Partagez | 
 

 Triste promenade, vide de chant [PV Haiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 115 Messages : 206
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Ven 31 Aoû 2018, 22:25

C'est ma première promenade où je suis seule depuis huit siècles. A chaque fois que je me promène, je suis toujours en compagnie de Crystal, écoutant mon chant comme à son habitude. Cependant, Crystal est en train de mourir de vieillesse. Une mort naturelle que je ne connais que trop bien. J'ai assisté à beaucoup de morts naturelles, que je ne subirai jamais. Donc à force d'en voir, je sais ce que cela fait. Cependant, c'est Crystal qui subit cette mort lente. La plus douloureuse des morts que j'ai vu. Oui, c'est cela : encore plus douloureux que lorsque je me suis retrouvée séparée d'Anaëlle à jamais. Et pourtant, il est difficile de le dépasser.

Suite à ma solitude et à la simple pensée que Crystal est en train de mourir, je peine à chanter. Chose qui fait pourtant partie intégrante de ma vie, de moi-même. Je suis trop triste pour chanter. Mes larmes coulent, alors que je suis habituée à tellement de choses qu'il est difficile de me faire pleurer. Je n'irai pas jusqu'à dire que je vais tomber en dépression, car même avec une profonde tristesse, il m'est difficile de penser que ma vie ne vaut rien. J'ai juste encore besoin de surprises. Mais ma peine reste immense. Si grande que le chant est difficile. Ma promenade devient donc triste, vide de chant.

Aujourd'hui, ma tête est baissée, mon dos légèrement courbé. Il est inutile d'être mentaliste ou de savoir lire dans les pensées pour savoir que ma tristesse est grande. Savoir que je vais me séparer de Crystal jusqu'à ma mort est largement concevable, mais je souhaitais ne pas y penser. Maintenant, il est difficile de ne pas y penser. C'est l'être dont je me suis toujours senti le plus proche. C'est comme une âme sœur, même si je n'ai jamais été amoureuse d'elle. C'est "juste" un lien qui a toujours été plus forte que celle que j'ai entretenu avec Anaëlle. Donc la voir mourir est une véritable souffrance.
Ange
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Haiko
Ange
Coeurs : 19 Messages : 45
J'ai traversé le portail depuis le : 15/10/2017 et on me connaît sous le nom de : Haiko Mon nom est : Haiko Il paraît que je ressemble à : ... et à ce propos, j'aimerais remercier : Ladyarnwyn (Fai 01 Lineart)
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 01 Sep 2018, 14:15

Haiko était chez lui, dans cet appartement qu’il avait plus ou moins partagé avec Barthélémy. L’appartement lui appartenait et Bart avait son propre logement ailleurs, mais toutes les semaines il venait le voir, et ils passaient du temps ensemble. A présent le grand ange l’avait momentanément quitté. Parti pour un voyage sur la Terre, il n’était plus sur l’île et ne pensait pas y revenir. Le jour où il avait pris un portail, Haiko n’avait pas pu lui dire au revoir. Il n’avait pas été à ses côtés au moment du départ, alors que ce n’était pas certain qu’ils se reverraient. Pourtant Haiko se consolait en se disant qu’il lui ferait passer une lettre par un messager, si la séparation était trop dure, et qu’ils pourraient se revoir. Il ne voulait pas ennuyer son ami, qui prenait son envol et disait au revoir à une époque de sa vie, pour aller vers un renouveau dont il était le seul à savoir en quoi il consisterait. Seraient-ils vraiment séparés ou bien leurs esprits restaient-ils reliés malgré la distance ?

En attendant, Haiko restait immobile assis à son bureau, dans cet appartement dans lequel il serait désormais seul, il respirait doucement et ne pensait à rien qu’à sa respiration, comme à son habitude, pour se retrouver. Il finit par se lever et aller se planter devant la glace ancienne qui ornait l’armoire contenant les vêtements, à côté de l’horloge. Il saisit ses longs cheveux  noirs et les fait passer devant lui, et passe ses mains dedans. Comme ce jour où il avait eu rendez-vous avec Aelyss pour la première fois, il hésite à les couper. Il aime ses cheveux longs, mais rien de tel que les doigts d’une femme dans ses cheveux courts. La sensation de la main qui se passe sur sa nuque, et sur l’arrière de sa tête, quand ses cheveux sont courts, pour les ébouriffer, est électrisante.

Il… Ou elle… L’ange jette un coup d’œil à son reflet. Même s’il était une fille et avait des seins, il aurait mis un bandage très serré pour les cacher. Parce que si Haiko était une fille, il détesterait ça. Si Haiko était une fille, elle... culpabiliserait... Mais aimerait les filles.

Il était encore très tôt, et comme c’était samedi, l’ange décida de sortir pour se changer les idées. Le temps de passer un t-shirt, et il refermait la porte derrière lui et descendait les escaliers. Un instant plus tard il déambulait dans les rues de Skyworld, au milieu des passants. Il s’éloignait du cœur de la ville, pour se diriger vers un petit chemin menant aux montagnes.

Il marchait sans réfléchir, entre les arbres, profitant de l’air pur et frais des lieux, gravissant peu à peu le flanc de la montagne. Frais, un peu comme les mains de Ketra, quand leurs mains étaient entrées en contact.

Il pense à elle, et justement il l’aperçoit. Une ou deux mèches bougent devant son visage, son aura est douce et lumineuse. Pourtant elle semble plus triste que jamais. Le seul fait de la voir,  Haiko sent une émotion s’emparer de lui. Depuis leur rencontre, il la désire. Ketra…  Il n’aurait pas osé faire plus que prendre ses mains,  ce jour-là, comme il l’a fait.

Il la regarde, elle a la tête penchée, tout en elle clame sa tristesse et sa solitude, et il voit des larmes couler sur ses joues. Alors sans réfléchir il se rapproche d’elle doucement, brisant pas à pas la distance imposée entre eux. De près elle est encore plus belle, et c’est agréable d’être près d’elle, mais Haiko ressent surtout de l’inquiétude en la voyant aussi triste. Il sent quelque chose de terrible.  Alors il tend la main et la pose doucement sur sa joue qu’il caresse d’un geste léger, essuyant ses larmes.

- « Ketra… Qu’est-ce qui se passe ? »

Désemparé, Haiko voudrait faire quelque chose d’autre avant qu’elle ne lui réponde, et ne sait que faire. Il relève son menton pour la regarder dans les yeux. Les mots veulent franchir ses lèvres, l’émotion lutte contre la tristesse, il a envie de l’embrasser et de fondre… Haiko ne peut pas résister, pourtant il ne sait pas s’il peut la prendre dans ses bras et contrôler son émotion ou son désir s’il le fait, et il ne peut rien faire, il veut l’embrasser, il la veut tout simplement et son cœur s’accélère d’être aussi prêt d’elle, mais elle est triste, pourtant il se sent appelé par elle et ne désire rien plus qu’elle au monde. Il faut que quelqu’un le sauve, parce qu’il ne pourra pas résister une minute de plus à Ketra. Il l'aime.

Hors rp:
 
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 115 Messages : 206
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 01 Sep 2018, 14:43

Alors que je continue ma promenade, seule et très triste, j'entends des bruits de pas qui s'approchent de moi avant de sentir une main douce qui caresse ma joue et qui essuie mes larmes. Puis j'entends la voix que je reconnais : Kaël. Je l'ai rencontré il y a un temps, c'était avant que Crystal ne s'affaiblisse. Il relève ma tête et me regarde droit dans les yeux.

"Crystal... mon affilié. Celle qui m'a toujours accompagné depuis huit siècles... l'être qui a toujours été là pour moi... il fallait que ça arrive."

Je sais, mes paroles sont vagues. Là, tout ce que j'ai pu lui dire, c'est à tel point j'aime beaucoup Crystal, à quel point elle me manquera pour toujours le jour où elle pousse son dernier souffle. Je commence à serrer Kaël contre moi, mettant mon visage sur son épaule, mes pleurs deviennent plus audible.

"Crystal va mourir ! L'âge commence à l'emporter ! Elle commence vraiment à se sentir faible et personne ne pourra faire quoi que ce soit pour empêcher son âme de quitter son corps ! Contrairement à moi, elle pourra jamais ressusciter ! Et je ne la reverrai plus jamais !"

Rien ne sera plus fort que le lien que moi et Crystal avons entretenu. Je finirai par m'y habituer, mais personne ne pourra combler le vide que constituera la mort de Crystal. Même toutes mes petites-amies que j'ai eu et que j'aurai dans ma vie ne me manqueront jamais autant qu'elle. J'habiterai désormais seule. Sans Crystal. J'aurai toujours des proches, mais jamais je n'aurai de lien aussi fort que celui que j'ai avec Crystal.
Ange
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Haiko
Ange
Coeurs : 19 Messages : 45
J'ai traversé le portail depuis le : 15/10/2017 et on me connaît sous le nom de : Haiko Mon nom est : Haiko Il paraît que je ressemble à : ... et à ce propos, j'aimerais remercier : Ladyarnwyn (Fai 01 Lineart)
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 01 Sep 2018, 16:09

-"Crystal... mon affilié. Celle qui m'a toujours accompagné depuis huit siècles... l'être qui a toujours été là pour moi... il fallait que ça arrive."

Ketra me serre contre elle, posant sa tête sur mon épaule, et je respire doucement dans ses cheveux. Je sens l’étreinte légère de son corps contre le mien.
Surpris par ce geste et attentif, Haiko ne pense à rien qu’à sa respiration et à ce que vient de lui dire Ketra. Il ne dit rien et attend de voir ce qu’elle va dire, mais il… ou elle, baisse la tête pour embrasser sa joue pleine de larmes, qui mouillent son t-shirt. Puis il embrasse l’arrête de son nez avec amour, et caresse doucement le bas de sa joue, pour suivre la ligne de sa mâchoire. Sa peau est d’une douceur exquise, mais ses larmes rendent Haiko calme et triste.

-"Crystal va mourir ! L'âge commence à l'emporter ! Elle commence vraiment à se sentir faible et personne ne pourra faire quoi que ce soit pour empêcher son âme de quitter son corps ! Contrairement à moi, elle pourra jamais ressusciter ! Et je ne la reverrai plus jamais !"

Il… ne veut pas penser, ne veut pas comparer, même s’il a connu de semblables situations, même si une peur semblable serre son cœur quand il pense à un de ses proches qui commence également à être âgé. Plutôt mourir que d’envisager qu’il puisse perdre cette personne. Sans elle, il y a longtemps qu’il se serait suicidé. Mais sa propre tristesse n’aidera pas Ketra. Alors il penche a nouveau la tête pour embrasser un de ses yeux plein de larmes, il passe un bras autour d’elle, et caresse doucement son dos et ses cheveux. Déconcentré un instant, il joue avec le bout des cheveux, mais la tristesse de Ketra le rappelle à l’ordre. Il la serre un peu plus fort. Il commence à rêver sans le vouloir et voudrait esquisser d’autres gestes, mais il n’ose pas, mais ça devient une torture, pourtant hors de question de quitter ses bras. Il espère qu’elle ne va pas faire un geste.

Pourtant il doit lui parler, certainement.

- « Vos âmes seront toujours reliées, elle sera auprès de Dieu, et… » Il allait lui dire qu’après sa mort, Ketra serait auprès de Crystal, mais Ketra est immortelle. Pourtant il doit bien y avoir une solution, comme pour les elfes qui sont immortels mais qui prennent un bateau et qui partent sur l’océan, vers des contrées lointaines, lorsque ils souhaitent s’éteindre. Il existe forcément une solution pour les immortels. Mais Ketra le fait craquer. Je t’aime… Son cœur s’accélère brusquement, il se reprend.

- « Crystal est un être bon, une âme merveilleuse et lumineuse. Elle sera toujours auprès de toi. Le lien entre les âmes ne se défait pas. Même lorsqu’une des deux passe vers le ciel. »
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 115 Messages : 206
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 01 Sep 2018, 16:35

Pendant que je suis en train de pleurer pendant que je l'ai pris dans mes bras, je sens que Kaël est en train d'embrasser plusieurs parties de mon visage et de caresser quelques parties de son corps. Je commence à comprendre quelque chose : Kaël m'aime. Un simple ami n'hésiterait pas à faire un bisou sur la joue, mais sur le nez ? Et les caresses qu'il me fait sur ma joue, mon dos et mes cheveux ? Et pourquoi est-ce qu'il jouerait avec mes cheveux ? Il pouvait très bien jouer avec les siennes.

Et pour moi... je ne connais pas beaucoup Kaël. J'ai du mal à savoir si c'est un homme ou une femme. Je suis de moins en moins amoureuse d'Elise, mais pour Kaël... en réfléchissant sur son prénom, Kaëlyra n'est pas neutre, c'est un prénom de femme. Mais là, je peine à réfléchir plus.

Kaël me rassure le mieux qu'il le peut. Crystal est un être bon, je l'ai toujours su. Je sais que le lien ne se défera jamais. C'est juste que je ne pourrai plus jamais la voir... jusqu'à ma mort où je la reverrai peut-être dans les Enfers.

"Je sais. Mais ne plus jamais la voir... jusqu'à ce qu'on me tue... est particulièrement douloureux."

J'attends que mes larmes commencent à me sécher. Son corps me réconforte, mais ma peine reste. Lorsque mes larmes commencent à sécher, sans le lâcher des bras, je lève la tête et je le regarde dans les yeux.

"Avec ce que vous avez fait sur moi... vous m'aimez, n'est-ce pas ?"

Pour moi, la question ne se pose pas. Il est amoureux de moi... enfin il ou elle ? J'ai du mal à savoir. Il a lui-même dit qu'il n'est ni femme ni homme en elle-même. Mais avec mon homosexualité, j'ai du mal à savoir si mon cœur peut se permettre de l'aimer.
Ange
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Haiko
Ange
Coeurs : 19 Messages : 45
J'ai traversé le portail depuis le : 15/10/2017 et on me connaît sous le nom de : Haiko Mon nom est : Haiko Il paraît que je ressemble à : ... et à ce propos, j'aimerais remercier : Ladyarnwyn (Fai 01 Lineart)
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 08 Sep 2018, 12:35

Parfois j’ai peur, mon Père. J’avance dans la nuit comme ce jour où je me suis enfuie, cette nuit où j’ai blessé le démon qui voulait me tuer. J’ai tellement besoin d’un signe de toi, Seigneur Dieu, que je t’espère là où tu n’es  peut-être pas. C’est idiot, et cela n’a pas de raison d’être, mais la peur me rattrape. Peur, mais c’est insensé. Car je sais que ce que je fais de bien peut te servir, et ce que je fais mal, tu le prends entre tes mains et tu l’arrange. Mes erreurs, tu les prends et les disposes correctement, comme des fleurs dans un bouquet quand je les avais fait tomber et cassées.

Haiko enleva son bras d’autours de Ketra et s’éloigna d’elle légèrement. Il ne voulait pas mettre fin totalement à l’étreinte légère des bras autours de lui, mais il n’était pas sûr non plus de souhaiter que cela continue. Pourtant il l’aimait de tout son cœur, et son seul désir était de se noyer en elle. Etre auprès d’elle lui faisait du bien, mais il y avait tant de choses qu’il ignorait à son sujet. N’est-elle pas un peu volage ? Peut-on faire confiance à cette ange si douce, a-t-elle choisi son camp ? Est-elle du même côté que lui, ou ne fait-elle que l’attirer vers le mal ? Tant que Crystal est auprès d’elle, elle la protège, et Ketra est un être fondamentalement bon. Crystal la pousse vers le meilleur d’elle-même. Haiko se rendait compte que s’il aimait Ketra, il aimait également son affiliée, et ne voulait pas lui non plus la voir disparaître. Mais n’est-ce pas vain de sa part ? Est-ce que tout ne va pas s’éteindre et le laisser seul ? Est-ce qu’il n’est pas condamné à voir mourir les forêts, à voir s’éteindre ce qu’il y a de plus beau ? Comme un enfant, Ketra va le quitter elle aussi. Il était pourtant son ange. Il était là pour lui parler de Dieu. Il était là pour la protéger lui aussi. Mais comme un parent regarde partir son enfant, je vais devoir la regarder partir. Sans Crystal, je deviens vain moi aussi. Haiko essaie pourtant de trouver encore des paroles de réconfort à offrir à celle qu’il aime. Il caressa un instant sa joue, et remit ses bras autour d’elle.

- « Vous verrez que Crystal deviendra une partie de vous, plus que jamais. Votre amour, votre amitié est sacrée. »

Elle ne le sait pas, mais il est un ange guérisseur. Ses paumes diffusent une douce chaleur lumineuse, de l’apaisement pour son amour. Il lui donne sa tendresse, tout son amour, pour la soutenir.

- « Je suis inquiet pour vous. Et je ne vous l’ai jamais dit, mais mon don en tant qu’ange est de guérir. Peut-être que je peux vous aider. Je ne peux pas empêcher la mort, mais je peux peut-être vous aider. »

Il s’en voulait de retenir Ketra auprès de lui, est -ce qu’il ne lui prenait pas un temps précieux, de l’énergie qu’elle devrait consacrer à son amie et affiliée ? Mais les larmes de son ange semblaient s’apaiser et se tarir. Elle releva la tête pour le regarder dans les yeux, sans mettre fin à leur étreinte.

- « Avec ce que vous avez fait sur moi... vous m'aimez, n'est-ce pas ? »

Il se penche pour embrasser son front, son visage, et lui dit doucement :

- «  Oui, je vous aime, Ketra. Pardonnez-moi les gestes que j'ai fait. Je vous en prie.»

Il n’a pas voulu embrasser ses lèvres. Il est trop triste, et il ne sait pas s’il peut faire ça. Peut-être que Ketra pense à tout autre chose qu’à l’embrasser. Il y a bien longtemps, Kaël avait dit à son amour, le guerrier Akwa Dala : « Si tu meurs, je meurs aussi. » Et effectivement, c’est comme si elle était morte. Enterrée au plus profond d’elle-même… Ou de lui-même. Aujourd’hui, elle est Haiko. Deux cœurs et deux paires d’ailes. Deux âmes sœurs rassemblées en un seul être. Même si c'est quelque chose de complexe et l'Ange n'a que peu parlé de sa nature.

Si Kaël ne veut plus vivre sans Akwa, peut-être qu’Haiko ne voudra plus vivre, sans Ketra. Et peut-être qu'il devrait s'éloigner d'elle avant qu'elle ne s'éloigne de lui.
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 115 Messages : 206
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] | Sam 08 Sep 2018, 18:20

Il a raison. De plus, on partage nos visions. On est les yeux et les oreilles de chacune. Et quand Crystal meurt, cela veut dire que je ne pourrai plus jamais avoir sa vision, et est ce qu'elle est capable d'avoir la mienne ? Je ne le saurai sûrement jamais.

Kaël sait donc guérir. Mais est-ce qu'elle est capable de soigner les peines ? Parce que Crystal est obligée de mourir. C'est inévitable. Et moi, j'ai besoin de réconfort, de quelque chose qui me permet de ne plus penser à Crystal.

"Est-ce que vous soignez les peines ou l'anesthésier ? Parce que c'est déjà trop tard pour Crystal. Il n'y a plus aucun moyen de retarder sa mort."

Quand mes larmes sèchent, il embrasse mon front et m'avoue qu'il est amoureux de moi... ou amoureuse de moi, je suis incapable de savoir. Je ne sais pas du tout si c'est une femme ou un homme, donc je ne sais pas si je suis capable de l'aimer.

"Ce n'est pas grave. En fait... je ne sais pas du tout si je suis capable de vous aimer. Vous m'aviez entendu chanter par rapport à mon exécution à cause de l'amour que j'éprouvais pour une femme, mais il faut savoir que je ne peux aimer que les femmes. Je ne suis pas bisexuelle, donc si j'ignore si vous êtes un homme ou une femme, j'ignore si je suis capable de vous aimer. Ce n'est pas votre pensée qui est importante dans ce cas, j'ai déjà aimée des femmes qui se pensent hommes ou qui veulent êtres des hommes. Donc il faut juste que je sache si vous êtes né homme ou femme."

C'est tout ce que je veux pour être sûre de savoir si je suis capable de l'aimer ou pas. Et je ne veux pas mettre la main à la poitrine ou entre les jambes pour le savoir. C'est quelque chose que je ne ferai que lorsque je fais l'amour. Pas pour une vérification.




Contenu sponsorisé
Re: Triste promenade, vide de chant [PV Haiko] |

 
Triste promenade, vide de chant [PV Haiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anet, promenade en forêt
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre
» Un nouveau Grand Méchant Admin
» [INFO] Batterie qui se vide très rapidement
» [ Problème ] mon crédit se vide tout seul

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Montagnes-
Sauter vers: