Partagez | 
 

 What's this ? » Niklaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar
Invité
Invité
What's this ? » Niklaus | Dim 28 Juil 2013, 00:37



FEAT. NIKLAUS
What's this ?

C'est quand t'es bien pénard à rien foutre qu'un truc te tombe dessus
J’ouvris mes yeux en observant le ciel où le soleil était déjà bien haut à cette heure. Il devait être pas loin de midi. Ne me dis pas que je viens encore de dormir à la belle étoile ?! J’adorais ça, mais ça pouvait être dangereux. Tout d’un coup que ces débiles d’elfes débarquent et tentent une embuscade. Non… J’avais pas à m’en faire. S’ils tentaient quoi que ce soit, je pourrais toujours exercer sur eux la saignée. Ça marchait à tous les coups. J’appréciais ce don qui m’avait été donné. Combien de fois il m’avait été utile ? Ça ne se comptait plus désormais. Eh puis, si jamais il m’arrivait quelque chose, Ethan ne serait certainement pas loin. Dès fois, je me demande s’il ne suit pas partout par hasard. J’te jure, il débarque toujours quand j’m’y attends le moins ! Parfois, son côté protecteur en est presque maladif. Mais… Comme d’habitude, je lui dirais qu’il exagère, lui s’en fouterais, on aurait probablement une mini engueulade et ça finirait par un gros câlin. Ouais. On a une belle relation fraternelle. Il doit juste comprendre que je suis capable de me débrouiller toute seule. Bon, des fois, je pourrais pas espérer avoir mieux comme frère surtout avec son côté protecteur. J’me contredis, je sais. Et non, je suis pas bipolaire !

Je m’étirai un moment avant de me relever en position assise à même le sol. Mes yeux parcoururent le décor qui s’offrait à moi. Ah. Je connaissais assez bien cet endroit-là. C’était la montagne sur laquelle je vivais. Je la connaissais par cœur dans les moindres détails. J’inspirai une longue bouffée d’air frais. Amaryllis dormait à mes côtés. Bon. Il serait temps de me relever et de retourner à la maison. Une douche ne ferait pas de tort et manger aussi ! Je m’approchai de ma licorne et je la réveillai tout doucement cette fois. Elle était chanceuse d’être mon affilié et pas un membre de ma famille. J’avais des façons assez brutales, si on peut dire ça comme ça, de réveiller mes proches. Il arrivait que je rentre dans la chambre des garçons et je me mettais à courir. Ensuite, je leur sautais carrément dessus. Il faisait tout un saut en tout cas ! C’était carrément marrant. Tu devrais essayer ! Et puis, c’était juste une petite vengeance. Ils m’ont bien déjà réveillé avec des verres d’eau en pleine figure et autres manières toutes aussi désagréables. On a de bien drôle relation entre nous, mais nous sommes très proches et la famille c’est ce qui a de plus vrai en ce monde. Y’a l’amitié qui est méga important aussi et l’amour aussi, des fois, mais j’ai bien dit des fois. Eh puis, c’est pas ce qui compte non plus ! Tant qu’on est heureux, y’a que ça d’important.

Après Plusieurs tentatives, j’avais finalement réussis à réveiller mon affilié en douceur. Nous retournions en direction de notre village en pleine montagne. Cette fois, je ne montais pas sur le dos de la licorne. Je préférais me dégourdir les jambes plutôt que de passer de longues minutes sur son dos à attendre qu’elle ait finit l’ascension. Non, moi j’aimais pas faire faire tout le sale boulot par les autres. J’étais amplement grande pour pouvoir m’arranger toute seule. Bon… Je parle pas physiquement parlant, car je suis plutôt… Petite ? Enfin, pas une naine, mais un peu moins grande que la moyenne. Bref. Tout ça pour dire que je suis loin d’être une fille imposante. Je fouillai dans mes poches et dans ma recherche, je finis par trouver des caramels. Pas super nourrissant comme première chose à se mettre sous la dent, mais osef. Le goût est FAN-TAS-TI-QUE. C’est un sourire aux lèvres que je tournai la tête vers Amaryllis. Arrivés à la maison, j’allais certainement lui brosser la crinière. Elle adorerait ça. « Tu as amplement raison, Mia. C’est d’ailleurs une très bonne idée ! » Commenta-t-elle à mon esprit. Mon sourire s’élargit alors que nous progressions à travers la montagne. Une pensée passa aussitôt à mon esprit. J’ouvris la bouche et là, BAM, l’impact. Bah… Impact. Faut le dire vite, mais quand même…

Une grosse lumière blanche venait de sortir de nulle part, comme ça, sans crier gare. Et cette brèche lumineuse avait élu domicile à l’endroit exact où je me trouvais. C’était quoi ça ?! Je plissai les yeux en mettant ma main devant mes yeux. Saleté de lumière qui m’aveuglait. Je voulais reculer, mais j’y arrivais pas. Je perdais mes moyens et mon orientation. Finalement, après je-ne-sais-pas-trop combien de temps, la lumière cessa. Merde, ça avait presque brûle ma rétine ! Aïe ! C’était horrible ! Je clignai plusieurs fois des yeux en essayant de m’habituer à l’éclairage normal, je n’eus pas trop le temps de m’y faire. J’étais nez à nez avec un mec que je ne connais pas. Je sursautai en poussant un cri de surprise. En voulant reculer, je suis tombée de tout mon long sur le dos. Ma tête s’écrasant le chemin de la montagne, ça ne faisait pas un bon mélange. Hé saperlipopette au caramel ! Je clignai encore plusieurs fois les yeux en serrant les dents. Qu’est-ce qu’il foutais là ce blond ? Et aussi près ?! « Merdouille ! » Je me redressai encore une fois pour être assise et je frottai l’arrière de ma tête. Merde. J’allais avoir un beau bleu là ! Je levai mes yeux vers lui. « Comment t’es… Qu’est-ce que tu fous-là, toi ?! » Vive l’incohérence ! Ça avait l’air débile d’”agresser” quelqu’un comme ça. Mais au fond, qui a dit que j’étais une fille cohérente ? J’déconne ! J’ai juste mal donc pas vraiment la tête à bien paraître. J’avais un sacré don pour me casser la gueule et surtout pour tomber par terre. J’mériterais presque le trophée de la fille qui passe son temps à trébucher. Ça frise le ridicule ! Heureusement que le ridicule ne tuait pas. Je serais dans ma tombe depuis belles lurettes. Je gardai le silence afin de voir s’il répondrait bien quelque chose. Je regardai ce jeune homme et pinçai mes lèvres ensembles. À le voir, je crois qu’il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il foutait là. Je me relevai lentement en l’observant. « Excuse-moi pour ce ton très peu agréable ! » Je lui fis un petit sourire en guise d’excuse et je continuai de masser l’arrière de ma tête en le regardant. Ouais, bon, c’était pas ma journée on dirait. Elle commençait par un tas de gaffes. Ce qui ne présageait rien de bon pour le restant de la journée. Sac en papier bleu ! J’avais un peu peur, honnêtement. Je croisai mes bras en plongeant mon regard dans le sien. « C’était quoi cette lumière ? Et d’où tu viens comme ça ? »
holliday creation
 
What's this ? » Niklaus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu m'touches j'te bouffe # Niklaus. ♥ 8D
» Corne à poudre, sac à munition et boute feu ?

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Montagnes-
Sauter vers: