-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal

Partagez
 

 Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




Anonymous
Invité
Invité
Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Sam 17 Mar 2012, 23:23

Suite de ceci

Cela faisait plusieurs jours que les mages me faisaient de plus en plus confiance. C'est donc avec joie que je pris mon service aux urgences de l'hôpital. Etant un jour de marché, il y avait beaucoup de petits bobo mais rien de grave.

Je potassais donc tranquillement le manuel sur l'anatomie des Fées. C'est fou comme je m'imaginais les fées comme des êtres minuscules qui volaient partout. Mais non, c'était différent. J'en apprenais beaucoup mais ayant déjà vu beaucoup de race, je remarquais que le corps était pareil, juste les réactions différentes. Ainsi, un vampire, si on ne lui remettais pas les os directement en place, il les soignait mal et fallait recasser le tout. J'avais fait la mauvaise expérience avec une enfant qui avait la jambe mal remise. La pauvre avait souffert durant 3 heures après. Bon ok, le métabolisme s'était vite remis car après elle sautait partout comme une enfant normale.

J'entendis alors quelqu'un frapper à la porte des invités des urgences. Je m'en étonnais car généralement les gens entraient directement et demandaient si l'on avait où non déjà donner une chambre à un blessé. Frapper ne servait donc à rien. Je me levais pour ouvrir, ne voyant pas l'infirmière de l'accueil se lever.

J'ouvris la porte et tomba nez à nez avec une jeune fille qui portais un loup sur son épaule et une jeune fille dans ses bras. Elle semblait blessé à la tête et totalement inconsciente. Je les fis entrer et demanda à ce qu'on apporte un brancard pour la jeune fille. Un infirmier pris alors le loup et nous suivit. Je ne m'occupais pas des animaux mais j'ai du apprendre à faire avec. Ici les animaux avaient leur place aussi car considéré égal a l'homme.

- Vous jeune fille, vous allez nous suivre et m'expliquer ce qu'il s'et passé au juste afin que je comprenne le tout, fis-je à la jeune fille enfin débarassée de son fardeau.

Je ne la regardais pas, trop occupée à tenter de trouver une salle pour mettre la jeune fille inconsciente. Je demandais aux infirmières de sortir, seule une resta à mes cotés. La patiente avait des oreilles de renard, donc elle était une hybride, pas difficile à soigner car ils n'avaient pas de grosse différences entre eux et les humains, seulement une queue et des oreilles différentes. Mais les capacité régénératrices étaient pareils.

J'écoutais l'autre jeune fille que j'avais fait asseoir sur le fauteuil de l'autre coté de la pièce et examina la plaie. Il allait falloir recoudre et puis faire un scan.




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Sam 17 Mar 2012, 23:46

Whoaaaaa...Ca c'était du docteur! Une rousse sublime avec une poitrine assez..Euh...Agréable au regard, une peau veloutée et de petites oreilles pointues...Lina ne put retenir un raclement de gorge en la suivant. Eh ben allons-y pour des explications...Enfin...D'abord, état des lieux personnels. Tête. Un petit coup contre le rebord de la fontaine en attrapant l'hybride, rien de grave. Abdomen et thorax: mal aux cotes après un coup...auto infligé en levant la jambe pour frapper la tête du marin. La vampire passa sa main sur ses cotes. Merde, ça bougeait bizarrement. Bref, rien de bien grave dans l'immédiat. Bras et jambes...Rien. Avec sa furie sanglante, elle ne ressentait pas immédiatement la douleur, mais elle était en train de désactiver son don...Et sa cote la piquait un peu, quand même. Lina s'assit en face du docteur...et grimaça.

- Alors...Un marin a tenté de m'accoster pour se payer une nuit, je l'ai rétamé...Et j'ai adressé la parole à la demoiselle que vous êtes en train d'examiner, qui a tenté de me défendre quand cet ahuri est repassé à l'attaque. Il a mis hors combat la boule de poils qui accompagnait la miss...Et pis elle juste après. Et je lui ai remis une pétée. Et je vous ai ramené vos deux clientes.

Lina se leva pour observer la pièce...Quand un craquement lui indiqua qu'elle n'aurait pas du se plier pour se relever. La, l'os avait mangé, et le sinistre bruit de l'os qui se fend en s'enfonçant dans les muscles abdominaux lui fit penser que bouger n'était pas un bon plan. Prenant son courage à deux mains -et sa cote pour qu'elle ne bouge pas-, elle tourna la tête vers le docteur, de dos, toujours

- Euh...docteur...J'vais devoir vous demander un petit service, vous auriez pas un peu de sang par la? J'ai besoin de me réparer, j'ai une côte flottante qui flotte un peu trop en fait...

Bon, il est vrai qu'elle n'avait pas besoin de sang pour se régénérer...du moins pas directement. Son don consommait sa propre hémoglobine, ou celle ingurgitée, au choix. Seulement, il ne lui restait rien de ce qu'elle avait avalé, ayant du trimballer une jeune fille et sa louve après avoir démonté sauvagement un marin qui commençait a lui mettre les nerfs à fleur de peau. Et puis...Elle lorgnait depuis un petit moment sur le cou de la demoiselle en train d'ausculter la fille-louve...Elle avait l'air d'avoir une chair toute tendre, et son odeur douce était loin d'être désagréable à Lina, qui sentait...le chocolat. Blanc. Oui, Lina adorait l'odeur du chocolat blanc, et se parfumait avec une eau de toilette ayant l'odeur de cette friandise. Elle se surprit à détailler avec attention le corps du docteur, et une pensée coupable lui vint à l'esprit, suivi d'un raisonnement parfaitement logique.

~ Mais ça devrait etre interdit d'être aussi belle!...Dommage, à tout les coups, elle va avoir un mec. C'est presque sur, une aussi jolie fille...Pfff, avec la veine que j'ai en ce moment, c'est même plus "presque" sur. A moins que j'aie de la chance dans mon malheur. Beaucoup de chance. Enormément de chance...~


[HRP: c'est couuuuurt X_X désolé]




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Jeu 05 Avr 2012, 23:23

Je posais une voie a la jeune hybride et y mis une pochette de serum avec un bon anti-douleur. A son réveil, elle risquait d'avoir mal et il valait mieux prévenir tout de suite le cas. Je me rapidement à l'oeuvre et recous la plaie à la tête tout en écoutant l'autre jeune fille. Je l'entendais aussi bouger mais tant que je n'avais pas fini de recoudre la blonde, je ne pouvais pas m'occuper de celle encore consciente.

- Alors...Un marin a tenté de m'accoster pour se payer une nuit, je l'ai rétamé...Et j'ai adressé la parole à la demoiselle que vous êtes en train d'examiner, qui a tenté de me défendre quand cet ahuri est repassé à l'attaque. Il a mis hors combat la boule de poils qui accompagnait la miss...Et pis elle juste après. Et je lui ai remis une pétée. Et je vous ai ramené vos deux clientes.

Mes deux clientes..? ah oui j'avais oublié le loup qui avait la langue qui pendait. Je demandais en vitesse à l’infirmière d'appeler le vétérinaire de garde, et lui fit prendre la bête avec elle. J'avais du mal avec les canidés et penser qu'un loup serait à coté de moi conscient ne m'aiderai pas à prendre soin de sa maîtresse.

J'entendis alors un craquement dans mon dos... Cela me signala un os cassé mais j'avais remarqué que c'était une vampire donc son pouvoir de régénération devrais l'aider plus que cette hybride qui se vidait de son sang. Je ne me retournais donc pas. Je coupais alors le fil lorsque j'entendis derrière moi:

- Euh...docteur...J'vais devoir vous demander un petit service, vous auriez pas un peu de sang par la? J'ai besoin de me réparer, j'ai une côte flottante qui flotte un peu trop en fait...

Je me retournais pour la voir debout, appuyée contre un meuble de la pièce, se tenant les côtes. Bon ok, j'ai surestimé le pouvoir régénérant des vampires, va falloir que je potasse un peu plus mes cours de vampires plus tard.

- OK, venez, je vais vous allonger et vous examiner. Infirmière, montez la jeune hybride de suite au scan et demandez au radiologue de lui faire un scan de la boite cranienne. Qu'il m'envoye le tout sur mon ordinateur et redescendez cette jeune fille ici même. Je vais, pendant ce temps, examiner la demoiselle. Ah oui, et dites à monsieur Gérard qu'une fois qu'il a fini avec le loup, qu'il peut l'apporter dans cette salle le temps qu'on en sache plus pour sa maîtresse.

Tout en parlant à l'infirmière, je pris la vampire dans mes bras, prenant garde de ne pas bouger son torse et l'allongea sur le seul lit libre de la pièce. Je m'étais retournée et prépara une poche de sang pour vampire. Ils avaient droit à leur propre pochette puisque buvable.

- Bon vous aller me retirer cette chemise, je dois d'abord voir si cette côte est bien mise, ensuite vous pourrez boire ce sang... mais pas avant. Bon, vous m'enlevez de suite ce haut, en gardant bien votre soutient gorge quand même.


J'insistais sur cette fin, puisqu'une fois me suis retrouvee nez à... tétons, d'une vampire de 1456 ans qui avait fait une crise de foie.




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Sam 07 Avr 2012, 10:43


- Bon vous aller me retirer cette chemise, je dois d'abord voir si cette côte est bien mise, ensuite vous pourrez boire ce sang... mais pas avant. Bon, vous m'enlevez de suite ce haut, en gardant bien votre soutient gorge quand même.

Confortablement -plus ou moins, en tout cas- installée sur le lit, Lina s'apprêtait à s'exécuter quand quelqu'un entra, avec un énorme sac sur le dos. Un jeune homme, vingt/vingt-cinq ans, brun, des yeux verts, et des formes assez...Craquantes pour une hétérosexuelle. Il fit un signe de la main à la jeune vampire, qui le gratifia d'un sourire quand il déposa la housse du violoncelle de Lina -et vu sa tête, toujours aussi pleine, cette housse- et annonça qu'elle l'avait oublié sur la place, et qu'il devait y aller. Ce qu'il fit, après un clin d'œil à l'adresse de la vampire, qui le lui rendit avec joie. Bien, alors...Ah, oui, enlever le haut et garder le soutien-gorge. Lina commença à enlever son chemisier, puis dénoua le corset qu'elle portait et...Se retrouva la poitrine à l'air. Elle était marrante, la demoiselle, mais là, Lina pouvait pas faire beaucoup mieux pour lui montrer sa blessure. Elle n'avait pas pensé à ça, la vampire...et elle referma son corset en le tirant, une partie contre l'autre, sans toucher aux lacets.

- Euh....en fait...Je crois que ça va pas être possible de vous épargner une vision d'horreur, m'dame...

Lina haïssait ses seins. Elle leur trouvait toujours quelque chose qui n'allait pas. Pas assez fermes. D'autres fois, trop fermes. Jamais de la même teinte que la peau autour. Mamelles trop petites. Peau pas assez douce. Une tache de naissance en forme de cœur juste entre les deux...La poitrine de la vampire n'avait pas de chance d'être ainsi. Mais bon, après tout, Lina avait entamé sa croissance plutôt tardivement, et d'après les spécialistes, elle devrait finir par mesurer plus d'un mètre quatre vingt dans les années qui suivront sa vingtaine. dix neuf ans, un mètre soixante sept. Petite, mais mignonne comme pas deux...Pas mignonne. Belle. Atrocement belle.Lina passait son temps à se répéter qu'elle n'était qu'une fille mignonne avec de grandes canines, en réalité, elle était plutôt une petite fille sublime avec de grandes canines et un corps à en faire crever d'envie toutes les miss univers. Rajustant nerveusement une mèche de cheveux, elle se confondit en excuses.

- J'ai pas pensé que je me ferais ausculter aujourd'hui,alors j'ai mis un corset, comme d'hab'...je suis désolée...C'est pas de la mauvaise volonté,hein, mais...Excusez-moi, je ne peux pas dévoiler cette blessure sans vous montrer ces deux trucs immondes qui font mon malheur...Et si je me crispe, ça risque de faire de sérieux dégats la dedans...Après, j'peux toujours me réparer toute seule, hein, mais j'en ai pour une journée de sommeil, vu le bazar...Je suis cabable d'utiliser l'hémoglobine pour me soigner de tout et n'importe quoi, ou toute substance toxique pour me guérir uniquement de ses propres effets...Mais c'est vous le docteur, alors...Qu'est-ce que je dois faire?...




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Sam 07 Avr 2012, 15:38

J'entendis des pas dans le couloir. En me retournant, je vis un jeune homme déposer un étui d'instrument près du lit. Il fit remarquer que la vampires l'avait oublier et que la il devait partir travailler. Je le laissais donc ressortir tout en continuant à me préparer à examiner la jeune fille. Je mis des gants en latex et attendais qu'elle me signale qu'elle était prête.

- Euh....en fait...Je crois que ça va pas être possible de vous épargner une vision d'horreur, m'dame...

Je soupirais et me retourna vers elle. J'avançais alors pendant qu'elle tenait son corset toujours refermé.

- Vous savez, je suis médecin, je suis habituée à voir des blessures de toute sorte. Par conter si c'est grave à ce point, il serait judicieux de me laisser regarder. Je vous assure que je ferais tout en mon pouvoir afin que vous guérissiez vite.

Fis je avec un petit sourire maternel. Elle avait couru secourir l'hybride et ce malgré sa cote endommagé. J'admirais un tel courage et je ne trouvais aucune raison d'être mechante avec elle. Malgré son apparence jeune, je la sentais quelque peu mature. Même si, il faut dire, sa façon de parler et donc peut être de vivre, ne me plaisait pas tant que cela. Ses canines ressortaient légèrement, accentuant l'idée première qu'elle était une vampire. Certain vampire faisait en sorte qu'on ne les voit pas. Usant de la magie pour se faire. Elle pourtant les montrait largement.

- J'ai pas pensé que je me ferais ausculter aujourd'hui,alors j'ai mis un corset, comme d'hab'...je suis désolée...C'est pas de la mauvaise volonté,hein, mais...Excusez-moi, je ne peux pas dévoiler cette blessure sans vous montrer ces deux trucs immondes qui font mon malheur...Et si je me crispe, ça risque de faire de sérieux dégats la dedans...Après, j'peux toujours me réparer toute seule, hein, mais j'en ai pour une journée de sommeil, vu le bazar...Je suis cabable d'utiliser l'hémoglobine pour me soigner de tout et n'importe quoi, ou toute substance toxique pour me guérir uniquement de ses propres effets...Mais c'est vous le docteur, alors...Qu'est-ce que je dois faire?...

Je soupirais. Les vampires étaient totalement l'inverse de ce qu'on voyait dans les légendes humaines. Enfin... Je suis une preuve aussi de l'absurdité de l'imagination humaine mais bon, je pensais que tout vampire étaient des monstres vidant le sang sans sourciller. Pourtant je me suis rendue compte que la cohabitation entre vampires et autres espèce pouvait très bien convenir. Les deux choses immondes? Donc en fait elle était comme toute jeune fille de son âge, complexée par une partie de son corps. Et vraisembablement par ses seins. Je souris légèrement. Cette île m'étonnera toujours.

- Ne t'inquiète pas. Je suis médecin, pas commère du village. Suis là pour te soigner et bon, si tu avais vu la vampire de 1400 ans, tu ne dirais pas ça... Et je suis là afin que tu te soigne au mieux. De toute façon, tu aura besoin de repos. Je ne te laisserai pas courir un marathon même si tu te régénère toute seule. Je sais parfaitement qu'il te faut du sang, hors pour venir jusqu'ici, tu as du puiser dans tes forces, sinon tu ne serais pas allonger sur ce lit. Je te donnerai le sang dont tu as besoin mais avant, j'aimerais vérifier que ta côte soit bien placée. Sinon je devrais te la recasser et crois moi, ce ne sera joyeux ni pour toi, ni pour moi.

Je pris ses mains et les écarta doucement pour les mettre le long de son corps. J'ouvris son corset et vis de petits sein rond.

- D'ailleurs, parole de médecin, ils sont magnifique tes seins, je lui fis un clin d'oeil pour la détendre un peu. Bon ça risque de te faire mal mais je vais appuyer histoire de voir où est ce morceau d'os. Si je te dis bloque ta respiration, tu la bloque d'accord?

Et sans attendre un réponse, je plaçais doucement mes mains là où ça devenait d'un bleu inquietant. En examinant minutieusement, je remarquais qu'elle était un poil trop à droit. Je placais alors mes deux mains jointes et appuya sans prévenir. C'était la meilleure solution qu'elle ne sache pas que j'allais appuyer sinon elle risquait de faire rater l'opération. Après avoir remis le tout, je lui offrais le sang qu'elle avait mérité.




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Dim 08 Avr 2012, 00:04

[HRP: j'ai décidé de changer de style de RP avec Lina: je parle désormais à la PREMIERE PERSONNE DU SINGULIER et au PRESENT DE L'INDICATIF -sauf concordance-]

- Vous savez, je suis médecin, je suis habituée à voir des blessures de toute sorte. Par conter si c'est grave à ce point, il serait judicieux de me laisser regarder. Je vous assure que je ferais tout en mon pouvoir afin que vous guérissiez vite.

Blessures de toutes sortes, ouais, mais seins de vampire...boh, p'tetre bien que si en fait. Mais bon, après tout, j'ai besoin de ce sang, alors je la laisse faire. Elle prend doucement mes mains, les écarte de mon corps...Par Belzebuth, mais qu'est-ce qu'elle a la peau douce! Hrem, je m'égare. Un peu gênée, je manque de me crisper quand elle ouvre mon corset, mais réussit à me tenir. Elle arrête son regard sur ma poitrine...elle va se moquer de moi? Non? Bah ça, si je m'y attendais...

- D'ailleurs, parole de médecin, ils sont magnifique tes seins! Bon ça risque de te faire mal mais je vais appuyer histoire de voir où est ce morceau d'os. Si je te dis bloque ta respiration, tu la bloque d'accord?

Elle m'adresse un clin d'oeil et un petit sourire...Limite, elle me ferait du gringue... Bon, ça y est, je crois que ça fait deux personnes qui me font tourner la tête dans la même journée...C'est pas souvent que ça m'arrive ça. Elle pose ses mains sur ma peau, là où, effectivement, une couleur violacée a pris place au lieu de ce teint crème qui était censé s'y trouver. J'avais du m'en coller une sacrée, de tatane! et au moment ou je ne m'y attend pas, je sens un truc qui bouge...Et ça fait mal! La miss aux cheveux roux vient de m'infliger une -magistralement- douloureuse pression sur ma côte endolorie. J'émets un son...Je ne sais pas comment le décrire...J'ai horriblement mal, mais ça me fait plaisir...Entre le cri de douleur et le jouissement...Je crois que je dois passer pour une folle... Les larmes aux yeux, je prend, non pas la pochette de sang, mais le poignet qui me la tend.Pas méchamment, avec douceur. J'oblige le docteur à me céder la pochette avant de lui faire poser la main sur ma côte brisée. La fracture est encore perceptible au toucher, je le sais, je le sens. J'avale le contenu de la poche, sans ciller, gardant mon regard plongé dans celui de la magnifique jeune femme, et lui adresse à mon tour un clin d'oeil.

- Un vampire mettrait une bonne semaine à s'en remettre. Bougez pas votre main. Vous allez comprendre.

D'un coup, je me concentrai, et cette chaleur habituelle, maternelle, presque, m'envahit...Je sens que ça commence. Je me régénère. Le muscle transpercé par la côte se reforme de lui même, et l'os se replace de lui même exactement dans le bon axe. Le bleuissement s'estompe doucement. Je lâche la jeune femme du regard, et me concentre sur ma plaie. Je plisse les sourcils, une goutte de sueur vient coller une mèche de cheveux blonds contre mon front, et je sens que ça bouge en moi. Ca y est presque...Le sang que je viens d'absorber fournit l'énergie nécessaire. Je cesse de suer, je me détends, l'os se ressoude a une vitesse incroyable. A croire que je veux faire ma maline et que je force encore plus que d'habitude. C'est enfin fini...J'attaquais mes propres réserves. Ca tombe bien que ce soit terminé. Avec un geste qui manquerait de faire se mettre en colère le Dalaï Lama tant il est inconsidéré, je frappe ma cote avec les phalanges, juste entre deux doigts de la main du docteur. Pas doucement. Un bon vieux coup de poing à la Rocky. Rien ne bouge, tout est en place à nouveau. Je relève la tête vers la jolie rousse, et lui adresse un sourire amusé, tout en refermant mon corset -après avoir écarté sa main avec douceur-

- Bon, ben j'crois que je suis en un seul morceau, hein? J'peux y aller?




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Dim 08 Avr 2012, 01:57

Je l'entendis pousser un petit cri. Je m'y attendais et me mordis légèrement la lèvre. Je ne supportais pas que les gens souffre. Même si cela était pour leur bien. Je retirais alors mes mains et la regarda. Une larme coula le long de sa joue. Je me retournais alors, pris la pochette de sang et revint vers elle.

Lorsque je lui tendis le liquide rouge, elle pris mon poignet. J'en fus étonné mais la laissais faire. Elle retira l'objet de mes mains et vint placer mes mains là où se trouvait encore la marque violette. J'appuyais légèrement et ressentais l'endroit de la fracture. Heureusement que je n'étais pas humaine totalement sinon je n'aurais pas pu le sentir. Elle me regarda droit dans les yeux et je soutins son regard. Elle bu sans sourciller le contenu de la pochette. Elle sourit et fit un clin do'eil.

- Un vampire mettrait une bonne semaine à s'en remettre. Bougez pas votre main. Vous allez comprendre.

Je la vis alors froncé les sourcils et se concentrer. Au début je ne comprenais pas ce qu'elle m'avait dit mais petit à petit, je ressentis du mouvement sous ma main. Elle forçait sa convalescence. Inquiète, je regardais alors son visage. Une perle de sueur fit son apparition. Je fronçait alors les sourcils. Elle prenait de gros risques en se forçant ainsi et je n'aimais pas ça du tout.

Ce qu'elle fit par la suite m'étonna tant que je ne réagis pas dans un premier temps. Elle se frappa relativement fort là où se trouvait la marque mauve... marque mauve qui venait de partir. Je palpais doucement et ne sentais aucune trace de fracture. Je la regardais alors mais en fronçant les sourcils cette fois. Elle enleva ma main et se rhabilla. Elle semblait s'amuser d'avoir accomplit un tel exploit.

- Bon, ben j'crois que je suis en un seul morceau, hein? J'peux y aller?

Ses paroles me remirent les idées en place. Je tins alors sa main qui finissait d'attacher son corset.

- Minutes jeunes filles. Vous venez de prouver que vous saviez vous guerir mais l'effort que vous avez fournit fut trop important, la preuve en est de la sueur qui coule le long de votre joue. Vous ne bougerez donc pas de ce lit sans mon ordre.

Je la rallongeais de force. Sans trop forcer non plus, il s'agissait de ne rien lui casser mais lui montrer que de nous deux, j'étais la plus puissante. Avec l'effort qu'elle venait de fournir, elle ne devait plus trop être en état de faire quoi que se soit contre moi.

- On va attendre votre amie. Pendant ce temps, vous resterez allongée. Et ah oui, votre animal là... le rat... S'il vous plait, demandez lui de revenir prêt de vous.

L'infirmière revint alors avec l'hybride. Le loup fut apporter lui aussi et déposer sur une couverture au pied de la jeune fille. J'ouvris alors l'ordinateur et regardais les scanner. Elle avait un trauma cranien léger. Elle devrait donc rester la nuit ici en salle d'observation. Elle avait repris connaissance selon l'infirmière mais avait pris peur et ils lui avaient donc injecté un sédatif. C'était dejà mieux que de lui taper sur la tête. Je laissais donc mon dossier à l'infirmière qui se chargea de prendre contact avec l'étage concerner. et me retournais sur la vampire.

- Bon, vous n'avez théoriquement pas besoin de rester une nuit ici et je peux parfaitement comprendre que vous ne resterez pas ici si je vous le dit. Mais je ne veux pas non plus vous laissez sortir sans surveillance alors que vous avez beaucoup trop forcer et que j'ai peur qu'il vous arrive quelque chose. Je vais donc vous proposer ceci. Dans une heure, j'ai fini ma garde. Je rentrerais alors chez moi. Je vis seule et j'ai de quoi vous permettre de manger mais aussi de vous reposer. Je pourrais alors vous surveiller.

J'attendis alors sa réponse.




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Lun 09 Avr 2012, 16:25

OK...Alors là, ça, c'était une journée comme j'en avais jamais eu! D'abord, je regle son compte à un imbécile, et rien que ça, c'est la joie. Ensuite, je recontre une fille superbe, que j'ai la chance de pouvoir sauver des griffes du meme imbécile que précédemment. Je l'amène à l'hopital parce qu'elle s'est blessée, le toubib est une bombe nucléaire, et en plus je me fais inviter chez elle... Eh ben dites donc, par Belzebuth, si ça c'est pas de la chance!

- Bon, vous n'avez théoriquement pas besoin de rester une nuit ici et je peux parfaitement comprendre que vous ne resterez pas ici si je vous le dit. Mais je ne veux pas non plus vous laissez sortir sans surveillance alors que vous avez beaucoup trop forcer et que j'ai peur qu'il vous arrive quelque chose. Je vais donc vous proposer ceci. Dans une heure, j'ai fini ma garde. Je rentrerais alors chez moi. Je vis seule et j'ai de quoi vous permettre de manger mais aussi de vous reposer. Je pourrais alors vous surveiller.

- V'z'êtes sûre? J'voudrais pas déranger...Enfin...Étant seule et sans endroit ou dormir, j'accepte avec joie!

Et évidemment, j'avais zappé ce que je voulais faire depuis que je l'ai entraperçue: lui demander son nom. C'est sympa ça, être invitée chez quelqu'un d'aussi...euh...Agréable a regarder, et apparemment plus que sympathique, sans même connaitre son nom...Et réciproquement, c'est toujours très classe d'inviter des inconnus avec les mêmes manières , pour le moins particulières, que moi, sans même connaitre le nom de l'invité. Je me redresse donc de sur le lit et lui tend une main amicale, à cette jolie femme qui propose de m'héberger pour la n...Attends, j'ai pas rêvé...Elle a bien dit qu'elle vivait seule?... avec une petite approximation de son âge, soit elle est en couple avec quelqu'un qui vit loin...soit y a plus qu'à espérer qu'elle aime les filles...remarque, une fille aussi canon sans mec, c'est pas possible. Sauf si elle est lesbienne. Mais dans ce cas, peut etre que l'élue de son coeur vit loin...Rhaaaa, j'me torture inutilement, de toute façon, j'ai eu trop de chance pour une journée normale, ça peut pas continuer. C'est même déja fini, je pense...

- J'm'apelle Lina. Lina Nightshade. Si on doit être colocataires: pour une soirée, autant se présenter, non?

bon, maintenant, c'est à moi de jouer. Après tout, je suis seule dans un pays paumé dont personne, et surtout pas moi, n'a entendu parler, je vais passer une nuit chez une fille superbe et célib...seule, qui, involontairement (ou pas) , passe son temps à faire danser ses formes plus qu'aguichantes devant mes yeux, alors tant qu'à faire, autant tenter ma chance, hein? JE lui adresse un clin d'oeil qui a fait ses preuves. Du genre à la fois complice et amusé, et qui en a fait fondre plus d'un -et plus d'une-, et penche un peu la tête en souriant. En général, y a peu de gens normaux qui résistent...Et merde. J'viens de me souvenir qu'il y avait PERSONNE de normal dans le coin. Sinad me grimpe dessus, et vient se mettre à sa place favorite: pile entre mes seins. Et...il m'imite. Croyant que je tends la patte...Euh, la main, pour avoir de la nourriture, il fait de même. Là, ça m'a pourri tout mon effet. Je lève les yeux au ciel. Mais quel débile, ce rat...On fait bien la paire, tiens. Voyant que rien n'arrive, il se cache dans mon corset. Ah, il a compris que c'était pas pour manger que je tendais la patte...Euh, la main (décidément ><). Je suis maintenant obligé de le présenter aussi, ce petit truc qui partage ma vie depuis presque une décénie. Je désigne la boule de poils -qui n'est absolument pas dérangée d'être parfumé au chocolat blanc...Bizarre, pour un rat d'égout, non?- planquée dans mon corset, et soupire.

- Et lui...bah...C'est Sinad. Mon frère de coeur. J'ai jamais vu plus pantouflard que ce truc la. Hein, serpillère?

Il sort la tête de sa planque et couine un coup. Il sait bien que je le charrie devant les gens, mais que je l'adore. Et de toute manière, lui, c'est un tombeur. C'était compliqué à la maison, six familles de rats, un seul père. Il fait exactement la même chose pour séduire ses copines. Tsssk, j'ai toujours rêvé de comprendre les animaux. C'est que je le vois bien, le bestiau, avec ses yeux de vicelard! J'imaginais la scène à chaque fois que je le voyais avec ses petits. La rencontre avec la mère, ça devait etre dans le genre:

"Ouais, moi, je suis un rat de la noblesse. J'ai ma domestique, là, la grande blonde. Non, non, elle est pas dangereuse, elle est plutot cool, et elle aime bien les rats. Son nom? J'ai encore oublié...Ah, c'est vrai: Lina. Hein, ma grosse?"

Et evidemment, à chaque fois que je l'épiais avec une de ses copines, il se tournait vers moi au bout d'un moment, et je répondais "oui, monsieur". Parce que je m'imaginais toujours qu'il leur tenait ce discours, et je me sentais obligée de ne pas lui faire honte, à ce petit animal. Qui me servait assez souvent de messager, quand mes meilleures amies et moi -j'ai jamais trainé avec d'autres mecs que ceux du groupe- étions chez nous. On lui confiait des bouts de papier, et il les faisait passer. Mais bon, on va pas faire tout l'historique a la demoiselle en face de moi, sinon elle va me prendre pour une folle...Bon, d'accord,je suis folle. Mais faut pas en rajouter non plus, hein?


- J'peux connaitre votre nom, mad...emoiselle?

Madame ou mademoiselle? J'avais eu un isntant d'hésitation. Pourvu que je me sois pas trompé. Sinon ça fait tache...




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Mer 11 Avr 2012, 01:22

J'observais la jeune femme pendant qu'elle réfléchissait. Elle me fixait comme si je venais de lui offrir le plus beau cadeau de noël de sa vie.

- V'z'êtes sûre? J'voudrais pas déranger...Enfin...Étant seule et sans endroit ou dormir, j'accepte avec joie!

Ca j'avais cru comprendre qu'elle acceptait avec joie. Je lui souriais alors. Je pourrais ainsi veiller sur elle. Cela m'intriguait le fait qu'elle ai tant forcé sur sa convalescence. Et oui, j'étais toujours trop préoccupée. Attend, j'avais raté un épisode ou elle avait dit qu'elle n'avait aucun endroit pour dormir?

Elle se redressa alors du lit, je mis mes mains en avant afin de l'empecher de se lever trop vite. Au vu de l'effort fournit, ça allait être difficile tout de même pour elle de se lever tout de suite. Elle me tendis alors sa main. Je croisais alors son regard qui semblait soucieux mais pris avec sourire sa main lorsqu'elle se présenta:

- J'm'apelle Lina. Lina Nightshade. Si on doit être colocataires: pour une soirée, autant se présenter, non?

Son vocabulaire était exécrable. Elle était jeune en même temps. Bon je notais le nom et prénom quelque part dans ma tête. Afin de lui créer un dossier médical ici. Le rat choisit le moment où j'ouvrai la bouche pour me présenter pour arriver et se mettre dans le corset de la jeune fille, dans ses seins. Je fus tellement surprise que je regardais avec hébétude l'animal. Je ne comprendrais donc jamais les liens entre les animaux et les gens ici. Je secouais la tête. Lorsque je regardais à nouveau, l'animal tendais la patte comme le faisait sa maitresse puis il s'enfuit dans le corset. En plus, ils étaient plus intelligent qu'un animal normal... J'avais lu cela dans les livres de la bibliothèque. Si je me souviens bien, tous le monde avait un lié quelque part... le mien devait être mort écrasé par une voiture quelques part au caire, on ne sait jamais. Je souris à l'idée car je ne croyais pas trop à cette histoire.

- Et lui...bah...C'est Sinad. Mon frère de coeur. J'ai jamais vu plus pantouflard que ce truc la. Hein, serpillère?

Je pouvais tout de même observer une certaine complicité entre eux mais sans plus.

- J'peux connaitre votre nom, mad...emoiselle?

Elle avait hésité. Cela me fit sourire encore plus. Et non, pas d'alliance, pas de mari, pas de mariage. Juste le travail. Je ne m'étais jamais demandé si il me manquait quelqu'un dans ma vie.

- Oui mademoiselle, fis je en souriant. Je me nomme Mara Evans. Ne vous inquietez pas, j'habite à coté de l'hopital afin d'être joignable et sur place en cas de problème. Je vis pour mon travail. Et vous ne dérangez absolument pas rassurez vous. Mon appartement sera pour toi le temps de ton cours séjour. Tu me permet de te tutoyer? Sinon la soirée risque d'être longue. Tu aura l'occasion de prendre une bonne douche et surtout de te reposer et te nourrir au mieux. Je te préfère chez moi sous ma surveillance que dans un hôtel où tu pourrais souffrir de ta convalescence précipitée.

Je la forçait à se remettre contre les coussins afin d'appuyer mes dires. Je lui tendis une seconde pochette de sang afin de la remettre un petit peu.

- A présent, je termine mon heure et je reviens. Tu ne dois en aucun cas bouger de ce lit. Lorsque je reviendrais, je te ferais signer un papier pour signaler que tu sors d'ici. Et à ce moment, nous partirons dans mon appartement.

Je sortis de la pièce et alla droit dans mon bureau pour lui ouvrir un dossier. Je remplis tous les papiers. Quand ce fut fait, je fis le tour de mes services.

A l'heure dites, je retournais dans la chambre.




Anonymous
Invité
Invité
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] | Mer 11 Avr 2012, 22:15

Plutot cool comme docteur! J'avais toujours détesté les toubibs que j'avais habituellement. Toujours à te tripoter à tort et à travers, et à délibérément conclure que t'allais mourir dans les trois jours si tu prenais pas leurs trucs dégueulasses. La tête de celui qui avait diagnostiqué un traumatisme cranien quand les chairs s'étaient refermées et l'os remis en place alors qu'il était de dos...Il se retournait, et pouf, j'étais debout, tout sourire. Mon père s'était marré pendant une heure alors que l'homme en blouse blanche répétait sans arrêt "c'est pas possible, c'est pas possible, c'est pas possible!". Mais là, je venais de gagner une autre vision du monde médical. Déja, elle était belle, ensuite, elle parlait bien -il allait falloir que je me remette à niveau...Le français, c'est marrant, on peut couper les mots, mais bon, je sais parler comme il faut quand même!- et en plus, elle m'invitait à dormir et doublait ma ration de sang.Génial!
 
- Pas de problème pour le tutoiement, Dis-je avec un sourire Permets-moi de faire de même sinon, comme tu dis, la soirée va être longue...très longue!
 
A présent, je termine mon heure et je reviens. Tu ne dois en aucun cas bouger de ce lit. Lorsque je reviendrais, je te ferais signer un papier pour signaler que tu sors d'ici. Et à ce moment, nous partirons dans mon appartement.
 
- Pas de problèmes, j'attends ici! A tout à l'heure!
 
Lorsque Mara fut partie, je chuchottai à Sinad de sortir de mon corset...Il était tout chaud entre mes seins, mais ça devenait gênant. Surtout quand Mara avait observé la boule de poils lovée pile entre mes seins. Pas que ça me gène qu'une jolie fille voie ma poitrine, hein, mais plutôt qu'elle regarde la bestiole au lieu de ma peau, la, ça devenait gênant. Il sortit gentiment, et je lui offris une caresse, lui demandant d'aller me chercher mon archet dans le sac. Il depassait de la poche avant. Je jouais toujours avec un archet trop long pour rentrer dans ce fichu sac. Il me le ramena, et , une demi heure durant, je fis virevolter la baguette de bois et les crins de chevaux, comme une majorette, autour de mon lit. Quand je reviendrais sur terre, je referais un concert. Toute seule. Sans Perrtru, mon père. Sans les trois autres non plus. Toute seule. Et comme je sais jouer de manière plus que convenable -quand même, mention "sublime" au conservatoire d'Oslo!- je pourrais me permettre des acrobaties, alors qu'avec Apocalyptica...J'avais juste le droit de me servir de mes cheveux comme une hélice. Pas cool, tout moche...Mais je voulais jouer, alors j'obéissais. 
 
Pfff, encore une demi heure...Je ne vais pas recommencer, encore! Je vide goulûment le contenu de ma pochette de sang, et commence a jouer avec Sinad -qui s'entêtait depuis un quart d'heure a vouloir essayer de me prendre mon archet...et qui l'avait finalement pris en travers du museau a force de sauter quand je faisais des moulinets avec-. J'ai gardé une friandise dans mon chemisier, et jongle avec alors qu'il essayait de l'attraper. Finalement, je le laisse la prendre, et il vient se lover au creux de mon cou pour la grignoter. Je me recouche: à peine cinq minutes ont passé. Et je m'endors. Un rêve coupable me prend. Un reve lourdement erotique, dont me tire un bruit de pas. Non. LE bruit de pas. J ai le sommeil si léger...et j ai l oreille fine en plus. Je me redresse d'un coup. La belle chevelure rousse de Mara m'apparait alors que je vois encore un peu flou a cause de la fatigue, et petit a petit, ses traits fins se dessinnent, et sa peau de lait m'apparait plus clairement. pour un peu, je me serais crue en enfer. Avec une magnifique succube au dessus de moi. Je me redresse doucement, et, avec la voix dont j'ai le plus honte tant elle est petite et me fait passer pour un petit etre fragile, je lui demande


-Ayé? On y va?

la, je crois que je viens de paser pour une conne. Il fau que je compense: je fais ma tete de chien battu. Autrement dit, je suis encore en plein reveil. Et sobre. Ca, ca m aide pas. J ai youjours eu l habitude, depuis mes douze ans, de me bourrer la gueule avant d aller dormir. Et cette nuit, ca va encore etre pareil: boire avec un medecin...ebfin, boire a outrance, ça aide pas. Et qu'est-ce que j aime employer mon pouvoir de guerison au reveil, juste histoire de sentir l alcool s evaporer d un coup! Enfin, etant en train de me reveiller, je lance un regard mi-interrogateur, mi-suppliant, mi-completement crevé a Mara. Et malgré ca, bon dieu qu'elle est belle! Je me redresse tout doucement, et lui sourit. Juste histoire de dire "on y va?".

[hrp: desole, c'est pas genial...]




Contenu sponsorisé
Re: Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina] |

 
Quand on confond vétérinaire et médecin [PV with Lou & Lina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Castle of Heart-
Sauter vers: