Partagez | 
 

 chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
StaffienneSouveraine des Enfers

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Perséphone
Staffienne
Souveraine des Enfers
Coeurs : 33 Messages : 55
Couleurs : thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 05/11/2017 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. Mon nom est : Perséphone Actuellement je suis : souveraine des Enfers, par mariage avec Hadès. Il paraît que je ressemble à : Daenerys Targaryen et à ce propos, j'aimerais remercier : meh
chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Ven 23 Fév 2018, 19:58

— chante l'oiseau.persephone & demeter
Aucune festivité ne célébrait l'arrivée du Printemps, Seulement une poignée d'invitéx, des gens choisis qui accueillaient le retour de l'enfant perdue, celle qui tous les ans revenait des entrailles de la Terre.
Elle réapparut dans un halo de lumière, drapée dans la même toge blanche qu'elle portait en quittant son royaume. Ses yeux accoutumés aux ténèbres des Enfers mirent un temps à s'habituer à la lumière aveuglante du petit matin, et la première vision qu'elle eut de ce monde fut celle de sa chère mère. Comme chaque fois qu'elle renaissait.

Mère. »

Une unique larme perla sur le coin de ses yeux, tandis qu'elle sentait les bras réconfortants de Déméter se refermer sur elle dans une étreinte désespérée. Elle ferma les yeux et se laissa bercer, tandis que les nymphes l'entouraient également, attendant que passe le moment des retrouvailles pour accompagner la princesse pour sa toilette.

Tu m'as manquée. Terriblement. »


— X —

Les visages familiers dansèrent et s'enchaînèrent autour d'elle tandis que Perséphone trônait sur son fauteuil, attendant sagement que les fillettes aient terminé de tresser sa longue chevelure argentée. Elle regarda par la fenêtre, dos au miroir, préférant se délecter de la vue sur la Sicile plutôt que sur son reflet, qui avait été sa seule compagnie pendant si longtemps.

Elle regardait les beaux jours arriver et pourtant elle ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui lui faisait, seul et enterré.

— Votre mère, Dame Perséphone. »

Il y avait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas entendu ce titre.

Faites-la entrer. »

Elle réalisa qu'elles l'auraient fait même sans son accord. Et cela lui serra le ventre, car elle s'était faite à l'idée que les ordres étaient faits pour être suivis.
made by miss amazing.



YOU SPEAK WORDS THAT
DRIP WITH HONEY
BUT YOU INTENTIONS ARE
COLD AS WINTER
SWEET PERSEPHONE
THE YOUTHFUL GODDESS OF SPRING
Déesse de la Terre et des MoissonsStaffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Déméter
Déesse de la Terre et des Moissons
Staffienne
Coeurs : 23 Messages : 227
Couleurs : Wheat (Déméter) & Olive (Kalysta)
J'ai traversé le portail depuis le : 27/03/2015 et on me connaît sous le nom de : Etilya ! Mon nom est : Déméter. Actuellement je suis : Célibataire et bissexuelle. Il paraît que je ressemble à : un original de Zhang Xiaobai. et à ce propos, j'aimerais remercier : Alice *^*
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Sam 24 Fév 2018, 20:47


Chante l'oiseau
PV ✖️ Perséphone & Déméter


Aujourd’hui, le soleil brille haut dans le ciel. Seuls quelques nuages téméraires osent trancher dans le bleu céleste. Une légère brise matinale agite tendrement les brins d’herbes siciliens, et les oiseaux chantent. Déméter rayonne, source de ce paysage paradisiaque. Aujourd’hui, c’est le premier jour du printemps : sa fille est libérée de sa prison infernale. L’impatience et l’allégresse se disputent la place prépondérante dans le cœur de la divinité. Ces trois derniers mois ont été longs, comme d’habitude. Savoir son enfant privé de lumière, enfermée dans un palais sinistre habité par des morts, lui donne toujours du vague à l’âme, même après des millénaires.

Elle se rend sur leur lieu de rendez-vous, comme tous les 21 mars. Autour d’elle, des petits animaux batifolent, sensibles à l’humeur bienfaitrice de la déesse, et la végétation semble danser sous l’emprise du vent. Des nymphes excitées se tiennent à distance, prêtes à intervenir à la moindre sollicitation de leur maîtresse. La Sicile toute entière semble festoyer pour le retour de Perséphone. La voilà enfin ! Son enfant apparaît à quelques mètres d’elle. Déméter lui offre aussitôt un sourire chaleureux et réconfortant.

"Ma chérie !"

Aussitôt, Déméter enveloppe sa fille dans une étreinte réconfortante. Quelques larmes de joie et de soulagement glissent doucement sur ses joues. Il n’y aura jamais plus beau jour que celui du printemps. Les nymphes s’approchèrent doucement, sans pour autant empiéter dans l’espace vital des déesses ; elles leur laissaient le temps de se retrouver.

"Toi aussi, tu m’as manquée, ma petite Cora. Tellement manquée !"

D’une main, Déméter caresse tendrement la chevelure argentée de Perséphone, prolongeant l’embrassade au possible. Puis, une fois comblée, elle s’écarte un peu pour observer son enfant, tiquant sur sa mine pâle et l’éclat terne de ses cheveux. Elle lui prend alors les mains, la mine réjouie, et la tire vers leur domaine.

"Viens, ma fille. Les nymphes vont te refaire une beauté."

Déméter guide la déesse du printemps par la main ; fait inutile -car cette dernière connaît très bien le chemin- mais nécessaire pour sa mère. Autour d’elles, les nymphes sautillent, joyeuses et déterminées ; elles s’occuperont si bien de Perséphone que même leur mère n’en reviendra pas.

Quelques heures s’écoulent, pendant lesquelles Déméter prend son mal en patience. Perséphone a bien besoin d’un bain chaud pour se ressourcer. Ces mois passés en Enfers ont dû être épouvantables pour elle. Une nymphe vient la chercher pour lui indiquer qu’elle sera bientôt prête pour la recevoir. La déesse des moissons prend donc la direction de sa chambre et demande à la gardienne de l’annoncer. Quelques secondes plus tard, elle retrouve sa fille soigneusement coiffée et drapée d’une robe neuve bleu pastel.

"Voilà qui est mieux, approuve-t-elle en se rapprochant. Tu es de nouveau resplendissante ! J’espère que ta nouvelle robe te plaît. C’est moi qui l’ait faite pour ton retour."

Déméter juge quelques instants la coupe du tissu et se félicite de son travail ; elle lui va parfaitement. Elle avait craint qu’elle n’ait maigri pendant son séjour sous terre. Elle constate également avec satisfaction que les nymphes l’ont bien coiffée. La déesse s’immobilise devant sa fille et lui prend une main, tandis que le pouce de sa sénestre vient caresser la pommette de Perséphone.

"Comment tu te sens, ma chérie ? Tu veux peut-être manger ou boire quelque chose ?"

Comme toujours, Déméter se préoccupe beaucoup du bien-être de sa fille -sans doute trop. Elle sait bien que Perséphone n’est plus une enfant et n’a pas besoin d’être couvée en permanence lorsqu’elle se trouve avec elle, mais c’est plus fort qu’elle. La seule fois où elle s’est permise de la laisser seule, sa vie a basculé. Alors, on peut comprendre ses raisons.

"Ces derniers mois ont dû te paraitre si longs, loin du soleil et de l’air frais. Qu’est-ce qui te ferait plaisir pour te changer les idées, dis-moi ? Tu peux demander tout ce que tu veux aujourd’hui. C’est ta journée !"

Déméter lui offre son meilleur sourire maternel. Débordante de joie et d’amour, elle fait tout pour oublier que d’ici la fin de l’année, sa fille lui sera de nouveau retirée.
(C) MISS AMAZING.


StaffienneSouveraine des Enfers

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Perséphone
Staffienne
Souveraine des Enfers
Coeurs : 33 Messages : 55
Couleurs : thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 05/11/2017 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. Mon nom est : Perséphone Actuellement je suis : souveraine des Enfers, par mariage avec Hadès. Il paraît que je ressemble à : Daenerys Targaryen et à ce propos, j'aimerais remercier : meh
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Dim 25 Fév 2018, 12:22

— chante l'oiseau.persephone & demeter
Elle eut un sourire léger, mais c'était difficile de recommencer à sourire quand on avait arrêté pendant six mois. Perséphone passa une main dans ses cheveux tressés, dans lesquels ses dames de compagnie s'étaient même permises d'y accrocher des fleurs. Elle regarda toujours par la fenêtre, puis se tourna vers sa mère qui avait pris place près d'elle.

On pourrait regarder les fleurs bourgeonner, »

Ses désirs n'avaient pas changé depuis la première fois qu'elle était revenue des Enfers. C'était un spectacle qu'elle ne voyait qu'une fois par an, et elle se rappelait de chaque fois comme si elle venait d'avoir lieu sous ses yeux. Elle avait juste besoin d'air frais et de soleil, comme le disait si bien sa mère. Pas de jolies robes, pas de fleurs dans les cheveux, ni de bains moussants aux huiles essentielles.
Juste de soleil et d'air frais.

Elles se retrouvèrent en moins d'une seconde de l'autre côté de l'île, là où personne ne pouvait les suivre à mon d'être dotés du déplacement instantané des dieux. Perséphone retira ses sandales et sentit la terre froide sous ses pieds, et descendit la colline pour observer la mer qui s'étendait au loin. La brise légère était fraîche, mais elle était chaleureuse -cela n'avait rien à voir avec les Enfers.

À quoi ressemble la Sicile, quand je ne suis pas là pour la voir ? »
made by miss amazing.



YOU SPEAK WORDS THAT
DRIP WITH HONEY
BUT YOU INTENTIONS ARE
COLD AS WINTER
SWEET PERSEPHONE
THE YOUTHFUL GODDESS OF SPRING
Déesse de la Terre et des MoissonsStaffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Déméter
Déesse de la Terre et des Moissons
Staffienne
Coeurs : 23 Messages : 227
Couleurs : Wheat (Déméter) & Olive (Kalysta)
J'ai traversé le portail depuis le : 27/03/2015 et on me connaît sous le nom de : Etilya ! Mon nom est : Déméter. Actuellement je suis : Célibataire et bissexuelle. Il paraît que je ressemble à : un original de Zhang Xiaobai. et à ce propos, j'aimerais remercier : Alice *^*
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Dim 25 Mar 2018, 20:32


Chante l'oiseau
PV ✖ Perséphone & Déméter

Déméter sourit à sa fille. Les bonnes habitudes ne se perdent pas, et comme tous les ans, elle évoque l’idée d’assister au bourgeonnement des fleurs. C’est effectivement un spectacle captivant, pour qui sait ouvrir son âme et patienter le temps que la nature fasse son œuvre. Certains jugeraient cette activité comme oisive, mais qui pourrait reprocher aux dieux d’occuper leur temps libre comme ils le peuvent ? Quand vous avez toute l’éternité devant vous, vous avez intérêt à ne pas vous ennuyer à longueur de temps.

Déméter se téléporte dans un nuage de pétales pour apparaître à l’autre bout de la Sicile, non loin de la mer, au sommet d’une colline. Ici, la vue est imparable. La Méditerranée s’étend à perte de vue devant elles, après quelques centaines de mètre de verdure. Une douce brise vient rafraîchir l’air de ce premier jour de printemps. Déméter rejoint sa fille en bas de la colline, puis s’assoit confortablement sur l’herbe.

"Quand tu pars rejoindre les Enfers, les arbres se parent petit à petit d’or, de rouge et d’ocre. L’herbe reste bien verte, en général, mais les petits buissons perdent vite leur feuillage pour se figer pendant quelques mois à l’état de squelette végétal, tout comme certains arbres. La plupart des fleurs se fanent, attendant ton retour pour refaire surface. Et quand l’hiver est bien installé, la neige recouvre la terre dans les hauteurs, pour former un tapis immaculé sur le sol."

C’est avec une certaine mélancolie qu’elle évoque ces changements. Elle n’a jamais vraiment décrit la Sicile dans cet état de mort végétal à sa fille. Mais elle fait son possible pour agrémenter la description de points positifs, de sorte que sa fille ne s’en trouve pas peinée. Après tout, même Déméter se réjouit parfois de ces nouvelles couleurs automnales, plus chatoyantes, ou de ce tapis blanc qui recouvre les montagnes.

" Les abeilles se terrent dans un tronc pour hiberner, certains oiseaux quittent le pays pour des températures plus clémentes en Afrique. La nature toute entière semble se figer, comme si elle ne pouvait pas vivre sans toi. Pourtant, si on prend son mal en patience pour observer, on peut voir parfois certains animaux braver le froid pour continuer leur train de vie. Certaines fleurs n’éclosent même que pendant la saison glaciale."

En fin de compte, la nature pendant la saison froide n’est que le reflet de son âme ; triste, glacée, car privée de son rayon de soleil -Perséphone- mais tenace, résistante, prompt à surmonter les épreuves. Déméter tourne la tête vers sa fille et lui sourit.

" Même moi, je trouve du charme à ces paysages ; des couleurs chatoyantes en automne, un tapis blanc en hiver… Quand on prend le temps de détailler chaque parcelle, on finit par y trouver sa beauté cachée."

Pour Déméter, la nature ne sera jamais plus belle que verte, vive et dynamique. Mais elle sait reconnaître la beauté en chaque être et en chaque occasion quand il y en a. Même si elle profiterait bien mieux des paysages enneigés avec sa fille à ses côtés. Mais l’hiver existerait-il si Perséphone n’était pas aux Enfers à cette période ?...
(C) MISS AMAZING.


StaffienneSouveraine des Enfers

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Perséphone
Staffienne
Souveraine des Enfers
Coeurs : 33 Messages : 55
Couleurs : thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 05/11/2017 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. Mon nom est : Perséphone Actuellement je suis : souveraine des Enfers, par mariage avec Hadès. Il paraît que je ressemble à : Daenerys Targaryen et à ce propos, j'aimerais remercier : meh
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Mer 13 Juin 2018, 00:15

— chante l'oiseau.persephone & demeter
Peut-être qu'il y avait, quelque part au fond de Perséphone, une petite part qui regrettait de ne pas pouvoir être aux côtés de sa mère en les temps difficiles que pouvaient être les hivers. Elle s'en voulait, de causer autant de peine aux autres -peu importe ce qu'elle fasse, il y avait toujours quelqu'un, quelque part, qui finissait par souffrir.

Ça n'a pas l'air si terrible lorsque c'est toi qui le raconte. »

Elle avait cette fabuleuse capacité, Déméter, qu'était celle de trouver la beauté dans toutes les choses que pouvaient lui offrir la nature. Depuis qu'elle était petite, Déméter avait toujours mis un point d'honneur à préserver Perséphone de la laideur que pouvait porter le monde, et même si sa précieuse Cora avait grandi, il semblait qu'elle resterait à jamais sa petite fille.

Penses-tu qu'il y a une beauté cachée dans toutes les choses, Maman ? »

Perséphone ne quitta pas du regard la mer qui s'étendait à perte d'horizon devant elle. La déesse du printemps était brave mais pas encore assez pour prendre un risque et l'affronter immédiatement. Est-ce que Déméter comprendrait immédiatement ou elle voulait en venir, ou se bercerait-elle encore d'illusions ? Se mettrait-elle en colère, devant l'insolence de sa fille qui retournait son éducation contre elle, par simple caprice ?

Une part d'elle se détestait pour se comporter ainsi avec la personne à qui elle devait tout. Et pourtant, il existait également une autre partie d'elle -celle qui dominait l'autre après six mois passés à goûter au pouvoir- qui n'éprouvait peu, voire pas du tout, de remords.
Et ces deux moitiés se battaient l'une contre l'autre, si bien qu'elle ne sut pas s'il fallait rire ou pleurer.
made by miss amazing.



YOU SPEAK WORDS THAT
DRIP WITH HONEY
BUT YOU INTENTIONS ARE
COLD AS WINTER
SWEET PERSEPHONE
THE YOUTHFUL GODDESS OF SPRING
Déesse de la Terre et des MoissonsStaffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Déméter
Déesse de la Terre et des Moissons
Staffienne
Coeurs : 23 Messages : 227
Couleurs : Wheat (Déméter) & Olive (Kalysta)
J'ai traversé le portail depuis le : 27/03/2015 et on me connaît sous le nom de : Etilya ! Mon nom est : Déméter. Actuellement je suis : Célibataire et bissexuelle. Il paraît que je ressemble à : un original de Zhang Xiaobai. et à ce propos, j'aimerais remercier : Alice *^*
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Dim 17 Juin 2018, 23:25


Chante l'oiseau
PV ✖ Perséphone & Déméter

La question de sa fille, intelligente, lui arrache un sourire. Bien évidemment, Déméter ne voit pas le piège qu’elle lui tend. Non pas qu’elle soit stupide, mais plutôt naïve. Elle n’imagine pas que la chaire de sa chaire puisse se montrer fourbe ou ingrate envers elle. Ou peut-être ne veut-elle simplement pas le voir. Toujours est-il qu’elle hoche délicatement la tête, une lueur de fierté dans le regard. Car sa fille a toujours posé des questions pertinentes.

"Oui je le pense. Regarde les ronces. Pour beaucoup, ce sont des plantes repoussantes, synonyme de malheur ou de souffrance, dénuées de charme. "

Alors qu’elle parle, des ronces se mettent à pousser devant elles. Les tiges, épaisses et résistantes, se tordent en un labyrinthe sinueux de végétation. De grosses épines menaçantes percent la surface, source des tourments humains. Déméter pose sur elles un regard neutre, qui finit par se faire aimant. Oui, elle voit leur beauté cachée, à ces plantes mal jugées.

"Mais elles produisent elles aussi des fleurs. Et des fruits."

De petites ramifications se forme sur les tiges principales des ronces, puis des bourgeons naissent à leurs extrémités. Ils éclosent en fleurs blanches à cinq pétales, encadrées par de grosses feuilles à pointes. Puis le pollen en leur centre s’envole, pour féconder leurs voisines. Elles deviennent alors des fruits, de petites baies foncées semblables à des mûres. Déméter ne se lasse jamais de ce spectacle. Le cycle de la vie pour la flore, qu’elle se doit de perpétuer siècle après siècle.

"C’est un spectacle magnifique n’est-ce pas ? "

D’un geste, Déméter renvoie les ronces dans la terre, comme si elles n’avaient jamais existé. Elle aurait pu les laisser là, mais ce n’est pas leur place. Elles ne s’y sentiraient pas à leur aise. Déméter ne force jamais une plante à demeurer sur une terre qui ne lui convient pas. Ce serait comparable à de la maltraitante, voire de la torture. Etant leur maîtresse par excellence, elle se doit de penser à leur bien. Elle tourne la tête vers sa fille et pose un regard tendre sur elle.

"C’est ça qui est formidable avec le monde qui nous entoure. C’est pour ça que je l’aime tant. Il effraie autant qu’il fascine. Il repousse autant qu’il plaît. Tu ne trouves pas ? "

Dans un sens, heureusement que le monde est si nuancé, si changeant. Pour elle qui est intemporelle, éternelle, observer l’évolution des êtres vivants, quels qu’ils soient, est un passe-temps à part entière. Elle s’ennuierait dans le cas contraire, les jours où sa fille n’est pas là. Et l’ennuie est une compagne bien cruelle quand vous avez une vie infinie.
(C) MISS AMAZING.


StaffienneSouveraine des Enfers

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Perséphone
Staffienne
Souveraine des Enfers
Coeurs : 33 Messages : 55
Couleurs : thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 05/11/2017 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. Mon nom est : Perséphone Actuellement je suis : souveraine des Enfers, par mariage avec Hadès. Il paraît que je ressemble à : Daenerys Targaryen et à ce propos, j'aimerais remercier : meh
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Dim 01 Juil 2018, 21:49

— chante l'oiseau.persephone & demeter
Malgré la partie d'elle-même qui souhaitait s'émanciper de la femme qui se tenait près d'elle, Perséphone ne put s'empêcher d'acquiescer à ses dires. Comme si Maman avait toujours raison.

Déméter célébrait la vie là où Perséphone avait appris à apprécier les vertus de la mort. Devant la petite démonstration que lui fit sa mère, la déesse du printemps eut envie de pointer l'erreur qu'il y avait dans son cycle -elle en avait oublié une, la dernière, fondamentale, par laquelle toute entité vivante passait.
Toutes, vraiment ?

Oui, c'est vrai. »

Il effraie autant qu’il fascine.

Perséphone sursauta, et se tourna vers sa mère.
De quoi -de qui- parlait-elle ?

Il repousse autant qu’il plaît.

Pendant une seconde, elle crut que son imagination lui jouait des tours. Que ce qu'elle venait d'entendre n'était rien de plus que cette habituelle petite voix à l'arrière de sa tête qui lui murmurait parfois des pensées qu'elle avait peur de formuler.

Tu oublies que la mort fait également partie de ce monde. »

À son tour, Perséphone fit apparaître une pousse qui surgit du sol pour muter en une branche d'un vert vif. Au bout de chacune des ramifications qui apparaissaient dans le processus finirent par pousser de gros bourgeons qui formèrent de grandes fleurs rouges. Perséphone accéléra le cycle de vie en demandant aux une de féconder les autres, pour former un gros fruit qui leur était familier -la grenade, devenu son symbole depuis le jour où leurs vies avaient basculées.
Contrairement aux ronces de Déméter, celles-ci ne retournèrent pas dans le sol. Les feuilles prirent une couleur plus terne, finirent par se dessécher tandis que les fleurs tombaient. Et sous leurs yeux attentifs, la plante tomba au sol et fut réduite à l'état de poussière, ne laissant plus qu'un unique fruit posé sur l'herbe.

Mais ce que tu as dit s'y applique également, tu ne penses pas ? »

L'image de son prince qu'elle avait laissé seul avant de partir s'offrit à elle, lui arrachant un sourire un peu triste.

Tout le monde en a peur et pourtant on y trouve une certaine fascination, comme tu le dis. »

Elle se pencha pour ramasser la grenade desséchée et l'ouvrit pour en découvrir les graines qu'elle regarda avec une tendresse presque maternelle.

La mort est nécessaire à la vie. »

Tu ne veux peut-être pas le voir, mais c'est ainsi qu'est faite la réalité.
made by miss amazing.



YOU SPEAK WORDS THAT
DRIP WITH HONEY
BUT YOU INTENTIONS ARE
COLD AS WINTER
SWEET PERSEPHONE
THE YOUTHFUL GODDESS OF SPRING
Déesse de la Terre et des MoissonsStaffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Déméter
Déesse de la Terre et des Moissons
Staffienne
Coeurs : 23 Messages : 227
Couleurs : Wheat (Déméter) & Olive (Kalysta)
J'ai traversé le portail depuis le : 27/03/2015 et on me connaît sous le nom de : Etilya ! Mon nom est : Déméter. Actuellement je suis : Célibataire et bissexuelle. Il paraît que je ressemble à : un original de Zhang Xiaobai. et à ce propos, j'aimerais remercier : Alice *^*
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Sam 29 Sep 2018, 12:49


Chante l'oiseau
PV ✖ Perséphone & Déméter

La mort ? Demeter pose son délicat regard sombre sur sa fille. Non elle ne l’a pas oublié,simplement omise. Parce que la déesse n’est pas faite pour la fin de toute chose. Elle a toujours donné la vie, sans jamais l’ôter.  Mais elle acquiesce. Oui, la mort fait partie du cycle de la vie. Il faut disparaître pour pouvoir renaître. Tout être vivant finit un jour par mourir. Cela signifie-t-il donc que les dieux ne sont pas réellement vivants, puisque guettes par l’éternité ? C'est une possibilité… ou alors ils sont l’exception qui confirme la règle. Leur règle.

Le sourire tendre de Déméter se fane à la vision du fruit, triste métaphore du spectacle qui se déroule sous ses yeux. La grenade. Pourquoi est-elle si surprise du choix de sa fille ? Ce symbole des enfers, elle le connaît. Si bien qu’elle a presque appris à le détester. Quelle mère est-on pour nourrir de si sombres sentiments à l’égard d’un de ses enfants ? Mais elle n’y peut rien. Sa vision lui rappelle ce jour funeste où sa fille lui a été définitivement arrachée lorsqu'elle a consommé ces maudites graines.

"Je ne l’ai pas oubliée, Cora. La mort fait partie du cycle de la vie, et je n’ai jamais dit ou pensé le contraire. Tout être vivant doit un jour s’y soustraire. Pour laisser sa place à un plus jeune. Pour renaître. "

Un voile de lassitude assombrit l’espace d’un instant fugace le visage de la déesse, tandis qu’elle fixe la grenade de son regard sombre pailleté de violet.Combien de fois a-t-elle assisté à ce triste spectacle ? Combien de fois encore devra-t-elle le supporter ? Elle est devenue la mère de la terre à la suite de son aïeule éternellement endormie. Mais quel funeste destin pour une mère que d’assister à la déchéance de ses enfants.


"Simplement, ce rôle ne m’appartient pas. Je ne peux qu’offrir la vie. "

La divinité des moissons porte son regard sur l’horizon verdoyant, pour embrasser d’un regard ce paysage qu’elle chérit presqu’autant que sa fille. Comme si c’était la dernière fois. Une interrogation plane dans son esprit, et bien qu’elle lui coûte, car soupçonnant la funeste réalité, elle doit la poser. Ne serait-ce que pour se libérer d’un poids trop lourd, et qui sait, peut-être se trompe-t-elle et pourra être rassurée.

"Où veux-tu en venir, Perséphone ?"

Déméter n’est pas dupe. Elle se voile peut-être la face depuis longtemps, mais elle a bien senti que son enfant souhaite lui faire passer un message. Elle entrevoit le bout de son raisonnement, mais refuse une vérité qui la tourmente depuis trop longtemps. Elle préfère croire, ne serait-ce qu’un instant, que Cora n’a fait que poser des questions aléatoires selon toute la candeur qui l’anime -qui l’animait.
(C) MISS AMAZING.


StaffienneSouveraine des Enfers

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Perséphone
Staffienne
Souveraine des Enfers
Coeurs : 33 Messages : 55
Couleurs : thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 05/11/2017 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. Mon nom est : Perséphone Actuellement je suis : souveraine des Enfers, par mariage avec Hadès. Il paraît que je ressemble à : Daenerys Targaryen et à ce propos, j'aimerais remercier : meh
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Jeu 27 Déc 2018, 01:05

— chante l'oiseau.persephone & demeter
Cora pouvait sentir que l'impatience montait progressivement. Déméter était une bénédiction -il n'y avait pas meilleure mère qu'elle parmi les dieux, et Perséphone de l'oubliait pas. Elle se sentit presque coupable de tenir de tels propos, nourrir de telles pensées, quand sa mère était capable de sacrifier ses plus beaux accomplissements, juste pour la préserver.
Elle, sa fille ingrate.

Elle posa une main sur la terre sèche, et y creusa un trou dans lequel elle enterra quelques graines de la grenade qu'elle venait de faire pousser.

Où veux-tu en venir, Perséphone ? »

Le son de son prénom lui fendit le coeur. Elle ne leva pas encore les yeux, les épaules affaissaient par la honte qui l'accablait alors qu'elle s'apprêtait à briser une nouvelle fois le coeur de sa chère maman.

Ne crois-tu pas que ce serait arrivé de toute façon ? »

Le sujet avait toujours été l'objet d'une forme de tabou. Jusque maintenant, elles n'avaient jamais évoqué le aucun sentiment, aucune histoire, en dehors de celles que l'on racontait depuis la nuit des temps.

Peut-être que c'était écrit. »

Les Parques avaient-elles joué un rôle dans cette rencontre fatidique qui avait scellé leurs destins à jamais ?

La mort est nécessaire à la vie, Maman, répéta-t-elle. Et si... »

Elle serrait le fruit entre ses mains, faisant éclater les graines dont le jus se répandit sur sa toge immaculée. Perséphone, enfin, leva les yeux vers sa mère -brillants des larmes qu'elle refusait de laisser couler.

Et s'il n'était pas venu à moi, ne crois-tu pas que c'est moi qui serait allée à lui ? »

Pardonne-moi, je t'en prie.
made by miss amazing.



YOU SPEAK WORDS THAT
DRIP WITH HONEY
BUT YOU INTENTIONS ARE
COLD AS WINTER
SWEET PERSEPHONE
THE YOUTHFUL GODDESS OF SPRING
Déesse de la Terre et des MoissonsStaffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Déméter
Déesse de la Terre et des Moissons
Staffienne
Coeurs : 23 Messages : 227
Couleurs : Wheat (Déméter) & Olive (Kalysta)
J'ai traversé le portail depuis le : 27/03/2015 et on me connaît sous le nom de : Etilya ! Mon nom est : Déméter. Actuellement je suis : Célibataire et bissexuelle. Il paraît que je ressemble à : un original de Zhang Xiaobai. et à ce propos, j'aimerais remercier : Alice *^*
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ | Dim 30 Déc 2018, 11:11


Chante l'oiseau
PV ✖️ Perséphone & Déméter

Déméter fixe le sol à l’endroit où sa fille a enterré quelques graines du fruit maudit. Il lui vient à l’idée de les chasser de ses terres une fois son enfant repartie. L’idée de l’arbuste s’épanouissant sur sa chère Sicile la répugne, alors même qu’elle devrait chérir cette plante, cette part d’elle-même -et surtout de sa fille. Pour autant, aurait-elle le courage de refuser la vie à un être vivant, d’autant plus si c’est sa fille qui la lui a accordée ?

Les propos de sa fille ont beau rester vagues, sans citer de nom, ni d’événements passés, Déméter sait très bien de quoi -de qui- elle parle. Mais elle ne veut pas l’entendre. Elle refuse. Pourquoi son maudit frère devrait troubler ses retrouvailles avec sa chère enfant ? Pourquoi doit-il toujours ternir chaque instant de sa vie ? Ne pourra-t-elle jamais profiter sereinement de chaque jour en présence de sa fille ? Cora, elle qu’elle a toujours élevé avec amour et bienveillance, ne pense plus qu’à son sinistre mari, même lorsqu’elles sont ensemble. C’est injuste. Cruel.

Le jus de la grenade sur la robe immaculée de sa fille illustre parfaitement la scène ; son cœur à vif saignant d’une blessure profonde, qui jamais ne guérit, et dont le sang tâche irréversiblement son existence. Déméter finit par se lever et croise les bras, saisissant ses coudes dans la main opposée. Tournant le dos à sa fille, elle ne peut supporter de croiser son regard, craignant d’y trouver son reflet.

"Non. Je ne crois pas. Je ne veux pas. De toute manière, nous ne le saurons jamais. Avec des si, nous referions le monde. Je préfère profiter du présent et tourner mon regard vers l’avenir, plutôt que ressasser ce qui aurait pu se produire."

N’est-ce pourtant pas son quotidien depuis l’enlèvement de sa fille ? Ne passe-t-elle pourtant pas ses journées à imaginer comment sa vie serait aujourd’hui si Hadès ne lui avait pas arraché son enfant ? Comment peut-elle espérer l’honnêteté de sa fille, quand elle se la refuse elle-même ?

"Pourquoi me parles-tu de lui ?"

Sa voix tremble, malgré ses efforts pour garder le contrôle. Mais elle ne doit pas céder, non. Elle ne doit pas montrer sa peine à sa fille. Elle ne doit pas lui imposer son chagrin. Rester forte, pour elle, pour leur relation unique, pour leur amour intarissable. Du moins, l’espère-t-elle. La divinité des moissons fait volte-face, sa robe claquant dans le vent. Elle pose son regard sombre sur Perséphone, dans lequel se mêle tendresse et chagrin.

"Je peux t’offrir tout ce que tu souhaites ici. Cet endroit, c’est notre sanctuaire, notre refuge où nous partageons tout quand nous sommes ensemble. Pourtant, tu penses à lui. Elle ouvre les bras pour embrasser le paysage. Cela ne te suffit-il pas ?"

Pourquoi penses-tu plus à lui qu’à moi ? C’est profondément égoïste, pourtant c’est la question qui la consume. Elle pose sur sa fille un regard empli de détresse. N’y a-t-il donc rien qu’elle puisse faire pour la libérer du joug néfaste de son frère ?
(C) MISS AMAZING.






Contenu sponsorisé
Re: chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀ |

 
chante l'oiseau. ❞ (persedem) ❀
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fille, le chat et l'oiseau...
» la fille, le chat et l'oiseau...
» Drôle de papillon dans mes fleurs, "oiseau-mouche" (Colibri) à Montpellier?
» obole rutene a l'oiseau a droite et au masque de face..
» [Läckberg, Camilla] E. Falck & P. Hedström - Tome 4: L'oiseau de mauvais augure

Sanctuary of Heart :: La Planète Bleue :: La Planète Bleue :: Europe-
Sauter vers: