Partagez | 
 

 Second service [ft Shama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-mêlé Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Michael B. Chandlers
Sang-mêlé Elfe & Démon
Coeurs : 5 Messages : 12
J'ai traversé le portail depuis le : 17/11/2018 et on me connaît sous le nom de : Miki Mon nom est : Michael B. Chandlers Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Haine Rammsteiner de DOGS : Bullets and Carnage et à ce propos, j'aimerais remercier : Anna ♥
Second service [ft Shama] | Lun 03 Déc 2018, 15:48


Second service
Shama et Michael

Aujourd'hui, et toujours sans emploi, il fallait que je cherche un moyen de me faire de l'argent facile, vu qu'aucune personne ne souhaite m'embaucher. Au final, est-ce que j'ai envie qu'on m'embauche? Tout ça pour que je prenne des ordres, que je ferme ma gueule et que je finisse par envoyer mon poing dans la gueule au premier qui ne me plait pas et que je me fasse virer pour ça? Ouais, c'est déjà arrivé et non, je ne regrette rien. De toute façon, peu importe la race, que ça soit un ange avec un ego démesuré ou un demi-dieu qui se sentait supérieur parce qu'il a son papa ou sa maman dans l'Olympe. Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça, à chouiner en disant "Fait gaffe ou mon Papa/Maman va te faire bobo!". De toute façon, qu'est ce qu'ils en ont a faire, les Dieux, de leurs enfants? La plupart sont abandonnés dès que l'affaire est finie donc bon, rien de très glorieux. Tant qu'on me les brisait pas, ça allait, après, faut pas trop m'en demander. Les sourires hypocrites et le léchage de bottes, c'est pas mon truc, je préfère dire la vérité en face, sans passer par quatre chemin, que tu sois un homme, une femme ou même un animal.

Bon, avec tout ça, il fallait que je paye le loyer, d'une manière ou d'une autre. J'ai déjà volé quelques boutiques, mais maintenant, on commence à connaître ma tête, et il ne faut jamais retourner sur les lieux du crime, sinon, on risque de se faire attraper, et disons que la dernière fois que j'ai fait un séjour en détention, ça ne s'est pas très bien passé non plus. Cependant, pas le choix, j'avais beau faire le tour des commerces, il ne restait plus grand chose. Cependant, c'est en repassant devant le resto où je bossais que je me souvenu de plusieurs choses. De un, de la paye minable à laquelle j'ai eu le droit et de deux, la manière dont on m'a foutu dehors. C'est à peine si on m'a laissé le temps de reprendre mes affaires, et on m'a viré, humilié, devant tout le monde. Bien sûr, il a eu le droit à une belle droite. Il l'avait mérité. Tout ça parce que j'ai dit à un client d'aller se faire foutre avec ses conseils à deux drachmes. Cette fois, il ne va pas s'en tirer à si bon compte, celui là. C'est chez lui que je vais me servir aujourd'hui. J'attendis tranquillement que le soir tombe, afin de jouer la carte de la furtivité. J'avais pas besoin d'être brutal, je connaissais déjà les lieux, il suffisait juste que j'y aille prudemment et tout ira pour le mieux! J'attendais alors mon heure, patiemment, avant d'aller vers l'arrière des lieux du futur vol.

Déjà, il y a l'entrée pour le personnel, avec un code dont je me souviens, s'il n'a pas changé entre temps. Je tapais donc le code, et la porte s'ouvrit. Parfait, rien avait changé, tout était pareil. Il me restait plus qu'à me faufiler dans le bureau du boss pour récupérer les billets, mais pas trop. J'ai besoin de pognon, mais je sais que je suis pas le seul, je veux juste survivre, pas être dans le luxe ou quoique ce soit. Disons que 6 mois de loyers en drachmes, avec un petit extra, ça me suffira, il y aura encore de quoi payer les autres. Doucement, j'arrivais vers le bureau du patron. Je me préparais alors à entrer et à neutraliser mon ancien boss avant de me servir.

-Qu'est ce que tu fous là?

-Je viens me servir.

Pour commencer, je le regarde dans les yeux, afin d'utiliser mon premier pouvoir afin de le déstabiliser, puis j'utilise les trombones sur le bureau pour l'empêcher de parler et l'immobiliser, transformant tout ce métal en chaînes et en profitant même pour le frapper en plein visage, la joue gauche était jalouse depuis la dernière fois. Pour finir, je retournais son bureau, à l'affût du moindre billet. Par contre, il a fait une grosse erreur. L'argent était conservé dans un coffre en métal, donc je pouvais l'ouvrir, d'une manière ou d'une autre, même sans clé. C'est en me servant que j'entendis la porte s'ouvrir. Merde, j'ai pas été assez discret, je me suis laissé emporté une fois de plus. Tentant d'intimider la personne qui venait de rentrer, je lui sortis mon regard le plus noir et ma voix la plus grave et menaçante.

-Casses toi, il y a rien à voir ici.

Codage par Libella sur Graphiorum
Staff Brave Shama'Losse

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Shama E. S. Dragonfire
Staff Brave Shama'Losse
Coeurs : 112 Messages : 446
Couleurs : Red & darkorange
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama, Sham'. Mon nom est : Shama Ember Scarlet Dragonfire. Actuellement je suis : Bi et libre comme l'air. Il paraît que je ressemble à : Erza Scarlet de Fairy Tail (in RP) ~ Michelle Rodriguez (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Kuru pour le vava et Cali pour la signa ♥
Re: Second service [ft Shama] | Jeu 06 Déc 2018, 20:14




SHAMA & MICHAEL
« Second service »

Ce soir j’étais de service jusqu’à la fermeture. C’était une période plutôt propice aux affaires. Les clients se ruaient dans le café-restaurant, que ce soit pour boire un coup ou casser la croûte. Je n’avais donc pas vraiment de quoi m’ennuyer. J’enchaînais les tables sans avoir vraiment le temps de souffler. Le plus dur, au début de ma carrière de serveuse, c’était de se souvenir des commandes de chacun. J’avais jamais été très forte au jeu de la mémoire. Mais avec le temps, on s’y fait, on se trouve des moyens mnémotechniques pour tout retenir.

Passé 22h, les clients commençaient à se raréfier. Certains restaient pour finir la soirée sur quelques verres d’alcool, mais la plupart partaient repus, une fois l’addition payée. C’était le moment idéal pour prendre une pause ou s’occuper des autres tâches, à savoir le ménage ou la plonge. Je nettoyais le bar depuis cinq bonnes minutes ; à force de frotter le comptoir, il finirait par briller plus fort que le soleil. Mais c’était aussi un moyen efficace de passer ses nerfs, d’évacuer la pression de la soirée et l’agacement suscité par des clients un peu trop insistants.

Une fois le bar suffisamment astiqué, je jetai mon torchon sur mon épaule et m’essuyai le front, surveillant du coin de l’œil l’activité des quelques clients tardifs qui s’éternisaient. Puis je laissai la place à un collègue pour aller dans les cuisines et sortir les poubelles. Je pus profiter d’une petite bouffée d’air frais l’espace d’une minute, ce qui ne fut pas un luxe. Je revins ensuite au bar et fit signe à mon collègue qu’il pouvait partir. Je devrais m’en sortir pour la suite. Il ne resterait plus que le patron pour la fermeture. Je me saisis du balai et commençai à nettoyer le parquet.

C’est alors qu’un bruit suspect attira mon attention. Je relevai la tête en direction du bureau du propriétaire, les yeux plissés. Je m’immobilisai une minute, silencieuse, guettant un autre bruit suspect, mais rien. Je repris alors mon ménage, m’approchant du couloir, histoire d’être sûre que je ne passais pas à côté de quelque chose. Après quelques minutes, je perçus un choc sourd, comme un corps qui tombait. Je me figeai. Cette fois, j’en étais certaine, quelque chose clochait. Je calai le manche du balai contre le mur et me dirigeai à pas de loup dans les vestiaires du personnel pour y récupérer mes épées. Puis, silencieusement, je me rapprochai de l’endroit d’où provenaient les sons suspects : le bureau du patron.

Je dégainai délicatement une de mes lames en me plaquant contre le mur, à seulement quelques mètres de la pièce. Je passai la tête à travers le chambranle de la porte. Un inconnu me tournait le dos ; dans la pénombre, je distinguais surtout sa chevelure pâle. Je notai également mon boss, inconscient au sol, et le coffre-fort ouvert au fond. Ah, c’était donc ça, un cambriolage. Manque de peau, j’étais restée pour la fermeture ce soir. Et je savais très bien me battre. Je n’allais pas forcément chercher à le mater, mais au moins à le dissuader. Je posai donc le pied dans le bureau, toute discrétion envolée, mon arme le long du corps. Il me remarqua aussitôt et se retourna en m’adressant un regard sombre et menaçant.

- Casses toi, il y a rien à voir ici.

J’haussai un sourcil, pas plus impressionnée qu’un tigre devant un chaton qui feulait comme un diable. Allons bon, c’était une tentative d’intimidation ? Il était mal tombé. J’avais bien plus d’expérience que lui en la matière. Mais soit, s’il voulait jouer à ce petit jeu, j’allais m’y prêter volontiers. Je déployai mes ailes de démon, un sourire en coin dessiné sur mes lèvres. Puis des flammes naquirent autour de moi, en mode Mushu.

- Ah non, j’crois pas. Je reçois d’ordre de personne.

Je pointai une lame dans sa direction, l’air menaçant à mon tour. Mon sourire s’était effacé, pour faire place à une expression sérieuse et déterminée. Je ne savais pas ce qu’il cherchait au juste, mais je ne le laisserais pas se servir dans la caisse. Car c’était avec ça qu’on recevait notre salaire, nous, les employés.

- Quoique tu cherches, tu ferais mieux de fouiner ailleurs.

Mon regard ne laissait pas de place au doute. J’avais pas spécialement envie de le planter, mais je n’hésiterais pas si je n’avais pas d’autre solution.


made by MISS AMAZING.




3 roses de Nao, Cali et Lyvion, love you buddies ♥
Hephaestus' Daughters:
 

Merci Kira ♥:
 

troll:
 

Ligues & fan club:
 
Sang-mêlé Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Michael B. Chandlers
Sang-mêlé Elfe & Démon
Coeurs : 5 Messages : 12
J'ai traversé le portail depuis le : 17/11/2018 et on me connaît sous le nom de : Miki Mon nom est : Michael B. Chandlers Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Haine Rammsteiner de DOGS : Bullets and Carnage et à ce propos, j'aimerais remercier : Anna ♥
Re: Second service [ft Shama] | Mer 12 Déc 2018, 12:44


Second service
Shama et Michael

Elle était venue armée? Pas de souci, de ce que je pouvais voir, ses armes étaient faites avec des matériaux classiques, c'était donc un avantage pour moi. Je pouvais donc analyser la femme en face de moi. Chevelure longue et flamboyante, regard de braise et visage plutôt fermé. Ah, tiens, elle déploie ses ailes à l'allure si particulière. Elle osait même sourire en coin et invoquer des flammes autour d'elle, une démone quoi. Mieux vaut un démon qui a du caractère plutôt qu'un ange pleureur. De toute façon, il suffit de ne jamais détourner le regard pour montrer sa supériorité, et c'est clairement ce que je compte faire. Cet argent, j'en ai besoin, définitivement, mais ça, je doute que la personne en face le comprendrai, surtout qu'elle a son boulot, donc elle ne doit pas être dans la même galère que moi. Voyons ce qu'elle avait à nous dire, celle là.

-Ah non, j’crois pas. Je reçois d’ordre de personne.

Mais tu bosses pour un patron. Pensais-je. C'est bien de l'hypocrisie, ça. Vouloir se la jouer indomptable mais derrière, se taire pour quelques drachmes. Dommage, j'avais un peu d'estime pour elle, mais peut-être qu'elle se rattrapera, si elle me montre que c'est une dure à cuire qui fait honneur aux démons. Apparemment, elle était prête à en découdre avec moi, vu qu'elle avait pointé sa lame sur moi. Son sourire laissa place à une tête plus sérieuse, montrant que c'était son tour de m'impressionner. Le regard vide, je l'écoutais sans grande conviction.

-Quoique tu cherches, tu ferais mieux de fouiner ailleurs.

Je soupirai légèrement. Ce genre de discours, je l'avais déjà entendu bien assez de fois, à force, on s'y fait. Ceci dit, le danger est réel, et même si je n'avais pas grand chose à perdre, j'aimerais bien vivre encore un jour de plus, juste le temps d'emmerder une dernière fois le monde. Je tentais alors de plier la lame de mon interlocutrice avec mon pouvoir. Elle était belle et bien faite de métal, mais quelque chose clochait.Dès que je commençais à les plier, je sentais que ma main me brûlait ardemment. J'ai eu le temps de former un "U" avec la lame, mais j'avais l'impression que ma main avec laquelle j'avais utilisé mon pouvoir avait brûlé. Serrant les dents, je la regardais, et je n'avais pas halluciné. D'une quelconque manière, ma main avait subi une brûlure au second degré. Grimaçant, je me contentais de grogner.

-Ah merde, ça brûle! Mais il en faut plus que ça pour m'arrêter. Au moins, ton épée est inutilisable. On va pouvoir négocier, entre démons. Je te file ta paie en avance, je laisse juste de quoi vous payer, et je prends le reste, ça te va?

Je jubilais avant de continuer, affichant un rictus sur mon visage qui ne laissait plus transparaître la douleur.

-C'est pas comme si je te laissais le choix, Miss chalumeau. J'ai besoin de ce pognon pour survivre. Et ton patron m'a juste viré parce que j'ai voulu être moi-même. Tu devrais comprendre, toi qui, soi-disant, ne reçoit d'ordres de personne.

C'était fourbe de ma part, très fourbe, mais si je pouvais m'en tirer, alors je le ferais. Personne ne veut de moi, alors je ferais ce que personne ne veut. Il y a rien de mal à cogner une personne qui pète plus haut que son cul, pourquoi me virer pour ça? On en serait pas là si on m'avait gardé. Maintenant, j'étais en face d'une autre démone qui était prête à me trancher vif pour que j'aille fouiner ailleurs. Malheureusement pour elle, on était de la même race, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Lors de mes dernières phrases, j'avais bien insisté sur le fait qu'il était question de survie, et non de vie, ce qui était entièrement le cas. J'en ai besoin pour avoir un logement, manger, boire, et me soûler. Le reste n'avait que peu d'importance. Si je dois entraîner les autres dans ma chute, ainsi soit-il, ils sauront ce que j'ai vécu, et ils comprendront mes actes. Tournant ma tête vers le coffre-fort, je lui indiquais l'endroit du butin.

-Par contre, j'ai pas que ça à foutre, donc si tu pouvais te décider rapidement, ça m'arrangerait.

J'insistai un peu car je n'avais pas envie qu'il y ait d'autres personnes qui me grillent, ou que le patron se réveille. Sinon, j'allais devoir accélérer le pas et me tirer en vitesse.

Codage par Libella sur Graphiorum



Pour la brûlure:
 




Contenu sponsorisé
Re: Second service [ft Shama] |

 
Second service [ft Shama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le meilleur service pack pour HD2 rom orange d'origine
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage
» service de peinture
» CITROËN et son service
» Coordonnées bureaux et centres du service national

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: