Partagez | 
 

 La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mer 17 Avr 2013, 01:18




Lei & Lilyanne


Le ciel commençait doucement à s'obscurcir, le soleil allait bientôt tomber pour laisser sa place à cette magnifique lune blanche que tu appréciais particulièrement. Tu avais l'impression d'être régénéré sous ses doux rayons ; c'était d'ailleurs celle-ci qui te guidait dans les nuits noires où tu devais absolument aller te nourrir ; bien que ton instinct y était aussi pour beaucoup. Cette après-midi était particulière, ça faisait déjà 1300 ans que ton paternel avait rendu l'âme. Les rejetons de cette peau de vache devaient encore être en vie ; un jour tu avais dans la tête de retourner sur cette planète aux couleurs d'été pour aller démolir le beau petit visage des enfants ; voir petits enfants de cette affreuse. Ta belle-mère que tu l'avais appelé durant un dizaine d'années. Cette vieille était devenue l'hypocrite qui avait tué ton père dès que son décès c'était rendu jusqu'à tes oreilles.

« Arrête de penser à elle. Tu ne sais pas ce qui est arrivé. »
« Reste en dehors de mes pensées. »

Tu grognas presque silencieusement en tournant la tête vers ta panthère pour lui reprocher cette intrusion dans tes souvenirs, dans tes doutes et dans pensées les plus obscures. Tu ne détestais personne au monde plus qu'elle ; la meurtrière de ta vie sur la terre. La démone noire recula de quelques pas en te fixant ; elle ne t'avait jamais vu dans un état pareil. Ça faisait un moment déjà qu'il n'était plus en vie, mais ton père te manquerait toujours un peu - même si tu n'avais plus spécialement besoin de lui. Avouons-le, tu t'es refais une vie maintenant et cette rage que tu ressentais à cet instant présent n'avait pas raison d'être. Tu étais en colère, mais depuis le temps, celle-ci devrait avoir disparut. Ta rage à toi, allait en grandissant au fil du temps.

Allongée contre le sol en nuage, tu fixais le continent qui avait jadis été celui où tu vivais en compagnie de ton père. « Le bout du monde » était un de tes endroits favoris lorsque tu désirais prendre un peu de temps pour refaire tes énergies ; lorsque le soleil décidait enfin de se cacher. Aujourd'hui, il n'avait pas vraiment été présent - ce qui avait fait ton affaire en même temps ; il te gênait. Tu fronças les sourcils en t'allongeant sur le dos pour regarder vers le haut. Ta colère se dissipait doucement, tandis que tu fermais les yeux ; alerte au moindre bruit des environs. Tu n'avais pas à être en colère contre qui que ce soit, bien que ça soit dans ta nature, tu n'avais pas envie d'être désagréable avec ta meilleure amie.

« Approches, Lex .. » lâchas-tu faiblement.

La panthère noire s'approcha doucement de toi jusqu'à ce qu'elle s'étende à tes côtés avant de posé la mâchoire sur ton ventre. Tu respirais doucement en écoutant les bruits des alentours, personne à l'horizon ; du moins, personne que tu n'entendais à ce moment-là. Quoi que ... Les nuages ne faisaient pas vraiment de bruit et cela, même lorsque quelqu'un pose les pieds dessus. Tu fronças les sourcils en écoutant encore plus attentivement. Une respiration, des battements de coeur faible. Il y avait quelqu'un pas loin, mais assez pour que tu ne puisses pas le/la repérer. Tu t'assis rapidement en poussant doucement la gueule de ta démone. Tu regardais attentivement autour, en fronçant les sourcils.

« Il y a quelqu'un ? » demandas-tu assez fort pour que la dite personne puisse t'entendre d'aussi loin ou proche qu'elle soit.

Cet endroit n'était pas des plus obstruer pourtant et tu ne voyais personne ; du moins, tu ne portais sans doute pas assez attention.

« Si c'est une blague, elle n'est pas drôle. » affirmas-tu en serrant les dents.
« Je vais voir. »
« Merci. »

Tu n'avais jamais aimé qu'on puisse se moquer de toi, de loin ou de près et ça n'était pas aujourd'hui que ça commencerait. La panthère s'éloigna doucement de toi, tandis que tu continuais de scruter les alentours. Peut-être avais-tu simplement halluciner, peut-être avais-tu tellement soif que tes sens s'étaient affaibli, mais .. Non, ça n'était pas ça et tu le savais très bien. Qui était là, alors ?


« La tête dans les nuages » by Lilyanne

(C) MISS AMAZING
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 319
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Ven 19 Avr 2013, 14:35


Encore un peu.

Juste un peu plus loin. Doucement. Tout doucement. Vol parmi les oiseaux. Le vent souffle. Tout doucement. Juste une brise, calme. Et un battement d'aile, puissant. Vol au dessus des oiseaux. Noir. Mes paupières sont lourdes, elles se ferment. Noir. Blanc. Souvenir.

Juste un peu plus près.

Je pensais que plus tard, je retournerais sur Terre, au Vietnam ou en Russie. Là où j'ai grandi. Je pensais que je verrais ça comme un retour à la maison. Que je serais heureux. mais j'avais tord. Revoir mon pays "natale", c'était impossible. Je ne pouvais pas. Je ne voulais pas. C'était au dessus de mes moyens. Avancer, là, à l'extrémité de l'île, tenter d'y aller, même si ce n'était pas possible. Je n'ai jamais pus le faire. C'était impossible. Je ne pouvais pas m'y résoudre. Quelque part, une voix dans ma tête me disais que je me trompais. La Terre n'était pas ma planète natale. Pourquoi? Pourquoi je me disais ça? Je ne savais même pas qui j'étais. Je ne savais rien de moi au delà de 5 ans. Qui suis-je?

Encore un peu plus près.

De là-bas, le monde semble à porté de main. Contemplation. Je veux voir ma Russie natale. Le Vietnam où j'ai grandi. Le Laos où j'ai fais la guerre. Le Laos. Cette pensée a tendance à me terrifier. Qu'ai-je fais là-bas? Suis-je un monstre? Quel genre de monstre? Je revois encore la masse de cheveux rose, et ces yeux oranges qui me fixaient. Comme si ils me disaient "Pourquoi tu as tué mes parents?" Je ne sais pas. Je ne sais plus. je ne sais rien, j'ai tout oublié. Laissez-moi. Je ne veux pas y penser. Je veux juste oublier, oublier tout ce qui s'était passé. Laissez-moi en paix. Je veux juste chanter et sourire.

Un tout petit peu plus près.

Je tend la main, mais je n'attrape rien.

Le vent secoue mes cheveux. La vitesse du vol. Je sens les muscles de mon affilié rouler sous son court pelage blanc. Ses immenses ailes battent à nos côtés, nous propulsant loin devant à chaque foulés. Les nuages les plus bas se confondent avec son pelage, à peine tranchés par les marques rouges qui sillonnent 'Sya. Des nuages à pertes de vues. Nous étions arrivés. Arrivé là où je ne me rendais que très rarement. Là où je me remémore tout mes souvenirs de ma vie d'avant. D'il y a très longtemps. Mon affilié se pose au sol,dans un dernier battement d'aile. Silence. Pas feutrés. D'un léger bond, mouvement de hanche, je descend pour poser mes bottes ceinturés sur les nuages. La douceur est toujours surprenante. le fait que l'on ne passe pas à travers malgré le poids, également. Ulybat'Sya reprend sa taille normale, abandonnant sa taille adulte pour retrouver ses 70-50-60 cm, queue non-comprise, et se nicher sur mon épaule droite.

Juste un petit peu plus.

« Il y a quelqu'un ? »


Silence. Je sursaute un peu, très peu, mais assez pour faire grogner ma petite louve. Il y a quelqu'un tout près, quelqu'un qui m'a entendu sans que je le sache. Sans répondre, je tourne sur moi-même, recherchant une tâche de couleur différente des nuages. Rien. Blanc. Noir. Je ferme les yeux. Pas de bruit. Rien du tout. Que le silence. Battements de coeur non-humain de 'Sya. Je peux tellement facilement reconnaître les battements de coeur d'une semi-okami.

« Si c'est une blague, elle n'est pas drôle. »


Sourire. Noir. Blanc. J'ouvre les yeux. Noir. Une tache noir qui se détache au loin. Très loin. Mes yeux vermeilles se plissent. Un animal. Une panthère. Surement un affilié. De qui? De celui qui m'a appelé? Celle qui m'a appelé. C'était une voix de femme. D'une pensée, Ulybat'Sya se re-transforme et je re-grimpe sur son dos. J'ai l'air idiot. Monter, descendre, monter, descendre. 'Sya s'envole à dix mètres du sol. D'un battement d'aile, elle nous propulse. Elle est rapide. Très rapide. En quelques foulées, la panthère est tout près. Et la jeune fille aussi. Perte d'altitude. Beaucoup. On touche le sol. Sans descendre de ma louve, qui atteint maintenant bien un mètre cinquante de hauteur au garrot, trois mètres d'ailes plumées. En tailleur sur son dos plus ou moins plat, mon trident sorti, passant devant l'aile droite de ma louve, se logeant contre mon épaule, j'appuie ma tête sur le bâton, déjà entouré de mon bras droit.

'Sya marche, jusqu'à ce que je sois face à la jeune fille. Elle est belle. Très. Une longue chevelure noir corbeaux, qui tranche parfaitement avec le blanc des nuages. Le blanc qui se retrouve sur sa peau pâle, et ses yeux bleus océans. Elle a l'air si fragile. mais je sais bien que non. Dans ce monde, aucune fille n'est fragile à en mourir. Tout le monde peut se défendre. Ce qui changeait tellement de ma vie d'avant. En 1975, tout le monde était faible. Et, parce que je me fichais bien de tuer, j'étais plus fort que les faibles. Et les faibles se sont fait massacrer. Bref. je la regarde. J'étais plus haut qu'elle, évidement. Un mètre cinquante du sol, plus ma taille moyenne, même si j'étais assis. Un sourire. Un sourire chaleureux sur mon visage angélique. Mes yeux aussi rouge que le sang pétillent.

« Oui oui, il y a quelqu'un. »


Je penche la tête en souriant. Mes cheveux de blés tombent sur mon visage trop pâle, qui se confond presque avec le pelage d'Ulybat'Sya et la Mer de Nuages.

« Pardon, je ne voulais pas te faire une blague, j'ai juste...pas répondus. Au fait, je m'appelle Lei. Nevenscheinder Lei. Tu t'appelles? »


Ma voix était calme, posée, presque douce. Ma voix avait toujours été belle. On me l'avait toujours dit. Une voix attirante et magnifique. Ce n'est qu'en m'attendant chanter que je peux la connaitre. Car il est bien connu qu'on n'entend pas la voix tel qu'elle est.

« Lei! Tu es fou? Tu ne connais pas cette fille, ne lui dit pas ton nom directement! »
« Ooh, Sya, calme-toi un peu...Si elle me veut quelque chose, je peux me défendre, mais elle n'en a pas l'air pour le moment... »
« Pfff, c'était toujours comme ça avec toi. Elle est trop belle pour être vraiment naïve. Fais attention. »


Je ne préfère pas répondre à mon affiliée. Elle est toujours comme ça de toute manière. Je préfère poser mon regard dans celui, d'un bleus si attirant, de la belle inconnue. Il est vrai qu'elle parait un peu trop belle. Peut-être est-elle comme moi. Une beauté naturel, née d'une race connut pour une beauté époustouflante.

Encore un peu plus loin.

Prendre assez d'élan pour sauter d'un bond jusqu'à la Terre.





Spoiler:
 




avatar
Invité
Invité
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Lun 22 Avr 2013, 15:57




Lei & Lilyanne


L'horizon est belle, le soleil est presque disparût maintenant. Bientôt, il ne restera plus que la lune et les étoiles ; un magnifique spectacle qui se déroulera sous tes yeux - et ceux d'un inconnu qui t'es toujours invisible. Quelqu'un est bien là, dont tu ignores même jusqu'à la couleur de ses vêtements. C'est avec exaspération dans le regard que tu scrutes les environs à l'affût du moindre mouvements, puis un battement d'ailes attire ton attention. En moins de temps qu'il faut pour le raconter, cette personne est près de toi. Trop près et ta panthère s'est approché pour s'assurer qu'il ne t'arrive rien.

Ils se posent finalement juste devant toi. Tu fixes cette animal et la personne sur son dos sans un seul mot. « Oui oui, il y a quelqu'un. » Tu secoues légèrement la tête en tournant les yeux vers Lexie, puis tu retournes ton regard dans la direction du garçon. C'était con de dire ça, comme si tu n'avais pas remarqué qu'une chose venait de se poser à quelques mètres de toi, surtout si cette dite chose fait deux mètres de haut. Mais non voyons, tu n'es qu'un idiote aveugle. Tu es d'humeur massacrante et tu n'avais pas particulièrement envie de te faire dérangé dans ta contemplation des nuages et de la vie terrestre ; même si c'est toi qui lui a parlé en premier.

« Tu vois, c'est toujours toi qui attire les ennuis. »

Un sourire s'étire sur tes lèvres tandis que tu continues d'observer la personne qui se trouve devant toi. Qu'est-ce que tu pourrais bien lui dire, hein. Qu'il peut maintenant continuer son chemin ? C'est toi tout craché, mais tu n'as même pas le temps d'ouvrir la bouche que sa voix coupe encore le silence planant. « Pardon, je ne voulais pas te faire une blague, j'ai juste...pas répondus. Au fait, je m'appelle Lei. Nevenscheinder Lei. Tu t'appelles? » Est-ce que tu dois lui dire ton nom ? Tu grinces légèrement des dents en réfléchissant à sa réplique ; ce n'est pas la première fois que l'on te demande ton nom et tu es toujours aussi peu coopérative à donner cette information. C'est comme si on te demandait la couleur de tes sous-vêtements, bien que personne n'aies encore osé te poser cette question stupide.

« Lilyanne, Strauss. Enchantée. »

Ce n'était pas vraiment le mot, mais tu n'allais quand même pas lui dire comme ça qu'il était un peu imposant, hein. À nouveau, tu baissas les yeux vers les nuages sur lesquels vous étiez tous. C'était toujours impressionnant de ce rendre jusqu'ici pour observer la terre ; planète longuement habité par des personnes comme vous. D'ailleurs, il est quoi, lui ? Tu lèves la tête dans sa direction en analysant chacun des petits détails qui peuvent te donner un indice. Cheveux pâles, visage blême, yeux rouges. Il a l'apparence typique des gens de ta race ; apparence que tu ne possèdes malheureusement pas. Toi, tu ressembles beaucoup plus à une poupée de porcelaine qu'à une vampire meurtrière. Ça a déjà joué en ta faveur à plusieurs reprises. Tu reposes finalement ton regard sur le gamin puis lui fait un sourire.

« Alors, quoi ? Tu descends de ton truc pour venir observer la terre ou bien tu restes là comme un idiot ? » demandes-tu simplement en t'étalant sur le ventre contre les nuages.

Douce sensation que de dire la vérité aux gens. En fait, c'est Lexie qui commence à se sentir toute petite à côté de ce géant .. qu'est-ce que c'est d'ailleurs ? Tu n'oses pas tourner la tête dans sa direction, mais tu as remarqué des ailes avec des caractéristiques de loup. Tu ne poseras pas la question, mais ça ne t'empêche pas d'essayer de trouver par toi-même. N'empêche que ce n'est pas ta panthère qui va te protéger contre ce genre de chose ; bien que ça ne semble pas trop être en mesure de t'attaquer.

« Tu viens souvent ici, petit vampire ? » dis-tu à voix haute en continuant de fixer la planète bleue.

On ne peut pas dire que tu passes par quatre chemin pour poser les questions que tu souhaites. Tu n'as jamais été du genre discrète, tu les poses et puis c'est tout. Ton humeur s'est adoucis, heureusement pour le garçon, et tu penses qu'elle peut être encore plus douce qu'en ce moment ; il suffit de ne pas te mettre en colère.

« Ça, ça sera difficile puisque tu es toujours en colère. »
« Mais, tu la boucles, toi. »
« Ben quoi, la vérité es dure à entendre ? »

Tu serres les dents, puis tourne seulement les yeux en direction de ta démone de panthère pour la faire taire. Elle est vraiment épouvantable quand elle s'y met.


« La tête dans les nuages » by Lilyanne

(C) MISS AMAZING
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 319
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mer 24 Avr 2013, 15:26


Je ne sais pas si ce que j'ai dis était déplacé. Après tout, c'est une question comme une autre. Je ne sais pas. C'est bizarre. Elle semble...fâché. Mais, je n'ai rien fait. Est-ce que j'ai dis quelque chose de bizarre? Est-ce que je fais peur? Est-ce que je semble menaçant? Je ne sais pas. Je ne pense pas. Je n'ai pas une carrure impressionnante. Peut-être est-ce Ulybat'Sya. Après tout, elle est imposante, forte et impressionnante.

« Lilyanne, Strauss. Enchantée. »


Je cligne des yeux. Elle m'a répondu. Lilyanne. C'est jolie comme prénom. Ca lui va bien. Oui, je dis qu'elle est jolie. Mais c'est vrai. Elle l'est. Comme une irrésistible rose. Mais, quelque part, elle dégage une aura malfaisante. Ça me fais toujours ça lorsque je croise un vampire sang-pur. Elle en est peut-être un. Après tout, même si c'est rare d'en trouver, c'est probable. Ils ne sortent pas souvent le jour, comme la plupart des vampires, et préfèrent rester à l'écart. Après tout, n'était-elle pas à l'écart, là?

Elle me regarde de haut en bas. Comme si elle me détaillait. Je crois que c'est ce qu'elle fait. Elle me regarde. Je m'en fiche. j'ai l'habitude. Un vampire a toujours l'habitude. Je caresse d'un doigt mon trident qui repose sur mon épaule. C'est tellement rassurant de se savoir protégé. De toute manière, même sans je peux me protéger. Je ressers ma prise. Ca ne sert à rien de se souvenir de tout ça.

« Lei, calmes-toi...Ce n'est qu'un souvenir, c'est passé! »
« Je sais, 'Sya...désolé de t'inquiéter. »


« Alors, quoi ? Tu descends de ton truc pour venir observer la terre ou bien tu restes là comme un idiot ? »


Je baisse les yeux. Elle me regarde toujours. Elle me sourit. Je lui sourit. Elle semble un peu mal à l'aise. Son attitude fait frémir Ulybat'Sya. Je le sens. Sa douce fourrure s'hérisse très légèrement sur sa nuque. Je passe ma main libre dessus. Je la caresse. Calmes-toi, 'Sya... Je tourne la tête vers Lilyanne, avant de sauter d'un bond au sol. Sans aucun bruit, mes bottes touchent le sol. Ma main sur la nuque de mon affilié. Mon autre bras autour de mon trident. Je la regarde. Je regarde 'Sya. On distingue à peine ses contours. Ses yeux entièrement noirs, entourés de marques rouges, fixent derrière moi. Je me retourne. La panthère noir. Elle est là. Derrière moi. Elle regarde Ulybat'Sya.

« Tu viens souvent ici, petit vampire ? »


Je sursaute. Et baisse la tête. Lilyanne n'a pas quitté la Terre des yeux. Comment a-t-elle su ma semi-nature? Surement de la même manière que moi. Je sens Ulybat'Sya se coucher. Ma main tombe. Avec une nonchalance gracieuse et souple, je m'assois à côté d'elle. Ma tête de pose contre son pelage. Je me blottis à moitié contre elle, mon arme baissé.

« Non, pas très souvent, mais ça m'arrive. Et toi, mademoiselle sang pure? »


Je lui souris. Innocentement. C'est facile à repérer, la race. Il suffit d'être attentif. Et, au pire, ce n'est pas très grave. Je bouge un peu la tête. Le cliquetis du métal résonne. Ma chaîne, reliant ma lèvre inférieur à mon oreille, vibre au contacte d'une boucle qui couronne mon oreille gauche. Je passe ma langue contre l'anneau de métal sur ma lèvre. Contre mes canines. Je remarque que la jeune fille tourne la tête vers la Panthère. Je penche la tête sur le côté. Cliquetis de métal.

« Je ne me trompe pas si je dis que cette panthère est ton affilié, si? Elle est belle. Elle a un nom? »


Evidemment qu'elle a un nom. Mais lequel? Je n'ai jamais été logique quotidiennement. On dit souvent que je suis idiot. Crétin. Sans intêret. Mais...non. Je cherche justement à donner cette impression. C'est tellement plus facile de piéger quelqu'un ainsi. Lorsqu'il croit savoir qui vous êtes. Alors qu'il ne sait rien de qui vous êtes. Que vous avez fait un massacre dans votre jeunesse.






Spoiler:
 




avatar
Invité
Invité
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mer 01 Mai 2013, 23:26




Lei & Lilyanne


Étendue à plat ventre, tu continues d'observer la planète qui fut longtemps tienne avant de relever les yeux vers le garçon quelques secondes seulement, assez pour remarquer sa nature vampirique. Cette beauté inconditionnelle dont seuls les vampires sont dotés les rends facile à reconnaître ; malheureusement. « Tu viens souvent ici, petit vampire ? » fut la dernière phrase adressé à son intention avant que ta panthère n'attire ton attention ; elle était détestable - comme toujours en même temps, mais tu n'en revenais jamais combien cette chose pouvait être épouvantablement humaine. Elle s'approche doucement de toi et viens se poser juste à tes côtés en tant que ta protectrice officielle, même si tu savais très bien qu'elle ne faisais pas le poids contre cette ... chose. « Non, pas très souvent, mais ça m'arrive. Et toi, mademoiselle sang pure? » À peine cette phrase eut-elle quitté le bout de ses lèvre, tu tournas tes yeux dans sa direction. Il te souriait, mais ton visage resta de glace. Tu n'aimais pas qu'on soit capable de te deviner aussi simplement ; tu n'avais pas l'apparence habituelle des vampires ne serait-ce que ta beauté et la blancheur épouvantable de ta peau. Tes yeux n'étaient pas rouges, ils étaient simplement bleus ; c'était d'ailleurs l'une des raisons qui faisaient que tu étais une vampire précieuse. Tu retournes la tête vers Lexie et caresse doucement le pelage ébène de la demoiselle, elle adore lorsque tu le fais en privé, en publique cette panthère est beaucoup plus farouche qu'on pourrait le croire lorsqu'elle est seule en ta compagnie. Elle grogne légèrement et tu la foudroies du regard. Elle n'a pas peur de cet affilié, elle a peur des dommages qu'il pourrait te causer, mais tu en as aussi conscience et c'est bien pour cette raison bien précise que tu te montre d'agréable compagnie - et que tu fais très attention pour que personne dans cet endroit ne se mettent en colère. « Je ne me trompe pas si je dis que cette panthère est ton affilié, si? Elle est belle. Elle a un nom? » Un sourire s’agrandit doucement sur tes lèvres alors que tu laisses glisser ton doigt doucement sur le museau de la démone assise à tes côtés ; oui, assise c'est bien la position dans laquelle elle se tient.

« Cette démone se prénomme Lexie. Alexandra de son vrai prénom, mais elle le déteste. C'est mon affilié, oui. » dis-tu avec un sourire en entendant la panthère grogner silencieusement derrière toi.

Tu t'es doucement tourné en direction du garçon, mais ton sourire s'est dissipé ; incapacité à être heureuse devant les gens, c'est un syndrome dont tu es atteinte depuis longtemps déjà. La panthère observe le moindre mouvement des deux inconnus qui sont atrocement près de vous ; elle déteste la proximité de gens imprévisibles. Tu commences à merveilleusement bien la connaître ton affilié, mais tu ne peux quand même pas rester seule dans ton coin à ne pas bouger simplement pour lui faire plaisir.

« J'aimerais bien, oui. »
« Mais ça n'arriveras jamais, alors autant t'y faire maintenant. »
« Cette .. Qu'est-ce que c'est au juste ? » demandes-tu en pointant la bête du menton.

Évidement que tu te doutes qu'elle est son affilié, mais tu ne lèves pas trop le regard dans sa direction. Tu n'as jamais d'autre créature dans ce genre depuis que tu es née - de cela de nombreuses années. On ne peut pas dire que l'inconnu te fait peur, mais il te déstabilise quand même. Tu colles tes lèvres l'une contre l'autre en jetant un regard en direction de l'animal du garçon ; c'est particulier quand même, mais tu as déjà vu pire. Cette bête est même jolie que tu pourrais dire, mais tu attends simplement qu'il t'explique son histoire ; ce qu'il va évidement faire puisqu'ils le font tous. En même temps, tu lui avais demandé ce que c'était, tu ne voulais pas savoir comment il l'avait découvert et ainsi de suite, mais semblerait-il que ça allait avec la suite des choses.

« Tu n'arrêtes jamais de te plaindre, hein ? »
« Jamais. »

Un sourire se composa sur tes lèvres tandis que tu attendais simplement que la garçon te raconte quelque chose. Tu n'étais pas patiente de nature, mais tu ne disais rien.


« La tête dans les nuages » by Lilyanne

(C) MISS AMAZING
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 319
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Dim 05 Mai 2013, 22:08


Elle avait l'air heureuse. Je ne sais pas trop pourquoi. Ni comment je peux l'affirmer. mais elle avait l'air heureuse. En tout cas elle souriait en regardant la panthère. Elle lui caressait le museau. Son regard était indéchiffrable. Impénétrable.

« Cette démone se prénomme Lexie. Alexandra de son vrai prénom, mais elle le déteste. C'est mon affilié, oui. »


Lexie. C'est joli. Original. La plus populaire abréviation d'Alexandra était Alex. Pas Lexie. C'est joli. Lilyanne tourne la tête vers moi. Elle n'est plus heureuse. Ça se voit. Il n'y a...rien. Rien dans son regard. So, regard qui ne me regarde pas. Qui regarde 'Sya. Je tourne la tête dans la même direction, vers le museau de l'animal. Qui la regarde calmement, de ses yeux noirs profond, si noir et si opaque que l'on ne sait jamais où elle regarde.

« Cette .. Qu'est-ce que c'est au juste ? »


Je souris. "chose". C'est vrai que c'est assez difficile de définir cet animal. Cet animal polymorphe, blanc, rouge, noir, croisement d'un loup, d'un oiseau et d'autre chose. Je sens le regard noir se durcir. Ulybat'Sya n'aime pas qu'on l'appelle comme ça.

« Calmes-toi... »


Je lui souris mentalement. Lilyanne n'a rien fait de mal. Elle n'est pas méchante. Elle est comme tout les vampire. Elle est vampirique. Je me tourne vers elle. Je la regarde. Je caresse 'Sya du bout des doigts.

« Ulybat'Sya est une...comment dire? Une semi-Okami. La petite soeur d'une véritable Okami, mais auquel le côté humain n'a pas été donné. En gros, c'est un loup ailé avec des attributs divins...mais sans vraiment l'être. mmh, assez compliqué. Oh, et elle n'est pas toujours de cette taille, aussi. Elle peut tenir sur mon épaule. »


Je me tus. J'en avais dit un peu beaucoup. Je n'étais pas spécialement bavard, mais je parlais. Oui, je parlais. Mais pas tout le temps. Bref. Je finis tout de même par continuer. par envie.

« Je l'ai rencontré sur Terre. Sous forme de louveteau. Je l'ai élevé, elle et sa soeur, et lorsqu'on a passé le portail, elles sont redevenu comme avant. Elle en semi-Okami, semi-louve, sa soeur en Okami. Puis elle des devenu mon affilié. »


Je souris. Je me rappelais de cette journée. Cette journée où Nanavit m'avait tout expliqué. Nanavit, que j'ai laissé il y a des années, vivre sa vie comme elle l'entendait sans s'occuper de moi. Elle était un peu comme ma grande soeur. Une grande soeur que je n'ai jamais eus. Même si j'ai récemment eut une petite soeur. De coeur, mais une petite soeur tout de même.

HRP: désolééé, c'est vraiment pas top, mais je voulais absolument le poster parce que ça me stressait de te faire attendre X.x Je me rattraperais, promis >o<





Spoiler:
 




avatar
Invité
Invité
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mar 14 Mai 2013, 02:42




La tête dans les nuages



Putain, mais tu regardes cette chose qui se tient derrière le garçon, mais tu ne sais pas particulièrement comment être avec cet animal hors du commun. Ben quoi ? C'était la première fois que tu voyais une chose dans son genre, c'était surement la seule d'ailleurs. Alors, tu posas la question sans vraiment te gêner pour prendre les mots que tu avais en tête, parce que tu ne savais pas comment l'appeler de toute manière ; qu'est-ce que tu pourrais dire ? Les mots que tu pourrais utilisés seraient tous aussi insultants les uns que les autres, alors non, tu ne savais pas comment nommé cette chose. « Ulybat'Sya est une...comment dire? Une semi-Okami. La petite soeur d'une véritable Okami, mais auquel le côté humain n'a pas été donné. En gros, c'est un loup ailé avec des attributs divins...mais sans vraiment l'être. mmh, assez compliqué. Oh, et elle n'est pas toujours de cette taille, aussi. Elle peut tenir sur mon épaule. » Ah. Bien sûr, maintenant c'était vraiment plus clair que plus tôt. En fait, tu ne comprenais absolument pas d'où venait cette chose, ni même de comment c'était possible qu'elle puisse grandir ou devenir petit à son bon vouloir. C'était amusant en même temps.

« Ne rêve pas, je ne deviendrai jamais assez petite pour grimper sur tes épaules, compris ? »
« Tu es bête, ce n'est pas ce que je te demande ! »
« Je l'espère bien. »

Cette panthère pouvait être aussi docile qu'elle pouvait être féroce. C'était assez compliqué de la suivre en même temps, elle changeait constamment d'avis, tu ne pouvais jamais être de son côté, ni même d'un autre quelconque côté. Tu soupiras silencieusement en levant les yeux dans leur direction. « Je l'ai rencontré sur Terre. Sous forme de louveteau. Je l'ai élevé, elle et sa soeur, et lorsqu'on a passé le portail, elles sont redevenu comme avant. Elle en semi-Okami, semi-louve, sa soeur en Okami. Puis elle des devenu mon affilié. » Le blond te faisait pensé à un petit gamin qu'on laisse librement s'expliquer pour la première fois depuis de nombreuses années. Ça te faisais presque sourire tellement il était mignon, mais en même temps, ça te semblais plus compliqué que ça. Tu avais rencontrée Alexandra aussi sur Terre, tu n'étais qu'une petite vampirette à peine âgée d'une trentaine d'années et ça ne te réussissait pas vraiment. Tu n'as jamais compris comment cette panthère était encore en vie aujourd'hui, peut-être était-ce parce que dans un élan de folie, tu avais mordue cette pauvre chose pour lui permettre de vivre éternellement ; du avais de la difficulté à y croire, mais c'était pourtant surement ce qui se passait sous tes yeux. Tu tournas légèrement tes yeux vers la démone et lui flatta doucement le museau en lui faisant un sourire sincère ; il n'y avait qu'avec elle que tu te sentais aussi bien en même temps.

« Quel âge as-tu, Lei ? » demandas-tu avec un demi-sourire au coin des lèvres.

En même temps, il te faisait tellement penser au genre de petit frère que tu pouvais avoir. Tu n'avais jamais eut de petits frères, ni de petites soeurs, tu avais toujours été seule au monde et aujourd'hui, ça commençait à te donner de la difficulté. Tu étais seule et ça commençait, seulement depuis quelques dizaines d'années à te déranger. La panthère se coucha à côté de toi, et tu t'accotas doucement le dos contre cette dernière en t'étalant de ton long. Tu levas les yeux dans la direction du blondinet. Si jamais il te retournait la question, tu ne savais même pas si tu allais lui répondre quelque chose de vrai ou bien quelque chose de faux. Tu étais une vraie vampire, tu n'avais pas peur de mentir sur ton âge et il ne saurait dire si c'était la vérité ou non. Tu avais appris tellement de chose en milles années ; t'imagines combien tu avais connus de différentes situations avec toutes ces années derrières toi ? Personne n'était capable de s'imaginer le nombres de choses qui pouvait se passer dans une vie ; surtout dans une vie vampirique. La vie d'un vrai vampire. Celle qui dure éternellement comme la tienne. C'était vraiment épouvantable comme vie, tu aurais aimé à quelques reprises ... mourir. Tu aurais aimé mettre fin volontairement à tes jours, mais tu n'étais pas capable de quitter cette vie sans être certaine qu'il y aurait une suite. Peut-être allais-tu directement dans le néant ensuite ? Dans un grand trou noir infini dans lequel tu te plongerais en silence.

Tu penchas doucement la tête sur le côté pour mieux regarder la personne qui était juste devant toi, sans dire un mot. Tu n'attendais que la réponse à ta question qui ne tarderait pas à venir.

Code ▲ RomieFeather



Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 319
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Sam 18 Mai 2013, 19:48


Elle est plutôt calme. Un calme dangereux. Je prend toujours en compte l'avis d'Ulybat'Sya. Même si j'ai affirmé qu'elle n'en avait pas l'air, je me méfie de tous les sang-pures. Je ne suis pas raciste. Réaliste. peut-être qu'il y a des sang-pures pacifistes. Mais pour le moment, je connais leur réputations. Je ne fais pas souvent attention aux rumeurs, mais quand je sais qu'une moitié de ma famille est vampire, j'ai de quoi m’intéresser. Et ça ne me plais pas tant que ça. Je sais que je ne suis pas pareille. Non. Je n'ai rien du démon, du vampire. Du stéréotype. Il y a des exceptions. mais lorsque l'on dit "Vampire & démon", quel est la réaction? On est tous pareilles. Et je ne vois pas en quoi je serrais différent du monde.

« Quel âge as-tu, Lei ? »

Je redresse la tête. perdu dans mes pensées. Elle m'en a sorti. Oui, c'est vrai. Quel âge as-tu, Lei? Combien d'année se sont écoulés depuis ta naissance? Quelle naissance? Celle dont tu ne te souviens plus? Je ne sais pas. je ne sais plus. L'ais-je seulement sus, un jour? Surement. Mais ce jour est passé depuis bien des années. Je redresse la tête vers Lilyanne. Elle s'allonge contre sa panthère, elle-même étendue sur le sol. Elle me regarde. Surement attend-t-elle ma réponse. Quelle réponse? Je ne la connais même pas moi-même. A peu près, du moins. Je sais...environ... 50 ans? Plus? Plus. Plus de 60. Voir 70. Entre 65 et 75 ans. J'étais vivant en 1950. Je me souviens. Parfaitement.

Je baisse les yeux vers mes jambes, vers le sol nuageux. Mon pantalon noir moulant déchiré semblait tellement trancher avec les nuages si blancs. J'ai souvent trancher avec mon environnement. Avec ma nature aussi. Je finit par relever les yeux vers la brunette, qui me regarde toujours. Elle attend ma réponse. Surement. C'est vrai que je ne lui ai pas répondu. Mon âge. Mon âge, hein?...

« Je ne sais pas exactement, mais je dirais...70 ans...environ... »

Oui, 70 tenait la route. C'était à peu près normal, si j'avais 5 ans lorsque j'ai repris connaissance. Je ferme les yeux un instant, je remémorant mes premières impressions. On dit qu'on ne se souviens pas se notre naissance. Est-ce que je peux appeler cet instant ma naissance? Peut-être. Je cligne mes yeux rouges vermillons avant de reprendre.

« J'imagine que tu dois avoir des centaines d'années, voir un ou deux millier, non? Pas que tu fais vieille, mais les sang-pures sont souvent âgés... »

Je lui souris. Je pensais avoir deviné juste. Après tout, j'étais très fort pour deviner ce genre de choses là. Ce qui ne se voit pas. Il suffit d'être perspicace. A l'écoute des autres. Et très observateur. Ce que je suis à 300%.





Spoiler:
 




avatar
Invité
Invité
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Lun 20 Mai 2013, 13:41




La tête dans les nuages



C'étais plutôt ton genre ça. Couper la conversation en deux pour demander quelque chose de complètement hasardeux à quelqu'un dont tu ne connaissais presque rien. L'âge d'un vampire devenait assez important lorsqu'il dépassait les barres des milles années. Tu étais capable d'évaluer la force d'un vampire rien qu'en sachant l'âge qu'il a. En regardant Lei, tu es incapable de l'imaginer plus vieux que toi, même si tu n'as rien d'une mémé. Ta personnalité à grandis en même temps que les années passes, à un point tel où on peut te prendre facilement pour une vraie adolescente. Néanmoins, tu ne perds pas de temps à attendre simplement qu'il te répondes, tu t'allonges un peu et ton dos touche à celui de la panthère qui s'était couché juste derrière toi. En fait, elle est habituée à ces petits gestes de presque affection. Tu croises finalement les bras en relevant les yeux vers le garçon - oui, parce que malgré son âge, tu ne pourras jamais reconsidérer son visage qui te parait tellement enfantin. « Je ne sais pas exactement, mais je dirais...70 ans...environ... » Un sourire étire tes lèvres tandis que tu le toise un peu, mais à peine en essayant que ça ne se remarque pas - non, mais ça c'est peine perdue et tu le sais. Ton regard s'arrête sur son visage et un nouveau sourire fait office sur ton visage.

« Y'a pas à dire, les années ne te font pas de mal du tout. »

Tu éclates finalement de rire en ajoutant dans ta tête que c'est bien l'une des seules véritables joies d'être un être buveur de sang. Tu ne pouvais pas dire que le temps t'avais fais la peau à toi non plus, sinon tu ne serais sans doute plus qu'un tas de poussière maintenant. Tes parents étaient deux vampires pur-sang, il n'y avait aucun doute quant à ta provenance, hm. En même temps, on ne choisis pas sa race, ni celle de ses enfants. Si ça se trouve, tes parents ne voulaient même pas que tu sois vampire. Beaucoup de gens ont honte de cette race, mais ce n'est pas ton cas. Tu n'as pas honte de tuer des gens pour assuré ta survie, puisque justement, c'est une question de survie. Eux, ils tuent des animaux pour survivre, et bien toi, tes animaux sont les humains. Ta manière de réfléchir en ferait fléchir plus d'un, mais que veux-tu, tu as grandis avec cette manière de penser. « J'imagine que tu dois avoir des centaines d'années, voir un ou deux millier, non? Pas que tu fais vieille, mais les sang-pures sont souvent âgés... » Oh. Il est doué. Tu ne réponds rien en le regardant droit dans les yeux, ça se voit. Ton âge, elle transperce tes pupilles pour aller s'abattre sur tout ce que tu regardes. C'est étrange cette manière que tu as de fixer les gens attentivement pour deviner chacune de leur penser. Tu secoues légèrement la tête et flatte le pelage doux et brillant de ta panthère.

« En fait, je dois avoir un peu plus de mille trois cent ans. On ne compte plus à partir d'un certain temps, les années n'ont simplement plus d'importance. »

Tu replonges suite à ça dans une vague de sentiment, quelque chose qui ne t'étais pas réapparut depuis un moment. Tu fixes le garçon sans même le voir, tu tombes, tu tombes. Dans une transe incontrôlable. Tu revois. Ton passé. Celui que tu essaies d'oublier par tous les moyens. Après, tu dis que tu n'as pas honte de ta race. Tu dis que tu aimes boire du sang. Le sang. Pas le sien. Tu te déteste. Tu avales difficilement ta salive alors que tout ce qui t'entourait quelques minutes avant n'est plus. Il n'y a que vous deux, riant. Il n'y a que l'odeur métallique du sang. La scène d'horreur se passe sous tes yeux. Tu veux fuir. Tes jambes refusent d'obéir, comme toujours. Tu te regardes. Tuer. Mordre. Le sang. Une larme coule lentement sur ta joues alors que tu reviens à toi brutalement, comme un retour dans ton corps. Tu essuies doucement la goutte d'eau qui descendait sur ta joue avant de relever les yeux vers Lei.

« Ça va ? »
« Ne m'en parle pas .. S'il te plait. »

Tu ne veux plus revivre cette scène, mais elle est là. Tu ne pourras jamais l'oublié, même si tu continueras d'essayer. C'est inévitable. Elle s'est passé.

Code ▲ RomieFeather



Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 319
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mer 05 Juin 2013, 14:45


Pour un vampire, j'étais probablement jeune. Très probablement. Je n'avais pas beaucoup vécu. Mais pour moi, si. Vivre une vie mouvementée dont tu te souviens de tout. De tout les détailles. les moindres petits détailles. Parfois c'était douloureux. J'avais l'impression de vivre une journée en deux heures. parfois, c'est douloureux. Je me dis que j'ai de l’expérience. Que j'ai vécu. Pourtant, il n'y a que 70 ans qui se sont écoulés depuis ma naissance - naissance présumée. Comparativement aux autres vampires plus âgés, aux sang-pures ayant vécu des centaines d'années, j'étais tellement jeune. Pourtant, je ne voulais pas vivre aussi longtemps. Lorsque j'aurais 2145 ans, j'aurais des milliards de milliards de petits détailles dans ma tête. Jusqu'à quelle point tout ceci serait supportable?

« En fait, je dois avoir un peu plus de mille trois cent ans. On ne compte plus à partir d'un certain temps, les années n'ont simplement plus d'importance. »

Je la regarde. Elle me regarde. Je ne l'ai pas quitté des yeux depuis ma question. Mille trois cents ans. Un sacré paquet d'année. Je ne sais pas comment a-t-elle résisté. Comment elle a fait. Survivre pendant tant d'année. Mais après tout, elle n'avait surement pas ma mémoire. Sans doute ne se souvenait-elle pas de toute sa vie dans les moindres détailles. Surement avait-elle oublié certaines choses. Voir des quantités de choses. C'était la meilleure chose à faire. Je me demande si, lorsque j'aurais plusieurs centaines d'années, je me déciderais à trouver un moyen de tout oublier. Ou du moins certaines choses. J'avais vu des choses que j'aurais aimé ne pas voir. L'immortalité signifie aussi une douleur interminable. Celle de voir les autres mourir. Combien de personnes verrais-je naître, grandir, mourir, au cours de ma vie? Les humains que j'avais connus sur Terre, au Vietnam, devaient avoir 70 ans. Non? Et moi, j'avais toujours mes 20 ans physiquement.

Je regarde Lilyanne. Elle, semble me regarder sans me voir. Je sens que son regard, même si il est dirigé vers mon corps, est absent. Plongé au fond de ses pensées. J'attend. J'attend qu'elle ai finis. Je ne veux pas la brusquer. Je ne veux pas lui faire peur. J'attend juste qu'elle revienne à elle, dans le silence pesant du bout du monde. Et, la tête plongée dans le pelage blanc de mon affilié, j'attend, je l'attend, laissant mon regard passer du noir au blanc, de la panthère à son visage de glace. Deux minutes? Trois. peut-être plus. 9, 10, 11, 12. Un reflet du soleil sur la joue de la jeune fille m'aveugle, me faisant cligner des yeux. Une larme. Rien qu'une larme, qui coule de ses yeux bleus océan. Elle reprend violemment ses esprits. Je la regarde, inquiet, essuyer le liquide. Elle relève les yeux vers moi, comme si de rien n'était. Allons, petite vampire, tu n'espères quand même pas me faire croire que rien ne s'est passé? Je pousse sur mes mains, me retrouvant agenouillé, avec une souplesse féline. Avec cette même souplesse qualificative de mon corps, je m'approche d'elle, un regard ennuyé et exaspéré collé au visage, mélangé à un zeste d’inquiétude. On aurait dit un serpent s'approchant rapidement de sa proie. Serpent suivit du regard par un loup blanc, qui le fixe avec colère et anxiété. Une marque d'affection, aussi légitime qu'étonnante. Implicite.

« Eh, ça va? »

La question la plus idiote du monde et la plus prononcée. Si elle me répond que ça va, je dirais quoi? Non, elle ne va pas bien. Ça se voit. Les larmes sont la preuve de tout. La preuve qu'on est triste. A n'importe quel degrés, même au plus profond de son coeur. Je m'arrête à côté d'elle, accroupie, les coudes posés sur mes cuisses. Elle a l'air plus petite que moi. De toute manière, je la domine, de là où je suis. Ne lui laissant le temps de rien dire, je rectifie ma phrase.

« Enfin non, je sais que ça va pas. Qu'est-ce qu'il y a? serait plus approprié. »

Oui, je sais. Je suis un peu osé de demander ça maintenant. Mais, pourquoi pas? On a du tact ou on en a pas. Moi, j'en ai quand je veux. Mais aller droit au but m'arrive aussi. Et c'est ce qui se passe maintenant.

On ne m'a jamais reproché d'être directe. On m'a seulement dit d'être rapide et efficace. Pour toujours avoir quelque chose à savoir.
HRP: désolé pour le temps que j'ai mis X.x je me rattrape avec un gros pâté D: *porte*





Spoiler:
 
 
La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dédicace Le garçon dans les nuages
» La vie ne manque pas d'air dans les nuages
» [Christie, Agatha] La mort dans les nuages
» LA TETE DANS LES NUAGES
» [chronique] "Dans les nuages" de Jordan Crane

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Mer de nuages-
Sauter vers: