Partagez | 
 

 If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 60 Messages : 99
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥.
Re: If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël | Dim 03 Sep 2017, 17:51

Dylan & Alexiël

Dylan observait le visage de son interlocuteur et il fut rassuré de voir un certain dégoût face à sa question. Au moins était-il un prédateur avec un peu de bon sens. Enfin, façon de parler, puisque c'était le boulot du policier d'arrête les méchants. Pourtant sans preuves, il ne pouvait rien faire contre cet homme et il ne voulait surtout pas le provoquer plus que nécessaire, car s'il avait bien appris une chose dans son métier, c'est de ne jamais pousser les gens à bout ou à faire quelque chose regrettable. Même si la personne en face est clairement quelqu'un qui méritait de pourrir en prison. C'est pourquoi Dylan avait décidé de quitter l'endroit. Il ne pouvait pas l'arrêter, alors à quoi bon? Et puis, toute cette situation commençait franchement à tourner en rond. Il servait à quoi de rester alors qu'il ne se passe rien? C'est ce qu'il pensait, mais ce ne fut pas le cas du monstre en face de lui.

- Eh bien, je n'aurais pas imaginé que tu aies l'audace de fuir lâchement juste sous mes yeux et qui plus est sans essayer de m'arrêter car entre toi et moi, on sait parfaitement tous les deux que je ne suis pas un innocent. Mais tu ne m'as pas pris en flagrant délit. Je suppose que ce doit être ta raison.

Tu restes là à le regarder pendant quelques secondes, puis tu ris. Un rire qui sonnait vide, mais aussi amusé. Il pouvait bien penser ce qu'il voulait de sa personne, il s'en fichait. Mais fuir lâchement? Sérieusement? En quoi Dust fuyait-il lâchement? Ça ne lui servait à rien d'attendre qu'il se passe quelque chose. Alors il se marrait. Il se moquait de cet homme qui se pensait clairement supérieur et intéressant. Alors que non.

- Sérieusement? Lâchement? Je ne peux pas t'arrêter, je n'ai aucune preuve contre toi. Je m'en vais simplement parce que tout ça tourne en rond et ça m'ennuie. Tu voudrais que je reste? Très bien. Donnes-moi seulement une bonne raison de rester en compagnie d'un prédateur comme toi.

Il avait laissé tomber le vouvoiement, parce qu'il en avait franchement marre. Il avait envie de rentrer chez lui, panser cette blessure et retrouver sa petite fille. Dylan posa son regard froid sur l'homme en face de lui, en laissant ses ailes déployées. Il croisa ses bras et il tenta de faire attention à sa main blessée. Il attendait, parce que bien qu'il aie vraiment envie de foutre le camp, il se devait bien d'attendre la raison qui poussait cet homme à l'insulter ainsi. Vraiment, il trouvait ça ridicule, c'est comme s'il avait affaire à un enfant. C'était l'impression qu'il avait en ce moment. Pourquoi lui reprocher de partir? Sûrement n'avait-il rien d'autre à faire, le pauvre.

- En fait, t'attends quoi de moi? De toute façon, aussitôt que tu auras eu satisfaction, tu te lasseras tout simplement. Tu me jetteras telle une vulgaire chose. C'est tellement facile de savoir ce que pensent les gens comme toi.

Puis il osa. Dust s'avança vers lui, toujours les bras croisés et s'arrêta à un doigt de lui. Leur proximité le répugnait et il tentait tant bien que mal de repousser cette révulsion. Leur nez se touchait presque et un sourire étira les lèvres du policier.

- Tu voudrais que je t'arrête, c'est ça?

Il voulait jouer la séduction? Très bien. Par contre, il ne gagnerait pas, tout simplement parce que ça laissait le mythologique indifférent. Il resta là, jouant avec le feu, mais prêt à toute éventualité.
© 2981 12289 0




Ligues et Fans Clubs:
 
Sang-Mêlé Wendigo & Baudroie abyssale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alexiël Charon Yggdräsil
Sang-Mêlé Wendigo & Baudroie abyssale
Coeurs : 15 Messages : 45
Couleurs : #997aa1
J'ai traversé le portail depuis le : 08/05/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Alexiël Charon Yggdräsil . Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Giulio di bondone & Shuu Tsukiyama ♥ et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même.
Re: If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël | Mer 20 Sep 2017, 21:09

If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~
J'ai toujours pensé que les policiers pouvaient agir par intuition même si cela impliquait de prendre des risques et d'arrêter temporairement quelqu'un qu'ils suspectaient pour tout de suite réaliser un interrogatoire et des investigations sur le terrain. Je suis sûr que tu peux tomber par chance sur une infime preuve si tu te mettais à ratisser la ville pour tomber sur les lieux du crime.

La provocation était toujours présente et se plaisait à revenir à la charge par tes soins car cela t'amusait tout autant que lui semblait-il de le voir riposter à tes piques. S'il s'ennuyait vraiment et que tu étais aussi insignifiant que cela à ses yeux, il n'aurait pas pris la peine de se retourner et de prendre le temps d'entendre une réponse de ta part. Et tu ricanas, d'un air névrosé, pour aucune raison apparente si ce n'est la deuxième remarque pertinente de l'autre homme. Oui, tu n'agissais que pour tes propres intérêts et alors ? Tu ne voyais pas où étais le mal, de penser à soi, de prendre soin de soi.

Que tu me divertisses ~ Je ne bosse pas ce soir alors j'essaie d'occuper mon temps libre comme je peux vois-tu ? Et alors ? Qui en ce monde n'agit pas au fond un minimum pour ses propres intérêts ? Personne n'est capable de se dédier entièrement corps et âme à autrui sans ne jamais rien recevoir en retour. Nous ne vivons que de communications et d'échanges profitables à des degrés variés. Il nous faut absolument recevoir quelque chose même si cela est maigre pour ressentir au moins un peu de satisfaction sinon la frustration risque de se profiler à l'horizon et je ne pense pas qu'il existe quelqu'un capable de jouir de ce genre de sensation désagréable. Même toi tu agis pour ton propre profit en prétendant être flic.

L'autre homme décida finalement de retourner dans le jeu de la séduction en se rapprochant dangereusement de toi et tu lui rendis goulument son sourire narquois lorsque son visage frôla le tien. Tu n'eus aucune gêne à caresser sensuellement un flanc de l'arrête de son nez du bout de tien et tu osas finalement à ton tour, guère effrayé par ses représailles, en empoignant soudainement son fessier pour le caresser et en lui décochant un violent baiser sur la commissure droite de ses lèvres. Une fois satisfait, tu le relâchas tout aussi vivement.

Pourquoi pas ? J'en profiterais pour croquer deux trois policier et te contempler en train de chercher des preuves pour me mettre derrière les barreaux ...

Tu ne continuas pas dans ta lancée car la fragrance si doucereuse de son sang coagulé au niveau de sa main meurtrie attira finalement ton attention à cause de votre proximité et tu t'emparas de celle-ci. Tu sortis voracement les crocs, respirant erratiquement car tu te fis violence à te contenir pour ne pas croquer dans cette chair onctueuse. Tu étais pourtant à deux doigts de lui arracher la paume mais tu détournas le visage et t'écartas de lui pour regagner une certaine stabilité.

Tu voulais une raison pour rester. Et si je te soignais la main accessoirement ?

Tu étais passé du coq à l'âne et alors ?




hrp • //



♥:
 
More ♥:
 
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 60 Messages : 99
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥.
Re: If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël | Sam 23 Sep 2017, 23:58

Dylan & Alexiël

- J'ai toujours pensé que les policiers pouvaient agir par intuition même si cela impliquait de prendre des risques et d'arrêter temporairement quelqu'un qu'ils suspectaient pour tout de suite réaliser un interrogatoire et des investigations sur le terrain. Je suis sûr que tu peux tomber par chance sur une infime preuve si tu te mettais à ratisser la ville pour tomber sur les lieux du crime.
- Tu penses que je peux faire ce que je veux, c'est ça? Ça pourrait s'apparenter à de l'abus de pouvoir puisque je suspecte tout le monde.


Lorsque l'autre homme rigola aux prochaines paroles de Dylan, celui-ci sut qu'il avait mis dans le mile. Certes, il n'y avait rien de mal à agir pour soi-même, mais le policier avait le sentiment qu'il était beaucoup plus monstrueux qu'il ne le laissait paraître à sa réaction. Comme il venait de luire dire, il se méfiait de tout le monde, mais ne pouvait pas tout simplement l'arrêter pour réaliser un interrogatoire. Les autres au poste le connaissait bien et s'il osait ramener une personne telle que lui sans raison autre que sa méfiance, il allait se faire rentrer dedans par ses collègues. Il a tendance à être beaucoup trop impulsif dans le cadre de son travail et tentait de se calmer de ce côté. Il n'était alors pas seulement question d'abus de pouvoir, mais l'autre n'avait pas du tout besoin de le savoir.

- Que tu me divertisses ~ Je ne bosse pas ce soir alors j'essaie d'occuper mon temps libre comme je peux vois-tu ? Et alors ? Qui en ce monde n'agit pas au fond un minimum pour ses propres intérêts ? Personne n'est capable de se dédier entièrement corps et âme à autrui sans ne jamais rien recevoir en retour. Nous ne vivons que de communications et d'échanges profitables à des degrés variés. Il nous faut absolument recevoir quelque chose même si cela est maigre pour ressentir au moins un peu de satisfaction sinon la frustration risque de se profiler à l'horizon et je ne pense pas qu'il existe quelqu'un capable de jouir de ce genre de sensation désagréable. Même toi tu agis pour ton propre profit en prétendant être flic.

Un simple sourire dépourvu d'émotions étira les minces lèvres de Dylan à ses paroles. Prétendre être flic... Ce qu'il omettait de dire, c'est qu'il était flic depuis 240 ans déjà - ce qui lui donna un coup de vieux. Alors, non, il ne prétendait pas être flic; il l'était. Pourtant, l'elfe trouvait amusant de parler avec des inconnus justement pour cette raison. Ils ne le connaissaient pas et il pouvait se languir de leur ignorance. Sachant ce qu'il valait, Dust ne fit pas attention à ses paroles. Alors que son interlocuteur caressait l'arrête de son nez avec le sien, l'elfe n'eût pas le temps de réagir à ses prochaines actions. Il ne s'était pas assez méfié et le voilà avec les mains d'un inconnu sur son fessier. Il reçu un violent baiser sur la commissure droite des sa fine bouche avant que l'autre ne le relâche aussi vivement qu'il l'avait empoigné. Dégoûté par ce geste, Dylan se laissa tituber par la violence de ce qui venait de se passer en s'essuyant les lèvres du revers de sa main intacte. Il jugea que ça ne valait pas la peine de cracher au sol, puisqu'il n'avait presque pas touché sa bouche.

- Pourquoi pas ? J'en profiterais pour croquer deux trois policier et te contempler en train de chercher des preuves pour me mettre derrière les barreaux ...

L'elfe ne répondit pas, car il en avait vraiment rien à foutre de ses collègues. Il avait déjà perdu les personnes les plus chères à son coeur - excepté sa petite fille, mais ça n'était pas passé loin - et il n'avait pas d'attachement particulier à ses coéquipiers. Est-ce que cela faisait de lui un sans-coeur? Certainement. Cependant, il en avait fini avec la pitié depuis trop longtemps.Dylan eut la preuve que l'homme face à lui était un prédateur. Il ne savait pas quel animal il était, mais la façon qu'il eut d'empoigner violemment sa main ensanglantée, les crocs sorties lui prouva que c'était un animal très dangereux. De toute façon, tout animal mythologique était, selon lui, un animal dangereux. Il l'observa tranquillement se faire violence pour ne pas lui arracher la paume et finit par pencher sa tête légèrement sur le côté. Il finit par lâcher la main du policier et s'éloigner, sûrement pour regagner une certaine contenance. C'était... Intéressant.

- Tu voulais une raison pour rester. Et si je te soignais la main accessoirement ?

Sa proposition déstabilisa quelque peu l'elfe.

- Et tu penses que je vais te faire confiance après ça?

Oui, il était plus que méfiant, mais il en avait toutes les bonnes raisons devant lui. Cet homme ne ferait qu'une bouchée de lui s'il baissait sa garde une seconde. Néanmoins, il devait bien avouer que ça ne lui ferait pas de tord. Il avait tout chez lui, mais il savait que sa fille ne dormirait pas à son arrivée et qu'elle serait inquiète de la présence de sang sur sa main. Dylan soupira, car la meilleure option pour ne pas inquiéter sa fille était de se laisser soigner. Avant toute chose, il devait connaître son prénom, pas pour le retourner contre lui, mais simplement parce qu'il en avait marre de ne pas savoir à qui il avait affaire.

- Si je te laisse me soigner la main, je veux d'abord savoir ton prénom. Et accessoirement où tu vas m'amener pour ça.

Il restait planté là, la tête légèrement penchée et les bras ballants. Il était las, mais il ne savait pas pourquoi si soudainement. Dylan jugea bon de donner son propre prénom en premier pour l'inciter à faire de même.

- Moi, c'est Dylan.
©️ 2981 12289 0




Ligues et Fans Clubs:
 
Sang-Mêlé Wendigo & Baudroie abyssale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alexiël Charon Yggdräsil
Sang-Mêlé Wendigo & Baudroie abyssale
Coeurs : 15 Messages : 45
Couleurs : #997aa1
J'ai traversé le portail depuis le : 08/05/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Alexiël Charon Yggdräsil . Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Giulio di bondone & Shuu Tsukiyama ♥ et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même.
Re: If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël | Hier à 22:11

If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~
Qui aurait cru que le policier accepterait ta proposition toute droit sortie de nulle part ? Si tu l'avais invité à se faire soigner la main par toi-même, ce n'était pas pour te vanter plus tard de t'être comporté en bon samaritain. Il y avait toujours des desseins emplis de noirceur dissimulés derrière chacune de tes actions. Cette invitation se révélait simplement être un moyen de demeurer plus longtemps à proximité de ses séduisantes arabesques. Tu continuerais de la sorte à te galvaniser de la splendeur de son corps que tu rêvais de parcourir du bout de tes phalanges mais également de sa présence que tu appréciais secrètement même si tu étais persuadé que ce n'était point son cas te concernant.

Sa chaleureuse paume s'extirpa fugacement de la tienne et c'est un grognement presque imperceptible et débordant de frustration qui fit tressaillir tes lippes. Une déglutition dévala lascivement le long de ta gorge tandis que ta langue caressa sensuellement ta lèvre inférieure. L'odeur de son carmin était d'un affriolant aphrodisiaque et autant dire qu'il s'agissait d'un véritable combat mental dont tu avais affaire. Tu réprimais incessamment la violence de tes pulsions meurtrières désireuses de s'engorger du délice de l'écrin de chair qu'il était à tes prunelles. Son interrogation te fit rouler des prunelles d'amusement. Bien sûr qu'il te ferait confiance, tu en étais persuadé. Tu étais certes un monstre sanguinaire mais tu lui avais parfaitement prouvé que tu étais capable de contenance rien que pour ses beaux yeux.

C'est Alexiël. Oh tiens, je peux t'appeler Dydy dans ce cas ? Je pensais que l'endroit serait évident. Mon appartement, cela coule de source. Nul besoin de se montrer méfiant, je ne vais pas te sauter dessus pour assouvir mes fantasmes. Je ne fais pas dans ce genre de crime. Je préfère largement quand c'est consentant.

Un rictus provocateur fleurit du bout de tes lippes et tu l'intimas finalement de te suivre. Vous n'étiez de toute manière pas très éloignés de ton appartement. Il ne fallut qu'une quinzaine de minutes pour y parvenir mais peut-être que la route fut longue et surtout opprimante pour Dylan à cause de la macabre symphonie que tu t'étais plu à chantonner durant toute la durée du trajet. Les clefs rapidement sorties de ton pantalon, tu déverrouillas et ouvris la porte. Le démon fut ensuite soigneusement invité à pénétrer dans les lieux qui étaient d'une propreté impeccable. L'intérieur se révélait être moderne et soigneusement rangé. Un petit sourire à présent condescendant au visage, tu conduisis le policier jusqu'au salon.

Fais comme chez toi. Assis-toi ou allonge-toi sur le canapé en attendant que j'aille prendre la trousse de soins d'urgence.

Ta silhouette s'éclipsa fugacement vers la salle de bain pour t'emparer de la boîte contenant tout le nécessaire au soin de sa blessure et lorsque tu le rejoignis, tu pris place à ses côtés et scellas ton emprise autour de son poignet. La proximité avec sa blessure était telle que l'odeur émanant des filets ensanglantés s'en écoulant lascivement te fit chanceler d'excitation. Un soupir s'extirpa sensuellement de tes lippes que tu rapprochas du satiné de son épiderme. Ta langue se galvanisa alors suavement de la saveur de son carmin. Une succulence si exquise que tes iris s'écarquillèrent brutalement, luisants d'une malsaine satisfaction tandis que ta respiration s'arma d'erratisme. Et alors que tu faillis mordre sauvagement son épiderme si alléchant, tu libéras sa paume de ton entrave et détournas la tête. Ta main se posa sur ton front et tu t'appliquas à reprendre ta contenance.




hrp • //



♥:
 
More ♥:
 
 
If you try to convince me that beauty is a good thing, you're loosing your time ~ feat Alexiël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Parc-
Sauter vers: