Partagez | 
 

 God executed me [PV Haiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 132 Messages : 233
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: God executed me [PV Haiko] | Dim 15 Avr 2018, 15:44

Après un assez court instant d'hésitation, l'Ange réfléchit et me dit quelque chose que je comprends, car on ne voit pas que je suis immortelle, que j'ai 843 ans.

"Les Hommes de votre époque sont-ils toujours en vie ? Que voulez-vous dire par « mon époque », êtes-vous un ange si ancien que cela ? Si ces hommes sont morts, alors ils sont certainement partis en enfer, s’ils ont torturé d’autres personnes. C’est là leur punition. Je ne pense pas qu’ils soient intacts, hélas pour eux... Malgré le mal qu’ils ont fait, leur sort n’est pas enviable."

Il a raison. Les hommes de mon époque doivent être dans le Tartare pour avoir utilisé la Bible comme une arme. Je pense que je ne lui ai pas parlé de mon immortalité et que je dois lui parler pour que tout soit clair dans son esprit.

"J'ai 843 ans. Je suis immortelle. L'époque dont je vous parlais se déroulais il y a plus de huit siècles. Je vivais avec les humains car je ne savais pas qui j'étais, j'étais amnésique, et j'étais retrouvée sur Terre."

Je ne pouvais pas connaître mon immortalité à l'époque. De plus, mes parents n'ont jamais su où j'étais et ils me croient morte. Peut-être qu'ils sont vivants, peut-être pas, je ne sais pas s'ils sont immortels.

"Je voudrais pouvoir répondre parfaitement aux questions que vous vous posez et me posez, mais je ne suis qu’un être imparfait. Et peut-être complètement inutile."

Comment cela, inutile? Il est peut-être inutile dans le sens où l'Histoire ne changera pas avec lui, mais il doit être utile pour autrui, pour une personne qui a besoin d'être sauvée. Donc je ne lui permets pas de lui laisser penser qu'il est inutile.

"Vous n'êtes pas inutile. Dieu vous accorde peut-être autant d'amour qu'à n'importe quel être. Mais vous êtes utile pour autrui. Ce n'est pas vous qui changera l'Histoire, mais vous pouvez changer le sort de certaines vies. Vous êtes imparfait, certes, tout être l'est, même les Dieux. Mais vous ne pouvez pas vous considérer comme un être inutile, car il faut que vous n'ayez aucune influence sur quoi que ce soit pour que vous soyez inutile. Si vous sauvez la Terre des Sans-Cœurs, alors vous n'êtes pas inutile, puisque vous sauvez la vie à des centaines d'humains, qu'ils en soient reconnaissants ou non."

Si je lui dis cela, c'est pour qu'il ne se sente pas inutile. L'inutilité complète n'existe pas. Aucun être ne doit se considérer comme inutile, puisque chaque être est utile à autrui.




avatar
Invité
Invité
Re: God executed me [PV Haiko] | Mer 25 Avr 2018, 12:45

Haiko écouta attentivement la jeune femme Ange qui lui faisait face. Elle lui dit qu’elle était immortelle, et que les évènements dont elle lui avait parlé s’étaient déroulés il y avait plus de huit siècles. Elle avait en réalité 843 ans. Elle était plus âgée qu’Haiko lui-même, qui allait bientôt avoir 260 ans. C’était tant mieux car il ne supportait pas d’avoir le chiffre cinq dans son âge. Ce chiffre lui évoquait le malheur, étant lié à de mauvais évènement de son passé. Récemment, Haiko s’était aperçu qu’il avait toujours des doutes, qu’il ne croyait plus en rien, au moment où précisément l’heure indiquait le chiffre cinq. Au moment de ses doutes et de ses souffrances, il regardait l’heure et il voyait qu’il était  cinq. Etrange, n’est-ce pas ? Etait-ce de la lucidité de se rendre compte qu’il était vulnérable à cette heure-là, ou bien était-ce se rendre plus vulnérable que d’y croire seulement une seconde ? Sans doute était-ce un peu les deux. Mais peut-être était-ce à cause de ce chiffre cinq qu’il venait de douter en pensant qu’il était inutile. Pourtant, son esprit n’était-il pas embrouillé ? Pourquoi pensait-il a tout cela ? D’autres doutes assaillaient son esprit. Pourquoi avait-il confié ses sentiments à une inconnue ? Ses sentiments  lui étaient probablement totalement indifférents.

Cependant, aux paroles qu’il avait prononcées précédemment à ce sujet, l’Ange répondit qu’il n’était pas inutile tant qu’il sauvait la vie des humains. Elle lui dit d’autres paroles de réconfort, mais c’est surtout ces mots qui le frappèrent.

- « Vous avez raison. Je ne suis pas inutile. C’est ici, sur l’île, que je le suis. C’est pourquoi je compte retourner bientôt sur la Terre, auprès des humains. C’est là qu’est ma place. Au cœur de leurs bonheurs et de leurs souffrances. Au cœur de leurs misères. C’est ma seule raison d’être ; d’être parmi eux. Je dois prendre ma part de leurs souffrances. Je dois leur être utile. Je ne peux rester ici, comme dans un cocon. Ma place est sur la Terre. En vous parlant, j’ai pris une décision. Je sais ce que je dois faire désormais. Peut-être de voir leurs peines, leurs combats, leurs joies et leurs misères vous en apprendrait beaucoup également. Vous serez bienvenue si vous voulez me visiter lorsque je serais sur la Terre. »

Réfléchissant pour lui-même, Haiko ajouta :

- « J’ai pour ma part bientôt 260 ans. Le chiffre cinq ne figurera bientôt plus dans mon âge, jusqu’à la prochaine fois. Si Dieu ne rappelle pas ma vie. J’ai pris conscience que c’est toujours lorsqu’il y a un cinq dans l’heure que je doute, pensant que je suis inutile, que l’on ne m’aime pas ; ou ayant d’autres pensées négatives. Pourtant, Dieu créa l’Humanité le cinquième jour, selon la Bible. L’amour de l’Humanité est ancré dans mon cœur et dans mon nom. Je doute à ces heures-là ; je doute de moi-même. Mais je suis l’Ange dévoué à l’Humanité. Je pense que cette heure-là est peut-être pour moi l’heure où j’entre en tentation,  où je suis tenté, mis à l’épreuve du mal. Mais le mal ne peut changer ce qui est inscrit en moi : cet amour pour les Hommes.»

Haiko venait de confier quelque chose à l’Ange dont il ne connaissait toujours pas le nom ; il ne savait pas si c’était nécessaire. Pourtant Claire, l’Ange qui devait à présent sauver l’humain qu’Haiko lui-même avait échoué à sauver d’un démon, avait un jour dit quelque chose… Haiko pensa nécessaire de l’expliquer.

- « l’Ange nommé Claire, un ange de ma connaissance, a dit un jour que parler, c’est mettre en lumière. Dire les choses, c’est les mettre en lumière. Et les ténèbres ne subsistent pas là où on met la lumière. Je ne sais pas si c’était vraiment utile que je vous confie que je suis vulnérable au mal, que je dois combattre contre moi-même à cette heure-là. Mais peut-être devais-je le mettre en lumière. Veuillez me pardonner, j’espère que je ne vous ai pas perdue par mes paroles, cette fois bien hésitantes. Il me faut réfléchir à ma propre condition parfois.»

Eirin, qui était toujours sur l’épaule d’Haiko, regarda brièvement l’interlocutrice de ce dernier, de ses farouches yeux orangés, avant de le quitter brusquement, lui  laissant le fin tracé sanglant d’une de ses serres sur l’épaule. C’était un petit inconvénient à supporter lorsqu’on avait un oiseau de proie pour ami. Haiko lui murmura  quelques paroles, comme un reproche doux, des paroles destinées à elle seule ;  bientôt elle se fut éloignée jusqu’à être hors de vue. Est-ce qu’il n’était pas temps pour Haiko de faire de même ? Il avait répondu aux questions  que se posait cet ange. Il éspérait que désormais elle ne penserait plus que Dieu avait voulu la tuer. Il referma de nouveau ses ailes autours de son corps, pour se protéger des flocons, du froid, et peut-être de sa propre souffrance. Qui pourtant s’était un peu apaisée pour l’instant.

- «  Est-ce que je peux vous demander votre nom ?»
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 132 Messages : 233
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: God executed me [PV Haiko] | Mer 25 Avr 2018, 17:24

"Vous avez raison. Je ne suis pas inutile. C’est ici, sur l’île, que je le suis. C’est pourquoi je compte retourner bientôt sur la Terre, auprès des humains. C’est là qu’est ma place. Au cœur de leurs bonheurs et de leurs souffrances. Au cœur de leurs misères. C’est ma seule raison d’être ; d’être parmi eux. Je dois prendre ma part de leurs souffrances. Je dois leur être utile. Je ne peux rester ici, comme dans un cocon. Ma place est sur la Terre. En vous parlant, j’ai pris une décision. Je sais ce que je dois faire désormais. Peut-être de voir leurs peines, leurs combats, leurs joies et leurs misères vous en apprendrait beaucoup également. Vous serez bienvenue si vous voulez me visiter lorsque je serais sur la Terre."

Il désire donc retourner sur Terre... veut-il quitter à jamais le Sanctuaire? Dans ce cas, il faut que les humains ignorent ce qu'est le Sanctuaire, qui sera, de toute façon, inaccessible pour eux. Nous avons besoin qu'ils ignorent ce monde. S'il veut partir du Sactuaire, il faut qu'il sache d'abord comment créer un portail.

"J’ai pour ma part bientôt 260 ans. Le chiffre cinq ne figurera bientôt plus dans mon âge, jusqu’à la prochaine fois. Si Dieu ne rappelle pas ma vie. J’ai pris conscience que c’est toujours lorsqu’il y a un cinq dans l’heure que je doute, pensant que je suis inutile, que l’on ne m’aime pas ; ou ayant d’autres pensées négatives. Pourtant, Dieu créa l’Humanité le cinquième jour, selon la Bible. L’amour de l’Humanité est ancré dans mon cœur et dans mon nom. Je doute à ces heures-là ; je doute de moi-même. Mais je suis l’Ange dévoué à l’Humanité. Je pense que cette heure-là est peut-être pour moi l’heure où j’entre en tentation, où je suis tenté, mis à l’épreuve du mal. Mais le mal ne peut changer ce qui est inscrit en moi : cet amour pour les Hommes."

Alors, il aime beaucoup les Hommes, contrairement à moi qui suis marqué par l'exécution injuste, et donc a beaucoup de mal à les aimer. S'il aime les Hommes, grand bien lui en fasse.

"l’Ange nommé Claire, un ange de ma connaissance, a dit un jour que parler, c’est mettre en lumière. Dire les choses, c’est les mettre en lumière. Et les ténèbres ne subsistent pas là où on met la lumière. Je ne sais pas si c’était vraiment utile que je vous confie que je suis vulnérable au mal, que je dois combattre contre moi-même à cette heure-là. Mais peut-être devais-je le mettre en lumière. Veuillez me pardonner, j’espère que je ne vous ai pas perdue par mes paroles, cette fois bien hésitantes. Il me faut réfléchir à ma propre condition parfois.

Ce n'est rien, vous ne m'avez pas perdue. Si vous désirez retourner sur Terre, il vous faut d'abord savoir comment créer un portail. Et il faut aussi que les Hommes ignorent ce que c'est que ce Sanctuaire. Vous pouvez aller sur Terre et retourner au Sanctuaire quand vous voulez, une fois que vous pouvez créer un portail vous-même. Cela vous demandera beaucoup d'énergie, mais cela en vaudra la peine.
"

Le faucon sur l'épaule de l'Ange me regarde brièvement avant de me quitter brusquement, avant que l'Ange lui parle et que ce faucon se met à partir..

"Est-ce que je peux vous demander votre nom ?

Ketra. Mais si jamais vous me rencontrez sur Terre, appelez-moi Karina. Et vous?
"

Je pense qu'il est possible que nous nous croiserons sur Terre. Dans ce cas, il est préférable que je lui donne mon prénom sur Terre.




avatar
Invité
Invité
Re: God executed me [PV Haiko] | Mar 22 Mai 2018, 06:59

« Hosanna au plus haut des cieux,
Gloire à Dieu au plus Haut des Cieux,
Et Paix sur la Terre aux Hommes qu’Il aime.
»

Ainsi priait Haiko en en son être. C’était un chant continu dans son âme. Le chant d’un ange.
Some words. I hope, I hope I will stay alive. Juste l’espérance. Ne pas perdre l’espérance. Et en réponse à sa pensée, l’ange pleine de grâce, telle des fleurs, répondit :

« Ce n'est rien, vous ne m'avez pas perdue. Si vous désirez retourner sur Terre, il vous faut d'abord savoir comment créer un portail. Et il faut aussi que les Hommes ignorent ce que c'est que ce Sanctuaire. Vous pouvez aller sur Terre et retourner au Sanctuaire quand vous voulez, une fois que vous pouvez créer un portail vous-même. Cela vous demandera beaucoup d'énergie, mais cela en vaudra la peine. »

Elle dit aussi que son nom était Ketra, mais que Haiko pouvait l’appeler Karina. Puis elle demanda comment Haiko s’appelait. Haiko était emplie de douceur et de gentillesse à cet instant-là. Une lumière bienveillante éclairait son âme. Bien sûr, elle avait commis des erreurs ; bien sûr, elle n’était pas immaculée comme Marie sa Reine. Et pourtant, il est certaines erreurs que l’on peut réparer. Même si elle avait renoncé à son vrai nom, même si elle avait renoncé à être ce qu’elle était, rien ne lui interdisait de révéler une vérité. La vérité d’Haiko. La vérité de Kaël.

- « Mon véritable nom d’Ange est Kaël. C’est le diminutif que me donne mon frère, c’est le nom d’Ange que l’on m’a donné à ma naissance. Kaëlyra Leen Kaëlle :  «  Comme la Paix de Dieu, Eclat du Soleil, Comme Dieu. » Car Jésus a dit : « Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est dans les Cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux même n’en font-ils pas autant ? Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux même n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre père céleste est parfait.. » Ainsi, on m’a nommé Kaëlyra Leen Kaëlle ; mon nom contient « Comme Dieu » par deux fois ; car on a souhaité que je sois parfaite comme mon Père céleste, le Père des Humains et des anges, et le créateur de tout, est parfait. »

Kaël avait parlé au féminin ; mais cela importait peu ; elle avait renoncé à être fille, ou à être homme. Elle n’était rien d’autre qu’un ange. D’ailleurs le soleil dans son prénom représentait la masculinité ; elle n’y pouvait rien, si elle n’était pas seulement  fille, pas seulement homme. Elle était deux ; née la deuxième dans sa fratrie d’ailleurs, elle serait toujours ambivalente.

- « Je suis bien heureuse de vous rencontrer Ketra ; vous devez vous étonner que je parle parfois au masculin, et parfois au féminin. C’est que je ne suis ni femme ni homme en moi-même. Je ne suis qu’un ange au cœur humain. Et je n’ai pas de manière parfaite de m’exprimer, car seul Dieu est parfait ; même si on a voulu que je le sois, parfaite, je ne le suis pas. Mais j’essaie de l’être. Soyez bénie, Ketra, pour votre bonté envers moi, et votre gentillesse de demeurer à mes côtés. Je me demande qui de nous deux est la plus Sage. C’est un grand bonheur de parler avec vous. et surtout de parler de Dieu.»

Ayant dit cela, Kaël songea qu’elle ne devait pas laisser paraître qui elle était réellement. Bridant alors ses mots, elle décida de se restreindre. Elle en avait déjà beaucoup dit. Je ne suis pas Kaël, je suis simplement Haiko désormais. De la poche de son vêtement, elle prit un papier sur lequel était écrit en bleu les paroles suivantes :

Marie dit alors :

« Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon sauveur,
Parce qu’il a jeté les yeux sur l’abaissement de sa servante.

Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses.

Saint est son nom,

Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Il a déployé la force de son bras, il a dispersé les hommes au cœur superbe.

Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles, Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.

Il est venu en aide à Israël son serviteur, se souvenant de sa miséricorde –selon qu’il l’avait annoncé à nos pères- en faveur d’Abraham et de sa postérité à jamais !
»

Haiko dit alors à Ketra :

-«  Ce sont les paroles que Marie à prononcées en faveur d’Elisabeth sa cousine. C’est un des plus beaux passages de l’Histoire Sainte à mes yeux. Je vous donne ces paroles, afin que vous puissiez les relire. Elles sont magnifiques, à mon sens. »

Espérance… Ne pas perdre l’espérance… Haiko espérait que Ketra ne serait pas rebutée par le fait qu’on lui parle de Dieu, encore. Parler de Dieu élève l’âme, je pense. Et cela fait mon bonheur.
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 132 Messages : 233
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: God executed me [PV Haiko] | Mar 22 Mai 2018, 18:01

"Mon véritable nom d’Ange est Kaël. C’est le diminutif que me donne mon frère, c’est le nom d’Ange que l’on m’a donné à ma naissance. Kaëlyra Leen Kaëlle : « Comme la Paix de Dieu, Eclat du Soleil, Comme Dieu. » Car Jésus a dit : « Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est dans les Cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux même n’en font-ils pas autant ? Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux même n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre père céleste est parfait.. » Ainsi, on m’a nommé Kaëlyra Leen Kaëlle ; mon nom contient « Comme Dieu » par deux fois ; car on a souhaité que je sois parfaite comme mon Père céleste, le Père des Humains et des anges, et le créateur de tout, est parfait."

"Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs." Comment pourrais-je prier pour des personnes dont leur injustice est dans le sang? Le clergé était contre ce texte, qui pourtant est le centre de la religion. Et parfait? Dieu? Il doit connaître les conséquences depuis le commencement s'il est omniscient, et doit parfaitement savoir que les Hommes utilisaient la Bible à bon escient, car ils tuent au nom de Dieu. De plus, si tout ce qu'est écrit dans la Bible est bien vraie, pourquoi anéantirait-il Sodome s'il savait que cela aurait des répercussions négatives s'il est omniscient? Donc pour moi, même le Créateur n'est pas parfait. Et il doit le savoir, puisqu'il sait tout.

Donc, il s'appelle Kaël. Un nom d'homme, mais il change de genre quand il parle de lui. Rien qu'ici il s'est exprimé au féminin.

"Je suis bien heureuse de vous rencontrer Ketra ; vous devez vous étonner que je parle parfois au masculin, et parfois au féminin. C’est que je ne suis ni femme ni homme en moi-même. Je ne suis qu’un ange au cœur humain. Et je n’ai pas de manière parfaite de m’exprimer, car seul Dieu est parfait ; même si on a voulu que je le sois, parfaite, je ne le suis pas. Mais j’essaie de l’être. Soyez bénie, Ketra, pour votre bonté envers moi, et votre gentillesse de demeurer à mes côtés. Je me demande qui de nous deux est la plus Sage. C’est un grand bonheur de parler avec vous. et surtout de parler de Dieu."

Alors, il ne se pense ni homme ni femme. Pour la manière parfaite de s'exprimer, il doit avoir raison. Il me donne ensuite une écriture. Elle est déjà écrite dans la Bible. Je la connais par cœur. Donc je connais ces paroles. Donc je refuse ce papier.

"Je suis désolée de vous dire ceci, Kaël, mais je connais déjà ces paroles. Je connais la Bible par cœur. Mais c'est gentil de le proposer."

Même si ces paroles sont jolies, je peux me permettre de le penser seule. Au fond, la Bible est un simple ouvrage qui a influencé les âges. Je me permets de lire la Bible sans me reconvertir dans le monothéisme. Et lire les paroles de Marie me font souvent chaud au cœur. Cela me fait de la peine que les Hommes utilisaient ces paroles pour tuer, ce que Dieu voulait éviter le plus possible.




avatar
Invité
Invité
Re: God executed me [PV Haiko] | Dim 10 Juin 2018, 02:16

Ketra m’appelle par un prénom. Mon prénom.

Le prénom de ma sœur.

Je laissais mon aile gauche se rabattre devant moi, et mes longs cheveux noirs danser devant mon visage, entre les mains du vent. Le vent est comme mon père, c’est lui et lui seul qui depuis toujours joue avec mes cheveux. Caché derrière mon aile et derrière mes cheveux, mes yeux ocre regardaient Ketra. Ainsi, je me sens comme l’affilié de ma sœur, la panthère, tapie dans les longues herbes, à l’affut. Cela faisait peu de temps que nous parlions ensemble, Ketra et moi, mais je me sentais pas si mal que ça avec elle. Peut-être qu’elle m’avait entouré de ses ailes, invisibles, et qu’au sein de celles-ci, j’étais bien. J’avais vraiment envie de bouger les miennes, d’ailes.

Je pense que Ketra va peut-être prendre mal mon geste, je ne sais pas. Mais je tends les mains pour saisir les siennes. Ses mains ont des doigts fins elles sont douces et fraîches, malgré cela elles ont une légère chaleur. Ma peau est brune comparée à la sienne, et j’ai un peu honte de mes mains. Je la retint juste un instant pour lui dire en la regardant :

- «  Ketra, merci pour tout. »

Je remarquai  qu’elle avait de jolis yeux marron. Je la laissais libre de retirer ses mains, je baissais la tête en cessant de la regarder et en laissant mes cheveux me voiler. Je ressentais le désir de m’envoler. Je décidai de ne plus lui parler de Dieu, sauf si elle m’en reparlait elle-même.

- « Vous êtes une belle personne, vous pouvez avoir confiance en vous. » Dis-je doucement. Je ne le lui dis pas de vive voix, mais j’admire son maintien ; sa façon de se tenir. Et aussi cette dignité qui lui est coutumière, qui fait partie d’elle ; son calme. Je fis quelques pas dans le sol nuageux, je traversais les nuages transparents  en m’éloignant un peu de la jeune femme ange. Je m’installais au bord de la mer de nuage, pour contempler les nombreux nuages et  la Terre que l’on aperçoit en bas. Eirin s’élança devant mes yeux pour aller planer au-dessus de la terre des Hommes, en lançant le cri perçant des oiseaux de proie. Un cri farouche. Elle descendit et plana plus bas, mais comme toujours, elle rencontra une barrière invisible à un moment donné. Celle qui sépare le Sanctuaire de la Terre. Je cessai de contempler Eirin, après qu’elle ait fait un virage et soit remontée se perdre dans les hauteurs. Je me tournai pour voir ce que faisait Ketra, ainsi que son affilié, qui ressemble à un chien rouge. Je ne savais pas si elle allait me rejoindre, je lui laissais le choix.

- «  Eirin, ma guerrière préférée me manque. » Je murmurai ces paroles à mon amie ailée, en pensant à un Ange qui m’est précieux.

- « Elle me manque aussi. » Sa voix résonne dans mon esprit.

La fatigue me rattrapait, je me sentais un peu affaibli, comme j’avais passé la nuit à contempler les étoiles et à me souvenir de ma naissance. Mes pensées s’érodaient comme les pierres sont érodées par l’eau de l’océan.  Les paroles de Marie, écrites en bleu foncé, s’étaient envolées et perdues dans les nuages, mais elles restaient dans nos cœurs d’Anges.
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Ketra Karina Gania
Sang-Mêlée Fée & Dragon argent & Ange
Coeurs : 132 Messages : 233
Couleurs : #530F57 pour Ketra
#c41d41 pour Crystal l'affilié
J'ai traversé le portail depuis le : 06/02/2017 et on me connaît sous le nom de : Sjetdu77. Mon nom est : Ketra Karina Gania. Actuellement je suis : célibataire et homosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Jun Kazama de Tekken et à ce propos, j'aimerais remercier : Google Images.
Re: God executed me [PV Haiko] | Dim 10 Juin 2018, 16:09

Après que j'ai refusé de prendre le texte, Kaël saisit mes mains. Et ces mains dégagent une légère fraicheur. Je me rends compte que sa peau est plus foncée que la mienne.

"Ketra, merci pour tout.

De rien.
"

Je retire doucement mes mains, il baisse sa tête. Je n'ai plus grand chose à lui dire, mais s'il veut encore me parler, ce sera un plaisir de lui répondre. Que ce soit par rapport à la religion ou autre chose. Je n'espère rien. Ni de le croiser, ni de ne plus jamais le revoir. Je n'espère rien.

"Vous êtes une belle personne, vous pouvez avoir confiance en vous.

Merci, et vous aussi.
"

Kaël fait quelques pas dans le sol nuageux, traversant les nuages. Il s'éloigne de moi, et j'ai l'impression qu'il peut risquer de se noyer. S'il désire aller sur Terre, ce n'est pas ainsi. Seul le portail le permet. Je continue ma promenade en chantant, et puis je retournerai à la Montagne. J'ai une vie en dehors du chant. J'utiliserai ma forme de Dragon Argent pour cela.




Contenu sponsorisé
Re: God executed me [PV Haiko] |

 
God executed me [PV Haiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Môa qui ne suis qu'un pauvre petit Pikachu abandonné par sa vilaine dresseuse devenue une méchante Rocket... #PAF# [pv Haiko Mori]

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Mer de nuages-
Sauter vers: