Partagez | 
 

 starry eyes // jodie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Oliver-T. Holloway
Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire
Coeurs : 5 Messages : 20
Couleurs : Oliver parle en #D54640
Miettes parle en #FFA260
J'ai traversé le portail depuis le : 30/08/2017 et on me connaît sous le nom de : Encrine. Mon nom est : Oliver-Todd Holloway. Il paraît que je ressemble à : Clyde Donovan de South Park et à ce propos, j'aimerais remercier : Ici bae. ♥
starry eyes // jodie | Dim 21 Jan 2018, 11:44

starry eyes
there is a thousand of worlds in her eyes ❞ ft. jodie
« J’peux v’nir ? »
A la voix de fausset qui se fait entendre pour la millième fois depuis son lit, Oliver ne prend pas la peine de relever les yeux — l’effort, il l’a déjà fait les huit fois d’avant.
L’animal commence à le lasser.
« Non.
J’peux v’nir ?
Non. »
Miette ne gagnera pas.
Miette ne gagnera pas.
« J’peux-
Mais tu vas te taire, oui ?! »
Miette a gagné.
« Pourquoi tu veux pas ?
T’as pas le droit de venir.
Menteur, rétorque la bestiole. Y’en a plein qui viennent.
Attends… Quoi ? Comment tu sais ? »
Dans sa tête, pas de réponse ; il est persuadé de l’entendre rire.

Un coup d’oeil à l’heure, et il soupire — plus le temps de se battre, il jette son sac sur son épaule, embrasse sa frangine somnolente sur le sofa du salon et enfourne la tartine beurrée préparée par son père en lui faisant signe puis, au bas de la rue, il s’engouffre dans le portail.
La pensée l’a bien mille fois gagné de louper la rentrée — il n’aime pas l’effervescence de ces jours-là, les professeurs déjà à cran aux premières heures et, quitte à ce qu’ils aient des reproches à lui faire, autant que ce soit pour une bonne raison.
Mais sa conscience l’a rattrapé — l’idée de son père, pour qui il n’a jamais voulu être un poids.

Alors, le voilà qui se tient là ; bousculé par une masse de visages anonymes devant les tableaux de répartition des classes — il repère son nom, mais pas celui de Théodore. Attends, quoi ? Non, pas d’erreur ; il lit celui d’Aristote, mais aucune trace d’Hastings.
Au bord du désespoir, il cherche d’autres accroches des yeux — pas d’Oz, soulagement ; de le supporter sur le terrain sera déjà bien assez.
Quelque part non loin de son nom à lui, il en repère un autre — Jodie.
Jodie ; l’une de celles qui a ouvert un gouffre sous les pieds de ses amis. Jodie ; la belle aux yeux tristes, depuis. Celle qu’il ne connaît pas tant ; l’objet d’apparence fragile qu’il a eu peur de manipuler — alors, il a laissé le soin à d’autres, à ceux qui l’entouraient vraiment.

Jodie.

L’idée fuse dans son esprit ; l’instant d’après il gravit les marches jusqu’à sa salle de classe — dans les couloirs, croise Théo, échange de check habituel, des quelques remarques que glissent deux branleurs le jour de la rentrée, fait chier putain.
Entre les silhouettes se faufile, par la porte entrebâillée se glisse. Trois papiers à prendre soigneusement sur le bureau qu’Oliver fourre dans sa pose sans soin aucun, puis s’agit de repérer la place de roi — lui préfère le fond, près de la fenêtre et du chauffage ; mais aujourd’hui son regard ne s’y attarde pas, accroche plutôt une tignasse mauve remarquable entre mille.
Place convoitée ; il la vole au risque de quelques bousculades qui lui valent une insulte ou deux — puis, il lève un regard conquérant en direction de la nana qui a manqué flanquer ses plans à l’eau, déso pas déso, bébé.
Assuré de sa victoire, il se penche en direction de sa voisine de table, sourire aux lèvres et nez plissé qui relève les tâches de rousseur de ses pommettes.
« Oh, tiens, quelle surprise, je ne t’avais pas vue ! »
Cause toujours.
Il ne rend pas les mots crédibles, l’exagération délibérée.
« Alors, Jodie, motivée à nous éblouir de votre excellence cette année encore ? »
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Shu-Fang «Jodie» Zhou
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange
Coeurs : 119 Messages : 183
Couleurs : PinkFluffy
J'ai traversé le portail depuis le : 03/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Pizza. Mon nom est : Shu-Fang Zhou. Actuellement je suis : en deuil. Il paraît que je ressemble à : Reisen Udongein Inaba (Touhou) et Asseylum Vers Allusia (AZ) irl - Kim Taeyeon et à ce propos, j'aimerais remercier : Yen (Alice)(cs ozodie) ♥
Re: starry eyes // jodie | Sam 27 Jan 2018, 16:04



••• starry eyes


Il y avait eu un million de paperasses à remplir et Jodie avait passé ses vacances à régler ses droits de successions, son émancipation et son inscription au lycée.
Le temps était passé si vite, et elle n'avait même pas eu l'occasion de profiter de la plage. Elle avait passé des vacances à se morfondre et à réfléchir, à écraser son corps dans les peluches et les oreillers, à s'enrouler dans des couvertures devant des feuilletons débiles dont elle ne regardait jamais la fin et ratait systématiquement le début.
Quand la rentrée était arrivée, elle ne savait plus si elle était heureuse à l'idée de revoir ses amis ou si elle avait peur.

Chaussettes hautes et bottillons, robe et veste ; si Jodie avait fait un effort quant à sa tenue, elle avait quand-même gardé son sac à dos Pusheen, malgré les remarques cinglantes de certaines pétasses jalouses de son style.
Rhéa, au moins, peu importe le sac – elle en avait une flopée du genre – que Jodie apportait, elle était toujours contente.
D'ailleurs, Rhéa, c'était la première personne qu'elle chercha du regard. Et dès qu'elle l'avait trouvée, elles s'étaient précipitées vers les listes.
Enfer et damnation : Jodie et Rhéa n'étaient pas ensembles.
Elle chercha frénétiquement un nom qui la rassurerait sur la liste ; et il n'y avait là que des connaissances vagues. Même Oz et Théodore étaient de l'autre côté. Elle croisa les bras contre sa poitrine et fronça les sourcils, grognant déjà contre l'année qu'elle allait passer sans ses amis.
Alors, lorsque la cloche sonna, elle n'était pas pressée de rejoindre son local, et adressa un regard à la silhouette de Rhéa qui déjà s'enfonçait dans la foule.

Elle s'était assise la première, au deuxième rang et à une place de la fenêtre ; sans vraiment considérer la possibilité que quiconque viendrait près d'elle.
Puis une fille à qui elle avait vaguement parlé s'approcha, faisant mine de vouloir prendre la place, et Jodie se sentit rassurée. Elle n'était peut-être pas la seule à se sentir biaisée par les répartitions.
Mais elle n'eut pas le temps de l'inviter à s'asseoir que, tel une tempête, Oliver balaya tout et s'installa sans ménagements, arrachant à Jodie un léger sursaut.
Ben mince, si elle avait su qu'on se battrait pour être à côté d'elle.

« — Oh, tiens, quelle surprise, je ne t’avais pas vue ! »

Elle se mit à rire, et son rire s'accentua à sa seconde remarque, persuadée qu'il s'agissait là d'une blague.

« — N'importe quoi. »

L'excellence, c'était un mot pour Oz. Jodie, il s'agissait surtout de chance – chance qui lui permettait d'avoir à peu près 20 partout, mais chance malgré tout.
Elle posa ses coudes sur son bureau et frotta ses yeux de ses paumes avant de laisser son visage se poser entre ses mains.

« — Vous vous êtes disputés, avec Aristote ? »

Elle les voyait souvent traîner ensemble et en avait conclu qu'ils étaient amis sans se poser plus de questions, et à le voir se précipiter à côté d'elle, elle se disait que c'était peut-être pour éviter Aristote ; ce qu'elle pouvait être naïve.

Leur titulaire arriva rapidement, écrivant son nom sur le tableau et commençant son discours prémâché qui l'ennuyait déjà.
Alors Jodie eut vite tourné la tête vers Oliver, un sourire creusant les fossettes sur ses joues.

« — Bah super j'ai déjà envie de dormir. »


Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Oliver-T. Holloway
Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire
Coeurs : 5 Messages : 20
Couleurs : Oliver parle en #D54640
Miettes parle en #FFA260
J'ai traversé le portail depuis le : 30/08/2017 et on me connaît sous le nom de : Encrine. Mon nom est : Oliver-Todd Holloway. Il paraît que je ressemble à : Clyde Donovan de South Park et à ce propos, j'aimerais remercier : Ici bae. ♥
Re: starry eyes // jodie | Mer 21 Mar 2018, 09:07

starry eyes
there is a thousand of worlds in her eyes ❞ ft. jodie
Son rire.
C’est presque étrange, de l’entendre ; de tout ce qu’il a pu savoir d’elle — le peu —, ce sont beaucoup de larmes qui ont été versées les mois qui ont suivi le drame. L’image qu’il a gardé d’elle est plus morose, moins colorée ; mais son rire éclate et c’est doux comme l’est souvent le rire des filles.

« Vous vous êtes disputés, avec Aristote ?
Hein ? »

Il lance un regard en biais en direction du pupitre à quelques rangs du leur, hausse les épaules d’un air désinvolte.

« Bah ! C’t'un grand garçon, il devrait survivre une petite heure sans moi, aussi indispensable que j'suis. »

Il a le rictus du sale gosse fier de sa connerie — celui qui tacle dans le dos, pas trop méchant ; les meilleures guerres sont celles qui se jouent en duel plutôt qu’en solo contre le vide.
Qu’aurait-il pu dire d’autre ? Non, c’juste que t’es mignonne, alors je préfère jouer au preux chevalier qui sauve la princesse en détresse plutôt que d’me faire chier à côté de l’autre, là ?
Non, sans doute pas.
Il lui reste encore un peu d’honneur — il fait le fier et roule des mécaniques ; le reste connaît pas.

L’ambiance sonore de la salle flanche à peine, l’espace d’une demi-seconde, lorsque leur professeur entre dans la salle — sur le tableau un nom qu’Oliver ne retiendra pas ; un référent auquel il se tiendra bien d’adresser la parole tant que faire se peut. A grand renfort d’autorité — non ; il répète l’ordre au moins trois fois avant qu’un semblant de compassion des élèves les pousse à obéir — il fait le silence — presque — dans la salle.
Et puis, la suite, c’est à croire qu’il a récité toute la nuit un discours appris par coeur — toute une tirade à propos de l’assiduité attendue, du travail demandé, de la réussite espérée… Le reste, Oliver a perdu le fil depuis longtemps.

« Bah super j'ai déjà envie de dormir. »

Un rictus au bord des lèvres, il mime un bâillement épuisé, s’étire en repoussant la chaise qui grince contre le linoléum de la salle de classe, s’affale sur le pupitre, les bras croisés et la tête posée sur cet oreiller improvisé.

« J’savais qu’j’aurais dû faire la grasse mat’, putain. »

Il fronce les sourcils, et puis tourne la tête de sorte à voir Jodie et n’avoir plus la voix étouffée au creux de son coude.

« Quoique, rien que pour tes beaux yeux ça valait le coup d’me lever. »

Il lui lance un clin d’oeil — parce que dans les films, la nana tombe toujours raide dingue amoureuse du type quand il fait ça, c’est connu et reconnu. La technique, il l’a apprise par coeur, c’est la base pour pécho, il a même partagé le truc avec Théo — mais pas avec Aristote, lui, il peut se débrouiller.

« J’espère qu’ils font une soirée d’inté’, sinon c’est la loose quoi, il marmonne, presque pour lui-même, avant d’adresser à sa voisine un regard appuyé. S’ils en font une j’aurais le droit d’t’inviter, dis ? »

Le sourire éloquent qu’il affiche dévoile le bord de ses canines, prononce les tâches de rousseur sur ses pommettes — le tout lui donne l’air canaille, et il n’aura même pas attendu vingt minutes pour s’y mettre.
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Shu-Fang «Jodie» Zhou
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange
Coeurs : 119 Messages : 183
Couleurs : PinkFluffy
J'ai traversé le portail depuis le : 03/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Pizza. Mon nom est : Shu-Fang Zhou. Actuellement je suis : en deuil. Il paraît que je ressemble à : Reisen Udongein Inaba (Touhou) et Asseylum Vers Allusia (AZ) irl - Kim Taeyeon et à ce propos, j'aimerais remercier : Yen (Alice)(cs ozodie) ♥
Re: starry eyes // jodie | Lun 26 Mar 2018, 20:08



••• starry eyes


« — Quoique, rien que pour tes beaux yeux ça valait le coup d’me lever. »

Elle fut prise de court, Jodie, et son visage se rangea timidement entre ses deux épaules tout à coup droites. Les paupières plus ouvertes et quelques bafouillages se débattant au bord de ses lèvres, elle s'était relevée, comme alarmée par la teneur tendre et inattendue de ses propos. Oh, Jodie n'était pas souvent intimidée par les discours charmeurs – tant qu'elle les faisait naître. Mais elle était sûre d'avoir gardé le contrôle de ses pupilles brûlantes, et eut tout à coup l'impression de perdre ses moyens.

« — Ah? »

C'est tout ce qui parvint à franchir ses lèvres, avant qu'il ne la libère de son silence – en poursuivant sur un sujet qui la dépassait complètement. Jodie, qui n'avait jamais quitté son manoir, se retrouvait, depuis bientôt un an, complètement déboussolée. D'abord, elle avait fait ses premiers pas à l'école, ensuite elle s'était fait ses premiers amis – après sa colombe – et maintenant qu'elle débutait une nouvelle année sans aucun repère, on l'invitait à une soirée.
Elle n'avait pas la moindre idée de ce qui l'attendait, mais quand Oliver le disait, ça avait toujours l'air séduisant. Alors elle se contenta de lui sourire, intriguée.

« — Une... soirée d'inté ? »

Elle devinait que le mot était intégration, et qu'une soirée devait certainement avoir lieu le soir ; mais que devait-elle en conclure ? Ils allaient finaliser leurs inscriptions ? Il y avait encore des paperasses à remplir ? Dieux qu'elle était loin du compte.
Sa réflexion fut si intense qu'elle n'en entendait même plus le professeur.

« — Tu as le droit de m'inviter seulement si tu m'expliques ce que c'est. »

Il était hors de question qu'elle se fasse inviter dans le bureau de la secrétaire pour son premier jour de cours, juste parce que Oliver avait des délires bizarres de paperasse-party.
Puis à bien y réfléchir, Jodie consentit à l'idée que ce n'était définitivement pas le genre d'Oliver, et qu'elle devait donc forcément se tromper quelque part dans son interprétation.


Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Oliver-T. Holloway
Demi-Divinité fils d'Apollon & Vampire
Coeurs : 5 Messages : 20
Couleurs : Oliver parle en #D54640
Miettes parle en #FFA260
J'ai traversé le portail depuis le : 30/08/2017 et on me connaît sous le nom de : Encrine. Mon nom est : Oliver-Todd Holloway. Il paraît que je ressemble à : Clyde Donovan de South Park et à ce propos, j'aimerais remercier : Ici bae. ♥
Re: starry eyes // jodie | Dim 13 Mai 2018, 20:45

starry eyes
there is a thousand of worlds in her eyes ❞ ft. jodie
« Une... soirée d'inté ? »

À la façon dont elle répète les termes, il ne saisit pas tout à fait — si c’est de l’intérêt, du désintérêt ou de l’interrogatif — alors il fronce les sourcils, hésitant, légèrement, pris de doute. Au même moment, il sent le regard du professeur qui se pose sur lui — sur eux —, alors, l’espace de trois secondes, il se redresse, se recentre et fait semblant d’écouter — dès qu’il tourne le dos en direction du tableau, il se penche de nouveau en direction de Jodie pour entendre sa voix lorsqu’elle reprend.

« Tu as le droit de m'inviter seulement si tu m'expliques ce que c'est. »

Il écarquille les yeux — pris au dépourvu. La bouche ouverte comme pour parler — quand bien même ce serait sans doute plus un « oh » abasourdi qu’une phrase proprement construite — mais aucun son n’en sort.
Oh qui ne jaillit qu’en pensée.

« Non, sérieux ? Tu sais pas c’est quoi une soirée d’intégration ? »

Stupéfait, il cherche sur le visage de l’adolescente le moindre signe traître d’un rire, d’une hilarité contenue — signe qu’elle se moque de lui. Il n’en voit aucun — il aurait préféré, peut-être.
Il n’avait jamais réalisé, avant, à quel point elle avait vécu si longtemps loin de leur monde. Loin de son monde — loin des plaisirs simples de la jeunesse, des permissions de minuit et des premières gorgées d’alcool.
Son histoire, il ne la connaît pas — mais à ce point ?

Il secoue la tête, se ressaisit — ce n’est rien de plus qu’une occasion de lui montrer quels sont les seuls soucis qui devraient tourmenter l’esprit des gamins de leur âge : comment je m’habille pour la prochaine soirée et comment lui plaire ce soir ?
Alors, ravi de son devoir de tuteur, il se penche un peu plus vers elle, la voix chargée d’un sérieux qui frise le ridicule.

« Une soirée d’inté, ou soirée d’intégration pour les intimes, c’est, genre, le truc à pas louper dans l’année. Les gars de dernière année organisent une soirée de dingues, avec plein de monde, de l’alcool et du bon son, et ils invitent les premières années. Genre, t’sais, sous prétexte de nouer des liens, tout ça. »

Au final, les prénoms lors de ces soirées-là, on ne les remet jamais sur les visages qui se noient dans la masse.

« C’est, genre, leur façon de nous souhaiter la bienvenue dans le monde des grands, tu vois ? Du coup faut trop qu’tu viennes, genre c’est obligé, faut qu’tu voies ça ! »

Il réalise tout à coup — parce qu’il sent tous les regards posés sur lui — qu’il a haussé le ton ; trop emballé par l’idée qu’il était. Le professeur aussi — agacé, mais sans doute trop heureux de le prendre sur le fait accompli.

« Que faut-il que votre voisine voie qui mérite que l’on interrompe le cours, monsieur... (il jette un oeil sur la liste sur son bureau, paraît hésiter un instant avant de le regarder de nouveau.) Monsieur Holloway ?
Euh… J’sais pas, l’application dans la vie quotidienne du théorème de Pythagore, m’sieur ?
Je vous en prie, faites-nous une démonstration. Je ne voudrais pas vous brider dès le premier jour dans vos élans inspirés.
Je-euh… Non m’sieur, ça ira. Pardon m’sieur. »

Le professeur soupire, tergiverse une seconde, puis se désintéresse d’Oliver pour retourner aux autres — ceux qui l’écoutent. Le môme, lui, se mord la lèvre pour contenir l’hilarité qui le secoue tout entier — et il est tremblant du fou rire qu’il retient, tant bien que mal. Il adresse à sa voisine un large sourire, les yeux pétillant d’une malice familière.
Avec ses lèvres, sans un bruit, il articule un « Tu viendras ? »

Il s’en est déjà retourné à ses préoccupations premières : Jodie, et la potentielle soirée d’inté’.
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Shu-Fang «Jodie» Zhou
Demi-Divinité fille d'Aphrodite & Ange
Coeurs : 119 Messages : 183
Couleurs : PinkFluffy
J'ai traversé le portail depuis le : 03/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Pizza. Mon nom est : Shu-Fang Zhou. Actuellement je suis : en deuil. Il paraît que je ressemble à : Reisen Udongein Inaba (Touhou) et Asseylum Vers Allusia (AZ) irl - Kim Taeyeon et à ce propos, j'aimerais remercier : Yen (Alice)(cs ozodie) ♥
Re: starry eyes // jodie | Ven 06 Juil 2018, 12:42



••• starry eyes


Les notes excellentes de Jodie ne lui avait jamais épargné les remarques acerbes de ses professeurs - au contraire. Ainsi, celles envoyées à Oliver ne parvinrent pas même à les sortir de la bulle qu'ils  avaient   créé autour d'eux. C'était comme s'ils avaient regardé par la fenêtre de leur maison pour faire croire qu'ils s'intéressaient au monde extérieur, puis étaient retournés auprès de leur cheminée. Un rire muet s'était partagé entre leurs yeux, et un murmure s'échappa des lèvres de Jodie.

« — J'ignorais qu'il était question d'alcool et de bon son dans le théorème de Pythagore, il faudra m'en dire plus. »

Et sans avoir plus besoin de mots, dans un mouvement pratiquement imperceptible, elle lui fit la promesse silencieuse qu'elle viendrait.

La fin de l'heure avait sonné et Jodie avait ramassé les bouquins qu'elle n'avait même pas ouvert, ainsi que son sac qu'elle passa sur une épaule. En se dirigeant  vers la prochaine salle de cours, elle se surprit à ne penser ni à Rhéa ni à Oz, mais à toujours dévorer de ses yeux pleins d'étoiles le regard rusé d'Oliver qui ne l'avait toujours pas quittée.

L'heure suivante s'était passée comme la précédente, avec Jodie et Oliver qui ne cessaient de murmurer et le professeur qui croyait les bouleverser en intervenant dans leurs échanges discrets.
Qu'est-ce que ça pouvait leur faire, qu'ils écoutent ou pas ? Si le reste du public était attentif, ils ne gênaient personne à s'échanger quelques sourires.
Et leurs coudes s'étaient rapprochés.

A la pause, devant son casier nouvellement assigné, Jodie avait perdu le fil de la conversation. Son regard sembla se noyer dans la marée de monde qui défilait dans les couloirs. Alors peu importe ce qui lui avait été raconté, elle n'avait pas écouté.

« — Hé Oliver, on sait même pas quand c'est, cette soirée.. ? »

Visiblement, ça la préoccupait plus qu'il n'y paraissait d'abord. Mais le temps n'était pas à tergiverser, et Jodie avait faim en cette pause de midi qui s'annonçait.

« — Tu viens ? »

Et comme si c'était évident, elle l'avait silencieusement invité à partager le déjeuner.






Contenu sponsorisé
Re: starry eyes // jodie |

 
starry eyes // jodie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» gaze correction et boggled eyes ?
» un fish eyes 8mm pour 249 euros
» Roller Eyes du JOKER DX.
» Fish eyes pour objectif 18-250 sigma

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Académie Apollon-
Sauter vers: