de Naomiie. Il baissa les yeux vers elle, qui observait la nature avec ce sourire léger qui semblait faire partie intégrante de son expression faciale.


« NOAHC'est le village où j'ai grandi. » déclara-t-il, brisant le silence.

Les portes du village elfique se trouvaient non loin de chez lui. Si les Nevenscheinder n'habitaient pas au cœur du village, c'était parce que les débuts n'avaient pas été simples pour leur mère qui avait été contrainte d'être recluse à cause des deux garçons aux pupilles vermeilles qu'elle avait recueillis. Au fil du temps, les anciens avaient fini par mourir et les moins conservateurs avaient accepté Noah comme l'un des leurs. Bien qu'il n'ait jamais montré de signe d'affection particulière, tous savaient qu'il était un fils de ce petit village, membre à part entière de leur famille. Il y avait peu de gens dans les rues, sans doute faisait-il trop froid pour s'autoriser une promenade –ou alors était-ce l'heure de la sieste. Ils traversèrent les rues en silence, passant devant les vitrines des petite boutiques artisanales, des boulangeries et autres lieux propres à un village peuplé d'elfes. Un son de clochette résonna derrière eux, et alors que Noah s'apprêtait à passer son chemin, une voix féminine l'interpella.


« ELSANoah ! On ne t'avait pas vu depuis un moment. »

Il se retourna et fit face à une femme d'une quarantaine d'années, habillée d'un tablier et les cheveux noués dans un foulard. Elle tenait dans les bras un grand pot de fleur qu'elle posa devant son magasin, et s'avança dans sa direction pour le saluer.


« NOAHJ'étais un peu occupé. » déclara-t-il en détournant le regard vers la vitrine.
« ELSAOui je vois ça... » remarqua-t-elle avec un sourire amusé.

Il leva les yeux au ciel. La fleuriste du village avait toujours été là pour lui au cours des dernières années. Elle avait été celle qui l'avait encouragé à se recueillir sur la tombe de sa mère, et il se rappela alors qu'elle n'avait que vingt ans à l'époque. Elsa était une femme très petite, avait aujourd'hui trois beaux enfants et un mari qui l'aimait à la folie ; de son côté Noah semblait être resté le même adolescent grognon qu'il était lorsqu'ils s'étaient rencontrés.


« NOAHElsa, je te présente Naomiie, une... » Il ne voulut pas hésiter pourtant sa voix flancha à ce moment-là. « amie. De Lei et moi. Naomiie, voici Elsa, fleuriste. »

Elle le frappa dans l'épaule en riant, et commença à discuter avec la jeune elfe, qui ne sembla pas désorientée par le côté envahissant d'Elsa. Il resta en retrait toutefois, bien qu'il n'hésita pas à intervenir chaque fois qu'elle posait des questions trop indiscrètes.


« ELSASi vous vous promenez dans le coin, vous devriez passer du côté de la cascade derrière le cimetière ; en cette période de l'année elle vaut vraiment le coup qu'in y fasse un tour. »

Elsa regarda le sang-mêlé dans les yeux, qui détourna le regard. Il était de ces gens qui avaient du mal à soutenir le fait d'être le centre d'attention, contrairement à ce que l'on aurait pu penser venant d'un homme aussi beau. Elsa les salua et rentra dans sa boutique, laissant alors un Noah pensif face à une Naomiie qui semblait faire le lien entre les différentes pièces du puzzle « Nevenscheinder. » Il baissa les yeux vers les fleurs qui décoraient les vitrines de la boutique d'Elsa, et finit par diriger à nouveau son regard vers Naomiie.


« NOAHElle a toujours été un peu... envahissante. » s'excusa-t-il presque. « Tu veux faire un tour à cette cascade ? »

Il tendit à nouveau le bras qu'elle avait lâché lorsqu'Elsa était venue pour discuter, et attendit la réponse qu'il semblait connaître avant même qu'elle n'ouvre la bouche.
made by MISS AMAZING.



(3 roses) de Double (Judy). ♥️

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
Sang-mêlé Elfe & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Naomiie Alyn
Sang-mêlé Elfe & Ange
Coeurs : 170 Messages : 809
Couleurs : #6633FF
J'ai traversé le portail depuis le : 01/10/2011 et on me connaît sous le nom de : Naomiie. Mon nom est : Naomiie Alyn. Actuellement je suis : en couple avec Aaron. Il paraît que je ressemble à : Rachel Entichers de l'artiste Yu-kichi & Originaux de l'artiste Mishima Kurone + (IRL : Amanda Seyfried) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même pour l'avatar et Yên pour la créa'.
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Dim 12 Avr 2015, 15:41

{The raven and the dove
Noah & Naomiie

« I WON'T LET GO. »
Les pas des deux jeunes gens rythmaient leur avancée sous le voile blanc qu’offrait la lumière du soleil, ce jour là. Le village était mystifié, la forêt qui l’entourait de ses bras maternels semblant les enfermer hors du temps, seuls et pourtant si proches. Elle observait les bâtiments qui les entouraient, surplombés par les arbres souverains de cet espace. Malgré la présence d’êtres humains, la forêt gardait la même puissance, c’était elle qui dictait ses règles en ces lieux, et les elfes le savaient bien. Et ce n’était pas sans lui rappeler sa propre enfance, durant laquelle elle avait côtoyé un village très semblable à celui-ci, appartenant à la même communauté. La seule différence, était qu’elle avait grandi dans la montagne, sous les pics enneigés et entre les vallons verdoyants de l’île. Elle avait couru dans des champs de fleurs sauvages et s’était baignée dans des lacs d’eau cristalline, marché sur des sentiers escarpés et ouvert son cœur aux cieux de l’île, en haut de collines où la nature était reine. Elle n’avait pas grandi, comme la plupart de son ethnie, en grimpant dans les arbres et en sautant au dessus de racines parsemant les chemins forestiers. Mais cela ne l’empêchait pas de s’en sentir intimement proche, comme les peuples féériques. Le silence qui les entourait permettait à la jeune fille d’écouter le chant de la forêt, sa respiration calme et majestueuse ; le chant des oiseaux et le bruissement du vent dans les feuilles, le craquement des branches et les battements d’aile des volatiles. Elle leva les yeux au ciel et fut touchée par la beauté de ce qu’elle voyait. Une colombe et un corbeau, volant ensemble vers les cieux parsemés de nuages.

« C'est le village où j'ai grandi. »

Naomiie s’arracha à sa contemplation et glissa un regard à Noah, qui venait de briser le silence de sa voix calme. Puis, elle sourit. Elle était si heureuse de partager ces instants avec lui. Noah était le genre de personne qui semblait fermée sur elle-même, qui ne s’ouvrirait jamais. Pourtant, plus le temps avançait, et plus il la laissait entrer dans sa vie. Plus les minutes s’écoulaient, et plus il permettait à Naomiie de s’introduire dans son cœur, et s’y loger durablement. La jeune fille lança un regard circulaire, songeant que c’était l’endroit qui avait vu grandir Noah. Elle ne connaissait pas la totalité de l’histoire de Lei, mais savait qu’il avait vécu ici aussi il y a longtemps. C’était, d’une certaine manière, leur véritable village natal. Le sourire monta aux lèvres de la jeune fille en imaginant deux petites têtes blondes, pas plus hautes que trois pommes, en train de courir dans ces rues. Sa petite main serra le bras de Noah un peu plus fort alors que cette pensée lui effleurait l’esprit. Ses traits s’adoucirent d’avantage, et elle prit une grande inspiration. Puisqu’il la laissait entrer, elle lui ferait honneur ; elle resterait à leurs côtés aussi longtemps qu’il le faudrait, pour le guérir de cette douleur qu’elle avait lue en lui – pour l’extirper de cette solitude qui, si souvent, semblait reprendre possession de ses pupilles écarlates. Il ne le montrait jamais devant elle, mais elle l’avait vu dans une telle posture lors du premier soir, qu’il ne pouvait lui mentir. Lui, tout comme Lei, se montrait fort. Et elle le savait fort. Mais elle savait qu’au fond de lui, résidait une blessure, une faiblesse qu’elle désirait plus que tout panser. C’était son unique souhait. Alors, elle ne lâcherait plus cette main qui avait épousé la sienne, lors d’une tragédie sans nom. Une tragédie qui ne devait plus se répéter.

« Noah ! On ne t'avait pas vu depuis un moment. »

Naomiie sursauta légèrement en entendant la voix volontaire de cette femme qui venait d’interpeller son ami. Elle cligna des yeux doucement en l’observant, avant de regarder Noah lorsqu’il prit la parole. Puis, elle ne put retenir un sourire. C’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un s’adresser de la sorte à Noah ; elle avait une présence maternelle forte et rassurante, qui plu tout de suite à la jeune fille. Cependant, elle ne put retenir le rouge de lui monter au visage lorsque la dame fit une remarque amusée qui la mettait au centre de l’attention. Elle rit légèrement, sachant très bien que la fleuriste ne se faisait que des idées – après tout, elle était son amie, et en aimait un autre. Mais elle reconnaissait dans son sourire amusé tout ce qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps : une aînée aimante, qui a pour obligation de se moquer de ses cadets gentiment. Noah prit un air exaspéré qui fit sourire d’avantage la jeune fille avant de prendre la parole.

«Elsa, je te présente Naomiie, une... amie. De Lei et moi. Naomiie, voici Elsa, fleuriste. »

Naomiie cligna des yeux un instant en entendant Noah hésiter, mais ne releva pas. Elle ignorait la raison de son léger temps de pause, et n’aurait pas, même si elle en avait la possibilité, commenté cela. La petite femme souriante se tourna bien vite vers elle, et elles s’engagèrent dans une discussion animée sur le village, leurs vies et Noah. Naomiie rit beaucoup, sentant son cœur se gonfler de joie au cours de cet échange. Depuis le jour où elle avait quitté son village, elle n’avait plus eu cette sensation, celle que l’on éprouve en parlant avec quelqu’un de votre ethnie qui a une vie paisible, une personne sanguine et pourtant douce, qui semblait vous insuffler sa force à chaque seconde où vous la côtoyez. Puis, la discussion arriva à son terme, et la jeune elfe salua chaleureusement Elsa avec l’un de ses plus beaux sourires tandis que cette dernière retournait dans sa boutique.

« Elle a toujours été un peu... envahissante. » Noah avait l’air presque de s’excuser lorsqu’il dit cela, et un sourire involontaire tordit le visage de Naomiie avant qu’elle pouffe doucement. «Pas de souci ! C’est un des type de personnes avec qui je m’entend le mieux. J’ai grandi dans un lieu où j’en côtoyais tous les jours ! »

Puis, Noah lui proposa d’aller voir la fameuse cascade dont leur avait parlé Elsa. Sans une hésitation, elle sourit et hocha la tête et prit le bras que Noah lui offrait. « Oui ! »

Ils marchèrent tous les deux à nouveau pendant quelques minutes, Naomiie ne pouvant s’empêcher de sourire en se remémorant l’échange, et aux interventions agacées de Noah lorsque son amie de longue date tombait sur le terrain glissant des questions indiscrètes. Sans même s’en rendre compte, la jeune fille se mit à chantonner doucement au rythme de leurs pas, se mêlant à la douce mélodie de la forêt. Cependant, elle se tut lorsqu’ils passèrent devant la porte du cimetière. Sans vraiment savoir pourquoi, ses pas se figèrent et elle observa le champ de tombes qui se dressait en face d’elle, triste et silencieux. Un frisson lui parcourut le dos lorsqu’elle songea à ce que représentait cet endroit pour elle, puis un sourire triste peignit ses traits lorsque ses pensées se tournèrent vers ses parents. Elle leur envoya une pensée, puis effaça rapidement toute trace de peine sur ses traits. Elle avait appris à accepter ce qui était arrivé, et à présent cela ne lui faisait plus mal. Elle se rappelait surtout des choses heureuses de son enfance, des sourires de sa mère et des étreintes de son père. Elle préférait cela ainsi. Après tout, elle n’aurait rien pu faire pour eux. Alors, elle se contentait d’avancer, de vivre pour eux, et de toujours les garder dans son cœur. C’était la tâche des vivants – la mort aurait été une solution bien trop facile. Et vivre était quelque chose que l’on ne pouvait pas négliger. Il fallait toujours se relever. Pour ceux qui étaient tombés avant vous, pour ceux que vous ne reverrez jamais. Il faut se battre, et sourire.
made by MISS AMAZING.


- MEMENTO MORI -
MY DEAR CHILD, REMEMBER THAT DEATH WILL COME FOR YOU.


:O U T   O F   O B L I V I O N:
 
■■■:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.com
avatar
Noah Lhyov Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 111 Messages : 279
Couleurs : #400000 & #007C7C
J'ai traversé le portail depuis le : 02/10/2011 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Noah Lhyov Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : pas intéressé. Il paraît que je ressemble à : Fuwa Mahiro & Kurosaki Tasuku, deux BG pour le prix d'un. ♥ (IRL: Hunter sexy Parrish) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi (avatar) + baby Melichat superawesome (gifs) + super gingin (gif signa)
Re: The raven and the dove – NaoNoah | Mar 14 Avr 2015, 20:49

{The raven and the dove.
Noah & Naomiie

« And if you close your eyes. »
Il y avait eu quelque chose dans le regard d'Elsa qui avait toujours dérangé Noah. S'il détestait bien une chose, c'était qu'on puisse éprouver de la pitié à son égard ; et c'était précisément ce que faisait cette femme. Il ne pouvait pas la blâmer, après tout n'importe qui, en apprenant son histoire, se serait mis à sa place, par empathie. C'était un sentiment qui lui était inconnu, et c'était la raison pour laquelle il ne parvenait pas à comprendre ce qui les poussait à le regarder comme s'il était un pauvre homme à qui il était arrivé une tragédie. Tu n'es qu'un homme. Peu importe ce qu'il avait traversé, il n'y avait aucune raison pour qu'on le traite différemment d'un autre ; c'était la conclusion à laquelle il était parvenu après avoir fait la rencontre de la jeune femme présente à ses côtés.

Ils continuèrent alors la traversée du village, avant d'atteindre la seconde entrée qui leur permettait de couper le trajet plutôt que faire un grand détour. Pendant les quelques minutes qui suivirent le moment où Noah prit la parole pour expliquer vaguement ce qu'avait représenté cette femme pour lui, ils marchèrent à nouveau quelques minutes en silence, qui contrairement à ce que l'on aurait pu penser, n'alourdit pas le moins du monde l'atmosphère autour d'eux. D'un pan du village à l'autre, il y avait deux côtés de la forêt complètement différents l'un de l'autre. La présence du ruisseau qui s'écoulait y était certainement pour quelque chose, mais il y avait dans ce coin quelque chose de plus sombre et plus intime –sans doute était-ce la raison pour laquelle le cimetière y était établi. Il ne se trouvait qu'à une petite dizaine de minutes à pieds de la sortie ouest du village dans lequel il avait grandi, et ils furent forcés de passer devant pour rejoindre cet endroit dont leur avait parlé Elsa. Comme chaque fois qu'il passait dans le coin, Noah se remémorait toutes les fois où il avait dû s'y rendre seul, livré à lui-même et perdu dans un flot de souvenirs qui semblaient aujourd'hui si surfaits, tellement surréalistes. Sans s'en rendre compte, Noah s'était arrêté et Naomiie avait suivi ses pas. Ou alors était-ce lui qui l'avait suivi elle ? Il regarda le portail noir, derrière lequel on apercevait facilement les tombes alignées les unes sur les autres, cadrées comme une bibliothèque.


« NOAH —  Je vais m'arrêter une minute. » déclara-t-il.

Il n'avait pas daigné baisser le regard vers elle, à force de se plonger dans ses réflexions qui n'auraient pas lieu d'être. Il n'avait pas suffisamment changé pour pouvoir être enclin à ressentir de l'empathie, pourtant en cet instant, quelque chose en lui le poussait à voir au-delà du joli sourire de l'elfe. Sans contrôler ses mouvements, il leva la main vers elle et dégagea une mèche blanche qui couvrait la moitié de son visage, et la ramena derrière son oreille, comme elle s'était accoutumée à faire. Il laissa glisser sa main le long de sa joue et l'ôta presque immédiatement, lui-même surpris par ce qu'il s'apprêtait à faire, puis laissa tomber son bras le long de sa hanche.


« NOAHQu'est ce qu'il y a ? »

Naomiie baissa la tête et sembla secouée d'un petit rire nerveux. Noah s'écarta d'elle, et se baissa légèrement pour tenter de comprendre ce qu'il croyait avoir vu dans son regard. Il réalisa alors qu'il ne connaissait rien de sa vie à elle ; qu'il avait peut-être été un peu égoïste jusqu'alors. Il y avait une lueur qui faisait briller ses pupilles céruléennes, comme si elle s'apprêtait à verser les larmes qu'il ne voulait plus jamais voir couler le long de ses joues pâles.


« NOAHSi tu veux qu'on s'en aille, on peut partir. »

Peut-être avait-il changé. Il n'avait pas l'impression de faire passer Naomiie avant sa mère ; mais peut-être était-ce le cas. Aurait-il dû se sentir coupable ? Pourquoi n'avait-il pas l'impression de faire quelque chose de mal ? En prenant conscience qu'il avait peut-être mis plus de distance que nécessaire entre eux, il posa une main sur l'épaule de Naomiie et la pressa, comme pour lui indiquer que, contrairement à ce qu'aurait pu laisser croire son comportement, il n'était pas parti.
made by MISS AMAZING.



(3 roses) de Double (Judy). ♥️

: N E V E N S C H E I N D E R :
 
: TEAMS :
 

: LEAGUES & FAN CLUBS :
 
 
The raven and the dove – NaoNoah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The raven and the dove – NaoNoah
» La Raven Guard arrive !
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE SERIES: DOVE ( série 3 )
» Raven's Flight par gav thorpe (3,5/5)
» WOMEN OF THE DC UNIVERSE: RAVEN (série 3)

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Forêt-
Sauter vers: