Partagez | 
 

 A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Etoile S. Niwwel
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 7 Messages : 26
Couleurs : Etoile prie en #0099ff
Stell tente de squatter tes pensées en #009966

J'ai traversé le portail depuis le : 18/07/2017 et on me connaît sous le nom de : Aisiah. Mon nom est : Etoile Sol Niwwel. Actuellement je suis : Célibataire et bisexuel Il paraît que je ressemble à : Orthos de Merc Storia et à ce propos, j'aimerais remercier : Dieu.
A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren | Mar 22 Aoû 2017 - 16:07






Etoile & Faelyn
A Godlike place


Un nouveau jour, un nouvel endroit à explorer. Le nouvel ange ne semble pas se lasser de ses expéditions plus ou moins loin de Chloris. Il ne se lasse pas de sentir l’air et les vents le porter plus haut dans le ciel. Il ne se lasse pas de découvrir les moindres recoins de ce petit coin de paradis littéralement créé par Dieu. Etoile en est plus que persuadé, cette Île, quelques soit le nom que ses habitants lui donnent, est une parfaite copie de l’Eden décrit dans le livre Saint. La terre des premiers Hommes. Une nature généreuse et nourricière, des animaux connus et inconnu qui vivent dans une harmonie parfaite. A chaque instant, il s’attend presque à découvrir l’Arbre de la Vie, ou même l’Arbre de la connaissance du bien et du mal dont les fruits interdits aux Hommes précipitèrent leur chute. Un incroyable pays que celui de Dieu lui-même, qu’il a désormais la chance de pouvoir parcourir à loisir. Après tout, de la journée, il est souvent seul. Lumi, le garçon qui possède l’âme assez généreuse pour l’héberger dans sa demeure, passe une grande partie de sa vie à l’école. Quoi de plus naturel pour un adolescent de son âge ? Etoile ne sait pas encore s’il est censé le rejoindre dans cet immense bâtiment scolaire ou non. Il n’a pour ainsi dire jamais été à l’école, instruit depuis sa plus tendre enfance par les frères de sa communauté du plus Saint des Monts. Est-ce qu’un soldat de Dieu se doit de s’instruire de la sorte ? Il n’en a pas la moindre idée, et préfère attendre un signe divin avant de décider. Si c’est la volonté de Dieu, il s’y conformera.

Un nouveau jour, un nouvel endroit à explorer. Aujourd’hui, accompagné de son affilié bien ennuyé de ses escapades, les vents l’emmènent en périphérie de l’Île. Loin, loin de la mégalopole de Skyworld. Loin, loin de la citée plus modeste de Chloris. Loin, loin des montagnes où il s’est réveillé il y a quelques semaines maintenant. Aujourd’hui, son attention est attirée par la plage et pas n’importe laquelle. Enfant de l’océan sans réellement le savoir, élevé sur une presqu’Île à la merci de ses assauts, l’ange a toujours eu une grande affinité pour l’eau. Il s’y sent bien, en sécurité malgré les courants parfois violents, jamais happé par les profondeurs, toujours porté par la houle et l’écume. L’océan sur Terre était sa deuxième maison, après les hauts murs de l’Abbaye. Depuis qu’il est pourvu de larges ailes dont il ne peut se défaire, il n’a pas réessayé d’y nager. Pourtant, maintenant qu’il est face à cette mer sans pareille, il est tenté de se ‘jeter à l’eau’. Sauf que d’eau, il n’y en a pas, de mer non plus. L’océan salé n’a pas sa place dans les cieux et est remplacé par un horizon sans fin de nuages. Une mer de nuages... spectacle incroyable qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Si la Terre de Dieu est ainsi enveloppée d’un manteau protecteur cotonneux, cela explique que jamais les Hommes n’ont pu la trouver, même en ayant exploré jusque-là lune. Il est tout simplement impossible de pénétrer ce lieu sans y avoir été invité. Tout ici respire la quiétude : le calme soutenu par une brise froide, le roulement de nuage qui vient s’écraser contre le rivage de sable, la lumière de l’astre du jour qui réchauffe sans bruler, les embruns salés... En fermant les yeux, il se croit presque revenu chez lui, si un poids plumeux ne lui rappelait pas son nouveau statut.
Alors qu’il savoure l’instant de ce lieu incroyable, alors que Stell soupire un peu plus loin d’avoir encore dû l’accompagner en voyageant dans un sac des plus inconfortable, un son strident lui parvient. Un cri de détresse qui l’alerte. Un cri non humain, puisqu’à une dizaine de mètre, un oiseau coloré comme il n’en a jamais vu s’écrase sur le sable.

Immédiatement, Etoile se précipite à sa rencontre. Sans oser le toucher, il l’examine du regard. L’angle formé par ses ailes n’est pas naturel, et les piaillements incessants lui indique la douleur dans laquelle est plongé le volatile. Il veut l’aider, le soigner ou le soulager. Après tout, il est ange depuis quelques semaines, doté de pouvoirs qu’il n’aurait même pas pu soupçonné. Il se sait encore novice dans leur utilisation, mais il peut essayer. Il joint alors ses mains en signe de prière et psalmodie à voix basse une louange. Un souhait de guérison pour l’oiseau de la Terre de Dieu. Sauf que les minutes passent, mais rien n’y fait. A bonne distance, allongé sur le sable, Stell l’observe. Il devine sans mal ce qu’il essaye de faire, tout comme il devine qu’il s’y prend mal. Lui aussi est doté d’un don de guérison, mais n’a jamais jugé bon de lui en faire part. Il ne parvient même pas à le contacter par la pensée, alors c’est peine perdue. Si son lié avait jugé bon de lui ouvrir son esprit avant, peut-être aurait-il pu l’aider. Peut-être. Ou peut-être serait-il resté là à le regarder se démener inutilement, pour le punir de l’avoir tiré du lit trop tôt.



« Garden of Eden »



(C) MISS AMAZING


Etoile prie en #0099ff - Shelter - Starlight Keeper

Bannières:
 
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Faelyn A. Yinren
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 47 Messages : 94
Couleurs : #66ccff
J'ai traversé le portail depuis le : 20/08/2017 et on me connaît sous le nom de : Iyfaelyn. Mon nom est : Faelyn Agis Yinren. Actuellement je suis : amoureux et bisexuel Il paraît que je ressemble à : Yuri Plisetsky - Yuri on Ice et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren | Mer 23 Aoû 2017 - 0:41

Il y avait plein de lieux dans ce monde que Faelyn adorait. L'un d'eux était sans conteste la Mer de Nuages. C'était un peu particulier, comme endroit, et lui qui n'avait connu que la forêt jusqu'ici était le premier étonné, et le premier ravi de cette découverte, de l'existence d'un tel paradis. Alors, au moins une fois par semaine, il avait l'habitude de s'y retrouver. Et à chaque fois, le spectacle était à couper le souffle. Non, il ne pouvait pas s'en lasser.

Et aujourd'hui, c'était le jour de sa petite visite. Il ne savait pas vraiment quelles actions il allait accomplir en ce lieu, mais il trouverait bien. Il trouvait toujours. La première fois, il n'avait fait que regarder. La seconde fois, il s'était essayé au dessin. La fois encore d'après, il avait mangé quelques gourmandises. Serait-ce en ce jour un retour à la case départ ? Après tout, il avait bien besoin de se ressourcer dans une ambiance douce et calme.

Son écharpe légère flottait dans le vent. Il était habitué : il ne fallait pas trop peu s'habiller pour venir ici. Il avait été prévenu une fois, et le petit rhume qui avait résulté de son imprudence ne reviendrait plus !

Assis sur le sable, il contemplait encore et encore l'infini blanc, plissant les yeux car c'était un peu douloureux, peut-être. Il se sentait bien, il n'avait pas envie de partir. Et il avait toute la journée devant lui. Oh, et pourquoi ne pas rester jusqu'au soir ? Le spectacle était tout aussi intéressant à la nuit tombée !

Puis il est tiré de ses pensées par une voix. Il ne l'entend pas très bien et ne comprend pas ce qu'elle dit, mais une chose est sûre, c'est qu'il y a quelqu'un ici. Mais qui ? Curieux, il se redresse, et scrute les environs du regard. Et c'est la qu'il le voit. Ou plutôt qu'il les voit. Un animal véritablement blessé avec tout près un jeune garçon qui ne cesse de réciter des paroles dans une langue un peu particulière. Doucement, il approche, manque de trébucher sur un autre animal qu'il n'avait pas vu, certainement l'affilié de la personne ici présente, puis s'agenouille près du petit duo. En un instant, il comprit de qui venait le cri qu'il avait entendu quelques minutes plus tôt et auquel il n'avait pas prêté attention. Et il s'en veut.

Néanmoins, il s'adresse au jeune ange, comme lui avec un sourire :

« Que cherches-tu à faire exactement ? »
Le bleu de la mer est sans limite.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Etoile S. Niwwel
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 7 Messages : 26
Couleurs : Etoile prie en #0099ff
Stell tente de squatter tes pensées en #009966

J'ai traversé le portail depuis le : 18/07/2017 et on me connaît sous le nom de : Aisiah. Mon nom est : Etoile Sol Niwwel. Actuellement je suis : Célibataire et bisexuel Il paraît que je ressemble à : Orthos de Merc Storia et à ce propos, j'aimerais remercier : Dieu.
Re: A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren | Jeu 24 Aoû 2017 - 22:16






Etoile & Faelyn
A Godlike place


Le tableau se dresse, semblant sortir tout droit d’une véritable icône biblique. Un genou au sol, les mains jointes, liées par ses doigts, les yeux clos, Etoile répète ce geste appris dès sa plus tendre enfance. Il s’est longtemps murmuré dans les hauts murs de l’Abbaye que l’enfant avait appris à chanter, à louer le Seigneur avant même de savoir parler, que des anges en personne devaient s’être penché sur son berceau de fée pour lui avoir offert une grâce toute divine. La lueur de l’astre à qui il emprunte son nom souligne le tableau de ses rayons de miel. Ils se répercutent contre la blancheur immaculée de son vêtement ample, de sa peau trop peu exposée au soleil, de ses cheveux courts, mais aussi contre les voiles d’or et de légèreté qui ornent ses ailes plumeuses. Pour ajouter à la scène, un murmure s’élève. Doux et lent, une récitation de vers connus si parfaitement qu’ils en perdent leur sens pour se fondre dans l’âme. Une louange envers le plus Saint des Saints, envers l’être du commencement et de la fin. Une louange qui au fil des mots prend la forme d’une demande, presque d’une plainte douloureuse. L’ange prie, il l’a fait toute sa vie. L’ange prie pour le salut d’un être chatoyant, d’un oiseau qui s’écrasé trop brutalement au sol. Par l’intermédiaire de Dieu, il espère pouvoir sauver l’animal. Il espère apaiser ses tourments, ressouder ses os, n’importe quoi... n’importe quoi pour faire cesser ces piaillements plaintifs qui bouleverse la quiétude de ce lieu céleste. Enfermé dans sa bulle, sous le regard de son affilié qui n’a guère envie de lui venir en aide, Etoile n’entend pas. Il s’est coupé du monde, comme il en a toujours eu l’habitude. Il s’est coupé du monde pour se focaliser entièrement sur sa Foi. Mais il n’est pas seul, il ne l’a jamais été. Dieu est avec lui, il veille, ubiquitaire, bienveillant, sur lui. Il n’y a pas plus persuadé de ce fait que lui-même.
L’ange n’entend pas. Il n’entend pas les pas étouffés dans le sable d’un inconnu. Il n’entend pas le feulement d’un Stell bougon qui se plaint en silence d’avoir été dérangé. Il n’entend pas ce même animal se rapprocher de lui, à l’affut du moindre geste de l’inconnu. Il n’entend, ni ne sent l’approche, le poids de son regard, le souffle supplémentaire qui masque un peu plus le doux roulement de l’eau cotonneuse.

Ce n’est qu’une voix qui lui semble venir de nulle part qui le tire de sa rêverie. Surpris, si peu habitué à ce qu’on s’adresse à lui en pleine prière, il sursaute et ouvre ses yeux bleus sur un jeune homme qui aurait juré débarqué de l’horizon infini. Des traits fins, un doux sourire, une pâleur qui n’a rien à envier à la sienne... Le nouveau personnage de l’icône se fond parfaitement à la lumière qui semble l’envelopper. Durant quelques secondes, Etoile reste muet face à cette apparition, ne trouvant que l’adjectif ‘angélique’ à lui associer. Qu’a-t-il demandé ? Oui, il s’est adressé à lui, n’est-ce pas ? Le souvenir lui revient alors, aussi surement que son sourire qui se veut néanmoins soucieux. Les piaillements incessants qui lui déchirent le cœur n’ont guère cessé. Sa prière à Dieu non plus. Une nouvelle épreuve ? Le Seigneur en envoie souvent, et il les surmonte comme chacun en ce monde.

« Je... Je prie le Seigneur pour qu’il me permette de soigner cet oiseau. Ça avait fonctionné la dernière fois pourtant... »

Il est ange depuis si peu de temps, encore balbutiant à manipuler des forces dont il l’aurait jamais soupçonné l’existence. Le hasard lui avait pourtant permis de soigner sa blessure une fois... Juste une fois. Il ne sait rien de la magie, rien des influx et des courants qui parcourent son corps depuis sa naissance et son éducation religieuse ne l’a guère aidé.

« Tu peux m’aider ? »

Quelques mots d’une candeur infinie, alors qu’il ne sait si l’inconnu voudra perdre son temps avec ce petit oiseau, ou même s’il en a les capacités.



« Garden of Eden »



(C) MISS AMAZING


Etoile prie en #0099ff - Shelter - Starlight Keeper

Bannières:
 
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Faelyn A. Yinren
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 47 Messages : 94
Couleurs : #66ccff
J'ai traversé le portail depuis le : 20/08/2017 et on me connaît sous le nom de : Iyfaelyn. Mon nom est : Faelyn Agis Yinren. Actuellement je suis : amoureux et bisexuel Il paraît que je ressemble à : Yuri Plisetsky - Yuri on Ice et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren | Mer 30 Aoû 2017 - 0:33

Faelyn n'obtient pas de réponse tout de suite. En effet, son jeune interlocuteur était bien concentré sur ses agissements étranges pour lui prêter attention. A vrai dire, il n'était même pas sûr qu'il l'avait initialement vu. Pourtant, il s'était approché de lui en étant bien visible ! Mais bon, il n'allait pas râler. Et puis, s'il le fallait, il élèverait la voix à nouveau. En attendant, il détailla l'être angélique en face de lui.

Et le trouve honnêtement très mignon. Il y a quelque chose en lui qui dégage une quiétude et un calme rarement rencontrés. Et puis son étrange position est paisible, et les litanies qu'il répète ne sont pas dures, mais plutôt douces et délicates. Il ne comprend pas trop ce qu'il raconte, et au fond, ce ne sont pas ses affaires, mais il en comprend le fond. A nouveau, ses yeux bleus glissent sur le corps de l'animal écrasé à leurs pieds. Triste. Juste triste. Mais il ne dit rien et attend simplement, une fois ses quelques premières observations faites, qu'on remarque son existence.

Et finalement, les paupières closes dégagent des prunelles pleines de délicatesse, et s'il semble étonné au début, c'est surtout Faelyn qui le devient au final lorsqu'il entend sa réponse. Le Seigneur ? Qui est-il ? Il est tout d'abord tenté de lui dire qu'il ne voit pas de qui il parle, et que de prier ne servira à rien, mais il se ravise vite. Quelque chose en lui crie que ça ne sera pas une bonne idée et qu'il vaut mieux faire quelque chose de concret. Inutile de blesser cette petite personne nouvellement rencontrée. Et puis, dit-il, ça a marché la dernière fois ? Mais c'est ta magie qui se découvre, rien d'autre ! L'ange blond a un pincement au cœur en pensant que ce jeune homme attend un miracle. Un miracle qui ne viendra pas parce qu'ils n'existent pas. Parce qu'il n'y a pas de Dieu tout puissant pour aider les mortels, et parce que les miracles arrivent juste si on agit, si on fait en sorte que quelque chose puisse se réaliser.

Il hoche néanmoins doucement la tête.

« T'aider ? Je pense le pouvoir. Mes dons de guérison ne sont pas encore très puissants, mais s'ils ne marchent pas, j'ai des potions concoctées pour soigner, chez moi »

Dire que la plupart du temps, il se baladait avec ces potions précédemment citées. Et que là, comme par hasard, alors qu'il en aurait eu besoin pour aider un animal en détresse, il les oublie malencontreusement. C'est vraiment bête.

Il s'agenouille en face de l'ange, devant l'oiseau blessé. Doucement, et sans un mot, il appose ses deux mains sur le petit corps, priant intérieurement – mais pas Dieu, juste sa chance personnelle, et ses compétences dans le domaine de la guérison – pour que ça marche. Lui aussi, la dernière fois, ça avait bien fonctionné. Il se débrouillait logiquement pour les petits bobos.

Au bout de quelques secondes d'intenses efforts internes et d'yeux fermés peut-être avec exagération – ceci étant dû au stress et au désir de bien faire – une douce lumière fraîche et pâle se dégage enfin de ses paumes et enveloppe la créature heurtée. Quelques secondes encore, et il rouvre les yeux, enlève ses mains. Est-ce que ça a marché ?
Le bleu de la mer est sans limite.
 
A Godlike Place feat. Faelyn A. Yinren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartoon Network à la place de TCM
» Les Sorciers de Waverly place la serie
» [RESOLU]Les app ne se déplace pas entièrement sur ma SD CARD
» Papa Wemba feat Ophelie Winter
» COMICS PLACE : la petite émission

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Mer de nuages-
Sauter vers: