Partagez | 
 

 [RP solo] Chérie, c'est terminé. Zélia est morte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ylna Narulae
Vampire Sang Pur
Coeurs : 4 Messages : 20
Couleurs : #c1292e
J'ai traversé le portail depuis le : 11/06/2018 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77 Mon nom est : Ylna Narulae. Actuellement je suis : homosexuelle et en couple avec Cylia Burberry. Il paraît que je ressemble à : Cinder Fall de RWBY et à ce propos, j'aimerais remercier : JxbP. (DeviantArt) ^^
[RP solo] Chérie, c'est terminé. Zélia est morte. | Dim 12 Aoû 2018, 13:49

Mon trajet est froid. Mais c'est nécessaire. La grande sœur de ma petite-amie recherche cette dernière et je le sais. Cylia est en sécurité chez moi, et il faut que je lui dise qu'il n'y a aucun espoir, que c'est pas la peine de continuer les recherches. Zélia doit absolument comprendre que Cylia ne veut plus jamais la revoir, peu importe la volonté, elle ne veut plus jamais voir celle qui ne fait que lui donner des ordres et lui mentir.

Donc, j'arrive au sommet de la montagne, où la grande sœur tyrannique doit y habiter. Alors que je marche dans le froid que je peux combler avec mes flammes, je commence à voir celle que je cherche. Zélia Cinder Burberry, ma belle-sœur qui doit me détester pour avoir fait en sorte que Cylia fugue, alors que c'est pas moi qui l'ai ordonné, c'est juste Zélia qui a fait déborder le vase. Afin qu'elle puisse me voir, je commence à faire brûler mon œil droit. Jusqu'à ce qu'elle arrive à ma hauteur où elle commence à me parler.

"Comme on se retrouve, Narulae.

Zélia Cinder Burberry, la sœur de ma petite-amie.

Ce n'est pas ta petite-amie, tu l'as manipulé. Dis-moi où elle est. Tout de suite.
"

Ha ha ha ! Elle me fait rire. Elle est toujours aussi mignonne que naïve. Moi ? Manipuler Cylia ? C'est pas moi qui ait voulu de tout ça. C'est elle qui voulait être symvasi. Et de toute façon, Cylia ne veut pas du tout qu'elle sache où j'habite. Alors je lui dis quelque chose de presque évident.

"C'est pas moi qui ai voulu qu'elle soit amoureuse de moi. Cylia vit chez moi depuis qu'elle a fugué. Elle en a marre de tes mensonges et de ta tyrannie. Elle ne veut plus que tu lui donnes des ordres, elle en a plus qu'assez de toi. Si tu veux la chercher, abandonne. Elle ne veut plus jamais te revoir. Plus jamais."

Zélia commence vraiment à s'énerver. Son sang n'a fait qu'un tour. Je n'ai pas besoin d'être devin pour savoir qu'elle va bientôt finir par en venir aux mains.

"Tu as profité de sa faiblesse ! Tu l'as monté contre sa propre famille ! Je la retrouverai et je ferai de ta vie un enfer, je ne vais pas te laisser t'en sortir à si bon compte. Arrête de parler pour elle et laisse la décider seule !

Je parle pour elle car c'est ce qu'elle pense vraiment, Zélia. C'est elle qui a voulu être symfonia. Je n'ai fait que la proposer. D'accord, je l'ai séduite d'abord car ça m'amuse, mais c'est pas ma faute si elle voulait faire ce contrat. Et je n'ai fait que ressentir l'amour qu'elle a pour moi, sans la "manipuler". Et puis, je la laisse déjà décider seule. Je sais qu'elle est libre et indépendante, et c'est vraiment elle qui a voulu fuguer car elle en a marre de toi, c'est vraiment elle qui veut vivre chez moi, c'est vraiment elle qui me disait qu'elle ne voulait plus te voir. Je ne suis pas autoritaire, contrairement à toi, je suis juste aussi rebelle qu'elle. Après tout, à quoi servent les règles ?
"

Mon sourire, qui fait partie de moi, commence à s'effacer. Mon ton devient beaucoup plus sérieux. Il faut que je lui fasse comprendre qu'il n'y a rien à sauver chez elle, et je dois lui dire ce qui a amené à tout ça.

"Tu as beau la connaître, tu as l'air d'ignorer qu'elle a la sainte horreur qu'on lui donne des ordres, et même des conseils. Ce que tu fais, refais, et refais encore. Moi, je la laisse complètement libre, et je l'aide parfois à faire ce qu'elle veut. Pas toi. Toi, tu n'es qu'une dictatrice et menteuse. Si tu avais dit la vérité par rapport à votre père, elle te supporterait mieux."

D'un coup, elle me prend par le col, Vas-y, frappe-moi. Tu es trop faible pour me faire peur. J'ai déjà ressenti quelques uns de tes coups, je suis capable de résister. Ça fait trois siècles que j'ai déjà eu ce genre de coups. Je dirais même que j'ai eu pire, que je me suis même fait taper violemment sur les doigts pour avoir transgressé les règles inutiles.

"Pour qui tu te prends à me donner des leçons alors que tu sautes sur tout ce qui bouge ? Tu ne sais pas par quoi on est passées, tu ne sais rien de la peine que ma soeur a eu à la mort de notre mère ! Tu la connais depuis quelques mois seulement. Moi j'ai toujours tout fait pour éviter qu'elle souffre. Toi, la seule chose dont tu peux te vanter c'est d'avoir réussi à faire d'elle une voyou comme toi. A cause de toi, elle a arrêté les cours, elle a tout laissé tomber. Tu vas disparaître de sa vie, et tout de suite !"

Elle a vraiment mal compris mon passe-temps favori. Je séduis autant les hommes que les femmes et s'ils tentent de m'embrasser, j'ai gagné. Je ne suis jamais allée plus loin sauf pour Cylia, ou alors ils deviennent mes symvasi, mais rien d'autre. Et puis, Cylia ne cache jamais rien, même à ceux qu'elle ne connaît pas. Je connais tout d'elle, au contraire. Et si elle est voyou, tu peux t'en prendre qu'à toi-même. Elle en a marre de toi. N'est-ce pas ironique ?

"Sauter ? Je ne saute pas sur tout ce qui bouge. Tout ce que je fais aux autres, c'est jouer avec la séduction, et s'ils tentent de m'embrasser je gagne. Ca ne va pas plus loin. Et si, Cylia m'a déjà tout dit par rapport à votre mère. Elle ne me cache rien car elle n'a rien à cacher, d'après elle. Et puis, ne serait-ce pas ironique ? A force de ne pas vouloir blesser les autres, tu as fini par les blesser. Je ne l'ai forcé à rien, c'est elle qui a voulu tout ça. Donc non, je ne vais pas disparaître de sa vie. Je l'aime trop et elle m'aime trop. Et c'est pas toi qui vas changer quoi que ce soit."

Je me mets à regarder la main qui m'empoigne et j'envoie du feu par mon œil droit pour qu'elle me lâche.

"Tu l'aimes, Ah ah, arrête le cinéma je ne te crois pas du tout. Je vais te faire regretter de t'en être prise à ma soeur !"

Tss ! Elle est vraiment bornée. Elle croit vraiment que c'est moi qui l'ai forcé à m'aimer ? Je n'ai pas le sort d'hypnose, je contrôle le sang et le feu. Et puis mes paroles ne sont pas vraiment faits pour qu'elle soit sous mon contrôle. Elles sont faits pour qu'on puisse être attiré par moi, rien d'autre.

D'un coup, elle me donne un coup de poing au visage. Ça n'a aucune effet. Ma tête se tourne à nouveau vers elle et elle se met à réagir de façon impulsive. Après avoir subi ses poings qui n'ont aucun effet, je finis par prendre les poignets de Zélia en lui disant :

"Calme-toi. J'ai pas envie d'avoir une mort dans ma conscience.

Pourtant les morts, ça vous connaît les vampires. Mais aujourd'hui je vais te faire passer l'envie de jouer à la plus maligne

Je n'ai que deux morts à mon actif, ils voulaient tous les deux se suicider et mes deux meurtres ne m'ont absolument pas amusé.
"

Zélia tente de débattre ses poignets et me pousse dangereusement. Je la pousse également pour éviter les plus gros problèmes. Je vois qu'elle tente de me faire un croche-pied, mais j'interromps son mouvement en poussant sa jambe avec la mienne et je la regarde dans les yeux pendant qu'elle me donne différents coups que je résiste, en attendant que sa rage se dissipe.

"Arrête de lutter, Zélia, je veux pas te tuer.

Alors laisse ma soeur tranquille. Tant que ça ne sera pas le cas, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour te le faire regretter

Je l'ai toujours laissée faire ce qu'elle veut.
"

Comme avec le fait qu'elle me pousse, je sens qu'elle veut me faire tomber d'une falaise, je me mets à faire demi-tour. Mais d'un coup, je sens qu'elle ne pousse plus du tout, et qu'elle commence à se déséquilibrer. Je lâche ses poignets sans faire exprès et je vois Zélia commencer à tomber du haut d'une falaise. Et la chute est trop rapide pour moi, je ne peux qu'assister à la chute de Zélia. Et la chute se terminé par un rocher pointu qui semble avoir traversé sa tête et il semble sortir par la bouche.

Je descends pour aller au bas de la falaise, là où Zélia est tombée. Et quand j'y arrive, je vois bel et bien Zélia, la tête plantée par un rocher pointu qui était au mauvais endroit. Il a traversé le haut de son crâne pour sortir par la bouche. Ses yeux grands ouverts sont complètement vides, son corps ne bouge plus du tout. Je mets ma main sur son front et je sens qu'elle se refroidit petit à petit. C'est terminé. Zélia, ma belle-sœur, est morte. Morte accidentellement alors qu'elle voulait me pousser du haut d'une falaise et que je voulais juste que ce ne soit pas moi qui tombe.

Je m'éloigne du corps sans vie de Zélia pour retourner chez moi. C'est la troisième fois de ma vie que j'ai tué quelqu'un, mais cette fois c'était par accident. Cylia m'attendait, et je vais lui annoncer quelque chose.

"Chérie, c'est terminé. Zélia est morte."
 
[RP solo] Chérie, c'est terminé. Zélia est morte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre terminée.
» Avis sur Melita solo ?
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Montagnes-
Sauter vers: