Partagez | 
 

 ❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 41 Messages : 95
Couleurs : mediumvioletred.
J'ai traversé le portail depuis le : 03/08/2017 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Aelicya Sérène Kamiya. Actuellement je suis : hermétique. Il paraît que je ressemble à : sakura haruno (naruto) - margot robbie (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my bae (alice - miss amazing) ♥
❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya | Ven 23 Fév 2018, 12:26

and from your lips she drew the hallelujah

ft. law

Aelicya était la femme qui avait de l’amour plein les yeux et de la passion entre les lèvres – le désir qui courait sur sa peau dorée n’arrêtait jamais sa course effrénée que lorsqu’elle sentait oui il l’aime. Plus que de raison, à lui promettre monts et merveille simplement en échange d’un sourire radieux illuminant ses traits stoïques – et dieu sait si elle a été aimée plus que ce à quoi elle avait droit. Son demi-frère d’abord, le seul à jamais avoir réussi à lui mettre la bague à l’annulaire sans aucune concrétisation – la grosse cicatrice à son cœur ; James aussi, sans qu’il ne remplisse les critères qui lui suscitaient l’adoration à son égard ;  Dante un peu, un peu parce qu’il était tout dans son monde et lui qui régit les règles de sa conduite, envers et contre tout.

Et Thomas avec parcimonie. Thomas trop gentil, Thomas trop doux, Thomas trop sauvage aussi aux heures où elle n’eut jamais su ce qu’il faisait, où il était parti, avec qui. Thomas pour elle toute seule, l’exclusive, la possessive, la jalouse – vampire. Alors il serait comme elle, qu’il en soit ainsi. Elle avait été d’un égoïsme sans nom, ce jour-là – l’habitude. Et jamais ô grand jamais elle n’avait éprouvé la moindre culpabilité – même maintenant où elle se persuadait encore qu’il le voulait, lui aussi.

Et c’est avec toutes ces certitudes à l’esprit qu’elle se présenta au commissariat pour porter plainte pour un vol de téléphone. Ce n’était pas un simple prétexte pour retisser des liens qu’elle s’était persuadée perdus, ni même pour combler un cœur vide qu’aucun homme ne semblait dévoué à combler. Elle attendait une occasion pareille, peut-être, tant que cela restait dans l’inconscient. Peut-être qu’il était en repos, aujourd’hui. Tant pis – elle avait toujours eu de la chance sur les petits détails de la vie, en fin de compte.

Aelicya sut tout de suite qu’un sous-fifre – un insecte comme elle le considérait – s’était dévoué pour enregistrer sa plainte. Elle ne perdait jamais de son élégance et sa seule motivation était de ne comettre aucune erreur qu’elle que soit les circonstances. Elle s’installa devant le bureau d’un des officiers et fit semblant de ne prêter aucune attention aux employés du commissariat qui s’agitait à leurs tâches autour d’elle.

Elle n’était pas venue pour eux.



take me to church
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me But when you're not there I just crumble I tell myself I don't care that much, But I feel like I die 'til I feel your touch
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 46 Messages : 153
Couleurs : Law (#003366) & Alpha (#6E0B14)
J'ai traversé le portail depuis le : 13/10/2015 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Thomas Conner Law Phoenix. Actuellement je suis : Célibataire et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Cain (Starfighters) & Hibari Kyouya (KHR) & Ian Somerhalder (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : My lovely bitch (sign)
Re: ❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya | Mar 27 Fév 2018, 01:27



HALLELUJAH

« she tied me up where angels fall »


Il fallait croire qu’en ce moment, le passé aimait bien hanter la vie de Thomas.
C’était quand même fou, il venait à peine de commencer à régler ses problèmes fraternels avec Stelian, et ça n’avait pas été mince besogne –il estimait quand même avoir droit à un peu de paix, non ?
La silhouette à la longue chevelure rose qu’il aperçut brièvement traverser le couloir du commissariat précédé d’un de ses collègue semblait vouloir lui dire le contraire dans tous les cas.

Alors qu’il avait voulu sortir se prendre sa troisième dose quotidienne de caféine –le café de la machine à boissons du poste était dégueulasse, mais étrangement il s’y était habitué– il s’était vite retourné et avait refermé la porte de son propre bureau avant que la vampire ne se rende compte de sa présence. Et il avait agit si rapidement qu’on eut dit que le simple fait de la revoir venait de lui brûler la peau.
Les sourcils froncés et les traits crispés, Thomas se passa une main sur le visage, un peu paniqué, il fallait l’avouer. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien foutre ici, bordel ?

Aelicya. Son prénom pendait encore au bout de ses lèvres et il sentait presque son cou le démanger là où, fût un temps qui n’était pas si lointain mais lui semblait être une éternité, la vampire avait l’habitude de se nourrir, au creux de la jugulaire.
Il l’avait aimée Aelicya. Peut-être pas assez à son goût, probablement pas comme il le fallait, comme elle l’aurait souhaité, mais les palpitations que son cœur avait pu éprouver à son égard n’étaient pas dues qu’à sa plastique et à son désir. Mais c’était trop tôt, beaucoup trop tôt, il était à peine installé sur Skyworld, peinait à trouver de la stabilité en jouant les chasseurs de primes et par-dessus tout, il avait une fille qui venait de perdre sa mère par sa faute et à qui il ne pouvait jamais accorder assez d’attention. Alors il avait fait son choix –et comme toujours, cela n’en n’était jamais vraiment un puisque Keira s’imposait systématiquement comme l’évidence suprême à son cœur.

Ils auraient pu rester amis si Aelicya n’avait pas commis l’irréparable.

Un sentiment confus mêlé de rancœur, de colère et d’amertume monta en lui. Il le sentait, il savait qu’elle n’était pas là par hasard –Aelicya ne l’avait pas habitué à être de ces femmes qui vivent dans le hasard. Elle avait du culot pour se pointer ici comme une fleur, et peu importe ce qu’elle pouvait bien vouloir de lui, il n’était pas décidé à le lui donner aussi facilement qu’il aurait pu le faire autrefois.

Thomas se laissa le temps de fumer une cigarette à la fenêtre de son bureau avant de faire quoique ce soit. Il aurait bien aimé bien ne rien avoir à faire à dire vrai, mais ça aurait été lâche et il s’était juré de ne jamais l’être –toujours tout assumer, c’était son credo.
Alors finalement, il se leva de son siège en prenant son temps, et se dirigea comme il l’avait prévu vers la machine à café située en face du bureau où son amante d’autrefois avait été conduite.
Son café brûlant à la main, il attendit ensuite qu’elle sorte, le regard fixé sur la porte, impassible.
Quand elle quitta la pièce et que leurs regards se croisèrent, ses entrailles s’ébranlèrent le temps d’un battement de cil, avant de se reprendre. Et alors qu’elle s’approchait, il percevait encore le picotement fantôme de la morsure ultime qu’elle lui avait laissé.
Qu’est-ce qu’il te faut de plus Aelicya ?


code - kuru



▬ WRECKED MIRROR ▬



There's this tune I've found that makes me think of you somehow and I play it on repeat, until I fall asleep:
 
Pinkie promised on forever, and forever is what I shall do:
 
Leagues and stuff:
 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 41 Messages : 95
Couleurs : mediumvioletred.
J'ai traversé le portail depuis le : 03/08/2017 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Aelicya Sérène Kamiya. Actuellement je suis : hermétique. Il paraît que je ressemble à : sakura haruno (naruto) - margot robbie (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my bae (alice - miss amazing) ♥
Re: ❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya | Sam 03 Mar 2018, 15:25

and from your lips she drew the hallelujah

ft. law

Aelicya avait adoré Thomas - un peu plus que les autres avant lui peut-être parce qu'il avait l'amer habitude de ne pas lui céder les choses avec facilité - et même s'il pensait le faire, elle avait toujours eu la désagréable sensation que malgré les semaines, les mois, elle n'aurait jamais tout de lui. Le caprice l'avait poussé à planter ses crocs au creux de sa gorge, simplement pour tenter de faire disparaître ce sentiment qui lui faisait horreur.

Alors elle sut, à l'instant où ils échangèrent un semblant de regard, qu'il n'avait pas changé tant que ça et qu'il ne rendrait pas rendre leurs retrouvailles si faciles - ça venait de lui et pas d'elle, à l'évidence. Et parce que c'était lui, elle n'hésita pas à avancer dans sa direction tout en fixant les traits de son ex-amant se crisper à mesure que la distance entre eux se réduisait.

Le plus naturellement du monde, elle lui adressa un sourire chaleureux, puisqu'elle était réellement contente de le revoir. De la même façon, elle n'était pas de celle qui lavait son linge sale en public, et la dernière fois qu'elle le fit au Bar'Gnärok lui laissait encore un goût amer dans la bouche.

« Lieutenant Phoenix. »

Elle se doutait qu'il ne répondrait pas, alors elle se fit le devoir de meubler la conversation sans lui laisser l'opportunité de répondre. Elle aggrava son rictus et pencha la tête légèrement, l'innocence à ses traits en aurait désarçonné d'autres avant lui. « Cela fait longtemps que l'on ne s'était pas rencontrés. »

Aelicya ne cherchait pas spécialement à informer l'ensemble des collègues de Thomas de leur relation passée, alors elle se contenta d'être bienveillante et aimable avant d'être cordiale. Elle scruta le regard du lieutenant de police et quand elle sut qu'il était réceptif, elle lui fit signe en direction de la porte d'entrée du commissariat pour l'inviter à l'abri des regards indiscrets.

À l'air libre, elle se retourna vers lui et se délesta de l'expression presque hypocrite qu'elle arborait aux yeux de tous et fronça les sourcils.

« Ce que tu peux être crispant. Je pensais que ça te ferait plus plaisir que ça de me revoir, après tout ce temps. »

Une part d'elle y croyait sincèrement, quand le reste lui répétait incessamment qu'il n'était pas tout à fait prêt à lui pardonner, et que c'était la norme quand on mord un homme simplement par peur qu'il nous abandonne. Elle sortit une cigarette de son paquet rouge et en tendit une en direction de Law - elle pouvait bien lui offrir ça.

« Je ne mords pas. »

L'insolence ajouta un sourire au coin des lèvres.



take me to church
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me But when you're not there I just crumble I tell myself I don't care that much, But I feel like I die 'til I feel your touch
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 46 Messages : 153
Couleurs : Law (#003366) & Alpha (#6E0B14)
J'ai traversé le portail depuis le : 13/10/2015 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Thomas Conner Law Phoenix. Actuellement je suis : Célibataire et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Cain (Starfighters) & Hibari Kyouya (KHR) & Ian Somerhalder (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : My lovely bitch (sign)
Re: ❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya | Mar 27 Mar 2018, 20:05



HALLELUJAH

« she tied me up where angels fall »


Elle n’avait pas changé –toujours aussi belle, avec ses grands yeux bleus et son visage de poupée de porcelaine, ses courbes somptueuses et sa démarche de reine.
Mais ça ne prenait plus avec lui.
Le sourire chaleureux –et sincère, il n’en doutait pas– qu’elle lui adressa fit naître en lui un tourbillon de sentiments contradictoires, entre rancœur et regret –il se demanda alors comment il pouvait être assez con pour s’en vouloir encore de l’avoir blessée quand c’était elle qui avait fauté.

« Lieutenant Phoenix. »

Sa voix n’avait pas changé non plus –toujours aussi douce.
Il ne répondit pas, se contenta de l’observer les sourcils froncés. À croire qu’elle savait encore lire en lui, elle ne lui laissa de toute façon pas le temps de répondre quoique ce soit.

« Cela fait longtemps que l'on ne s'était pas rencontrés.
Peut-être pas assez longtemps, il gronda si bas qu’il n’était même pas certain qu’elle l’ait entendu. »

Aussitôt il sentit une pointe de regret à s’être montré si sec envers elle –mais bordel, il en avait marre de toujours prendre sur lui et faire de son mieux pour être une meilleure personne que le jour d’avant. Il était fatigué de combattre ses vieux travers, Thomas, et c’était une bonne journée pour renouer un peu avec eux.

Il la suivit néanmoins quand elle lui indiqua la sortie, refusant de se montrer en spectacle au milieu du commissariat.
À l’air libre, il se sentait respirer un peu mieux, mais le nœud dans son ventre témoignait largement de son embarras.

« Ce que tu peux être crispant. Je pensais que ça te ferait plus plaisir que ça de me revoir, après tout ce temps. »

Un tic nerveux agita sa mâchoire –est-ce qu’elle parlait sérieusement ?

« Non merci, fit-il lorsqu’elle lui tendit le paquet de cigarette qu’elle venait de sortir.
Je ne mords pas. »

Un rictus nerveux lui tordit le visage ; s’il adorait l’insolence et l’ironie d’ordinaire, elle y allait un peu trop fort à son goût –ou un peu trop tôt.

« Je t’ai connue plus drôle que ça Aelicya, sa voix se faisait grave, dénuée de toute légèreté nonchalante qui le caractérisait habituellement –il se faisait violence pour qu’elle ne se mette pas à vibrer sous la colère que sa nonchalance à elle venait de réveiller. Sur quelle planète tu vis pour penser que tu peux te pointer me voir comme si de rien n’était, dis moi ? Qu’est-ce que tu fous là ? »


code - kuru



▬ WRECKED MIRROR ▬



There's this tune I've found that makes me think of you somehow and I play it on repeat, until I fall asleep:
 
Pinkie promised on forever, and forever is what I shall do:
 
Leagues and stuff:
 




Contenu sponsorisé
Re: ❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya |

 
❝ and from your lips she drew the hallelujah // thomaelicya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine 89 : Petit-Lips et Choukette
» Drew McIntyre
» Template 72 : Petit Lips
» C&S 98 : Petit-Lips
» Inspiration n°1 : Petit-Lips

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: