Partagez | 
 

 (billie) ~ sounds like it's the end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 258 Messages : 394
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Re: (billie) ~ sounds like it's the end | Sam 21 Oct 2017, 17:30


Sounds like it's the end


You know everything is going wrong when drugs rule your life.
Logan & Billie

Tes prunelles affadies observent le visage de Billie et tu vois qu'elle est abasourdie par tes dernières paroles. Ça aurait tellement été plus simple de lui en vouloir toute ta vie et de la rejeter simplement et purement. Mais tu n'es pas comme ça. Ta rancune ne te fera pas perdre cette personne si spéciale à tes yeux. Cette rouquine avait su te d.rober ton coeur comme aucune autre personne avant. Cette pensée te serre le coeur malgré tout, car tu sais que c'est difficilement possible entre vous. Surtout en ce moment. Tu devais guérir tes plaies et surtout te sortir de cette dépendance beaucoup trop forte et irrésistible qu'était la cocaïne. Mais pas seulement. L'alcool aussi. Tu bois trop et tu consommes trop. T'es carrément en train de te détruire et tu sais que tu n'arriveras pas à te sortir de là seul. Et il n'y avait pas grand monde qui était capable de te tenir tête comme Billie. Et puis, vous vous connaissez depuis tellement longtemps qu'elle sait comment s'y prendre avec toi. Toutefois, ta confiance en avait pris cher et ça te prendrait longtemps avant de pouvoir lui faire confiance à nouveau. Malgré tout ça. tu la veux encore dans ta vie. Tu préfères te battre que de tout abandonner. T'as toujours eu l'esprit combatif et le fait que tu sois présentement dans cette chambre d'hôpital après avoir dépassé tes limites te rend encore plus combatif. T'avais voulu céder seulement parce qu'elle avait été là. Mais ça n'arriverait plus maintenant qu'elle revenait dans ta vie.

- Je suis tellement désolée d’avoir été si stupide… Je sais pas ce qui m’a pris. Je réagis de manière stupide quand je suis blessée, tu le sais. Je t’en ai tellement voulu que je savais pas comment réagir… Je me suis laissée manipulée et voilà ce que ça a donné… Je… Je te laisserai tout le temps qu’il te faut. J’ai tout gâché par mon imbécillité. Je ne voulais pas te faire du mal, en fin pas à ce point là, au départ… Mais j’étais tellement en colère… J’ai jamais su comment bien la gérer, d’ailleurs. La laisser exploser était beaucoup plus facile, mais c’était tellement idiot…

Ses yeux quittent les tiens pour fixer la fenêtre qui lui faisait face. Ta main se serre sur la sienne et tu ne veux pas parler. Tu ne veux pas lui mettre encore plus de poids sur les épaules en approuvant ses paroles. Tu acceptes ses excuses silencieusement, car tu as peur de tout gâcher avec tes mots. C'est ce que tu sais faire de mieux. Par contre, tu laisses ton regard s'attendrir et être compréhensif, même si elle ne te regardait pas. Tu savais aussi que de se mettre ainsi à nu était quelque chose de difficile. Pour l'avoir fait quelques minutes auparavant, tu savais que Billie faisait autant d'efforts que toi.

- Merci, Logan. Merci de ne pas m’effacer de ta vie. T’aurais eu de bonnes raisons de le faire. Pardonne-moi, d’avoir été aussi stupide… Ce qu’on était ça me manque...

Les larmes qui coulaient sur ton visage redoublent à sa dernière phrase. C'était un vrai crève-coeur que de se faire mettre sous le nez que tout avait foiré. Même si tu le savais pertinemment, tu n'avais jamais voulu penser au passé pour ne pas te blesser. Pourtant, cette rouquine te rappelle à quel point c'était intense comme situation. Tu lèves ta main qui n'est pas sur la sienne et tu déposes le revers de ton avant-bras devant tes yeux. Tu détestes ce sentiment horrible. Tu hais aussi de te sentir vulnérable.

- Tu as besoin de repos.

Cela sonne comme la fin de la conversation, mais tu ne veux pas. Tu ne veux pas! Tes doigts s'enfoncent dans sa main, car tu sais qu'elle a raison. Tu devrais te reposer, mais tu ne veux pas qu'elle parte. Tu es tellement mitigé en ce moment. Entre ta rancune et ton envie qu'elle reste avec toi. Qu'elle veille sur toi comme elle l'a toujours fait. Tu le lui avais toujours rendu au centuple.

- Je... J'ai pas envie que tu partes... Même si je t'en veux...

Ta voix s'était faite trop tremblante à ton goût. Tu ne voulais pas la regarder, c'était trop te demander, surtout après de telles paroles. Bordel! Pourquoi faut-il que tu sois aussi faible?





Ligues et Fans club

 

You're part of my past:
 
Demi-divinité fille d'Héphaïstos & Coyote & Mage

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Billie "W." A.-Strauss
Demi-divinité fille d'Héphaïstos & Coyote & Mage
Coeurs : 10 Messages : 41
Couleurs : Coral
J'ai traversé le portail depuis le : 28/07/2017 et on me connaît sous le nom de : Kalixow. Mon nom est : Billie Alexander-Strauss. Autrefois, j'étais connue sous le nom de Winifred Rowlands. Actuellement je suis : à personne et à tout le monde à la fois. Je n'appartient qu'à moi-même et pourtant... Je suis amoureuse, bien malgré moi, d'un fruit défendu que j'ai trahi plus d'une fois et qui ne veut pas de moi. (bisexuelle et célibataire). Il paraît que je ressemble à : Asuka Langley (Neon Genesis Evangelion) | Hattie Watson (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Eva la Pizza ♥
Re: (billie) ~ sounds like it's the end | Dim 22 Oct 2017, 23:14

Sounds like it's the end
Billie & Logan
J'ai pris la poudre d'escampette. J'ai jamais dit où j'allais. J’ai pris goût à disparaître. Je sais même pas où j'm'en vais. Ça peut pas être pire qu'ici. Ici je meurs à petits cris. Ça peut pas être plus mauvais. J'irai là ou il fait moins laid. Toute seule, je m'en vais toute seule. Sans peur, j'avance sans peur. Ailleurs, j'irai ailleurs. Mais j'ai menti parce qu'au fond j'ai peur. J'ai tellement peur. La poudre est toujours dans ma poche. Je sais pas qui je veux être . J'ai peur que quelqu'un me reproche de pas avoir su quoi en faire. D'avoir gaspillé ma chance,  de m'être noyée dans ce monde immense. D'avoir pris la solution la plus proche de la déception. (safia nolin)

Ce n’est qu’une question de minutes avant que mon téléphone sonne. Je le sais. Le premier client ne sera fort probablement de bonne humeur. Oups. Néanmoins, je suis consciente que je ne peux pas me permettre de ne pas manquer une journée. Les factures ne se paieront pas toutes seules, malheureusement. Néanmoins, j’ai pas envie de te quitter pour autant. Pas maintenant. Plus maintenant. Peut-être qu’un jour, j’arriverai à me sortir de tout ça, mais pour l’instant, c’est tout ce que j’ai. Je suis persuadée que tu dois être vidé avec ton séjour à l’hôpital et les émotions que je te fais vivre. Nous sommes épuisés par cet abcès qu’on vient de crevé. Rebâtir ce qu’on avait sur de nouvelles bases sera probablement bénéfique, enfin je l’espère. Peut-être que nous ne serons plus aussi proches qu’avant, mais c’est déjà ça. T’avoir à nouveau dans ma vie me rassure. J’ai l’impression que je vais cesser un peu moins de m’écrouler sous le poids de mon existence.

« Je… J’ai pas envie que tu partes… Même si je t’en veux… »

Je mordille ma lèvre inférieure en baissant mes yeux vers nos mains. Tu viens de serrer un peu plus la mienne et je comprends très bien que t’as pas du tout envie que je m’éclipse. Même si je me dis que ce serait sûrement plus sage pour que tu reprennes des forces. Cette journée aura été assez forte en émotions. Sauf que j’arrive pas à me résigner à partir. Cette fois, je glisse mes doigts entre les tiens en serrant un peu plus ta main par la même occasion. Pendant longtemps, je me suis dit que ce contact, aussi petit soit-il, n’arriverait pas à se produire. Dis-moi que je ne rêve pas. Je ne veux pas avoir à me réveiller. Je ne suis pas prête à affronter cette réalité toute seule. Dans un monde idéal, rien de tout ça ne serait arriver. Dans un monde idéal, je pourrais encore me glisser dans tes bras sans qu’un malaise ne s’installe. C’est précisément ça que j’ai besoin en ce moment. Je rêve de tes bras alors que je sais très bien que je n’y ai pas droit. Repassant en boucles tes dernières paroles j’acquiesce doucement.

« D’accord. Je resterai avec toi, si c’est ce que tu veux. »

Je t’adresse un petit sourire. J’aurais préféré que nous soyons pas dans cette chambre d’hôpital. J’aurais préféré que tu ne sois pas ici en raison d’une overdose. J’ai peur que tu fasses une autre connerie et que c’est fois, ce soit moi qui doive t’enterrer. Des larmes remontent à mes prunelles et je me retient pour qu’elles ne s’échouent pas sur mes joues. J’veux pas te perdre une deuxième fois. Je crois que j’ai assez donné dans ce domaine-là.

« Tu sais que tu n’auras pas le choix de songer à une désintox? J’te jure que si tu y va pas, j’te botte le cul! »

Fais ce que je dis et pas ce que je fais. Le regard que je te porte se fait beaucoup plus dur que les précédents. Je tiens à ce que tu comprennes que je ne déconnes pas. J’utiliserai tout les moyens qu’il faudrait pour t’y emmener. Je ne veux pas que tu continue à te détruire comme tu le fais. Je connaît trop les effets que la cocaïne cause sur le cerveau et sur le corps. C’est une des raisons qui m’ont poussés à me pas en consommer. Ça et l’héroïne, j’y toucherai jamais. Je suis consciente que la MDMA n’est pas bien mieux, mais Molly me suffit. Elle me rend dans des états d’euphorie sans pareil. Je n’en consommait pas il y a trois ans.À vrai dire, ça date d’il y a quelques mois. À vrai dire, c’est depuis mon retour sur l’île céleste. C’est ce qui me permet de survivre à mes journées au bordel. On s’enfonce dans des paradis artificiels pour se sortir de l’enfer de nos existence. On embrasse des ordures pour se sentir exister. Je nous trouve ridicule et pourtant, on ne peut s’empêcher que de sombrer davantage dans l’autodestruction. Dis moi qu’un jour on va finir par se sortir de tout ça...
Made by Neon Demon


 
Burn let it all burn
The promises we made were not enough. The prayers that we had prayed were like a drug. The secrets that we sold were never known. The love we had we had to let it go. Tell me would you kill to save a life? This hurricane's chasing us all underground.

(c) proserpina
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 258 Messages : 394
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Re: (billie) ~ sounds like it's the end | Lun 06 Nov 2017, 16:45


Sounds like it's the end


You know everything is going wrong when drugs rule your life.
Logan & Billie

Ses doigts s'étaient glissés entre les tiens et ça t'avait envoyé des ondes électriques dans tout ton corps. Tu avais toujours cru ce simple contact rempli de tendresse serait impossible à jamais. Vous vous étiez déjà tenu la main auparavant, mais jamais de cette façon. Quelque chose passa dans ton regard et tu détournes la tête. Tu ne veux pas qu'elle te voit encore plus vulnérable que tu ne l'étais déjà. Ta fierté en prenait un bon gros coup et tu détestais ça par-fessus tout. Paraître faible devant des gens te répugnait à un tel point que la nausée s'empara soudainement de toi. Parfois, tu détestais ton caractère. Tu te foutais la nausée pour quelque chose d'aussi futile. Même si pour toi, c'était loin de l'être. Tu tentes de refouler cette envie de vomir, car tu sais par expérience que gerber avec des tubes dans le nez, ça n'était pas agréable. Ton corps fut prit d'un spasme annonciateur, mais c'est le moment que choisit Billie pour prendre la parole.

- D’accord. Je resterai avec toi, si c’est ce que tu veux.

Étrangement, sa voix t'apaise et tu reprends ton calme. Aussitôt, tu te sens pathétique qu'elle ait autant d'emprise sur toi. Tu n'avais pas réalisé à quel point elle était importante pour toi. À quel point ton coeur se serre lorsqu'elle est là ou que tu penses à elle. À quel point tu l'aimes. Les larmes reviennent à la charge, mais tu tentes de les retenir du mieux que tu peux. Cette pensée est un réel crève-coeur, car ça n'avait aucune chance d'arriver. Du moins, c'est ce que tu as toujours pensé. Tu es bouleversé, Logan. Et tu réalises que tu as failli faire subir à Billie ce qu'elle t'a fait subir. Sauf que toi, tu serais réellement mort. Cette réalité te frappe soudain et elle te laisse un goût amer dans la bouche.
Tu es vraiment un connard égoïste.

- Tu sais que tu n’auras pas le choix de songer à une désintox? J’te jure que si tu y va pas, j’te botte le cul!

Ton corps se crispe à ses paroles et ta main se dérobe à la sienne. Tes prunelles bleutées croisent les siennes et tu constates que son regard est dur. Malgré tout, tu détournes de nouveau la tête. Tu n'aimes pas te faire dire ce que tu devrais faire. Tu le sais que tu n'auras pas le choix d'y passer si tu veux te sortir de cet enfer. Pourtant, la cocaïne t'aide à fuir cette chienne de vie qui est la tienne.
Tes mains se rejoignent et tu les serres l'une contre l'autre. L'anxiété commence à prendre le dessus sur toi et tes dents meurtrissent ta lèvre inférieure. Tu n'avais pas envie d'entendre ça à ce moment précis. Tu étais conscient du bon vouloir de la rouquine, mais elle avait mal choisit son moment pour te le dire.
Te le remettre en pleine face.
Ton corps commence aussi à montrer les signes de ton manque.
Le manque que te procure la cocaïne te rend fou petit à petit. Tu étais visiblement mal à l'aise, mais aussi mal dans ta peau. Tu te sens souvent coupable d'avoir succombé aux ténèbres. La cocaïne fut ta pire erreur, mais tu peines à repousser cette erreur terrible.
Le téléphone de la rousse se met à sonner, mais toi, tu ne bouges pas. Ton sang s'est glacé dans tes veines. Elle va partir. Elle n'a pas le choix. C'est son travail qui l'appelle et tu n'as pas besoin de l'entendre parler pour le savoir. Tu trouves ce travail bas et c'est quelque chose qui détruit l'estime de soi. Tu te jures alors de la sortir de ça. Tout comme elle s'est probablement juré de t'emmener en désintox.
Lorsqu'elle raccroche, tu tournes la tête vers elle.

- Si tu m'emmènes en désintox, tu dois commencer à te trouver un nouveau travail. Sinon, je n'irai pas.

Tes paroles sont sans appels et ton regard aussi. Peut-être cela la motivera-t-elle.





Ligues et Fans club

 

You're part of my past:
 
 
(billie) ~ sounds like it's the end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Castle of Heart :: Hôpital-
Sauter vers: