Partagez | 
 

 Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Ven 09 Fév 2018, 19:53

La journée venait de se terminer, les derniers visiteurs de la boutique s'en étaient allés, les curieux comme les acheteurs potentiels qui admiraient mon art. Ceci dit, créer un bijou prenait du temps, d'autant plus que chaque bijou doit être aussi élégant et raffiné que moi. Je sélectionnais les pierres précieuses les plus adéquates pour orner mes plus belles créations. Généralement, il y avait peu de déçus quand à la qualité de mes pierres choisies, juste quelques jaloux de ma situation actuelle, mais comme par hasard, ce ne sont pas des anges. Que voulez-vous, quand on mérite de se faire ressusciter en être supérieur, il y a forcément un lot de personnes qui veulent votre malheur. D'ailleurs, à chaque fois que je pense à ce que les autres peuvent dire de mal sur moi, ça me fait sourire, car cela signifie que je suis si important dans leur vie qu'ils n'ont rien d'autre à faire que de me critiquer. En ce qui me concerne, je reste accroché à mes principes, à savoir rester gentleman et gracieux au possible, c'est ce qui fait ma personnalité, mon charme, ma force.

Aujourd'hui, c'était jour de paie, un habitant de Skyworld venait d'acheter une de mes créations, mes efforts avaient enfin payés, il faut dire que joaillier, c'est beaucoup de travail pour des bijoux qui ne se vendent pas aussi vite que prévu, surtout pour une petite boutique ou l'on travaille seul. Pour fêter ça, je décidais alors de me rendre dans un bar, afin de goûter à de l'alcool. Cela fait 3 ans que je suis arrivé sur Sanctuary of Heart et pourtant, je n'ai jamais pris le temps de m'amuser un peu, même dans ma vie passée, je m'amusais avec un rien, sans jamais rien expérimenter, il faut que cela change. Ce soir, j'essaye de boire, je ne voulais pas mourir à nouveau sans connaître le goût d'un alcool. Enfilant alors ma tenue habituelle, une longue veste blanche avec des manches bleues incorporées à l'intérieur de l'habit, j'enfilais un pendentif en saphir, se mariant à merveille avec ma tenue. Marchant dans les ruelles de la ville, celles-ci devenaient de plus en plus sombres, de moins en moins raffinées. Je devais vite trouver un endroit où satisfaire mon envie de consommer un breuvage alcoolisé avant que je tombe sur des gens ou des lieux impropres pour un ange tel que moi.

Entrant alors dans un établissement, je vis un endroit calme, plutôt bien décoré, un véritable refuge pour moi, l'endroit semble plutôt agréable à la vue, contrairement à ce qui se serait profilé si jamais j'avais continué mon chemin. M'asseyant alors à un tabouret en face du barman, je lui adressais alors ma commande.

-Hum... bonsoir, je voudrais prendre un... ou une ...

Bon sang, je ne connaissais aucun alcool, c'est bien beau de vouloir tester une boisson si jamais je ne connaissais aucune boisson, mais quel idiot. Voulant rattraper mon coup, je repris la parole instantanément.

-Mettez moi plutôt votre meilleur breuvage, j'aimerais tester l'alcool.

Niveau classe, je pouvais repasser, c'était minable comme prestation. Ceci dit, j'avais du mal à distinguer de quelle race était la personne en face de moi, mais je ne pris pas mes grands airs tout de suite, je n'étais pas du tout en situation supérieure à la sienne. Tout ce que je pouvais voir, c'est qu'il avait la même couleur de cheveux et d'yeux que moi, mais avec un visage plus dur.




avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Ven 09 Fév 2018, 21:32

Windrime
Azaël A-D.


Ange et démon
Moi, un employé ? Non, un esclave ? Oui. Mon patron m’avait encore laissé seul un jeudi soir, un jour de paie, le jour ou les saoulons on enfin de l’argent à dépenser sur les alcools fort et je dois les sortir moi-même. En bref, j’étais seul, encore. J’avais encore dû nettoyer tout de fond en comble, l’extérieur et l’intérieur avant l’ouverture juste pour que ça ait l’air d’un bon endroit ou venir, mais il n’y avait pas nécessairement des gens bien dans le coin. C’Est dans ses moment que j’aime la création des fils de poupée pour contrôler les cons et les sortir. Pour le moment la soirée avait que trop mouvementer, entre les prouesses de bouteille pour amuser les consommateurs et les désespérer qui pleuraient sur mon comptoir, j’avais a peine eut le temps de prendre une gorgée d’eau.

Après une éternité c’étais enfin calme, il restait les alcooliques qui ne voulais pas aller chez eux avant la fermeture à cause d’un couple amer ou d’un désespoir profond auquel je ne pouvais aider. Avec plus personne à servir, j’vais continuer mon ménage, la salle était redevenue propre, mais pas le derrière du bar auquel j’allais maintenant m’attarder. Avec une attention particulière je nettoyais les bouteilles de l’étalage, je le regardais et soupirais, je n’étais pas impressionnée. Je me souvenais de mon étalage. Des bouteilles sophistiquer, rares, des grands crus, des rhum délicieux et les meilleurs bourbons. J’allais les récupérer un jour et rouvrir le Quinn Decim. Après avoir nettoyer la dernière bouteille, qui brillait à la douce lumière tamiser, la cloche de la porte sonna, je me retournais et vit un jeune homme entrer, venir directement au tabouret. Il était maladroit dans sa demande. Il n’avait jamais bu, et me demandais mon meilleur cocktail, qui était très, mais là, très fort. Je soupirais un peu et le regardais dans les yeux en lui disant sur un ton plus accueillant que ce que laissais paraitre mon visage :

‘’ Vous êtes sur ? Il est très fort et pour un premier verre, je ne vous le conseille pas, mais je peux vous faire quelque chose de plus doux ? ‘’

Je n’avais peut-être pas de sourire, mais au moins mon ton de voix était doux et montrais que je n’étais pas de mauvaise humeur, peut-être fatiguer, mais pas méchant. Je sorti la carte des alcools et lui proposais un rhum doux avec un saveur d’érables pour les becs sucrés ou un verre de Tia Maria. En plus d’être délicieux était moins couteux.

‘’ Pour un premier verre, je vous conseil vraiment quelque chose de doux pour ne pas avoir la gueule de bois dès la première fois, et vous feras déterminer votre résistance a l’alcool … ‘’

Je fini ma phrase en le regardant dans les yeux et reculant pour le laisser réfléchir.





avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Sam 10 Fév 2018, 15:24

Le barman me conseilla alors dans mon choix, apparemment, je m'attaquais à un gros morceau en voulant prendre son meilleur cocktail. Il me conseilla alors de prendre un verre plus doux, plus adapté à une première consommation. L'homme en face de moi était plutôt accueillant, son visage était plutôt inexpressif mais sa voix l'était moins, la fin du service l'ayant probablement fatigué. Il y avait encore quelques personnes au bar mais qui, à première vue avait abusé de la boisson. Pauvres gens, ils manquaient clairement de classe, ce qui me fit réfléchir. Boire de l'alcool peut être toléré, mais si c'est pour ressembler à un phacochère comme ces gens là-bas, je refuse, je vaux clairement mieux que ça. Ma vigilance doit être renforcée si je ne veux pas être ivre. Cela pouvait faire peur mais je suis déjà mort une fois sans vraiment profiter de la vie, il est hors de question que je ne me rattrape pas. Attention, je reste toutefois fidèle à mes principes, on peut s'amuser dans la vie, mais je ne bafouerais jamais ce que je suis, c'est ça à ça que je suis ici.

Sortant alors une carte avec différents noms d'alcools inscrits dessus, il me conseilla un rhum doux avec des saveurs d'érables ou un "Tia Maria". C'était un nom assez exotique qui m'intrigua tout de même. Je comparais les degrés d'alcool et à première vue, le Tia Maria semblait être le plus faible. Pendant que je réfléchissais, mon interlocuteur s'était reculé, me laissant seul dans mes pensées. Après réflexion, le second alcool me semblait plus apte pour une initiation. Je lui fis donc part de ma volonté.

-Je pense que je prendrais un verre de Tia Maria, très cher. J'ai l'air plus dur qu'un ange classique, ça fera l'affaire.

Un petit coup d'orgueil afin de me rassurer sur l'effet que la boisson allait me faire. Tandis qu'il préparait la boisson, je ne pouvais m'empêcher de le questionner, par curiosité.

-On en voit pas beaucoup des comme moi, je suppose, quelqu'un qui vient tester sa première expérience avec l'alcool dans un bar au lieu d'être avec des amis.

J'avais envie de faire connaissance avec lui, après tout, cela risquait de faire tâche si jamais je dégustais mon alcool sans lui adresser la parole, après tout, les personnes entrant ici faisaient de même, non? Je finis alors par me présenter.

-Je m'appelle Marc... je suis joaillier et un ange pure souche, j'ai été réincarné par Hadès lui-même pour mes actions.

La fierté qui parlait de nouveau, quelque chose me dit que j'allais moins faire le fier quand je serais ivre, mais vu que je suis un être supérieur, je saurais m'arrêter avant que cela n'arrive.




avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Ven 16 Fév 2018, 00:09

Windrime
Azaël A-D.


Ange et démon
Il prit un Tia Maria, je sorti donc un des verres les mieux nettoyer, mit quelque glaçon, ceux-ci brillaient comme des cristaux là les lumières tamisées, un peu de lait de l’alcool choisi et voilà. Moins de travail pour moi et moins de chance de vomir sur mon plancher propre pour lui. Je l’écoutais et il m’énervait déjà, oh je suis sûr qu’on ne voit pas beaucoup d’ange pur dans le coin, ah oui j’ai été réincarnée par Hadès pour mes bonnes actions, etc. Un ventar, pas humble, le contraire de moi. La fatigue commençait vraiment a prendre le dessus et me rendre plus héritable, j’essayais de me retenir, mais après un moment, c’étais insupportable. Je me tournais et posais le verre devant lui avec un petit claquement énerver :

‘’ Non en effet on voit rarement des personnes assez idiotes pour dire qu’ils sont un ange pur dans un coin mal fréquenter ou aussi ventar et peu humble. Pour ce qui est de te réincarnation par je ne sais plus qui, ce m’est égal, je suis scandinave, païen, très cher. Pour ce qui est de votre mettiez, eh bien grande joie vous fasse d’être joaillier et moi barman. Et je ne sais pas qui supporterait quelqu’un d’aussi prétentieux dans son cercle de connaissance… ‘’

Je me tournais bien vites après ses paroles pour continuer mes tâches, je me sentais un peu mal de lui avoir parler ainsi, mais il me semble que de se remonter face aux autres ne fait que nous descendre plus bas. S’il avait été ramener, moi je l’aurais renvoyé dès les premières paroles qu’il aurait lâcher.

‘’ Désoler de ce ton, mais je déteste quand les gens sont trop prétentieux, ça me donne envie de sortir les griffes plus vite que je sors les saoulons de ce bar … ‘’

Je soupirais, déposais mon linge et baillais à m’en décrocher la mâchoire avant d’aller plus loin me faire couler un café pour tenir le coup jusqu’à quatre heure du matin. C’étais dans longtemps il me semble, trop a mon goût en tout cas. Je pris une crème irlandaise et en mis juste un peux dans mon café pour remplacer le sucre et la crème et pour me laisser ce doux goût d’alcool dans la bouche, je n’entendais plus le client, j’avais un peu peur de l’avoir fait partir et si c’étais le cas, mon patron allais me tuer c’est certain.






avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Ven 16 Fév 2018, 23:55

J'avais commandé mon Tia Maria que j'attendais avec impatience, afin d'expérimenter pour la première fois l'alcool. Je voyais s'exécuter le barman tandis que je parlais de moi avec plus ou moins de fierté. Il avait l'air très professionnel dans ses gestes, et ce, malgré que la fatigue aurait pu lui jouer des tours. Il avait mis quelques glaçons, du lait et ce fameux alcool afin d'en faire un cocktail plutôt doux. Tout était parfait chez lui, excepté sa manière de servir ses clients qui le fit redescendre dans mon estime.

-Non en effet on voit rarement des personnes assez idiotes pour dire qu’ils sont un ange pur dans un coin mal fréquenter ou aussi vantard et peu humble. Pour ce qui est de te réincarnation par je ne sais plus qui, ce m’est égal, je suis scandinave, païen, très cher. Pour ce qui est de votre métier, eh bien grande joie vous fasse d’être joaillier et moi barman. Et je ne sais pas qui supporterait quelqu’un d’aussi prétentieux dans son cercle de connaissance…

Il devait vraiment être fatigué, le pauvre, pour sortir des idioties pareilles, ou jaloux, au choix. On va lui mettre ça sur le dos de la fatigue, mais c'était vraiment un grossier personnage, peu importe, s'il était aussi peu aimable avec ses clients, il est normal que ce bar soit vide. J'arquais néanmoins un sourcil sur ses paroles, ne comprenant pas toute sa rage. Quoiqu'il en soit, c'était une drôle de manière de se présenter, moi qui voulait juste faire dans le relationnel. Je pris donc mon alcool afin de le savourer, sans dire un mot. L'onctuosité du lait se mariait bien avec la saveur de l'alcool, malgré que je ne sois pas un grand friand de café, il se laissait boire facilement. De plus, la fraîcheur apportée par les glaçons transformait ce breuvage en un rafraîchissement assez agréable. Je sentais aussi une légère chaleur s'emparer de moi, mais cela ne me dérangeait pas, c'était plutôt agréable. Je dégustais mon premier alcool doucement, sans être pressé, ignorant totalement ce rustre de barman scandinave qui avait décidé de me tourner le dos. Je pense que lorsque j'aurais fini mon verre, je partirais d'ici, il était hors de question d'enrichir un homme avec aussi peu de classe et d'élégance intérieure. Je l'écoutais tout de même parler de lui.

-Désolé de ce ton, mais je déteste quand les gens sont trop prétentieux, ça me donne envie de sortir les griffes plus vites que je sors les saoulons de ce bar …

Il s'en était ensuite allé prendre un café un peu plus loin afin de ne pas tomber dans les bras de Morphée. Bon, il s'était excusé, mais de là à dire que j'étais prétentieux... j'avais juste dit que j'étais un ange ressuscité par Hadès, c'est lui qu décide si les gens sont ressuscités ou non, je l'ai mérité, cette résurrection. Peut-être était-il jaloux du fait que je sois joaillier, peu importe, il ne fallait pas confondre fierté et orgueil. Je terminais donc une autre gorgée de mon verre avant de lui répondre.

-Ce n'est pas grave, vous savez, je voulais juste faire des présentations, mais si vous n'aimez pas ce qui fait de moi ce que je suis actuellement, tant pis pour vous.
Je suis fier de ce que j'ai accompli, c'est tout. Après, c'est tout à votre honneur si vous voulez me sortir, si vous ne me supportez pas, cela vaudrait mieux. Au moins, vous êtes franc, je préfère ça aux sourires hypocrites, ça embelli la beauté extérieure pour laisser apercevoir une beauté intérieure des plus disgracieuses.


Je terminais mon verre avant de le poser sur la table. L'alcool m'avait peut-être légèrement délié la langue, mais j'étais parfaitement conscient de ce que je disais.

-Je pense que je vais reprendre un autre verre de Tia Maria. Je vais vous dire, je suis sûr qu'il y a quelque chose de bien au fond de vous, c'est juste que vous ne connaissez en rien les origines de ma fierté. Je reste tout de même à votre disposition pour vous répondre.

Je ne l'avais pas vraiment pris de haut, j'étais juste outré du fait qu'il me prenne pour un homme prétentieux. Fier, sans doutes, mais fier de choses que j'avais réellement accomplies, pour le bien de tous, non pour ma satisfaction personnelle, et cela relève de la beauté intérieure, que je reflétais via ma beauté extérieure. Je devais rester classe, élégant, afin de perpétuer cette beauté, comme chacune de mes créations.




avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Lun 19 Fév 2018, 21:45

Windrime
Azaël A-D.


Ange et démon
Je divaguais avec la fatigue, et au lieu du Tia maria je sorti le Kraken, mais je vis bien que ce n’étais pas la bonne bouteille et sorti la bonne pour une fois et lui en refit un autre que je posais avec plus de douceur cette fois-là, mais sa rien dire, j’allais ouvrir la porte pour laisser entrer un gros tigre doré dans la bâtisse qui allas se coucher près de mon poste de travail. Tout de suite, je me penchais pour lui gratter le dos, il se tourna pour que je lui gratte le ventre, ce que je ne lui refusais jamais, il me calmait, il savait que ma fatigue me faisait dire tout ce qui me passais par la tête ou tout ce que je pouvais dire pour que les gens me fichent la paix. Je posais ma tête sur le ventre du tigre en lui grattant toujours le ventre, ses ronronnements constants me firent fermer les yeux un instant, il dégageait tellement de chaleur que j’étais entrain de m’endormir peu à peu, jusqu’à ce qu’un horrible son de vomissement me fasse ouvrir les yeux et me relever pour voir le bar couvert de vomi. Je soupirais profondément et remontait mes manches pour aller allonger le saoulons sur une banquette et pris mon matériel de ménage pour tout nettoyer. Ça me prit peu de temps, comme d’habitude en fait. Ce client était un régulier que je ramenais chez lui presque tous les matins, il habitait sur le chemin que j’empruntais. Quand tout était propre et désinfecter je pris une couverture et recouvris le client en question. Pour qu’il dorme, il protesta un peu avant de s’endormir comme une buche.

Je retournais derrière le comptoir et sorti un bol pour le remplir de lait et le mettre devant le tigre. Je ne souriais pas, mais j’étais content qu’il soit là et lui le savais, il me connaissait mieux que personne. J’écoutais ce que Marc disait, quelque chose de bien au fond de moi ? Oui c’est sûr, mais viens pas me voir quand je suis à l’épuisement il se peut que j’aie plus de patience de tact et que je sois gentil, mais pas à son heure-ci et si j’avais été dans mon établissement, pas dans celui de quelqu’un d’autre. Sur terre, personne ne vomissait sur mon comptoir parce que personne ne buvait au point de vomir. Je m’étirais et fit couler deux shooter de Kraken et en offris un à Marc, parce que ce rhum noir était excellent, un peu fort, mais juste quand on en boit trop. Je ne savais pas quoi lui dire, j’avais mal au crâne et j’avais hâte que la nuit finisse.

‘’ Je suis sûr qu’au fond tu es super sympa, mais a cet heure là je ne suis pas quelqu’un de parlable … Donc vraiment désoler du mauvais caractère. ‘’

J’étais dos a lui pour laver des verres et les placer avec douceur dans une vielle étagère de bois qui les soutenaient. Je n’aimais pas vraiment faire face aux gens que je venais d’insulter sous un coup de fatigue.







avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Mar 20 Fév 2018, 11:28

J'observais le barman qui semblait de plus en plus fatigué, du fait qu'il s'était trompé de bouteille pour préparer un autre Tia Maria. La même procédure avec la même adresse et maniabilité, les glaçons, puis le lait et enfin l'alcool, je commençais à mémoriser la marche à suivre, ce n'était pas si compliqué que ça, mais je reste persuadé qu'il y a tout un mécanisme derrière qui m'échappait, après tout, chaque métier devait avoir une spécificité unique et difficilement copiable. Il me servit mon verre et le posa avec plus de délicatesse que la fois précédente, il semblait moins exaspéré. C'est alors qu'il laissa entrer un tigre doré, dont la couleur et la carrure de l'animal m'impressionna. Cela devait sans doutes être son affilié car apprivoiser un tigre de cette taille est de l'ordre du miracle. L'homme se détendait avec la présence de l'animal, il lui grattait le ventre, se permettant même de poser sa tête sur celui-ci. Cette scène était plutôt adorable et j'en profitais pour savourer mon second verre. Je m'étais habitué à ce goût de café, ce qui me permettait de boire ce breuvage un peu plus facilement. C'est incroyable comment chaque boisson peut varier d'un moment à un autre, le goût semblait différent alors que c'était exactement le même. Je terminais donc ma gorgée quand un bruit répugnant se fit entendre.

Tournant la tête, je vis un homme non loin de moi vomir à cause de la boisson. Je fus tellement surpris que j'avais instinctivement bougé de mon tabouret, restant debout quelques instants. Par chance, aucun de ses flux ne m'avait touché, mais ce n'était vraiment pas beau à voir, mon estomac s'était noué. Je ne pus m'empêcher de faire une grimace en voyant ce triste spectacle. Le barman nettoya alors l'endroit où il avait vomi avant de tout désinfecter et de recouvrir l'alcoolique d'une couverture. Ce fut un dur rappel à l'ordre comme quoi il ne fallait pas que j'abuse de l'alcool. Manquer d'élégance à ce point, c'était inacceptable, impensable, impardonnable. Après avoir tout nettoyé, je me rassieds sur mon tabouret, l'alcool était intact et l'odeur de vomi n'était plus présente. L'homme en face de moi sorti alors une bouteille d'un autre alcool avant de remplir deux verres, m'en proposant un. Je terminais donc sa préparation tandis qu'il me parlait, s'excusant encore pour l'incident de tout à l'heure.

-Je suis sûr qu’au fond tu es super sympa, mais a cet heure là je ne suis pas quelqu’un de parlable … Donc vraiment désoler du mauvais caractère.

J'hochais la tête, il était fatigué, cela se ressentait, et il n'était pas méchant, à voir ses actions, je doute que tout le monde aurait pris soin d'un ivrogne qui aurait dégobillé sur son lieu de travail, ce qui me laissa songeur quand à l'accueil que je réservais à mes clients lorsqu'un imprévu de la sorte arrivait. Je devrais certainement en prendre de la graine, Je remarquais aussi qu'il ne me regardait quasiment pas, comme s'il n'osait pas. Je n'étais pas digne de son regard? Ou était-il encore embarrassé par rapport à ce qu'il s'est passé avant? Je regardais le petit verre d'alcool, il était noir comme le charbon, mais j'étais étonné de la taille du verre. Si le verre était petit, c'est que l'alcool devait être puissant, ce qui me fit réfléchir. Je ne pus m'empêcher de le questionner à ce sujet, tout en répondant à ses dires.

-Je comprends, c'est vrai qu'à cette heure et dans ces conditions de travail, cela ne doit pas être simple. Vous n'avez pas besoin de vous excuser, cependant, je suis curieux sur le verre que vous m'avez proposé : Qu'est ce que c'est? On dirait du café très concentré, mais l'odeur est particulière, l'alcool doit être puissant, non?

Je n'étais pas forcément inquiet, juste curieux de connaître le contenu de mon verre et comment le déguster. Après tout, je ne voulais pas finir écroulé sous la table, donc je ne pense pas que je testerai beaucoup d'alcool. En revanche, l'alcool m'avait délié la langue, j'étais donc apte à discuter davantage, sans pour autant être ivre mort, juste plus sociable. J'attendais donc sa réponse afin de boire mon verre en même temps que lui et de la même manière.




avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Jeu 22 Mar 2018, 12:16

Windrime
Azaël A-D.


Ange et démon


Un petit ricanement m’échappa à la demande de mon interlocuteur. C’est vrai que la couleur du kraken ressemblait à celle du café aussi noir que la suie, mais c’était loin d’avoir le goût du café ou son odeur. Je me souvenais de la première fois que j’avais bu cet alcool à nos célébrations de Yul à la maison. Un de mes pères voulant me jouer une blague avais presque vidé la petite bouteille en forme de poulpe dans un verre en me disant que c’était du cola, ce que je cru naïvement dans mes première année d’apprentissage d’alcool. Sans pensé ou sentir, je pris une grande gorgé. Jamais je n’avais senti ma gorge aussi chaude à cause de l’alcool. C’était presque une brulure qui avais parcouru tout mon corps, mon père riais à voir mon visage devenue rouge vif après cette gorgée qui m’avais tellement surpris. En me remémorant ses souvenirs, je tombais un peu dans la lune, en oubliant la question de Marc pendant un instant. Une chance, Kishan était là pour me ramener à la dure réalité. Frottant donc son flanc contre mes cuisses et mordillant le bout de mes doigts, il grognait un peu et essayais de me faire comprendre qu’il avait faim, je le regardais à mes pieds et lui dit doucement :

« Non, tu sais que je n’ai pas le droit de prendre la nourriture du bar pour te la donner ! Tu en as à la maison … »


Son regard voulais clairement dire « Va chier, je ne vais pas jusqu’à la maison pour revenir après !» Il retourna donc de son côté en boudant un peu. Ça ne prit que peu de temps avant que je reporte mon attention sur mon visiteur.

« C’est vrais qu’il est plus fort que le précédent, mais il est délicieux à savourer je vous conseille d’y aller par petite gorgé, il donne une sensation spéciale dans le fond de la gorge qui fait souvent qu’il est aimé des clients ! Sinon j’ai des daiquiris … »

Les daiquiris étaient plus doux et pouvais être sans alcool, donc parfois je les donnais a ceux qui me demandais d’autre choses quand ils sont trop saoul et que je ne veux pas leur donner plus d’alcool. Parce que quand c’est trop saoul, ça vomi, c’est chiant à ramasser et j’ai plus de mal a les faire rentrer chez eux. Je me versais un verre d’eau et levais un peu mon verre en disant un léger ‘’Skol’’ avant de boire une petite gorgée. Mon habituel commençais a s'endormir, je le voyais du coin de l'œil sur la banquette, il était coucher sur le côté, ce qui était une bonne chose au cas où il vomirait, au moins il ne s'étoufferas pas avec. c'étais une pensée dégoutante, mais a méditer, surtout que j'allais le porté a sa famille tout les matins, sa femme c'étais habituer et savais le problème de son mari, mais elle ne savais plus comment l'aider, encore une fois j'étais tomber dans une bulle de réflexion au lieux de m'occuper de mon nouveau client. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser au problème que ça devais apporter a sa famille qu'il boivent autant.





avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Lun 26 Mar 2018, 15:56

Suite à ma question, un léger rire s'échappa du barman, apparemment, j'avais dit une bêtise. Je n'y connaissais pas grand chose en alcool, ce n'est pas de ma faute si cette boisson était aussi noir que du charbon après tout. En observant mon interlocuteur, je le sentais ailleurs, perdu dans ses pensées, peut-être était-il en train de réfléchir à ma question, à moins que ça soit la fatigue qui le rend ainsi. J'observais son animal qui se frottait à lui et qui lui mordillait les doigts, sans doute pour le faire sortir de ses pensées, ce qui a eu l'effet escompté. Regardant la scène en silence, je compris vite que l'imposante créature avait faim, ce à quoi il répondit fermement.

-Non, tu sais que je n’ai pas le droit de prendre la nourriture du bar pour te la donner ! Tu en as à la maison …

La créature ne semblait visiblement pas apprécier cette réponse, mais qu'importe, elle retourna au coin, boudant son maître. Retournant ainsi vers moi, il répondit à la question que j'avais posé précédemment.

-C’est vrais qu’il est plus fort que le précédent, mais il est délicieux à savourer je vous conseille d’y aller par petite gorgée, il donne une sensation spéciale dans le fond de la gorge qui fait souvent qu’il est aimé des clients ! Sinon j’ai des daiquiris …

Des daiquiris? Qu'est ce donc que cela? Et puis, j'étais venu savourer de l'alcool, je n'allais pas reculer maintenant. Je sentais déjà une chaleur agréable m'envahir le corps suite aux breuvages précédents que j'avais déjà ingéré. Pour finir, cela ne se faisait pas de refuser une boisson offerte par le barman, je serais un véritable bougre de faire ça. J'écoutais donc les conseils de l'homme en face de moi, dont je ne connaissais toujours pas le nom, hochant la tête, et le copiai attentivement. En l'entendant dire le mot  "Skol" avant de boire, je fis de même, d'une voix plus timide. Je pris néanmoins une gorgée plus légère que la personne en face de moi, afin de ne pas m'étouffer en cas de mauvaise surprise. A l'instant où j'avais dégluti, je ressentais quelque chose de spécial, c'était impossible à décrire, cela me brûlait la gorge, mais rapidement, ça se propageait dans tout le corps, comme s'il était enflammé. Cet alcool est puissant, mais je devais terminer ce verre, je n'allais pas le gaspiller. Posant mon verre sur la table, je toussais légèrement, reprenant mes esprits.

-Par tout les Dieux, quelle puissance, mais quel arôme.

En effet, l'alcool était savoureux, bien qu'il soit fort en bouche, je pris alors une deuxième gorgée, plus rapide. Je sentais que ma tête commençait à tourner, mais c'était si bon que je ne voulais plus m'arrêter. J'étais en train d'être ivre, pour la première fois. Me calmant alors, je posais mon verre, m'adressant au barman.

-Je devrais peut-être ... y allez douchement

J'avais un peu de mal à articuler, j'imagine que ce sont les prémices de l'ivresse, chose dont je n'avais pas pris conscience, mais qui allaient bientôt m'être fatal. Maudit soit Dionysos pour me faire sombrer ainsi...




avatar
Invité
Invité
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] | Dim 29 Avr 2018, 03:08

Windrime
Azaël A-D.


Ange et démon


La réaction satisfaite du jeune homme en face de moi me fit sourire, rare était ceux assez courageux pour finir le verre que j’offrais et surtout répéter le ‘’Santer’’ Norvégien. Il avait au moins la bonne idée d’y aller plus doucement, je lui donnais donc deux grands verres d’eau bien frais pour être sûr qu’il n’ait pas la gueule de bois. Par la suite j’aillais prendre une couverture et recouvrit mon régulier pour qu’il soit plus confortable, après tout s’il devait dormir autant bien lui éviter d’avoir froid jusqu’à ce que j’aie fini mon travail, mais pour l’instant je retournais l’autre coter du comptoir et servi un client qui venais tout juste d’entrer et demanda un martini, ce que je fis et le laissais le savourer en paix en lavant des verres un peu nuageux. Ça me prit une bonne demi-heure pour rendre les verres bien transparents et propre. Je pensais, j’étais à deux paie d’avoir l’argent nécessaire pour ouvrir mon bar, faire les rénovations et enfin ravoir toutes les bouteilles que j’avais quand j’étais sur terre. Le retour de mon bar enfin ! Il serait plus que temps. J’en ai assez d’être au pied du malfrats qui m’a engagé. Quoique au moins je devais lui donner un deux semaines d’avis avant de foutre le camp et prévenir la femme de cet homme que bientôt je ne pourrais plus le ramener. Alors peut-être lui faire suivre une désintoxication ou autre chose de ce genre.

Quoi qu’il en soit, je retournais à mes clients en me demandant si tout allais bien et dit a cette ange ramener des morts :

‘’ En effet il serait préférable d’y aller doucement ! Surtout buvez de l’eau si vous avez l’intention de boire beaucoup, cela vous gardera sobre beaucoup plus longtemps même si c’est une première fois et que vous testez vos limites ! Et en bonus vous n’aurez pas l’horrible mal de tête qu’on appelle la gueule de bois demain matin en vous levant ! Vous pourrez vous tenir sur vos deux pieds tout en profitant du goût de cette boisson normalement prohibé par les gens qui se considère comme ‘’Bien’’… Si vous voyez ce que je veux dire ! Hahaha’’

Un petit m’échappa, parce que bien trop souvent sur terre des pasteurs catholique était venue m’embêter en me disant que j’étais l’un des émissaires de Satan lui-même et que mon bar devait être absolument fermer, mais bon, ma famille avec ses croyances différente du reste de la population, était là pour m’appuyer en disant que pour nous, a notre mort nous irions tous trinquer avec Odin lui-même et qu’on n’avait peut à faire de ce qu’il disait. J’allais lui dire quelque chose, mais je ne savais comment l’appeler vu qu’après mon attitude de rustre je n’avais pas osé lui demander son prénom, mais ce serais une excellente idée que de le faire, surtout si j’allais entretenir une conversation avec lui pour un moment.

‘’ Excusez moi de cette question, mais quel est votre prénom ? Pour ma part c’est Azaël Alistair Dhiren Windrime ! ‘’

Je lui tendis la main pour une poigné de main amicale en me présentant sous mon nom complet pour commencer, oui, bon dire mon nom composer et complet, j’aurais pu passer et simplement dire Azaël, mais j’aime mes noms donc pourquoi pas ! C’est ce que ça donne quand nos parents n’arrivent pas a ce décider sur un nom, ils les prennent tous !





Contenu sponsorisé
Re: Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza] |

 
Ange et démon : l'alcool met tout le monde d'accord [Avec Aza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CM Punk surprend tout le monde ! (Spoiler Over The Limit)
» salut tout le monde!
» Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
» Bonsoir à tout le monde !
» Miharu (Shirley ) qui dérange tout le monde enfin je crois

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: