Partagez | 
 

 hey, brother (danteros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dieu de l'AmourStaffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eros
Dieu de l'Amour
Staffien
Coeurs : 9 Messages : 20
Couleurs : #009092
J'ai traversé le portail depuis le : 26/08/2017 et on me connaît sous le nom de : delgnvflue. Mon nom est : Eros. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Percy Jackson, Percy Jackson and the Olympians - Dylan O'Brien (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : (av) miss amazing.
hey, brother (danteros) | Sam 31 Mar 2018, 23:11

Euphorie de la fête en plein coeur du parc. Eros est descendu de sa montagne, en virevoltant doucement au dessus de Skyworld. Il n'est pas venu ici par hasard, il a un but, une personne à voir, et il sait qu'il la trouvera ici.
Douceur du soir, lumières tamisées. Il se pose en douceur en dessous d'un arbre. Il a sa guitare en bandoulière sur le dos. Il fait tâche dans l'atmosphère du lieu, un gamin égaré dans la richesse ambiante. Il n'est pas étonné, venant de sa part. Plus tôt dans la journée, il avait longuement discuté avec son père, Arès. C'était un mélange de tout, de rien, mais surtout de généalogie. Eros s'était enquit de qui se trouvait dans les branches descendantes de l'arbre de son père, et il lui avait parlé d'une personne. Dante. Ce n'était pas un nom inconnu aux oreilles d'Eros ; il avait fait ses recherches de son côté, naturellement trop curieux. Et ce soir, il était venu le retrouver.
Pas aveugles dans l'herbe froide. Autour de lui, il n'y a que discussions indistinctes et verres de champagne. Le dieu de l'Amour ne s'était jamais abaissé à goûter l'alcool des mortels ; il n'y trouvait aucun intérêt, et ne comprenait pas pourquoi ils s'efforçaient d'exprimer leur possession de moyens financiers par le type de bouteilles qu'ils achetaient.

Certains le regardent étrangement, mais il n'y fait pas attention. S'il n'avait rien à faire là en temps normal, il restait tout de même un habitant de l'Olympe, et donc s'occtroyait automatiquement le droit de faire ce qu'il voulait, où il voulait, sur l'île. C'était peut-être son côté d'adolescent rebelle un peu stupide qui parlait dans ces moments là, mais il n'en avait rien à faire. Rien ne l'empêcherait ce soir de prendre contact avec son demi-frère. Ces mots sonnaient faux dans son esprit, comme une mélodie fânée, une double croche mal placée.
Il ne sait pas exactement à quoi il ressemble, il ne l'a apperçu qu'une fois, de loin. Alors, il se tourne vers un des hommes en costard au plus proche de lui. Il est plus grand que lui, mais ça ne l'empêche pas de le regarder de haut. Un regard méprisant qu'il a perfectionné sur sa mère, son opposante favorite.

Savez-vous où je pourrais trouver un certain Dante, mon brave?

Mettre autant de formes pour s'adresser à des mortels lui était inhabituel, mais il jubilait dans ses pensées, faisant ça de façon moqueuse. L'homme lui répond ; « Quelque part dans la foule; » Conversation d'une inutilité monstrueuse. Il ne pouvait décidemment pas se reposer sur ces gens.
Où es-tu, mon cher Dante, ne sens-tu pas ma présence?
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Romeo « Dante » Sinclair
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon
Coeurs : 47 Messages : 74
Couleurs : midnightblue
J'ai traversé le portail depuis le : 12/11/2017 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Romeo « Dante » Sinclair. Actuellement je suis : libre. Il paraît que je ressemble à : Orihara Izaya & OC et à ce propos, j'aimerais remercier : mon talent.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 00:29


Hey brother
Parfois, il arrive que Dante se pose des questions sur la vie luxueuse qu’il mène. Il s’interroge sur ses relations superficielles avec les femmes, qu’il n’arrive pas à aimer sincèrement et avec les hommes, qui sont amis avec lui uniquement parce qu’ils sont issus du même milieu social. Des fois, il lui arrive de se poser ce genre de questions existentielles, mais d’autres fois, il s’en fout complètement. Il n’est pas né Sinclair pour se plaindre de la vie, mais pour en profiter au maximum – comme ce soir, en dépensant son argent dans de belles choses pour épater de belles personnes. Des personnes comme lui ; classes, riches, jeunes et qui n’ont rien à envier aux autres.

En regardant la scène autour de lui, le demi-dieu sourit légèrement, fier de lui. La crème de Skyworld s’est déplacée pour célébrer avec lui les vies opulentes que les Dieux leur ont accordé ; si c’est vraiment « les Dieux qui donnent », en tout cas. Il grille quelques cigarettes avec ses amis, ses collègues -des monstres de la finance- avant d'aller faire du charme aux plus belles femmes de la soirée, toutes hautaines mais toutes charmantes. Sauf que, pour une raison qui lui échappe, Dante se désintéresse soudainement de ses invitées quand il sent des frissons lui parcourir le corps. Il tourne la tête de gauche à droite, à la recherche de quelque chose – de quelqu’un. Il aperçoit au loin un jeune homme qu’il ne connaît pas, qu’il n’a pas invité et qui n’a même pas pris la peine de mettre un costume pour se fondre dans la foule. Habituellement, il ne se serait pas fatigué à parler avec un outsider, un inconnu qui aurait dû être refoulé à l’entrée par la sécurité. Mais il sentait une énergie émaner de cet homme, une énergie puissante mais attirante. Quand leurs regards se croisent, le demi-dieu se fige un instant, étonné par l'air vaguement familier qu'il lit sur son visage. Il écrase sa cigarette avant d'avancer vers lui, le menton levé et la démarche assurée.

Bonsoir. Il prend la peine de le saluer poliment, mais il reste froid dans sa façon de parler. Dante Sinclair. »  Il attend une réaction de sa part, mais l’homme en face de lui n’a pas l’air impressionné. Comme s'il s'en fichait, et que son nom de famille n’avait aucun effet sur lui.

Je ne me rappelle pas t’avoir invité à cette soirée. Tu peux me dire qui tu es, ou je peux appeler la sécurité pour t'escorter vers la sortie. »

Il est cassant, mais plus clément que d'habitude.
Et sois reconnaissant que je te laisse un choix à faire.


self-destructive
What makes a grown man wanna cry? What makes him wanna take his life? His happiness is never real and mindless sex is how he feels. I'm on the edge of something breaking, I feel my mind is slowly fading. If I keep going, I won't make it.
Dieu de l'AmourStaffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eros
Dieu de l'Amour
Staffien
Coeurs : 9 Messages : 20
Couleurs : #009092
J'ai traversé le portail depuis le : 26/08/2017 et on me connaît sous le nom de : delgnvflue. Mon nom est : Eros. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Percy Jackson, Percy Jackson and the Olympians - Dylan O'Brien (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : (av) miss amazing.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 09:28

Et finalement il le voit. Dans le croisement de leur regard, il comprend qu'il s'agit de celui qu'il cherche. Un mortel parmis tant d'autres, ou peut-être le mortel parmis tant d'autres. Il se présente. Eros imaginait sa voix autrement, mais dans les traits parfaits de son visage, il en reconnaît quelques qui lui rappelle son père ; et lui-même. Dante Sinclair, il s'en souviendrait.
Le dieu de l'Amour ne peut s'empêcher de réprimander un rire à la seconde remarque du demi-dieu. La sécurité? Pour lui? Il se serait envolé ou téléporté avant même qu'un homme en costume et lunettes noires viennent poser ses pattes sur lui. De ça, il était certain.

Effectivement, je n'ai pas exactement été invité. Disons que je me suis invité tout seul, parce que je le peux.

Si les gens autour de lui se faisaient un plaisir d'étaler leur pouvoir grossier au milieu d'un parc, en quoi n'aurait-il pas le droit de faire de même? Eros croise ses bras, forteresse imprenable. Il ferme également les yeux, miroir de l'âme brisé. Il réfléchit, turbines en action. Maintenant qu'il a trouvé ce qu'il voulait, qui il voulait, quelle était la suite? Il n'avait pas exactement réfléchi à ce qu'il allait lui dire, ou imaginer même se lancer dans une discussion avec lui. En rouvrant les yeux, il se résigna à improviser, sans grands regrets;

Eros, dieu de l'Amour, fils d'Aphrodite et... d'Arès, il insiste sur le dernier mot, un léger sourire barrant son visage, Je suppose que ça fait de nous... enfin, tu vois, et son sourire s'élargit encore.

Sûrement que Dante n'avait pas prévu d'entendre ça, et particulièrement ce soir, alors qu'il avait réuni tous ses riches et omnipotants amis dans la fraîcheur du soir.

Puisque je suppose que c'est toi qui a mis cette fête sur pied, tu me fais goûter un verre de champagne, pour les retrouvailles?
Eros aurait pu goûter de l'alcool des mortels juste pour creuser encore plus le faciès de stupeur qu'il avait devant les yeux.
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Romeo « Dante » Sinclair
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon
Coeurs : 47 Messages : 74
Couleurs : midnightblue
J'ai traversé le portail depuis le : 12/11/2017 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Romeo « Dante » Sinclair. Actuellement je suis : libre. Il paraît que je ressemble à : Orihara Izaya & OC et à ce propos, j'aimerais remercier : mon talent.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 18:05


Hey brother
Parmi les mortels, les membres de la famille Sinclair ont toujours été assimilés à la royauté, parce qu’ils règnent sur le monde des affaires depuis des siècles, et que les Hommes ont appris à les respecter. Depuis toujours, les Sinclair ne se mélangent qu’aux meilleurs : son grand-père a épousé une riche héritière, son oncle a fréquenté une princesse monégasque et sa mère, elle, a eu un enfant avec un Dieu. Et l’homme en face de lui prétend être l’autre enfant du Dieu de la Guerre ; l’enfant légitime, l’unique, le préféré aux yeux de leur père. Dante croit d’abord à une blague de mauvais goût, mais il se rappelle qu’aucun homme ne serait assez fou pour mentir sur une chose pareille. Il se donne quelques secondes pour comprendre ce qu’il lui arrive, avant de faire signe au serveur.

Avec plaisir. »

Arrivé à leur niveau, le serveur leur tend deux coupes de champagne – ce liquide pétillant et doré qu’on ne sert qu’aux occasions, et quelle occasion. Il est prêt à faire un effort, Dante, parce qu’une divinité se tient devant lui et qu’il lui doit un minimum de respect. Mais aussi parce qu’il a envie d’en savoir plus sur Éros, ce « demi-frère » dont il a rarement entendu parler en grandissant et qu'il a toujours jalousé. Même sans le connaître, même sans l'avoir vu, il l'enviait parce qu'il avait l'attention de leur père.
Tandis qu'Arès se fichait bien de lui.

Alors comme ça les romains avaient torts. Tu n’es pas vraiment l'enfant joufflu avec deux petites ailes dans le dos comme ils t'ont décrit. »

Cupidon était une créature sortie de l’imaginaire humain -comme beaucoup d’autres- il s’en doutait, mais il ne s’attendait pas non plus à voir un homme de son âge. Dante pensait qu'il aurait une carrure plus imposante, sans doute à cause de l'image qu'il se fait de leur père ; s'il pouvait appeler comme ça un dieu qui n'a jamais daigné lui rendre visite.

Pour être honnête, je ne pensais pas te rencontrer un jour. J'ai grandi en ayant peu d'espoir de croiser une divinité. »

C’est ça, le problème des demi-dieux. Ils naissent avec les caractéristiques de leur parent divin, mais c’est à peu près tout ce qu’ils héritent d’eux. Suis-je honoré ou maudit ?


self-destructive
What makes a grown man wanna cry? What makes him wanna take his life? His happiness is never real and mindless sex is how he feels. I'm on the edge of something breaking, I feel my mind is slowly fading. If I keep going, I won't make it.
Dieu de l'AmourStaffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eros
Dieu de l'Amour
Staffien
Coeurs : 9 Messages : 20
Couleurs : #009092
J'ai traversé le portail depuis le : 26/08/2017 et on me connaît sous le nom de : delgnvflue. Mon nom est : Eros. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Percy Jackson, Percy Jackson and the Olympians - Dylan O'Brien (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : (av) miss amazing.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 19:06

Les romains avaient une fâcheuse tendance à m'imaginer comme un chérubin, ouais. Ma rancune pour eux est éternelle.

Eros avait détesté cette période de l'Histoire. Une bonne partie de l'Olympe n'avait pas loupé une occasion de lui faire des réfléxions - Apollon le premier ; et Zéphyr le second.
Il fait tourner la boisson de sa flûte, un regard suspicieux affiché sur le visage. Le liquide est doré, un peu comme le sang des dieux. Il porte la coupe à sa bouche et laisse une gorgée pénétrer à l'intérieur. Il avale. Ce n'est pas extraordinaire, mais ça n'avait rien à voir avec le nectar divin qu'il avait pu goûter à plusieurs reprises - dans le dos de sa mère bien entendu.

Ah, oui, les limitations de contact avec les demis-dieux. J'avais oublié ce détail.
Il n'avait jamais eu à s'inquièter de cette règle, ce pourquoi elle avait dû glisser hors de son esprit.

Il prend une nouvelle gorgée, ne défaisant pas son regard de Dante. Il inspectait miniteusement les détails de son visage, se concentrant sur les ressemblances avec leur père commun. Il les voyait définitivement.
Autour d'eux, le monde continuait d'exister, mais dans leur petite sphère commune, il semblait s'être arrêté ; comme si l'évènement était si particulier qu'il méritait qu'on s'y attarde.

T'as jamais rencontré Papa du coup? C'est lui qui m'a parlé de toi pourtant. J'pense qu'il t'aime bien, et il hausse les épaule.
Il avait hasardé la dernière phrase, il ne savait pas vraiment ce que pensait Arès de son interlocuteur.
Il supposait tout de même qu'il le portait légèrement dans son coeur, au minimum. Malgré sa carrure carré et son air féroce, il avait tout de même un coeur - il avait toujours montré son soutien à Eros, et son amour paternel pour lui, alors il ne voyait pas pourquoi il ne penserait pas à la même chose avec Dante.

C'est un mec plutôt balèze. Pas comme moi, j'ai choppé la silhouette de maman.
Nouvelle gorgée. Il a bientôt fini son verre. Finalement, c'est pas si mauvais.
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Romeo « Dante » Sinclair
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon
Coeurs : 47 Messages : 74
Couleurs : midnightblue
J'ai traversé le portail depuis le : 12/11/2017 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Romeo « Dante » Sinclair. Actuellement je suis : libre. Il paraît que je ressemble à : Orihara Izaya & OC et à ce propos, j'aimerais remercier : mon talent.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 21:41


Hey brother
Bien sûr qu’il avait oublié ce détail, puisque lui n’était pas concerné. Éros est l’enfant légitime de leur père et c’est un Dieu, en prime – le Dieu de l’amour, chose que Dante n’a pas la chance de ressentir. Il a tout ce que l’argent ne pourra jamais lui offrir, et ça le fait grincer des dents rien que d’y penser. La vie était injuste, vraiment.

T’as jamais rencontré Papa du coup ? C’est lui qui m’a parlé de toi pourtant. J’pense qu’il t’aime bien. »

A l’écoute de ces mots, le demi-dieu ouvre un peu plus ses yeux, surpris. Arès avait connaissance de son existence, et il l’a même cité lors d’une conversation ? Pour Dante, c’était quelque chose d’impensable, de totalement fou. Il sourit légèrement, honoré, avant d’avaler le contenu de sa coupe en cristal. L’enfant en lui est encore secoué par la nouvelle, mais l’adulte fait comme si de rien n’était. Comme s’il n’était pas si impressionné que ça, comme s’il était trop fier, trop froid pour ça.

Non j’ai jamais vu… Il ne pouvait pas l’appeler papa, et il ne pouvait pas non plus l’appeler par son prénom. Je ne l’ai jamais vu. »

Est-ce que ça te fait plaisir de m’entendre dire ça ? C’est douloureux de se dire qu’il ne le verra jamais, et ça le blesse d’en parler, de ne pas pouvoir esquiver le sujet comme il a l’habitude de faire. Mais avait-il vraiment le choix ? Dante s’éloigne de la foule, accompagné de celui qui prétend partager un peu de son sang ; doré et rouge à la fois.

Comment est-il ? »
Dis-moi tout ce que je n'aurai jamais pu savoir autrement ; fais saigner mon cœur encore une fois.


self-destructive
What makes a grown man wanna cry? What makes him wanna take his life? His happiness is never real and mindless sex is how he feels. I'm on the edge of something breaking, I feel my mind is slowly fading. If I keep going, I won't make it.
Dieu de l'AmourStaffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eros
Dieu de l'Amour
Staffien
Coeurs : 9 Messages : 20
Couleurs : #009092
J'ai traversé le portail depuis le : 26/08/2017 et on me connaît sous le nom de : delgnvflue. Mon nom est : Eros. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Percy Jackson, Percy Jackson and the Olympians - Dylan O'Brien (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : (av) miss amazing.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 01 Avr 2018, 22:37

Il est... particulier.

Eros n'avait jamais eu à décrire son père à quelqu'un d'autre auparavant. C'était une situation particulière, pourtant, il se rend compte d'un coup qu'il ne connaît pas le dieu de la guerre aussi bien qu'il l'idéalise dans ses pensées. Il sait ce que tout le monde saît, mais il n'a rien de vraiment inédit sur lui, de particulier ; un truc que seul son fils pourrait connaître.
C'est vrai, il passe du temps avec lui, mais pour faire quoi, pour dire quoi? Ils parlent de guerre, de stratégies qui semblent bancales aux oreilles d'Eros, ils parlent de sa mère, du soleil au dessus des nuages. S'il enviait les mortels pour une chose, c'était bien les moments de complicités qu'ils partageaient avec leurs parents. Eros n'avait jamais bricolé avec son père ou fait les courses avec sa mère, ou l'inverse, ou n'importe quoi qui auraient pu les rapprocher. Le tout n'était que rapports distants, de rapports sans vie, de rapports codés ; des rapports divins, de respect, mais pas trop de proximité.
Il se rendit compte un peu après qu'il s'était égaré dans ses pensées quelques instants, la vue floutée, fixée sur son verre dont il boit la dernière gorgée.

Il est plutôt impressionnant, très grand et très carré. Imagine toi une grande armoire à glace avec une perruque blanche sur la tête, et un casque de guerre, et une cape.

Une description physique, il pouvait la faire - c'était un terrain sûr, un terrain où il ne pouvait que tirer dans le mille. Les reste, en revanche, risquait d'être un peu plus compliqué. Ils s'étaient décalés des invités depuis quelques minutes maintenant, et Eros semblait s'appaiser, un peu moins perturbé par toutes les conversations mélangées qui agressaient ses tympans.

Au niveau du caractère... Il est très froid, distant. Un peu comme toi j'ai l'impression, vous avez la même lueur à moitié éteinte dans les yeux. Parfois, elle se rallume, une once de feu qui brûle dans les iris. Il est plutôt attentionné quand il le veut bien, ça dépend des jours.

Il joue avec le tour de son verre, passant son doigt dessus.

Il est surtout très absent, mais il revient souvent pour voir comment je vais.

Il s'ouvrait beaucoup trop, il parlait ouvertement, sans penser à ce qu'il disait ; à un mortel, à Dante.
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Romeo « Dante » Sinclair
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon
Coeurs : 47 Messages : 74
Couleurs : midnightblue
J'ai traversé le portail depuis le : 12/11/2017 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Romeo « Dante » Sinclair. Actuellement je suis : libre. Il paraît que je ressemble à : Orihara Izaya & OC et à ce propos, j'aimerais remercier : mon talent.
Re: hey, brother (danteros) | Lun 02 Avr 2018, 18:00


Hey brother
Il se met à ricaner, Dante, quand il visualise une perruque posée au-dessus d’une armoire en bois. Il s’attendait à tout sauf à ça, mais il ne fait pas la remarque à Eros – il est encore trop tôt pour oser le faire. Le demi-dieu sort une cigarette et il se met à jouer avec, la faisant tourner entre ses doigts, pendant que son interlocuteur finisse de décrire leur père.

J’ai hérité de son tempérament, ouais. Je ne sais pas si c’est une force ou un inconvénient. »

En grandissant, ce n’était un enfant facile ni avec ses camarades ni avec les adultes, qui étaient tous terrifiés par ses crises de colère. La seule personne qui le comprenait, c’était sa mère – elle savait que son fils avait tout pris de son père, le seul et l’unique Dieu de la guerre et de la destruction.

Il est surtout très absent, mais il revient souvent pour voir comment je vais. »

Quand il l’entend dire ça, le rictus sur son visage disparaît. Il reprend son expression détachée, il cache du mieux qu’il peut ce qu’il ressent ce moment : de l’amertume.

C’est presque ironique que tu dises ça. »

Tu me nargues, c’est ça ? Lui n’avait pas la chance de le voir une fois, une seule, et entendre son « demi-frère » se plaindre de ne pas le voir tous les jours alors qu’il a l’éternité à passer avec Arès, ça lui met une boule au ventre. L'homme commence à être en colère, l'enfant est rongé par la jalousie.

Pourquoi est-ce que tu es venu jusqu'à moi, Eros ? »

Pourquoi me torturer, moi ? Dante place sa cigarette entre ses lèvres, et il l'allume en faisant apparaître une petite flamme - encore un pouvoir qu'il a hérité de leur père.


self-destructive
What makes a grown man wanna cry? What makes him wanna take his life? His happiness is never real and mindless sex is how he feels. I'm on the edge of something breaking, I feel my mind is slowly fading. If I keep going, I won't make it.
Dieu de l'AmourStaffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eros
Dieu de l'Amour
Staffien
Coeurs : 9 Messages : 20
Couleurs : #009092
J'ai traversé le portail depuis le : 26/08/2017 et on me connaît sous le nom de : delgnvflue. Mon nom est : Eros. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Percy Jackson, Percy Jackson and the Olympians - Dylan O'Brien (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : (av) miss amazing.
Re: hey, brother (danteros) | Ven 06 Avr 2018, 18:25

Tu veux savoir pourquoi?

Eros ne s'attendait pas à une telle question.
Il s'attendait à rencontrer un demi-frère souriant, avec lequel il aurait pu échanger et s'étaler sur ses diverses farces avec Zephyr, sa relation avec sa mère, ses impressions sur son père, son amour avec Psyché... Au final, il n'était qu'en face d'un mur. Un mur incroyablement riche et hermétique ; maintenant méfiant, en plus.
Comme d'habitude, il ne savait pas ce qu'il avait pu dire qui avait fait que Dante se repliait. Il le sentait, il le ressentait, son empathie plus forte que n'importe quel mage mortel. Il penche la tête, un peu perplexe, tentant d'analyser la situation dans sa tête.

Je voulais te rencontrer en personne.

Il ne disait rien de faux. C'était son but premier ; faire connaissance avec celui qui partage une partie de son sang, celui que son père avait eu avec une autre femme que sa mère. Il était curieux de savoir ce qu'une mortelle comme la mère de Dante pouvait donner en union avec un Dieu.
Bien sûr, Eros ne rencontrait pas un demi-dieu pour la première fois - il avait eu l'occasion d'en voir plusieurs au cours de son immortalité - mais celui là était particulièrement intéressant.

Comment est ta mère, Dante? Ou comment elle était, peut-être qu'elle est morte - vous vieillissez tellement vite en bas!

Il voulait savoir.
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Romeo « Dante » Sinclair
Demi-Divinité fils d'Arès & Démon
Coeurs : 47 Messages : 74
Couleurs : midnightblue
J'ai traversé le portail depuis le : 12/11/2017 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Romeo « Dante » Sinclair. Actuellement je suis : libre. Il paraît que je ressemble à : Orihara Izaya & OC et à ce propos, j'aimerais remercier : mon talent.
Re: hey, brother (danteros) | Dim 08 Avr 2018, 04:37


Hey brother
Elle se porte très bien, si tu veux tout savoir. »

Dante ne devrait pas lui répondre sur ce ton, mais il ne peut s’en empêcher. Arrogant, le prince parmi les hommes semble oublier qu’il n’est personne face au dieu de l’amour. Il se donne même le temps de prendre quelques bouffées de nicotine avant de répondre à sa question.

Ma mère est une femme remarquable. Elle ne baisse jamais les bras et elle ne se laisse piétiner par personne. »

Victoria Sinclair a toujours été une femme fière et élégante. Issue de la haute société new-yorkaise, elle est exigeante ; autant avec elle-même qu’avec les hommes qu’elle a fréquentés au cours de sa vie. Dante sourit légèrement en y pensant, honoré d’avoir pour mère une femme comme elle. C’est presque surprenant venant d'un homme comme lui, un fuckboy comme lui, qui a si peu de respect pour celles qu’il fréquente en dehors du cercle familial.

J’ai beaucoup d’admiration pour elle. »

Il prend une nouvelle bouffée de nicotine avant de se tourner vers Eros. Pour une raison qui lui échappe, Dante ne tourne pas sa langue sept fois dans sa bouche avant de répondre à ses questions. Il a beau être amer envers lui, il n’arrive pas à se fermer complètement – peut-être parce qu’Eros est un dieu, et qu’il se dit qu’il n’aura pas l’occasion de le revoir de toute façon.

Je suppose que tu as le même avis sur ta mère, Aphrodite. »

Lui aussi pouvait remuer le couteau dans la plaie.


self-destructive
What makes a grown man wanna cry? What makes him wanna take his life? His happiness is never real and mindless sex is how he feels. I'm on the edge of something breaking, I feel my mind is slowly fading. If I keep going, I won't make it.




Contenu sponsorisé
Re: hey, brother (danteros) |

 
hey, brother (danteros)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Parc-
Sauter vers: