Partagez | 
 

 La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 158 Messages : 434
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Ven 19 Déc 2014, 21:55

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla








Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi. Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

Je ne connais pas vraiment cette femme et elle pouvait presque affirmer que je progressais. Bah, j'pouvais pas vraiment dire le contraire, parce que c'est vrai. Déjà, je me transforme au complet et je tiens ma transformation. Avant, je réussissais seulement à avoir ma forme intermédiaire. Ça ne fait pas très longtemps que je suis arrivé sur l'île, mais j'ai consacré plusieurs heures par jour à m'entraîner. C'est un peu plus difficile puisque j'ai personne pour me guider, mais j'vais y arriver un jour. J'avais déjà fait de gros progrès.

- Il ne m'a pas été difficile d'apprendre à nager sous cette forme, en effet. La nage est innée chez tous les nourrissons. Mais, j'ai appris à nager d'abord en tant qu'humaine, à quelques années seulement après ma naissance. Et je n'ai pas maîtrisé tout de suite ma transformation, c'est un phénomène qui demande de l'entraînement et du temps.

Voilà pile poil ce que je disais. Ça, pour l'entraînement, je suis bien parti. Pour le temps, bah j'avais tout le temps nécessaire et même beaucoup plus. Qui sait, si j'fais pas le con, je vivrai aussi longtemps que Nayla. Elle a quatre cents ans cette meuf. Incroyable.

- Mes parents m'ont en effet beaucoup aidé durant mon apprentissage. J'imagine que ce n'est pas ton cas. Les dieux sont peu présents... ta mère ne t'as donc jamais appris ce que tu devais savoir ?

Pour les dieux, on oublie. Elle disait vrai, ils sont peu présents. Non, attendez. Ils ne le sont juste pas, point. J'ai même pas rencontrer Arès encore et j'ai vingt ans. Bon, j'accorde que ça n'est pas très longs 20 pioches, mais tout de même, ça peut démontrer que mon père n'est pas présent. Pour ce qui est de ma mère, je ne l'ai rencontré qu'une seule fois et après, elle voulait déjà plus me voir. Si j'avais été sous ma forme humaine, j'aurais eu un sourire triste. Le seul qui avait voulu faire partie de ma famille était Aelys. Mon frère adoptif. En fait, c'est moi qui ai été adopté, mais osef.

- Ma mère? Non, elle ne m'a rien appris, sauf mes origines. J'ai été adopté en bas âge par des parents peu affectueux envers leurs enfants. Mon père adoptif est parti à cause de moi et ma mère, je la voyais jamais. De toute façon, elle m'aurait pas vraiment aidé, car elle était une fée. Ma véritable mère ne voulait déjà plus me voir après notre première rencontre.

J'ai pas eu une vie facile, vous savez. J'ai été rejeté par tout le monde ou presque. Pourtant, je n'en garde pas de séquelles. Je suis bien comme je suis maintenant même si j'aurais bien aimé que ma vieille m'apprenne ce que je devais savoir.

- Mais c'est pas grave. Je me débrouille très bien tout seul.

C'était à demi-vrai. Pour mes transformations, ça peut aller, mais pour ce qui est du vol... Comment voulez-vous que j'apprenne à voler si je ne sais même pas comment ça marche? C'est pas non plus Nayla qui pourra m'apprendre, car c'est une kirin. Mais bon, je trouverai bien un moyen.

Je battis des ailes pour les dégourdir et je commençais à sentir mes forces diminuer. Il fallait que je me transforme en humain. Je n'eus pas à me concentrer autant pour regagner ma forme naturelle. J'étais nu - fallait s'y attendre - et couché sur le sable fin. J'avais plus beaucoup de force et il fallait que je m'abrite du soleil au plus vite. Je tente de me relever, mais j'en suis incapable. Bordel. J'pensais pas que ça m'avait autant vidé. Faudra que je fasse attention à l'avenir. Je cherchai de mon oeil restant mon ombrelle. Putain, je m'ennuie déjà de mon excellente vision de phénix.

- Dis. Tu pourrais me donner mon ombrelle? Sinon, tu peux me cacher du soleil? J'suis incapable de me lever et je risque de faire des cloques à rester au soleil comme ça.

Mais où est donc Black dans un moment pareil?
© Gasmask






Merci Tia! ♥

K-do:
 


Ligues et fans club:
 


Spencer & Gretel:
 


Forever alone:
 
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 104 Messages : 382
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mer 07 Jan 2015, 23:35

Nayla ne jugeait pas les gens qu’elle ne connaissait pas sur leur apparence, mais sur leur attitude. Elle était relativement perceptive aux émotions des autres, et son flair sensible l’aidait parfois. Mais il est vrai qu’elle se montrait parfois trop hâtive dans ses déductions. Ainsi le jeune Spencer l’avait agréablement surprise en passant d’un comportement provocateur et irrespectueux aux excuses. Elle n’aurait pas pensé, au premier coup d’œil et après sa première attitude, qu’il pût être ainsi. Le sang d’Arès qui coulait dans ses veines devait influencer la plupart de ses réactions, mais peut-être son côté phénix tempérait-il son caractère au final. Et peut-être aussi que cet animal, cette chauve-souris qui était certainement son affilié, arrivait parfois à le raisonner. Nayla ignorait tout de ce lien particulier qui unissait animal et créature magique, alors elle ne pouvait en dire d’avantage. La kirin inclina légèrement la tête sur le côté tandis qu’il parlait de ses parents. Lorsqu’il eut fini, elle émit un sifflement réprobateur.

« C’est navrant. Ces gens qui n’assument pas leurs responsabilités et ne sont en aucun cas capable d’élever leur progéniture convenablement… Ils sont indignes. »

Elle parlait autant pour les parents adoptifs du phénix que pour la mère. Elle jugeait peut-être trop vite cette femme qui avait mis au monde son enfant sans doute seule, sans personne pour pouvoir la soutenir, connaissant l’identité du père, mais Nayla ne tolérait pas qu’un nourrisson fût ainsi privé de l’amour auquel il avait droit, comme tout le monde. Pourtant, la kirin n’appréciait pas particulièrement les jeunes ; elle n’avait pas d’affection particulière pour les enfants. Elle ne s’était jamais posé La question… Elle expira bruyamment entre ses narines et posa ses yeux reptiliens sur l’oiseau de feu. Un oiseau qui n’avait jamais appris à voler, faute d’enseignement… Elle ne se mêlait pas des affaires des autres, alors elle n’aurait sans doute pas l’occasion de communiquer sa façon de penser là-dessus, mais parfois, rien que pour remettre les gens à leur place, c’était tentant.

« Enfin, s’en sortir seul malgré les embûches est une preuve de force et de courage. Cela forge et permet d’être mieux préparé pour l’avenir. »

Il fallait toujours tirer un enseignement positif des événements, bons ou mauvais, qui se produisaient. C’était ainsi qu’on pouvait aller de l’avant. Spencer avoua se débrouiller seul ; Nayla hocha la tête, c’était une bonne chose. Lorsqu’on apprenait quelque chose par ses propres moyens, l’information restait souvent gravée plus longtemps dans l’esprit, et l’apprentissage se révélait plus efficace. Tout ne pouvait s’apprendre seul bien sûr, mais tout le monde devait découvrir soi-même certaines choses de cet univers. Alors que Nayla s’enfonçait dans ses pensées, un son de voix lui parvint, en direction du petit sous-bois qui jouxtait les rives du lac. Elle tourna la tête pour voir de quoi il s’agissait. Quelques instants plus tard deux hommes plongés dans une grande discussion apparurent. Ils mirent un temps avant de s’aperçevoir de la présence des deux créatures légendaires, qui pourtant avaient toutes deux une taille imposante. Ils se stoppèrent, surpris, clignèrent des yeux, puis voyant que ces « monstres » leur témoignaient de l’intérêt, ils reculèrent de quelques pas avant de faire demi-tour et de s’enfuir.  C’en était presque risible de ridicule et de lâcheté, enfin…

Entre temps, Spencer avait décidé de retrouver sa forme humaine. IL se trouvait à nouveau nu comme un vers sur le sable fin. Curieusement, sous sa forme de kirin, Nayla n’était aussi pudique qu’en simple humaine. Il montrait quelques difficultés pour se relever. Nayla ne fit pas un geste pour l’aider ; selon elle, il devait y arriver seul. Mais il lui demanda tout de même de lui tendre son ombrelle, en désignant l’objet en forme de bâton. Le cacher du soleil ? Pourquoi pas… ce n’était pas comme si elle lui tendait la main pour se relever. Elle se positionna entre lui et l’astre solaire, offrant son ombre comme présent unique à ce jeune phénix. C’était déjà bien, alors il ne fallait pas non plus lui demander de jouer au valet en lui donnant son ombrelle. Non, Nayla n’était pas arrogante. Enfin, si peut-être, mais surtout snobe, pour certaines situations du moins. Personne n’est parfait après tout.

« Que vas-tu faire à présent, jeune phénix ? » lui demanda-t-elle.

Cette question visait plus un futur projeté qu’un futur proche.  Nayla n’était pas vraiment du genre à s’interroger sur l’avenir des autres, néanmoins… elle se sentait toujours un peu plus concernée lorsqu’il s’agissait de mythologiques, curieusement. Elle considérait sa propre race, en somme, comme une noble lignée de créatures. Elle pouvait faire preuve d’une réelle curiosité lorsque le sujet de son intérêt démontrait ces valeurs en commun avec les siennes. Enfin… elle n’allait pas rester plantée là à bavarder. Ce n’était pas son genre, mythologique ou non.

« Quoi qu’il en soit sache que tant que tu respecteras ce lieu, tu y seras accepté. »

Comment, me diriez-vous, comment pouvait-elle avancer cela alors qu’un certain temps auparavant, elle lui avait craché au visage ? Nayla avait des tendances bipolaires, mais elle savait aussi reconnaître la valeur profonde des gens, sonder leur âme avec son regard pluri centenaire. Et, quand bien même ce phénix se montrait provocateur, quoi qu’il pût cacher derrière cet œil sanguin, Nayla avait bien senti qu’au fond, ce n’était pas un mauvais bougre. Et elle était relativement solidaire ; le jeune homme avait injustement souffert et cela elle ne le tolérait pas.

HRP : voilà, désolée pour l'attente en plus cey tout pourri >w< je pense qu'on va bientôt pouvoir clore ce rp. Tu réponds, puis je clos le rp, ça te va ? Sauf si tu as encore des choses à développer bien sûr =3




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 158 Messages : 434
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Jeu 08 Jan 2015, 06:08

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla


 

 



 

 

Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi.  Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

Pour le moment j'étais trop faible pour me relever. Je n'avais pas demandé son aide pour me relever, car je devais le faire par moi-même. Et de toute façon, je n'aurais probablement pas tenu sur mes jambes.  Attendant qu'elle fasse quelque chose, je cachai mon oeil du soleil avec ma main. Bordel, si elle ne faisait rien, j'allais avoir de sérieux problème avec ma peau. C'est vraiment chiant pour cette raison d'être un albinos. Sinon, c'est pas si pire que ça. Enfin, peut-être que si. Osef. Ce qu'elle avait dit auparavant était bien vrai. Des parents comme les miens ne sont seulement qu'indignes. Je ne peux absolument pas dire le contraire, car je pense la même chose. Mon père n'est qu'un lâche et ma mère, une froussarde. Pourtant, je n'allais pas m'en faire pour autant.

Finalement, Nayla se posta entre les rayons solaires et moi, me faisant ainsi de l'ombre. Mon corps se détendit. Je crois que ce pouvait être perceptible. Mes muscles étaient tellement tendus que j'en eus une crampe dans le bras. Je tentai de ne pas me tordre de douleur, le temps qu'elle se relâche. Elle avait plutôt choisie de ne pas me donner mon ombrelle. Je la comprends. Si on me l'avait demandé, je ne l'aurais pas fait non plus. J'étais déjà content qu'elle me fasse de l'ombre, je n'allais pas chialer.

- Que vas-tu faire à présent, jeune phénix ?

Bonne question. J'imagine que je vais continuer de persévérer pour maîtriser mes pouvoirs et ma transformation.

- J'sais pas trop, en fait. Je crois que je vais continuer à parfaire mes pouvoirs et ma transformation. Après, j'aimerais rencontrer mon père et me trouver un job. Recommencer tout de zéro, quoi. Mettre mon passé derrière moi, une bonne fois pour toute.

Je me tournai sur le côté et pris appui sur mes bras pour au moins me mettre en position assise. J'y parvins sans trop de difficulté.

- Quoi qu’il en soit sache que tant que tu respecteras ce lieu, tu y seras accepté.
- Ouais, merci.


Je la regardai. Malgré notre rencontre qui a mal débutée, mon opinion sur elle a changé tout au long de notre conversation. Elle était certes snobe et hautaine parfois, mais elle était plutôt gentille dans l'ensemble. J'étais capable de parler avec elle sans problème. J'aime ce genre de personne.

- En tout cas, merci pour l'ombre. J'ai une autre question. Ça te bouffe autant d'énergie te transformer en kirin?

Je voulais savoir à quoi m'attendre à l'avenir.
© Gasmask




HRP| Ça me va de clore le rp. Fais ton dernier message et je ferai le mien avant de le recenser.



Merci Tia! ♥

K-do:
 


Ligues et fans club:
 


Spencer & Gretel:
 


Forever alone:
 
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 104 Messages : 382
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Sam 10 Jan 2015, 19:45

Une kirin pluricentenaire et un phénix à peine adulte... Voilà un duo des plus étranges. Tout portait à croire qu’ils s’affronteraient, dans le début pour le moins épineux de leur échange, et à présent, ils s’observaient tranquillement, après s’être partagé quelques informations personnelles. Qui aurait pu croire que Nayla put s’entendre avec un personnage tel que Spencer ? Elle-même se trouvait étonnée. Mais, elle démontrait toujours un intérêt particulier pour les mythologiques. Certains pourraient prendre ça comme de la discrimination ou encore une forme de racisme… mais pas du tout. Il n’y avait que les humains qu’elle détestait. Enfin, de toute façon, dès qu’ils se quitteraient, elle retournerait à ses occupations habituelles. Une discussion de temps en temps pour rompre le quotidien, cela ne faisait pas de mal. Tant que c’était instructif. Car oui, Nayla en apprenait de plus en plus sur les autres.

Ce fut par pur solidarité qu’elle accepta de lui faire de l’ombre. Mais elle n’allait pas s’abaisser à ramasser son ombrelle pour la lui rendre… Hautaine, certes, snob, possible, mais surtout fière. La décontraction du phénix fut immédiate. Ce ne devait vraiment pas être agréable pour lui d’être exposé au soleil. De toute façon, s’il avait été en parti brûlé par l’astre diurne, elle l’aurait soignée. Tant que ce n’était pas tous les jours, ça pouvait passer. Elle n’était pas infirmière non plus. Ses dons de guérison, elle les réservait avant tout pour les animaux. Et pour elle-même bien sûr. Spencer lui fit part de ses projets pour l’avenir. Elle acquiesça.

« Oui, il ne faut pas vivre dans le passé. Mais il ne faut pas l’oublier pour autant. Ne pas refaire les mêmes erreurs. Ni faire celles des autres. »

Il fallait garder à l’esprit toutes ces leçons apportées par la vie. On devait tirer profit des événements bons ou mauvais pour s’améliorer, ne pas faire les erreurs des autres, ne pas reproduire ses propres erreurs. Avec une vie telle que la sienne, Nayla avait beaucoup de choses à garder en mémoire, trop même. Vivre longtemps, c’était le souhait de presque tous les mortels, et pourtant, que feraient-ils s’ils avaient l’éternité devant eux ? Ils ne savaient pas réellement ce que « immortalité » signifiait.

« Je te souhaite de réussir dans ce que tu entreprends. »

Une telle révélation de la part de la kirin valait son pesant d’or. Elle avait peut-être un don pour discerner les bonnes âmes des mauvaises, en faisant fi des défauts et des personnalités originales de chacun… Elle ne jugeait pas les gens sur leur apparence. Elle pouvait être trop hâtive parfois, mais en général elle ne se trompait pas sur la valeur des autres. Elle était bien amie avec Arwenn, qui pourtant n’était pas apprécié de tout le monde –et n’appréciait pas tout le monde non plus. La kirin informa Spencer qu’il pouvait aller et venir ici à sa guise, tant qu’il respectait les lieux. Ce qui voulait aussi dire qu’elle garderait un œil sur lui. Ce n’était pas par manque de confiance –enfin elle ne la lui accordait pas non plus – mais par mesure de sûreté. Il lui demande ensuite si sa transformation lui consommait beaucoup d’énergie. Nayla se retransforma d’abord en douce et frêle jeune fille, cette apparence qui en trompait plus d’un.

« Au début, il me fallait dépenser beaucoup d’énergie mais avec le temps et l’habitude, cela ne me demande plus autant d’effort. Mais lorsque je suis inconsciente je ne peux pas tenir ma forme animale et je redeviens automatiquement humaine. Par contre j’arrive à dormir sous cette forme, mais je ne le fais pas souvent. »

L’épisode qui lui avait valu son emprisonnement lui avait donné une bonne leçon. Elle ne s’endormait en kirin que lorsqu’elle se sentait vraiment en sécurité, et lorsqu’elle était en forme –ni blessée, ni épuisée par un combat ou par l’utilisation répétée de ses pouvoirs. Il était important que le phénix sût ces détails là ; s’ils s’appliquaient à Nayla, ce serait sans doute le cas pour lui aussi. Enfin… leur entrevu arrivait à sa fin. Il lui fallait s’activer de son côté, et puis elle ne parlait jamais très longtemps. Elle pouvait faire des efforts, mais Nayla restait une grande solitaire –et une asociale sur les bords. En fait, elle écoutait beaucoup plus qu’elle ne parlait.

« Bien… Je ne voudrais pas t’offenser mais j’ai fort à faire. Nous nous recroiserons très certainement un jour où l’autre. En attendant, fais attention à toi, jeune Spencer. »

C’est ainsi qu’elle le quitta, en lui adressant un signe de tête pour le saluer. Elle partit en direction de la forêt. Elle avait l’intention de se rendre sur Atlantide, mais elle n’ouvrait le portail qu’en présence des connaisseurs, ou lorsqu’elle était seule. Les êtres invités à visiter la grande cité mythique se comptaient étaient peu nombreux et elle ne permettrait pas qu’un indésirable s’y introduisît. Encore une fois, elle avait appris pas mal de chose sur la jeunesse actuelle. C’était ainsi qu’elle appréciait sa longue vie ; toujours avoir quelque chose à apprendre.




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 158 Messages : 434
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Lun 12 Jan 2015, 17:41

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla


 

 



 

 

Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi.  Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

- Oui, il ne faut pas vivre dans le passé. Mais il ne faut pas l’oublier pour autant. Ne pas refaire les mêmes erreurs. Ni faire celles des autres.

Comment tu veux que j'oublie ce qui m'est arrivé? C'est impossible. Je revoie ce type, je le tue. Je ne peux pas effacer cette rancune incrustée dans mon coeur. Il va payer, cette pourriture, mais je suis capable de mettre tout ça de côté pour avancer dans la vie. En plus, je ne fais que la commencer. J'ai plusieurs dizaines d'années à vivre encore. En partant du fait que je ne me ferai pas tuer trop tôt. Ça pourrait être mon genre de me faire liquider à cause de ma grande gueule. Juste si tu prends l'exemple de l'acajou. J'ai bien failli y passer dès mon arrivée sur l'île. J'suis con parfois.

- Je te souhaite de réussir dans ce que tu entreprends.
- Merci.


Je sais pas pourquoi, mais j'avais comme l'impression qu'elle ne disait pas ces mots très souvent. Je m'en senti d'autant plus honoré. Je ne veux pas répéter les erreurs du passé, mais je crains qu'en revoyant ce vampire, je ne puisse pas penser correctement. Je le déteste tellement que je ne sais pas si je serais capable de me contenir devant lui. Suite à ma question sur sa transformation, elle retrouva sa forme humaine. J'étais tellement pas habitué de la voir comme ça que je clignai des yeux. Mais comme ça, elle ne me faisait plus d'ombre. Merde. Sentant que j'ai retrouvé un peu plus de forces, je me redresse et vacille d'abord sur mes jambes. Je finis par me stabiliser et je marche vers mon ombrelle. Une fois que je l'ai en main, je l'ouvre et me rassoit sur le sol. Histoire que celle-ci me cache tout le corps du soleil. D'habitude, j'ai des vêtements, alors j'ai pas besoin de faire ça.

- Au début, il me fallait dépenser beaucoup d’énergie mais avec le temps et l’habitude, cela ne me demande plus autant d’effort. Mais lorsque je suis inconsciente je ne peux pas tenir ma forme animale et je redeviens automatiquement humaine. Par contre j’arrive à dormir sous cette forme, mais je ne le fais pas souvent.

Pourquoi elle ne le fait pas souvent? Peut-être que c'est plus dangereux. Peut-être qu'il faut se sentir en sécurité - et l'être - pour dormir sous cette forme. En tout cas, ça me rassurait qu'elle me dise que ça ne lui bouffe plus autant d'énergie avec le temps et l'habitude. Sinon, je ne serais jamais sous ma forme de phénix.

- Bien… Je ne voudrais pas t’offenser mais j’ai fort à faire. Nous nous recroiserons très certainement un jour où l’autre. En attendant, fais attention à toi, jeune Spencer.
- Toi aussi.


Que voulez-vous que je dise d'autre? De toute façon, elle ne m'aurait pas laissé le temps de parler plus, car elle m'adressa un signe de tête et alla en direction de la forêt. Je me retrouvai seul. Vraiment seul. Je n'avais pas de chauve-souris pour me casser la tête. Je soupirai et commençai lentement à me rhabiller. Ça avait été toute une rencontre. Cette kirin me plaisait bien. Surtout parce qu'elle a du caractère. Elle ne se laisse pas faire. J'aime embêter les gens et j'aime qu'on me tienne tête. Comme l'acajou. Mais lui, c'est un cas à part. Il est loin d'être comme Nayla. Au moins, à elle, je peux lui causer. Je me relevai et regardai l'eau du lac. Je déteste l'eau.
© Gasmask





Merci Tia! ♥

K-do:
 


Ligues et fans club:
 


Spencer & Gretel:
 


Forever alone:
 
 
La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Discussion] J'arrive pas à me mettre en colère...
» Tatsuhiko Yamagami - Les vents de la colère T2
» [Steinbeck, John] Les raisins de la colère
» La colère de la terre
» [manga engagé] Les Vents de la Colère de Tatsuhiko YAMAGAMI

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaine-
Sauter vers: