Partagez | 
 

 Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Mer 26 Juin 2013, 18:57



blue power, or not...
Désirée déambulait entre les stand sous le soleil de plomb de cet après-midi ensoleillé. Bon sang, pourquoi tous avaient eu la même envie qu'elle de sortir sur le marché? N'auraient-il pas pu rester chez eux tranquillement dans leur coin? Noon, il fallait qu'ils sortent pour former une masse grouillante et collante. Agacée, la jeune hybride avait finit par quitter la place du marché pour aller se reposer quelques instants à l'ombre d'un arbre. Elle avait demandé à son affilié de prendre sa taille de serpent et non sa taille originelle car il prendrait trop de place, et lui avait dit de s'enrouler autour de sa taille comme une ceinture. Certaines personnes les avaient mal regardés tous les deux mais Désirée leur avait à toutes adressés un sourire aimable suivit de son majeur. Sérieusement, qu'est ce que ça pouvait leur foutre que son affilié s'enroule autour de sa taille comme un serpent hein?

Elle soupira doucement tandis que ses oreilles d'elfes remuaient dans tous les sens comme celles d'un chat à la recherche d'un quelconque bruit qui aurait pu sembler suspect. Draco resserrait son étreinte au dessus de sa ceinture à laquelle pendaient ses quatre dagues. Ses longs cheveux bleus tombaient dans son dos tandis que ses iris cristal fixaient le ciel dans un soupir. Dire que si elle n'avait pas eut une seconde vie sous sa forme d'ange elle serait là-haut! *Arrête de penser à ça Dési', c'est du passé!* La jeune fille jeta un regard fatigué à son affilié. *C'est facile à dire pour toi Draco!* L'animal ondula pour manifester sa désapprobation. *Je sais, mais t'es vivante alors arrête!* Elle soupira une énième, fatiguée. Vêtue d'un short et d'un tee-shirt moulant mettant ses formes en valeurs, certaines personnes s'arrêtaient pour la regarder. Une autre fille aurait pu être flatté que l'on lui accorde une attention comme celle-ci, mais pas Désirée, elle leur jetait à tous des regards noirs qui les faisaient fuir. Associable? Non, juste qu'elle n'aimait pas qu'on lui accorde trop d'attention.

Elle se releva pour retourner en direction du marché. Après tout elle était venu pour son père qui lui avait demandé de faire quelques courses pour lui. Il devait bien faire partie des rares personne qui pouvaient lui demander ce genre de service. Elle regarda la liste de courses puis fut un peu intriguée. Qu'est ce que son père comptait-il faire avec du poison? Elle préférait ne pas le savoir. Elle poussa sans ménagement une fille qui restait résolument sur son chemin sans bouger pour la laisser passer et ignora ses insultes. Elle se contenta de la jerter dans les buissons de fleurs. *T'es violente, la pauvre!* Désirée secoua sa tête ce qui eut pour effet de faire onduler ses longs cheveux turquoises. *Elle était trop maquillée à mon goût, avec un peu de chance les feuilles s'occuperont de lui retirer un peu de son trop-plein de rouge à lèvre.* Ricanement sadique. Qu'est ce qu'elle pouvait être méchante la jeune elfe! Bref, elle se dirigea vers le stand de poisons quand une lumière l'aveugla. C'était quoi ce bordel?! Elle prit un poignard à sa ceinture -celui en argent- et le pointa devant elle, méfiante.



codes par shyvana
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 384
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : amoureux en tentative de déni. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Jeu 27 Juin 2013, 15:18


Blue Ocean & Blue Sky
Désirée & Elliot


Il était dit qu'on avait des yeux semblables. Des yeux bleus, d'un bleus saphir, si profond que l'on pouvait voir l'océan et le ciel à travers. Un bleu hypnotisant, d'une couleur à la fois unique et commune. J'avais toujours remarqué ses yeux bleus. Lorsque je plongeais dedans, j'avais toujours du mal à en sortir. Ils m'attiraient, attiraient tout mon corps ver ses yeux, vers sa personne. Il était devenu l'objet de mes désirs. Désirs sentimentaux ou sexuels? Surement les deux. Il n'empêche que je le désirais. Ses yeux, son visage, toute sa personne. Si nos yeux se ressemblaient, ce n'était pas le cas du reste. Sa peau était plus colorée que la mienne, même si elle était pâle. Et ses cheveux étaient si noirs qu'il était difficile de discerner les mèches. Nos caractères étaient quasi-opposés, de même qu'il était grand. Je n'aime pas dire que je suis petit, mais c'est un fait. A côté de lui, la différence était flagrante, il y avait au moins une tête et demi qui nous séparait. Malgré notre longue relation, tant sentimentale que sexuelle, nous n'en avions jamais parlé à qui que ça soit. On ne voulait pas particulièrement que cela soit discret, voir secret. Mais nous n'allions pas jusqu'à le hurler sur les toits. Bien sur, nous n'en avions absolument pas honte. Pourquoi aurais-je eus honte de sortir avec cet homme? Il était tout ce que j'avais rêvé. Tout ce que j'avais pus espéré. Tellement mieux que tout les autres. J'étais gay, et j'en était fier. parce qu'au moins je pouvais être avec l'être que j'aimais. Mais pourtant, ses yeux...ses yeux. Lorsque qu'il m'a ouvert le portail, ses yeux avaient une lueur que je n'avais jamais pus jusque là apercevoir. Dans ses yeux océans, lorsqu'il m'a soufflés ses dernières paroles à mon oreilles, il y avait de l'amour et de la tristesse. Beaucoup de tristesse. Et sur le coup, je m'étais dis « Pourquoi je ne reste pas avec lui? »


Le blanc, c'est franchement aveuglant. Et carrément chiant. Le portail que je traversais m'éblouissait, et en plus de ça je savais même pas combien de temps j'y était resté. Une semaine, moins d'une seconde? Pfff, aucune idée. Et puis pleins de questions m'embrouillaient le cerveau. C'est comment l'Île? Je devrais refaire ma vie? Paumé comme une gamine qui a perdue sa daronne au marché? Et surtout, est-ce que je retrouverais Leonor? Et comment je m'en sors, moi, si je connais personne? Je risque pas de connaitre grand monde de toute manière... J'ai laissé Leonor devant, Sven derrière, ma mère au ciel. Le ciel. Ah, mon père. Peut-être que je le trouverais? J'aimerais bien le connaitre. Hermès...bah, j'aurais qu'à demander, je suis sur que tout le monde le connait. Est-ce qu'il y a un autel où prier? Peut-être qu'il est dans les environs. J'espère que l'Île est pas trop grande, ça me foutrait mal de savoir faire dix milles kilomètres, même pour voir mon père qui pourra surement pas m'aider.

De toute man...Tiens, la lumière commence à disparaître...Ça fait mal aux yeux, c'est pas facile de voir après d'être pris une lumière aussi claire dans la tronche! Mes yeux s'entre-ouvre à peine pour voir où est-ce que j'arrive et...OH PUTAIN DE BORDEL DE MERDE, PAS LE SOOOOOL!!! Il arrive à une vitesse hallucinante, droit vers ma gueule. Ok, j'ai pigé, le portail m'a lâché haut. 'fin pas à un mètre, quoi, mon avis pencherais plus vers les...dix mètres? Un truc du style. Bon, Elliot, tu te bouges, oui? Je secoue la tête, près du sol, et ai tout juste le temps de me basculer pour atterrir sur mes jambes. Souplesse: 100% d'efficacité. Génial. Je cligne des yeux, passe une main dans mes cheveux bleus retenus à moitié en queue de cheval, et tourne un peu la tête. Voyons voir où je suis... Bon, d'après les alentours, il me semblerait qu'il s'agisse d'un...marché? Bah écoutez, y a des stands, des gens qui vendent, qui hurlent, qui se crêpent le chignon, d'autre qui se baladent, se rentrent dedans, s'engueulent, achètent et se bouchent les oreilles. Pour moi, ça, c'est un marché. Bref. Je me redresse, les yeux baissés sur son jean noir extra-moulant et naturellement déchiré, en retirant par réflexe les quelques grains de poussières qui se sont logés dans les plis. Tout à coup, je sens quelque chose de dur contre mon crâne, et esquive en me redressant, pour me retrouver...le nez contre une dague.

OK, cool, j'ai rien pigé. J'louche limite sur la lame, avant de jeter un oeil sur celui/celle qui la tient. Une fille. A peu près mon âge, un peu plus grande que moi, et tout aussi bleu que moi. Avec des yeux bleus. « Des yeux bleus, tristes et pleins d'amour à la fois...les yeux de... » Nan, chut, taggle, tais-moi subconscient. Je veux pas y penser. Pour le moment, je veux pas penser à lui. Je me re-concentre sur la fille. Elle a aussi les cheveux bleu ciel, tombant dans son dos, super longs. C'est sur, je viens d'ici. Enfin, du moins, il y a d'autre gens qui ont les cheveux turquoise, des couleurs originales pour des cheveux si banales. Je me demande si il y a des gens qui ont des couleurs de cheveux aussi chelous ici...M'enfin bon, c'est pas le moment de penser à ça. Je lève le bras droit, et pousse lentement, surtout, sans geste brusque, la lame sur le côté, avec la nonchalance du je-m'en-foutiste de première. par précaution, je garde la lame dans ma main, à quelques centimètres de mon visage, en regardant la fille de haut en bas, avant de m'arrêter à son visage. Bon, d'ordinaire je l'aurais snobé en l'ignorant, mais cette fois-ci j'avais besoin d'en savoir plus. Et puis, c'était elle qui m'avait menacé.

« Ça va, lâches ça, j'vais pas te bouffer, j'suis pas armé. On est où là? »

J'en ai totalement rien à cirer d'être délicat, je préviens. Envers n'importe qui. J'irais pas prendre des gants avec qui que ça soit, c'est pas mon genre. Et puis, la hiérarchie c'est pourrie de toute façon.
©Kuru'



Spoiler:
 

♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Jeu 27 Juin 2013, 16:10



blue power, or not...
Désirée eut un instant d'égarement. Il sortait d'où ce mec avec ses cheveux bleus? -Soit dit en passant, elle se sentait moins seule à avoir les cheveux bleus maintenant-. Puis avec son air hautain là... il se prenait pour quoi? La jeune elfe se retint de lui coller son poing dans la tronche, aussi elle le laissa décaler sa dague d'argent sur le côté. Après quelques secondes à le fixer avec méfiance, elle rangea son arme dans sa ceinture, ses oreilles remuant dans tous les sens en quête d'un bruit suspect. Ses prunelles bleues le détaillaient à son tour sous toutes les coutures, de haut en bas de droite à gauche. Il n'avait pas l'air si pommé que ça, mais il venait d'où comme ça? De la Terre? Elle avait déjà entendu parler de ces personnes qui se faisaient téléporter grâce à un portail sur l'île, mais elle n'y avait jamais assisté. Elle n'aurait pas pu tomber sur quelque de plus aimable?  *Tu m'dirais toi aussi t'es pas très aimable Daisy', soit un peu moins brutale et méfiante.* Elle jeta un regard meurtrier à son affilié. Nan mais fallait pas abusr non plus hein, on ne change pas une personne en cinq seconde. *Ferme-la tu veux?* *Mais..?* Elle le fit taire d'une tape sèche sur le crâne. Elle avait beau l'adorer, son affilié avait le don de l’agacer au plus haut point avec ses remarques! Draco se détacha de Désirée, se déroulant autour de sa taille, pour se mettre à flotter autour d'elle. *... arrogant l'mec. Soit sympa avec lui il vient juste d'arriver.* Elle lui fit signe d'arrêter, il alla donc se poser dans l'herbe à ses pieds. Quand il était rapetissé il n'était pas très impressionnant, mais avec sa taille naturelle qui frôlait les deux mètres il pouvait faire peur. *Ouaisouais mais si il me fait chier j'lui colle mon poing dans la face.*

« Ça va, lâches ça, j'vais pas te bouffer, j'suis pas armé. On est où là? »

Elle se retint de rire, gardant un masque impassible collé au visage. Lui, la bouffer? Si elle avait voulu lui planter son arme dans la gorge il serait mort avant même d'avoir foulé le sol de l'île! M'enfin, elle se contenta de hausser les épaules avec un discret sourire amusé. Allons bon, n'allons pas le vexer dès son arrivée, ce ne serait pas très cool de la part de l'elfe. Draco s'approcha du garçon aux cheveux bleu et se mit à flotter autour de lui. Désirée soupira en faisant signe au garçon de la suivre. Elle le fit marcher quelques instant avant de l'amener dans un endroit d'où l'on pouvait voir tout Skyworld, un endroit situé à quelques mètres d'où ils étaient. Elle désigna de la main le centre ville;

« Bienvenue sur Sanctuary of Heart. D'ici on peut voir Skyworld la capitale de l'île. Oui nous sommes sur une île, qui flotte au dessus de la Grèce. Île fondée par les dieux grecs pour que les personnes qui ne sont pas normales -comme toi et moi je suppose sinon tu ne serais pas ici- puisse vivre tranquillement. J'm'appelle Désirée, lui c'est Draco mon affilié. T'as compris jusque là ou tu veux que je te ré-explique?

LOOOOOOOL. Désirée s'improvisait professeure d'histoire géographie, la blaaaague. Elle fit signe à son affilié de s'approcher d'elle et de laisser le mec se remettre de ses émotions. D'ailleurs elle devrait peut-être lui expliquer ce qu'était un affilié non? Baaah, plus tard. Pour l'instant elle laissait un petit silence s'installer histoire de digérer un petit peu. Quoi? Désirée était quand même un minimum pédagogue. Elle soupira avant de continuer;


« Il y a différentes races sur l'île; des elfes, des fées, des anges, des démons, des vampires, des hybrides -croisés avec des animaux, des demi-dieux, des mages -des magiciens en quelques sortes- et les dieux. Mais ils ne se mêlent pas à la population, ils vivent sur le Mont Olympe. Oh, il y a aussi des sangs-mêlés croisés entre plusieurs de ces races. -Comme moi par exemple, je suis une mi-elfe mi-fée réincarnée en ange suite à... non on s'en fout..-  »

Elle secoua la tête. Dire qu'elle avait faillit lui sortir qu'elle s'était fait exécuter comme ça normal. A ce souvenir, elle sentit sa cicatrice la brûler, elle grimaça en se tenant le thorax. Bande de salopards. Ils n'avaient même pas été foutus de la lui refermer correctement. 'fin ils n'avait pas prévu qu'elle allait ressusciter mais quand même quand on demande à faire quelque chose il faut le faire bien merde! Ralala, faudrait peut-être qu'elle se calme un peu. Pour l'instant elle trouvait qu'elle avait plutôt bien expliqué le fonctionnement de l'île, elle espérait juste qu'il n'allait pas trop poser de questions. Elle ne l'avait pas envoyé chier ce qui relevait du miracle vu son caractère. Bon j'exagère un petit peu Désirée n'était pas si méchante, elle était juste cash et franche. On ne pouvait pas le lui reprocher, si? Elle lâcha un petit soupir et se tourna vers le garçon;

« Questions? »

Draco arrêta de tourner en rond autour du garçon tandis que je l'appelais mentalement. Je lui attachais le sac de courses et lui demandait de l'apporter à mon père qui attendait chez nous, en lui disant que je serais en retard. Le presque dragon reprit sa forme originelle (environs quatre mètres de longs et un mètre quatre-vingt trois de haut) et pris son envol. Il revint cinq minutes plus tard, reprenant sa taille de gros chien pas trop encombrante.



codes par shyvana
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 384
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : amoureux en tentative de déni. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Sam 29 Juin 2013, 12:21


Blue Ocean & Blue Sky
Désirée & Elliot


Je me souviens d'une chose. Lorsqu'on était encore ensemble, lui et moi. Enfin, encore ensemble, il faut le dire vite; nous n'avions pas arrêté de rompre et de nous remettre en couple, tant que je ne sais même plus le nombre de fois. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais des fois ça nous prenait. On avait besoin de s'éloigner l'un de l'autre, besoin de respirer un autre air, une autre odeur de la sienne. Et pourtant, quelques secondes, minutes, heures, jours plus tard, on ne voyait plus que l'autre. C'était trop fort. on avait besoin de l'autre. Envie de l'autre. Alors on se regardait, de nos yeux bleus océans, et d'un accord communs et silencieux, on était de nouveau ensemble. Bref, un jour où on était ensemble, on était monté sur une butte. Je me souviens, c'était avec Leonor. Tout les trois, on regardait la vue. Une vue magnifique. On voyait toute la ville de là où on était, tout les immeubles, toutes les maisons, les voitures. Le soleil couchant formait une couche orangé sur la ville. C'était tout simplement splendide. Leonor déblatérait des qualificatif à tout bout de champ pour décrire le paysage. Elle avait toujours eut besoin de parler pour s'exprimer. Nous deux, non. On s'est juste tenu la main derrière le dos de la blondinette. Serrés fort. Parce que je n'ai pas besoin de m'exprimer à l'oral pour faire comprendre ce que je pensais. Il suffisais que je lui tienne la main pour lui faire comprendre un simple « Je t'aime ».


Ok, mauvaise approche. Le regard que me lançait la fille ne me disait rien qui vaille. Ou en tout cas, il était pas du tout le plus chaleureux visage au monde que j'avais vu de toute ma vie. Carrément pas. Elle était du genre impassible alors? Cool, j'suis du genre blasé. Avec ça, les dialogues risquent de durer des heures! La bleue finit par hausser les épaules en souriant à peine. GRRR. On dirait qu'elle me cherche. A ce moment-là, je sens un mouvement et sursaute intérieurement lorsque ce que je croyais être une ceinture avec une forme certes étrange - bah écoutez, je connais rien à cette île - se mit à bouger, à se déplier et à flotter autour de la nana, puis autour de moi. atta atta...WTF? C'est quoi ce machin? Une sorte d'animal bleu bizarre? Putain trop chelou, je demanderais...plus tard. Je préfère ne pas lâcher la bestiole des yeux, ce qui fait que je me retrouve presque à tourner sur moi-même. Ridicule, quand tu nous tiens...

J'entend un second soupire de la fille - purée, faites qu'elle soit pas du genre toujours exaspérée... - et tourne la tête vers elle, un sourcil relevé. Elle me fait un signe en s'éloignant, et vu le signe qu'elle avait fait, j'en conclue qu'elle voulait que je la suive. Ou alors j'avais tout faux et elle me laissait en plan, tout seul, avec encore plus l'air d'un con. Quoique pas tout seul, le sorte de lézard me tournait toujours autour. Et dans ce cas-là, elle serait digne d'une super grosse salope. Mais comme pour le moment je préfère obtempérer - le premier qui dit que je suis soumis, je l'étrangle - je me résigne à la suivre. Si au pire c'était pas ça qu'elle voulait, elle pouvait me hurler dessus, rien à foutre. Mais apparemment j'avais raison,  vu qu'elle fait rien et que je continue de la suivre, comme un gros toutou bleu. On marche à peine quelque mètres avant de grimper en hauteur - un truc si haut dans un marché? Bin voyons. Je me redresse, leve les yeux là où elle me montre et...OH PUTAIN. C'est juste... magnifique. De là, on voit super loin...la ville est archi grande, super belle. Je cligne des yeux. Une vue si splendide... Comme...Non, ta gueule, Elliot. Arrêtes-ça, ce n'est pas le moment. Ce n'est plus le moment...ça ne sera jamais le moment.

« Bienvenue sur Sanctuary of Heart. D'ici on peut voir Skyworld la capitale de l'île. Oui nous sommes sur une île, qui flotte au dessus de la Grèce. Île fondée par les dieux grecs pour que les personnes qui ne sont pas normales -comme toi et moi je suppose sinon tu ne serais pas ici- puisse vivre tranquillement. J'm'appelle Désirée, lui c'est Draco mon affilié. T'as compris jusque là ou tu veux que je te ré-explique? »

Je déglutis lentement. Oui, je me souviens de certains détails. Il me les avait expliqué avant de partir, hier soir, la géographie, l'histoire etc. Par contre, il ne m'avait pas parlé de cet... affilié. J'imagine qu'il ne devait pas en avoir. Donc un affilié est une bestiole? Qui appartient à quelqu'un? Genre un animal de compagnie? Non, mais je vois mal ce lézard bleu et très long avec des ailes sur la tête - wtf? - miauler dans un panier dans une quelconque cuisine. Oui, ceci est un cliché. Si j'en aurais pris avec mon expérience personnel, j'aurais plus dit qu'un animal de compagnie, ça grandit avec toi, ça te colle au derrière quand tu sors et ça rentre pour bouffer avant de partir dans la nature faire mumuse avec ses potes, le tout en totale liberté. Bah quoi? C'est différent, paumé au beau milieu d'un désert Alaskain. Je relève les yeux lorsque la nana re-re-soupire, et me rend compte que la bestiole s'est barré pour aller voir sa ... maîtresse?

« Il y a différentes races sur l'île; des elfes, des fées, des anges, des démons, des vampires, des hybrides -croisés avec des animaux, des demi-dieux, des mages -des magiciens en quelques sortes- et les dieux. Mais ils ne se mêlent pas à la population, ils vivent sur le Mont Olympe. Oh, il y a aussi des sangs-mêlés croisés entre plusieurs de ces races. -Comme moi par exemple, je suis une mi-elfe mi-fée réincarnée en ange suite à... non on s'en fout..- »

Ah ouais, les races, c'est vrai... Je suis un demi-dieu, demi-humain, réincarné en ange, je crois. Et il était mi-elfe, mi-démon. Merde...Les Dieux ne se mêlent pas à la population? Mais...Moi qui espérait voir papa une fois dans ma vie, ça sera pas pour cette fois-ci...Je baisse les yeux en réfléchissant à certaines choses qui m'occupent l'esprit. Les Dieux, toussa. Je me frotte la tête en me redressant, jetant un coup d'oeil à la ville. Du coin de l'oeil, il me semble apercevoir une grimace sur le visage de cette prénommée Désirée - Désirée? Putain, le prénom quoi - qui se tient le bide. Bon, je préfère pas lui poser de question sur ça, même si c'est pas ça qui va laisser vide mon esprit. Elle fini par se tourner vers moi, en soupirant pour la cinquième fois en moins de dix minutes.

« Questions? »

Questions? Voyons voir...Oui, je pense que j'en ai. Pas beaucoup, mais certaines qui veulent vraiment avoir une réponse. Et puis, elle m'a dit certaines choses sur elle. Je n'ai rien d'un gentleman en temps ordinaire mais pour cette fois j'vais faire un - tout - petit effort, donc me présenter. Un minimum.

« Mmh...Bah...Quelqu'un m'a déjà expliqué certains trucs avant que je vienne, donc j'ai un minimum de connaissance. Sauf en ce qui concerne les affiliés. Et si il y a des choses à savoir impérativement qui concernent ces deux dernières années, toussa. »

Je me tais. La madame fait des choses bizarres avec le lézard. Je vois d'ici vos regards...Non, elle le prend juste, et celui-ci change de forme. Style il grandit d'un coup, pour atteindre environ 4m de longs, et plus grand que moi en taille. Tout les affiliés peuvent faire ça? C'bon à savoir. Désirée lui accroche un truc et Draco s'en va en...battant des ailes de sa tête. W.T.F.? Il peut vraiment voler comme ça?

« Euuh, c'est communs à toutes les bestioles ça? Ah, j'm'appelle Elliot. Fils d'Hermès et d'une humaine, suicidé, re-nait en demi-ange. »

La ton de ma voix n'aurait pas pus être plus monotone. On avait l'impression que j'avais dit ça toute ma vie, et que je le répétais machinalement. Sauf que c'était pas vrai. 'fin, je disais pas à tout bout de champ que j'étais le fils d'un Dieu qui c'était suicidé, quoi. Après tout, ça doit pas courir les rues.
©Kuru'



Spoiler:
 

♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Sam 29 Juin 2013, 13:36



blue power, or not...
 Un court silence s'ensuivit après la -longue- explication de Désirée. Pour une première fois, l'elfe bleue s'était plutôt bien débrouillée -enfin elle trouvait après voilà.- Elle regarda son affilié disparaître dans le ciel avec un petit peu d'inquiétude. Elle n'avait pas envie qu'il tombe sur des chasseurs et autre choses joyeuses de ce genre. On dirait une maman s'inquiétant pour son enfant, mais c'était normal qu'elle s'inquiète pour Draco non?

« Mmh...Bah...Quelqu'un m'a déjà expliqué certains trucs avant que je vienne, donc j'ai un minimum de connaissance. Sauf en ce qui concerne les affiliés. Et si il y a des choses à savoir impérativement qui concernent ces deux dernières années, toussa. »

Hmmmn les personnes qui l'avait envoyé ici avaient été prudents et lui avaient expliqué tout ce qu'ils pouvaient, bien. Elle aurait moins de choses à faire comme ça, parfait. Je vous rappelle qu'elle l'aurait envoyé paître s'il avait été un habitant de l'île, mais vu qu'il venait de la Terre elle avait été cool. Ce qui n'était pas donné à tout le monde, de la voir être cool envers eux je veux dire. L'elfe était plutôt du genre à vous dire "Démerdes-toi, j'suis occupée tu vois pas?" mais bon, pas aujourd'hui.

« Je vois.»

Bah, elle n'allait pas lui dire "Oh merde!", de un ç'aurait été bizarre et de deux ben... complètement illogique. Un silence s'installe encore. Était-il choqué par la taille qu'avait son affilié? Perturbé par le fait qu'il ressemble à un serpent croisé avec un dragon? Autres choses du genre? Vous savez, Désirée n'était pas très douée pour "lire" sur le visage des gens, enfin pas tellement.

« Euuh, c'est communs à toutes les bestioles ça? Ah, j'm'appelle Elliot. Fils d'Hermès et d'une humaine, suicidé, re-nait en demi-ange. »

Ou comment plomber l'ambiance en une phrase. Enfin, l'ambiance, il n'y en avait pas avant alors bon. Mais voilà quoi, il venait de jeter un seau d'eau gelé à Désirée. Elle aussi avait été ressuscitée en ange... sauf qu'elle ne s'était pas suicidé. 'fin elle aurait pu, mais elle ne l'avait pas fait (elle ne voulait pas abandonner son père, ç'aurait été très lâche de sa part et égoïste.) Il avait dit ça d'un ton si... mécanique, on aurait dit qu'il avait l'habitude de balancer ça aux gens qu'il venait de rencontrer. Il était aussi fils d'Hermès, intéressant (ça expliquait sûrement ses cheveux bleus, on lui avait déjà dit que le messager des dieux avec les cheveux azurés) elle se contenta de répondre gênée;

« ......... d'accord.  »

DU8ZAVFDYZEVFVZERVGTRH qu'est ce que vous voulez qu'elle réponde d'autre? "Oh je vois désolée que tu en aies eu assez de ta vie et que tu te sois jeté d'un pont?" mais bien sûûûûr. Elle préférait la ferme plutôt que de sortir une bourde monumentale, aussi elle leva la tête et se mit à réfléchir pour l'explication des affiliés. Son regard se fit pensif, et elle marmonna;

« En ce qui concerne les affiliés... »

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que Draco se posa à côté d'elle reprenant sa petite forme s'enroulant autour de la taille de sa maîtresse. *Ton père te remercie, ah et il te dis de prendre ton temps.* Elle lui caressa la tête en souriant *D'accord, merci.* A force, elle n'était même plus surprise par les interventions de son affilié alors elle le laissa s'enrouler en continuant;

« Lorsqu'on les rencontres il y a une sorte de..de connexion. Enfin je ne peux pas te l'expliquer, il faut que tu le vive pour comprendre. Tu te retrouves lié avec cet animal par l'âme, et par la suite communiquer avec lui par télépathie. Et le plus souvent tu t'y attaches. On ne choisit pas un affilié, c'est lui qui te choisit. »

Elle ne savait pas trop comment expliquer cette sensation, il fallait qu'Elliot vive cette expérience pour comprendre. Il arrivait tout de même que certaines personnes n'aient pas d'affilié durant leur vie, parce qu'il les attendaient quelque part loin de chez eux. La rencontre se faisait par coïncidence, par pur hasard. La douleur au niveau de sa cicatrice était passée, mais quelques vague de douleur revenaient de temps à autres. Elle se contentait de fermer les yeux doucement pour que la douleur cesse. Dès qu'ils passeraient devant un ruisseau elle irait se régénérer.

HRP ♥:
 



codes par shyvana
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 384
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : amoureux en tentative de déni. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Lun 01 Juil 2013, 13:42


Blue Ocean & Blue Sky
Désirée & Elliot


Je ne sais pas si j'ai dis une connerie, mais ça m'en a tout l'air. En tout cas, le silence de plomb archi lourd qui plane dans l'atmosphère m'en fait douter. Limite je me retiens de souffler. Non, mauvaise idée, ça pourrait passer pour de la provoc'. Donc je préfère me taire en fixant la demoiselle.

« ......... d'accord. »

...Ah oui, quand même. La phrase la plus constructive du monde. Ça change franchement de tout ce qu'elle a dit tout à l'heure. Manque de salive? Surement pas. Si seulement c'était possible, d'ailleurs, vu le nombre de gens qui parlent alors qu'ils ferraient mieux de la boucler, pour le bien de l'humanité - ou en tout cas pour mon bien à moi. Et mes oreilles. - toute entière. Je croise les bras sur mon torse, m’apercevant que je suis toujours fringué avec mon ample tee-shirt blanc sans manche et une légère veste noir. Ici, il fait bien plus chaud que sur Terre, où j'étais parti, en fin de nuit. Et puis, de toute manière, il parait que j'ai une conception étrange des températures. Mais là, j'ai juste chaud. Attendant que Désirée dise quelque chose, je commence à retirer ma veste, pour la porter entre mes bras, juste au moment où elle ouvre la bouche pour débuter une phrase.

« En ce qui concerne les affiliés... »

Elle se tait, et je redresse la tête. Pourquoi? Oh, je vois, son affilié, la sorte de lézard géant bleus ailé, vient de revenir, et de se poser à côté d'elle. Je le regarde, il change de forme, ou du moins de taille, pour retrouver la petite taille qui fait que je ne l'avais pas remarqué au début - 'faut dire que je dois m'attendre à tout, ici -, enroulé autour de la taille de sa maîtresse. Celle-ci le caresse alors que je le dévisage, curieux de savoir ce qu'il se passe dans sa petite tête. J'ai toujours adoré les animaux, surtout les animaux sauvage des pays froids et les animaux aquatiques. En avoir un me tente bien...

« Lorsqu'on les rencontres il y a une sorte de..de connexion. Enfin je ne peux pas te l'expliquer, il faut que tu le vive pour comprendre. Tu te retrouves lié avec cet animal par l'âme, et par la suite communiquer avec lui par télépathie. Et le plus souvent tu t'y attaches. On ne choisit pas un affilié, c'est lui qui te choisit. »

Je redresse la tête pendant qu'elle parle. Ainsi un affilié est une sorte d'animal lié à toi qui reste en contacte jusqu'à la mort de l'un des deux? Et l'on peut communiquer par télépathie... Je vois un peu le genre. Comme une âme-soeur animale. Après, je n'ai pas eus d'âme-soeur, donc peut-être que mes propos sont un peu avancés. Vu qu'elle se tait, j'imagine que Désirée a fini de dire ce qu'elle avait à dire. Je me mord la lèvre inférieur, songeur. Que dire? Je ne suis pas de nature bavarde, à part pour descendre, critiquer et clasher ceux qui m'emmerde. Sinon, j'ai tendance à rester silencieux et à écouter. Autant dire qu'essayer d'avoir un dialogue avec moi est quasi-impossible. Cette fille a de la chance que je vienne d'arriver et que je sois un minimum curieux.

« Je vois. Y a un truc spécial pour les nouveaux habitants? Ou j'dois me considérer comme un immigrant paumé? Oh, est-ce qu'il y a un décalage temporelle entre la Terre et l'Île, ou elles sont reliés? »

Je m'assois sur le premier truc qui peut servir d'un à-peu-près-fauteuil - une rambarde en pierre - et jette un regard sur le paysage. Là dedans, il doit bien y avoir d'autre nouveaux habitants...comment ils s'en sortent, eux? Est-ce qu'il y a Leonor? Je ne sais pas comment elle s'en sort et je m'en veux de ne pas l'avoir suivit. Je sais très bien qu'elle est partie en douce, mais tout de même, j'aurais pus faire plus attention. A l'heure qu'il est, elle peut être n'importe où... Je frotte doucement mes cheveux de ma main gauche avant de tourner la tête vers Désirée. Pour une fois, mon expression blasée s'est un peu effacé pour montrer le visage curieux d'un enfant, malgré à une crainte à peine perceptible.

« Les affiliés, là... Ils s'approchent de leur lié à un moment précis de leur vie? Une fourchette d'âge, un truc comme ça, ou pas du tout? »

J'espère que ça ne la dérange pas de m'en parler, ou même d'écouter mes questions, parce qu'à ce train-là on en a pour un moment. Même si j'ai quelques bases, le manque de temps et d'informations évidentes m'handicape assez pour que j'ai un tas de question à lui poser si je ne veux pas finir ma semaine dehors en pleine rue.
©Kuru'



Spoiler:
 

♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Mer 03 Juil 2013, 18:13



blue power, or not...
Nouveau silence. Désirée laissa son affilié onduler autour de sa taille pour se positionner plus confortablement en frissonnant. Très chatouilleuse, elle devait toujours se retenir de ne pas mettre un coup à son affilié par pur réflexe quand il se mouvait autour de sa taille. Elle fronça légèrement les sourcils, recevant à nouveau un léger spasme de douleur. Pas assez pour la faire gémir mais suffisamment pour qu'elle ait mal.

« Je vois. Y a un truc spécial pour les nouveaux habitants? Ou j'dois me considérer comme un immigrant paumé? Oh, est-ce qu'il y a un décalage temporel entre la Terre et l'Île, ou elles sont reliés? »

Il s'assit sur une rambarde en pierre, sous le regard songeur de la jeune elfe qui réfléchissait. Ses questions étaient pertinentes, mais elle n'était pas sûre de pouvoir à toute y répondre correctement. Puis il le faisait chier avec toutes ses questions. Réfléchissant, elle fixa le ciel pour réfléchir à la réponse qu'elle allait lui fournir. Elle n'était jamais allée sur la terre et encore moins ce qui cocnernait les différences temporelles et tout le tralala de science fiction. Trop de sciences tue la science, c'est ainsi que pensait Désirée. Nan en fait elle n'était pas assez intelligente pour comprendre toutes ces explications scientifiques avec des dessins et des schémas et des croquis. Nouveau spasme de douleur, nouvelle grimace. Vivement qu'elle trouve une source d'eau pour retrouver un peu de ses forces... Elle retint un sourire en remarquant l'expression curieuse sur le visage d'Elliot tandis qu'il continuait;

« Les affiliés, là... Ils s'approchent de leur lié à un moment précis de leur vie? Une fourchette d'âge, un truc comme ça, ou pas du tout? »

Certaines personnes pouvait penser ça. Que l'âge influençait le choix de l'affilié, mais pas du tout. En temps normal Désirée l'aurait envoyé balader vu qu'elle n'aimait pas qu'on lui pose trop de questions mais elle avait fait une exception en cette belle journée pour ce nouvel arrivant légèrement perdu. Lâchant un petit sourire Désirée commença par répondre à sa première question;

« Alors, à ce que je sache il n'y a pas de décalage temporel comme tu le dis. Je ne pense pas, mais je n'en suis pas sûre. Désolée.»

Une petite moue d'excuse s'affichait sur son visage pâle, tandis que ses iris azurées fixaient le sol. L'index sur la joue et le menton entre son majeur et son pouce Désirée réfléchissait à comment elle allait formuler sa réponse. *Il va avoir le temps de mourir dix fois avant que tu ne réponde!* voix mentale agacée de son affilié. Désirée jeta un regard de serial killeuse à son affilié avant de lui répondre mentalement; *Toi ta gueule et dors. Merci je t'aime. * Ou comment résumer la relation Draco/Désirée, D& D, bleu& bleu, grande gueule& grande gueule. Ils s'adoraient mais n'arrêtaient pas de se cracher à la figure mentalement avec amour. De vraies scènes de ménage! Continuant, elle répondit à la seconde question du garçon, enfin une partie de réponse;

« Pour ce qui est des affiliées, non. »

Encore une grimace de douleur. N'y tenant plus, elle tendit le poignet en fermant les yeux se concentrant. L'eau emmagasinée sous leurs pieds remonta en une mince ligne semblable à un fil de laine, s'engouffrant dans les veines de la jeune elfe qui reprit des couleurs au fur et à mesure que l'eau rentrait. Quand elle se sentit mieux, elle ouvrit les yeux laissant le filet d'eau rentrer à nouveau sous la terre, de là où il venait. *Tu veux vraiment le traumatiser à vie ma parole!* Ah oui, elle n'aurait pas du utiliser ses pouvoirs devant lui mais elle y était si habituée.. Merde. Tant pis.* Le petit dragon soupira en secouant la tête, sa maîtresse le désespérait. Les couleurs étant revenue sur son visage, elle continua son explication comme si elle n'avait rien fait.

« Un animal nouveau -né (un louveteau par exemple) peut très bien se lier avec un vieux (ou une vieille) de soixante-dix ans. L'âge n'a rien à voir si c'est ce que tu te demandais. »

Elle s'assit sur le rocher qui se trouvait derrière elle tandis que son affilié la lâchait pour aller s'allonger dans l'herbe. Une question lui vint à l'esprit alors qu'elle fixait son affilié. *Dis Draco... ça fait quoi de pas avoir de jambes ni de bras?* Cette fille était un cas désespéré. La dragon se redressa, déployant les ailes de son crâne avec des grands yeux dilatant ses pupilles rouges. *Bah qu'est ce que j'ai dis? * Des claques. Elle mériterait des claques. *Désirée?... ferme là, tu me désespère je te jure que c'est vrai. Jettes-toi de la falaise là.* Grognement de l'elfe poussé alors qu'elle regardait son affilié. Pour ne pas répondre d'une phrase mentale cinglante à son affilié elle demanda à Elliot;

« Que veux-tu savoir d'autre? »
HRP ♥:
 



codes par shyvana
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 384
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : amoureux en tentative de déni. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Sam 13 Juil 2013, 17:54


Blue Ocean & Blue Sky
Désirée & Elliot


Je me doutais que d'après notre tout premier contact, Désirée était une fille plutôt colérique, impatiente et qui n'en aurait rien à crier que mon cas - d'autant plus que je ne faisais que la questionner... - mais pourtant, elle continuait à me répondre en souriant. Bon ok, son sourire était loin d'un guide touristique, et je sentais que je l'énervais ne serais-ce qu'un peu, mais c'était déjà ça.

« Alors, à ce que je sache il n'y a pas de décalage temporel comme tu le dis. Je ne pense pas, mais je n'en suis pas sûre. Désolée»

Arfh, une bonne nouvelle, du moins autant que possible. Si il n'y avait pas de décalage temporel, alors Leonor ne devrait pas être arriver depuis plus de quelques heures. Après, où? J'en savais strictement que dalle, mais on pouvait toujours chercher...Enfin je, parce que je compte pas rester éternellement avec la fille. Elle est certes sympa, mais je suis loin d'être quelqu'un de social. Surtout avec des meufs. Je tourne la tête vers la bleu, qui semble réfléchir, avec une main sous le menton et les yeux fixés au sol. Elle jette un regard meurtrier vers le lézard, mais sans rien dire. Elle doit parler par...télépathie avec lui, je pense... Enfin après, j'en sais pas grand chose, moi, des affiliés.

« Pour ce qui est des affiliées, non. »

Je penche la tête, parce qu'elle s'est tue, mais aussi parce que son visage se tord d'une façon qui semble être à cause de la douleur. Je cligne des yeux, l'air à peine inquiet - quand même, c'est rare que mon visage laisse une trace d'une quelconques émotion - en faisant un pas vers elle, mais m'arrête lorsqu'elle tend brusquement son bras devant elle, dans ma direction. Euuh...oui? Très joli poignet, mademoiselle... Je sursaute violemment lorsque je vois du coin de l'oeil s'étroits filets d'eau sortir des dalles de pierres sous nos pieds. C'est quoi ça? Comme Désirée ne bouge pas, j'imagine que c'est normal, mais...L'eau se met à toucher, survoler, glisser, puis rentrer directement dans les veines bleus de la jeune fille en face de moi, sous mon regard ahuris. Attendez, j'ai perdu un bout du truc là. Au fur et à mesure que l'eau s'infiltre dans le sang de l'elfe, sa peau prend une teinte plus rosé, et elle semble aller beaucoup mieux; bah tant mieux, hein. Le liquide s'arrête et refait machine-arrière, se laissant glisser sous les dalles de pierres, sous mon regard suspicieux.

« Un animal nouveau -né (un louveteau par exemple) peut très bien se lier avec un vieux (ou une vieille) de soixante-dix ans. L'âge n'a rien à voir si c'est ce que tu te demandais.»

En fait ce n'était pas exactement ce que je voulais demander, mais elle m'avait donné la réponse en même temps, donc ça m'allait tout à fait. J'hoche doucement la tête pour appuyer ses paroles, comme si je savais déjà ce qu'elle disait (ce qui n'était pas vrai). Désirée recule alors, et se perche sur un rocher pendant que son lézard s'éloignait vers l'herbe verte qui ne demandait qu'à ce qu'on se prélasse dessus. Je me cale confortablement sur la rambarde de pierre, assis et appuyé.

« Que veux-tu savoir d'autre? »

Je lève mon regard couleur ciel vers les yeux azures de mon guide improvisé. Je n'avais plus grand chose d'important à lui demander, surtout que je sentais qu'elle allait finir par péter un plomb si j'étais trop collant, alors je me contente d'un petit silence ou je réfléchis à ma tournure de phrase, avant de me lancer.

« Non, c'est bon, je vais pas t'embêter plus que nécessaire... »

Un silence s'installe, ce qui me gêne un peu. Ce n'est pas trop le silence qui me fait ça, mais plus le fait que je ne sois pas seul et qu'il soit tout de même présent. D'ordinaire, j'étais seul, ou avec des gens qui parlent beaucoup, donc ça ne me dérangeait pas. Ou encore, c'était un silence que j'imposais parce que j'en ai rien à branler des gens autour de moi. Ce qui, dans mon cas, arrive très souvent. Sauf que là c'est plus gênant, alors je lève la tête et agit comme une personne tout à fait normal -  ou du moins un minimum étant donné le lieu dans lequel on est.

« Tout à l'heure, le truc avec l'eau...C'est une sorte de...régénération? On m'a dit que certaines personne pouvaient contrôler les éléments - moi compris - ... »

Oui, je peux contrôler un élément, qui est l'air. manipuler tout ce qui est gazeux est dans mes cordes, et avec toutes les expansions possibles, je peux sans problème m'envoler ou créer des tempête. Il faut bien que mon pouvoir soit fort et que je le manipule, puisqu'il s'agit de mon seul pouvoir... Enfin, utile, parce que mon second don est assez...spécial. mais c'est tout à fait moi.
©Kuru'


HRP; JOTEM. GROS BISOUS ♥ prend ton temps aussi, je reviens pas avant le 14 août éè



Spoiler:
 

♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Mar 23 Juil 2013, 12:55



blue power, or not...

Désirée leva un petit peu la tête pour que l'air caresse mieux son visage, la rafraîchissant. Elle ne le montrait pas, mais quand on lui posait trop de questions ça lui donnait des envies de meurtre, elle n'aimait pas les questions en trop grand nombre. Heureusement pour Elliot, elle était dans un de ses bons jours et répondait donc à ses interrogations avec plus ou moins de gentillesse. Désirée, gentille, LOOOOOOOOL.


« Non, c'est bon, je vais pas t'embêter plus que nécessaire... »
« T'es sûr?»

Tant mieux ça m'arrange. Désirée replaça une mèche derrière ses cheveux tandis qu'un silence s'installait, ce qui ne a dérangea pas. Le silence, elle aimait ça, il était calme et reposant, il lui permettait de réfléchir sans se faire déranger. Sentant qu'il n'allait pas durer, elle en profita, fermant les yeux écoutant le bruissement des feuilles du vent passant entre les branches des arbres. Quelques oiseaux piaillaient joyeusement, ce qui lui arracha un sourire discret. *T'as l'air bizarre à sourire comme ça toute seule.* Regard amusé de Draco sur l'elfe aux cheveux bleus qui lui répliqua; *Mais je te merde, espèce de vers de terre.* Couinement indigné venant de son affilié; *Lézard croisé dragon! Pas vers de terre bon sang!* Désirée se contenta de secouer la tête en rouvrant les yeux, un sourire amusé aux lèvres, tandis qu'Elliot lui demandait.

« Tout à l'heure, le truc avec l'eau...C'est une sorte de...régénération? On m'a dit que certaines personne pouvaient contrôler les éléments - moi compris - ..»

Question tout à fait justifiée vu que cela pouvait paraître bizarre de voir de l'eau s'infiltrer dans les veines d'une elfe. Les oreilles pointues de Désirée bougèrent un peu à la manière de celles d'un chat tandis qu'elle réfléchissait à la réponse qu'elle allait lui fournir. Elle n'allait pas lui répondre quelque chose de trop choquant non? Lui qui venait de la Terre, elle n'avait pas envie de le traumatiser (même si Elliot avait l'air d'en savoir beaucoup) et par mesure de précaution elle pesa ses mots, caressant machinalement le haut de la tête de Draco qui s'était approché d'elle. Son regard turquoise se posa sur Elliot. A eux deux ils faisaient un duo un peu bizarre avec leurs yeux et leurs cheveux bleus, on aurait pu croire qu'ils étaient frère et soeur ou avaient un lien parenté alors qu'ils ne se connaissaient pas du tout. Elle répondit enfin, après plusieurs minutes;  

« Oui, c'était de la régénération. Je peux contrôler et créer l'eau -et me régénérer grâce à elle aussi-. J'ai d'autres dons m'fin, j'vais pas te raconter ma vie. »

Remarque un peu piquante qui pouvait se montrer méchante alors que ce n'était pas son intention. Pour prouver ses dires, elle tendit sa main et comme par magie une bulle d'eau apparut, flottant au dessus de sa paume, pour éclater et aller s'enfoncer dans le sol. Cela pouvait paraître bizarre, mais sur l'île la maîtrise de l'eau était un des pouvoirs les plus répandus. Les personnes maîtrisant ou contrôlant un ou plusieurs des éléments étaient devenues si nombreuses qu'il n'était même plus étonnant de voir un enfant s'amuser à faire apparaître des flammes dans sa paume, faire flotter un filet d'eau, créer des bourrasques de vent ou faire des fissures dans le sol. Après il y avait d'autres sortes de pouvoir moins répandus, mais Désirée n'avait pas envie de se perdre en des milliers d'explications inutiles.

« Tu contrôles quel élément? »

Curiosité, regard relevé vers lui elle attendit sa réponse. Bah quoi, elle avait répondu à toute ses questions, elle pouvait bien lui en poser une non?

HRP ♥:
 



codes par shyvana
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 384
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : amoureux en tentative de déni. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.| | Lun 29 Juil 2013, 15:37


Blue Ocean & Blue Sky
Désirée & Elliot


Je n’avais pas tilté que les oreilles de Désirée étaient pointus. Enfin, après tout elle était une elfe, donc ça pouvait paraitre logique, mais en y réfléchissant, il n’avait pas les oreilles pointus alors qu’il était aussi un elfe. Enfin, un semi-elfe. Donc à la base, je n’y avais pas vraiment prêté attention. Là, je le remarque parce qu’elle les agite, comme un chat qui agite ses oreilles pour percevoir les sons environnants. En y réfléchissant un peu, je n’ai physiquement rien de spécial. Enfin, je n’ai pas de particularité physique, puisque je ne possède pas d’ailes de plumes blanches comme la plupart des anges. Non, mon dos est totalement vierge. Et puis, mes races originelles étant Dieux et Humain, je n’ai rien qui sorte de l’ordinaire. Mes cheveux turquoises sont la seule preuve de ma parenté avec les divinités, et encore ; Désirée a les cheveux tout aussi cyan que moi, et n’a pas d’origine Divines, du moins d’après ce qu’elle m’a dit. J’attends patiemment qu’elle me réponde, assis sur le rebord de pierre.

Elle passe une main sur la tête du lézard, geste affectif qui ne semblait pas être habituel. En regardant l’affilié, je me demande quel genre d’animaux pourrait se lier avec moi. Face à mon comportement et mes habitudes, je pense qu’un volatile serait bien…ou alors une créature du Froid. Je me voyais pourtant bien avec une baleine. Je sais que ça parait vraiment bizarre, mais les baleines sont pour moi ce que les poneys sont pour d’autre. Sauf qu’une baleine est très très imposante, et depuis que j’avais découvert mon pouvoir, je prenais un plaisir commensurable à passer du temps, seul, dans les airs. C’était une des libertés que je pouvais me donner, cette sensation d’agréable solitude qui m’enveloppe, comme si une voix me disait que tout allait bien. Je pense que c’est tout ce dont j’ai besoin en ce moment. Qu’une voix douce me dise que tout va bien, que quoi que je fasse, il ne pourra rien m’arriver. Que je n’aurais jamais aucune responsabilité, que je suis libre de faire ce que je veux. Libre de partir, sans craindre de laisser quelque chose de précieux derrière moi. Sauf que pour le moment, j’avais laissé quelqu’un de précieux devant moi, et je devais la rattraper.

« « Oui, c'était de la régénération. Je peux contrôler et créer l'eau -et me régénérer grâce à elle aussi-. J'ai d'autres dons m'fin, j'vais pas te raconter ma vie. »

Sa voix me sort de mes pensées, et je lève la tête vers Désirée, abandonnant mon regard vague qui traînait au sol pour le monter vers le visage fin de la jeune fille. En la regardant bien, je constate que pour une fille, elle est jolie. Et pour que je dise ça, il faut vraiment qu’elle ait quelque chose. Elle a un petit truc qui lui donne un air mature, un air un peu plus âgé. Tout le contraire de moi, qu’on obstine à rajeunir. Mais même si elle est jolie, je n’en ai totalement rien à cirer. D’ordinaire je me fiche totalement des autres, des êtres vivants non-animal et non-végétal. Et encore plus des filles. Je suis 200% gay, et 200% fier. Après tout, les filles, c’est superficiels, mou, sans intérêt, ça se vexe pour rien, ça parle dans le dos des gens et c’est trop lèche-cul pour moi. Ouais, franchement, je préfère les mecs aux nanas. Et les muscles fermes, c’est bien mieux que la peau peinte de fond de teint plat des filles quand on s’allonge dessus. Hem.

Désirée lève sa main, mettant son bras l’horizontal, alors que je lève un sourcil, curieux. Paume vers le ciel, elle la regarde moins d’une seconde, alors qu’une bulle d’eau apparaissait par-dessus sa main, comme pour prouver ce dont je ne doutais pas. Si elle dit qu’elle contrôle l’eau, je la crois. Je suis loin d’être naïf, c’est juste que ça me paraissait logique. La bulle d’eau éclate, et le liquide s’effondre sur les dalles de pierres, avant de disparaitre comme tout à l’heure.

« Tu contrôles quel élément? »

Elle avait dit ça avec une telle magnanimité que j’en déduis que ceux qui manipulait les éléments ne devaient pas être rares. Ah oui, il m’avait dit que les démons avaient une affinité avec le feu, les elfes et fées avec la terre, les anges avec l’air et l’eau…je crois… mais ça devait être ça. Je suis peut-être un ange, mais je suis avant tout le fils du Dieu du Vent. Alors, mon don me paraissait un peu normal. Et pour ce qui est de mon amour inconditionnel de l’eau, elle venait plus des mois passés en Alaska à nager dans l’eau glaciale et des baleines qu’autre chose. Je secoue la tête, chassant ses pensées de ma tête. Désirée me regarde, curieuse. Je cligne alors des yeux, me souvenant qu’elle avait posé une question il y a une demi-douzaine de secondes.

« Oh…le vent…enfin, l’air. »

Comme ce qu’elle venait de faire, je l’imite à mon tour en créant une petite bourrasque, qui se concentre en une tornade miniature à moins d’un mètre de mon torse, mes mains étant toujours fourrées dans mes poches. En faisant attention à ce qu’elle ne la touche pas, je finis par faire s’évanouir la micro-tempête. Quelques secondes passèrent en silence, sans que je ne fasse rien. Je lève les yeux, sans m’arrêter, vers le ciel aussi bleu que nos cheveux et nos yeux. Il est presque vide de nuage, et malgré le fait que je sais qu’il fait une température agréable, je ne peux pas m’empêcher d’avoir chaud. J’ai chaud. Trop chaud. Il est vrai que j’ai passé 15 années de ma vie aux Etats-Unis, mais il y a un an et demi de ma vie qui s’est passé en Alaska, tout au nord, là où il fait glaciale. Alors forcément, mon corps s’était habitué aux températures avoisinants les -10°, jusqu’à 0°, au maximum 15° en été. En rentrant aux Etats-Unis après la mort de ma mère, j’avais tout trouvé chaud, comme ma petite sœur. Il n’était pas rare que je sois en vêtements léger lorsqu’il fait moins de 10°, ce qui avait toujours surpris les autres, et cette habitude n’était définitivement pas partie. Si j’avais une capacité d’adaptation effrayante, elle était très difficile à annuler et je n’étais pas sûr que je supporte une nouvelle fois les températures au-delà de 30°.

« Désolé…je supporte très mal la chaleur… »

Je marmonne vaguement, mais je pense qu’elle m’a entendu. Elle doit me trouver un peu bizarre vu qu’il doit faire bon, entre 15 et 20°, mais pour moi cette température se rapproche des 30° habituel. Enfin bref, il fait chaud, j’ai chaud. Je retire ma veste, agitant ma main en direction de ma clavicule comme un éventail pour faire un peu d’air, ce qui, avec mon don, était un peu con. A vrai dire, je m’en étais souvent servie pour me rafraichir, mais ce n’était pas au goût de tout le monde. Et je m’étais habitué à ne pas l’utiliser trop en public, pour ne pas éveiller les soupçons. C’était ce que m’avait appris ma sœur. Malgré le fait qu’elle est été humaine, elle avait conscience de toute la vérité depuis sa naissance. Alors bien évidement, elle en savait un sacré paquet, depuis le temps qu’elle faisait des recherches. Et puis, il l’avait beaucoup instruite. Moi aussi d’ailleurs, mais c’était différant.
©Kuru'



Spoiler:
 

♥:
 
 
Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entre cheveux bleus, on se soutient! Ou pas.. | PV Elliot.|
» Jeune fille cheveux bleus
» défi-livre 24 mars - La fille aux cheveux bleus
» [Poupée] mai 2008: Can Can Cat
» Explosion de couleurs~ [Obitsu Haruka]

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: