Partagez | 
 

 La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2




avatar
Invité
Invité
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Mar 11 Juin - 13:22




La tête dans les nuages



Tu reviens brutalement dans ton corps, comme si ton âme s'en était enfuis durant quelques secondes. L’atterrissage est brutal, mais tu reprends tes esprits assez rapidement pour simplement essuyer la larme solitaire qui s'écoulait doucement sur tes pommettes rosées. Tu prends une grande inspiration sans réellement savoir ce que tu dois dire au garçon qui se trouve juste en face de toi. Tu le regardes s'approcher de toi en te toisant, il espère quoi là, que tu vas lui révéler le pire de tes cauchemars ? Tu ne crois pas. Il ne sera jamais assez digne d'une telle confiance de ta part, personne ne le serait de toute manière.

« Si, moi. »
« Mais tu connais déjà toute l'histoire, Lexie .. ce n'est plus de la confiance, c'est simplement que tu sais lire le moindre de mes pensées et souvenirs. »

Il te regarde. Il est là, à quelques centimètres seulement. C'est vraiment épouvantable d'endurer ce regard de prédateur, alors qu'on a absolument rien fait, qu'on ne fait que s'imaginer les pires histoires de l'univers. Tu voudrais être caméléon et te fondre dans ton environnement à ce moment bien précis, mais ce n'est pas possible semblerait-il, car malgré tous tes efforts, tu n'y arrives pas. Tu n'as pas envie de lui répondre et tu ne le feras pas, ce blondinet pourrait dire ce qu'il voudrait qu'il n'arriverait pas à tirer quoi que ce soit de ta tête de mule, c'est surtout que ces souvenirs douloureux, tu voudrais pouvoir les laisser au plus profond de toi, tu voudrais les oublier à jamais. « Enfin non, je sais que ça va pas. Qu'est-ce qu'il y a? serait plus approprié. » Tu grognes silencieusement en levant les yeux vers le garçon qui est toujours devant toi, mais tu ne dis rien. Tu n'as pas envie d'expliquer pourquoi ton humeur est soudainement maussade. Ça t'étais déjà arrivée de replonger brutalement dans cette histoire, mais ça faisait déjà longtemps que c'était passé, que ça n'était plus revenu, ces souvenirs. Tu rageas contre toi-même de t'être laissée montrée si faible devant quelqu'un que tu connaissais à peine.

« Je n'ai pas spécialement envie d'en discuter, ce sont de mauvais souvenirs dont j'aimerais bien oublier jusqu'à l'existence. »

Tu avais lâcher cette phrase avec un naturel époustouflant, mais tu étais touchée par ces souvenirs. Tu haussas doucement les épaules en regardant Lei, il n'y avait rien de plus à dire. C'était sans doute le moment de quitter le bout du monde pour aller t'enfermer dans la maison qui ne te servait pas d’échappatoire, cette maison qui te retenait prisonnière de chacun de tes mouvements, cette maison que tu retenais prisonnière pour t'éviter d'avoir des responsabilités, des problèmes, des engagements. C'étais beaucoup plus facile de cette manière-là. « Il serait sans doute temps que nos chemins se séparent, peut-être se recroiseront-ils, un jour. » Tu lui fis un clin d'oeil en regardant la bestiole qui se tenait toujours là derrière lui prête à te sauter dessus si tu faisais un faux mouvement. Tu soupiras brièvement en te mettant sur tes deux genoux pour regarder le garçon. Tu hausses doucement les épaules, lui ébouriffe les cheveux après lui avoir fait un sourire et te lève debout. Tu n'as plus envie de sourire, mais tu te forces pour qu'il ne te refasse plus jamais cet air étrange qui t'as presque donné des frissons dans tout le dos. C'est étrange comme une personne peut être effrayante et a la fois tellement mignonne. Tu commenças à marcher sans intention de te retourner pour quoi que ce soit, tu étais abattue, voir pire et tu ne voulais pas qu'on endure ta présence et tes émotions variantes. Du moins, sauf ta panthère qui en avait maintenant plus que l'habitude avec le temps. Tu marches et pour une fois dans ta vie, cette démone ne te prends pas la tête avec tes vieux fantômes, elle reste hors de tes pensées et se contente de te grogner dessus quand tu fonces droit dans un obstacle que tu ne vois presque plus. Tu ne te rends pas compte, mais tu cours, tu cours, à une vitesse impossible à voir à l'oeil nu. Tu ne sais pas où tu vas, mais tu cours, plus vite, encore plus vite pour oublier le sang qui coule dans tes veines, le sang que tu as versé. Celui que tu as bu. Tu cours encore plus rapidement pour oublié le corps décapité de l'homme que tu as jadis aimer, celui pour qui tu étais prête à faire n'importe quoi. Alexei. Un homme comme tu n'en trouveras plus dans ce monde, un homme qui n'était pas vampire, un homme que tu as tué par soif de son sang, un homme que tu as tué par excès de colère. Un homme a qui tu en veux encore maintenant. Tu le déteste autant que tu as pu l'aimer dans ce temps, tu le hais de te laisser là, seule avec ses images de son cadavre à moitié dévoré par tes crocs asserés.

Tu t'en veux de ne pas l'avoir assez aimé, de ne pas l'avoir sauvé alors que tu étais sur le point de le tuer. Quand il t'as dis de ne pas le faire, quand il t'as dis qu'il t'aimait, juste avant de mourir, son dernier souffle. Ton prénom. Tu ne fais plus que survivre depuis qu'il a quitté ta vie, mais quelle vie, maintenant ?

Code ▲ RomieFeather



Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lei N. Nevenscheinder
Staffien
Coeurs : 95 Messages : 324
Couleurs : IndianRed & violetred
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2012 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Lei Naël Nevenscheinder-Kingston. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : Toma (Amnesia) + Hunter Parrish (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder} | Jeu 13 Juin - 13:17

Elle me regarde. Comme un peu tout le temps, on se fixe. Mon visage est inquiet, le sien est neutre. Sans doute ne me parlera-t-elle pas; Après tout, elle ne confierait pas à un inconnu ce qui peut la faire pleurer. est-ce que je parlerais de mon passé à un inconnu? Je ne pense pas. Bien que je ne connaissais pas Naomiie depuis des années.

« Je n'ai pas spécialement envie d'en discuter, ce sont de mauvais souvenirs dont j'aimerais bien oublier jusqu'à l'existence. »

Ah...Oublier. Ce que ça doit être plaisant. Oublier les mauvais souvenirs, ne jamais s'en rappeler. Ne plus pouvoir se les remémorer dans notre tête. Ne se souvenir que des bons moments. Qu'est-ce que j'aimerais oublier. Ces cris, ces visages torturés, ces larmes et ce sang. Oublier. Oublier jusqu'à sa naissance, pour on ne sait quelle raison, ne pas se souvenir du visage de sa mère, de son père. La mémoire est si complexe.

Je redresse la tête vers Lilyanne. Elle hausse un peu les épaules. Je devine aisément que la conversation est close. Elle m'adresse un clin d'oeil. Je lui répond par un sourire. Elle semble fixer quelque chose derrière moi. Surement mon affilié. Je la regarde se lever, alors que je reste à terre, accroupie sur les nuages pelucheux. A moitié redressée, elle se-hausse les épaules et passe une main dans mes cheveux, avec une brutalité amicale. Je reste sans rien faire, une lueur de surprise allumant mes yeux sanglants. Elle se relève, et se retourne, sa panthère sur les talons. Alors je la regarde s'en aller, loin, plus loin que l'horizon, se mettant à courir à une vitesse extraordinaire. Après tout, personne ici n'est ordinaire. Elle disparaît, de ma vue mais pas de mes pensées. Pourquoi pleurait-elle? Pourquoi est-elle partie? Les questions affluaient dans mon esprits, sans trouver de réponses. Tant pis. Sans doute la re-croiserais-je une seconde fois, demain, dans un mois, voir dans des années. Après tout, nous avions le temps devant nous, vampire que nous sommes, libérés du temps qui file, rapide, sans jamais nous happer.

« Elle est partie. »

La voix d'Ulybat'Sya me fait tourner la tête. Elle n'avait pas parlé via mon esprit, mais dans le langage humain, dans un russe clair et doux. 'Sya avait toujours parlé Russe lorsqu'elle s'adressait à moi. Surement pour me prouver une énième fois que ma vie sur Terre était principalement en Russie. Et non au Laos. Un sourire à la fois peiné et chaleureux se dessina sur mes lèvres. Je me lève, avec toujours cette souplesse que possède le serpent. Ma louve fait de même, avec une agilité et une brutalité à la fois étonnante et habituelle pour un animal de sa taille. Elle s'approche de moi, cherchant pour une fois à ma réconforter. Pourtant, je sais que Lilyanne est plus triste que moi. D'une certaine manière. Moi, j'arrive à sourire avec un tel naturel qu'il en devient parfois déconcertant. Même si la tristesse que j'éprouve, cette horreur, est toujours enfermé dans ma poitrine. Des fois j'ai envie de crier pour que ça se libère. Je passe une main dans le pelage si doux de mon affilié, regardant d'abord ses yeux plus noirs que les ténèbres, puis l'horizon. La Terre est quelque part par là. Je laisse mon regard plonger dans les nuages duveteux, laissant le vent secouer mes cheveux blonds.

« Ça doit être bien d'oublier... »






Spoiler:
 
 
La tête dans les nuages. {Lei Levynn Nevenscheinder}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dédicace Le garçon dans les nuages
» La vie ne manque pas d'air dans les nuages
» [Christie, Agatha] La mort dans les nuages
» LA TETE DANS LES NUAGES
» [chronique] "Dans les nuages" de Jordan Crane

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Mer de nuages-
Sauter vers: