Partagez | 
 

 Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Mer 07 Nov 2012, 15:19


Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Mayuri & Roxas

Les choses qui arrivent le moins souvent sont plus surprenant que celles qui se produisent fréquemment. Non, ça ne sort pas de mon chapeau, tout ça pour dire que c’est sur cela que ça commencerait. Comme à son habitude, la petite fée était dans la forêt, le lieu qui pour elle était le moins dangereux de l’île, c’est ce qu’elle cherchait à se persuader en tout cas. S’entrainant au sabre, Mayuri décida de ne pas s’amusait à embêter son affilié, ce qui arrangeait bien ce dernier qui pouvait faire sa sieste en toute tranquillité. Tout semblait plus ou moins calme, ce qui permettait encore à Mayuri de pensée que la forêt était sans danger. Jusqu’à ce qu’elle entendu des coups de feux, sur ces bruits assourdissant, des groupes d’oiseaux se dispersèrent pour fuir quelque chose. Rengainant son sabre, la petite fée décida d’allé jeter un œil en laissant Karu dormir, elle supposait qu’il n’était pas nécessaire de le déranger surtout si les bruits en question venaient de chasseurs. Ils en auraient fait un trophée de guerre sur les secondes où ils le verraient. En ce dirigeant lentement vers les coups de feux, Mayuri aperçue plusieurs animaux s’enfuirent en venant vers sa direction, les plus grands comme les plus petits cherchaient tous à se protégés du danger. En arrivant dans une clairière, la petite fée fut apeurée par des cadavres d’animaux gisant de sang devant elle. Soudain, une voix qui raisonnait dans sa tête, chercha à l'avertir d’un danger, mais quand elle se tourna vers ce danger c’était déjà trop tard... Secouant sa tête pour rouvrir ses yeux, Mayuri sentit une douleur insupportable venant de son bras gauche, passant sa main droite le long de son bras gauche. La petite fée sentit une balle bloquer à son avant-bras, elle venait de se faire tirer dessus par un fusil de chasse appartenant bien évidemment à un chasseur. Sentant la douleur de plus en plus forte, elle poussa un crie des plus effrayant, ce n’était pas la première fois qu’elle tombait sur des chasseurs. Mais elle n’aurait jamais crue qu’un d'entre eux lui tirerait une balle qui transpercerait sa manche pour aller droit vers ses muscles, heureusement pour elle l’impact n’était pas arrivé jusqu’à l’os. Tout devenait sombre aux yeux de la petite fée, entrant dans une colère noire, Mayuri déclencha ses flammes qui formèrent une tournage qui fit la petite taille qu’elle avait. Sur un terrain de cinq mètres, le sol fut détruit par le feu en même temps que les chasseurs qui avaient des traces de brulure plus ou moins graves. Reprenant son calme, elle dégaina son sabre pour enlever la balle de son bras, aggravant ainsi la plaie. Assistant à la colère de son original, Mayuri aux cheveux bleus lui déclara :

"Tu ferais mieux de te soigner au plus vite, cette plaie ne te fera aucun cadeau si tu fais des mouvements rapide ou autres avec."

Prenant en compte les paroles de sa double personnalité, la petite fée décida de prendre le chemin des airs pour aller à Skyworld. En temps normal, Mayuri aurait marché, mais si elle marchait, elle serait obligé de passer par les ruelles sombres et elle savait très bien qu’elle n’était pas en état de se battre. Alors elle dû ravaler de nouveau cette phrase qui était « Voler c’est bon pour les fainéants. » et elle savait très bien qu’elle était mal placé pour le dire, mais quand on est aussi orgueilleuse que son père on pouvait s’attendre à cela. Survolant les ruelles, elle se posa sur la place du marché. Entrant dans une petite pharmacie, la pharmacienne croyant que Mayuri avait cinq ans, se mit à subitement câliner cette dernière en ayant de la peine pour sa blessure qui saignait de plus belle. Sans qu’elle put en placer une, elle lui donna une petite boîte de soin en cadeau, Mayuri la remercia alors surprise par son geste et sortit de la pharmacie. La petite fée chercha un endroit où elle pouvait se poser tranquillement, bien heureusement pour elle, il n’y avait pratiquement personne à cette heure de la journée. N’ayant pas fait attention aux auras présentes dans l’air, elle percuta quelqu’un et chuta en retombant sur les fesses et en gardant par chance la boîte en main. Mayuri prit à peine le temps de savoir de qui il s’agissait, qu’elle se mise à agiter les mains en déclarant :

"Excusez-moi, je ne vous avais pas vue, vraiment désolé, pardonnez-moi !"

Sur le coup, la petite fée ressentit sa douleur qui l’arrêta automatiquement. Remettant sa main droite sur sa plaie, elle leva enfin les yeux vers la personne qu’elle avait percutée.

By Tchii


[Hors Rp : En espérant que ce Rp te conviendra tu me dois cher pour cette magnificence D8 *se casse avec classe*]




avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Dim 11 Nov 2012, 11:56

Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Roxas K. & Mayuri K.G. Kazumi


Aujourd'hui semblait être une bien belle journée, il faisait beau, le soleil rayonnait dans le ciel bien que l'automne se faisait sentir. Roxas s'était levé tôt pour une fois, ce qui était rare chez le garçon. Il fut surpris de constater qu'il était le premier levé dans la maison - sans prendre en compte les quelques domestiques - enfin, bien que la famille Relyse était aisée et noble, elle ne se prenait pas la grosse tête pour autant. Le manoir abritait une femme de ménage et un majordome, tout deux pouvaient aussi faire office de jardinier ou cuisinier. C'était amplement suffisant. Il y avait aussi les quatre adolescents qui faisaient les tâches ménagères et autres pour aider dans la maison. Comme une famille.
Peu de temps après son réveil, il ne fut pas étonné de voir Hikari descendre les escaliers pour prendre son petit déjeuner. Elle était plus matinale que les autres alors la plupart du temps, c'était elle la première levée.
Roxas lui avait souri lorsqu'ils croisèrent leurs regards amoureux et ils prirent le petit déjeuner ensemble à base de tartines de nutella - spécialement importé de la Terre -. La demi-ange avait prit comme à son habitude un chocolat chaud contrairement au demi-démon qui lui, avait prit un café.
Haha, non il ne buvait pas du café noir, mais du café très très très sucré. Il mettait souvent jusqu'à six sucres dans sa tasse. Les habitants du manoir semblaient toujours surpris par cette habitude. Ils se demandaient comment pouvait-il boire une café aussi sucré.

Après avoir bien mangé, Hikari était partie se changer et avait prévenu le démon en lui disant qu'elle devait passer au Castle of Heart déposer quelques coeurs puis qu'elle irait rendre visite au demi-frères de Lacie, Oz et Ciel Hemsworth. Le garçon avait hoché la tête et était parti également se changer. Ils se sont recroisés devant la porte du manoir et l'ange à la chevelure rose, se rappelant qu'elle devait faire quelque chose d'important aujourd'hui, se suggéra de lui donner la longue liste de courses à faire pour la maison. Et de plus, ce soir ils allaient faire un gâteau pour re-fêter la sortie de Roxas de l'hôpital. Le demi-ange lui avait esquissé un sourire radieux et l'avait embrassé tendrement.
L'ange avait sourit jusqu'aux oreilles puis avait déployé ses ailes blanches et s'était envolé sous le regard admiratif du démon.

Désormais, Roxas se trouvait au marché pour faire les courses. Il avait décidé de venir jusqu'au marché à pieds pour se dégourdir les jambes bien qu'il habitait à au moins une vingtaine de minutes.
Lorsqu'il arrivait dans les allées marchandes, il fut choqué de voir la longueur de la liste en la dépliant. Elle était si longue ! Pas étonnant qu'Hikari lui ai passé la liste craignant de ne pouvoir faire ce qu'elle devait faire cette journée.
Roxas inspira longuement puis expira. Au moins ça l'occupera pendant une bonne partie de la journée.
Il lu entièrement la liste et remarqua une petite note à la fin qui lui était destinée :

"Bonne journée mon coeur ! N'oublie pas tes médicaments pour ton coeur, j'en ai fait mettre de côté spécialement pour toi dans la petite pharmacie près d'une place tranquille, tu ne pourras pas la louper ! Je t'aime ▬ Hikari."

L'euphorie commença doucement à l'envahir, un large sourire s'éclaircit sur son visage. Ce mot si attendrissant le rendait déjà de bonne humeur. Il se dirigea alors vers la petite pharmacie. Il entra tout en saluant les vendeurs et demanda ses médicaments. On les lui apportèrent et au moment de sortir, une petite fille entra et il fut marqué par le sang qui dégoulinait de son bras. Une douleur percuta son coeur et son être, elle lui faisait penser à son ancienne blessure au bras car lui aussi s'était gravement blessé à cet endroit. Blessure qui faillit lui coûter la vie. Il sortit rapidement pour ne pas bloquer le passage et partit dans un endroit calme pour prendre ses pilules.
Alors qu'il marchait tranquillement dans la rue, des jeunes de son âge qui semblaient se balader dans la rue le bousculèrent violemment en lâchant un "eh mec, dégage tu bouches notre chemin".
Sans réfléchir, Roxas attrapa celui qui l'avait offensé et le souleva avec force. Ses cheveux étaient devenus blonds et il jeta un regard meurtrier à l'homme.

- C'est toi qui va dégager de mon chemin si tu veux pas que je te broies tous tes os pour te les enfoncer là où je pense.

Puis il le jeta sur le sol, posa son pied sur la gorge de l'homme et fit une pression pour l'étouffer.

- Ecoute moi bien, je ne suis pas ton "mec" ok ? Je veux plus vous revoir toi et tes potes ou sinon, gare à vous.

Roxas retira son pied puis les regarda s'enfuirent en hurlant de peur. Le garçon soupira et alors qu'il s'apprêtait à se mettre à marcher, quelqu'un d'autre lui rentra dedans.
Il tourna la tête rapidement, en jetant un regard noir et meurtrier à la personne qui lui était rentré dedans. Sa chevelure était toujours blonde dorée et ses yeux étaient perçants. Il était encore en colère à cause de ce qui s'était passé et en avait marre que cela recommence.

Excusez-moi, je ne vous avais pas vue, vraiment désolé, pardonnez-moi !

Roxas se stoppa net et observa la mignonne créature qui l'avait bousculé par maladresse. C'était la petite fille de la pharmacie, elle avait agité ses bras tout en s'excusant. Elle s'arrêta brusquement, posant sa main droite sur sa plaie. Elle leva ses grands yeux qui croisèrent ceux de Roxas. Sa blessure lui faisait de la peine et elle n'était qu'encore qu'une petite fille. Sa chevelure redevint châtain, son regard devint plus doux puis il lui esquissa un sourire chaleureux.

- Ce n'est rien, je te pardonne. Tiens ? Mais tu es la fille de la pharmacie, hum tu as une très vilaine plaie.

Sans plus attendre, il la prit dans ses bras et s'assit sur un banc. Il prit la petite boîte de soin et commença à la soigner délicatement. Il avait dû faire la même chose à l'hôpital, lorsque son bras saignait à flot, mais comme son hémorragie ne se stoppait pas, les médecins durent l'emmener en urgences dans les salles d'opération.

- Je me permets car moi aussi j'ai récemment subi une blessure au bras commet toi. Tiens regarde il faut faire comme ça et ça cicatrisera rapidement.

Le démon lui fit un bandage solide et bien mis pour que ça ne lui gêne pas. Il lui sourit et la posa à côté de lui. Il se demandait comment une fillette pouvait se faire une blessure pareille. Ce n'était pas une petite plaie et ça semblait être très douloureux.

- Je m'appelle Roxas et toi ? Tu sembles plus mature que tu en as l'air car y'en aurait des petite fille comme toi qui seraient encore en train de pleurer dans rien faire. Toi tu as eu la logique de te donner des soins le plus vite possible vu que ta blessure semble récente.

Roxas était un garçon très perspicace. Il avait remarqué toutes ces petits gestes qui pouvaient sembler n'être rien aux yeux des autres. Lui il les avait remarqués et les avait interprétés. Cette petite fille au regard candide semblait plus mature que son apparence. Cela lui faisait penser à lui lorsqu'il avait décidé de quitter les Enfers par ses propres moyens en ayant conscience qu'il n'avait que peu de chances de s'en sortir vivant. Enfin lui, ce qu'il souhaitait, c'était la liberté.






avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Lun 12 Nov 2012, 20:56


Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Mayuri & Roxas

La personne que Mayuri avait percutée, était un garçon aux cheveux blonds qui semblait au départ énerver jusqu’à ce qu’il croise les yeux de la petite fée et que cette dernière commença à s’excusé. Regardant la blessure de la petite, la chevelure du garçon devint châtain et en esquissant un sourire chaleureux, il s’adressa à elle.

- Ce n'est rien, je te pardonne. Tiens ? Mais tu es la fille de la pharmacie, hum tu as une très vilaine plaie.

Très vite sans que la petite fée n’ait le temps de rappliquer, le garçon la prit dans ses bras et se posa sur un banc. Commençant à se sentir gêné, le jeune garçon prit sa boite et soigna délicatement son affreuse blessure. La petite fée s’était au départ méfiée à cause de l’aura sombre qu’elle avait pu sentir, quand il avait encore les cheveux blonds, mais quand il eut les cheveux châtains, son aura fut la même que celle d’un être à la lumière. Avait-il une double personnalité ? Si c’était le cas, alors il n’était pas très différent de la petite fée.

- Je me permets car moi aussi j'ai récemment subi une blessure au bras commet toi. Tiens regarde il faut faire comme ça et ça cicatrisera rapidement.

"Merci c’est super gentil."

Le regardant enroulé un bandage autour de sa blessure, elle se mise à lui sourire. La posant à ses côtés, le jeune garçon lui fit de nouveau un sourire. En temps normal, Mayuri se serait éclipsée depuis longtemps, mais quelque chose lui disait de rester avec ce garçon, car après tout il venait de prendre soin d’elle. Ce ne serait pas tout le monde qui allait se servir de ce qu’il avait appris d’une blessure au bras pour soigner une parfaite inconnue, mais la petite fée ne se souvenait pas l’avoir vue à la pharmacie. Bizarre, elle avait pourtant l’habitude de tout remarqué rien que pour se défiler au moindre danger.

- Je m'appelle Roxas et toi ? Tu sembles plus mature que tu en as l'air car y'en aurait des petite fille comme toi qui seraient encore en train de pleurer dans rien faire. Toi tu as eu la logique de te donner des soins le plus vite possible vu que ta blessure semble récente.

Tient en voilà un qui ne s’était pas fait avoir par la taille de la petite fée, d’un autre côté une gamine de 5 ans aurait pleuré tout une semaine pour une plaie pareil, mais même-ci cela n’a pas été la cas pour la petite fée, la personne y aurait tout de même crue. Mayuri pouvait donc supposé qu’il était très perspicace.

"Mon nom est Mayuri enchantée Roxas. Il est vrai que mon âge ne correspond pas vraiment à ma taille, mais mon caractère en est sa face miroir."

Il était vrai que voir Mayuri se comportée comme quelqu’un de mature était rare et il fallait vraiment que ce soit une occasion en or, mais heureusement pour elle, son caractère ne l’empêche de réfléchir à des choses importes quand il le fallait. En parlant de chose importante, la petite fée n’avait pas eu l’idée de venir à Skyworld d’elle-même malgré l’importance de sa plaie et en revenant dessus, Roxas avait peut-être envie de savoir comment cela était arrivé. La petite fée plaça sa main derrière sa nuque est déclara d’un petit sourire un peu idiot.

"Je me suis prise une balle au bras dans la forêt, j’ai dû l’extraire avec la lame de mon sabre, c’est ce qui a un peu aggraver mon cas et je ne suis pas vraiment venue ici de mon propre chef." Puis en effaçant son sourire, elle ajouta : "Comparer aux brûlures que j’ai laissé dans cette clairière, ma plaie ne vaut rien."

En repensant à sa double personnalité qui l’avait presque forcé à venir ici, Mayuri se rappela de celui qu’elle avait percuté avant qu’il n’est la chevelure châtain. Elle se souvenait bien qu’il était énervé et le garçon qui se trouvait devant elle n’avait rien à voir avec lui, alors au départ, la petite fée pensa qu’il avait deux faces opposées. Mais autant lui demandé non ? Le regardant dans les yeux et avec sa voix de petite fille, elle lui demanda :

"Dis Roxas… Le garçon aux cheveux blonds, est-ce que c’est le même garçon qui se trouve devant moi ?"
By Tchii






avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Sam 17 Nov 2012, 21:03

Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Roxas K. & Mayuri K.



Le garçon à la chevelure châtain observait attentivement la petite fillette, elle était toute petite et était toute mignonne bien que son regard et son caractère semblaient matures. Il avait peu côtoyer des enfants alors il ne savait pas vraiment comment si prendre. Enfant ou pas, il pouvait tout de même comprendre certaines choses. Pour lui, il ne fallait pas les traiter comme des êtres vraiment inférieurs intellectuellement et il ne faut pas ce dire que cet enfant était bête juste pour son âge.
Roxas, lorsqu'il n'était qu'un gamin, était très mature et avait déjà conscience de son mal-être chez les démons. Il ne les haïssait pas mais eux....Voulaient sa mort.
Revenons à la petite fillette, celle-ci lui répondit qu'elle se nommait Mayuri, un prénom que Roxas n'avait jamais entendu auparavant et qu'il trouvait mignon. Ce prénom allait si bien à cette petite fille. La suite de sa phrase l'interpella :

- Il est vrai que mon âge ne correspond pas vraiment à ma taille, mais mon caractère en est sa face miroir.

Bien qu'il n'avait pas vraiment connu d'enfants, à cet page là, on ne parlait pas aussi bien comme cette gamine. Le jeune homme la dévisagea un moment puis finit par lui sourire.
Il ne jugeait personne par leurs apparences, personne ne le comprenait auparavant et il devait se débrouiller seul avec cette personne qu'il surnommait "Grand-pa". En repensant à lui, une douleur lui percuta le coeur. Il avait appris récemment que des démons, furieux du crime de Roxas, l'avait tué.
Il repensa alors à son passé, à ce qu'il avait fait. Une faute qu'il ne pourrait jamais se pardonner.
Le garçon resta muet quelques instants et réfléchissait à tout ce qu'il s'était passé jusqu'à maintenant. Une petite voix enfantine le sortit de ses songes :

- Je me suis prise une balle au bras dans la forêt, j’ai dû l’extraire avec la lame de mon sabre, c’est ce qui a un peu aggraver mon cas et je ne suis pas vraiment venue ici de mon propre chef. Comparer aux brûlures que j’ai laissé dans cette clairière, ma plaie ne vaut rien.

Roxas resta muet encore une fois et avait tourné les yeux vers Mayuri, elle ne faisait vraiment pas son apparence, elle semblait avoir au moins dix ans de plus. Le garçon ne semblait pas vraiment perturbé par la différence entre son physique et son mental. Lui-même se trouvait des différences entre Sora et Roxas.
Il s'apprêta à répondre quelque chose que la petite le dévança :

- Dis Roxas… Le garçon aux cheveux blonds, est-ce que c’est le même garçon qui se trouve devant moi ?

Roxas se mit à rire, elle avait dû avoir eu une de ces frayeurs en croisant le regard assassin et sombre de Roxas. Le garçon à la chevelure châtain se pencha vers elle, plongea son regard bleuté et lui répondit :

- Roxas et moi sommes la même personne mais nous sommes aussi tout deux différents. Disons, qu'il est une partie de moi, il est là quand la colère me prend.

Il se redressa et ne bougea son regard. C'était la première fois qu'il racontait, ou plutôt, qu'il avouait ça à quelqu'un. Enfin, qu'il avouait ça en étant lui-même. Hikari était au courante de son cas.

- Ca doit faire atrocement mal quand même, cette plaie. Et en plus, tu as déjà eu des brûlures ? Arf. Je connais ça aussi, on a essayé de m'exterminer par le feu quand j'avais dix ans. J'avais des brûlures sur presque tout le corps.

Il se remémora la scène. Les enfants ne voulaient pas jouer avec lui et le délaissaient, l'excluaient. L'un d'eux s'était approché de Roxas et lui avait craché du feu dans les cheveux. Les autres le suivirent et lui lançaient des boules de feu, il en avait esquivé la majeure partie mais il fut grièvement blessé. Les démons étaient des barbares en Enfers. Des monstres.

"Comme moi tout compte fait..." pensa-t-il.

Roxas, leva les yeux aux ciel, une mine triste apparut sur son visage puis reporta son attention sur Mayuri. Le visage de la petite lui rendit son sourire. Celle-ci disait que son apparence était trompeuse et qu'elle était plus âgée. curieux, il se demandait réellement qu'elle âge avait la petite. Hum peut-être qu'elle faisait plus jeune. Il se demanda également de quelle race était-elle. Des races ici, il y en avait beaucoup, Roxas n'avait jamais vu une multitude de personnes différentes vivants ensemble. Les démons ici étaient plus respectueux et moins désagréables. Comme quoi, les Enfers étaient un endroit pas très réputé pour faire de belles rencontres. Tout en regardant Mayuri, il lui posa différentes questions :

- Hum, quel âge as-tu réellement ? Tu ne sembles pas avoir cinq ans vu ce que tu me dis. Et de quelle race es-tu ? Moi je suis mi-démon, mi-ange.

Après ça, il s'étira et regarda autour de lui, il y avait pas mal de gens au marché. Pour faire des achats et tout le reste...Des achats ?!
Roxas sursauta et sortit sa liste de course. Mince ! Il avait complètement oublié ça ! Il regarda la petite et lui sourit.

- Eh, tu as du temps à perdre ? Ca te dit de faire quelques courses avec moi ? J'ai tout ça à acheter, et si tu veux, lorsqu'on aura fini, je t'invite à déjeuner ! Ca te va ?

Hors RP: Wiwi m'avait demandé si on pouvait l'inclure dans le RP, ça te dit ? Je pourrai le fair eà mon prochain poste, genre après les courses qu'on fait rapidement on "déjeune" avec lui :D







avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Dim 18 Nov 2012, 14:00


Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Mayuri & Roxas

Quand Mayuri demanda à Roxas si le garçon aux cheveux blonds était le même que celui qu’elle voyait maintenant, ce dernier se mit subitement à rire, puis en se penchant vers la petite fée, il lui répondit :

- Roxas et moi sommes la même personne mais nous sommes aussi tout deux différents. Disons, qu'il est une partie de moi, il est là quand la colère me prend.

Il fallait croire que ce garçon était pratiquement comme Mayuri, sauf que pour lui les effets s’estompaient très rapide, il suffisait juste qu’il de ne soit en colère. Pour Mayuri, l’autre manieuse de glace pouvait rester plusieurs jours s’il le fallait, jusqu’à ce que Mayuri n’est plus la scène sur le cœur. Pour Roxas c’était alors la joie face à la colère, pour Mayuri c’était le bonheur face au malheur. C’était presque la même chose. Soudain la voix du garçon, retira la petite fée de ses pensées.

- Ca doit faire atrocement mal quand même, cette plaie. Et en plus, tu as déjà eu des brûlures ? Arf. Je connais ça aussi, on a essayé de m'exterminer par le feu quand j'avais dix ans. J'avais des brûlures sur presque tout le corps.

"Au fait pour éviter de passer ici, je suis souvent obligée de me brûler pour éviter que la blessure ne s’aggrave, je maîtrise le feu."

La petite fée enflamme son doigt pour rassurer Roxas de sa phrase. Les paroles du garçon avait drôlement touché la petite fée, ce sentir seul et se faire rejeter par tous. Mayuri avait d’une certaine manière connue cela, mais heureusement elle pouvait compter sur ses parents et sa double personnalité pour la réconfortée. Pendant un moment, Roxas avait l’air légèrement triste, en le regardant, les yeux de la petite fée commencèrent à virer aux bleus clair. Il s’agissait des yeux de Gokkan à la chevelure bleue qui ressentait une étrange sensation en observant le garçon, puis reportant son attention sur la petite fée, Roxas retrouva son sourire ce qui afficha automatiquement un sourire à cette dernière.

- Hum, quel âge as-tu réellement ? Tu ne sembles pas avoir cinq ans vu ce que tu me dis. Et de quelle race es-tu ? Moi je suis mi-démon, mi-ange.

Alors la petite fée avait bien vu juste, car en plus Roxas était un sang-mêlé, ce n’était pas vraiment désagréable d’être en compagnie d’un mi ange mi démon au final. Mayuri s’était toujours dit que les êtres magiques à l’aura sombre étaient des gens sans cœur et rare étaient ceux qui faisaient exception à la règle, Roxas en était un exemple, bien que celui à la chevelure blonde avait légèrement effrayé la petite fée. Ce rappelant des questions qu’il avait posé, Mayuri le regarda et lui répondit.

"Pour dire vrai, j’ai quatorze ans et je suis une fée. Mais comme je l’avais dit, je fais souvent croire que j’ai cinq ans à cause de mon caractère d’enfant gâtée."

Soudain, la petite fée entendit des ricanements dans sa tête souvent de sa double personnalité. En général, elle ne riait pratiquement jamais, sauf quand Mayuri avouait un de ses défauts ou quelque chose comme ça. Fermant les yeux, Mayuri se retrouva en contact avec son autre personnalité.

"Vas-y, marre-toi bien, car je ne te ferais plus cet honneur !"

"Non c’est vrai ? Je crois qu’aujourd’hui, tu vas avouer beaucoup de choses qui vont me faire honneur."

Fronçant les sourcils hors de ses pensées, la petite fée se mise à penser que Roxas allait la trouver bizarre, car après tout il n’était pas au courant pour Mayuri. D’un sens, l’autre avait raison, car Mayuri ne s’en rendait pas compte, mais elle avait déjà commencé à avouer une chose qu’elle ne dit jamais à quelqu’un comme ça. Roxas regarda une nouvelle fois la petite en lui souriant et lui proposa :

- Eh, tu as du temps à perdre ? Ca te dit de faire quelques courses avec moi ? J'ai tout ça à acheter, et si tu veux, lorsqu'on aura fini, je t'invite à déjeuner ! Ca te va ?

La petite commença à réfléchir, elle n’aimait pas du tout rester ici, mais Roxas était un gentil garçon et dans ses règles, elle ne disait jamais non à une proposition comme ceci. En levant du banc, Mayuri plia plusieurs son bras endommagé, puis en regardant Roxas, elle lui déclara :

"Euh, oui pourquoi pas. De toute façon, je ne sais pas vraiment quoi faire et je vais éviter de me faire tirer dessus une nouvelle fois."

Mayuri était prête à suivre Roxas partout où il irait dans le marché et de très près bien évidemment, elle n’avait aucune envie de s’attirer des ennuis. Roxas avait beaucoup de courses à faire, cela risquait surement d’être amusant pour Mayuri. Mais la double personnalité de la petite fée craignait que l'enfant gâtée ne fasse des siennes.
By Tchii


[Hors Rp: No problèmo, comme ça je pourrais l'embêter aussi 8D *se casse*. Ca me tuerai si tu lui sors que Mayuri est ta fille XD *mode frime de la clairvoyance*]




avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Dim 02 Déc 2012, 11:53

Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Roxas K. & Mayuri K.G. Kazumi





Ce n'était pas sans surprise qu'il découvrit que Mayuri avait en réalité quatorze ans. Elle ne faisait pas son âge, mais du tout. Roxas la dévisagea, devant lui se trouvait une petite fille qui ne semblait ne pas avoir plus de six ou sept ans. Mais il était vrai que son caractère et sa maturité correspondait tout à fait à son âge.
Après s'être souvenu qu'il devait faire des course pour le manoir Relyse, il proposa donc à la jeune fillette de l'accompagner si elle avait du temps et ensuite, ils déjeuneront comme promis. D'ailleurs, il le lui payera. Pourquoi faisait-il ça ? Il ne s'était pas vraiment posé la question, peut-être qu'il n'avait pas envie d'être seul aujourd'hui. De plus, le caractère un peu candide de Mayuri lui plaisait bien, elle était gentille et ne le jugeait pas par sa race.
Lorsqu'elle lui donna son accord, il l'a pris sur son dos et il se mit à courir dans les allées marchandes après lui avoir donner la liste des courses. Elle devait repérer les boutiques nécessaires à ses achats. Elle s'écriait lorsqu'elle les apercevait et le guidait. Il y avait tellement de monde que de cette manière, ils étaient très efficaces.

Il put acheter les ingrédients pour le dîner, le gâteau du soir et pour la semaine. Ils avaient tellement de sacs qu'il décida d'acheter une sacoche qui en y mettant des objets, les rétrécissaient. En passant près de la rue des bonbons, friandises, boulangeries et pâtisseries, il jugea bon d'entrer dans la boutique qu'Hikari l'avait emmené lors de leur première rencontre. La vieille propriétaire les salua et il emmena Mayuri à l'étage (oui il y avait un étage mais euh...pas d'arrières-pensées Rox' n'est pas un pedophile), la salle était plutôt grande et était colorée par toutes les couleurs des bonbons et des friandises. Roxas prit deux petits sachets, en tendit un à Mayuri et commença à se servir copieusement de bonbons multicolores.
Certains bonbons pouvaient avoir des effets secondaires comme avoir la langue bleue ou verte durant quelques minutes, avoir des étincelles sortant de la bouche, les cheveux qui deviennent roses durant quelques minutes, de la fumée sortant des oreilles et plein d'autres.

Ces bonbons faisaient bien rire Roxas et il les adorait car en Enfers, il n'en avait que rarement mangé car on ne voulait lui en donner. Cela l'attristait un peu mais depuis qu'Hikari lui avait montré la boutique, à chaque fois qu'il passait dans la marché, il y venait de temps en temps. Depuis, il connaissait bien la vendeuse avec qui il discutait de temps à autre.

Revenons à Roxas et la petite Mayuri, après avoir acheté ses bonbons, il attendait patiemment que la petite fée choisissent ses bonbons pour les lui offrir. Il en mangea quelques uns et soudainement, ses cheveux devinrent bleus et sa langue rose fluo. Il s'approcha d'un iroir à proximité et éclata de rire.

- Oh la la, la gueule que j'ai !

Roxas avait un grand sourire aux lèvres, les cheveux bleus ça ne lui était jamais arrivé. Il ébouriffa ses cheveux et se tourna vers Mayuri en lui tendant quelque Drachmes.

- Tiens paye avec ça et mange-en ! C'est trop fun ! On a encore un peu de temps avant d'aller manger, tu veux aller quelque part ?


Hors RP : Je pense qu'après ton post et mon prochain post, on inclura Wiwi :D ( j'ai une idée pour ça.) Désolé si c'est court :x





avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Lun 03 Déc 2012, 22:56


Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Mayuri & Roxas

Suite à la répondre de la petite fée, Roxas la prit sur son dos en lui donnant une liste des courses qui devait effectuer, il se mit donc à courir dans les allés, tandis que Mayuri devait repérer les boutiques où ils devaient faire ses achats, la petite fée s’écria à chaque qu’elle voyait une boutique pour avertir Roxas. Jouer les guildes, ne semblait pas du tout ennuyer Mayuri, au contraire, elle n’avait pas tellement l’occasion de faire des courses comme ceci et tenter de nouvelles expériences ne semblait pas la déplaire. Les courses enfin finis, Roxas en avait profité pour acheter un sac pouvant rétrécir les objets, ce qui lui évita le surpoids. Après ses courses, le garçon emmena la petite fée dans une rue où on pouvait y trouver des bonbons, des friandises, des boulangeries et des pâtisseries dans les boutiques qui s’y trouvaient. Les deux êtres magiques entrèrent dans une boutique tenue par un vieil homme qui les salua, ce dernier semblait bien connaître Roxas, il devait surement y passer souvent. Montrant à l’étage du dessus, la petite fée vit une pièce garnie de bonbons en tout genre, prenant deux sachets le jeune garçon en tendit un à la petite fée et commença à se servir. Devant toutes ces bonnes friandises, Mayuri hésita à en prendre. Il fallait dire que comme tout enfant de sa « taille », il était dur de choisir des bonbons, un coup c’était celui-là au et puis non c’était l’autre et bien sûr, Mayuri ne faisait pas exception à la règle d’or. Elle finit donc par ce décidé en prenant des bonbons au pif, Roxas qui avait déjà payé ses bonbons, commença à en manger quelques-uns. Ce fut dans des éclats de rires que la petite fée le vu avec des cheveux bleus et la langue rose fluorescente, ce regardant dans un miroir tout en se marrant de sa tête, il déclara :

- Oh la la, la gueule que j'ai !

"Marque ça te va bien les cheveux bleus."

La petite fée ne pouvait se retenir de rire en le regardant, mais elle n’avait pas à craindre de tomber sur des cheveux bleus, car après tout elle n’avait pas besoin de manger quoique ce soit pour cela. Ebouriffant ses cheveux dans un grand sourire, Roxas se tourna vers Mayuri et lui tendit des Darchmes.

- Tiens paye avec ça et mange-en ! C'est trop fun ! On a encore un peu de temps avant d'aller manger, tu veux aller quelque part ?

La petite fée le remercia et paya ses bonbons, décidant d’en goutter un, la petite fée commença à réfléchir à un endroit qu’elle pourrait faire découvrir à Roxas. Les effets du bonbon commençant à se voir, la petite fée se retrouva avec la chevelure rose, retirant une grimace au miroir, elle vit sa langue jaune, se marrant à son tour pendant quelques secondes de sa tête. Mayuri prit la main de Roxas en déclarant :

"Je pense connaître un endroit qui va surement te plaire, suis-moi."

Sur le coup, la petite fée entraina Roxas dans les rues qui se trouvaient à proximité en souriant de joie, tel une petite fille toute joyeuse. C’est dans une grande place légèrement isolé du marché, que la petite fée s’arrêta, sur cette place se trouvaient des dalles assez spécial et amusant pour la petite. Cette place, était rarement occuper et celui qui les avait posés, était à son dernier souvenir une jeune femme pleine de vie. Lâchant la main de Roxas, Mayuri indexa de ses deux mains les dalles posés au sol en marchant à reculons vers son centre.

"Voici les dalles du souvenir, c’est l’un des rares endroits que j’apprécie dans Skyworld. Ces dalles peuvent projeter n’importe quel souvenir d’une personne présente ici, pourvu qu’un élément se trouve dessus, démonstration."

La petite fée aimait beaucoup cette place, car ici, c’était les dalles elle-même qui manipuler les mouvements de celui qui utilisé son élément. En général, s’il y avait d’autres personnes, c’était un souvenir du plus pensif qui se traçait sur les dalles. Dégainant son sabre pour le fun, Mayuri frotta, ses doigts contre la lame pour l’enflammer, puis dans un air assez sérieux, elle prononça :

"On dit que le feu est l’élément le plus dangereux, c’est surement le cas, mais pas quand il est bien maîtrisé !"

Sur ses paroles, elle planta le sabre au sol et déploya ses flammes qui commencèrent à projeter un souvenir encore inconnu. Supprimant un quart de son énergie, la petite fée put réussir à prendre toute la surface de la place. Le souvenir étant tracé à sa fin, Mayuri rengaina son sabre et se dirigea vers Roxas, attrapant de nouveau sa main, elle s’éleva vers le ciel en se faisant comprendre à ce dernier qui fallait monter en altitude pour pouvoir tout voir. Se doutant qu’il pouvait voler, elle relâcha sa main et monta à environ 5 mètres du sol. C’est qu’elle vit que ses flammes avaient dessiné deux personnes, dont Roxas qui se trouvait avec une fille au cheveu long, assez jolie, cette dernière lui souriait radieusement et Roxas semblait aussi heureux dans ce souvenir. Fasciner par cela, Mayuri ne put s’empêcher de garder les yeux fixés dessus.

"Si cette fille fait vraiment partie de tes souvenirs, je trouve que vous formez un super couple."

Suite à cela, Mayuri lui sourit automatiquement, il fallait tout de même avouer que se souvenir qu’elle ne connaissait pas était vraiment magnifique.
By Tchii


[Hors Rp: Ok d'ac' ^^]




avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Sam 29 Déc 2012, 10:23

Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Roxas K. & Mayuri K.



La petite fée se mit à rire en voyant les cheveux de Roxas virer au bleu. Bon il était vrai que c'était horripilant mais le demi-démon commença à faire la grimace devant la petite qui se moquait de lui. Il riait aussi, de bon coeur. Tout en ébouriffant ses cheveux, il donna quelques sous à la petite pour qu'elle puisse acheter les siens.
Mayuri en goba un et soudainement, les effets du bonbon surgissent sur elle. Ses cheveux devinrent roses et sa langue jaune. Le garçon éclata de rire et s'écria :

- Tu es magnifique dis donc ! Je trouve que les cheveux roses ça te va plutôt bien.

Des cheveux roses...Les cheveux de la petite brillaient et avait une belle couleur rosette, et bien que Roxas les trouvait fort joli, c'était les long et roses cheveux d'Hikari qu'il préférait. Les cheveux roses sur petite tête de Mayuri lui fit penser très fort à celle qui l'aimait. Désormais, son image gambadait dans son esprit jusqu'à ce que la voix enfantine de la petite le sortit de ses pensées :

- Je pense connaître un endroit qui va surement te plaire, suis-moi.

Il lui sourit pour acquiescer et se laissa entraîner par la vivacité de Mayuri. Ils parcoururent quelques rues jusqu'à arriver à une grande place isolée du marché. Il regarda autour de lui, il n'y avait presque personne. D'ailleurs, le démon n'était jamais venu ici et se demanda ce que lui réservait la petite.
elle l’entraîna au milieu de la place et commença à expliquer qu'il s'agissait des "dalles du souvenir". un de ses endroits préférés de Skyworld. Les dalles ci-dessous avaient la capacité de refléter n'importe quel souvenir d'une personne présente sur la place seulement s'il y a un élément dessus.
Aussitôt, elle dégaina son sabre, invoqua le feu et planta son épée au milieu de la place.
Le demi-ange la regarda faire attentivement et fut fasciné lorsque son épée s'entoura de feu. Elle était vraiment impressionnante cette petite.
la place sembla changer d'apparence, c'était sûrement le début du processus des "dalles du souvenirs". Mayuri avait rangé son sabre et attrapa la main de Roxas. Elle s'éleva vers le ciel et celui-ci fit de même. Ils s'élevèrent environ à cinq mètres du sol et une grande image apparut sur la grande place.

- Mais c'est...

Hikari était apparu sur les dalles, une grande image reflétait les souvenirs de Roxas. On pouvait voir la jeune fille en compagnie du garçon, tout deux riaient, puis cette dernière lui fit un sourire radieux. Il contemplait l'image et revit les yeux pétillants de la femme qu'il aimait. Roxas regardait bouche bée tandis que Mayuri esquissa un sourire.

- Si cette fille fait vraiment partie de tes souvenirs, je trouve que vous formez un super couple.

Roxas se mit à rire, elle était vraiment belle sa Hikari. Sa Pretty Angel comme il lui répétait si souvent. Surnom que seuls Alice, William, Hikari et Roxas savaient. Tout en regardant l'ange aux cheveux roses sur le sol en souriant, il répondit à Mayuri :

- Cette fille que tu vois là, c'est Hikari. Elle est belle hein ? C'est la femme que j'aime...C'est aussi..Ma femme ou bien ma petite amie comme tu le souhaites. Je suis sûr qu'elle te plairait bien. Elle est gentille bien qu'un peu boudeuse mais surtout adorable.

Soudainement, l'image changea et se dessina une personne vêtue d'un longue cape noire dans un endroit sombre qui ressemblait étrangement aux Enfers. Roxas commença à comprendre ce qui se passait. Il ne voulait pas revoir cette scène, non il ne le souhaitait pas. C'était la scène qui nourrissait ses cauchemars, qui le torturait chaque nuit. Une douleur tambourinait son coeur, il commença à avoir mal. Cette scène était le passé sombre du démon.

- Non Mayuri ne regarde pas !

Trop tard, l'homme, masqué par sa capuche, sous la cape noire tuait chacun des hommes qui l'attaquait. Des membres tranchés, des têtes coupées, du sang giclait. L'homme combattait seul face à une sorte d'invasion. Mais Roxas savait ce que c'était réellement. L'homme dans l'image les avait à présent tous tué. C'était un vrai carnage, une boucherie. De nombreux cadavres gisaient sur le sol. L'image s'approcha et on aperçut le visage de Roxas blond.
Le demi-démon dans les airs hurla et fit une chute de cinq mètres. Il s'écrasa violemment sur le sol. Des larmes coulaient sur ses joues et il avait du mal à respirer. Il haleta comme si il avait une crise d'asthme (bien qu'il n'en souffrait pas). Il récupéra quelques secondes après et se releva.

- Mayuri, dis moi ce que tu as vu.

Si la petite avait vu la scène, il lui aurait alors expliquer la majorité de l'histoire afin qu'elle ne soit pas effrayée. Il réfléchit et regarda la petite un instant. Il se dit qu'après tout, elle n'était pas une personne bien méchante et pouvait lui faire confiance.

- Ecoute Mayu', garde ce que tu viens de voir pour toi. Je n'ai pas un passé très joyeux comme tu peux le voir, mais cette personne c'est bien moi, celle qui vient de tuer toutes ces personnes que tu as vu. C'est une longue et périlleuse histoire. il ne faut pas tuer, avoir les mains souillées n'est pas agréable et puis après, ces souvenirs te poursuivent jusqu'à tes nuits. C'est aussi pour ça que j'essaye à tout prix de protéger Hikari, pour l'empêcher de faire cette erreur. Enfin, il y a de nombreuses histoires et c'est compliqué...

Il lui prit la main et partit de la place.

- Tu sais, à ce moment là je n'étais pas vraiment conscient. Roxas a pris le contrôle de mon corps et s'est chargé de tous les tuer sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Mais bon, ce n'est pas super joyeux tout ça. Tu as faim ? On peut aller manger maintenant si tu veux.

Alors qu'ils marchèrent à la recherche d'un restaurant. Roxas aperçut une chevelure blonde qui lui était familière. Il lâcha la main de Mayu' et sauta sur le dos d'un homme un peu plus petit à la chevelure blonde doré.

- WILLOU !

Roxas le serra dans ses bras et lui ébouriffa les cheveux.

- Bah alors ? Qu'est-ce que tu fais là mon pote ? Tiens je te présente Mayuri, je l'ai rencontré ce matin. On s'apprêtait à aller manger, tu viens ?

Il se pencha vers William et lui chuchota dans l'oreille :

- Ne te fis pas aux apparences, bien qu'elle est petite, elle est bien plus vieille.

[Hors RP: Je pense que Wiwi peut se rajouter au RP maintenant]






avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Sam 29 Déc 2012, 18:36

Il y a des jours comme ça, où tout est tellement calme qu'on finit par devenir parano...

Pas d'attaques de sans coeurs, pas de grands parents à voir, pas de mode à sauver... rien. Le calme plat. Juste le soleil qui brille, juste un léger courant d'air pour contrebalancer. Personnellement, je commençais à m'ennuyer ferme, et ça n'était jamais bon signe. J'étais assis sur ce fauteuil, à contempler le plat de gâteaux posé sur la table basse du salon. Toujours. Les gens ici mangeait toujours des gâteaux, à croire qu'ils font de l'hypoglycémie. Moi je pense plutôt qu'un jour, l'un de nous va mourir du diabète. Non, je vois pas le mal partout, je suis juste réaliste. Enfin, réaliste, c'est un peu exagéré, puisqu'on réussit quand même à survivre d'un coup de griffe dans le ventre ou je ne sais quoi d'autre de peu râgoutant à décrire ou à voir. On est des warriors, tu peux pas test. J'allongeais mes jambes et regardai d'un air lassé les cupcakes, beignets et autres profiterolles qui se pavanaient dans l'assiette, tous pleins de couleurs psychédéliques et peu dignes de confiance. Au fur et à mesure, on finissait par s'habituer à leur goût trop sucré, pour finalement pouvoir en manger tous les matins, mais juste à petites doses. Edgard arriva finalement, les mains dans le dos et la posture droite. Ce majordome m'étonnera toujours, vu toute la dévotion dont il faisait preuve vis à vis de cette maison, ainsi que tous les habitants qui y vivaient. « Où sont les autres ? » déclarais-je, curieux de savoir pourquoi j'étais le seul être présent dans la maison. « Miss Alice est partie chez une connaissance, Miss Relyse chez les cousins de cette dernière et Monsieur Roxas est sorti plus tôt dans la matinée. » Je le remerciai et il s'en alla, vaguant à ses occupations habituelles... que je ne connaissais pas évidemment. Ce n'était pas faute de lui avoir demandé, mais il me répondait toujours quelque chose comme « Juste mon travail, Monsieur. » ce qui ne m'avançait jamais plus que ça. Alors lassé de m'ennuyer, je bondis du fauteuil et allai prendre une douche, le temps de réfléchir à ce que je pourrais bien faire aujourd'hui. C'est là que je me surprenais à penser que j'avais bien changé depuis mes débuts à Sanctuary of Heart. J'avais perdu l'habitude de traîner tard le soir dans les ruelles sombres, il n'était plus question de tuer pour mon plaisir personnel et l'avis des aures importait bien plus qu'avant. Ces gens-là m'avaient appris à survivre, mais aujourd'hui j'étais en train d'apprendre à vivre, tout simplement. Un tel dépaysement ne devait pas être autorisé, et si je continuais dans cette optique, renouer avec les fantômes de mon passé ne serait plus qu'une question de temps. Continuer vers cette voie où je m'étais engagée ne m'apporterait que des ennuis si ça continuait, mais il ne fallait pas que je sombre. Pas encore.
Je sortis de la maison, l'air était un peu frais mais il faisait toujours aussi beau que lorsque j'avais regardé par la fenêtre, une heure plus tôt. Je plissai les yeux et m'engageai dans la rue, sans trop savoir où aller, sans objectif précis ou imprécis. Plus je m'avançais vers le centre, plus il y avait du monde, à croire que les gens se donnaient rendez-vous tous les jours... certes, les têtes que j'y voyais n'étaient jamais les mêmes, mais les profils étaient tout à fait identiques. Il y avait ceux qui venaient faires leurs courses, qui se pavanaient avec leur moitié, rien que pour se donner en spectacle, ceux qui venaient de se rencontrer, ceux qui excerçaient simplement leur métier. En parlant de métier... il faudrait peut-être que je pense à me trouver un poste fixe qui me permettrait de gagner ma vie, je n'allais pas continuer à dépendre d'Hikari et des biens de sa famille, ne serait-ce que pour une question de dignité. Dans les rues, les gens se bousculaient, on se croirait en un jour de fête, c'était dingue. Je déambulai entre les stands et boutiques, à la recherche de quelque chose de potentiellement intéressant, même si un noeud dans mon ventre me disait que celle tranquilité n'allait pas durer bien longtemps. Ma main se porta automatiquement vers le haut de mon torse, sur lequel trônait ce collier ridicule, qui s'éveruait à rester toujours au-dessus de mes vêtements, comme s'il était incapable de rester dans le noir plus d'un minute. À chaque fois que je détournais mon attention, il trouvait un moyen de remonter, sans que je ne puisse expliquer pourquoi ni comment. « Vous cherchez quelque chose en particulier, monsieur ? » fit le marchand en face de moi. Mon regard se releva vers lui, et je restai un instant à le regarder droit dans les yeux, comme si les mots me manquaient. Je ne sais même pas ce que je faisais ici, et pourquoi je fixais ce stand de cette façon. Il devait être un vendeur d'encens, ou d'autres plantes parfumées dans le même style, vu tous les bocaux remplis de fleurs séchées éparpillés tout le long de l'étalage. C'était un homme qui devait avoir la quarantaine, qui avait dû faire un métier bien plus passionnant quand il avait mon âge mais qui, suite à un accident tragique, s'était rangé dans la vente de marchandise faite à la main. « Non... je ne faisais que regarder... » répondis-je en tournant les talons. D'un pas plus pressé, je me mis à slalomer entre les habitants, persuadé d'une chose: je n'avais aucune envie de terminer comme ces gens-là. J'étais un démon, bon sang ! Avant, ou en tout cas aux enfers... j'étais respecté, les formules de politesse ne me concernaient en aucun cas, et surtout... tuer n'était aucunement un problème. Je savais maintenant pourquoi je trouvais ma vie trop plate, trop ennuyeuse. À vrai dire, je commençais à me lasser de la vie que j'avais ici, celle avec une famille, et des amis. J'avais connu des moments très forts en l'espace de même pas une année, mais je commençais à m'en lasser, complètement. Il fallait que je trouve quelque chose pour contrebalancer, ou j'allais finir par devenir dingue.
« WILLOU ! » Cette exclamation, précédée d'un poids sur mes épaules, me tira de mes pensées. Mes mains se dégagèrent de mon visage et allèrent s'accrocher aux bras pendus à mon cou, pour essayer de dégager ces mains qui commençaient à m'étrangler. Cette voix et ces manies douteuses j'avais fini par les apprendre par coeur, si bien que je ne me débattis pas plus que ça en sentant mes cheveux s'emêler à une vitesse folle. Je secouai la tête, la mine un peu rageuse, comme quelqu'un qu'on aurait sorti du sommeil avec un seau d'eau glacée renversé sur la tête. « Ce que je fais-là... ? » répétais-je en un murmure quasi inaudible. Je n'en avait aucune idée, ou en tout cas aucune véritable idée. « Je suppose que j'ai pas le choix ? » répondis-je à la proposition du repas, alors que Roxas descendait et que je me retournais pour voir cette fameuse Mayuri dont il venait de parler. Une espèce de gamine, à qui je donnais six ans à tout casser, avec sa petite taille et son visage. Je reculai et chuchotai à Roxas : « On se la joue pédophile maintenant ? Depuis quand tu t'amuses avec les petites filles toi ? » en oubliant complètement qu'il venait de me préciser de ne pas me fier aux apparences. Je me mis à sourire et me dégageai des bras de Roxas, qui bien que plus grand/âgé que moi, semblait bien plus immature. Je me retournais une nouvelle fois vers lui et le toisai de haut en bas, remarquant quelque chose de... différent. Je ne saurais pas comment expliquer, mais il ne m'avait pas l'air en forme. Bon, peut-être sortait-il tout juste de l'hôpital, raison pour laquelle il me paraissait si pâle, mais je doutais fortement qu'il s'agisse de la raison d'une telle faiblesse physique. Je le regardai un instant, troublé, pour finalement me tourner vers la fillette. « Je m'appelle William et toi... t'es Mayuri, c'est ça ? » Je me demandais pourquoi je lui parlais comme si elle était timbrée, ou simplement super jeune, alors que la réalité était toute autre....




avatar
Invité
Invité
Re: Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.] | Lun 31 Déc 2012, 01:04


Tombée sur un Démon ou un Ange ?

Mayuri, Roxas & William

Après avoir fait surgir un des ses souvenirs des dalles, Roxas semblait plus ou moins étonné. Quand la petite fée lui répondit qu'ils formait un beau couple avec la belle jeune fille aux cheveux longs, il se mit à rire. Il contemplait les dalles munit d'un sourire en lui disant que cette jeune fille se nommait Hikari, elle était bel et bien la petite amie de Roxas. "Que c'était mignon", se disait la petite fée dans ses pensées. La petite fée aimait bien voir des gens heureux, bien qu'elle préférait les admirer de loin, le fait d'avoir fait sourire Roxas une fois de plus l'avait rendu heureuse. Soudain, Mayuri sentit ses flammes changées d'emplacement sur les dalles. Elle jeta lentement un cou d'oeil, quand elle entendit la voix de Roxas.

- Non Mayuri ne regarde pas !

Ce fut trop tard, la petite fée aperçu une personne portant une longue cape noire. Mayuri avait surement dû raté une partie du souvenir, mais ce qu'elle vit lui avait assez suffit pour reste sous le choc. Autour de cette personne se trouvait des corps gisants au sol, s'approchant de plus près, la personne en question était la double apparence de Roxas, celle qu'elle avait percuté. Soudain, Roxas se mit à hurler perçant ainsi les timpants de la petite fée, il chuta subitement tombant ainsi à cinq mètres du sol. Le voyant s'être écrasé au sol, Mayuri descendit à toute vitesse, elle ne savait pas ce qui lui avait pris, mais elle fut plus qu'inquiète quand elle l'entendit brûler. s'agenouillant à ses côtés, la petite fée posa sa petite main sur une joue mouillée de larmes de Roxas. Elle sentait qu'il respirait mal, qu'il haletait comme s'il faisait une crise. Ce souvenir devait surement êtres des plus affreux s'il s'était mis dans un état pareil rien qu'en le voyant. La petite fée espérait qu'au contact de sa main il puisse se reprendre. Il pu enfin récupérer pendant quelques secondes et se releva aussitôt en demandant à Mayuri se qu'elle avait vu. En le regardant avec un air assez choqué, il lui déclara en sanglotant :

"J'ai vu celui aux cheveux blonds, il y avait des cadavres partout et..."

Elle ne pu poursuivre la suite, la petite fée avait déjà assez peur de ce qu'elle disait. Elle ne voulait pas se rappeler du reste ou d'avant, elle préférait se taire. Peut-être était-ce mieux pour Roxas. Ce dernier la regarda un instant et décida de tout lui dire.

- Ecoute Mayu', garde ce que tu viens de voir pour toi. Je n'ai pas un passé très joyeux comme tu peux le voir, mais cette personne c'est bien moi, celle qui vient de tuer toutes ces personnes que tu as vu. C'est une longue et périlleuse histoire. il ne faut pas tuer, avoir les mains souillées n'est pas agréable et puis après, ces souvenirs te poursuivent jusqu'à tes nuits. C'est aussi pour ça que j'essaye à tout prix de protéger Hikari, pour l'empêcher de faire cette erreur. Enfin, il y a de nombreuses histoires et c'est compliqué...

Il prit la main de la petite fée et partit de la place, il lui expliqua qu'à ce moment là, il n'avait pas conscience du fait que Roxas aux cheveux blonds contrôlait son corps. Il s'était chargé de tuer tous ces gens sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, il écourta le sujet en lui proposant d'aller manger. La petite fée hocha la tête et le suivit, elle commençait à se demander si elle avait eu la bonne idée de l'emmener sur cette place, car au final, cela l'avait rendit plus que triste. La petite fée s'en voulait beaucoup Pour ce qu'il avait pu revoir. Bloquée dans un regard vide, Mayuri ne se rendit pas compte que la glace commençait à faire surface. La petite fée ressentait de la tristesse, mais elle n'avait aucune envie de laisser Gokkan prendre sa place, pas maintenant en tout cas. Roxas lâcha subitement sa main pour sauter sur une personne qu'il semblait connaître. La petite souffla légèrement presque soulagé qu'il n'est pas fait attention à sa main qui commençait à devenir froide. Criant le nom de sa connaissance, il le serra fort dans ses bras en déclarant:

- Bah alors ? Qu'est-ce que tu fais là mon pote ? Tiens je te présente Mayuri, je l'ai rencontré ce matin. On s'apprêtait à aller manger, tu viens ?

-Je suppose que j'ai pas le choix ?

Ce dernier semblait avoir visiblement l'habitude des questions à réponses automatiquement. Pendant qu'ils marmonnaient quelques phrase, Mayuri lutta contre sa double personnalité, elle força brutalement l'élément de glace qui semblait plus déterminé que jamais pour prendre ses droits. Ce retrouvant dans ses pensées, Mayuri attrapa brusquement celle aux cheveux bleus et en rage, elle déclara:

"Pourquoi fais-tu ça, ce n'est vraiment pas le moment. Je me sens déjà assez coupable comme ça et toi t'en aura rien à cirer si tu tiens des propos glacial !"

"Ce n'est pas moi qui décide et ce ne sera surement pas toi Mayuri Kogasu... Libre à toi de résister, mais en échange mon élément bloquera le tien et toutes tes ressources.Que tu le veuilles ou non..."

Sur ces proches, Mayuri était conscient que son autres avait raison, elle n'allait pas tenir très longtemps comme cela. Sa volonté était certes plus forte que celle de Gokkan, mais pas sa puissance d'élément, du moins en temps normal. La petite fée pu néanmoins se servir de le quantité de flammes que la glaces n'avait pas bloqué pour redevenir plus ou moins normal.

- Je m'appelle William et toi... t'es Mayuri, c'est ça ?

L'ami de Roxas se nommait donc William, ce dernier avait parlé à la petite fée comme à une timbrée ou une gamine allez savoir. Mayuri le regarda d'un air fâcheux, elle savait qu'elle avait l'apparence d'une enfant, mais il y avait des limites entres le regard et les paroles. Mayuri lui fit tout de même un sourire, car après c'était un peu de sa faute si la nature l'avait faite comme tel.

"Exact, enchanté William. Tu sembles être un bon ami à Roxas si j'ai bien regarder."

Entendant son ventre gronder, la petite fée se mit devant les deux garçons en tentant d'oublier l'avertissement de Gokkan et déclara tel une petite fille pleine de joie, mais qui avait sérieusement faim.

"Bon, on y va? Mon ventre va me détruire si on reste sans mouvement."
By Tchii


[Hors Rp: Franchement il as fallu que je veille rien que pour vous deux bande de Pedo-Bear D8, j'espère que vous me tuerais pas au moins XD]
 
Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tombée sur un Démon ou un Ange ? [PV : Roxas K.]
» Tombé du ciel (Ajout version 2)
» Mon HD2 est tombé !
» Le perroquet est tombé dans la marmite
» [Bordes, Gilbert] Des enfants tombés du ciel

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: