▲ My songs know where your demons hide. ▲ N I J I & E A R L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
« Fée »



Coeurs : 90 Messages : 155
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
MessageSujet: Re: ▲ My songs know where your demons hide. ▲ N I J I & E A R L   Dim 5 Avr 2015 - 12:29



Where it started.
❝Inside a world that someone sketched out, I don’t want to hurt you, remember me while it’s still vivid.❞

L
orsqu’Earl eut prononcé ses dernières paroles, Niji craqua. Les larmes coulaient déjà depuis quelques minutes, mais s’y joignirent des sanglots qui serrèrent le cœur du fae. Ce grand gaillard, pourtant toujours si calme et posé, pleurait, sanglotait comme un jeune enfant. Un petit garçon perdu, blessé, voilà ce qu’Earl avait face à lui à cet instant précis. Earl ne se départit cependant pas de son sourire. Au fond de lui, il était soulagé. Soulagé que Niji soit enfin lui-même, qu’il lui montre son vrai soi, qu’il se laisse aller à ses sentiments. Sans rien dire, Earl se rapprocha de lui et entoura ses épaules de son bras. Se voulant rassurant, il passait sa grande main dans son dos dans un geste réconfortant, laissant à son meilleur ami le temps de se calmer. Son meilleur ami, oui ; maintenant il était certain qu’il en était toujours ainsi. Et bons dieux, si vous saviez à quel point cela le rendait heureux…

« Je me sens pitoyable. Six années que j'ai vécu dans ce mensonge... Que j'ai cru que tu étais celui qui était responsable de mon malheur. Je m'étais trompé. »

Earl ferma les yeux, un petit sourire flottant toujours sur ses lèvres. Il ne répondit rien, serrant Niji contre lui silencieusement tout en écoutant ce qu’il avait à dire. Il ne parlait pas pour le laisser continuer, et le tenait pour lui montrer qu’il ne lui en voulait plus. Qu’il ne le jugeait plus. Ce n’était pas pour rien qu’il avait été celui dont il était le plus proche durant de longues années – en effet, il sentait à présent que l’elfe avait besoin de parler. D’évacuer, de se laisser aller. Comme lui-même l’avait fait auparavant. Il écouta le reste des paroles de Niji avec attention, sentant son cœur se serrer et se réchauffer au rythme de ses paroles et au fur et à mesure que son proche ami lui révélait ce qui pesait sur son cœur. Puis, leurs regards se croisèrent. Earl pouvait y lire tant de choses, contrairement à plus tôt. Il y voyait une myriade d’émotions, et de questions non-prononcées qui dansaient dans ses iris couleur de la forêt.

« Ca me soulage de savoir la vérité. J'aurais pu mourir sans le savoir. Merde Earl. On a gaspillé six ans. SIX ANS. J'ai été qu'un pauvre imbécile. Enfin maintenant je ne veux aucune vengeance. Même pour ton père, ton clan. Je ne m'en occupe plus. Je suis encore en train de me reconstruire. »

Earl rit un peu en entendant ces paroles. Il tapota le dos de son ami en souriant doucement tout en prenant un air moqueur. Cet air qu’il prenait quand il se moquait de lui-même.

« Ouais, tu n’es pas le seul à avoir été un imbécile. On fait bien la paire, tous les deux. » Il gloussa pour lui-même. « Mais bon… honnêtement, ces six années, on va les rattraper. Je vais pas te donner le choix, y’a pas moyen que je te laisse tranquille maintenant qu’on… » Earl s’interrompit un instant, ses yeux se perdants dans le vague tandis qu’il semblait chercher le terme le plus adéquat. « …est enfin réunis. »

Franchement, y’avait pas à dire, une telle chose était réellement… extraordinaire. Il avait toujours gardé espoir de manière enfantine, au fond de lui, qu’une telle chose se produirait. Mais alors là ! Cela dépassait de loin toutes ses attentes. De très loin.

« Oh la, si tu voyais Kaori, elle est devenue tellement belle. Elle ressemble de plus en plus à mon père. Oui mon père haha. Mais, je pense qu'il faut attendre un peu de la revoir... D'ailleurs, comment va Eden ? »

Le regard d’Earl s’éclaira lorsqu’il se rappela la petite fille aux cheveux assortis à ceux de son frère, tellement adorable avec ses joues rosées et ses grands yeux innocents. Le jeune homme avait eut un instinct fraternel très fort envers elle à l’époque. Il n’avait plus entendu parler d’elle depuis l’incident, et d’apprendre qu’elle était toujours… en forme, c’était simplement fantastique.

« Divins ! Mais oui, elle a du bien grandir depuis ! Elle était pas plus haute que trois pommes à l’époque. Alors que toi, tu as toujours été plus grand que ton âge. Quant à Eden, bah… il va bien, il en glande pas une en général, mais il est heureux je pense. Il s’est passé plein de trucs, mais lui s’en sort plutôt bien. »

Earl passa sous silence la position de mordu de son frère, que Niji n’avait jamais appris. A l’époque, c’était trop frais dans l’esprit des Hottenberg pour qu’il en parle même à son meilleur ami. Il le mettrait au courant un jour, cependant. Mais il ne mentait pas sur le fait qu’Eden allait bien. Il n’avait pas tant changé depuis leur enfance, d’ailleurs.
Earl sourit comme un idiot en fixant Niji, sa joie habituelle reprenant le dessus sans réelle surprise vu la tournure des évènements. Avec un ricanement, il jeta ses bras de chaque côté de Niji et le serra fort contre lui, le faisant basculer sur le dos, sur le sol de la cabane. Le fae se redressa ensuite au dessus de lui et aida Niji à se relever aussi.

« Punaiiise, ça va faire débile de dire un truc pareil mais ça faisait un bail que j’avais envie de faire ça. » Il sourit d’un air espiègle. « Mais dis donc, c’est que tu t’es remplumé, toi ! Tu mesures combien au fait ? »



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 
Administrateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
E. Niji Faräwell
« Administrateur »



Coeurs : 68 Messages : 230
Couleurs : LimeGreen & Grey
J'ai traversé le portail depuis le : 01/03/2013 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Elwin Niji Kagami Faräwell Actuellement je suis : Niji ? Amoureux ? Naaaan.... Il paraît que je ressemble à : Natural Gropius Harmonia (Pokémon) +Gaspard Ulliel (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Eva la pizza ♥
MessageSujet: Re: ▲ My songs know where your demons hide. ▲ N I J I & E A R L   Sam 6 Juin 2015 - 18:26


Niji & Earl

MY SONGS KNOW WHERE MY DEMONS HIDE


Ce n'était plus des enfants désormais. Six ans c'est long et sachez que six années dans la vie d'un homme, surtout entre la période d'adolescence et la période adulte, changeaient pratiquement l'individu, autant sur le plan physique que psychologique. Niji et Earl avait tout deux dépassé la vingtaine, ils étaient des adultes maintenant. Lorsqu'ils s'étaient quittés, ils étaient encore deux adolescents ébranlés par les catastrophes et meurtris. Pouvaient-ils fermer l’œil sur toute cette période de leur vie et repartir comme ils le souhaiteraient sur un nouveau départ et recouvrir cette relation qu'ils entretenaient auparavant ? Personne ne le savait, pas même eux. Malgré cela, rien ne les empêchaient de repartir ensemble, sur de bonnes bases. C'était un renouveau.

Niji prit l'initiative d'engager la discussion sur les membres de leurs familles respectives. Eden. Ce cher petit Eden. Comment allait-il depuis la dernière fois ? Voilà bien des années qu'il ne l'avait revu, sans doute il devait ressembler à Earl. Grand, brun aux yeux verts. Pour le moment, le sujet était parti sur Kaori. Chère petite soeur de Niji dont il se doutait qu'elle éprouvait de petites choses pour Earl à l'époque, mais il n'en avait jamais dit un seul mot. Ce n'était qu'une enfant après tout. En y repensant, un petit sourire se dessina sur ses lèvres pendant que son ami commença à parler d'Eden. Ce dernier allait bien, malgré tout ce qu'il a vécu, il a réussi à se détacher de l'époque et à s'épanouir en quelques sortes, même si selon son frère, il ne faisait quasiment rien de la journée.

Niji remarqua qu'il allait dire quelque chose qu'il tut rapidement. Il était vrai qu'Earl ne lui avait jamais parlé du fait qu'Eden avait été auparavant mordu par un vampire. Niji quant à lui, l'avait appris en observant Eden, un jour où ils attendaient patiemment que son frère revienne d'une petite course. Le petit garçon à l'époque lui avait fait jurer de ne rien dire car c'était une sorte de "secret" à conserver. En réalité, Earl et Emma avait été bien trop choqués par cela qu'ils faisaient tout pour protéger leur petit frère. Chose que Niji comprenait parfaitement, si Kaori avait elle-même été victime de cela, il ne lui en aurait pas parler tout de suite. Chassant ce souvenir, l'elfe leva les yeux vers son meilleur ami qui, d'une joie débordante, reprit exactement les mêmes mimiques qu'à l'époque : il le serra fort dans ses bras. Il fallait avouer que l'elfe faillit s'étouffer un peu.

▬ Punaiiise, ça va faire débile de dire un truc pareil mais ça faisait un bail que j’avais envie de faire ça. Mais dis donc, c’est que tu t’es remplumé, toi ! Tu mesures combien au fait ? avait-il exclamé.

▬ Haha si ça se trouve je suis plus grand que toi. Comme quoi l'élève aurait dépassé le maître ?

Niji éclata de rire et se posta en face d'Earl tout en levant sa main qui faisait des allers retour entre son front et celui de son ami. Il fut surpris de voir qu'ils faisaient pile la même taille : l'un ne dépassait pas l'autre.

▬ Mais attend... Tu fais 1m95 ?! Je fais aussi 1m95 ! Ca va très mal aller par contre...

Niji fit mine de prendre un air grave puis se mis à rigoler en donnant un petit coup sur l'épaule d'Earl. Il était heureux, heureux de voir qu'il était possible de revenir à ce qu'ils étaient avant. Non ce n'était pas ça. C'était plutôt le fait de pouvoir repartir sur un nouveau départ, sans haine, sans colère, sans douleur. L'elfe voulait le revoir depuis des années, lui demander de tout expliquer, mais il n'en avait jamais eu le courage car il avait peur d'entendre la vérité. D'entendre que oui, il l'avait fait volontairement bien qu'il eût l'intuition que ce n'était pas l'oeuvre de son meilleur ami. Il le savait au fond de lui, mais il avait toujours eu peur de découvrir une autre vérité.
Pour le moment, tout se passait bien. Niji se sentait revivre. Après avoir un peu plaisanté avec Earl, il observa l'état de la cabane et inspecta quelque recoin tout en tapant sur la structure.

▬ Tu sais quoi, je pense qu'on devrait retaper la cabane. J'ai l'impression qu'elle va s'écrouler à cause de notre poids haha. fit-il en riant. On devrait aussi retourner ensemble à Skyworld et rattraper le temps perdu. Je connais un super endroit appeler "au bonheur sucré", je ne sais pas si tu connais...

Il s'arrêta un instant, en inspectant le mur et tenta de calculer l'âge de son meilleur ami. Enfin...Tenter. Il le savait déjà. Mais il prit soudainement conscience qu'Earl avait vingt-quatre ans et se tourna brusquement vers lui, les yeux aussi gros que des balles de tennis et la bouche en forme de "O".

▬ Hé mais, tu as 24 ans mec ! Mes dieux. J'espère que tu n'es plus célibataire...Sinon ça craint un peu à ton âge.

L'elfe lui fit un petit sourire malicieux avant de se braquer en levant les mains pour ne pas se recevoir un coup de son ami.


code ©great thief
http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/



1 rose de Kao' ♥ Rox' ♥ Bintou ♥ Arwenn  ♥ Judy' ♥
(Je mets les roses sous le même compte ! Vu que j'ai plus de place chez Hika', je les mets là xD)[/center]

Spoiler:
 


Cadô:
 
Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
« Fée »



Coeurs : 90 Messages : 155
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
MessageSujet: Re: ▲ My songs know where your demons hide. ▲ N I J I & E A R L   Sam 27 Juin 2015 - 22:07



Where it started.
❝Inside a world that someone sketched out, I don’t want to hurt you, remember me while it’s still vivid.❞

« H
aha si ça se trouve je suis plus grand que toi. Comme quoi l'élève aurait dépassé le maître ? »

Earl ricana d’un air provocateur. « Ca m’étonnerait ! Tu rêves, mon coco. » Il se redressa bien tandis que son ami mesurait leur différence de taille à l’aide de sa main. Le sourire d’Earl cependant se mua en un air interrogateur lorsqu’il vit l’expression de Niji.

« Mais attend... Tu fais 1m95 ?! Je fais aussi 1m95 ! Ca va très mal aller par contre... »

Earl ouvrit de grands yeux, et acquiesça avant de prendre un air tout aussi alarmé que son ami.

« Ca ne va pas du tout… »

Les deux jeunes hommes se regardèrent un instant en gardant leurs expressions sérieuses, avant qu’ils ne se fendent tous les deux en d’immenses sourires accompagnés d’éclats de rire. Cela faisait tellement de bien, de pouvoir se lâcher tous les deux, de retrouver cette complicité qu’ils avaient perdue de vue pendant tant d’années. Il se sentait si léger, plus léger qu’il ne s’était senti depuis bien des années. Pouvoir oublier ce fardeau qu’il avait traîné silencieusement toutes ces années, être libéré de cette peine qui l’avait rongé tout ce temps. A présent, tout semblait ouvert, le futur lui souriait bien plus qu’avant. En le retrouvant, il s’était retrouvé de la même manière. Il était en train de redécouvrir une partie de lui-même qu’il avait laissée derrière il y a déjà 6 ans. Le « lui » qui était resté auprès de Niji, qu’il avait perdu en même temps que son meilleur ami. Se lier à quelqu’un peut être si puissant que parfois, ils deviennent une partie de notre être. Pour Earl, cela avait été le cas avec Niji. Il l’avait sentie, cette déchirure cuisante qui l’avait meurtri pendant toutes ces années ; le manque d’une personne est difficilement oubliable lorsqu’on a le sentiment qu’on a quelque chose à se reprocher. Earl avait toujours su que leur séparation avait été trop rapide, et il n’avait jamais réussi à la digérer. A présent, il savait pourquoi : ils s’aimaient toujours, et à l’époque ils étaient bien jeunes. Etre séparés les avait tous les deux profondément blessés, même s’ils avaient chacun analysé ce sentiment d’une manière différente. Tout semblait plus clair à présent qu’ils étaient ensemble, et leurs rires en étaient la preuve même.

« Au moins, on est au même niveau comme ça. »

Earl lui fit un sourire complice tandis qu’il réfléchissait à cette coïncidence amusante. Lorsque le regard de son ami se tourna vers les murs de leur refuge d’enfance, Earl en fit de même, suivant son mouvement des yeux. Il rit un peu en entendant sa première remarque – c’est sûr qu’ils n’étaient plus les même poids plumes qu’avant. Aucun d’eux n’était bien gros, mais faut bien les mettre quelques part, les 1m95.

« Ah, ouais, je pense que Serah a du m’en parler une fois… Ce serait sympa d’y aller ! Y parait que leurs pâtisseries sont super bonnes. »

Earl était en train d’essayer de se souvenir de ce que sa jeune sœur lui avait dit à propos de cet endroit, lorsqu’un mouvement vif de Niji le fit presque sursauter. Lorsqu’il vit son expression, il répondit avec la même tête ébahie.

« Huh ? »

« Hé mais, tu as 24 ans mec ! Mes dieux. J'espère que tu n'es plus célibataire...Sinon ça craint un peu à ton âge. »

Earl ne réagit pas de suite à cette pique, mais lorsque son cerveau eu bien compris le sens des paroles que ses oreilles venaient d’entendre, il tenta d’asséner un coup sur la tête de son ami qui le para habilement, avec un « EH ! » mécontent. Le petit sourire de Niji fit grimacer son ami qui se vengea piètrement en lui faisant des petites pichenettes dans le ventre.

« Fais gaffe à ce que tu dis, sale gosse. T’façon, j’suis bien célib’, qu’est-ce que tu veux. Et puis… c’est pas comme si j’allais avoir du mal à trouver quelqu’un. »

Earl fit un sourire éblouissant à la suite de cette phrase, prenant un semblant de pose face à son ami. Il fallait dire que ce jeune homme n’avait pas à se plaindre niveau physique, plutôt le contraire. Et il le savait, bien qu’il n’en jouait pas, en général. En général.

« Et d’ailleurs, si t’as pas de copine, tu peux pas trop la ramener. » Earl prit un air moqueur. « Allez, je parie que t’as personne, toi non plus. T’as pas une tête d’amoureux, toi. »

Earl rit un peu, savourant ces petites taquineries qu’ils échangeaient, avant de regarder les arbres qui s’étendaient face à eux avec un léger sourire.

« T’sais, j’ai continué à venir dans la forêt, à m’entraîner et tout. J’ai gardé cet amour là, mais honnêtement, à chaque fois tu me manquais. Mais du coup, j’ai vachement développé mes capacités, depuis. T’auras plus besoin de me guérir, je me gamelle plus comme quand on était gosses ! »

Earl lui fit un clin d’œil, et se redressa doucement, s’étirant comme à son habitude, avant de désigner de son pouce les arbres qui s’étendaient partout autour d’eux.

« Tu veux qu’on aille se balader un coup ? Entre mecs célibs’, ça devrait le faire. J’espère que t’es pas rouillé ! »



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 
 

▲ My songs know where your demons hide. ▲ N I J I & E A R L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» ❝It's where my demons hide.❞ ft Haydar
» it's where my demons hide △ pv nína
» [SOFT] Free Music Top Songs by Year : Best of music [Gratuit]
» Sad songs
» LE CERCLE DES IMMORTELS - DARK HUNTERS (Tome 02) LES DEMONS DE KYRIAN de Sherrilyn Kenyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Forêt-