Partagez | 
 

 La foule est comme une vague, ne te laisse pas emporter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
La foule est comme une vague, ne te laisse pas emporter | Ven 04 Aoû 2017, 17:50

La foule est comme une vagueJe me demande ce que va me réserver la journée ? Un vol, déjà fait, depuis que les mortels savant le faire, il ne cesse de le faire. Moi je suis un volatile parmi tant d'autre. Bon voir un gars dans le ciel ça en avait fait rêver plus d'un. J'ai peut-être inspiré le type qui a fait Peter Pan. Ça serait fort. Je ne sais pas comment ça se fait. Mais je me sens bien. Je suis pas en colère, ni euphorique. Juste bien. Je descend sur le sol. C'était bien d'imiter superman, mais je n'allais pas rencontrer grand monde là-haut à part les animaux volant, les démons, les hybrides qui violent et les anges. Ok ça fait beaucoup. Mais quand même, rester dans les cieux limite beaucoup. Pas d'autres créatures. Moi j'aimais voir les mortels. Même si leur vie est souvent bien courte à mes yeux.

Je regarde les environ, ok, je suis sur l'île. Je vais rencontrer des gens exceptionnel. Je savais que cette journée était belle. Mais à ce point. Je fais une danse mentale. Car même si je suis un dieu, danser en plein rue, c'est un truc qui m'affichera. Quel mauvais exemple je fais. Ah oui, j'oubliais, je ne veux plus être un exemple. Je suis bien en dieu mineur. Même si parfois j'en pense l'inverse. Moi stable ? Quand je le serai, bah ça sera la fin du monde. Je ne vais pas déclencher l'apoca-machin. Il ne manquerait plus que ça. Comment je ferai sans les gens moi ? J'ai beaucoup de temps pour moi et sans les mortels, c'est... Mortel. Comment c'est une répition ? Je m'en fiche.

Je siffle un air que j'ai entendu sur une plage un jour. J'ai les paroles sur le bout de la langue ça crains. Je suis sûr que c'est un truc tout con ou pire une reprise. J'ai rien contre ces dernières, mais j'aime les choses originales, c'était un fait avéré. Mais c'était l'ère de l'auto-tune, quelle horreur. Les humains sont un peu bêtes. C'était pire sur leur site de vidéo, que du truc vite fait, d'une fadeur sans nom. Heureusement, il y avait des exceptions à la règle. Je me contentait de ceux-là. Je marche tranquillement, l'air de rien. Je salue brièvement les gens. Je suis poli, je leur souris. Je ne suis ps contre parler avec quelqu'un. Peut-être sera cette jeun femme que je vois au loin. Ou ce type accroché au téléphone. Je laisse le destin décider pour moi. Je ne serai pas bien compliqué. Je m'approche d'une demoiselle.

« Bonjour... »

Bon, comme entrée en scène, j'ai fait mieux. Mis je crois que c'est une base. Avec ça on peut aller loin ou ps. Je ne vais pas non plus me prendre la tête. Tant que je ne deviens pas lourd, même avec mon pouvoir sur la pesanteur, je pourrai rien faire si elle fuit à toutes jambes.
© CRIMSON DAY






avatar
Invité
Invité
Re: La foule est comme une vague, ne te laisse pas emporter | Sam 05 Aoû 2017, 02:32

Bonjour…

La demie-déesse fait un petit bond en arrière, un peu surprise par cette soudaine voix qui s’adresse à elle. Elle ne faisait pas du tout attention aux alentours avant cela, elle avait la tête plongée sur son téléphone portable, à regarder les actualités et répondre aux mails interminables du bureau du Castle of Heart.
Lorsque ses gardes font un mouvement en avant, elle les retient d’une main, tenant à découvrir le singulier personnage aux cheveux roux qui était arrivé devant elle de sa propre façon ; et non pas le renvoyer d’un coup, il n’a pas l’air bien méchant, ou avec de mauvaises intentions.

Bonjour! Puis-je vous demander votre prénom?
Elle commence simplement, sans trop en faire.

Elle est plutôt simple, Ingvild, plutôt courtoise et pacifiste ; elle ne cherche pas à faire l’inaccessible à cause de son statut, et offenser certaines personnes. Au fond, elle essaie sûrement de se faire apprécier, parce qu’elle a besoin de reconnaissance, Ingvild.

Je m’appelle Ingvild, direction gouvernementale du bureau des montagnes, sous les ordres de l’Oracle de Poséidon.
Et elle tend la main vers l’homme, histoire de conclure les présentations de façon cordiale.

Elle se triture une mèche en réfléchissant. Elle a l’impression de reconnaître les traits du visage de la personne en face d’elle, comme si elle les avait déjà vus quelque part, sur quelque chose ; mais elle ne saurait dire quoi.
Il va falloir attendre qu’il lui réponde.
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: La foule est comme une vague, ne te laisse pas emporter | Sam 05 Aoû 2017, 10:29

La foule est comme une vagueUne blondinette qui sursaute, ça s'est fait, je ne suis pas un monstre, enfin je crois. Même si j'aime l'effet de surprise, créer un bond comme celui-là m'inquiète un peu. Je soulève un sourcil. J'avais du interrompre sa réflexion ou un truc du genre. En plus des hommes assez baraqué tentent de la protéger. Comme si ces pauvres types avait l'ombre d'une chance face à moi. Il me font rire ces mortels. J'ai l'air d'un gringalet comme tant d'autres. Mais je suis unique. Et ouais. Polie, la demoiselle me demande mon prénom, avec autant de politesse, je vais lui répondre.

« Je me nomme Eole. »

S'il y a bien une chose qui ne change pas c'est le nom que je donne aux gens. Les mortels m'ayant oublié, il prenne mon prénom comme un truc original. Je suis en même temps flatté et vexé de ça. Enfin ces deux sentiments mêlés formait un ensemble assez flou. Mais je le laisse se faire. Je ne peux le retenir de tout façon, comme le vent, il partirait tout seul. Elle se présentait sous un nom nordique. J'avais fréquenté assez de personne de ce peuple pour le remarquer. Puis elle donne son métier, je laisse échapper un sifflement. La petite avait fait son trou. IL n'y avait pas de doute la dessus.

« Eh ben voilà un métier qui en jette. Je peux presque me rhabiller avec mon boulot à moi. »

Je riais fort, laissant mon hilarité, je sais que gérer les vents est un métier assez spécial. Elle travaille indirectement pour mon père. Ce dernier avait beaucoup de travail, je le sais que trop bien. Je l'avais vu si peu, malgré mon statut. Mais je ne suis pas là pour me plaindre. Depuis quand je le faisais ? Et merde, je l'ai déjà fait. Mais quel crétin je suis. Bon, je vais reprendre un peu mon sérieux. Oui, je peux l'être.

« Je suis enchanté de faire votre connaissance mademoiselle Ingvid. »

Le big smile en prime. Je sais avec ça, j'ai peut-être gagné un truc. Reste à savoir si négatif ou positif. Les mortels ont toujours eu des réactions inintéressante à mes yeux. En tout cas cette demoiselle est très sérieuse. Peut-être en disant mon nom, elle sait qui je suis. Va savoir. Je ne peux pas lire dans les pensées, je peux les influencer, mais j'aime bien voir la personne réagir d’elle-même. Surtout si je dois ajouter mon grain de sel. En parlant de chose salée, je sens légèrement l'odeur de la mer, pourtant on en est assez loin. Sûrement parce qu'elle rattachée à cette dernière. Du coup c'est dans son odeur. Je comprenais mieux les gardes à présent. Je suis armée, bon mon marteau en forme miniature me fait plus passer pour un drôle de bricoleur qu'autre chose. Mais chaque objet peut devenir une arme entre les mains d'un habitant de l'île. Je l'ai appris parfois à mes dépens. Je ne suis pas le plus sages des dieux, je laisse ça à Athéna.
© CRIMSON DAY


 
La foule est comme une vague, ne te laisse pas emporter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vague
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: