Ready for a great day, father ? pv eole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Ready for a great day, father ? pv eole.   Lun 03 Aoû 2015, 23:18


EOLE & ZEPHYR


En ouvrant les yeux ce matin-là, il savait d'ores que cette journée ne serait pas comme les autres. Il n'avait pas envie d'un délire entre copains, il voulait du temps ... du temps avec son père. Normalement, les enfants voient leurs parents à tous les jours, mais Zephyr n'étaient plus un enfant et l'horaire plus que chargé de son père ainsi que le sien ne leur rendaient pas la vie facile côté rencontrée. Oui, parce qu'être un dieu n'emporte pas seulement des privilèges, le rôle de Dieu du vent lui donnait des tâches à accomplir quotidiennement, même si ce n'était pas vraiment pour lui plaire.

L'adolescent se leva péniblement sous le regarder réprobateur de son affilié. Peut-être avait-il un peu trop fait la fête la veille.

Tu devrais peut-être penser à te détendre un peu, de temps en temps. Tu prends de l'âge mon vieux, tu crèveras du cœur avant moi.

L'oiseau ne le trouva pas très drôle, mais il s'esclaffa tout de même, puis repris son sérieux au bout de dix bonnes minutes de fous rires. Le dieu du vent prit la direction de la cuisine où il attrapa rapidement un croissant. Il retourna se changer, s'humidifier le visage et essayer de remettre en place quelques mèches de cette chevelure indomptable. Il abandonna le plan au bout d'une minute seulement, c'était perdu d'avance de toute manière.

Il prit finalement la route pour se rendre jusqu'à la maison de son père où il espérait le trouver en ce début d'après-midi, oui, il avait vraiment fêté fort. Il toqua à la porte et se munit de son plus beau sourire. Lorsque son père lui ouvrit finalement la porte, l'adolescent entra dans la demeure sans attendre que l'on l'y invite.

En me levant ce matin, j'ai constaté que je déménageais bientôt et que .. nous ne nous sommes pas vu depuis très longtemps. - il ne se rendit pas compte que ses deux phrases n'avaient aucun sens l'une avec l'autre, alors il continua - J'avais envie d'une petite journée relaxe ... nous pourrions aller ... a la plage, une vraie plage si tu n'es pas occupé bien sûr !

Pourquoi espérait-il tant une journée en compagnie de son paternel ? Parce qu'il savait qu'il avait négligé cette relation depuis quelque temps et avec le déménagement éminent, il savait qu'il n'aurait pas plus de temps que maintenant, alors autant en profiter maintenant.
Dieu des Vents



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Eole
« Dieu des Vents »



Coeurs : 337 Messages : 545
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Mar 04 Aoû 2015, 10:09

Bien entendu, j'étais chez moi, au côté de ma chère femme. La preuve que je faisais des efforts. Bon je me forçais pas des masses. Sa chaleur contre la mienne me donnait envie de me reposer et de rester le temps de récupérer de l'énergie dont j'avais besoin pour travailler. Il était revenu encore à des heures pas possible. C'était quelque chose d'habituel, mais il ne trompait pas son épouse. Il était juste toujours trop généreux. Il aidait les mortels sans rien attendre en retour. Un peu de reconnaissance. Après tout, un dieu, même mineur avait besoin de ça pour se sentir bien. Je prenais mon bandeau sur la table et je le mettais par pur automatisme avant de prendre le nécessaire pour manger. Je mettais ma main devant ma bouche qui laissait échapper un bâillement pas très élégant. J'avais bien dormi, mais au réveil, c'était toujours particulier. Il prenais un peu de jus d'orange bien frais qui me réveillait un peu mieux. Je m'amusais à changer les bibelots de place que la porte laissait entendre la visite de quelqu'un. Je me déposais sur le sol et allait ouvrir. Je découvrais mon fiston. Mon sourire faisait son apparition, comme s'il avait disparu, ce n'était pas totalement vrai, mais ça c'était une autre histoire. L'ennui et moi, c'était quelque chose. Il disait qu'il déménageait et qu'il avait envie de me voir. Je riais intérieurement, vu que parfois, il avait le don de m'éviter comme la peste. Il voulait une journée relaxe entre père et fils. Je ne tenais déjà plus en place, pire qu'un gosse. Une vraie plage, tous les deux. Déjà on oublie l'Australie, ma chasse au trésor avec Iris m'avait pas mal mis des méfiance sur cet endroit. Je frottais ses cheveux.

« J'ai toujours du temps pour mes enfants, ne t'en fais pas, et j'ai fait plus ou moins ce que je voulais de la décoration de ma chère et tendre... Je n'ai rien cassé, j'ai tout déplacé, c'est tout. Une vraie plage, bon, je crois que nous pourront trouver ça. Je prends des serviettes, je reviens. Tu as ton maillot ? Car je risque de te jeter à l'eau. »

C'était gamin, mais j'étais comme ça parfois. Je riais et prenais le nécessaire, des serviettes colorées pour mieux les repérer sur la plage de sable fin. Bien entendu, hors de question que je fréquente une plage faites de pierres, même si ces derrières chauffés par le soleil avait un effet certain sur les gens. Il prenait aussi des bandeau de rechange et son maillot rouge vif. Qu'avais-je oublier ? Je fronçais les sourcils, un peu songeur. Je devais bien avoir un ballon, ah oui, hors de question que je m'ennuie. Le gardant dégonflé, en un souffle il serait tout prêt, c'était pratique d'être le dieu du vent. Comment ça, c'est de la triche ? Roh, j'ai droit de m'amuser, puis Zephyr était aussi un dieu du vent.

« Bon je suis prêt, j'ai pris une serviette pour toi, malheureusement, je ne pense pas qu'un de mes maillot t'ira, il risque vachement de jurer. Pour manger et boire, je pense qu'on trouvera de quoi sur place, destination la plage ! Un endroit te fait envie, fiston ? »

Je demandais son avis, après tout c'était son idée à lui, on pouvait voir que j'avais pris pas mal de choses, mes bras étaient chargées. Je ressemblait à un mortel partant à la plage. C'était marrant. Sauf que je pensais pas à la crème solaire...





avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Lun 17 Aoû 2015, 19:08


EOLE & ZEPHYR


L'adolescent avait de la difficulté à se souvenir comment leur dernière soirée s'était terminé, mais il ne trouva pas cela assez nécessaire pour forcer son cerveau à y réfléchir. Il attendit dans la maison, son père avait dit que c'était une bonne idée et qu'il avait toujours du temps pour ses enfants, c'était faux. Le dieu du vent ouest savait à quel point, ce Dieu-là, pouvait être occupé constamment. Il aidait les mortels, il essayait de reconquérir sa femme en essayant de donner le plus d'attention qui le pouvait à ses enfants mortels. Zephyr pouvait comprendre cela, il était immortel, sa vie ne s'achèverait pas dans cent ans, ni même dans deux cents ans ; alors il n'avait aucun problème à partager son père le temps d'une journée ou deux avec des gens qui seraient vieux et morts dans quelques dizaines d'années. Il n'avait jamais particulièrement détesté les enfants de son père, mais ils ne les aimaient pas non plus. Il connaissait toujours ses demi-frères et demi-soeurs, parce qu'il était amoureux des mortels, de leur mortalité, de leur leur, de leur honneur. Cependant, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à chaque fois, qu'ils étaient dus à une des nombreuses infidélités de son père : c'était surtout cela qui dérangeait le dieu. L'immortel réfléchissait silencieusement à cette journée, il avait envie d'un peu de soleil réchauffant sa peau, il avait envie de quelque chose qui lui donnerait suffisamment d'énergie pour affronter la prochaine semaine. Son père revint rapidement, vêtu de son maillot de bain et transportant quelques serviettes colorées. L'adolescent fit un sourire à son père en désignant ses shorts, celles qui lui faisaient office de costume de bain.

« J'ai déjà ce qu'il me faut, merci. » dit-il en lâchant son maillot. « Pour l'endroit, j'ai vérifié ce matin et La Digue aux Seychelles est toujours classée comme la plus belle plage au monde, je crois qu'elle mérite une petite visite de notre part. »

Avant de quitter la maison, l'adolescent avait parcouru le net pour connaitre la température qu'il faisait sur la plus belle plage au monde et le temps se prêtait à son jeu. Il faisait soleil et chaud, tout ce qu'il désirait pour passer une belle journée tranquille. L'adolescent évalua la distance et en moins de deux, ils se retrouvaient sur cette magnifique plage. Il resta de marbre devant l'eau turquoise qui s'avançait vers eux, frôlant à peine leurs pieds. Il y avait plusieurs personnes qui marchaient sur le bord de la plage, d'autres qui se baignaient, d'autres qui bronzaient. L'endroit était magnifique en soi il avait fait un bon choix se dit-il en tournant la tête vers son père.

« J'aime la couleur que l'eau a ici. » dit-il en s'éloignant de ladite mer pour se trouver un coin tranquille pour étendre leurs serviettes.

| Désolée, c'est court. ♥ |
Dieu des Vents



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Eole
« Dieu des Vents »



Coeurs : 337 Messages : 545
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Lun 17 Aoû 2015, 20:32

Il avait prévu son maillot, le bougre, il savait que parfois mes goût n'était pas de première jeunesse. Mais je suis toujours dans le vent. Ouais c'est ça avoir ma classe. Mes chevilles vont bien, si je me lance pas des fleurs mentalement qui le fera ? C'est vrai que des sandales sont plus idéale que mes bottes. Mes pieds pouvaient aisément se découvrir, je pense que j'ai ce qu'il me faut, on verra pour la suite. Il me parlait de l'endroit, les Seychelles, une petite île qui avait appartenu aux français il y a un bout de temps. Enfin, c'était une histoire assez vielle en fin de compte. Je riais à ses derniers mots, c'est sûr avec des spécimens comme nous, la plage aurait de quoi se vanter de son titre. Mais le moment n'est pas à l'admiration de ce qu'on est, le temps est aux départ, direction la plage !
En un coup de téléportation, nous y étions, rien que pour ces déplacements, je ne regretterai jamais d'être un dieu. Bon voir tout le monde mourir n'est pas comique, mais soit. Je pouvais sentir l'odeur de l'eau, bien entendu, elle était salée. Et la plage était belle, du sable bien blanc, si bien qu'onb dirait de la neige, mais c'était chaud et un enquiquinant sous les pieds nus. L'eau était d'un joli turquoise et je jurait un peu avec le paysage, mais bon, j'aime être roux. Je le suivais et mettais la serviette très très colorée sur la plage, pas sûr qu'une autre personne ai la même que moi. J'avais pas pensé au parasol, et mince. Bon, ce n'est pas très grave.

« C'est très joli, mais chose promise, chose due... »

Ni une, ni deux, je soulevais Zéphyr, j'avais attendu qu'il pose ses affaires et je le jetais à l'eau en riant comme un con avant de me barrer en courant. Je reste un grand gamin, c'était quelque chose sûr et certain, bien entendu, j'avais mis mon bandeau, avoir un accident était hors de question. Je n'avais aucune envie d'avoir ça en plus sur ma conscience. J'avais arrêter de courir et guettais sa possible vengeance, comme j'avais hâte qu'il se prenne au jeu, mais pas sûr. Il avait parfois cet air trop sérieux. Enfin moins que certains de ses frères, c'est une des raisons que je pouvait m'entendre assez bien avec lui. Bon, il serait toujours en train de me coller à ma femme, mais on a rien sans rien. Je savais que faire. Ah oui, construire un château de sable, ça ressemblerai plus à une tranchée, mais je m'en fichais. Je commençais à le faire relevant ma tête de temps en temps faudrait que je sois plus malin que mon fiston. Dire que j'avais vécu des milliers d'années et je me comportais comme un jeune mortel. Hors de question d'utiliser les outils en plastique coloré, c'était d'un laid. Je n'allais pas laisser ces choses facilement cassable pour gâcher mon plaisir, j'avais bien mon marteau, mais je je pense que j'aurai détruit ma construction plus que la consolider. Vite une idée...





avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Ven 30 Oct 2015, 23:59



EOLE & ZEPHYR


À peine avait-il terminé de se délaisser de ses effets personnels et de sa serviette de plage, l'adolescent se fit soulever dans les airs et jeter directement à l'eau. Au contact de l'eau, le dieu mineur ferma les yeux et se laissa couler jusqu'à ce que le sable cesse sa progression vers le fond. Il n'ouvrit pas les yeux durant plusieurs secondes, laissant l'eau créer ce calme habituel chez lui. Elle tourbillonnait autour de lui, faisant aller ses cheveux un peu partout comme en lévitation. Bientôt, une minute fit écouler et plusieurs secondes suivirent avant que ses poumons lui compriment la poitrine en réclamant leur part d'oxygène. Zephyr expira ce qui lui restait dans le ventre, positionna ses pieds en appuie dans le sable doux, puis poussèrent de toutes ses forces pour remonter à la surface. La première goulée d'air qui s'infiltra dans son corps le fit grimacer de douleur, puis celles qui suivirent furent nettement moins douloureuse. L'adolescent observa son reflet dans l'eau turquoise, puis le soleil qui se reflétait sur cette dernière. Oui, il adorait la terre. Cette planète était si riche de culture, si riche de tous ces petits détails qui lui sautaient agréablement aux yeux, ces choses que les mortels ne se rendaient probablement même pas compte. Les humains étaient chanceux, très chanceux même de connaître toute cette beauté, ne serait-ce que pour le bref instant de leur vie. L'immortalité, un principe que Zephyr peine encore à s'expliquer, il n'essaie plus depuis longtemps. Replongeant la tête sous l'eau, l'adolescent s'approcha du bord de la place où le sable lui frottait désagréablement le torse alors qu'il avançait. Il sortit le haut de sa tête de l'eau et observa son père dans la même position que le ferait un crocodile avant de se jeter sur sa proie. Cette pensée le fit sourire alors qu'il sortait complètement son visage du liquide translucide, l'adolescent secoua la tête afin de faire dégager ce qui restait d'eau s'accrochant à ses cheveux.

« Tu devrais venir te baigner, l'eau est très bonne. »

Étendu sur le ventre, son corps était entièrement camouflé dans l'eau chaude sur le dessus et froid vers le fond. Il s'attarda quelques secondes à observer son paternel qui construisait son château, puis fit lever une petite bourrasque qui fit s'envoler la moitié de ce dernier. Il fit un gros sourire joueur à son père avant de donner une poussée avec ses bras pour reculer vers le plus profond de la mer. Peut-être que son père allait venir le rejoindre dans l'eau, elle était tellement bonne, elle était salée, elle était fraîche. Le dieu mineur se tourna sur le dos et se laissa dériver au rythme des vagues, parce qu'il n'avait que ça à faire, parce qu'il avait envie de profiter de cette étreinte fraîche offerte par Poséidon. Puis ses yeux se fermèrent, parce que l'astre solaire créait des ombres dansantes dans ses paupières s'il l'observait trop longtemps. Il faisait bon, peut-être trop bon.
Dieu des Vents



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Eole
« Dieu des Vents »



Coeurs : 337 Messages : 545
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Lun 02 Nov 2015, 09:55

Je m'amusait de cette chose qu'on appelle taquinerie. Parfois j'étais comme ça. Ce n'était pas vraiment méchant. Je suis parfois en colère, mais assez rarement sur la famille. Il en fallait beaucoup pour que je parle plus à quelqu'un, alors, ma famille c'était encore pire. Apparemment Zéphyr avait l'âme de l'enfant qu'il était autrefois. Le voir sortir tel un reptile avait quelque chose de comique. Je me surprenais à retenir un rire, le cachant derrière ma main. Il m'invitait à le rejoindre à l'eau, ce que je faisais, même si je préférai les cieux. J'avais toujours cette affinité avec l'élément aquatique. Ça avait des avantages à être le fils du dieu des océans. Il avait détruit mon château fait de sable, mais qu'importe, ma vengeance serait un plat qui se mange froid, très froid. Je m'approchais le plus discrètement possible. Je suis bon nageur, heureusement, et puis si je serai nul, je crois que ce cher blondinet qui vit en-dessous de l'eau aurait honte. Je pouvais le surprendre en le poussant dans le dos. Voilà un bon plan. Je ricanais un peu avant de m'immerger dans l'eau, après avoir pris une bonne goulée d'air chaud. J'étais tel le requin dans les dents de la mer, manquait plus que la musique pour agrémenter le tout. Mais la chantonner serait dangereux, je ne sais pas respirer sous l'eau, dommage. Je laisse ça à mon demi-frère. Je poussais donc mon fils hors de l'eau, histoire qu'on se chahute un peu. Deux grands enfants. Difficile de croire que ces deux hommes s'amusant comme des enfants étaient vieux que la somme totale des mortels qui marchaient sur la plage, sans aucun doute. Mais l'heure n'était pas à une addition longue et ennuyeuse, mais à l'amusement.

« Je suis là, fiston, tu crois que j’aillais laisser mon château sans une petite bataille. C'est mal me connaître. »

Je pouffais, j'étais à moitié sérieux. Je donnais juste de quoi engager un combat futile qui n'avait qu'un but, lâcher la pression et se laisser aller. Ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait se détendre comme ça. J'étais bien décidé à lui faire envoler toutes ses pensées sombres. Tout de même, il en avait plus besoin que n'importe qui. Je me sentais près à être son défouloir, j'étais solide. Donc, je n'avais pas en m'en faire. Ça ne serait pas la première fois que je subi un peu les facéties de ce jeune homme. L'heure n'est pas au flash-back, puis parfois c'est très chiant.

« Sera-tu capable de m'attraper ? Ou de prendre ta vengeance... »

Provocateur, c'était normal que je me retrouve par après avec des ennuis ou qu'il dirait des choses un peu blessantes, mais j'étais paré mentalement. Surtout que j'avais des arguments, à en faire pâlir le meilleur des avocat, Phoenix Wrigth n'a que se rhabiller, Eole-sama est dans la place. Mes chevilles vont bien, je vous l'assure. La preuve, je nageais très bien sous l'eau, si elles seraient enflées, j'aurai du mal à y rester, enfin plus que d'habitude.





avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Jeu 24 Mar 2016, 20:11



EOLE & ZEPHYR

L'adolescent ouvrit les yeux, un demi-sourire planait vaguement sur ses lèvres roses, puis il observa le ciel bleu et sans nuages. Il eut une pensée pour Chloris, cette demoiselle aux cheveux noirs qui occupait chacune des secondes de sa vie ; que ce soit par la pensée ou en face. Il pensa vaguement à ses meilleurs amis, puis ses lèvres s'étirèrent un peu plus alors que le flot de ses pensées dériva à la raison de cette sortie avec son père. Ils quittaient l'Olympe. Tous les quatre, ils avaient besoin d'un peu de paix, d'un coin a eux pour s'amuser et vivre leur vie comme ils l'entendaient. Zephyr avait un père plutôt absent, qui ne le dérangeait pratiquement jamais contrairement à la mère de son meilleur ami, qui était toujours sur son dos et encore plus sur celui de la jeune déesse avec qui il formait un couple. Quant à Chloris, elle ne demandait jamais rien à personne, mais tous les trois savaient combien sa souffrance était grande ces dernières semaines. Le jeune homme sentait les vagues faire tanguer son corps au fur et à mesure que ses pensées s'éloignaient du paysage féerique auquel il avait accès, au fur et à mesure qu'il pensait aux traits merveilleux de la femme qu'il aimait. Certes, il lui avait demandé sa main. Certes, elle savait combien il pouvait l'aimer, mais rien n'était encore officiel. Comment le prendrait son père s'il décidait, à son jeune âge, d'épouser vraiment son premier amour ? Il n'eut pas vraiment le temps d'y penser, parce qu'un coup le fit sortir de l'eau et replonger à nouveau, inondant son visage et ses cheveux. Lorsqu'il émergea, un sourire étirait tout de même ses lèvres. Il était serein aujourd'hui, plus adulte qu'adolescent.

▬ « Je te connais très bien, papa, et je n'ai jamais imaginé une seule seconde que tu hésiterais à te venger. » dit-il en mettant bien l'accent sur le mot papa dans sa phrase.

Le jeune homme se tenait debout, bien droit, mais il se rendait compte maintenant qu'il ne pouvait simplement pas utiliser son arme la plus utile contre son géniteur ; utiliser le vent contre le vent, ce serait ridicule. Zephyr se sentait bien, l'air frais de la plage, l'eau salée qui glissait doucement contre sa peau, le soleil réchauffant chaque parcelle de son être. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant senti en harmonie avec la nature, avec l'énergie de cette dernière. Depuis Pan. Zephyr sent un flot d'énergie brûlant monter de son estomac jusqu'à son cerveau, parce que ce nom, simplement de penser à lui, le faisait s'emporter, se fâcher, rager. Ce qu'il pouvait le détester. « [...] Ou de prendre ta vengeance... » Ces mots dictés à ce moment précis lui firent l'effet d'une bombe intérieur qui menaçait de le faire exploser, de le faire s'enflammer.

Le jeune homme plongea la tête dans l'eau et se força à y rester durant plusieurs secondes comme si cette soudaine fraîcheur pouvait l'aider à reprendre ses esprits. Pan avait disparu, ce n'était pas lui qui avait parlé dans la bouche de son père. Il devait vraiment se calmer, ne pas s'enflammer. Le dieu du vent réapparut à la surface un peu plus tard, inspirant profondément une longue goulée l'air pur.

▬ « C'est tellement compliqué de vivre. » dit-il, plus pour lui-même, que pour son père qui ne devait pas s'attendre à ce type de réponse.

Il plongea la main dans l'eau alors que son père s'approchait et fit une coupe avec ses doigts. Au moment où Eole était à proximité, il lui jeta de l'eau à la figure avec un sourire lointain, comme si ce petit écart de comportement était disparu, mais ce n'était pas le cas. Zephyr se sentait adulte, trop adulte. Ce n'était visiblement pas une bonne journée pour aller à la plage, pas une bonne journée pour discuter, pas une bonne journée tout court.
Dieu des Vents



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Eole
« Dieu des Vents »



Coeurs : 337 Messages : 545
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Ven 25 Mar 2016, 08:40

Je sais que parfois, je suis prévisible. Mais j'aimais sortir des sentiers battus, un peu trop pour mon propre bien. Il se tenait là, fièrement, c'était une provocation. Oui, je jouais le jeu de mon fils en répondant ainsi à ses facéties. Mais que je pouvais faire que suivre ce vent frais qui me poussais dans le dos. Il m'encourageait à faire de cette journée, un moment de jeu avec Zephyr. Mais les mots que je prononçaient pour lui avait parfois un effet surprenant. Bien entendu, j'étais au courant de certaines choses. Mais il ne fallait pas oublier que certaines choses étaient seulement personnelles. Le voir disparaître dans l'eau me faisait penser à un moment de pur amusement quand il m'enverrai de l'eau. Je jouerai le jeu. Même si ça me faisait ignorer le reste. Il recevait de l'eau. Pas vexé pour un sou. Je riais. M'aidant du vent. J'envoyais une vague d'eau sur lui. Ce n'était pas vraiment de la triche, j'utilisais mes capacités pour gagner. Car j'aimais être victorieux. Qui détestais gagner, là était la seule question qui vint à mon esprit. Il fallait que mon fils voit ce jour, comme simplement un jeu. C'était lui qui était venu pour passer du temps avec moi. Et il n'allait pas le regretter. Je suis pas le meilleur des pères. Je suis souvent absent, mais je voulais qu'il rigole. Pour ça. Il faudrait que je nage plus vite.

Je plongeais carrément dans l'eau, comme un requin, je poursuivait ma proie, sauf que moi, je ne mordais pas les jambes des touriste, puis, l'aileron, ce n'était pas cool. Je préférai de loin ma chevelure rousse qui se déplaçait dans l'eau presque transparente. Avec ça. J'étais repérable. Ce qui pourrait permettre de rendre mon attaque surprise vaine. Je l'attrapais. Et j'étais content.

« Pas la peine de faire la tête, fiston. Je gagne ce jeu. Moi qui espérait un adversaire à ma taille. Cesse de ronchonner et donne une bonne leçon à ton vieux père. »

Oui, je suis vieux, mais que voulez-vous. Je suis un dieu. Aux yeux des mortels on devait plus ressembler à deux adolescents qui se cherchaient des poux. La jeunesse apparente était un choix discutable pour une divinité. Mais cette enveloppe charnelle était la meilleure pour être comme eux. Même si parfois j'aimerai être un autre. Je suis et resterai Eole. Je lâchais mon fils pour m'éloigner de l'eau. J'aimais toujours ce contact sur moi. Mais le vent était vraiment quelque chose que je ne pouvais me passer. Remonter sur la plage et le sentir se faufiler entre mes doigts humides était un plaisir que je ne me boudais pas.

« Viens donc t'amuser, Zeph. »

Quitter l'eau me donnait un avantage certain. Mais j'étais à y rentrer à nouveau s'il le fallait. Ce n'était pas l'élément aquatique qui m'empêcherait de voir le sourire de ce jeune homme. Qu'il oublie tous ces soucis pour passer une journée avec le gamin que je suis par moment. On était tous de grands enfants, dans le fond.





avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Sam 02 Avr 2016, 21:21


EOLE & ZEPHYR

Eole pouvait bien dire ce qu'il voulait, mais son fiston avait tout de même les boules. Il avait envie de plaisanter avec son enfant de père, mais quelque chose à l'intérieur le poussait à regretter cette journée qui avait si bien commencé. Il ne pouvait juste pas faire comprendre à son paternel comment il se sentait, il ne lui parlait pas de ses sentiments. Ça avait toujours été comme cela entre eux, ils ne se confiaient que très rarement, préférant de loin s'amuser, faire des folies. Mais Zephyr était mature maintenant, beaucoup plus qu'une année avant, Chloris l'avait changé. Est-ce que le dieu du vent, le père, se rendait compte que son enfant avait vieillis, qu'il était plus sage - un peu - et qu'il s'amusait moins. L'adolescent ne demanda rien, mais rapidement une vague fonça sur lui. Il ferma les yeux et prit une grande inspiration avant que cette dernière ne le pousse de plusieurs mètres. Il sortit la tête de l'eau pour reprendre son souffle, puis un mince sourire apparut à nouveau sur ses lèvres. Non, son père ne se rendait plus compte que son tempérament d'enfant disparaissait peu à peu, sauf en compagnie de son meilleur ami, là, il n'y avait rien à faire. Éole avait besoin que son fils ne soit pas aussi sérieux, Zéphyr s'en aperçu alors que ce dernier se rapprochait pour lui dire qu'il avait envie d'une bonne leçon. Ouais, le jeune Dieu aurait bien voulu en foutre une à son père, mais ce dernier trouvait toujours une manière de se venger, d'être meilleur, de gagner. « Viens donc t'amuser, Zeph. » Oui, papa, j'essaie. était la seule réponse qui lui venait alors qu'il quittait le nid réconfortant de l'eau salée.

Le jeune homme glissa donc habilement jusqu'au sable chaud de la plage avec un nouveau sourire, parce qu'il ne pouvait simplement pas se permettre de plomber la bonne humeur - si c'était possible - de son père. Il s'étendit sur le dos, sur la serviette qu'il avait posée là à son arrivée. Il ouvrit un oeil en plaçant son bras dans les airs pour cacher le soleil, puis observa à nouveau son père, comment il n'avait jamais changé, comment il ne changerait probablement jamais. Est-ce que les dieux/déesses étaient comme elles étaient, elles ne changeaient jamais ? Était-ce possible que même en observant les humains changer, les époques passés, ils restent les mêmes à tout jamais ?

▬ « En vrai, c'est parce que tu es mauvais perdant que je te laisse toujours gagner à ce jeu. » dit-il en riant de bon cœur.

Cela faisait un moment qu'il n'avait pas ressenti le besoin de s'amuser, mais est-ce que cette sensation, cette émotion, ce besoin venait réellement de lui ? Non, il était certain que le sentiment venait de son père, mais il s'en fichait. Il voulait avoir du plaisir simplement, c'était comme s'il avait oublié comment se comporter avec son père d'un coup.
Dieu des Vents



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Eole
« Dieu des Vents »



Coeurs : 337 Messages : 545
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
MessageSujet: Re: Ready for a great day, father ? pv eole.   Mar 05 Avr 2016, 11:27

Je pouvais sentir le sable chaud. D'autres aurait déjà dit que c'était trop ardent, un peu comme des braises. Petites natures. Je dirigeais un peu le vent, pour qu'il soit agréable à sentir, un peu de fraîcheur ne faisait pas de mal. C'était une façon de jouer, un jeu que je faisais pour moi seul. Un peu égoïste. Il fallait l'être un peu dans ce monde. C'était parfois une réalité bien triste que les mortels avaient mise en place. Mon fils, il disait qu'il me laissait gagner, car j'étais mauvais perdant. Je tirais la langue, un peu puérilement, j'avoue. Mais question maturité, parfois ce n'était pas vraiment ça. Je m'en fichais ce qu'on pouvait penser de moi, sur cette plage, seul ce jour avec mon fils comptait.

« Et quelque chose te pèse, ne fait pas semblant. Je suis peut-être un mauvais perdant, mais là, tu es un mauvais comédien. Je t'ai connu plus convaincant. Je veux m'amuser, car c'est pour ça que tu es venu me voir, oublier ce qui te hante. Ou du moins. Savoir qu'il y a des moments plus amusant. La tristesse ce n'est pas quelque chose d'agréable, mais même moi, j'y suis passé. »

Oui, parfaitement, je jouais un peu mon rôle de père, des années en retard, Je pouvais m'en prendre qu'à moi-même. Ce n'étais pas grave. La passé était celui qu'il était. Je n'étais pas celui qui cracherait dessus. C'était ça aussi d'être un dieu, porter ses chênes fièrement, ses erreurs passées avait fait sûrement de lui le pire des hommes, des instructeurs. Qui ne changeait pas. Sûrement pas lui. Je riais un peu. Histoire de détendre l'atmosphère. C'était une manière de faire qui m'étais propre. Il fallait dire que niveau façon de faire, parfois, je mettais les pieds dans le plat. Je frottais ces cheveux. Affectueusement.

« Mon garçon, je change, tu changes, même les dieux les plus immuables changent, le temps fait son œuvre, ce vieux titan de Chronos est peut-être emprisonné, mais le temps a toujours lieu. Et j'aimerai qu'on s'amuse, vraiment. Que dirait d'une course, ou celui qui construit la plus haute de sable sans ses pouvoirs, parce que sinon, ce n'est pas drôle. »

Je proposais, histoire de donner un peu le change. Je me lançais dans cette aventure. Je voulais qu'il soit à nouveau plus heureux. C'était une façon aussi pour moi de garder mon sourire, de voir que malgré tout des personnes pensaient à moi. Même si c'était des dieux ou mes enfants. Qu'importe. Tant qu'il y avait des gens pour penser au dieu mineur que je suis, c'était bon. Le vent serait là. Je suis ce dernier. Je peux le sentir sur ma peau, comme une caresse. Un ami à vie, pour cette éternité que je vivais. Je le poussais un peu. Mon rire s'échappant de ma gorge avant de partir un peu plus loin le provoquant avec des grimaces dignes des pires shows comiques. Mais le but c'est qu'il s'amuse, même à mes dépends. Quel homme généreux que je suis parfois. Mes chevilles vont bien, j'ai vérifié.


 

Ready for a great day, father ? pv eole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Disney Channel] The Great Mouse Detective - The Series (201?)
» The Great War en 10 mm : Armée allemande 1918
» HD Ready et Blu-Ray : conseils
» Du 1/24 Ready to run
» Great Migrations sur NGC HD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-