Partagez | 
 

 Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Ven 12 Sep 2014, 08:48



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Elle était un public vraiment attentif, un peu curieux, ce qui pour son jeune âge était tout à fait normal. Une jeune fille des plus charmantes, mes informations devait l'éclairer sur certains points. C'était déjà cela de gagner. Au moins, elle saurait plus sur les dieux et sur moi. Qui se souviens de Eole, le dieu du vent, pas beaucoup de monde. Mes années à rester près de ma femme me portait préjudice, on disait de moi que j'étais parfois attaché à cette ancienne terre, il en était rien. Quand ma femme a eu des enfants, la passion n'y était plus. Puis elle demandait si je me sentais pas seul, je riais un peu avant de frotter ses cheveux.

-Trop souvent Lindasilme, je trompe ma solitude en faisant des choses, je m’entoure de mortels, leurs vies éphémère les rends passionnants. Cela te dis de faire un tour, pas en volant, je ne vais pas faire toujours la même chose, mais d'aller en ville pour profiter de ses bienfaits. Puis tu aurais à tes côtés un gars dans le vent.

Cette plaisanterie me faisait sourire, cette expression était là à cause de moi, bien que beaucoup l'ignorait. J'ai droit de me vanter de toute ces expression avec le vent, j'en était responsable directement ou indirectement. On pouvait dire cela comme on veut. Je laissais ce derniers s'amuser comme moi avec la nature, les cheveux blonds de la jeune fille en face de moi. Je regardais le spectacle que cela faisait et cela me fascinait, clairement la voir s'émerveiller devant un objet serait quelque chose que je ne manquerai pour rien au monde, déjà la voir voler et être impressionner par le pouvoir du vent était une chose dont je serai le seul et unique témoin, rien que cela, je pouvais me sentir exceptionnel. Je suis un dieu après tout, je suis pas comme ses mortels, je suis bien supérieur. Je la regardais, et me relevais, je jouais un peu avec le vent, l'espace d'une trentaine de seconde, je riais doucement en le voyant faire plier quelques branches. Mon élément était à mon image après tout.

-Mais je ne considère pas les mortels comme des objets, bien qu'il arrive que je m'amuse à leurs dépends, c'est mon côté farceur. J'aime le faire parler par moments.

Je suis un être multi-facettes, loin d'être schizophrène, j'étais juste changeant, comme dirais cousine Aphrodite gigotant. J'aimais les choses nouvelles, les situations nouvelles, malheureusement ma nature de dieu rendait certaine réactions des mortels prévisibles, bien trop prévisible. Je me grattais la nuque, ouais, au moins, je m'étais laissé surprendre par cette jeune femme. C'était drôle de voir les différentes personnes avec qui je m'entendait ou celles qui méritait qu'une tornade les emportent au loin. Mais bon, je ne suis pas le genre de gars à persécuter pour le simple plaisir. Je suis quelqu'un d'assez colérique, mais pas rancunier, la seule chose qui me faisait royalement chier, c'est cette malédiction. Elle bouchait ma vue, me privait d'un regard, j'avais fait une connerie, j'assumais les conséquences.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Dim 14 Sep 2014, 12:52



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Les joues de Lindasilme se teintèrent d’un rose très subtil lorsque le rire d’Eole retentit autour d’eux et qu’il déposa sa main avec légèreté sur le haut de sa tête blonde. Alors, il était vraiment seul, souvent. Elle eut un léger pincement au cœur à cette pensée. Cependant, la divinité ne lui laissa pas le temps de trop se poser de questions à son sujet, car il lui proposa d’aller faire un tour, à nouveau. Et alors, la jeune sang-mêlé eut un de ses sourires timides et enchantés. Elle hocha la tête avec douceur, répondant au sourire amusé du divin qui lui faisait face (enfin, c’est une façon de parler, parce que sinon je devrais dire qu’il lui fait torse étant donné qu’elle n’est pas bien grande notre petite fée). Puis, elle regarda encore quelques instants le Dieu du vent faire jouer ses capacités, faisant craquer les branches des arbres le siffler les herbes hautes, secouant les fleurs comme une mer déchaînée aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Une fois qu’ils aient continué un peu leur conversation, la jeune fille attrapa avec hésitation la main du grand divin, la serrant dans sa minuscule quenotte qui semblait assez fragile pour être brisée d’une simple poignée de main, même par les doigts graciles du Dieu du vent. Elle servit un adorable sourire à celui-ci.

« Allons-y alors ! »

Puis, elle se mit en marche doucement de sa démarche aérienne, comme si elle ne touchait pas réellement le sol, ne faisant que danser du bout de ses petits pieds gracieux, telle une ballerine ou une funambule qui serait en train d’arpenter le fil qui représentait également sa vie avec une légèreté touchante. Elle se dirigeait vers Chloris qui se dressait antique et magnifique, au centre de la plaine multicolore et odorante. Sa ville. Celle où elle était née, où elle avait grandi – et où elle grandissait toujours. La ville où ses premières inspirations avaient été révélées. Les jolies rues pavées, aux fenêtres constamment décorées de multiples bouquets poussant dans les jardinières étaient toujours joyeuses et festives. La beauté de ce village était bien particulière, et unique.

« Dîtes-moi, Eole… voulez-vous que je vous montre un peu plus de mon art ? »

Elle fit un splendide sourire au rouquin. Elle avait envie de lui exposer ses qualités. En effet, la ville était magnifique, mais il y avait une petite place que la jeune fille avait toujours chérie. Car un jour, on lui avait demandé de la décorer à l’aide de son art. Elle ne l’avait encore toujours pas fait, car depuis la disparition de ses parents elle s’était cloîtrée chez elle, le plus souvent. Mais soudain, l’envie de faire revivre cette place coquette et intime où peu de gens venaient, ce qui lui donnait également beaucoup d’attrait, refaisait surface.
(C)PER KURU'





MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Lun 15 Sep 2014, 13:39



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


On pouvait dire ce qu'on voulait de cette journée, je l'étais amusé comme un fou avec une enfant tout à fait adorable, si bien que je lui aurait bien pincé les joues si je ne savais pas que c'était désagréable au possible. C'était une petite fille que j'aurais été fier d'être le père, mais son mélange était déjà bien, deux nations qui se détestaient, elles pouvaient s'apprécier pour créer une merveille pareille. Elle était d'accord pour faire un tour, ça pouvait le faire. Je souriais face cet être totalement mystérieux et magique, car oui, pour être aussi mignonne et attachante, il y avait magie là-dessous, cela me dérangerait pas plus que cela. Plus que prête, elle annonçait le départ de notre marche, je lâchais un petit rire discret, le dieu du vent suivant innocemment une jeune fille, en voilà une image rare. Sa démarche ne faisait qu'un avec le vent. Vraiment à ce genre de moment, j'avais le droit de me poser la question, mais bon, ce n'était qu'une sang-mêlée extraordinaire, je ferai ce que je peux pour la soutenir. Nous nous dirigions vers Chloris, cette ville était pleines de fleurs et de couleurs. Une cité ancienne dont était fière Tata écolo, et je la comprenais que bien, c'était une ville enchanteresse. Puis elle proposait de voir un peu plus de son œuvre, je souriais, vu comment,elle m'avait peint, je pouvait que me douter de la beauté des choses qu'elles avaient faites de ses petites, des mains bien petites, les miennes étaient bien grandes comparée à une si jeune personne.

-Oui, je veux bien, je suis sûr que ça sera un plaisir pour mes sens, montrez-moi donc, n'ayez crainte, je suis quelqu'un de doux après tout. Bien que j'aille des côtés plus fougueux. Je suis comme ça.

Je riais un peu, je n'oubliais pas mon côté changeant, bien que j'ai été super gentil avec cette jeune fille, elle m'avait peint après tout, toute action en ma faveur s'en retrouvait avec bien plus. Il était agréable de m'avoir comme camarade, pas comme ennemi, heureusement que personne n'avait été trop blessé durant mes accès de colère. J'avais hâte de la voir en pleine action à nouveau, laisser le vent la guider, les fleurs et le vents, deux éléments qui se mariait bien. Bien qu'on utilise ces plantes pour parler étrangement à ses personnes auxquelles on tenaient. Les mortels sont étranges, mais si Tata écolo avait enseigné cela à ces être fragile, pourquoi pas. Elle était proche aussi des mortels. Les seuls dieu un peu lointain des mortels sont Athéna et Héra. Deux femmes au caractère bien trempés.

-Ne t'inquiète point pour ma solitude, j'ai de quoi l'oublier de temps à autre, être un dieu c'est cela aussi, conduis-moi donc où tu le souhaite, à moins que je fasse le tour de la ville avec toi. C'est une possibilité après tout. L'inspiration te viendra peut-être au détour d'un chemin.

Je souriais, il était vraiment agréable de se promener parfois comme cela. En cas, là, j'adorai. .
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Ven 19 Sep 2014, 17:54



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Lorsqu’il accepta, un sourire plus large fleurit sur ses lèvres délicates. Elle hocha doucement la tête, avant de le guider à travers les jolies rues de la ville dédiée à la déesse de la flore. Bientôt, elle arriva à l’endroit qu’elle avait à l’esprit, l’endroit qu’elle cherchait. Comme cela, c’était une petite place fleurie – comme à peu près toute la ville d’ailleurs – propre, coquette. Il n’y avait rien de particulier, et à cet instant, elle était déserte. Cela arrangeait notre petite artiste, qui s’avança vers le centre du square, ses petites chaussures claquant sur la pierre du sol. Elle pivota gracieusement pour faire face à nouveau à la divinité qui la suivait.

« Je vais ajouter un peu de couleurs à cet endroit… »

Elle eut un petit rire cristallin, avant de faire signe à l’observateur de s’écarter légèrement. C’est qu’elle avait dit qu’elle décorerait la place, pas le Dieu lui-même. Vous imaginez, vous, envoyer de la peinture à la tronche d’un Dieu ? Moi, je pense que ce n’est pas une idée très judicieuse, mais passons. Notre jolie demoiselle retira ses chaussures doucement, les posant un peu plus lui, puis plia ses coudes afin de mettre ses mains au niveau de son visage, paumes tournées vers le ciel. Elle resta immobile quelques instants, son regard virevoltant autour d’elle en observant les lieux. Puis, elle ferma ses paupières. Un instant passa. Elle ressentait ses pieds ancrés dans le sol, l’air sur sa peau, la chaleur du soleil, le frémissement des feuilles, l’odeur des fleurs, le chant des oiseaux, le battement de son propre cœur… tout. Elle ressentait tout. Comme connectée à la nature elle-même, glissant avec le vent, prolongation de la terre elle-même, elle se mit à bouger. Elle fit quelques pas, comme une valse seule, lente et mesurée, tandis que ses paupières étaient toujours closes. Ses lèvres s’entrouvrirent, et l’air s’engouffra dans ses poumons avec force. Ses yeux s’ouvrirent, et elle lâcha prise.

Ses cheveux dorés derrières elle, ses yeux, véritable arc-en-ciel changeant, elle dansait. Elle semblait voler tant ses mouvements étaient aériens. Cependant, ce n’était pas ce qui était le plus marquant. Sous ses pieds  l’endroit où ses pieds avaient reposé, des tâches de couleur se formaient, sa danse formant des arabesques complexes et multiples sur son passage, ses gracieux doigts envoyant des gouttes bariolées autour d’elle en un hypnotisant tourbillon d’une beauté à couper le souffle. Elle s’exprimait à présent, elle ne répondait plus à la logique, ni à la raison. Tout son être se concentrait à la réalisation de son œuvre. Et c’est, sans même s’en rendre compte, qu’elle se mit à chanter, au rythme de ses pas et bonds célestes. La fille qui riait avec les étoiles et volait dans la mer azurée.
(C)PER KURU'



HRP| Si tu trouves que tu n'as pas assez de matière pour répondre, dis-le moi, je rajouterais des trucs ♥ *hug* Elle dessine en dansant, oui oui x3 (sur le sol.)



MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Ven 19 Sep 2014, 21:02



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Conduis dans cette ville, je connaissais déjà les quartiers par cœurs, les voir avec une personne comme elle rendait les choses plus enchanteresses, je découvrais la ville sous un angle différent. Je voyais très bien ce que Tata écolo voyait dans cette ville, la nature et la ville pouvait très bien s'accorder, les mortels ne sont pas des créatures de la nature elles aussi au final ? Ses pas nous dirigeaient vers une place bien ordinaire bien que plus vide que les précédentes, un endroit qui devait assez tranquille pour que les amoureux s'embrassent discrètement. Un sourire se peignait sur mon visage, si bien qu'il me fallait quelques temps pour saisir ses paroles, je me mettais sur le toit observant avec attention ses gestes, elle dansait avec grâce, les couleurs semblait sortir de ses pieds, c'était quelque chose de magnifique. Elle s'était un peu concentrée avant, son pouvoir était un don unique beaucoup d'artistes jalouserai ce genre de pouvoir créer de la peinture avec diverses parties de son corps. D'autres aurait détourné ce genre de don pour faire des choses vraiement étranges, mais j'étais content qu'il soit tombé sur une âme si pure que Lindasilme. Ses yeux multicolores s'attardait parfois sur un détail ou l'autre, les gestes s'accordaient avec les arabesques dessiné avec panache par la jeune fille. Je souriais, laissant le vent caresser tendrement sa chevelure. Elle tournait et ses doigts laissait tomber des tâches colorées qui rehaussait le tout de l'endroit, je pouvait voir une fresque se former. C'était assez impressionnant, je sifflait admiratif de son art. Elle pouvait faire cela, voilà quelque chose d’impressionnant. Elle chantait rythme de ses entre-chats. J'étais bien sur mon toit, je pouvais rendre sa danse avec plus aérienne avec les vents.

-C'est une très bonne place pour peindre, qui plus est ses couleurs rendent cette place toute spéciale, bien qu'elle devait l'être pour les mortels qui y passaient. Cela ajoutera un peu de fantaisie, ça ne peut pas lui faire du mal.

Je balançais mes pieds, pas d'impatience, non, j'avais de quoi passer en très bonne partie de ces moments qui faisaient de ma vie quelque chose d'assez unique, la voir peindre en dansant, ce n'était pas tous les artistes qui pouvaient se vanter de cela, généralement, il se contentait de peindre immobile, ou faire des trucs bizarre en bougeant, au moins ces gestes restaient élégants, et c'était très comme cela. Pas besoin d'autre chose. Il se mit à siffler joyeusement, comme pour l'accompagner à ma façon. C'était ma façon à moi d'être avec elle dans son art multi-facette et bien encrée dans sa façon d'être. Une étrange rencontre pleine de poésie, je savais que je garderai longtemps en mémoire cet instant, à moins qu'il se passe quelque chose de mal, alors là il répondrais plus de rien. Je suis parfois comme cela , le vent peux changer en instant, du calme, il peut passer rien de grave, elle est gracieuse à peindre avec ses pieds comme l'enfant qu'elle était toujours, c'était mignon. J'arrivais à me demander comment elle faisait pour ne pas se salir.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Mer 08 Oct 2014, 15:28



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Lindasilme dansait. Les marques colorées qu’elle laissait derrière elle venait du plus profond de son âme, pêchant dans son esprit et ses souvenirs pour créer une splendide série d’arabesques entrecroisées aux couleurs bariolées. Lorsqu’elle cessa enfin de chanter, s’immobilisant au centre même de la petite place, elle pu observer enfin la magnificence de son œuvre. Elle ne fit aucun commentaire, souriant simplement à l’homme qui avait observé ses tournoiements et la progression même de ses mouvements et de son art. Elle rit légèrement. Devant elle s’étendait quelque chose qui aurait pu ressembler à un mandala, cependant si complexe et travaillé qu’aucun enfant n’aurait dû pouvoir le faire. Il formait quelque chose comme une fleur ou bien un soleil, allant des tons les plus vifs aux plus doux, en passant par différentes nuances de chaque couleur de l’arc-en-ciel, respectivement rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Il était dur de penser que cela datait de l’après-midi à peine, la peinture déjà sèche grâce aux pouvoirs de la mignonne artiste. Aucune couleur cependant n’entachait les volants lavande de sa robe, ni même sa peau de porcelaine. Elle avait appris à maîtriser ce pouvoir à la perfection. Son regard ce scella dans celui du Dieu alors qu’elle prit la parole de sa délicieuse voix cristalline. La joie se ressentait dans son ton les roseurs de ses joues.

« Cela faisait un moment que je ne m’étais pas lâchée autant… il faut que je fasse attention, si cela ne m’avait pas satisfait j’aurais peut-être continué jusqu’à l’aube prochaine sans interruption. »

Elle se balança gracieusement sur ses pieds nus, avant de se décider à récupérer ses ballerines pour les chausser. Une fois ceci fait, elle pivota de nouveau vers Eole. Ses boucles blondes étaient à présent en train de tirer un peu plus sur le roux que d’habitude, faisant ressortir ses yeux à présent émeraude de manière fulgurante.

« Alors, qu’en dîtes-vous ? »

Elle le regarda avec inquisition, ses triturant les mains. Elle avait confiance en son art, mais encore une fois, le fait qu’un Dieu contemple son œuvre la chamboulait un peu. Cela la rendait heureuse qu’un figure divine s’intéresse tant à ce qu’elle faisait, enfin même le fait qu’un individu admire son travail l’emplissait de joie.
(C)PER KURU'





MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Mer 08 Oct 2014, 20:44



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Je voyais la peinture prendre de plus en plus de teintes, j'étais surpris par la palette de couleur que la jeune fille fille semblait avoir en elle. Les couleurs pourtant si différentes, s'assemblaient en un tout harmonieux. Elle aurait fait le bonheur de cousin poète, m'enfin, arrêtons de penser à ce blondinet ce qui comptait, c'est le dessin de la jeune fille. Ce qui était tout à fait magique, c'est l'absence de tâche sur la blondinette tirant un peu sur le roux, j'avais remarqué ce reflet, et cela m'avait énormément plu. Comme si elle était une lointaine descendante de ma famille. Elle me regardait timidement, elle disait qu'elle s'était lâchée dans son art, cela me faisait plaisir d'avoir vu cela de mes yeux. Elle récupère ses chaussure, là j'avais devant mes yeux une version miniature et féminine de ce que je suis. Je pouffais un peu. Elle me demandait ce que j'en pensais. Je descendais de mon perchoir pour m'approcher d'elle. Je souriais. Je posais ma main sur son épaule.

-C'est superbe, je vous fait vous de là haut si vous voulez, peut-être plus tard. Mais sachez que cette journée était tout simplement géniale pour moi. Vous savez que de là haut, le spectacle est encore plus beau, je suis fier d'avoir vu l'étendue de votre pouvoir.

J'adorais passer du temps avec cette gamine, elle était qu'une enfant. Elle était tout à fait adorable. Je frottais ses cheveux, ce n'est pas que je m'ennuyais avec elle. J'avais envie de passer un peu de temps seul avec moi-même, je garderai un bon souvenir de cette journée avec elle. Je me grattais la nuque nerveusement, j'avais bien sûr du temps pour m'occuper un peu d'elle, mais il ne fallait pas abuser des bonnes choses. Ces moments en faisait partie, je devais retrouver un peu ma liberté, je l'appréciais beaucoup. Peut être un peu trop selon les personne que je croisais. J'étais un dieu après tout, les seules chaînes que j'accepte sont celle que je porte autour de mon cou, ses étoffes qui sont des souvenirs, avec une femme qui efface la mémoire, je devais avoir au moins cela. Un point de sauvegarde. Je pensais encore comme un joueur ordinaire, car bien sûr je m'étais amusé avec eux l'air de rien. On disait parfois que la bourrasque rousse dévastait tout. Ces mortels et leurs surnoms.

-Je vais filer, au plaisir de te revoir bientôt. Tu est vraiment une artiste de talent, tu fera de grandes choses, j'en suis sûr et certain. J'ai jamais passé autant de bon temps avec une personne aussi jeune que toi. Tu est une rareté.

Je lui faisais un main de main avant de m'envoler dans les cieux emportant après moi les vents. Je volais parmi le ciel, cette immensité que je partageait avec Tant de personnes. Je me laissais porter par les vents et le dirigeais avec un plaisir sans borne, je faisais de mieux pour sculpter un nuage, une forme vague de fleur traverserai les cieux. C'était pour moi, un cadeau, bien maigre de mon art.
(C)PER KURU'



 
Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [RESOLU MAIS ..] Démarrage impossible après une batterie à plat ( en mode lecture musique)
» [Vds] rien pour l'instant mais ça ne saurait tarder
» Beaujolais !!!! nouveau mais pas celui
» Quel type de danse à la rentrée ?
» [mpc]un aigle noir.............mais pas celui de barbara

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaine-
Sauter vers: