Partagez | 
 

 Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Lun 01 Sep 2014, 14:33



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Je voyais un sourire éclairé, j'aimais bien ce genre d'expression sur son visage infantile. La gamine rougit ensuite, mes mots avait touché juste on dirait, voilà quelque chose de rare. Je l'écoutais balbutier, si mignon, l'innocence du premier amour, bien que je ne me souvenais pas du mien, je l'avais vu tant de fois chez les mortels. C'était une chose que j'adorais observer avec les oiseaux et les nuages, non je compte pas l'action du vent, cela avait une dimension supérieure à tout cela. Mon élément en pleine action avait la première place dans mon cœur tendre. Après un moment avec elle-même, elle avouait que j'avais visé juste. Je laissais échapper un petit rire. Toute timide et toute mignonne, j'étais bien loin de cela quand je draguait, je me demande comment ça irait si je faisais mon timide, non, pas bonne idée, je n'ai pas envie qu'on me prenne le dessus sur moi, fierté divine sûrement. Les dieux sont parfois imprévisibles, les épreuves dans l'arène en étaient une belle preuve. La jeune femme s'allongea observant le ciel, je levais la tête et voyais quelques oiseau voler dans cet espace d'une bleu limpide, de l'eau ou du ciel quel élément reflétait l'autre, un mystère que les mortels s’acharnait à comprendre. Il n'avait pas une réponse claire à cette énigme qui aurait cloué sur place ce cher Sherlock Holmes. Puis elle lâchait quelques mots, ils me faisaient sourire. Des question qu'un enfant innocent posait dans sa vie être né ici amenait des questions différentes que ceux né sur la planète bleu. Les pouvoirs et les dieux, pour ceux-là étaient que fiction.

-Très, plus qu'on le pense toujours. Mais ce que nous vivons est bien la réalité. Aussi étrange soit-elle. Nous vivons dans ce monde et d'autres personnes poseront d'autres question. Les mortels sont fascinant pour cela.

Je restait assis sifflant quelques note pour sentir les pattes d'un oiseau, je souriais, ce n'était pas Athos, moi un petit moineau. Il pencha la tête et regarda quelques instants la jeune fille. Il s'envola rapidement dans les cieux en chantant. Oui, étrange, c'était le mot idéal. Je laissais se vent secouer les plantes, il m'amusait à jouer comme ça. Comme si il me disait de le rejoindre. J'étais son meilleur partenaire de jeu après tout. Un rien m'amusait et j'étais obligé de sceller mes pouvoirs quand je dormais, je ne voulais pas qu'il arrive d'accident, je pense pas que les autres dieux tolèrent mon manque d'attention. Le fougueux dieu du vent puni comme un enfant. Je retirais quelque instant mon bandeau, elle était allongée, je pouvais me le permettre, une petite grimace vint se peindre sur mon visage. Combien de temps était-il resté caché ? Trop longtemps, il s'allongea à son tour pour voir un ciel. Il vit à cet instant comment le mortel pouvait voir ce qui était par procuration, son domaine.

-Le ciel restera bleu, bien qu'il se teint quand le soir vient, les couleurs pastelles du firmament du soleil qui passe d'un endroit à un autre pour finir, il prend sa forme originelle, une couverture parsemée d'étoile, les nuages venant parfois gêner les observateurs, ils ne font que continuer leur route. Lindasilme, les questions que vous vous posez sont justifiées, vous avez les réponse au fond de vous laissez le vent vous guider.

Je souriais en regardant le ciel avec mes deux yeux, des pupilles vertes fixes qui suivaient le mouvements des nuages.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Lun 01 Sep 2014, 17:09



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Le maître du vent était un véritable poète, à ses heures perdues. Lindasilme écoutait ses proses avec joie, savourant la sensation du soleil et du vent sur sa peau et dans ses cheveux. Un sentiment agréable la prenait, détendue et calme. Elle ferma doucement ses paupières, écoutant le vent dans les plantes alentours l’espace d’un instant. Il parlait de choses magnifiques, qui la faisaient rêver. Lorsqu’il termina sa tirade, un léger silence s’installa entre eux. Mais ce n’était pas un silence gênant : ils n’avaient pas besoin de parler pour meubler l’espace. Doucement, la fillette se mit à chantonner une berceuse de sa voix cristalline, perdue dans la contemplation des cieux lapis-lazuli sur lequel se déplaçaient paresseusement de jolis nuages vaporeux d’un blanc immaculé. La lumière dorée du soleil parvenait à son zénith. Laisser le vent la guider… c’était une idée qui n’était pas déplaisante. Quelque chose qu’elle faisait, d’ailleurs, en général. Se laisser porter par les évènements, puisant dans son fort intérieur, remplissant ses rêves et ses envies tant que cela ne nuisait pas à son entourage. Vivre en symbiose avec le reste. Sa poitrine se soulevait au rythme de ses respirations paisibles. Ses yeux changèrent à nouveau, s’étendant sur l’immense palette qui représentait l’arc-en-ciel, tandis que de ses lèvres se déversait une mélodie aussi douce que le miel et le chèvrefeuille dans l’air emprunt de l’odeur de fleurs éternellement écloses. Elle interrompit sa mélopée quelques instants, se redressant avec douceur parmi les boutons fleuris qui répandaient leurs couleurs merveilleuses autour d’elle.

« Parfois, dans des jours comme celui-ci, tout paraît plus simple et plus beau… »

Elle se leva sans quitter le ciel des yeux, perdue dans sa contemplation. Malheureusement, malgré ses paroles, elle savait bien que le monde n’avait rien de simple, bien qu’il soit d’une beauté sans égal. C’est vrai, il était beau, mais il pouvait aussi se montrer d’une cruauté, d’une hideur telle qu’elle avait parfois envie de fermer les yeux, se boucher les oreilles et oublier tout ce qui l’entourait. Seulement cela lui était totalement impossible, car elle aimait le monde. Elle aimait ce qu’il avait à lui offrir, autant qu’elle aimait certaines personnes qui se trouvaient dans ce monde également. Et malgré qu’elle sache que ce monde pouvait la faire souffrir, elle refusait de détourner le regard. Car elle voulait en capturer toute la beauté, et transmettre. Transmettre tout ce qu’elle pouvait voir et entendre, aux autres. Et elle voulait sentir, elle voulait ressentir tout l’amour dont elle était capable, même si elle n’était qu’une enfant et qu’elle se savait ignorante à ce sujet. Elle voulait tout ça. Et elle se donnerait les moyens de garder ces objectifs. Dans un souffle, sa voix s’éleva faiblement.

« Merci… vous savez, j’avais besoin de voir quelqu’un, et vous êtes arrivé à point nommé. Vous méritez bien votre titre, et je vous suis éternellement reconnaissante. Si c’est de coutume, je penserais à vous chaque soir. Je ne sais pas réellement comment prier… alors j’imagine que je le ferais à ma manière… »

Elle sourit aux anges, le vent soufflant soudain plus fort, faisans voler ses cheveux dorés dans son visage. Elle les repoussa derrière une oreille avec sa petite main sans cesser de regarder le ciel.
(C)PER KURU'





MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Lun 01 Sep 2014, 19:02



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


J'étais comme ça parfois, je ne cherchais même pas à faire concurrence à Apollon, je suivais ce que les vents me dictait et vice et versa, c'était comme cela avec le vent. J'en étais le maître et le serviteur . Je regardais le ciel quand soleil vint à percer les nuages. Il m'aveuglait un peu par réflexe, je fermais les les yeux et portait ma main sur ces derniers en guidant un peu le nuage afin de ne ne pas me griller la rétine avec l'astre du jour. Puis j'entendais sa voix que je trouvais à la ois fragile et belle, un mélange qui lui allait parfaitement. A l'entente de cette dernière, j'en profitais pour le vent soufflé pour emporter la musique. Un sourire, une musique, juste un moment de calme, ça faisait combien temps que je ne m'étais pas posé comme cela ? J'en savais rien. Mais il était sûr que j'aimais ça de temps à autres. Elle vint à dire que ce genre de moment simple et beau était exceptionnel. Je ne pouvais pas nié cela. Un silence contemplatif s'installait, je jouait un peu avec le vent, histoire de montrer à tout les mortels que j'étais là. Le vent toujours présent. Après un moment ses lèvres s'ouvrirent à nouveau, elle disait avoir eu besoin d'une présence à ces côtés et les vents m'ont porté jusqu'à cette demoiselle. Elle me glorifiait, j'avais pas besoin de cela, mais penser qu'une personne penserait à moi pour autre chose que mes conneries, ça fait du bien. Elle parla de prier, oulà, ça allait loin tout de même, je n'était pas paré à cela, je ne suis pas le petit jésus, loin de là. J'ai fait, moi aussi des choses horribles. Je me grattais la nuque visiblement gêné de ce qui m'arrivait en ce moment. Je me relevait en mettant mon bandeau en place, c'était un automatisme que j'avais, surtout quand j'étais accompagné, mon œil avait pris l'air. Il était moins douloureux sur le coup. C'était parfois agaçant, mais je faisais avec.

-Je ne pense pas qu'une prière soit nécessaire, un geste de temps en mon nom, ça sera tout aussi bien. Je n'ai pas besoin de prières régulières, pas sûr que vos paroles arrivent toutes à moi, c'est un peu dommage, mais bon si votre passage à mon quartier des offrandes peux amener d'autres personnes, je serai heureux.

L'endroit où les mortels était désespérément vide, sauf quand il s'agissait de course de bateau à voile, sinon juste un vide immense, le vent n'avait pas besoin d'être vénéré, il serait toujours là. Quoiqu'il arrive, en tout temps. Il ne me restait plus qu'à espérer que ces petites pensée à moi me ferait pousser des ailes quand je suis au plus bas. Comme les mortels, j'ai des doutes, je suis quelqu'un d'ordinaire devenu un dieu grâce à son don. Maintenant, je volais à leur service, de simple fils de Poséidon, j'étais le dieu du vent, j'avais mené mes héritiers avec moi, aux nombre de quatre, on avait besoin à l'époque, gérer tout seul les vents de la planète étaient bien trop imposant. Fils du maître du vent, il se trouvait maître du vent cependant avec une petite particularité, mon contrôle de la température ne leur était que partiellement donné. Il restait à eux de gérer leurs vents. Moi je les contrôlais tous. Pourtant mon fils avait pas mal de chose sur lui, j'étais fier de lui, il redorait un peu mon blason oublié. Je souriais en la regardant refaisant de mes mains l'attachement qui dissimulait ma pupille maudite. Je ne voulais pas qu'elle glisse donc je vérifiais encore et encore avant de me préoccuper de cette jeune fille.

-Franchement, vous me flatter, ça risque de gonfler plus mon ego, déjà qu'il est pas mal, on risque de me dire que j'ai la grosse tête, que ma tête à gonflé, ce n'est même pas drôle, ma tête n'est pas plein d'air. Elle est pleine de choses magnifiques que le monde m'as montré.

Je gardais le meilleur pour tenter d'oublier le pire de moi-même, si je comptais sur ma femme pour le faire, elle en profiterait pour me faire oublié Jason, Origami ou cette jeune fille. Je ne voulais pas de cela, vraiment pas. Ils devaient rester dans ma mémoire, ils y étaient très bien. Je souriais et laissait le vent emporter mes noires pensées. J'avais un adepte en quelque sorte, c'était donc cela qu'on ressentait, après toutes ces années, j'avais oublié cette sensation, être aimé pour mon statut.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Mer 03 Sep 2014, 16:24



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


La demoiselle sourit.

« Désolée, je ne sais pas trop comment rendre hommage à un Dieu… mais dans ce cas, je ferais comme vous le souhaitez ! »

Elle se triturait les mains, un petit peut embarrassée. Elle avait décidé qu’elle viendrait donc donner des offrandes à Eole de temps en temps. Elle pourrait lui offrir des tableaux, tiens. Elle sourit à cette pensée, se doutant que cela serait sans doute du goût de la divinité du vent. Celui-ci se redressa à son tour en remettant le bandeau qui cachait son œil avec maintes précautions. Lindasilme n’osa pas l’interroger à son propos. Elle était curieuse mais avait également du tact, et n’aimait pas trop s’incérer dans la vie des gens de manière désagréable et poser plein de questions indiscrètes.

Lorsque son interlocuteur lui dit qu’elle flattait son ego, elle eut un petit rire. Après tout, un Dieu n’est il pas fait pour être célébré ? Ce serait dommage que personne ne pense à lui, non ? Et puis, si ce Dieu avait suffisamment de bon sens pour discuter avec elle de manière très gentille et la complimenter sans mensonges, elle pouvait tout à fait supporter qu’il ait la grosse tête. A ses yeux, un Dieu tel que lui méritait de l’attention, vraiment. Il avait réussi à la toucher, et elle lui était redevable.

Mais alors que ses pensées divaguaient sur ce sujet, elle ne remarqua pas toute de suite que les rares nuages blancs qui se promenaient dans le ciel étaient à présent rejoints par une multitude de leurs semblables, recouvrant d’ailleurs le soleil si vite qu’elle n’eut même pas le temps de réagir correctement. Elle loucha sur les cieux obscurcis, frissonnant légèrement à présent que les caresses du soleil ne l’atteignaient plus. Elle ne pensait pas que le temps pouvait revirer si rapidement, mais une fois encore, elle était toujours surprise de ce que la nature lui réservait. Et d’ailleurs, elle continua car à peine eut-elle le temps de remarquer la disparition de l’astre brûlant derrière la couverture nuageuse qu’une goutte froide lui atterrit en plein milieu du front, lui arrachant un sursaut.

« …il pleut ! »

Elle ne put empêcher ce constat évident, tandis que la goutte aventureuse était rejointe par ses sœurs qui commençaient à tomber sur divers endroits de la peau de la demoiselle qui se mit à trembloter davantage, la chair de poule se formant sur ses bras. Elle regarda autour d’elle, il n’y avait pas d’abris très proche, il lui faudrait courir pour éviter d’être trempée. Seulement, elle n’avait pas oublié qu’elle était en présence d’une divinité, et pas n’importe laquelle, d’ailleurs. Elle était certaine que ce n’était pas lui qui avait mené ces nuages ici – à quoi cela lui aurait-il servi ? – et leva un regard vers lui.  
(C)PER KURU'




MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Mer 03 Sep 2014, 21:00



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Je voyais son petit sourire, il m'enchantait l'air de rien, il éclairait ma journée et ça c'était quelque chose d'assez exceptionnel pour que je le garde en mémoire, le sourire d'un enfant est un cadeau du ciel. Elle s'excusa un peu pour l'hommage qu'elle devait me rendre, c'était comique. Son rire toujours aussi frais, un vrai bonheur de l'entendre. Je souriais à cette petite demoiselle, très charmante. Puis le temps se mettait à changer sans que je m'en rende compte, le ciel s'obscurcissait et moi j'étais fasciné par les yeux de la jeune fille à mes côtés, ces changements intempestifs me fascinait beaucoup, comme si son pouvoir avec la peinture affectait ses pupilles. Le vent tournait, j'essayais de le renvoyer là où il était. Ah non pas ça, il ne voulait pas de pluie, quand la demoiselle sursautait en s'exclamant la météo actuel. Je serrai les poings avant de diriger le vent pour repousser les nuages environnants. Il pleuvait fort en plu, saleté, ça c'était un coup de mes fils, je le pariais, papa s'amuse un peu fiston. Je grognais un peu. Je poussais le vent pour qu'il envoie les nuage ailleurs, je prenais la main de la jeune fille et l'emmenait sous un arbre immense, bien sûr, ça protégeait pas vraiment. Je poussais les vent, mais la pluie rendait les nuages lourds, j'étais obligé d'envoyer de grosses bourrasque pour repousser l'averse, je lâchais sa lmain à mes deux mains libre mon pouvoir sur le vent n'en était que plus puissant.

-Accrochez-vous par sécurité au pire tenez-vous à moi.

Ce n'était pas la première fois que m'arrivait, mais pas en présence d'une mortelle, le fils voulait défié son vieux père, il allait voir ce qu'il allait voir m'aidant des vents,j'en créait d'autre de ma simple volonté, chaud ou froid, je n’en savais rien, j'avais repoussé les nuages. Je respirais à fond, je gagnais à chaque fois, mais il luttais bien, j'étais fier de mes enfants. Je me tournais vers la jeune fille avec un sourire, je regardais si elle étais pas trop mouillé, je passais un petit vent chaud sur sa peau pâle. Je le laissais partir après avoir fait son œuvre. Avant d'expliquer le phénomène.

-C'est mon fils qui me défiait, à une époque reculée, on avait vraiment trop besoin de moi, alors j'ai donné un peu de mon domaine à mes fils. Maintenant, nous avons du temps, mais reste des dieux du vent comme moi, mais c'est moi le chef. Excusez-moi pour ce désagrément.

Je gonflais la poitrine, fier de mon domaine qui valait bien tut es autres, l'air. Un élément se trouvant des des textes antiques depuis la nuit des temps, les légendes n'ont pas été nombreuses à mon égards, mais j'avais été là pour les mortels, comme peu de dieux. Certains faisait comme moi, mais je ne les connaissais pas tous. Les divins sont doué pour cacher leurs fascinations de ces êtres fragiles. Mais, j'étais malin, j'avais vu Zeus loucher sur certains, Aphrodite passer son temps à se mêler des histoires d'amour.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Jeu 04 Sep 2014, 16:44



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Lorsque le Dieu lui prit la main pour la mener jusqu’au couvert d’un arbre, elle le suivit docilement en regardant la pluie tomber en plissant les yeux. Une fois sous leur abri de fortune, il la lâcha et prit un air très concentré qui fascina la demoiselle. Lorsqu’il lui proposa de s’agripper à lui, elle obtempéra avec gratitude : le vent soufflait à présent si fort que la jeune fille risquait fort de s’envoler ! Eh oui, pour une fois, les apparences ne sont pas trompeuses : notre petite Lindasilme est minuscule et frêle, et aussi légère qu’un papillon. Elle se tint fermement au flanc de la divinité, luttant contre son envie naturelle de fermer les yeux (poussée par le déchaînement des éléments qui se déroulait autour d’elle) pour observer le Dieu à l’œuvre. Elle n’était pas certaine de ce qu’il faisait, mais fut éclairée à peine quelques minutes plus tard, car l’averse s’éloigna pour finalement disparaître en même temps que sa couche nuageuse. Elle devina, d’intuition, que le Dieu du vent les avait chassés à l’aide de ses pouvoirs. Il se tourna vers elle avec un grand sourire, qu’elle lui rendit un peu timidement. Elle l’avait trouvé impressionnant.

Alors, c’était ça, les pouvoirs d’un Dieu ! Et on dit qu’on ne peut pas faire la pluie et le beau temps, que ce n’est qu’une superstition comme une autre, mais il lui avait éminemment prouvé le contraire. Les Dieux étaient capables de prouesses qu’un mortel ne pourrait probablement jamais atteindre. Être capable de faire bouger des fleurs était une chose. Savoir faire disparaître totalement une immense couche nuageuse à l’horizon en était une tout autre. Les yeux émerveillés de la demoiselle ne pouvaient quitter ceux D’Eole pendant un instant, impressionné. Elle se demandait de quoi étaient capables les autres Dieux. Si Aphrodite le désirait, pouvait-elle réellement tomber amoureuse de quelqu’un, sans l’ombre d’un doute au sujet de ses sentiments ? Poséidon pouvait-il créer d’immenses tempêtes, de concert avec Zeus ? Un tas de questions lui tourbillonnaient dans la tête, insatiables.

Elle tâcha de se calmer, mais les paroles du Dieu donnèrent une très bonne diversion à ses pensées avant qu’elles ne divaguent trop. Lorsqu’il parla de son fils, elle ouvrit à nouveau de grands yeux. Bien-sûr, il y avait les autres divinités du vent ! Elle avait lu beaucoup de choses sur elles. Et puis, certaines apparaissaient dans le célèbre tableau « la naissance de Vénus ». Comme quoi… peut-être que certains avaient eu la preuve de leur existence, bien qu’elle se doutait que leur physique fut totalement différent de ce qui était représenté. Quand Eole s’excusa à elle, elle secoua la tête avec empressement, avant de remettre maladroitement la cascade blonde de ses boucles en place derrière ses petites oreilles pointues.

« Non, je suis ... très flattée d’avoir pu vous voir à l’œuvre. C’était… impressionnant ! Vous méritez vraiment votre titre ! »

Elle pensait réellement ses paroles, le fixant avec un respect non-dissimulé. Pour continuer la conversation, elle demanda poliment.

« Votre fils… qui est-ce ? Même si vous êtes plus fort que lui, ce qu’il a fait est époustouflant ! »
(C)PER KURU'




MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Jeu 04 Sep 2014, 17:40



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


Pauvre enfant prise entre une bataille qui la concernait pas. Je râlait un peu pour la forme, bien sûr une partie de moi était contente que malgré tout il faisait son boulot. Je ne pouvait m'empêcher de sourire en le voyant déjà pester contre l'homme que je suis, il me ferai encore un long discours sur ce que la pluie apportait aux mortels, des mots que je connaissais par cœur. Je les écouterai même plus. Un peu agiter par les événements, mes paroles la calmait quelque peu. Je souriais doucement à cette jeune personne, je pouvais repousser la pluie, mais dès que je serai parti, je ne pourrai plus la protégé de l'averse, mais il en était ainsi. Elle était impressionnée de m'avoir vu à l’œuvre, j'en riais un peu. Ce n'était pas prévu que je démontre ma puissance comme ça. Je pouvait me vanter bien plus que personne si l'envie me parcourrait, mais ce ne fut pas le cas pour cette fois. J'avais dans le plan de vivre des choses simplement, parler un peu, puis m'envoler vers d'autres horizon avec le soleil couchant qui me donnerait bien plus de classe que Lucky Luke. Puis elle vint me demander qui était mon fils. Je la regardais, impossible de retenir tout les noms des dieux, même moi, je ne comptait pas le nombre de personne que ne connaissais pas, surtout les dieux mineurs. Elel était encore soufflé par ce moment, qui pourtant était naturel.

-Notos, il garde les vents du sud, bien que le sud pour nombres de mortels comme la chaleur, il apporte la pluie. Paradoxalement, il est plus proche de mon père par cette capacité.

Je lâchais un soupir, je n'en voulais pas à Notos, ces vents apportait la pluie, cette eau qui régulait le monde des mortels, même si je mettait souvent mon grain de sel, concernant les vents c'était moi le chef. Je grattais mon cou démêlant en peu mon bandeau, je le retenais et refaisais le nœud correctement. Il n'allait pas blesser une enfant, une amie, une fidèle ? J'en savais rien. Il était clair que cette jeune personne m'aimait bien. Je lui rendait bien. Je continuais de sourire.

-C'est Zephyr qui s'occupe des vents chauds, il est le vent de l'ouest. Mes fils à m'épauler dans ma tâche sont quatre. Boree et Euros sont les représentants du nord et de l'est, mais ils sortent rarement de leur endroits préféré, ils sont fixe, ce qui pour des divinités du vent est assez comique et étrange.

Au fond, j'aimais trop ma balader pour rester sur une île, comme certaines légendes le disait, oui, j'étais resté un moment assez long auprès de ma femme, elle me distrayait à l'époque, assez pour ne pas que je m'ennuie plusieurs décennies, et ça c'était assez fort. Je la regardait, je pouvais avoir des protégés, bien sûr ce n'était pas aussi prestigieux que d'avoir un dieu du panthéon à ses côtés, mais je pouvais pousser les vents pour elle. Je me l'étais promis.

-Une grande famille que sont les dieux de l'Olympe tout le monde s'y perds, même nous.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Ven 05 Sep 2014, 21:04



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


Lorsqu’Eole se mit à énumérer ses quatre fils, Lindasilme écoutait, sage et attentive, comme une élève absorbée par son professeur. Il expliqua qu’ils l’aidaient dans sa tâche, et indiqua les points cardinaux et les vents qu’ils avaient le pouvoir de contrôler. Elle connaissait chacun des noms, mais à présent tâchait de démêler la vérité que la divinité lui présentait du simple mythe. Car, bien que la mythologie soit exacte sur un grand nombre de points… il n’était pas moins sûr qu’elle ait tort sur toute la ligne. En tout cas, visiblement, des humains avaient eu la chance d’en croiser à d’assez nombreuses reprises pour être capable d’en faire un témoignage, ou alors d’écrire leurs aventures et histoires plus ou moins tragiques soufflée par une muse inspirée. Il faut bien que les Dieux fassent parler d’eux… sinon, comment recevoir des offrandes ? Il faut bien commencer quelque part ! En tout cas, Lindasilme se doutait que c’était quelque chose comme cela. Lorsqu’Eole mentionna sa père, au passage, elle se souvint qu’il était le fils de Poséidon. Forcément, bien qu’il ne possède pas la puissance de son père, il n’était pas étonnant de constater ses capacités impressionnantes quand on le savait descendant direct de la fine fleur de l’Olympe (ici de l’Atlantide mais vous avez saisi), autrement dit dans la lignée direct du monstrueux Chronos. Heureusement, lui et ses semblables avaient tous été enfermés quelque part, et ce n’était pas plus mal.

Quand Eole dit que c’était étrange pour des divinités du vent de rester sur place, elle sourit malgré elle. C’est vrai que le vent voyageait, ne cessant de se mouvoir, parcourant le monde entier. Le vent était synonyme de liberté, mais après tout, pourquoi n’auraient il pas envie de rester à leur poste ? La jeune fille n’en savait rien, et ne pouvait se mettre à leur place. Elle savait uniquement que l’idée qu’elle se faisait du vent correspondait assez bien à Eole. Il lui avait montré une facette totalement adorable, aimable, poli, protecteur… bref, une personne fantastique. Pourtant, d’une manière ou d’une autre, elle se doutait qu’il était également versatile. Peut-être était-il également joueur ou colérique, et encore tant d’autres traits de caractères différents. Le Dieu du vent… elle se doutait qu’il avait bien des facettes qu’elle ne discernait pas, qu’elle ne pouvait que deviner, voire même pas. L’interrompant dans le fil de ses pensées, il ajouta que même lui et ses semblables s’y perdaient, avec une aussi grande famille. Elle s’esclaffa innocemment.

« Eh bien… vous avez piqué ma curiosité. Je me demande comment sont vos aïeux et descendants ! Vous formez un groupe bien particulier, et pourtant si… inaccessible ? »

Elle prit un air pensif avant de reprendre.

« En réalité, je ne sais pas vraiment. Les… mortels, comme moi, sont tous beaucoup plus nombreux que vous, et les humains qui vivent sur Terre d’autant plus. Alors c’est sûr qu’à notre échelle, vous rencontrer est assez… rare. Mais vous, vous n’êtes peut-être pas si fermés que beaucoup le pensent… »

Elle termina sa phrase, songeuse. Elle avait parlé à la fois pour lui et pour elle-même, énonçant l’interrogation qui la titillait à voix haute. Alors, de nouveau enjouée, elle reprit.

« Dîtes-moi, s’il vous plait… l’Olympe, est-ce aussi beau que l’on l’imagine ? »

Ses grands yeux prirent une teinte dorée – celle qu’elle avait à la naissance – tandis que son imagination débordait.
(C)PER KURU'





MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Sam 06 Sep 2014, 11:07



Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après

Eole & Lindasilme


La jeune fille était pour le moins attentive à ce que je disais, c'était assez flatteur l'air de rien. J'aimais lui parler plus que de raison, j'avais l'impression que les vents me poussait à dire toutes ces choses à mon propos, mais aussi aux propos de ma famille. Comme si les muses d'Apollon m’influençait avec le pouvoir que j'avais aussi. Je souriais doucement, son rire toujours franc touchait mon âme divine. Elle se demandait comment était mes aïeux et mes descendant car notre groupe était nombreux, mais aussi inaccessible, comme une salle fermée à clé. Elle regardait pat un trou, celui que j'avais fait. Je riais un peu en la voyant si curieuse d'en savoir plus. Puis elle vint à dire que les mortels étaient plus nombreux que nous autres divinités. Elle était prise dans sa théorie ça avait un côté comique et mignon. Il fallait pas qu'elle se prennes la tête avec cela. Je posais une main sur son épaule et attendait qu'elle finisse sa théorie, mais à la place elle posait une question assez normale pour une mortelle. L’Olympe était aussi beau que le décrivait les livres d'histoires. Je riais un peu, j'habitais pas vraiment cet endroit, mais je pouvais lui dire ce que je savais.

-C'est même plus beau, l'Olympe est la maison des dieux, même moi j'y ai ma place. C'est un palais immense avec une architecture ancienne, elle date de la chute des titans, donc ça fait un gros paquet d'années. Mon père descends de ces monstres, ils sont dans le tartares enfermé, Hadès y veille. Ils n'aimaient pas les mortels. Si on les avait écouter, la planète serait bien vide. Nos descendants sont parfois comme nous, parfois, ils ont justes nos pouvoir et caractère bien différent, il de mes fils est super calme et sage, c'est difficile à croire quand on me voit jouer que je suis son paternel.

Je tapotais ses épaules, son imagination allait sûrement tourner à plein régime et c'est tant mieux, Elle n'avait pas fini d'être inspirée par mes paroles, c'était comme cela que parfois fonctionnais un de mes dons. Je n'influençais en rien, parler de passion de choses qui sont inaccessibles pouvait faire déplacer des montagnes. Les mortels ont cette chose que beaucoup de dieux ont oublié avec les années. Cette envie d'être proche de quelque chose d'impossible ou presque. Même les dieux ont leur limites, bien que plus larges.

-On est pas inaccessible, nous sommes moins nombreux que les mortels, cela ne fait aucun doute, a moins d'avoir énormément de chance, il est impossible de croiser toute ma famille, car on est tous lié par quelque chose. Au fait les dieux sont une grande famille, seuls quelques rares atteignent la statut de divinités. Depuis des siècles, il y a même plus de nouveau dieux. Que dis-je, des millénaires.

Je pensais au fond qu'on était bien assez avec ceux qu'on avait à présent, les dieux messagers devaient avoir du boulot jusqu'au dessus de la tête. Je les plaignaient pas, puisqu'ils trouvaient les moyens de se chercher des poux et de nous embarqués dans des aventures qui donnerait des cheveux gris à Indianna Jones, ah merde, c'est déjà fait.
(C)PER KURU'



Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lindasilme L. Wilya
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 63 Messages : 93
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après | Jeu 11 Sep 2014, 20:46



Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent?

Eole & Lindasilme


L’Olympe. Une chose si symbolique et merveilleuse que la jeune fille rêvait d’apercevoir de ses propres yeux. Ainsi, lorsque le Dieu du vent se mit à lui décrire les lieux divins, elle écouta encore plus attentivement qu’auparavant, si cela était même possible. Ses yeux étaient rivés sur le beau rouquin, curieuse et émerveillée en entendant ses propos, s’imaginant tant bien que mal cet endroit si mythique. Lorsqu’il parla de ses descendants, un sourire se dessina sur ses lèvres rosées. C’est vrai qu’il était joueur, mais après tout, qui dit père et fils ne dit pas forcément ressemblance flagrante. Parfois, il n’y a que quelques détails que l’on tient de ses aïeux, que ce soit l’apparence, le tempérament ou les pouvoirs. Elle savait qu’elle tenait sa chevelure dorée de son père et ses yeux de sa mère, mais le mélange des deux sangs magiques avaient fait d’elle un être d’une beauté et d’une délicatesse frappante. Les elfes tout comme les fées sont réputés pour être des êtres gracieux, magnifiques et agiles. Elle avait eut le droit au meilleur côté des races de la part de ses deux parents, éveillant en elle la véritable muse qu’elle était. Touchée depuis sa naissance par la grâce des divinités, pourrait-on dire, car si son apparence était tout simplement splendide, même aux yeux d’autres créatures magiques, son caractère l’était d’autant plus. Un cristal, une pierre précieuse, raffinée et étincelante, pure et éthérée. Elle courait, dansait, telle une étoile filante, vivant sa vie de manière brillante, aussi éphémère fusse-t-elle, suivant le chemin de la vie de manière implacable, des fleurs écloses dans son sillon et des oiseaux chantants sur son passage. Embrassant la vérité et l’existence avec grâce, elle cherchait à expérimenter tout ce que la vie avait à lui offrir, allant à l’encontre des évènements avec une franchise déstabilisante, douce flèche de lumière intarissable suivant son cours les yeux emplis d’émerveillement et les lèvres couvertes de mélodies.

La demoiselle écoutait les paroles de son vis-à-vis, le vent toujours présent à ses côtés caressant sa peau de velours et ses cheveux soyeux, jouant avec délicatement. Eole en personne se tenait au-devant d’elle, elle savait bien que l’air avait une signification tout particulière en cet instant. Et elle se doutait que, à chaque instant où elle sentira le vent la soutenir, la pousser, il sera à ses côtés. Car un Dieu peut veiller sur les humains. Car les Dieux veillent sur les humains. Certains ne l’avoueront pas, certains le feront pour passer le temps. Parfois, certains auraient tout simplement développé un certain attachement pour cette vie mortelle, si fragile et évanescente, qui vit sa vie pleinement avec fougue et de manière si rapide qu’elle disparaîtra avant même qu’ils n’aient eut le temps de dire « ouf » de leurs lèvres divines. Car ces vies sont intenses, bien que brèves. Et ces humains, mages, elfes, fées, que sais-je, ont ce quelque chose que les Dieux n’ont pas. Ils suivent le chemin de la vie, qui s’achèvera bien assez tôt, les amenant au repos éternel qu’Hadès le seigneur des enfers leur offre avec générosité. A moins qu’ils soient sentenciés à une torture, une punition, qu’ils ne pourront éviter. Car si certaines âmes sont pures, d’autres sont perverses et corrompues. Mais enfin, c’est une toute autre histoire.

« Dîtes Eole, vous ne vous sentez jamais seul ? »

Cette question vint toute seule, en parfaite innocence, portée par la voix de la douce sang-mêlée.
(C)PER KURU'




MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 




Contenu sponsorisé
Re: Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après |

 
Les couleurs peuvent saisir un instant, mais pas celui d'après
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RESOLU MAIS ..] Démarrage impossible après une batterie à plat ( en mode lecture musique)
» [Vds] rien pour l'instant mais ça ne saurait tarder
» Beaujolais !!!! nouveau mais pas celui
» Quel type de danse à la rentrée ?
» [mpc]un aigle noir.............mais pas celui de barbara

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaine-
Sauter vers: