Partagez | 
 

 La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 160 Messages : 444
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mer 19 Nov 2014, 23:07

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla


 

 



 

 

Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi.  Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

Je ne savais pas trop ce qu'elle penserait de toute cette histoire abrégée au maximum, mais une chose était sûre, les actes passés d'Ashley - cette pourriture de première - ne pouvaient pas être pardonnés.

- Je suis navrée, vraiment. Si cela ne tenait qu'à moi, ce genre de personnage n'existerait plus. Mais dis-moi, cela ne doit pas faire très longtemps que tu es arrivé sur l'île, n'est-ce pas ? Quant aux portails, il s'en trouve en libre service, au château de Skyworld. Il est plus simple de s'y rendre pour les emprunter que de dépenser de l'énergie à en ouvrir un.

Ah ouais? En libre-service? Des portails? Ah bon. Même avec cette information, je ne retournerai pas sur Terre. Je suis mieux ici. Loin du vampire. Loin de ma soeur. Le seul désavantage était que j'étais aussi loin de mon frère. Mais je pouvais vivre avec - ou sans. Elle pensait vraiment comme moi sur ce point.

- Ouais. Pas plus d'une semaine. Et puis, la pourriture qui m'a fait ça va largement le regretter si je le retrouve.

C'est tout ce que je pouvais dire sans entrer dans une bonne colère. Le simple fait de me remémorer le visage de ce vampire me mettait en rogne. Si seulement j'avais pu faire quelque chose avec mes pouvoirs à ce moment-là. Malheureusement, je ne les contrôle pas encore assez. Tellement que j'ai dû abandonner l'idée de me battre contre cette créature près de moi. J'aurais largement perdu. Et j'aime pas perdre. Alors ça sera pour une autre fois. S'il y en a une.

- Ça ne se fait pas de demander l'âge d'une dame, normalement. Mais oui, en effet, de ton point de vue, je suis très âgée. J'ai vécu précisément... à peine plus de quatre siècles, ce qui est encore bien court pour ma race. Sinon... je me nomme Nayla.
- Désolé.


Nayla... Ça allait bien avec elle, en tout cas. Je lui avait demandé son âge par pure curiosité, car, sincèrement, sous sa forme humaine, elle faisait aussi jeune que moi. Je n'allais pas m'obstiner avec elle là-dessus. Le simple fait qu'elle me disait qu'on ne demande pas l'âge d'une dame en disait long sur son vécu. Et puis, elle disait qu'elle avait quatre siècles comme si c'était rien. Pour elle, c'est sûrement le cas, mais pas pour moi. Quatre cents ans, bordel de merde!

- Et toi, quel âge as-tu ? Tu me parais bien jeune.

Jeune? Ouais, comparée à elle, c'est sûr et certain.

- J'ai 20 années toutes rondes.

J'aurais voulu dire « piges », mais je sens qu'elle aurait pas compris.

- Je disais pas que t'es vieille tout à l'heure! C'est juste que de la façon dont tu parles, ça me fait penser aux coutumes d'avant ma génération. La politesse ne s'enseigne plus de nos jours. Chacun dit ce qu'il veut et je pense pas qu'une personne comme toi aime ça.

Ça avait le mérite d'être clair, mais pas d'une façon impolie. Je n'étais pas la politesse incarnée, non plus, mais c'était le mieux que je pouvais faire. Je pense à une chose que je n'ai pas encore faite. Je lève alors la main et enfonce doucement mon doigt dans mon orbite vide pour savoir quelle texture ça a. Ah, c'est pas plaisant du tout, hein. J'en ressort mon doigt avec une expression de dégoût peinte sur le visage. Ça avait un peu fait mal, car ça n'était pas totalement cicatrisé, mais je m'en sortirais.

- Désolé. J'étais curieux.
- C'était dégoûtant.
- Ça, ouais.


Je me mets à ricaner comme un beau con. Y'a que moi pour faire des choses comme celle-là.
© Gasmask


Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 108 Messages : 386
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Sam 22 Nov 2014, 14:56

Nayla ne se considérait ni bonne, ni mauvaise. Le monde, à ses yeux, n'était pas fait si simplement. Il y avait toutes sortes de nuances, positives et négatives, à différents niveaux d'intensité. Non, elle n'était ni du côté du Bon, ni du côté du Mauvais. Elle n'était aps neutre pour autant, enfin, si, de ce point de vue. Elle n'était fidèle qu'à Poséidon et à son épouse, les Seigneurs des Océans et des créatures qui les peuplaient. Les affaires qui touchaient de près ou de loin à la vie aquatique et à ses fonctions de d'agent du Dieu des Mers, Nayla les prenait à cœur et les réglait comme il se devait, quoiqu'en fût le prix. Elle n'avait pas froid aux yeux et ne rechignait pas devant la tâche. Mais pour le reste, elle agissait uniquement selon son instinct. « Quoi qu'il advienne, ma chérie » lui disait son père « suit toujours ton cœur. » La kirin assimilait son cœur à son instinct, c'est ainsi qu'elle suivait les conseils de son père. Ceci la rendait très souvent étrange, voire inquiétante aux yeux des simples mortels. Mais, comme pour beaucoup de choses en ce bas monde, elle n'y prêtait aucune attention. Pour elle, seule comptait sa mission.

Bien que réfléchie, Nayla pouvait faire preuve d'une certaine impulsivité, selon les situations. C'est pourquoi elle passait facilement d'un calme magistral à une colère phénoménale. Et la vengeance faisait partie de son caractère. Elle avait une excellente mémoire, et elle n'oubliait jamais un tort. Sa nature ainsi rancunière comprenait parfaitement le désir de vendetta de Spencer.

« Je n'en doute pas »
commenta-t-elle, en considérant le tempérament bagarreur de ce jeune aux cheveux blancs. « Il ne faut jamais laisser un tort impunis, sans quoi les autres s'enhardissent et se permettent à leur tour de vous nuire. »

C'était une leçon qu'elle avait appris durant toutes ces années. Il y a longtemps elle avait fait preuve de clémence envers certains personnages, mais ceux-ci s'étaient montrés ingrats et soit avaient récidivé, soit avaient encouragé d'autres à franchir le cap. Au bout de quelques conséquences désastreuses, Nayla avait chassé l'indulgence et la compassion, les enfermant dans un coin inaccessible. Ces derniers temps ces sentiments refaisaient surface, à son grand désemparement. L'eau douce, sans doute.

« Vingt ans, c'est jeune en effet... enfin, pas particulièrement pour les simples mortels. D'après ce que j'ai vu ici, c'est l'âge moyen, en apparence du moins, car il ne faut pas oublier les populations des vampires et des autres mythologiques. »


Seule une personne qui avait vécu de nombreuses décennies comme elle pourrait la comprendre. Et encore. Certains personnages démontraient une grande capacité d'adaptation. Si Nayla s'ajustait facilement devant les situations délicates, au niveau social s'était autre chose. Elle ne saisissait pas toujours le sens des expressions actuelles, ce qui conduisait parfois à des malentendus. Elle prenait souvent les choses au pied de la lettre, et au sens propre. Les images, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé.

« Je sais, on me le dit souvent. » répondit-elle à sa remarque concernant ses vieilles habitudes. « Non en effet, je n'apprécie pas tellement le mode d'expression des jeunes générations. Le respect n'est plus ce qu'il était. Dans mon temps, un simple débordement pouvait être durement punis. Mais je suppose que les coutumes évoluent avec le temps. Je ne m'y suis jamais faite. »

Du coin de l'oeil, Nayla aperçut le jeune baigneur esquisser un geste. Elle s'arrêta et se tourna vers lui pour lui faire face. Ce qu'il fit lui aurait fait froncer les sourcils sous sa forme humaine, mais là elle se contenta de remuer les oreilles et de dilater et contracter ses naseaux. Oh, ce n'était pas la nature de l'acte en lui-même qui l'indisposait. Loin de là, elle en avait vu d'autres. C'était plutôt son esprit de guérisseur qui désapprouvait la manœuvre.

« Il vaut mieux éviter d'y toucher. Ce n'est pas encore bien cicatrisé, n'est-ce pas ? Ce n'est pas étonnant, vu les capacités assez limitées des humains. Cela doit te faire encore souffrir. »

Nayla n'était ni serviable, ni particulièrement compatissante envers les espèces non aquatiques. Mais son instinct de soigneur la poussait souvent à guérir les blessures de certaines créatures terrestre, ainsi que certains humanoïdes, lorsqu'ils le méritaient à ses yeux. Si Spencer se montrait particulièrement rebelle et bagarreur, il lui avait toutefois présenté ses excuses, et il lui témoignait un certain respect. Aussi elle n'hésita pas un instant. Elle sortit une patte griffue de l'eau pour la poser délicatement sur la tempe droite du jeune homme, sans chercher à savoir quelle réaction il pourrait bien avoir. Aussitôt son pouvoir attira l'eau du lac à elle, lui ordonnant de glisser sur son membre antérieur et d'atteindre le visage du baigneur. Le mince filet d'eau gagna l'orbite vide et s'y engouffra lentement. Nayla n'eut plus qu'à transmettre son don de guérison et l'affaire fut dans le sac. Cela ne lui prit qu'une quinzaine de seconde. Lorsque tout fut terminé, elle ramena sa patte dans l'eau.

« Voilà, c'est bien mieux comme ça. »




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 160 Messages : 444
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mar 25 Nov 2014, 18:22

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla








Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi. Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

- Vingt ans, c'est jeune en effet... enfin, pas particulièrement pour les simples mortels. D'après ce que j'ai vu ici, c'est l'âge moyen, en apparence du moins, car il ne faut pas oublier les populations des vampires et des autres mythologiques.

Comme moi, en fait. Je suis un phénix, alors ça veut dire que je fais partie de la population qui cessera de vieillir physiquement, mais pas mentalement. J'allais avoir cette apparence tout le reste de ma vie, en espérant que cette vie soit encore longue. Si j'me fais tuer, c'est pas gagné d'avance. Surtout que je me connais, hein. J'aime les bagarres. On peut dire que c'est pas bon pour mon espérance de vie. Après mon geste insensé de me foutre un doigt dans l'oeil - littéralement -, elle fit quelque chose avec ses naseaux et remua ses oreilles.

- Il vaut mieux éviter d'y toucher. Ce n'est pas encore bien cicatrisé, n'est-ce pas ? Ce n'est pas étonnant, vu les capacités assez limitées des humains. Cela doit te faire encore souffrir.
- Bordel, ouais.


Elle avait bien raison la Nayla. Ça faisait un mal de chien et ça n'était pas vraiment cicatrisé. Pourtant, j'ai été curieux de toucher pareil. Malgré que ça me fasse mal. Black battit un peu des ailes lorsque Nayla sortit son imposante patte de l'eau pour venir la poser sur ma tempe droite avec douceur. Ouais, j'avais pas envie qu'elle me déchiquette, non plus! Puis voyant qu'elle ne faisait rien d'autre, ma chauve-souris se calma. Pour ma part, je ne bougeai pas d'un poil. Elle avait beau être imposante, je n'avais pas peur d'elle. Surtout pas en ce moment. On sympathisait, alors je ne pense pas qu'elle me fera de mal. Enfin, sympathiser est un bien grand mot. Disons, discuter. Je ne sus pas vraiment qu'elle invoquait son pouvoir sur l'eau pour faire quoi que ce soit avant de sentir un mince filet se glisser sur mon visage et pénétrer mon orbite vide. Ça me faisait un drôle d'effet. Sans que je ne sache ce qu'elle avait fait, sa patte retomba dans l'eau. Je fronçai mes sourcils et remis mon doigt dans mon orbite. Bordel, ça ne faisait plus mal!

- Voilà, c'est bien mieux comme ça.
- Ouais, ça tu l'as dit! Merci, hein!


Elle m'avait guérie. Cette femme - créature - me surprenait. Je l'avais insulté un peu plus tôt, je m'étais montré insolent à son égard et elle me guérissait quand même. Peut-être parce que j'ai présenté des excuses? de toute façon, c'est pas comme si j'avais eu la moindre chance contre elle. Elle a 400 ans, putain! J'en ai seulement vingt. On s'entend qu'elle a pas mal plus d'expérience et elle contrôle sûrement parfaitement ses pouvoirs. J'ai beau être d'un tempérament chaud bouillant, je ne suis pas con. Je voyais bien la différence entre elle et moi après ce petit tour. Cela ne lui avait pris qu'une quinzaine de secondes, tout au plus. Je laisse retomber ma main dans l'eau.

- Dis, pourquoi la fumée de cigare te fait autant d'effet? Je suis curieux de savoir.
- Tu es toujours curieux.
- Je sais, Black.


C'était vraiment de la curiosité. Personne n'avait réagi aussi brutalement que ça avant elle. Elle faisait une sorte d'allergie, ou quoi?
© Gasmask



Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 108 Messages : 386
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Ven 28 Nov 2014, 22:15

Lorsqu'il s'agissait de soigner, Nayla répondait toujours présente – ou presque. Malgré le tort que lui avait causé Spencer, elle ne pouvait refuser d'exécuter sa mission. Car elle vivait uniquement pour ça : protéger, soigner, défendre les créatures aquatiques et leur environnement. Certes, cet énergumène n'en faisait pas partie, mais il restait dans le besoin. Et puis il avait fait preuve d'intelligence et de respect en s'excusant. Malgré ses manières, Nayla avait bien senti qu'il était sincère. Aussi lorsqu'il lui confirma que sa blessure le faisait toujours souffrir elle n'hésita pas à le soigner, doucement néanmoins, car elle avait conscience de sa force sous cette forme. Et puis, elle avait des griffes et des écailles. Un faux mouvement risquait de faire plus de mal que de bien. Il parut immédiatement soulagé, bien que surpris par sa manœuvre. Naya n'avait pas à se justifier. Il pouvait bien penser ce qu'il voulait, elle ne le croyait pas ingrat. Il lui fit d'ailleurs part de ses remerciements. Elle inclina légèrement sa tête écailleuse en signe d'acceptation.

« Je n'aime pas qu'un être souffre quand il ne l'a pas mérité. »

Bien évidemment, Nayla n'avait pas pu dire qu'elle n'aimait qu'un être souffre tout court. Elle avait bonne mémoire, et bien qu'elle put faire preuve de clémence, comme avec Spencer ce jour-ci, elle était de nature plutôt rancunière. Elle n'oubliait jamais quelque tort qu'on lui avait causé, même longtemps auparavant. Et elle pourchassait jusqu'au bout les responsables. En d'autres termes, il ne valait mieux pas être son ennemi. Spencer laissa retomber sa main dans l'eau et lui posa alors une question pour le moins innattendu. Elle posa ses yeux bleus, porteurs du poids des âges, sur le jeune homme. Elle le sonda un instant en silence, réfléchissant quant à la marche à suivre. Pouvait-elle lui exposer sa faiblesse ? Hum, il en savait déjà beaucoup, alors cet argument n'était pas valable. Nayla parlait peu d'elle, en général parce qu'elle n'y voyait pas l'intérêt, mais aussi pour que les potentiels adversaires en sussent le moins possible. Ainsi elle gardait l'avantage. Mais ce jeune borgne ne paraissait pas dangereux, et il s'exposait lui-même, entre sa position actuelle, et sa sensibilité au soleil. Qui plus est, Nayla lui avait bien demandé comment il avait perdu son œil, et Spencer avait répondu sans rechigner. Alors oui, elle pouvait lui répondre. Libre à lui de l'utiliser contre elle par la suite, mais ce ne serait pas sans représailles. La kirin leva la tête, plongeant son regard dans l'horizon.

« J'y suis allergique. Avant cela ne me faisait pas autant d'effet, mais depuis que des humains l'ont utilisé sur moi pour me contrôler, j'y suis devenue particulièrement intolérante. En respirer de plein nez à répétition entre quatre murs, sans aération, sans air, sans espace... »

Les petites oreilles écailleuses de Nayla se couchèrent sur son crâne, à la manière des chevaux. Elle gronda à ce souvenir fort déplaisant, fixant l'eau du lac sans la voir. Sa colère contre ces monstres ne l'avait jamais quitté. Elle restait simplement tapie au fond de son cœur, et revenait à la charge dès que la kirin se remémorait ces terribles instants. Elle n'avais jamais su combien de temps elle était restée enfermée dans cette cage, combien de temps elle avait été questionnée, brutalisée, enfumée, torturée. Sa haine et son mépris des humains en étaient ressortis plus grands que jamais. Heureusement que ces deux jeunes gens l'avaient libérée. Peut-être serait devenue folle à force d'être privée de sa liberté. Elle était déjà devenue bipolaire, passant facilement d'un extrême à l'autre. La mythologique s'aperçut que l'eau s'agitait autour d'elle. Elle prit sur elle pour se calmer. Il était rare qu'elle lâchât son pouvoir sans s'en rendre compte.

« Je m'excuse, mais ce ne sont pas des souvenirs agréables. »

Sur ces mots, Nayla se dirigea vers la rive et sortit de l'eau. Sur la terre ferme, sa taille imposante ressortait d'avantage que dans l'eau. Elle secoua sa crinière presque immaculée pour la débarrasser des gouttelettes. Puis elle leva la tête pour humer l'air. Son odorat comptait plus que sa vue et la renseignait sur d'éventuels visiteurs indésirables. Ne détectant rien d'alarmant, elle se retourna vers le jeune Spencer.

« Mais dis-moi, jeune Spencer. A quelle race appartiens-tu ? Je sens une aura particulière qui émane de toi. Cela m'intrigue. »


Nayla ne parlait que très peu d'habitude. Mais ces derniers temps, certains changements s'annonçaient. Alors quitte à parler d'elle, autant encourager l'autre à faire de même. C'est ainsi qu'elle poursuivit ce petit jeu de question-réponse. Sans toutefois se départir de son principe fondamental : rester sur ses gardes.




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 160 Messages : 444
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mar 02 Déc 2014, 22:07

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla


 

 



 

 

Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi.  Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

Elle disait ne pas aimer quand un être souffre quand il ne l'a pas mérité... Ah ouais, ça, c'est vrai. J'avais pas mérité que ce con m'Arrache mon oeil. Il était juste fou à lier. Bon à enfermer, quoi. Quoique si je le revois, je le bute. La haine que je ressens pour ce type est tellement grande que j'ai de la difficulté à la contenir quand je l'évoque. Ashley. Ce seul nom - bien que féminin - suffisait à me mettre en rogne. Je laisse échapper un soupir. La réponse à ma question vint après un bon moment. Je la vis lever la tête et porter son regard au loin, puis sa voix cristalline me parvint dans ma tête.

- J'y suis allergique. Avant cela ne me faisait pas autant d'effet, mais depuis que des humains l'ont utilisé sur moi pour me contrôler, j'y suis devenue particulièrement intolérante. En respirer de plein nez à répétition entre quatre murs, sans aération, sans air, sans espace...
- Les bâtards.


C'est tout ce que je trouve à dire. Et je le pense. Jamais je n'aurais l'audace d'imposer ça à quelqu'un. Je suis peut-être parfois arrogant, voir méchant, mais je n'irais jamais jusqu'à enfermer quelqu'un dans une pièce remplie de fumée. Sans aération aucune. Ces bâtards méritaient de subir la même chose. La demoiselle en face de moi semblait assez rancunière, alors je ne doutais pas un instants que ces gens avaient payé le prix fort pour cet affront. Cette révélation ne plaisait pas du tout à Nayla et ça se voyait à cent mètres à la ronde. En plus, elle m'en donna la confirmation de vive voix. Bon, dans ma tête, mais osef. De la même façon que mon histoire faisait resurgir de mauvais souvenirs, celui de cette femme avait de quoi faire chialer. Pourtant, nous devions vivre avec ça. À tous les jours. Ces mauvais souvenirs nous hantant. Je plaignais Nayla d'avoir dû subir une telle chose.

- Mais dis-moi, jeune Spencer. A quelle race appartiens-tu ? Je sens une aura particulière qui émane de toi. Cela m'intrigue.

Sa voix me fit sursauter. J'étais tellement perdu dans mes pensées que j'en avais oublié qu'elle me parlait par télépathie comme Black, ma chauve-souris. Parlant de lui, où était-il passé? Je jetai quelques coups d'oeil autour, mais ne le vis pas. Je haussai mes épaules en me disant qu'il devait se nourrir à quelque part ou dormir, même. Quoi qu'il en soit, mon interlocutrice m'avait posé une question. Quelle race, hein? Et mon aura était particulière? Sûrement à cause de mon père. À cause de ma mère aussi, mais surtout de mon père. Je suis un putain de demi-dieu, alors ça avait de quoi en jeter.

- Je suis un phénix, ce majestueux oiseau de feu. Je suis aussi le bâtard d'Arès, dieu de la guerre. Bordel. Tu vas me détester après ça.

J'eus un rire étranglé. Elle vénérait le dieu des océans, Poséidon et je suis la progéniture du dieu le plus vil qui existe. Ça avait de quoi me foutre des ennemis sans raison. Pourtant, je ne pensais pas qu'elle allait se baser seulement sur ça. Être le fils de ce dieu ne veut rien dire. Bon, je lui ressemble beaucoup mentalement, mais je ne dois pas être aussi pire que lui, nan? Je voulais m'en persuader, en tout cas. Je regarde Nayla en me demandant toujours quelle créature elle est. Tiens, pourquoi ne pas lui renvoyer la question?

- Et pis, toi? T'es quoi, au juste?

Je suis direct et je sais que je manque parfois - très souvent - de manière. Pourtant, c'était le plus poli que je pouvais être. Je ne faisais vraiment pas exprès. Je regarde l'horizon. Le soleil est bas, il va bientôt se coucher. En plus, j'avais vachement envie de fumer, moi. Mais je lui avais dit que je ne fumerais pas dans l'eau. Et il était hors de question que je fume à nouveau devant elle. Des plans pour que j'crève. De toute façon, sachant son histoire, - du moins, une partie - je ne ferais jamais une telle chose. Maintenant que je savais pourquoi elle détestait ça, je ne ferai pas exprès de lui fumer au visage. Mais ça n'enlevait pas mon envie. J'essayai de penser à autre chose qu'à mes cigares. Je me tourne vers la rive, car elle était maintenant sortie de l'eau.

- Dis donc! T'es imposante en dehors de l'eau! J'aurais jamais le courage de me mesurer à toi sous cette forme, en tout cas!

Je souris et me dirigeai vers elle. Je sortis à mon tour de l'eau et allai vers mes vêtements. L'air était plus frais à ce moment de la journée et j'en frissonnai. Avec mon pouvoir du feu, je me fis vite sécher pour ensuite me rhabiller. Je me tournai à nouveau vers cette gigantesque créature qu'est Nayla et j'attendis patiemment qu'elle reprenne la parole dans ma tête. C'est fou comment je ne m'habituerai jamais à ce qu'il y ait des voix dans ma tête. Même si j'ai Black qui va me suivre toute ma longue vie. Car ouais, elle s'annonçait longue. Si je ne me faisais pas tuer avant à cause de mon caractère de merde.
© Gasmask


Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 108 Messages : 386
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Dim 14 Déc 2014, 11:23

Ces nombreuses semaines passées dans cette pièce sombre, sans air, sans eau... Elle ne pourrait jamais oublier ça. La rancune l'habitait depuis cet événement, et son désir inassouvi de vengeance ne permettait pas au repos et à la paix de gagner son âme. Le portail lumineux qui l'avait conduit jusqu'ici l'en avait empêché et il était trop tard  à présent. Elle ne retrouverait sans doute jamais l'auteur de ce crime, ce général humain qui l'avait séquestrée et torturée pendant si longtemps. Se confier à Spencer... voilà quelque chose d'inattendu de sa part. Mais elle ne pourrait en dire plus. Le commentaire du jeune homme la surprit. Elle posa ses yeux reptiliens sur lui. Il semblait remonté contre les responsables. Serait-ce de la compassion ? Elle le sonda longuement pour trouver une confirmation. Ce jeune homme pourtant arrogant et provocateur devait la plaindre... elle ne trouvait rien de positif là dedans, mais soit. Elle changea de sujet pour éloigner ces sombres souvenirs.

« Désolée, je ne voulais pas te surprendre. Les gens n'ont pas l'habitude que je communique avec eux de la sorte. Mais je ne peux pas parler sous cette forme. »

Elle pourrait très bien reprendre sa forme humaine, mais elle la trouvait trop fragile. La kirin préférait largement son apparence animale, puissante, impressionnante, majestueuse. Oui, elle avait un soupçon d'orgueil, mais qui n'en avait pas, après tout ? Nayla inclina la tête sur le côté à la suite de la révélation de Spencer. Un fils d'Arès... et phénix, qui plus est. Voilà qui expliquait cette aura particulière. Néanmoins, Nayla ne suivit pas le fil des pensées de l'immortel -car les mythologiques l'étaient bien, par rapport au temps.

« Pourquoi te détesterais-je ? Ce n'est pas comme si tu avais choisi de naître bâtard, comme tu le dis. On ne choisit pas son ascendance, et aucun enfant ne devrait avoir à porter le fardeau de ses parents. Tu es le fils d'Arès, mais cela ne signifie pas que tu es comme lui. Oui, ce n'est pas parce que je sers un dieu que je défends l'opinion de tous. Tes origines m'importent peu, jeune Spencer. Je ne juge pas les gens sur leurs aïeux, mais sur leur personne. C'est à toi de choisir si tu veux lui ressembler ou non. »

En effet, Nayla ne considérait pas Arès dans ses favoris, enfin elle ne le connaissait pas vraiment non plus. Mais son seigneur lui en parlait, des fois. Arès était son neveu après tout. Le dieu de la guerre n'était pas réputé pour sa sagesse et sa compassion. Nayla dépréciait ce genre d'attitude, mais elle n'était pas en position de critiquer un dieu, alors elle gardait ses opinions pour elle. Sauf si Poséidon ou Amphitrite le lui demandait bien sûr. Le phénix lui retourna sa question. Nayla se tourna vers lui.

« Je suis une kirin, une sorte de cheval dragon avec une corne sur le museau. Je suis une kirin aquatique pour être plus précise. Je tiens plus du dragon marin que du cheval. Mais j'imagine que tu ignorais l'existence de ma race. Nous sommes si peu nombreux aujourd'hui... Toi aussi, tu es le premier phénix que je rencontre. Cet un être noble et majestueux. »

Nayla n'en dit pas plus, mais son sous-entendu était relativement clair. Il ne tenait qu'à lui de lui ressembler. La mythologique ne l'engageait en rien, sa vie ne la regardait pas. Mais, entre ressembler au phénix et ressembler à Arès... la kirin supposait que le garçon choisirait plutôt le premier. Nayla s'étira, se retenant de bâiller car ce n'était pas poli devant quelqu'un. Puis le commentaire de Spencer sur sa taille la fit sourire. Oui, elle était plutôt du genre à apprécier les compliments, lorsqu'ils étaient sincères et non intéressés.

« Merci... Il est vrai que ma stature en décourage plus d'un. Mais je suppose que toi aussi tu es imposant sous ta forme animale. »

C'était une invitation. S'il souhaitait se révéler à elle en tant que phénix, il le pouvait. Elle ne prendrait pas cela comme une agression. En réalité, étant donné qu'elle n'en avait jamais rencontré auparavant, elle était plutôt curieuse de voir à quoi ces oiseaux mythologiques ressemblaient en vrai. Peut-être que le jeune homme se trouverait plus audacieux, qui sait ? Elle n'était pas amatrice de combat, mais ce n'était pas non plus tous les jours qu'elle trouvait un adversaire à sa taille. Spencer semblait plutôt du genre à aimer se battre, au contraire. Alors, s'il souhaitait se mesurer à elle, soit, mais elle ne lui ferait aucun cadeau.




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 160 Messages : 444
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mar 16 Déc 2014, 07:39

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla








Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi. Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

- Pourquoi te détesterais-je ? Ce n'est pas comme si tu avais choisi de naître bâtard, comme tu le dis. On ne choisit pas son ascendance, et aucun enfant ne devrait avoir à porter le fardeau de ses parents. Tu es le fils d'Arès, mais cela ne signifie pas que tu es comme lui. Oui, ce n'est pas parce que je sers un dieu que je défends l'opinion de tous. Tes origines m'importent peu, jeune Spencer. Je ne juge pas les gens sur leurs aïeux, mais sur leur personne. C'est à toi de choisir si tu veux lui ressembler ou non.

Pourquoi elle me détesterait? Bah, je sais pas. Peut-être parce que mon vieux est un dieu de la guerre et que je tiens 95% de mon caractère de cet être infect? Peu importe. Je ne suis pas totalement comme lui. Moi, au moins, je sais me contenir. Parfois. Bah quoi? Parfois, c'est déjà mieux que jamais! C'est vrai aussi que j'ai pas choisi qu'il soit mon paternel. Alors là, j'y pouvais absolument rien. Il m'a donné un caractère de merde, et alors? Où est le problème? Ça veut pas dire que je suis totalement comme lui. À choisir entre être comme lui et ne pas l'être, je choisis de ne pas l'être. Je ne veux pas lui ressembler. Déjà que je croyais tenir tout mon physique de ma mère. Et bah, je me suis planté. Solide. Il est pas albinos, mais il a les cheveux blancs et les yeux rouges. Vous voyez?

- Je suis une kirin, une sorte de cheval dragon avec une corne sur le museau. Je suis une kirin aquatique pour être plus précise. Je tiens plus du dragon marin que du cheval. Mais j'imagine que tu ignorais l'existence de ma race. Nous sommes si peu nombreux aujourd'hui... Toi aussi, tu es le premier phénix que je rencontre. Cet un être noble et majestueux.
- C'est badass une kirin et merci.


Un être noble et majestueux? J'ai ça en dedans de moi? Je veux dire de la noblesse et de la majestuosité? (Oui, c'est un mot, parce que je viens de l'inventer.) Naaaah. J'crois pas. Je suis un fouteur de merde avec un sale caractère. Voilà ce que je suis. Je m'approche encore de Nayla, car je suis curieux. Et oui. Comme la plupart des gens, hein.

- Merci... Il est vrai que ma stature en décourage plus d'un. Mais je suppose que toi aussi tu es imposant sous ta forme animale.

Hein? Est-ce que c'est une invitation, juste là? Je peux vraiment me transformer? Oh merci! Ce que c'est gentil! Ouais, bon, je commence à divaguer là. Ça doit être pour remplacer le fait que je n'ai pas eu de crise encore. Je me parle à moi-même dans ma tête. Et heureusement. Mais je ne pouvais vraiment pas passer à côté d'une occasion de lui montrer ma forme animale.

- Oh, d'accord, j'vais me transformer, mais pas question que je me batte, hein. J'suis pas stupide, tu me foutrais la raclée de ma vie.

Le pire, c'est que j'en suis sûr. Bon, je bousille mes fringues ou je me déshabille? Raaaah. J'ai la flemme. Je vais cramer mes fringues toutes nouvelles que j'ai achetées avec l'argent d'un autre. Je sais que c'est pas gentil, mais j'avais dû voler une bourse pour m'acheter mon ombrelle à mon arrivée sur l'île. Je ferme mon ombrelle pour la poser contre un arbre tout près avant de me concentrer très fort. Je ne suis pas encore tout à fait habitué de me transformer en oiseau de feu, mais j'y arrivais. Avec beaucoup de concentration. Pour l'instant, je ne sentais rien. Allez, bordel de merde. Je veux pas cramer au soleil. Enfin, je veux pas faire de cloques magnifiques.

Quelques secondes après, je sens la chaleur de mon corps augmenter de plus en plus jusqu'à ce que je sente le pouvoir exploser en moi pour transformer mon corps. Celui-ci prit la forme d'un gigantesque oiseau au plumage rouge, bleu et doré. Oui, un phénix n'est pas un oiseau qui brûle constamment. Mon plumage rappelle le feu. Le bleu et le doré, je sais pas d'où ils sortent. J'ouvris grandes mes ailes pour me stabiliser et je les ramenai près de mon corps. J'avais mieux réussi que la dernière fois où j'avais tenté l'expérience et j'étais content.

- Fuck yeah! J'ai réussi. J'ai pas l'habitude de me transformer et ça fait pas longtemps que je me pratique. Alors ça donne ça. J'ai jamais eu l'occasion de montrer cette forme à qui que ce soit encore.

Je sais pas pourquoi je dis ça. Peu importe, ma voix télépathique résonnait dans ma propre tête et j'aimais pas ça. Par contre, c'est moins pire que d'entendre la voix d'une autre personne dans ma cervelle.
© Gasmask






Merci Tia! ♥

K-do:
 


Ligues et fans club:
 


Spencer & Gretel:
 


Forever alone:
 
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 108 Messages : 386
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mar 16 Déc 2014, 20:16

Nayla estimait que chaque être vivant sur cette terre, humain ou magique, traçait sa propre route. Ce qu'un individu était, il l'était devenu de lui-même, selon son propre choix, quand bien même la pression de la mort, la souffrance, ou encore la peur l'eut forcé. « On a toujours le choix, mais tout le monde ne peut pas en assumer la conséquence. » Telle était sa philosophie. En effet, elle aurait très bien pu repousser le désir de vengeance et vivre l'âme en paix. Mais, de par sa nature, et de son propre chef, elle avait décidé d'aller jusqu'au bout. Enfin, avant de passer par ce portail lumineux... Ainsi, les événements passés, heureux ou terribles, forgeaient les êtres peuplant la Terre autant que l'île, mais tout un chacun possédait sa propre volonté. Quand bien même les dieux pouvaient intervenir et infléchir le destin, tout personne était ce qu'elle avait choisi d'être, consciemment ou non. C'était ce que pensait la kirin, et si le contexte de l'enfance influençait grandement ce choix, les origines n'avaient rien à voir pour elle. Aussi, elle ne pouvait déprécier Spencer simplement parce qu'il était le fils du dieu le plus sanguinaire, et certainement le plus fourbe du Panthéon. Par les excuses qu'il lui avait adressé, il démontrait magnifiquement qu'il n'était pas comme son père. Arès n'aurait jamais voulu reconnaître ses torts, ni battre en retraite. Nayla ne l'avait pas rencontré mais Poséidon, son seigneur et maître, était l'oncle du divin guerrier. Elle en avait beaucoup entendu à son sujet.

« C'est badass une kirin et merci. »

Nayla inclina la tête sur le côté, signe de sa réflexion. Elle ne connaissait pas la signification de ce mot, mais vu l'attitude du jeune homme elle supposa que c'était un qualificatif mélioratif, une sorte de compliment en d'autres termes. Et puis il l'avait remerciée pour son commentaire, bien qu'il fût adressé en opinion générale plutôt qu'en compliment. Mais elle ne releva pas ; ç'aurait été totalement dénué d'intérêt et la kirin n'agissait ni ne parlait jamais au hasard. Elle attendit patiemment que Spencer voulut bien accéder à sa demande extrêmement implicite. Oui, la mythologique était curieuse de découvrir la forme animale de ce jeune homme. Sa curiosité était toutefois bien camouflée, Nayla étant réputée pour sa maîtrise de soi -sauf quand elle se mettait en colère.

« Oh, d'accord, j'vais me transformer, mais pas question que je me batte, hein. J'suis pas stupide, tu me foutrais la raclée de ma vie. »
« Si tu ne contrôles pas totalement tes pouvoirs, il serait en effet plus sage de renoncer. Un jour peut-être, tu seras suffisamment fort et suffisamment puissant pour me faire face. »

La réplique et les mots employés par Spencer l'amusèrent un peu. Il parlait avec une telle spontanéité, c'était déconcertant. Quant à sa propre réponse... non, ce n'était pas vraiment de l'arrogance, elle connaissait simplement ses capacités. Elle savait de quoi elle était capable, et face à un jeune de 20 ans, elle pouvait affirmer sans flancher qu'elle le battrait de plate couture. L'immortelle observa le petit manège de l'albinos avec un certain intérêt. C'en serait presque risible, s'il n'était pas si jeune. Tout démontrait qu'il n'avait qu'un contrôle incertain et partiel de ses pouvoirs. Nayla n'aimait pas le déséquilibre, aussi elle était relativement satisfaite de ne pas avoir à se battre contre lui. L'expression très concentrée du jeune phénix l'aurait presque fait rire, si elle n'était pas si sérieuse de nature. Mais ses efforts furent bientôt récompensés. Nayla sentit une vague de pouvoir qui lui dressa le crin sur l'échine, puis l'instant d'après un énorme oiseau couleur de feu se tenait devant elle. Plus besoin de baisser la tête pour le regarder dans les yeux. Son exclamation satisfaite l'amusa d'avantage. Lui aussi s'exprimait par télépathie sous cette forme. La kirin le contempla un instant en silence, impressionnée -et il en fallait, pour l'impressionner.

« Ma foi... » dit-elle après avoir retrouvé contenance. « j'avais vu juste. Tu es noble et majestueux sous cette forme. A toi de t'en montrer digne ou non... je n'ai pas de leçon à te donner, ta vie ne me regarde pas et tu peux en faire ce que bon te semble, ça ne me fera ni chaud ni froid -tant que tu respectes ce qui t'entoure. Cependant, j'espère que le sang mythique qui coule dans tes veines te guidera sur la meilleure voix possible pour toi. »

Une brise fraîche se leva ? Nayla posa son arrière train sur le sol sablonneux, ferma les yeux et leva son museau pour profiter de cette caresse bienvenue. Elle en profita pour humer l'air, mais il n'y avait toujours aucun signe d'une présence étrangère. La kirin restait toujours sur ses gardes, même quand ça ne se voyait pas -surtout quand ça ne se voyait pas. Après une grande inspiration, plutôt bruyante vu son gabarit, Nayla ouvrit les paupières -si, les kirins avaient des paupières- et posa ses yeux bleus sur le jeune phénix.

« As-tu appris à voler ? »

Une question spontanée et curieuse, certes, mais la kirin portait toujours un plus grand intérêt pour les êtres comme elle -les mythologiques. Quand bien même Spencer fut bien plus jeune qu'elle, elle avait l'impression de mieux comprendre ses congénères, d'être plus à portée de leur façon de penser. Peut-être avait-elle tort, après tout, elle n'avait pas réponse à tout...




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs

Staff Creepy Spenc’trum

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
I.-Jared « S. » W. Snow
Staff Creepy Spenc’trum
Coeurs : 160 Messages : 444
Couleurs : #606060
#F0C300 [Black]

J'ai traversé le portail depuis le : 14/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Immanuel-Jared William Snow dit Spencer. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Netami de l'artiste Naimane & Byakuran KHR - irl Shiloh Fernandez et à ce propos, j'aimerais remercier : Dudu pour le vava; Tia pour la signa et Reyenn pour les gifs!
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mar 16 Déc 2014, 23:56

La colère du phénix et de la kirin.
I.-Jared « S. » W. Snow
feat.
Nayla








Tout simplement un mec albinisme doué d'une schizophrénie partielle à la vue mauvaise et dont le père se trouve à être le dieu de la guerre. Un mec qu'il ne faut pas embêter, quoi. Δ Immanuel-Jared « Spencer » William Snow

Me dire qu'un je serai suffisamment fort et puissant pour me mesurer à elle,m ais que ce jour n'était aujourd'hui aurait pu me faire sortir de mes gonds. Aurait pu, hein. Parce que je sais parfaitement l'étendue de mes pouvoirs. Donc ce qu'elle a dit est totalement vrai. Je n'ai pas assez de contrôle sur mes pouvoirs pour attaquer une créature telle que Nayla. En parlant d'elle, elle avait l'air impressionnée. Enfin autant qu'une kirin peut avoir l'air impressionnée. J'étais tout fier d'avoir réussi à me transformer du premier coup.

- Ma foi... j'avais vu juste. Tu es noble et majestueux sous cette forme. A toi de t'en montrer digne ou non... je n'ai pas de leçon à te donner, ta vie ne me regarde pas et tu peux en faire ce que bon te semble, ça ne me fera ni chaud ni froid -tant que tu respectes ce qui t'entoure. Cependant, j'espère que le sang mythique qui coule dans tes veines te guidera sur la meilleure voix possible pour toi.

Ses paroles étaient sages, mais avais-je l'habitude de suivre ce genre de paroles? Pas vraiment malheureusement. Une brise se leva et je vis Nayla poser son postérieur sur le sol et fermer ses yeux pour humer l'air frais. Puis elle me regarda de nouveau.

- As-tu appris à voler ?

Si j'ai appris à voler? Pas vraiment, en fait, car je contrôle tout juste mes transformation en phénix.

- Non, j'ai pas appris. C'est la première fois que je tiens ma transformation aussi longtemps à vrai dire. Alors j'ai pas eu le temps d'apprendre.

Mais je savais que dès que je pourrais, je serai toujours dans le ciel à profiter des joies du vol. J'ai toujours voulu savoir ce que ça fait et j'en avais l'occasion avec ma nature mythologique. Je poussai un cri digne de l'oiseau que je suis présentement et je fus surpris. Cela me fit battre des ailes. Je devais avoir l'air ridicule, mais je n'avais jamais essayé de faire le moindre bruit sous cette forme. J'avais une conscience aiguë de mes membres et ma vue était de beaucoup meilleure que sous ma forme humaine. Même si j'avais toujours qu'un seul oeil dans le visage. Ma vision était claire et nette, me permettant de mieux distinguer les détails de la kirin. Elle aussi est vraiment majestueuse. Encore plus depuis que je la vois correctement.

- Mais j'ai hâte d'apprendre, en tout cas. Pour toi, ça n'a pas dû être difficile d'apprendre à nager sous cette forme puisque que de base on apprend très jeune à nager par nos parents. À moins que ça n'était pas ton cas.

J'avais un don pour dire ma pensée de façon tellement spontanée que je me surprenais parfois moi-même.
© Gasmask






Merci Tia! ♥

K-do:
 


Ligues et fans club:
 


Spencer & Gretel:
 


Forever alone:
 
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nayla
Staffienne
Coeurs : 108 Messages : 386
Couleurs : #00CCCB
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama/Etilya. Mon nom est : Nayla. Actuellement je suis : en profonde introspection. Il paraît que je ressemble à : création d'omocha-san/weiss schnee de RWTB et à ce propos, j'aimerais remercier : Dimée ♥♥♥.
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ | Mer 17 Déc 2014, 20:38

Nayla appréciait la puissance, la force, la majesté des êtres magiques, en particulier lorsqu'il s'agissait de mythologiques comme elle. Elle considérait bien plus les hybrides mythiques que les autres habitants de l'île. Enfin, si on exceptait les divinités. Ces êtes immortels suprêmes se trouvaient au dessus de tout et surpassaient la puissance de n'importe quel sanctuarien au moins au centuple. Nayla les admirait, mais elle n'en servait qu'un, Poséidon, le seigneur des océans et des créatures qui les peuplaient. L'Atlantide était une cité grandiose qui n'avait nulle pareil. Qui plus est, les personnes qui possédaient les bonnes volontés de ses maîtres pouvaient s'y rendre sans crainte de représailles. De nombreux hybrides marins s'y déplaçaient sous le forme animale d'ailleurs. Nayla considérait cette ville comme un second foyer. C'était la seule qu'elle aimait.

La kirin revint à la réalité. Ah, un instant d'égarement, comme s'était embarrassant. Elle cligna des yeux et observa le jeune phénix, qui paraissait très fier de lui. Allons bon, c'était comme s'il avait accompli un exploit ! Quoi que, s'il réussissait pour la première fois, ce pourrait être le cas. Enfin, Nayla pouvait comprendre qu'un tout jeune mythologique ne maîtrisât pas sa transformation. Surtout que son jeune confrère n'avait probablement personne pour l'aider en ce sens. Sa réponse quant au vol le lui confirma ; un parent digne de ce nom lui aurait enseigné tout ce qu'il devait savoir en tant que oiseau de feu.

« Je comprends, ce n'est pas facile à cet âge, surtout sans aide extérieure. Et bien, il semblerait que tu progresses. »

Plus il s'entraînerait et plus il se transformerait facilement, tout en tenant plus longtemps cette forme. C'était une évidence et il était inutile de la formuler. Le cri strident du phénix la surprit. Ses oreilles se dressèrent, alertes, et elle se redressa. Elle ne s'y était pas attendu. Enfin, s'il voulait jouer aux vocalises, la kirin pouvait s'y mettre aussi... mais elle n'était pas de nature joueuse. Elle se détendit peu de temps après, comprenant qu'aucun danger de les guettait. Nayla remarqua l'orbite vide de l'oiseau. Ainsi il était toujours privé d'un œil même sous cette forme. Enfin, pour un détail physique aussi important, c'était plutôt logique. Spencer exprima son désir d'apprendre. Nayla hocha la tête ; elle pouvait le comprendre.

« J'imagine oui, l'apprentissage est essentiel pour aller de l'avant. Sans ça nous ne serions rien. »

Elle fit une pause, prenant son temps pour se remémorer son enfance. Elle remontait à si loin, derrière ces quatre cent ans, qu'il lui était difficile de distinguer clairement ses souvenirs. Certaines images restaient floues, parfois elle n'avait que des sensations. Mais elle se souvenait bien de son apprentissage, en tant que kirin. Elle n'avait pas pu se transformer dès le premier jour. Au début elle ne revêtait que sa forme partielle, qu'elle ne tenait pas toujours longtemps. Mais avec l'encouragement de ses parents elle avait bien appris, vite appris. Petit à petit, elle avait contrôlé puis maîtrisé sa transformation, qui était aujourd'hui parfaite. Seul le temps et l'entraînement le lui avaient permis. Nayla fouetta l'air de sa queue, sa crinière blanche volant gracieusement.

« Il ne m'a pas été difficile d'apprendre à nager sous cette forme, en effet. La nage est innée chez tous les nourrissons. Mais, j'ai appris à nager d'abord en tant qu'humaine, à quelques années seulement après ma naissance. Et je n'ai pas maîtrisé tout de suite ma transformation, c'est un phénomène qui demande de l'entraînement et du temps. »

Nayla se surprenait elle-même. Elle parlait très peu de sa vie d'habitude. Sans doute était-ce la spontanéité du phénix qui la mettait en confiance... enfin cela ne l'empêchait pas de rester sur ses gardes et de tenir sa langue pour certaines choses. Enfin... elle en apprenait tous les jours sur cette île. Voilà qui était constructif. Elle aimait apprendre, ce qui avec l'âge était moins aisé, elle savait déjà beaucoup de choses. Mais il lui en restait bien plus à découvrir. Il fallait bien ça pour une immortelle comme elle. Comment passer l'éternité autrement, sinon apprendre et respecter ses devoirs ? Elle ne voyait vraiment pas.

« Mes parents m'ont en effet beaucoup aidé durant mon apprentissage. J'imagine que ce n'est pas ton cas. Les dieux sont peu présents... ta mère ne t'as donc jamais appris ce que tu devais savoir ? »

La kirin s'intéressait rarement aux autres, mais lorsque c'était le cas, sa curiosité, sa soif d'apprendre prenaient le dessus et sa langue se déliait quelque peu. Elle devait avouer que cela la changer un peu de sa sempiternelle solitude -qu'elle assumait pleinement puisque c'était elle-même qui la désirait. Un peu de socialisation ne faisait pas de mal, n'est-ce pas ?




merci Arwy ♥
Nayllen:
 

White Rose:
 

cey trop beau:
 
Ligues & fan clubs





Contenu sponsorisé
Re: La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/ |

 
La colère du phénix et de la kirin. /PV Nayla/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bière : La Kirin
» Qilin par Eldandil
» [ANIME/Romans] Juuni Kokki (Les 12 royaumes)
» blindés
» Kirin Raikage, Marchombre.

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaine-
Sauter vers: