Partagez | 
 

 let's do some crazy sh*t ~ Iris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Hermès
Staffien
Coeurs : 3 Messages : 17
Couleurs : RoyalBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 21/10/2017 et on me connaît sous le nom de : Joa. Mon nom est : Hermès. Actuellement je suis : célibataire et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Kaito de Vocaloid & Sebastian Stan (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn.
let's do some crazy sh*t ~ Iris | Dim 12 Nov 2017, 03:56


Let's do some crazy shit
I try not to laugh at my own jokes, but we all know I'm hilarious
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Il s'ennuyait énormément aujourd'hui. Il n'avait eu aucun message vraiment important à livrer et le reste du temps, il ne faisait que se promener. Ses mains lui démangeaient et il volait presque sans s'en rendre compte. N'y avait-il donc rien à faire à une heure pareille? Et un sourire illumina son joli visage de porcelaine. Hermès avait plusieurs passions: voler, faire le messager et surtout embêter sa très chère rivale. À cette heure tardive, il savait exactement où la trouver. Il s'élança dans les airs à l'aide de ses chaussures ailées, les préférant de loin à son pouvoir de téléportation. En vérité, il ne l'avait jamais vraiment utilisé, car se déplacer par ses propres moyens l'enchantait plus. Ainsi, il pouvait mémoriser les trajets plus efficacement.

Le dieu des voleurs quitta sa demeure en volant dans le ciel. Il se dirigeait vers celle d'Iris sans même se poser de questions. Tout ce qu'il voulait, c'était détruire cet ennui mortel qu'il ressentait depuis tout à l'heure. Il ne supportait plus d'être seul. Hermès est un dieu social, mais trop prétentieux pour avoir de réels amis. Pourtant, il ne s'en faisait pas avec ça, car lui s'aimait et c'était tout ce qui comptait à ses yeux. Le vent fouettait son visage et faisait virevolter ses mèches bleuâtres. Après plusieurs instants, il posa délicatement les pieds sur le rebords de l'immense fenêtre. Il l'ouvrit doucement, en faisant le moins de bruit possible. C'était bien plus amusant de la surprendre. Il entra dans la pièce avec son agilité habituelle et s'avança d'un pied léger. On pouvait à peine entendre ses pas dans la pièce malgré les chaussures qu'il portait. Lorsqu'il arriva tout près de la salle de bain, c'est lui qui fut d'abord surpris de la porte qui vola et qui passa bien près de lui écraser le nez. Néanmoins, il se rattrapa avec prouesse, frôlant le plafond de l'endroit. Il se posa en vitesse derrière elle et posa son bras sur le sommet de son crâne. Ce qu'il n'avait pas remarqué jusque-là, c'est que la jolie messagère était complètement dénudée de vêtement. Ce n'est que lorsqu'elle se retourna vivement pour lui foutre un coup de poing dans le ventre et que son corps se plia en deux sous l'impact qu'il s'en rendit compte. Son visage était passé bien près de sa poitrine et il n'avait pas pu louper ce détail plus longtemps. Hermès se redressa, le sourire aux lèvres.

« Wow, j'avais jamais remarqué à quel point tes seins sont petits. J'imagine que c'était inévitable vu ta grandeur affreusement minime. »

Il afficha un air tout ce qu'il y a de plus baveux en regardant son interlocutrice droit dans les yeux. Peu importe les efforts que ça lui demandait, il n'oserait jamais montrer une quelconque faiblesse devant sa rivale de toujours. Parce qu'il ne faut surtout pas oublier qu'Hermès reste un homme et qu'Iris est une femme complètement nue devant lui. Il resta toutefois un peu en retrait au cas où elle déciderait de lui enfoncer de nouveau son poing dans le ventre. Les choses s'annonçaient intéressantes...
code by bat'phanie




Here's a tissue, you have bullshit on your lips




avatar
Invité
Invité
Re: let's do some crazy sh*t ~ Iris | Mar 14 Nov 2017, 01:44



Let's do some crazy shit

FT. HERMÈS

Elle se laissa tomber sur son lit en soupirant, crevée. Sa journée au « boulot » l’avait épuisée. Se rendre directement aux Enfers n’était pas toujours rose. Tout ça pour aller puiser l’eau du Styx pour un serment divin. Elle était heureuse qu’on mette cette importante mission sur ses épaules. Ça aurait pu être son débile de rival qui hérite de cette tâche. Elle avait envie de vomir juste à y penser. Passer plusieurs heures dans les entrailles de la Terre avait le mérite de l’enduire d’odeurs toutes plus adorablement nauséabondes les unes des autres. Les morts, ça pue. Les minutes s’écoulaient et la déesse ressemblait à une larve agonisante. Elle adorait sa mission au sein des divinités, il ne fallait pas s’y méprendre. Elle éprouvait une liberté sans pareil lorsqu’elle voyageait un peu partout à travers les plans terrestres et célestes. Cependant, cela avait parfois le don de la vider. Ça ne durait jamais bien longtemps lorsqu’elle devait recharger ses batteries internes. Elles étaient difficilement épuisables, d’ailleurs.

Prenant sur elle, Iris se leva d’un bond et s’élança aussi tôt en direction de sa salle de bain. Voilà. C’était les trois minutes inactives de sa journée. Ça lui semblait une éternité. Ses vêtements glissèrent le long de sa peau douceâtre et elle pénétra dans sa douche. Elle n’avait jamais été une adoratrice des bains. C’était beaucoup moins pratique qu’une douche et c’était surtout plus long. L’eau chaude se mêla à ses mèches bleuté et caressa chaque parcelle de son corps. Une vraie perte de temps que de rester immobile volontairement pendant des heures! Oui, elle savait que certains pouvaient passer plus de 5 minutes dans un bassin sans vraiment bouger. Quelle idée étrange! Une fois son anatomie débarrassée des souvenirs olfactifs des Enfers, elle se glissa hors de la douche, un sourire enjoué flottant sur les lèvres claires. Elle ouvrit la porte à la volée, prête à affronter cette soirée avec entrain. Elle se dirigeait vers la penderie lorsqu’un bras se posa sur sa tête. Elle sursauta. Hermès. Iris, elle n’avait rien vu venir et s’était fait avoir comme une bleue (ah la bonne blague!). Elle s’en maudissait. Elle fit volte-face assez vivement pour lui coller un coup de poing bien sentit dans le ventre. Elle n’éprouva aucun remord à le taper. D’où il s’introduisait comme ça, dans son intimité, ce petit con?! La voilà à poil devant le messager. Comment perdre toute dignité en 5 secondes.

« Wow, j'avais jamais remarqué à quel point tes seins sont petits. J'imagine que c'était inévitable vu ta grandeur affreusement minime. »

L’envie de se faire le plus gros facepalm de l’histoire la démangeait. Ça se pouvait être aussi débile? Néanmoins, elle se contenta de rester bouche-bée à la remarque, le rouge lui montant aux joues. Pour parler d’une mauvaise posture, elle était choyée.

« J’espère pour toi que la taille ton phallus n’est pas proportionnelle à celle de ton intelligence, crétin. »

Non, elle ne tenait surtout pas à en avoir la preuve. Pas qu’elle s’y opposerait totalement. Hermès avait beau être un parfait idiot, il avait le mérite d’être mignon à ses heures. Euh… Attendez un instant?! Venait-elle réellement de songer à ça?! Elle en fut profondément dégoûtée et ses joues devinrent davantage rosées. Il était son plus grand rival, celui qu’elle aimait le plus embêter. Il était hors de question que ça change. Il fallait qu’elle se ressaisisse. Elle saisit ce qui était le plus près à sa portée, soit un drap de son lit et le serra contre son corps nu, transperçant Hermès du regard, à la fois embarrassée et fâchée.

« Sérieusement, Hermès?! Sale morveux mal élevé! Ça se fait pas de rentrer chez les gens comme ça quand ils sont sous la douche! Tu mériterais juste une sale correction! Fous l’camp! J’veux pas te voir! » Fulmina la déesse.

C’était sortit tout seul. Il était vrai que le moment était vachement mal choisit pour être en présence d’Hermès. Elle était habituée à un comportement similaire chez lui, mais à chaque fois, elle avait l’impression qu’il poussait la stupidité encore plus loin, ses sales coups devenant toujours plus foireux les uns que les autres. Ses doigts jouaient nerveusement avec les rebords du drap qui l’empêchait de se trimbaler davantage dans son plus simple appareil. Ce n’est pas son corps en soi qui la complexait. Au contraire. Iris, ne possédait pas de complexes. C’était les circonstances elles-mêmes qui la rendait inconfortable.

« Pourquoi t’es encore-là, biatch? Tu veux que je te mettes à genoux au coin, peut-être?! »

Les bras d’Iris se resserrèrent sur sa poitrine très peu imposante – sans lâcher le drap, bien entendu –, comme leur propriétaire en fait. Elle commença à marcher de côté en se dirigeant vers la penderie sans quitter son interlocuteur du regard. Allait-il finir par comprendre?! S’il voulait jouer, il allait bien constater qu’il n’en sortirait pas vainqueur.

(c) proserpina



Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Hermès
Staffien
Coeurs : 3 Messages : 17
Couleurs : RoyalBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 21/10/2017 et on me connaît sous le nom de : Joa. Mon nom est : Hermès. Actuellement je suis : célibataire et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Kaito de Vocaloid & Sebastian Stan (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn.
Re: let's do some crazy sh*t ~ Iris | Jeu 16 Nov 2017, 17:48


Let's do some crazy shit
I try not to laugh at my own jokes, but we all know I'm hilarious
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Hermès, c'est un enfant puéril. De ce fait, il ne disait pas toujours des choses intelligentes. Cependant, il ne fallait pas croire qu'il ne l'était pas. Il n'avait pas toujours envie d'être sérieux. En fait, il ne l'était seulement que lorsqu'il devait livrer des messages pour les Dieux. Et même encore. Ses prunelles bleues détaillaient le joli visage pâle de sa rivale où le rouge prenait lentement place. Elle était visiblement bouche-bée par les propos du dieu messager. Elle l'invectiva et il ne fit que sourire, aucunement insulté par ses propos concernant son appareil génital. Cette conversation commençait bien, dites donc. Tout ce qu'il y a de plus puéril. Cela amusait le dieu à la chevelure bleutée. Il ne bougeait toujours pas, alors qu'Iris empoigna un drap de son lit pour le serrer contre son corps nu. Elle le fusillait du regard, visiblement embarrassée et fâchée et cela l'amusait énormément. Il ne se lasserait jamais des réactions de sa charmante rivale.

« Sérieusement, Hermès?! Sale morveux mal élevé! Ça se fait pas de rentrer chez les gens comme ça quand ils sont sous la douche! Tu mériterais juste une sale correction! Fous l’camp! J’veux pas te voir! »

Hermès ne fit que s'esclaffer devant la déesse et il se claqua la cuisse. Elle le faisait vraiment rire. Elle lui dit autre chose, mais il ne comprit pas du tout, trop hilare. Après plusieurs longues secondes, ses rires s'estompèrent doucement et il remarqua qu'elle marchait lentement de côté, comme s'il était quelque chose de vraiment effrayant et qu'elle devait surveiller.

« Vraiment, Iris? Si j'avais su que t'étais sous la douche, je ne serais jamais entré au risque de voir ton corps dénudé. J'avais vraiment pas besoin de ça, quelle horreur. »

Mais il n'était pas sérieux. C'était toujours seulement pour la piquer au vif. Il l'observa, la tête légèrement penchée sur le côté avant d'user de sa super-vitesse pour aller l'enrouler encore plus dans son drap. Cela eut pour effet de lui bloquer les bras et limiter grandement ses mouvements. Puis Hermès l'envoya valser sur son épaule tel une simple poche de patate. Il se dirigea nonchalamment vers la fenêtre par laquelle il était entré et enjamba le rebord pour ensuite s'élancer dans le vide. Entendre Iris hurler sur son épaule en se débattant en vain le fit glousser. Il finit par prendre son envol à l'aide de ses chaussures ailées et prit la direction de nulle part en particulier. À un moment, le déesse se débattait tellement qu'il faillait l'échapper. Il s'exclama en la rattrapant de justesse.

« T'es folle? Tu veux t'écraser sur le sol comme une crêpe? Quoi que ça refléterait bien ton image! »

Qu'est-ce qu'il se trouvait hilarant, vraiment. Il n'en pouvait plus de son humour excellent, même si sa rivale pensait le contraire. De toute façon, elle était toujours en désaccord avec lui et c'était ce qu'il appréciait le plus. Elle s'entêtait à le traiter d'imbécile et ça le faisait se marrer.

« Tu n'aimes pas ta petite balade? »

Un sourire lui fendait le visage et il pouvait jurer n'importe quoi que si elle l'avait vu, Iris serait monté sur ses grands chevaux.
code by bat'phanie




Here's a tissue, you have bullshit on your lips




Contenu sponsorisé
Re: let's do some crazy sh*t ~ Iris |

 
let's do some crazy sh*t ~ Iris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» [Collection] Iris (Lutèce)
» [SOFT] Iris Browser 1.1.8
» pivoines + nymphea + un iris
» Les iris

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: