Partagez | 
 

 Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lolita H. Rosebury
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 15 Messages : 28
Couleurs : Lolita parle en MediumTurquoise (#48D1CC).
Yuka parle en MidnightBlue (#191970).
J'ai traversé le portail depuis le : 17/04/2018 et on me connaît sous le nom de : Noriiko. Mon nom est : Lola Rosebury. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC de Eiri. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hydro :3.
Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Mar 08 Mai 2018, 18:33
















❝ Le chant de la montagne ❞
~ RP avec Ketra Karina Gania ~
Couleur dialogue Lolita : mediumturquoise (#48D1CC)



Aujourd’hui, nous étions Samedi. Je ne travaillais pas à l’académie le week-end. Je sortais très peu, je… je préférais éviter le regard des gens au maximum. Je sais, ça paraissait bizarre mais je ne me sentais pas à l’aise en société… J’avais l’impression de n’être qu’un boulet et… je détestais le regard que les gens me portaient, surtout quand ils apprenaient mes origines raciales… Mais peu importe, là n’était pas la question. Je ne savais pas trop à quoi j’allais occuper mon samedi… ou peut-être que si. L’autre jour, en allant rendre visite à ma tante qui habitait en montagne, j’avais appris quelque chose qui m’intriguait. C’était Yuka qui m’en avait parlé en fait. Comme tous les chats, elle aimait fureter dehors et lors de sa balade au village féérique, elle s’était plu à écouter des rumeurs. Mon affiliée était en quelques sortes un lien entre l’extérieur et moi, c’était souvent elle qui me poussait à sortir de mon studio, petit mais qui me rassurait.

Et là, elle m’avait rapporté des histoires sur une Fée qu’on disait immortelle. Elle avait, disait-on, une voix si douce qu’elle était capable d’apaiser n’importe quelle peine ou colère. Elle aimait apparemment chanter dans la montagne, et il semblait qu’en s’y baladant, on pouvait avoir la chance de l’entendre. Yuka affirmait qu’elle inspirait autant la crainte que la jalousie de par son immortalité, qui était très rare au Sanctuaire lorsqu’on n’était pas un Dieu. Mais la petite chatte s’était surtout concentrée sur cette voix féérique. Elle connaissait parfaitement ma passion pour la musique et le chant, mais elle savait également à quel point j’étais timide. Je n’osais même pas chantonner en public de peur qu’on me trouve ridicule… alors cette Fée qui avait le cran de chanter n’importe quand, même quand elle savait qu’on l’écoutait… Ça me semblait tellement difficile de chanter devant un public… Yuka se disait que rencontrer cette chanteuse des montagnes ne pouvait que m’être bénéfique et me montrer que je n’avais pas à avoir honte.

”- Alors Lola, qu’est-ce que tu attends ? C’est l’occasion, va à la montagne pour écouter son chant. Ça te fera du bien de sortir et de rencontrer des gens. Va lui parler, si ça se trouve elle est super sympa !

- Bon d’accord… Je veux bien aller là-bas mais… Je… Je ne ferais qu’écouter, c’est tout… Je ne veux déranger personne...”

De toutes façons, lorsque Yuka avait une idée en tête, elle n’en démordait pas. Pourquoi ne pas suivre son conseil après tout ? Elle n’avait aucune mauvaise intention et cherchait juste à faire mon bien. Jusqu’ici, elle ne m’avait jamais mal conseillé en plus. C’était grâce à elle que j’avais trouvé le courage de venir m’installer en ville, pour être indépendante et ne plus déranger ma tante.

Je décidai donc, soutenue par Yuka, de me rendre à la montagne, puisque j’en avais le temps. Je pris bien soin de laisser mes cheveux détachés, afin qu’ils cachent les pointes de mes oreilles. Si des Fées venaient à se rendre compte que j’étais également à demi-Elfe… elles n’apprécieraient pas… Je portais comme d’habitude des vêtements de couleur foncée pour me fondre dans la masse. Aujourd’hui, j’avais opté pour un jean bleu marine, un t-shirt à manches courtes noir et une paire de converses noires à semelle blanche. L’été faisait qu’on n’avait pas vraiment besoin de veste, il faisait beau et chaud. Une fois sortie de mon immeuble, je m’assurai que personne ne me regarde pour déployer mes ailes de fée et m’envoler en direction de la montagne. J’avais cette particularité de disposer d’ailes alors que peu de Fées en possédaient, alors même que je n’étais qu’à demi-Fée… Enfin bon, grâce à mes ailes et à ma rapidité plus développée, je rejoignis les montagnes assez rapidement.

En me posant, je rétractai mes ailes pour les faire rentrer dans mon dos, les rendant ainsi totalement invisibles. Je ne savais pas par où commencer mes recherches. Yuka me guida vers un endroit où il était probable d’entendre l’immortelle d’après les rumeurs. Je la suivis, n’ayant de toute façon aucune piste. La montagne était vaste, difficile de savoir où elle se trouvait. J’essayais de tendre l’oreille, pour capter une voix, un chant. Et au bout de quelques minutes de marche aux abords des villages féériques, je finis par percevoir un son. Je fis signe à Yuka de ne pas faire de bruit, même si je savais que c’était inutile, un chat ferait toujours moins de bruit que moi. Je m’approchai tout doucement, me servant de mon agilité raciale pour me déplacer discrètement. Le son était de plus en plus clair, c’était bien une voix de femme. Une voix chantante. C’était une jolie chanson… En fait, la voix en elle-même était douce… apaisante comme le disait la rumeur… C’était agréable à entendre… reposant… Je m’approchai encore, m’arrêtant à quelques mètres pour rester cachée dans la végétation naturelle. Je ne voulais pas la déranger, je préférais rester ici, à écouter et profiter de cette voix envoutante… De toutes façons, que pourrais-je bien lui dire ? Je n’étais pas ce qu’on appelle sociable, je ne trouvais jamais rien à dire, je bégayais tout le temps… Ça ne ferait que l’embêter si on se parlait…





Spoiler:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 90 Messages : 178
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Mar 08 Mai 2018, 19:25

Après la quête que j'ai pu faire, je pense que j'ai de quoi pouvoir vivre encore deux semaines. J'ai assez drachmes pour payer tout ce qui m'est nécessaire. Skyworld, une ville que j'ai toujours eu du mal à apprécier. A chaque fois que j'y vais, je me sens oppressée, même avec la forme de Dragon Argent. C'était hier que j'ai fait cette quête et les villes qui s'éloignent de la nature sont difficiles à vivre pour une Fée comme moi. Je ne vais à à Skyworld de temps en temps, c'est sûrement ça qui m'oppresse.

M'enfin, le lendemain de ma quête, je fais ce que je fais de mieux: je me promène à la Montagne en chantant. Le chant coule dans mes veines. Au point que je commence à entendre des rumeurs par rapport à moi. On parle du fait que je sois une Fée immortelle qui possède une voix si douce qu'elle est capable d'apaiser n'importe quelle colère ou peine. A chaque fois que j'entends cette rumeur vraie, je ris doucement. Je sais que j'utilise ma voix pour apaiser les colères. Mais je préfère rester discrète par rapport à cela. S'ils veulent continuer de parler de moi, qu'ils le fassent. Pourquoi est-ce que j'aurais un problème avec cela?

Donc, en compagnie de Crystal, je me promène à la Montagne. Je suis habituée au froid, il ne me fait plus aucun effet, maintenant. Ma promenade est accompagnée de chant. Avec une voix que j'entretiens depuis plus de 800 ans. Voix qu'on entend depuis 800 ans. Voix douce dont certaines personnes s'approchent. Par curiosité, juste pour pouvoir entendre la voix ou pour apaiser une colère.

Alors que je suis en train de chanter, j'entends quelque chose, comme quelqu'un qui se met à tomber. Je m'arrête donc de chanter et je vais en direction du bruit de la chute. Il s'avère qu'il y a une fille qui semble avoir trébuché quelque chose. Je lui tends la main pour l'aider à se relever.

"Tout va bien?"

Peu importe sa nature, je me permets de l'aider. Les Démons sont les seuls exceptions, sauf s'il s'agit d'un sang-mêlé Ange et Démon.
Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lolita H. Rosebury
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 15 Messages : 28
Couleurs : Lolita parle en MediumTurquoise (#48D1CC).
Yuka parle en MidnightBlue (#191970).
J'ai traversé le portail depuis le : 17/04/2018 et on me connaît sous le nom de : Noriiko. Mon nom est : Lola Rosebury. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC de Eiri. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hydro :3.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Jeu 10 Mai 2018, 18:06
















❝ Le chant de la montagne ❞
~ RP avec Ketra Karina Gania ~
Couleur dialogue Lolita : mediumturquoise (#48D1CC)



Sur les conseils de mon familier, je m’étais rendue à la montagne pour essayer d’entendre cette immortelle dont parlaient les rumeurs. Ça n’avait pas été facile de trouver, la nature est vaste, le détentrice de cette voix aurait pu se trouver n’importe où, voir même être chez elle et donc introuvable ! Mais Yuka avait su me guider jusqu’au bon endroit. Elle avait bien écouté les potins du village et avait retenu le maximum d’informations. Il avait fallu s’éloigner des villages féériques bien sûr. Mais au final, après quelques temps de marche, j’y étais. Mon premier réflexe fut de me cacher, pour éviter d’être repérée. Puis avouons-le… que pourrais-je bien lui dire… C’était déjà suffisamment stupide d’être là à cause de rumeurs… Je ne m’imaginais pas entrer en contact avec elle, c’était trop impressionnant. Je ne trouverais jamais les mots en plus, moi qui bégayais dès que j’ouvrais la bouche.

Quoi qu’il en soit, je comprenais aisément pourquoi les Fées parlaient d’elle. Elle avait une voix magnifique, claire et forte, et en même temps pleine de douceur et de fragilité. Une voix qui méritait qu’on s’y intéresse. Le chant semblait être inné, il sortait naturellement de sa bouche, sans fausse note, sans hésitation. Il y avait quelque chose de réconfortant dans cette mélodie, comme des bras qui nous enlaceraient. Cela me procurait une espèce d’apaisement qui m’empêchait de penser à toute autre chose. Comment faisait-elle ça ? Savait-elle les rumeurs qui couraient sur elle ? Si oui, pourquoi continuer de chanter en pleine nature, tout en sachant qu’elle pouvait être entendue ? Aimait-elle qu’on l’écoute ? Où trouvait-elle le courage d’afficher sa voix ? Elle ne se trouvait jamais ridicule devant un public ? C’était quelque chose que j’avais du mal à comprendre, et en même temps que j’enviais. Je n’avais pas ce courage, alors que j’adorais chanter également. J’avais trop peur qu’on me trouve ridicule ou qu’on se moque de moi… Je chantais pourtant depuis toute petite, mais l’avouer était une source de honte pour moi… J’aurais tellement aimé être capable de chanter devant un public, de monter sur une scène et de prendre le micro. J’aurais tellement aimé procurer du plaisir aux gens qui écouteraient mes chansons… Mais j’en étais incapable, tétanisée par la peur et l’angoisse.

Alors que je l’écoutais et que je me posais mille et une questions à son sujet, Yuka me sauta sur l’épaule, ce qui eut pour effet de me faire sursauter de surprise. Et il n’en fallut pas plus pour que ma maladresse habituelle me rattrape… Une ronce qui se trouvait à quelques centimètres de mes pieds suffit à me faire tomber, faisant entendre un bruit sourd. L’immortelle, non loin de moi, s’arrêta de chanter. Et flûte, elle m’avait entendu, j’avais tout fichu en l’air… Qu’allait-elle penser ? Et si elle se mettait à croire que je l’espionnais ? Et si ça la mettait en colère ? Avant même que j’ai pu amorcer un geste pour me relever, je l’entendis s'approcher de moi… et vis une main se tendre.

"Tout va bien?"

Me demanda l’immortelle. Je devais avoir l’air ridicule, j’aurais aimé me cacher six pieds sous terre… Dans les Enfers peut-être… Elle m’offrait son aide et me demandait si j’allais bien, alors que je l’avais dérangé. Cela devait l’agacer au fond, mais par politesse, elle essayait de ne rien montrer sans doute. C’était vraiment pas possible d’être aussi gourde… Yuka poussa un miaulement, pour me rappeler que j’aurais l’air encore plus bête à rester là sans rien faire. J’attrapai alors la main de l’inconnue et me relevai prestement, sans trop m’appuyer sur elle pour ne pas la faire tomber à son tour. Je regardai furtivement son visage, avant de baisser la tête et de fixer mon regard au sol. Elle était plus grande que moi, semblait avoir la trentaine. Elle avait un visage mature et posé. Des cheveux noirs entouraient son visage. Tout ce que j’avais vu de ses yeux, c’était qu’ils étaient de couleur foncée, mais je n’avais pas osé la fixer plus, de peur de paraître malpolie ou de la mettre mal à l’aise.

Par réflexe, je lissai mes cheveux de ma main, pour bien les rabattre sur mes oreilles légèrement pointues, qui me trahiraient ici dans les montagnes. Je tentai tant bien que mal de répondre à sa question, me confondant en excuses incompréhensibles :

”- Je… Je suis… désolée, je… je ne voulais pas… vous interrompre… Je… Excusez-moi… vraiment… Je… Je suis maladroite… Je… Je vais bien… Veuillez m’excuser !”

J’inclinai la tête en signe d’excuse, joignant mes mains et les gardant plaquées contre mon bas-ventre. Je sentis mon pouls s’accélérer en lui parlant, je devais sans doute avoir les joues rouges… Je devais faire pitié à voir… Une dernière fois, je tentai de m’expliquer nerveusement et timidement, sans pour autant oser la regarder en face :

”- Je... Je vous ai… entendu chanter et… Je ne cherchais pas… à… vous espionner… Je suis désolée… Mais… vous… vous aviez… une si belle voix… que… enfin… Pardonnez-moi…”





Spoiler:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 90 Messages : 178
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Jeu 10 Mai 2018, 18:33

Elle attrape ma main et s'en sert pour se relever. Elle baisse la tête et fixe son regard au sol. Ce devrait être une personne timide, qui n'ose pas me regarder dans les yeux. D'ailleurs, je ne me suis pas rendu compte de suite, mais lorsqu'elle est tombée, je remarque des oreilles pointues, ce qui signifie qu'elle est une Elfe. Ou du moins en partie. Mais je fais l'impasse là-dessus. Contrairement à la plupart des Fées, je respecte les Elfes. La haine n'est alimentée qu'au fil du temps, et je connais les idées reçues par cœur. Mais beaucoup d'Elfes n'ont rien de tout cela.

"Je… Je suis… désolée, je… je ne voulais pas… vous interrompre… Je… Excusez-moi… vraiment… Je… Je suis maladroite… Je… Je vais bien… Veuillez m’excuser !"

Je mets la paume de mes mains en direction du sol et au niveau en-dessous de ma poitrine et je baisse doucement mes mains, signe qu'il faut qu'elle se rassure, qu'elle se calme. Mais ses joues commencent à rougir, elle commence à paniquer. Je crois que mon chant est vraiment nécessaire.

"Je..; Je vous ai… entendu chanter et… Je ne cherchais pas… à… vous espionner… Je suis désolée… Mais… vous… vous aviez… une si belle voix… que… enfin… Pardonnez-moi…"

Je me mets à chanter pour qu'elle se calme. Ma douce voix est là pour cela. De plus, j'ai vu Crystal commencer à s'énerver face à un chat, qui semble être l'affilié de la fille que je tente de rassurer avec mon chant, et mon chant arrête cet hostilité. Une fois qu'elle est calmée, je termine mon chant et pose ma main sur mon épaule, pour mieux la rassurer.

"Ce n'est rien, jeune Elfe. Je suis déjà habituée à ce que l'on veuille entendre ma voix. Tu es venue parce qu'il y a des rumeurs par rapport à moi, n'est-ce pas?"

Après tout, peu d'Elfes, si ce n'est presque aucun ne souhaite aller à la Montagne pour entendre la voix d'une Fée. Je lui fais un sourire rassurant. Cela fait longtemps que je ne haïs plus les Elfes, que j'ai déjà compris que les Fées ne font que diaboliser les Elfes, seulement pour dire que Elfes et Fées sont ennemis. Ce n'est qu'au début de ma vie au Sanctuaire que je haïssais les Elfes, plus aujourd'hui. Je dirais même que certaines petites-amies que j'ai eu étaient en partie Elfes.
Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lolita H. Rosebury
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 15 Messages : 28
Couleurs : Lolita parle en MediumTurquoise (#48D1CC).
Yuka parle en MidnightBlue (#191970).
J'ai traversé le portail depuis le : 17/04/2018 et on me connaît sous le nom de : Noriiko. Mon nom est : Lola Rosebury. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC de Eiri. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hydro :3.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Ven 11 Mai 2018, 19:07
















❝ Le Chant de la Montagne ❞
~ RP avec Ketra Karina Gania ~
Couleur dialogue Lolita : mediumturquoise (#48D1CC)



À l’heure actuelle, je me demandais bien ce qui avait pu me pousser à venir. Quelle idée de vouloir écouter une chanteuse des montagnes et de se cacher pour ne pas qu’elle me voit… J’avais l’impression au final de l’avoir épié, ce qui n’était pas très correct. Je ne me sentais pas très à l’aise à cause de ça, sans compter que j’avais maintenant l’air complètement ridicule. Au final, j’avais été punie car ma maladresse habituelle m’avait une fois de plus rattrapé et fichu la honte. Je m’étais étalée à terre à cause d’une fichue ronce sortie de terre et ça avait dérangé l’immortelle, qui avait arrêté de chanter pour venir m’aider. J’étais obnubilée par ce qu’elle devait penser de moi… Je suppose que se faire espionner par une inconnue, qui en plus la dérangeait en pleine balade, qui bégayait en lui parlant, ne devait pas beaucoup lui plaire… J’étais sûre qu’elle me prenait pour une imbécile et que ça l’énervait…

Yuka, elle, s’était trouvée un ennemi naturel, en la personne d’un chien rouge plus imposant qu'elle. Elle feulait et ses poils étaient hérissés. C’était elle qui m’avait poussé à venir ici et au final, elle aussi se retrouvait dans une situation délicate. *Désolée Yuka, on aurait mieux fait de rester sagement à la maison*, pensais-je à son intention. En tant qu’affilié, nous pouvions plus ou moins communiquer par télépathie dirons-nous. Elle savait ce que je pensais et vice-versa. Parfois, ça pouvait être embêtant d’ailleurs, car ma chatte avait l’habitude de me sermonner dès qu’elle entendait des pensées qui lui déplaisaient. Elle n’aimait pas quand je me dénigrais toute seule notamment.

Alors que je me confondais en excuses, bégayant et rougissant, la Fée me fit signe de me calmer et d’arrêter de paniquer avec ses mains. Mais c’était plus fort que moi, je… je stressais dès que je devais parler, surtout à des inconnus. J’étais terrifiée à l’idée de dire des bêtises, de passer pour une idiote ou d’être désagréable. Et au final, j’étais de toute façon désagréable, puisque ma timidité me faisait bégayer, rougir et esquiver le regard des autres… Et aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle, je baissais encore les yeux, et je sentais que mes joues brûlaient. Mon coeur battait la chamade et je me triturais nerveusement les doigts, même en essayant de les garder plaqués contre moi sans bouger.

Et aussi étrange que cela puisse paraître, la jeune femme se remit à chanter. L’on sentait dans sa voix une volonté d’apaiser les esprits. Je relevai les yeux timidement vers son visage, fixant ses lèvres quelques instants, regardant la manière dont les mots en sortaient naturellement. Mon coeur cognait moins curieusement. Les rumeurs étaient fondées, son “pouvoir” marchait sur moi.

"Ce n'est rien, jeune Elfe. Je suis déjà habituée à ce que l'on veuille entendre ma voix. Tu es venue parce qu'il y a des rumeurs par rapport à moi, n'est-ce pas?"

Et flûte, elle avait aperçu mes oreilles… D’instinct, je repassai ma main dans mes cheveux, au niveau de mes oreilles. Mais… n’était-elle pas hostile aux Elfes ? C’était étonnant, si l’on considérait la guerre millénaire entre ces deux peuples de la nature. Et qu’en penserait-elle si elle apprenait que j’étais un mélange de deux ennemis naturels ? Sans doute réagirait-elle comme tout le monde et me considérerait-elle comme une erreur… C’était comme ça depuis ma naissance… On s’était toujours moqué de moi et je n’avais jamais vraiment trouvé d’amis…

*Allez Lola, fais un effort et parle-lui ! Regarde, elle te pose des questions, elle ne te veut aucun mal !*, m’intima Yuka en sautant sur mon épaule. Sans doute jugeait-elle que je partais trop loin dans mes pensées. Je savais qu’elle détestait que je m’enfonce dans mes sombres souvenirs. Timidement, je tentai de répondre d’une petite voix tremblante :

”- Je… J’ai entendu parler de vous. Les gens…. racontent que vous… vous avez une voix capable… d’apaiser… peines et colères… Je… j’étais… curieuse… d’entendre… Mais… Je ne voulais pas… vous déranger…

- Excusez-la, elle est très timide. Mais c’est ce qui fait son charme. Allez, présente-toi Lola, ne sois pas malpolie.

- Je… Je m’appelle Lolita Hope Rosebury. Je suis… bien une Elfe comme… vous l’avez deviné. Mais… à moitié seulement…

- Appelez-la Lola. Et vous, qui avez une si douce voix, quel est votre nom ?”

Heureusement que Yuka était là, car seule, j’étais trop pétrifiée par le trac. Quand je m’emmêlais, elle prenait la parole et me remettait sur le droit chemin. La présence de mon affilié avait quelque chose de rassurant. Joignant mes mains devant moi pour éviter de les bouger nerveusement dans tous les sens, je tentai de m’exprimer à nouveau :

”- On… On raconte… un tas de choses sur… vous… Les Fées disent aussi… que… vous êtes… immortelle… et… enfin… voilà…”

Je baissai le regard, ne sachant pas si j’avais bien fait d’aborder le sujet des rumeurs. Était-elle au courant de tout ce qui se racontait sur elle ? Comment le prenait-elle ? Si ça se trouve, elle n’aimait pas en parler et je la gênais…




Spoiler:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 90 Messages : 178
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Ven 11 Mai 2018, 19:54

Elle repasse sa main dans ses cheveux, au niveau de ses oreilles, comme si c'était par réflexe. Son chat saute sur son épaule et me répond timidement. Son stress a pu être bien atténué.

"Je… J’ai entendu parler de vous. Les gens…. racontent que vous… vous avez une voix capable… d’apaiser… peines et colères… Je… j’étais… curieuse… d’entendre… Mais… Je ne voulais pas… vous déranger…

Excusez-la, elle est très timide. Mais c’est ce qui fait son charme. Allez, présente-toi Lola, ne sois pas malpolie.

Je… Je m’appelle Lolita Hope Rosebury. Je suis… bien une Elfe comme… vous l’avez deviné. Mais… à moitié seulement…
"

A moitié? Elle est donc une sang-mêlée. Mais l'être qui a engendré une telle personne est de quelle espèce? Même s'il est rare, il est possible que ce soit une Fée, ce qui fait qu'elle serait considérée comme étant une personne contre-nature. Je connais la peine d'être considérée comme contre-nature, les humains considérant l'homosexualité comme étant contre-nature, pensant que l'amour ne sert qu'à faire des enfants. M'enfin, pour revenir à la nature de la jeune femme, je peux imaginer n'importe quel espèce qui a engendré cette femme avec l'Elfe. Rien n'est impossible.

"Appelez-la Lola. Et vous, qui avez une si douce voix, quel est votre nom ?

Je m'appelle Ketra Gania.
"

Il est inutile d'évoquer mon prénom sur Terre. Je ne sais pas si elle voudrait y aller. Donc, elle peut parfaitement se contenter de mon prénom au Sanctuaire et de mon nom de famille.

"On… On raconte… un tas de choses sur… vous… Les Fées disent aussi… que… vous êtes… immortelle… et… enfin… voilà…"

Je ne peux m'empêcher de sourire. Les rumeurs sur moi sont plus répandus que je ne le pensais. Je pense même qu'on appelle cette rumeur "La Fée Immortelle". Et tout ce qui est dit, du moins ce que j'ai entendu, est vrai.

"Je suis bien immortelle. Malgré mon apparence, j'ai en réalité 843 ans. J'ai même déjà vécue aux côtés des humains au début de ma vie, Tout ce que j'ai entendu par rapport à moi sont vrais, mais peut-être que je n'ai pas entendu des choses qui se révèleront fausses."

Cela ne fait pas si longtemps que j'entends les rumeurs. Peut-être qu'il dure plus longtemps que je ne le pensais, ce qui est très probable car j'ai un doute sur le fait que la rumeur n'apparaît qu'il y a quelques années alors que je le fais depuis huit siècles. En même temps, je ne vais sur Skyworld que pour les quêtes et je ne vais pas souvent vers Chloris. Donc les zones urbaines peuvent très bien connaître ce mythe alors que je ne l'ai pas entendu. Sauf dans mon village qui me connaît sur le bout des ongles.

D'ailleurs, elle m'a racontée qu'elle n'est qu'à moitié Elfe. Ma curiosité commence à me piquer. Beaucoup de Fées ne voudront pas savoir, car ils sont hostiles envers les Elfes. Mais moi, je ne juge personne. Je déteste les Démons, mais jamais je ne me permettrai de me moquer d'eux, car cela contraste avec ma nature d'Ange.

"D'ailleurs, vous m'avez raconté que vous n'êtes qu'à moitié Elfe. Ce n'est pas la nature de sang-mêlée le problème, moi-même j'en suis une. Mais vous êtes croisé avec quel espèce, si cela n'est pas indiscret? Vous pouvez ne pas répondre, et je ne vous jugerai pas, promis."

Peut-être que ma curiosité va trop loin. Crystal me connaît, je ne dis aucun mensonge dans ce que je dis. Je me permets de cacher la vérité, mais pas de mentir.
Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lolita H. Rosebury
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 15 Messages : 28
Couleurs : Lolita parle en MediumTurquoise (#48D1CC).
Yuka parle en MidnightBlue (#191970).
J'ai traversé le portail depuis le : 17/04/2018 et on me connaît sous le nom de : Noriiko. Mon nom est : Lola Rosebury. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC de Eiri. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hydro :3.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Dim 13 Mai 2018, 16:22
















❝ Le Chant de la Montagne ❞
~ RP avec Ketra Karina Gania ~
Couleur dialogue Lolita : mediumturquoise (#48D1CC)



Cette rencontre en montagne avec une Fée immortelle chantant même lorsqu’elle se savait entendue avait le don de me stresser et de faire ressortir ma timidité. Face à elle, je n’étais qu’une fille insignifiante, je n’avais pas son expérience de vie, je n’avais pas son courage de chanter devant un public. Je n’étais sans doute qu’une petite fille à ses yeux, elle était immortelle et vivait depuis des siècles, tandis que je n’avais que 19 ans, j’avais encore tout à apprendre de la vie. En plus, je m’étais ridiculisée en essayant de me cacher et en tombant maladroitement à terre. Elle devait penser que j’étais vraiment une gamine immature…

Heureusement, Yuka était là avec moi et elle m’aidait à donner un sens à cette conversation confuse. Elle prenait la parole, posait des questions, elle créait une conversation structurée malgré mes bégaiements. Après m’être présentée, elle se présenta à son tour. Elle s’appelait Ketra Gania. Et je n’avais pas fini d’en apprendre sur elle. Je lui parlais des rumeurs dont j’avais eu vent, mais m’arrêtais car j’eus peur qu’elle prenne mal ma curiosité involontaire. Peut-être n’aimait-elle pas qu’on parle d’elle dans son dos après tout, peut-être qu’elle n’aimait pas que les gens parlent de sa vie et répandent des ragots ? Mais bien vite, elle confirma d’elle-même tout ce qui se disait sur son compte :

"Je suis bien immortelle. Malgré mon apparence, j'ai en réalité 843 ans. J'ai même déjà vécue aux côtés des humains au début de ma vie, Tout ce que j'ai entendu par rapport à moi sont vrais, mais peut-être que je n'ai pas entendu des choses qui se révèleront fausses."

Ainsi donc, elle était déjà au courant de tout. Mais cela ne la gênait pas ? Ceci dit, il était difficile de faire taire les gens… Pour ma part, j’aurais préféré qu’on m’oublie, car j’avais toujours été la cible de moqueries. Que l’on parle de moi me gênait. C’était pour cette raison que je me faisais toujours très discrète. Mais je n’étais pas à sa place, chacun faisait ce qu’il voulait. Si cela ne la dérangeait pas, je n’avais aucun droit d’émettre mon avis.

Pour le reste, plusieurs choses me marquèrent. Les Fées n’étaient pas immortelles, n’est-ce pas ? D’où tenait-elle cette immortalité ? Peut-être avait-elle du sang de Vampire qui coulait dans ses veines ? C’était l’une des seules races que je savais immortelle. Mais j’étais loin de tout savoir, alors ce n’était que des suppositions, j’avais sans doute tout faux d’ailleurs… Et… elle disait avoir vécu aux côtés des humains. Si j’en croyais son âge, c’était à l’époque médiévale qu’elle avait vécu sur Terre. Tout devait y être tellement différent du Sanctuaire. La population humaine était bien différente de nous. *Pose-lui des questions, n’hésite pas. Elle a l’air toute disposée à te parler.*, m’intima mon affilié.

Tandis que je réfléchissais à tout ce qu’elle avait dit, l’immortelle me posa des questions :

"D'ailleurs, vous m'avez raconté que vous n'êtes qu'à moitié Elfe. Ce n'est pas la nature de sang-mêlée le problème, moi-même j'en suis une. Mais vous êtes croisé avec quel espèce, si cela n'est pas indiscret? Vous pouvez ne pas répondre, et je ne vous jugerai pas, promis."

Alors que me plonger dans mes réflexions m’aidaient à chasser la nervosité, ses interrogations eurent le don de me surprendre. Elle semblait s’intéresser à moi. Elle n’avait pas l’air de vouloir se moquer, elle avait l’air… bienveillante. Évidemment, certaines personnes ne s’étaient jamais moquées de moi… Mais en général, je leur étais indifférente. Je n’étais pas très habituée à ce qu’on prête attention à moi, alors même que je prenais toutes les précautions du monde pour être invisible. Mes joues s’empourprèrent au moment de répondre. Bien qu’elle ait tenté de me rassurer, je craignais sa réaction. Elle avait tout de même l’air d’accepter les Elfes et elle était une Fée. Mais il me restait tout de même une petite appréhension… Je finis par répondre timidement, butant sur les mots :

”- Je… Je suis… une Elfe… mais également… une… Fée… Mon père était Elfe et c’est ma mère… qui était Fée.

- Ne trouvez-vous pas cette guerre entre races stupide ? Après tout, l’amour ne se limite pas à une question de race.”

Yuka était intervenue en sentant ma gêne. Elle avait tenté de désamorcer toute réaction de rejet. Je ne savais pas comment la remercier pour sa diversion. *Si tu veux me remercier, fais connaissance avec elle. Allez, c’est à ton tour de parler !*. Avec elle, j’étais obligée de passer au-dessus de ma nervosité. Elle me forçait à aller vers les autres. Suivant ses conseils, je pris mon courage à deux mains et me fis violence pour faire part de mes interrogations à ma nouvelle connaissance :

”- Je… Je me posais… des questions… à votre sujet. D’où… d’où tenez-vous votre… immortalité ? C’est… à cause de… votre nature de… Sang-Mêlée ?”

Je m’interrompis, ayant peur de la froisser. Peut-être qu’elle n’aimait pas parler d’elle ? Peut-être que mes questions étaient indiscrètes ? Pourvu qu’elle ne le prenne pas mal… Aussitôt, je m’excusai d’une petite voix :

”- Excusez-moi… Je… Je ne veux pas… vous poser des questions gênantes… Dites-moi si… si vous permettez de continuer… avec mes… questions…”




Spoiler:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 90 Messages : 178
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Dim 13 Mai 2018, 16:47

Ses joues se mettent à rougir. Je tente tant bien que mal avec divers gestes de la rassurer. Sa timidité semble être très importante. Après, ce n'est qu'une proposition, et je ne lui oblige pas à répondre. Si elle ne veut pas répondre, tant pis, je n'insisterai pas.

"Je… Je suis… une Elfe… mais également… une… Fée… Mon père était Elfe et c’est ma mère… qui était Fée."

Alors elle est aussi en partie Fée. C'est bien ce qui me semblait. L'union de deux races qui se haïssent, ce qui donne un sang-mêlé considéré comme étant contre-nature, alors que c'est les Hommes qui sont contre-natures. Je sais ce que cela fait d'être considérée comme étant contre-nature. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurais fait en sorte qu'il y ait la paix entre Elfes et Fées. Mais ma voix semble loin d'être suffisante. Il est difficile de jouer le rôle de médiateur pour qu'Elfes et Fées soient en paix.

"Ne trouvez-vous pas cette guerre entre races stupide ? Après tout, l’amour ne se limite pas à une question de race.

Je suis d'accord. Moi-même j'ai aimée certaines Elfes. Elfes et Fées peuvent très bien partager la forêt et vivre en tout symbiose et harmonie. Mais leur haine dure plusieurs millénaires, se transmet de génération en génération et alimente des idées reçues haineux que je ne peux pas arrêter, malheureusement.
"

Ai-je raison de parler de toute cela? Je pense que cela est suffisant pour dire ce que j'en pense de toute cette histoire.

"Je… Je me posais… des questions… à votre sujet. D’où… d’où tenez-vous votre… immortalité ? C’est… à cause de… votre nature de… Sang-Mêlée ? Excusez-moi… Je… Je ne veux pas… vous poser des questions gênantes… Dites-moi si… si vous permettez de continuer… avec mes… questions…

Ne vous inquiétez pas. C'est bien ma nature de Sang-Mêlée qui me permet de me rendre immortelle. Si on retire ma résurrection en Ange, j'ai du sang de Dragon Argent dans mes veines. Je peux même me transformer en Dragon Argent si vous le souhaitez.
"

Cela ne se voit pas, mais des écailles commencent à apparaître au niveau de mon cœur. Ces apparitions sont assez lents pour que je puisse annuler ma transformation, car une fois que les écailles atteignent mon dos, je ne peux plus rien empêcher. C'est moi qui ai voulu du début de transformation, après tout je l'ai maîtrisé, mais cette transformation a des limites.
Sang-Mêlé Elfe & Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lolita H. Rosebury
Sang-Mêlé Elfe & Fée
Coeurs : 15 Messages : 28
Couleurs : Lolita parle en MediumTurquoise (#48D1CC).
Yuka parle en MidnightBlue (#191970).
J'ai traversé le portail depuis le : 17/04/2018 et on me connaît sous le nom de : Noriiko. Mon nom est : Lola Rosebury. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC de Eiri. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hydro :3.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Mer 16 Mai 2018, 17:57
















❝ Le Chant de la Montagne ❞
~ RP avec Ketra Karina Gania ~
Couleur dialogue Lolita : mediumturquoise (#48D1CC)



Tenir une conversation avec quelqu’un était pour moi une source de stress immense. Quand je voyais les gens autour de moi discuter entre eux sans le moindre soucis, je me disais que j’étais vraiment bizarre. Ce n’était pas normal d’être effrayée à ce point. Encore aujourd’hui, je venais de prouver une fois de plus que je ne saurais jamais me comporter normalement. Quel boulet je faisais… je bégayais tout le temps, alors même que mon interlocutrice faisait tout pour me rassurer. Elle arborait une attitude bienveillante alors que j’étais incapable de regarder son visage plus de 10 secondes. Que pensait-elle de mon attitude ? Soit elle se disait que j’étais vraiment malpolie, soit elle se disait que j’étais complètement folle…

J’eus un coup de stress supplémentaire lorsqu’elle s’enquit de mon hybridation. J’avais précisé être seulement demi-Elfe, du coup ça avait dû l’intriguer. J’avais eu peur de sa réaction face à ma révélation… Elle était Fée, elle avait forcément des a-priori sur les Elfes et les enfants nés de cette union contre-nature, non ? Pourtant, le fait qu’elle ne m’avait pas rejeté en bloc en découvrant mes oreilles était rassurant, mais c’était plus fort que moi, j’angoissais pour tout et n’importe quoi… J’avais tout de même osé parler de ma double-race et Yuka avait tout de suite attaqué sur la stupidité de la gue-guerre. Quelque part, elle m’avait sans doute sauvé la mise. La réponse de Ketra eut pour effet de me soulager :

Je suis d'accord. Moi-même j'ai aimée certaines Elfes. Elfes et Fées peuvent très bien partager la forêt et vivre en tout symbiose et harmonie. Mais leur haine dure plusieurs millénaires, se transmet de génération en génération et alimente des idées reçues haineux que je ne peux pas arrêter, malheureusement."

La triste vérité était que rien ne pouvait empêcher les Elfes et les Fées de se détester. Nous étions pourtant deux peuples de la nature… Pourquoi se déchirer pour une forêt, alors que la nature était vaste et qu’il y avait bien assez de place pour tout le monde ? Pourquoi empêcher les amours de se former ? Pourquoi rejeter les enfants issus de ces amours interdits ? Ces questions, je me les étais toujours posée. Tout aurait été plus simple pour moi si les choses avaient été différentes. Peut-être que j’aurais des amis. Peut-être même que je ne serais pas aussi timide et que j’aurais pu réaliser mes rêves…

*Lola, c’est pas le moment de rêvasser ! Arrête de ressasser le passé et concentre-toi sur ton présent. Ce n’est que comme ça que tu pourras te forger le futur que tu souhaites.*, me gronda Yuka. C’était comme ça que j’avais décidé de lui poser quelques questions, m’arrêtant cependant par peur de demander des choses qui la gêneraient. Ceci dit, comme tout à l’heure, l’immortelle me rassura et répondit :

Ne vous inquiétez pas. C'est bien ma nature de Sang-Mêlée qui me permet de me rendre immortelle. Si on retire ma résurrection en Ange, j'ai du sang de Dragon Argent dans mes veines. Je peux même me transformer en Dragon Argent si vous le souhaitez."

Cela faisait beaucoup d’informations à assimiler. Elle était Sang-Mêlée Fée et Dragon d’argent… ressuscitée en Ange. Et donc… c’était cette partie Dragon Argent qui lui permettait d’être insensible au temps qui passait. Mais… n’était-elle pas née au Sanctuaire ? Si elle était devenue une Ange, elle était donc morte une première fois ? Comment c’était possible ? Pourquoi ne pas être restée auprès des Humains ? Pourquoi y avoir vécu en fin de compte ? Tout cela restait assez obscur, mais j’avais peur d’aller trop loin en le lui demandant. Je préférai donc me concentrer sur sa proposition. Timidement, je repris la parole, en tâchant de ne pas bafouiller - mais une fois de plus, c’était raté… :

”- C’est… c’est pas courant de croiser un Dragon Argent. Vous… vous maîtrisez cette transformation… sans… sans que ça… vous fasse mal ? Je… Je n’ai jamais vu… de Dragon… Alors si… si vous voulez… Comme vous me le proposiez… Je… Je veux bien voir… s’il-vous-plaît.”

J’avais un peu moins bafouillé, mais j’étais encore loin du compte. Je sentais Yuka qui riait intérieurement, mais ce n’était pas drôle. Je ne comprenais pas comment elle faisait pour s’amuser d’une telle situation alors que j’avais juste l’air ridicule et que c’était à cause de ça que je n’arrivais pas à me faire d’amis. J’aurais aimé poser d’autres questions à Ketra, mais le problème, c’était que je ne savais lesquelles je pouvais poser. J’avais peur de paraître indiscrète et de la mettre en colère. J’avais un don inné pour être maladroite en plus, même quand je ne le voulais pas. Ma chatte resserra une griffe sur mon épaule, pour me faire réagir et pour me signifier que je devais prendre mon courage à deux mains. Je décidai alors de l’interroger, après une grande inspiration, le coeur battant et les joues rouges :

”- Euh… Au vu de votre âge… Vous avez peut-être… vu les débuts de la guerre entre Elfes et Fées… non ? C’est… C’est stupide de se déchirer… alors que la nature est assez vaste pour tout le monde… Et… Les autres Fées… elles ont dû… vous regarder bizarrement… à cause de vos relations amoureuses avec les Elfes… On a dû dire… beaucoup de choses méchantes…”

J’avais l’impression d’avoir couru un 100m tant mon coeur battait. Mais pour une fois, je n’avais pas agité mes mains dans tous les sens. Au moins y avait-il un progrès, même si j’étais toujours Miss Baffouillage...




Spoiler:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 90 Messages : 178
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} | Mer 16 Mai 2018, 19:23

Une union considérée comme contre-nature, Elfe et Fée. Alors qu'il n'en est rien. Ce n'est qu'une haine alimentée par les générations qui fait qu'on considère cet union comme contre-nature. Lola reprend la parole mais bafouille encore.

"C’est… c’est pas courant de croiser un Dragon Argent. Vous… vous maîtrisez cette transformation… sans… sans que ça… vous fasse mal ? Je… Je n’ai jamais vu… de Dragon… Alors si… si vous voulez… Comme vous me le proposiez… Je… Je veux bien voir… s’il-vous-plaît."

Si c'est ce qu'elle veut. Cela fait plus de 800 ans que cette transformation ne me fait plus mal. Donc je laisse mes écailles se répandre sur tout mon corps. Mes ailes et ma queue se mettent à pousser, mon visage s'écaillent et s'allongent, je grandis... ma transformation finit par s'effectuer.

"Euh… Au vu de votre âge… Vous avez peut-être… vu les débuts de la guerre entre Elfes et Fées… non ? C’est… C’est stupide de se déchirer… alors que la nature est assez vaste pour tout le monde… Et… Les autres Fées… elles ont dû… vous regarder bizarrement… à cause de vos relations amoureuses avec les Elfes… On a dû dire… beaucoup de choses méchantes…"

Oui, c'est vrai. Quand on me voit être en couple avec une Elfe, on me regarde mal. On me dit du mal. Cela est inévitable. Mais quand je vivais avec les humains, j'ai dû cacher mon homosexualité car je tenais à ma vie, car je pensais que la vie est courte et que l'homosexualité était interdit, considéré comme un crime contre-nature. Donc, c'est pire. Et pour ce qui est de la guerre, j'étais pas encore née. La guerre est millénaire, je n'ai que 843 ans. Je n'ai assisté qu'à la mésentente. C'est tout.

"Je n'étais pas encore née quand les Elfes et les Fées ont commencé à se disputer. La guerre est millénaire. Huit siècles de vie ne suffisent pas pour connaître le début de la guerre entre les Elfes et les Fées. Et concernant les regards et les paroles à cause de mes relations que j'ai eu avec des Elfes, dis-toi que ce n'est pas grand chose, qu'au fond, ce que tu dois subir n'est pas grand chose. Car à l'époque où je vivais avec les humains, l'homosexualité était interdite, considérée comme crime contre-nature et passible de la peine de mort. Je suis homosexuelle, et je ne peux pas aimer les hommes. Donc, quand j'étais en couple avec une humaine, c'était se cacher ou mourir. Mais on finit par découvrir notre cachette et j'ai été exécutée, brûlée vive. Donc, les moqueries ne valent que peu par rapport à la peine de mort qui plane sur la tête."

La comparaison semble nécessaire pour lui faire comprendre que recevoir des moqueries est mieux que d'être contraint de se cacher pour vivre. Elle a besoin de relativiser.




Contenu sponsorisé
Re: Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania} |

 
Le Chant de la Montagne {feat Ketra Karina Gania}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Montagnes-
Sauter vers: