Partagez
 

 Situation d'urgence ¤ James & Lyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mage




Lyne « Arya » Evergarden
Lyne « Arya » Evergarden
Mage
Coeurs : 3 Messages : 12
J'ai traversé le portail depuis le : 06/03/2019 et on me connaît sous le nom de : Mina Makkura. Mon nom est : Lyne « Arya » Evergarden Actuellement je suis : hétéro. Il paraît que je ressemble à : Violet Evergarden et à ce propos, j'aimerais remercier : pour l'instant moi-même
Situation d'urgence ¤ James & Lyne | Dim 24 Mar 2019, 23:35

SITUATION D’URGENCE
Feat. James Ramseys

Elle a fini plus tard que d’habitude. Ses clients étaient des jeunes dirigeants d’entreprise en plein conflit d’intérêt et elle devait faire en sorte de régler les problèmes internes de la boîte, comme pour 80 % des cas. Elle avait eu à tous les calmer d’un seul coup en utilisant son pouvoir ou bien c’était sûr qu’ils allaient demander un démantèlement.
Elle est fatiguée et il faisait déjà nuit quand elle était sortie. Elle n’a aucune envie de traîner à cette heure dans ce genre d’endroit. Franchement, qui installe ses bureaux dans les bas quartiers ? D’accord, les prix étaient bien plus bas, mais est-ce que personne ne s’était posé la question de pourquoi c’était le cas ? Elle aurait du leur demander de venir directement à son bureau mais ils n’avaient pas vraiment l’air commode au téléphone.
Elle frissonne. Le vent s’immisce dans la rue étroite où elle se trouve. Elle se maudit de ne pas porter de manteau en mars. Le soleil brillait fort en milieu de journée, mais à cette heure-ci, la seule lumière qui lui parvient provient des rares lampadaires placés – des dizaines d’années plus tôt, elle l’aurait parié – dans le labyrinthe de ruelles. Elle tient son téléphone face à elle, la lampe torche allumée, tremblant de froid et peut-être même de peur. Elle n’est clairement pas rassurée de l’endroit où elle se trouve.

Un bruit, à sa droite. Elle manque de défaillir rien qu’en l’entendant. Elle se tourne brusquement, mais elle ne voit rien. Le faisceau de lumière est dirigé vers une autre ruelle, tout aussi vide en apparence que celle où Lyne se trouve en ce moment. Pourtant, ses sens restent en alerte. Quelque chose lui souffle de faire attention. Elle a envie de partir en courant pour retrouver les rues du centre-ville, mais elle trouve ça presque ridicule.
Un autre bruit, derrière elle cette fois-ci. C’est à peine si elle distingue la chose noire qui fuit à nouveau le rayon émis par sa lampe torche. Mais elle l’a vu. Elle ne crie pas, oh que non. Elle est tétanisée. Elle sait parfaitement ce qu’elle a vu, Lyne a appris leur existence bien avant son arrivée à Sanctuary of Heart, cependant elle n’en avait jamais vu en vrai. C’est comme pour les sangliers : tout en sachant que c’est dangereux, on se fiche un peu que ce le soit tant qu’on n’en a pas un devant soi.
Elle attrape son Revolver de sa main droite, le téléphone encore dans la gauche. En fait, elle ne sait pas s’en servir. Elle n’a même pas conscience de l’idée stupide que c’est que de penser pouvoir tirer avec une seule main tenant l’arme. Ses jambes manquent de la lâcher tant elle tremble. Les histoires de son enfance remonte dans son esprit, des cauchemars après lui avoir parlé de ces êtres abominables que sont les sans-coeurs. Sa vision se trouble, pourtant elle se doit de rester attentive. Elle est morte de trouille, son cerveau agité et naturellement anxieux formule dans sa tête toutes les possibilités qui l’attendent, dont se retrouver attaquée sans pouvoir rien faire, ici, dans cette ruelle, et être retrouvée sur les pavés froids le lendemain matin.

A ce moment-là, on pourrait dire qu’un instinct de survie qui n’appartient qu’à elle prend le dessus : une projection mentale des pires scénarios possibles à venir traverse son esprit, s’en libère puis vient se répandre dans les ruelles comme une ombre cachant la faible lumière des réverbères. Elle n’a pas une once de pitié pour les enfants qui feront des cauchemars cette nuit, elle sait que c’est sa meilleure chance. Ca, et courir.
Du plus vite qu’elle le peut, sans prendre la peine de localiser à nouveau la créature qui, elle le sait, la suit toujours, elle s’enfuit vers les rues les plus éclairées sans jamais arrêter de partager à qui se trouve dans ces quartiers ses visions horrifiques. Elle sait qu’en criant elle aurait moins de chance d’attirer du monde : le son de sa voix ne porterait pas loin avec tous ces bâtiments semblant se pencher sur elle et l’écraser de leur poids.
Elle est vite à bout de souffle. Elle sait qu’elle ne peut pas aller plus loin, mais au moins, elle se trouve dans une rue passablement plus lumineuse que celles qu’elle vient de quitter. Elle se retourne et perd vite contenance. Ce n’est non pas une, mais au moins trois créatures qui se trouvent face à elle. Elle fait mine de les viser avec le canon de son arme, sans y croire vraiment. Ses jambes la lâchent pour de bon. Elle pleure tout en tombant au sol. Elle est finie. Alors c’était pour ça, sa seconde chance ? Pour être tout simplement tuée par des monstres infâmes et abandonnée dans un de ces endroits mal famés, à tel point qu’on pensera peut-être à un meurtre de main « humaine » ?Mais comment autant de monstres peuvent-ils se balader en plein Skyworld ? Que font les services de sécurité de l’île ?!



Image
 
Situation d'urgence ¤ James & Lyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ann James Massey
» Géneral James.M.GAVIN
» Portrait Robert Conrad/James West [Graphite]
» DS cabriolets Joustra, James Bond, Atmega, Bandai, MF
» Salon de Fitz-James (Oise)

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: