Partagez | 
 

 Douce ingéniosité d'une âme innocente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Douce ingéniosité d'une âme innocente | Lun 14 Aoû 2017, 18:13

Douce ingéniosité d'une âme innocenteDroit comme un i, un jeune homme regarde la statue. Il la fixe, il se demande si la vraie Athéna est comme ça. Il ne l'as jamais vue. Par contre le nombre d'oiseau sur cette dernière l'impressionne. Alors que le serpent montre le bout de sa tête. Hyo-Jin lui souriait doucement. Il ne s'attendait pas à ce qu'il y a une personne assez courageuse pour chanter en pleine rue. Les artistes de rue ne le dérange aucunement. Ils sont là et seront toujours là. Ils ramassent quelques pièces et s'en vont pour se nourrir ou d'autre bêtises. Ce n'est pas ses affaires, mais avec internet briller dans le monde de la musique est un poil plus facile. Bon, c'est très sélectif. Je pense qu'il le sera toujours. Le public est tellement formaté qu'il avait presque honte de la radio parfois quand il conduisait sa voiture. Une voiture banalisé, mais il avait pris le même modèle que les voiture de patrouille. Là il était venu à pied. Car il pouvait à loisir regarder tout, la statue et le château. Cette île était devenu sa nouvelle terre. Attirée par la voix qu'il juge bonne. Il marche tranquillement vers elle. Un fin sourire sur son visage. Il se posait devant le chanteur, des cheveux clairs, un peu les siens. Il mettait les mains dans les poches pour trouver une pièce. Le coréen était quelqu'un de très généreux. Même s'il savait que la drogue serait achetée avec sa pièce. Il lance habilement près de l'homme.

« Vous êtes vraiment doué jeune homme. Vous devriez faire des chanson sur internet, vous aurez rapidement des followers. »

Voilà, il avait recommencé, il avait parlé comme un geek, il était, généralement. Hyo n'en avait pas honte. Ça lui permettait pleins de choses. Mais il devait faire face à l’incompréhension. Comme celle des gens ayant vécu des années, parmi eux les vampires, les mythologiques et les dieux. Mais aucune aura disait qu'il y en avait, juste des passants comme lui. Le jeune homme se grattait l'arrière de la tête.

« Enfin, je suis désolé si vous a dérangé mesdames et messieurs. »

Comme un bon asiatique, il fait des courbettes. Avant de se redresser définitivement, les joues légèrement rouge. Il lâchait un petit soupir. Heureusement il était en civil, il portait assez peu l'uniforme en vrai. Surtout qu'il pouvait l’abîmer s'il sortait ses ailes.

« Continuez donc ce que vous faites, ne vous occupez pas de moi. Je veux juste écouter cette personne au timbre assez bon pour me séduire en tout bien tout honneur. »

Il précisait, on ne savait jamais.
© 2981 12289 0







avatar
Invité
Invité
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Mer 16 Aoû 2017, 16:40






Etoile & Hyo-Jin
Douce ingéniosité d'une âme innocente


Un hasard. C’est un pur hasard qui l’amena en ces lieux. Dieu n’est-il pas friant des hasards ? N’est-ce pas par ce biais qu’il transmet son souhait à ses fidèles ? A ses enfants ? Juste un hasard, une pointe de curiosité, une envie de découvrir cette prétendue ville gigantesque qu’il croit avoir été créée par Dieu lui-même. Un hasard qui le décida à quitter la calme ville de Chloris, un hasard qui poussa les vents à l’emmener plus loin que d’habitude, dans une direction encore inconnue, un hasard qui le fit se poser dans un lieu envoutant. Une place féerique, où son regard est tombé en adoration face à une silhouette ciselée dans le marbre le plus fin, entourée de majesté par une fontaine délicate. Bien qu’armée, bien que drapée de manière inhabituelle pour ses références toute terrienne, l’ange la reconnu au premier coup d’œil. Le plaisir de cette découverte n’en fut que plus grand. Tomber ainsi sur une si belle place en l’honneur de la Sainte-Vierge, n’était-ce pas une chance ? Jamais la mère de Dieu n’a plus bel écrin que celui-ci. Un enchantement pour le regard qui ne voit que ce qu’il veut voir. Une tournure d’esprit figée dans la pierre dans son abbaye. Ne remarqua-t-il pas sa grandeur ? Son armure ? Les armes ornant sa ceinture ? Mille fois oui, mais dans son esprit, seule cette réponse pouvait être la bonne, dans un refus de voir l’évidence. La Sainte-Vierge eut tellement de représentation différente que celle-ci ne le heurta pas outre mesure. Mère douce et aimante, protectrice de son enfant divin, elle dût faire face à mille tourments pour garder le fruit précieux de ses entrailles en vie.

La réaction de l’ange fut celle des plus saints, conditionné à l’adoration depuis sa plus tendre enfance. Dans une habitude propre à son Abbaye, il ignore les passants, il ignore les gens qui l’entourent. Juste un peu, pas complètement. Il sait l’importance de son rôle dans la société. Il sait comment répandre la parole du Seigneur, il sait parfaitement comment le louer, même dans des circonstances bruyantes. Pour ne pas gêner outre mesure à cause de ses ailes encombrantes qu’il ne parvient à faire disparaître, il choisit de s’asseoir simplement sur le rebord de la fontaine centrale. Ses mains repliés, paumes tournées vers le ciel, yeux clos, sa voix s’élève. Claire et pure, comme celle d’un enfant, aucun soubresaut ne vient perturber ses louanges, pas même lorsque l’interrogation s’élève. Il chante depuis qu’il sait parler, il maîtrise le dialecte ancien aussi surement que sa langue maternelle.

A sa suite, le petit être vert qui avait décidé de l’accompagner malgré son air bougon s’installa non loin de lui. Une rareté que de voir Lié et affilié ensemble et si proches, même si aucune réelle communication ne s’était encore établi entre eux. L’un aimait juste la compagnie de l’envoyé de Dieu, sans comprendre ce besoin. L’autre n’en pouvait plus de le voir revenir blessé de ses escapades, n’en pouvait plus de sentir ces désagréables sensations dans sa chair aussi surement que si c’était lui qui s’était écrasé au sol au terme d’un vol mouvementé. ‘A contrecœur’, c’est le mot qu’hurlait son visage fermé et muet. Au moins pourrait-il retenir cet être bien trop franc pour se promener seul dans un monde aussi dangereux ? Il l’espérait secrètement, mais en clamerait le contraire.

Etoile ne cherchait pas à avoir du public, mais n’était pas dérangé d’en avoir. La foule qui s’agglutine pour le voir le ravi plus qu’autre chose. Enfermé dans sa bulle translucide, il ne voit que son Dieu. Ce qui n’était jamais arrivé encore, c’est qu’on interrompe sa prière en s’adressant à lui directement. D’abord un tintement, puis quelques mots entrecoupés d’autres dont le sens lui échappe. Surpris, c’est un sursaut qui coupa son moment de grâce et des excuses maladroites qui l’accueillirent dans le monde réel. L’ange mit plusieurs instants à redescendre de son nuage et à comprendre ce qui venait de se passer. Il ramassa la pièce, s’interrogeant sur les paroles sans sens. Il devait avoir compris un mot sur deux de ce qu’il supposa être un compliment et était friant d’obtenir des précisions. Il attendit juste la fin des excuses bredouillées par l’homme presque aussi immaculé que lui pour lui répondre avec son large sourire sincère.  

« Etoile, nouvel ange au service de Dieu. Je te remercie pour ce compliment. »

Comme pour étayer sa présentation, il étend l’envergure de ses ailes blanches, avant de les replier contre lui. Puis, avec sa simplicité et son large sourire qui fend son visage si blanc en deux, il tend sa main, désireux de rendre ce qu’il n’a souhaité recevoir : une pièce d’une forme entièrement inconnue.

« Merci encore, mais je ne peux accepter. Je suis sûr que ton généreux don sera plus utile dans les mains du prêtre de ton Eglise que dans les miennes. »

Toute son attitude démontrait la sincérité de ses mots. Persuadé de retrouver une église dédiée au Seigneur au coin de la prochaine rue, persuadé d’être en face d’un croyant venu rendre hommage à la Vierge. Trop franc pour juste accepter, trop borné pour envisager une autre explication.

« A la place, tu peux me dire ce que tu entends par... » L’hésitation sur la prononciation de ce mot se marque un temps. « ... ‘followers’ ? C’est quelque chose de l’Internet ? »

Internet, les ordinateurs... malgré son jeune âge, le tout formait un mélange opaque sans sens réel.



« Hazard is God's gift »



(C) MISS AMAZING
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Jeu 17 Aoû 2017, 14:06

Douce ingéniosité d'une âme innocenteHyo-Jin sent les regards sur lui. Il n'avait pas honte de dire ces choses. Mais sa timidité colorait ses joues d'un léger rouge. Il se grattait l'arrière de son cou. Le policier n'était pas là pour arrêter le jeune chanteur. Ce genre de chose était légale. Les artistes de rues sont autorisé tant qu'ils ne gênent personne. Il se présentait à lui. Hyo-Jin en bon asiatique s'est légèrement incliné. Il était au service de dieu. L'ange soulevait un sourcil. Il y avait pas des dieux. Genre au pluriel ? Il haussait les épaules, de sa vie sur terre, il n'avait jamais été très croyant. En plus il aurait bouddhiste comme sa mère s'il aurait suivi une religion. Il est ange aussi, vu ses ailes qu'il montre fièrement. Il regarde l'ange de la place lui tendre sa pièce. La refusant avec beaucoup de politesse.

« Prête de mon église, je doute qu'il ai une église ici. Il y a le panthéon, mais j'y suis jamais allé, pas envie. Pas de raison d'y aller non plus. Je suis parfaitement bien ici. Et tu n'es pas le seul à avoir des plumes. »

Hyo-jin lui montrait un peu ses ailes. Sans pour autant les déployer. Il pouvait à présent les sortir dès qu'il en avait envie ou besoin. Là c'était plus par envie que par besoin. Son interlocuteurs si innocent, que s'en était touchant pour le hackeurs. Voir autant de pureté dans un être était rare. Même si n'était pas aussi pur. Il tentait pourtant d'être une bonne personne, pour lui, pour les citoyens de l'île. À la place du don qu'il avait fait, le garçon se posait des questions sur un des mots qu'il avait prononcé. Il pouffait un peu. De l'intenet. En quel année était-il né ?

« Internet, tu n'as pas besoin de préciser de ; Oui, ça vient de là. Les réseaux sociaux sont un bon tremplin. Il suffit de savoir l'utiliser. Je te donnerai des tuyaux si tu veux. Hyo-Jin, enchanté de faire ta connaissance. Je suis assez doué avec l'informatique d'après mes collègues. Je suis policier. »

Bon, il n'est pas très épais et ce malgré le sport qu'il fait pour être un représentant de l'ordre comme il l'entend. Mais Hyo-Jin n'était pas du genre à mentir sur ce genre e choses. Il mentait que pour les bonnes raisons. Donner des cours d'informatique à un débutant ne le dérangeait aucunement.
© 2981 12289 0







avatar
Invité
Invité
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Lun 21 Aoû 2017, 11:52






Etoile & Hyo-Jin
Douce ingéniosité d'une âme innocente


Face à l’être presqu’aussi banc que lui, au fil de ses paroles, Etoile se poser quelques questions. Pas d’église mais un panthéon ? Etrange, non, pour une Île créée de la main même de l’Unique ? Vaguement, une réponse lui vint. L’image du panthéon de Paris se forma dans son esprit, l’édifice religieux pris par la République. Ancienne église devenue nécropole. Puis, bien vite, elle fut remplacée par celle de Rome qui, selon les enseignements de ses frères de l’Abbaye, avait été un temple dédié aux dieux païens de l’Antiquité avant d’être offert à la protection du Seigneur. Oui... C’était sans doute d’un monument comme cela qu’il faisait référence. Un de ces immense bâtiment qui passent parfois de main en main mais qui, toujours, eurent un jour comme fonction d’accueillir les fidèles. Pas d’église dans le quartier... car elle était remplacée par de hauts murs à la gloire de Dieu, voilà tout ! Quelle chance, quelle hâte d’aller découvrir cet endroit qu’il devine magique sans savoir à quel point !

Mais sa réflexion se stoppe net, attirée par autre chose, et son regard azuré s’accroche alors sur les plumes immaculées qui ornent également le dos de son interlocuteur. Et en un instant, son visage s’illumine. Un ange ! Un autre ange de Dieu face à lui ! Un autre être dont l’existence toute entière doit être tournée à servir le Seigneur et à venir en aide à ses créations ! Le premier qu’Etoile rencontre depuis son arrivée sur l’Île. Encore un bien heureux hasard, peut-être guidé cette fois-ci par la Sainte-Vierge qui les surplombe tous les deux. Etrange qu’il ne prie pas ? Quelle importance, puisque Dieu est partout à la fois, dans les églises, dans les villes, dans les campagnes, dans le cœur de chacun ! Certains avaient besoin d’édifices pour se retrouver plus près du Seigneur, d’autre non... Alors qu’un ange n’ait jamais mis les pieds dans un Panthéon ne le heurta pas plus que cela. Trop enthousiaste d’en savoir plus sur son collègue, qu’il puisse lui en dire plus sur leur mission... Trop enthousiasme pour sa nouvelle vie.

Mais d’abord, c’est cette histoire sur l’Internet qui le turlupine, autant qu’il se dit qu’il s’agit d’un bon moyen de connaitre l’ange qui lui fait face. Candide sans être honteux, les questions qui lui viennent quittent son esprit et ses lèvres avec facilité. Il n’a pas toutes les réponses, seul Dieu peut les avoir, avoir il est normal pour lui de demander. Surtout quand tout ce qui a attrait aux technologies lui échappe totalement. Ce genre de distraction n’était pas légion à l’Abbaye, même si un ordinateur trônait effectivement dans le bureau du Père George. Une antiquité tout juste bonne à gérer leur réservation pour les retraites et les pèlerins de passages. Autant dire qu’Etoile n’avait jamais réellement mis les mains là-dessus.

Etoile écoute sagement, il sait écouter. L’enthousiasme de cette rencontre n’est pas encore retombé, mais il sait se tenir pour apprendre. Il a été élevé comme ça. La réponse tombe et amène un millier d’autres questions. ‘Followers’, ‘réseaux sociaux’... Internet, un tremplin, mais pour quoi ? Pour toucher plus de gens avec son chant ? Pour sûr, cela ne peut être que bénéfique ! Puis... si un autre ange lui propose, c’est forcément bénéfique. Aucun doute là-dessus.

Chance, il a même le droit d’en apprendre un peu plus. Un nom et une profession qui ne manquent pas de l’interloquer. Loin de lui l’idée de remettre en question sa parole, mais il ne peut s’empêcher de le scruter. Fin, certainement plus grand et plus âgé que lui, d’une pâleur proche de la sienne, un style qui est loin, très loin des hommes surentrainés qui venaient souvent sur le plus Saint des Monts assurer la sécurité des touristes. Etoile ne juge pas, il en est incapable, il est juste franc, et souvent trop direct.

« Je n’aurai jamais cru que tu étais policier ! J’en ai encore jamais vu des comme toi !» Et qui l’aurait cru, d’ailleurs ? L’enthousiasme revient alors qu’il se lève enfin pour mieux saluer son ‘collègue’ de la meilleure des manières qu’il connaisse : par un câlin. Juste de celui où l’on serre l’autre quelques instants, avant de se reculer. Collant ? Evidemment. Trop affectueux également, mais ça ne peut pas être un défaut. « Enchanté également ! Je me demandais quand est-ce qu’j’allais enfin rencontrer un autre Ange ! »

Sur le parapet de pierre trône Stell, l’animal qui aurait mille fois préféré être ailleurs. Il observe, à défaut d’autre chose. Et s’il ne parle pas, c’est bien un air de consternation qui se marque sur ses traits. Ça et un long soupire. A croire qu’il a été maudit pour récolter un Lié pareil. A croire qu’il l’a été deux fois pour ne même pas pouvoir lui envoyer par télépathie sa répartie acerbe. Au moins, se dit-il, il n’est pas la cible des élans d’affection de son prétendu ‘maitre’, et c’est déjà ça.

« Père George n’a jamais eu le temps de m’enseigner ‘Internet’, puisque j’ai rejoint Dieu avant...Tu crois que je pourrai communier avec plus de personnes grâce à ça ? » Ce qu’il a hâte de partager sa Foi. Ce qu’il a hâte d’apprendre. Il réalise alors. En un éclair. Peut-être que... « Je peux communiquer avec la Terre aussi ? »

Il est bien sérieux soudainement. La question lui tient à cœur. Il est parti sans dire ‘au revoir’. Il ne s’en plaint pas, mais l’idée de pouvoir envoyer un message à ceux d’en-bas grâce à cette technologie qui semble commune est importante. Ils sont importants.



« Hazard is God's gift »



(C) MISS AMAZING
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Lun 21 Aoû 2017, 15:25

Douce ingéniosité d'une âme innocenteHyo était à des lieux de s'imaginer à quoi pensait ce jeune garçon. Lui, l'athée par excellence. Il laissait l'autre toucher ses ailes, ça ne le dérangeait pas outre mesure. Parfois, il les laissait sortir, comme maintenant. Car plus elle était sortie, moins elles faisaient mal quand il devait les sortir. Il pouffait quand l'autre disait qu'il ne croyait pas trop qu'il était policier. Il savait qu'il n'avait pas vraiment la tête à être des forces de l'ordre et portant. Il avait aussi eu droit à de l’entraînement militaire. Sous son apparence frêle, se cachait un homme assez solide. Il était tout même surpris par la démonstration d'affection de l'autre ange. Il ne s'attendait pas vraiment à ça. En tant qu'asiatique, il restait sur le postérieur. Il parle un peu vite, mais Hyo le comprends un peu. Voir quelqu'un qui nous ressemble ça avait quelque chose de magique.

« Il semblerait que ça soit aujourd'hui. Je suis de la section informatique. Il y a tant de criminel sous la toile, ils se planque sous leurs pseudos, ils ne sont pas à l'abri avec moi. »

Il laissait son serpent à l'abri dans ses vêtements, bien que les rayons de soleil étaient assez forts pour le faire sortir, ce type semblait dans son monde à lui. Il avait du mal à s'imaginer expliquer son lié, les serpents n'avait pas bonne réputation. Il écoutait l'autre parler d'un certain George, un nom très européen ou américain. Puis il parlait d'un dieu. Il haussait un sourcil.

« Dieu ? Comme Athéna ou comme Allah, Boudha et les autres ? »

Hyo restait perplexe, il était ange de mère, elle ne l'avait jamais poussé à une foi ou l'autre. Mais elle était trop gentille, pour preuve, elle s'était laissé tué. Il secouait la tête. Il avait fait son deuil, mais parfois, il repensait à sa maman.

« Oui, tu peux, internet c'est quelque de chouette pour ça. Prêcher la parole de ton dieu n'est pas mauvais si tu n'en fais pas du forcing. Beaucoup chante à la gloire de ton dieu. Mais tu as un timbre unique. Par contre si tu te filme pour les monde d'en bas, laisse les ailes rangées, car ça fera trop cliché. Enfin, c'est des conseils comme ça. Tu n'es pas obligé de les prendre... »

Hyo prenait le bas de t-shirt gris et le tournait un peu dans sa main. Nerveux et un peu timide.

« C'est courant les câlins dans ta culture ? »

Le jeune adulte n'y était pas habitué, et ça faisait deux ans qu'il vivait sur l'île.

« Je viens de Corée du sud, ce n'est pas très courant. »
© 2981 12289 0







avatar
Invité
Invité
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Mar 22 Aoû 2017, 15:59






Etoile & Hyo-Jin
Douce ingéniosité d'une âme innocente


Ainsi Hyo-Jin n’est pas seulement policier, mais appartient à une force spéciale qui traque les criminels qui se cachent sur l’Internet. Etoile le croit sans mal, pourquoi douterait-il de la parole d’un autre ange ? Les anges sont censés se faire confiance pour servir au mieux Dieu après tout. Du moins, c’est ce qu’il pense, n’ayant jamais encore rencontré d’ange déchu ou d’autres anges aux mœurs plus éloignées de celles de son Dieu unique. Il ne comprend pas toujours tous les mots que le policier prononce, mais préfère se dire que cela a un rapport avec son travail ou quelque chose comme ça. Sur Terre, il a toujours grandement respecté les membres des forces de l’ordre, toujours prêts à sécuriser le Mont en cas de jours d’affluence ou lors d’incidents. Porter la double casquette d’ange et de policier rend dès lors le jeune homme encore plus respectable à ses yeux. Cependant, sa question le laisse perplexe un temps. Comment peut-on être ange et ne pas savoir de quel Dieu il parle ? Il doit pourtant faire partie de son escadron, son armée ou... quelque chose du genre, non ? Néanmoins, la mention d’‘Allah’ le rassure étrangement. Incroyablement tolérant envers les autres religions monothéistes, Etoile a toujours considéré qu’il s’agissait de moyens différents de prier un seul et unique Dieu, quelques soit le nom qu’on lui donne. Tout comme cette Vierge Marie en armure, tout comme il existe des multitudes de cultures, il ne pouvait exister qu’une seule et unique manière de prier Dieu. Comme pour rappeler cette évidence, il ajoute seulement un simple « Dieu, c’est Dieu. C’est l’Unique. » avant de le laisser continuer.

Décidemment, en à peine quelques minutes en sa compagnie, et il apprend encore plus sur ce ‘monstre étrange’ qu’est l’Internet. Son cœur se met à marteler dans sa poitrine, quand il comprend qu’il peut bien communiquer avec la Terre ou le « monde d’en-bas », aussi bien pour partager sa foi, que pour entrer en contact avec les personnes qu’il a laissé derrière lui. Il ne sait pas vraiment en quoi sa voix est unique, mais apprécie le compliment. Ce n’est pas la première fois que l’on souligne son timbre particulier. Les frères de sa communauté ont toujours apprécié sa sonorité qu’ils trouvaient ‘semblable à celle d’un ange’... Expression prémonitoire quand on sait qu’il est bel et bien devenu un ange en perdant la vie. Un ange complètement incapable de suivre les recommandations de son collègue, puisqu’incapable de ‘ranger ses ailes’. Serait-ce problématique de les montrer aux autres humains qui vivent toujours sur Terre ? Peut-être est-ce une règle tacite... qui explique pourquoi cette Île est inconnue des Terriens. Ah, mais il n’en sait rien. Il ne sait pas grand-chose sur cet endroit, ses habitants... enfin tout. Il sait que beaucoup d’élément lui échappe, mais sa Foi envers Dieu le rassure à chaque instant.

Il s’apprête à lui faire part de ses doutes quand la nouvelle nervosité du policier l’interpelle un peu. Il se contente alors de fermer la bouche et de l’écouter, s’interrogeant un peu. Coréen ? Peut-être aurait-il pu le deviner aux traits de son visage. Est-ce si étrange de ça de montrer son affection de la sorte ? Peut-être pour lui. Il réfléchit, puis laisse sa candeur habituelle guider ses paroles.

« Heh... je ne sais pas, peut-être ? Je suis français et c’est vrai que les embrassades sont plutôt courantes » Il réfléchit quelques secondes, tortillant son chapelet de bois autour de son doigt, avant de sourire à nouveau. « Pour moi, ça veut juste dire que je t’apprécie ! Tu es gentil et tu veux bien m’apprendre toutes ces choses de l’Internet, alors, ça mérite bien un câlin ! »

Candeur d’enfant dans un corps minuscule de presqu’adulte, Etoile dit les choses qui lui passe par la tête sans penser aux réactions, ou à l’étrangeté de ses mots. Pour lui, un câlin ne peut être perçu comme ‘mauvais’ ou ‘inconvenant’, c’est juste une manière pour lui de montrer sa trop grande affection.

Son inquiétude précédente de savoir si oui ou non, il a le droit d’entrer en contact avec les membres de sa communauté lui revient à l’esprit. S’il ne peut pas ? Il sait qu’il doit s’habituer à sa nouvelle vie loin de l’Abbaye, mais... il est parti si brusquement. Peut-être qu’un ange plus âgé aura la réponse à sa question ? Inquiet, il s’assombrit légèrement, même s’il continue de faire bonne figure avec son sourire qui se fait juste un peu moins large.

« Avant de devenir un ange, j’habitais au Mont Saint-Michel avec les frères de ma communauté. Ils doivent s’inquiéter, je n’ai pas pu leur dire ‘au revoir’. » Ses mains, nerveuses, se mettent à triturer son chapelet, son lien restant avec ses frères restés sur Terre. « J’aimerai leur envoyer une lettre ou une vidéo grâce à l’Internet pour leur dire que je vais bien, mais je ne sais même pas comment m’y prendre ou si c’est autorisé de reprendre contact avec d’autres humains sur Terre. Tu crois que je peux ? » Et il ajoute, sans doute pour la première fois ennuyé de ce fait. « Et en plus, je suis incapable de cacher mes ailes, ça ne fait que quelques semaines que je les ai. »

Il n’est pas honteux et est même très fier de ses ailes qu’il adore déployer, mais il a un peu peur qu’elles l’empêchent de se montrer sur des vidéos à destination de la Terre, pour garder l’un ou l’autre secret dont il ne sait rien.



« Hazard is God's gift »



(C) MISS AMAZING
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Mar 22 Aoû 2017, 18:53

Douce ingéniosité d'une âme innocenteHyo-jin aurait su douter que c'était l'unique, comme le nommait les pratiquants sur terre. Il n'allait pas appuyer sur des faits. Ce n'était pas à lui de le faire. Il aidait les gens, mais les sortir des leurs œillères n'était pas mince affaire. Il ne se sentait pas la force de faire changer ce garçon. Puis son innocence avait quelque chose de touchant. Il voulait un peu le protéger de ce monde fou qu'est internet, le mettant dans une barque permettant de naviguer sur ses eaux parfois bien trop sombre. Même pour lui. Le policier s'y plongeait pourtant. Il souriait bien qu'un peu gêné par l'attention que lui portait son homologue ailé.

« Français ? Le pays de l'amour et de la bonne cuisine. Un européen, oui, vous plus tactiles que moi, le petit asiatique. J'aide toujours les gens dans le besoin. Enfin autant que je peux... Je suis un être limité dans ses actions. Comme toute personne vivante... Je suppose que je m'y habituerai à force. Donc je vais te laisser faire. Sachant que les seuls câlins que j'ai fait de ma vie, c'était à ma mère et mon supérieur en tout bien, tout honneur. »

Il précisait, sait-on jamais. Les gens ont souvent des idées pas très bien placées. Mais qu'importe que pouvait penser ces gens. Tant que ce garçon ne saisissait pas le sous-entendu, tout était gagné. Il écoutait l'autre exposer sa situation. Il se grattait le menton. Il réfléchissait à une solution en même temps que d'apprendre un peu plus sur ce garçon très câlin. Il le regardait.

« Je peux t'apprendre. C'est vrai que ça fait un peu mal au début. Mais la douleur fini par s'en aller. Il m'a fallu un temps pour ranger les miennes. Pour ce qui est du message texte, je dirai que tu peux en restant relativement flou sur ce que tu es. C'est pour les protéger qu'on leur cache des choses. Don j'attendrai que tu sache les cacher pour te filmer, je pourrai retoucher en vrai, mais ça prendrait un temps fou. J'ai ce qu'il faut pour un appel visuel. Je gère. Je t'expliquerai ça en temps et en heure. Avant j’installerai chez toi un peu de réseau. Désolé, je dois te parler grec. »

Hyo riait, il avait ses propres expression, parler chinois, c'était un peu cliché, alors, il optait pour cette langue ancienne et nouvelle. C'était grâce à des grecs qu'ils étaient là.

« Donc tu es un ressuscité.tu as du faire beaucoup de bonne actions. »
© 2981 12289 0







avatar
Invité
Invité
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Jeu 24 Aoû 2017, 22:27






Etoile & Hyo-Jin
Douce ingéniosité d'une âme innocente


Est-ce donc ainsi que d’autres perçoivent son pays d’origine ? Être associé à l’amour et à la bonne cuisine est quelque chose de plutôt flatteur, même si Etoile n’a aucune idée de s’il s’agit de la vérité ou non. La France, il la connait bien peu. Tellement peu. Il habitait dans un lieu d’exception, à l’écart de tout et de tous, presque coupé du monde tout en essayant d’en faire partie. La France, il ne la connait guère. Il pense bien en être originaire, bien qu’en tant qu’enfant trouvé un jour de tempête il n’en est pas persuadé. Bien qu’il affirme être français, puisqu’il s’agit de l’indication notée sur ses papiers officiels, dans son cœur il préfère se dire ‘enfant de Dieu’. Le terme lui parait mille fois plus fédérateur car tous les habitants de la Terre et des Cieux sont les enfants de Dieu. Pourquoi avoir peur de son prochain quand celui-ci est juste un frère que l’on ne connait pas encore ? Pourquoi avoir peur des lieux inconnus et lointains, quand il s’agit juste d’une création du Seigneur mise à disposition de ses enfants ?
Pour l’ange, Dieu est toute sa vie. Il est la réponse unique à toutes les questions, le chemin à suivre quand on s’égare, la lumière dans l’obscurité. Il est son socle, sa stabilité, la raison pour laquelle aucun vague-à-l’âme ne l’atteint.

Qu’adviendra-t-il de lui quand Dieu l’abandonnera ?

Cette heure n’est pas encore venue, pour l’instant, Etoile est juste content. Content d’être en vie, content d’avoir découvert un de ses semblables par le plus grand des hasards, content qu’il soit aussi gentil et patient avec lui. Si débordant de joie de vivre qu’il est même content de pouvoir faire partie de ce petit club restreint qui a eu le privilège de prendre le policer dans ses bras. Quelque part, par ses gestes, il ne fait que rendre aux autres l’amour et la bienveillance qu’il a reçu toute son existence.

Le seul point noir n’était que cette impossibilité de revoir ses proches, de leur dire une dernière fois ‘au revoir’, de leur dire qu’il va bien. Fort heureusement pour lui, il semble avoir découvert l’être idéal pour répondre à ses questions. Ses inquiétudes sont balayées dès les premiers mots de la réponse de son collègue angélique. Il a bel et bien le droit de les contacter, bien qu’il devrait couvrir d’un voile opaque sa situation nouvelle. ‘Pour les protéger’... il comprend cette raison sans mal, bien qu’il n’y aurait pas songé seul. Trop franc, beaucoup trop franc, s’il avait pu rejoindre sa communauté, toutes ailes dehors, il l’aurait fait, sans songer un seul instant aux conséquences de l’arrivée d’un ange dans un lieu aussi touristique.

Bien que ses mots le rassurent, il n’en comprend aussi que vaguement la moitié. Le message essentiel est passé, mais les détails techniques ont encore du mal à se frayer un chemin hors du flou technologique. Tout ce qu’il comprend, c’est que l’autre ange compte passer chez lui, et donc chez Lumi, pour le reste... il laissera ‘l’expert’ le guider. Le rire l’élève alors, même s’il n’emporte qu’un seul des deux anges. Etoile... n’a juste pas compris où était la blague, mais se laisse porter à nouveau par la bonne humeur et pouffe légèrement.

La remarque suivante, énoncée un peu par hasard, ne manque pas de marquer ses joues de quelques couleurs. Se vanter n’est pas son fort, et il ne sait pas encore tout à fait pourquoi Dieu l’a choisi pour intégrer son escadron ailé. Qu’avait-il pu faire de si exceptionnel pour être ainsi remarqué ? Rien sortant de l’ordinaire, puisque l’extraordinaire était son quotidien. Un peu gêné, flatté aussi, il entortille nerveusement son chapelet autour de ses doigts.

« Tu crois ? Je ne sais pas bien, j’ai juste... beaucoup prié et écouté les personnes qui en avaient besoin. Ça n’a rien d’extraordinaire. » Oublie-t-il l’attaque des sans-cœurs qui a précipité sa chute ? Oui et non. Il n’aime pas trop se rappeler de ses derniers instants, qui aimerait ? « Toi aussi Dieu t’a ramené à la vie ? Comment tu es arrivé ici ? »

Stell, resté sur le parapet de pierre de la fontaine à observer la conversation, soupire alors bruyamment. Il aurait aimé rentrer, retourner dans les montagnes. Cette ville pleine de gens, l’affilié ne l’aime pas, même s’il s’agit de la première fois qu’il y met les pattes. Une nouvelle fois, il essaye de se faire entendre de son Lié, se concentrant pour lui envoyer un message mental, mais rien n’y fait. Il réessaye une seconde fois, s’incrustant désormais dans les pensées de l’autre ange.

« Hey, tu peux abréger ton charabia ? J’aimerai rentrer moi. L’autre me trimbale partout depuis l’aurore »



« Hazard is God's gift »



(C) MISS AMAZING
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente | Ven 25 Aoû 2017, 11:50

Douce ingéniosité d'une âme innocenteHyo ne se rend pas toujours que ces paroles peuvent faire mal. Pourtant étant habitué à la toile. Il connaît le pouvoir des mots. Les conséquences de ces paroles, il l’assumera pleinement. Le policier veut aider ce citoyen, car c'est son devoir. Puis d'autres aurait fui devant ces mots parfois trop compliqué à comprendre pour un néophyte. Il le savait bien. Mais son collègue ailé décidait de s'attarder plus sur ces derniers mots. Il devait sûrement penser à des choses qui dépassait le jeune coréen. À la mention de prières pour des gens, le geek haussait un sourcil. Il devait avoir autre chose. C'était son flair de flic qui lui indiquait. Puis l'autre lui demandait comment il était arrivé ici. Il se mordait la lèvre avant d'être surpris par l'intervention du lié de ce dernier sûrement.

« Pardon, je ne voulais pas te gêner avec mon intervention. Je crois que ton lié n'est pas d'accord pour rester. Je ne voulais pas gêner avec mon charabia, comme le pense ton lié. Le mien me rappelle souvent que j'en fais trop. Je te raconterai l'histoire de mon arrivée quand il sera reposé. »

Hyo-Jin fouillait ses poches et sortait un petit carton avec son et ses coordonnés. Son numéro de téléphone, son adresse mail officielle. Il ne voulait pas laisser ce garçon sans espoir de pouvoir le recontacter.

« Voici ma carte, tu peux laisser des messages sur ces choses. Sinon passe au poste et demande Hyo-Jin. Normalement j'y serai. Je suis vraiment désolé de t'avoir importuner. »

Comme un bon asiatique, le policier enchaînait les petites inclinaisons. Il était bien content que son lié ne pouvait pas aller dans les pensées, bien qu'un serpent parlant renforcerait sûrement l'idée qu'il était mauvais. Son lié comprenait le jeune homme ailé. Il sentait sa langue fourchue chatouiller son bras. Il retenait un rire. Ce qui avait pour effet de le calmer. Calmer cette nervosité qui était née en lui. Il souriait au garçon. Il tendait la main à ce dernier.

« Continue à chanter. Comme tout art, il se cultive dans le travail qu'on y consacre. Je suis un artiste en quelque sorte. Je cultive mon art dès que je le peux. »

Le policier avait un grand sourire. Il espérait être convaincant, hackeur pour la police ce n'était pas vraiment une forme d'art. Il faudrait un jour qu'il fasse un karaoke avec ce garçon.
© 2981 12289 0







Contenu sponsorisé
Re: Douce ingéniosité d'une âme innocente |

 
Douce ingéniosité d'une âme innocente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» douce folie
» Ghita la douce
» Abécédaire de ma douce plume
» POUR LES PECHEURS EN EAU DOUCE
» Matelote de poissons d'eau douce

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché :: Grande place d'Athéna-
Sauter vers: