Partagez | 
 

 DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 72 Messages : 140
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS | Lun 05 Déc 2016, 17:32



❝I KNOW MY ACTIONS,
THEY MAY GET CONFUSING
BUT MY UNSTABLE WAYS
IS MY SOLUTION TO EVEN SPACE
THAT'S WHY YOU WANNA COME OUT
AND PLAY WITH ME❞ - Banks




♟ DANSE MACABRE –

Mouvement irrésistible à tout mortel, l’entraînant dans une ronde incessante puis à terme, au trépas. La mort viendra quoi qu’il arrive… pourquoi ne pas se laisser tenter par la folie et transformer cette mascarade en valse endiablée mêlée des plaisirs les plus exquis ? Se laisser aller... guidés dans les bras de la Noirceur.

… Une… deux… trois…
Un soupir vient troubler le silence de la plaine, toute emmitouflée dans son manteau de givre annonçant un hiver particulièrement froid. Un nuage de buée s’échappant d’une paire de lèvres pâles, flotte de manière évanescente l’espace d’un instant, avant de s’effacer.
… Une… deux… trois…
Sans ciller, le regard vrillé sur son poignet, Crimson expire une nouvelle fois. Non loin du campement du cirque, il se trouve assis dans l’herbe recouverte de cristaux glacés, englouti par l’obscurité de cette soirée de fin d’Autumne, qui s’efface doucement en laissant tomber ses couleurs exubérantes afin de laisser place à l’impérieux Hiver, où chaque arbre dénudé semble un témoignage désolé de l’aigre souffrance de la déesse nourricière. Loin d’être sensible au sentiment déchirant de Déméter, Crimson fait tourner le stylet qu’il tient entre ses doigts, une, deux, trois fois, avant de se graver dans la chair tendre au creux du poignet, une petite fleur, peu élaborée, et pourtant reconnaissable. La douleur brûlante de son acte lui arrache un nouveau soupir. Puis il recommence son manège, fait tourner son outil trois fois dans sa main, et au terme du troisième tour, la petite plaie rougeâtre a disparu, sans même laisser de cicatrice derrière elle. Comme le souvenir d’une nuit, comme des paroles chuchotées, comme les êtres qui passent devant lui, cette blessure… tout est voué à partir, disparaître. Loin d’être mortifié à cette idée, il sourit. Ses lèvres s’étirent et laissent entrevoir ses dents blanches. La philosophie de toute une vie, chercher l’équilibre entre pulsion et Raison… Quelle Raison y a-t-il à avoir dans un monde où la fin est imminente ? Oh, Crimson se soucie bien peu de la postérité… L’égoïsme n’a que rarement été aussi bien incarné. N’y a-t-il pas quelque chose de terriblement fascinant à observer un être s’affaisser, sombrer, s’éteindre… ? Lutter contre cette injustice que la vie nous impose lorsqu’elle nous lance dans un Monde, un Monde dont on ne pourra pas profiter éternellement ? L’homme est si beau, et à la fois si hideux… Un diamant brut, magnifique, si paradoxalement parfait en son être et imparfait dans tous ses actes et ses dispositions… Je l’observerai toujours plus… pour m’émerveiller de cette candeur ridicule, de cette dépravation sans motif, de cette complexité de l’esprit humain… Me moquer du personnage grotesque qu’il peut devenir… Oui… quelle raison peut avoir une vie dans un monde où la fin est imminente ?

Un rire grinçant, accompagné de petits nuages blanchâtres, envahit l’air en un instant. Crimson était bien trop avare. Il pourrait boire toutes les connaissances sur l’Homme, pour engloutir cette obscurité naissante en chacun d’eux. Les bruits de pas pressants qui faisaient grincer l’herbe gelée interrompirent les pensées du vampire qui pivota légèrement pour voir une silhouette s’approcher. Sans doute n’avait-elle pas remarqué le magicien qui se trouvait là. Tiens, ma soif pourrait-elle être étanchée de nouveau… ? Crimson se redressa et l’interpella, d’une voix posée et peu forte, et pourtant parfaitement audible dans le calme froid de la plaine.

« Tiens, si ce ne serait pas notre chère Némésis… »

Même dans l’obscurité ambiante, simplement à l’aide des lumières provenant des caravanes non loin, Crimson était parvenu à la reconnaître. Il pouvait remercier son expérience et surtout, son sens aigu de l’observation… Et il faut dire que cette demoiselle n’était pas sans lui inspirer un certain intérêt. Sous une bonne couche de jovialité parfois trop envahissante, Crimson avait su déceler quelque chose chez elle, à certains moments, qui semblait plus insaisissable, plus énigmatique… comme une flammèche, quasiment imperceptible, dans le ton de sa voix, lorsqu’il l’entendait se chamailler avec Amelëyr, ou discuter avec d’autres membres de la troupe… un je-ne-sais-quoi de désir de domination, qui même sous-jacent semblait suinter de son regard changeant, image même de sa personnalité. Tantôt enjouée, tantôt menaçante… Ce regard qu’elle pouvait avoir par moments était, pour un connaisseur comme Crimson des états d’âme de l’homme, remarquable. Une touche de venin sur ses lèvres sucrées, empoisonnait finalement tout son être qui aux regards peu avisés semblait adorable et pétillant. Mais notre magicien n’avait encore jamais eu la possibilité de le découvrir plus avant… que cachait cette étincelle d’égoïsme pur qu’il avait aperçue chez elle, et qui l’avait surpris au début ? Cette gentillesse rayonnante attirait, autant qu’elle pouvait vous brûler… Mais sa débauche n’en était pas moins attirante, et Crimson devait bien avouer que cette petite dame lui apparaissait comme un nouveau mystère dont il attendait de percer tous les secrets… Il avait soif de savoir, si soif… Passant une langue sur ses lèvres fraîches, le sang-mêlé s’avança vers elle.

« Pourquoi une petite agnelle s’aventure-t-elle si tard hors de la bergerie ? »

Bien entendu, Crimson ne croyait pas un instant à la supposée innocence de son interlocutrice, mais son amour des métaphores (profondément ironiques) avait une tendance désobligeante à fleurir chacune de ses paroles.

« Une soudaine envie de se plonger dans l’obscurité… ? »

Sa voix se fit soupir, ses yeux dorés se mettant presque à luire sous l’éclairage lointain et faiblard du campement. Ses cheveux auburn furent ébouriffés par une bouffée d’air et il sourit. L’air glaçant l’étreint langoureusement. Quelle belle soirée pour se laisser aller à une danse macabre…


#Code by Nao ✖ D A N S E M A C A B R E



Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 98 Messages : 190
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS | Jeu 08 Déc 2016, 01:31



❝ Danse macabre ❞


Némésis & Crimson
I don't know if I can trust a guy like you, because you're a freak. But, you know, I like it this way, cause you're so insane and I love insanity. △
Elle grogne, faisant les cents pas dans sa caravane en désordre. La jeune femme est mécontente et Zeus sait que lorsque Némésis est dans cet état d'esprit, le pire peut arriver. Le pire étant déjà arrivé par le passé, lorsque sa colère lui a fait couper l'une des ailes de son aîné. Elle avait été choquée et avait amèrement regretté son geste, mais plus maintenant. Même si ça lui avait coûté ses propres ailes, la jubilation qu'elle avait ressentit à ce moment-là était indescriptible. Elle avait été satisfaite de la douleur qu'éprouvait son frère. Chose qu'une personne normale ne ressentirait pas. En fait, une personne normale n'aurait jamais coupé l'une des ailes d'un ange sous le coup de la colère. Preuve irréfutable que Némésis ne pardonne pas. Et qu'elle est folle sur les bords.

Arrivée à l'extrémité de sa caravane, elle entend un bruit. La jeune femme se retourne alors brusquement, sa robe et ses cheveux se soulevant à cause du mouvement inattendu. C'est Mimoza qui est en train d'entrer. Cependant, il ne bouge plus, la fixant. L'espace d'un instant, il avait pu apercevoir une étincelle dangereuse dans son regard colérique. Chose que son affilié n'avait jamais pu voir en 5 années de vie commune. Certes, on ne se cache pas que le regard de Némésis s'illumine souvent d'étincelles démontrant son désir de domination ou son état psychologique instable. Par contre, c'est assez futile et ça ne dure jamais bien longtemps. Alors qu'à ce moment même, cette étincelle, bien que moins vive, persiste dans ses prunelles grisâtres. Mimoza aplatit ses oreilles vers l'arrière, sur son crâne. Il baisse la tête et avance lentement dans la place emplie d'animosité pesante. Sans un mot, l'ange déchue enfile ses bottes hautes et son manteau long avant de sortir à l'extérieur de la caravane.

L'air glacé la fait s'étouffer légèrement, mais a pour effet de la calmer quelque peu. Son regard observe les environs. Des cristaux blancs recouvre le sol. Un nuage de buée se forme devant son visage à chaque fois qu'elle expire. L'air est glacé, mais pas assez pour l'arrêter. La joie de vivre excessive de Némésis a disparu pour laisser la place à quelque chose de beaucoup plus sombre. Tellement sombre que ça n'augurait rien de bon. Pourtant, la noirceur de son âme a toujours été présente derrière son masque de jovialité. Le poison lui presque toujours sur ses lèvres pulpeuses. Chacune de ses paroles sont vicieuses et quelque part remplies d'animosité.

Elle s'avance dans la neige et la noirceur du soir. Ses pas sont rapides, comme si elle était pressée d'arrivée à un endroit indéterminé. Elle veut simplement fuir le plus loin possible. Fuir quoi? Elle-même ne le sait pas. Ses pas la guide à travers cette étendue recouverte pour l'éloigner du cirque. Mais elle ne vas pas bien loin...

- Tiens, si ce ne serait pas notre chère Némésis…

Ces paroles l'arrête dans sa lancée vers on ne sait où et elle tourne la tête vers l'ombre qui s'approche lentement. Cette voix posée et masculine, Némésis la connaît. Très bien. Crimson. Elle le reconnaîtrait entre mille simplement au son de sa voix. Elle ne le connait pas encore très bien puisqu'il n'ose pas l'approcher d'habitude et elle sait qu'il n'aime pas son énergie débordante. Pourtant, elle avait toujours eu le sentiment qu'il voyait en elle; qu'il pouvait lire son âme. Et pourtant, elle est tellement difficile à cerner - et elle le sait - qu'elle-même n'était pas dérangée par ce fait. Depuis qu'elle le connait, elle l'observe tout comme lui le fait avec elle. Et Némésis sait qu'il n'a pas toute sa tête. Ou simplement qu'il est psychopathe. Et toi, Némésis? L'es-tu?

- Pourquoi une petite agnelle s’aventure-t-elle si tard hors de la bergerie ?

Pendant un instant, elle avait presque oublié ses métaphores. Tous deux savaient très bien que Némésis n'était pas si innocente. En fait, elle ne l'était même pas du tout.

- Une soudaine envie de se plonger dans l’obscurité… ?

L'ange déchue garde le silence un moment et une petite bourrasque d'air froid se lève ébouriffants leurs cheveux. Némésis prit le temps de coincer quelques-une de ses mèches derrières ses oreilles avant de s'approcher un peu, ne se doutant pas un instant que son regard était envahi par ses émotions intenses et mauvaises. Alors qu'elle prit la parole, ce regard ne fut plus qu'un simple souvenir.

- C'est simplement que la noirceur de la nuit me semblait tellement plus accueillante...

Mais elle ne savait pas pourquoi.

- Je t'en prie, ne fais pas comme si tu étais surpris de me voir ici en ce moment.

Elle afficha un sourire qui exprimait tout sauf la joie. Plutôt une certaine... folie? Déséquilibre mental? Une chose est sûre, c'est que Crimson l’interpréterait de la façon qu'il le désirerait. De par son regard et son attitude, c'était comme si elle lui chuchotait qu'elle n'était pas innocente. De base, une personne saine d'esprit n'aurait jamais commis un acte aussi effroyable que celui qu'elle avait commis à l'encontre de son frère aîné.

- Je pourrais aussi te retourner la question.
©BESIDETHECROCODILE



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 72 Messages : 140
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
Re: DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS | Sam 18 Fév 2017, 19:06



❝I KNOW MY ACTIONS,
THEY MAY GET CONFUSING
BUT MY UNSTABLE WAYS
IS MY SOLUTION TO EVEN SPACE
THAT'S WHY YOU WANNA COME OUT
AND PLAY WITH ME❞ - Banks




♟ DANSE MACABRE –

Mouvement irrésistible à tout mortel, l’entraînant dans une ronde incessante puis à terme, au trépas. La mort viendra quoi qu’il arrive… pourquoi ne pas se laisser tenter par la folie et transformer cette mascarade en valse endiablée mêlée des plaisirs les plus exquis ? Se laisser aller... guidés dans les bras de la Noirceur.

Un pas.
Un simple petit pas. Si innocent, si anodin que ce pas puisse paraître… il ne fait que pousser Némésis vers le gouffre que lui présente Crimson, cette invitation à l’audace, à la faute, à l’écart, cette invitation à franchir le seuil que l’on n’ose pas approcher, à crier lorsque le silence est de mise, à rire au nez des souffrances d’autrui, à l’abandon des principes et à l’acceptation de tout ce qu’il y a de plus sombre chez soi, de plus profond… cette bête noire qui sommeille, cette étincelle de folie à laquelle Crimson s’est à jamais abandonné. Etincelle ? Que dis-je… quand il s’agit de Crimson, il serait plus exact de parler de brasier, dans lequel il accepte de se consumer lentement… avec délectation. Ses yeux dorés suivent le déplacement de son interlocutrice qui s’approche donc de lui, et dans le regard de celle-ci se secouent, se disputent, s’enroulent des ténèbres langoureuses comme autant de serpents noués dans la chevelure d’une gorgone capricieuse. Puis, comme si la parole était venue chasser ces intentions funestes, avant même que Crimson ait eu le temps de les identifier, les voilà disparues et remplacées par l’éclat habituel de ses orbes clairs.

« C'est simplement que la noirceur de la nuit me semblait tellement plus accueillante... Je t'en prie, ne fais pas comme si tu étais surpris de me voir ici en ce moment. »

Le petit défi dans la voix de la jeune femme ne lui échappa pas lorsqu’elle lui rétorqua qu’elle pouvait lui retourner la question, et le sourire de notre fameux illusionniste s’agrandit davantage, laissant entrevoir ses incisives éclatantes. Mais par-dessus tout, ce qui le ravissait, c’était cet air qu’elle avait… de parfaite insurrection, comme si elle était prête à piétiner cette image si joyeuse qu’elle portait d’habitude, le temps d’une soirée, se laisser emporter dans l’humeur que portait le calme froid de cette nuit hivernale.

« Ah… tu m’as percé à jour… » Sourit-il, un air d’espièglerie dans la voix. « Il en faut beaucoup pour me surprendre… »

Puis, un air dangereux vacillant dans ses yeux, il se pencha en avant, l’emprisonnant dans son regard mordoré, et du bout de l’index, lui fit pivoter le menton vers le haut, pour qu’elle le regarde bien en face, leurs deux visages suffisamment proches pour que l’ombre des cils du vampire se reportent sur les joues de la jeune femme. Il observa ses yeux un instant avant de reprendre d’une voix grave.

« Hm… » fredonna-t-il du fond de sa gorge, « seras-tu capable de me surprendre ce soir ? »

Il resta dans cette position quelques secondes encore, avant de s’écarter, et comme si le temps reprenait son cours, le vent se mit à souffler un peu plus fort, venant leur mordre les doigts de sa froidure pétrifiante. Un rire riche roulant dans le fond de sa gorge, Crimson se tourna vers l’immensité de la plaine qui s’étendait face à eux, vide, sombre, les fleurs couvertes de givre comme changées en un champ de lames accusant le ciel obscur.

« Tu as raison, ce soir, l’obscurité était particulièrement attirante… »

Il tourna la tête vers elle pour la regarder à nouveau, son visage dénué d’amusement.

« Mais cela fait longtemps que je danse avec celle-ci. Nous ne faisons qu’un… et seul un parfait idiot ne le saurait pas, dans ce Cirque. Et tu es loin d’être idiote. »

Un pas, puis un autre. Et le voilà de nouveau si près d’elle qu’il la surplombe de toute sa hauteur. Plissant ses yeux d’un air curieux, le faisant ressembler à un serpent qui observerait la proie qu’il tient dans ses anneaux avant de la dévorer, il s’adresse de nouveau à elle, l’espièglerie de retour dans son ton.

« Mais j’ai toutes mes raisons de me demander ce qui t’amène, seule, hors de ta tente à une telle heure… Je sais que tu apprécies la bonne compagnie… » Bien entendu, Crimson n’ignorait rien du goût de son interlocutrice pour les aventures sulfureuses. « Mais tu ne me sembles pas être du genre à chercher la solitude par pure mélancolie… une envie plus sombre, peut-être ? »

Crimson ne savait pas encore s’il allait quelque part avec Némésis… mais il ne perdait rien à essayer. Un peu de divertissement était toujours le bienvenu. Si le monde devenait fade… Crimson n’aurait plus aucune raison d’exister. Alors… chercher la démence, la beauté, provoquer les complications pour mieux les capturer, les ressentir ? Ah, quel délice… et il voyait bien le potentiel de sa jeune amie ci-présente… s’il arrivait à la faire sombrer ce soir, même pour une simple poignée d’heures… quel plaisir ce serait… les pulsions en elle étaient si pures, et pourtant si insaisissables, si éphémères… s’il arrivait à les faire surgir ce soir, il était certain d’assister à un beau spectacle. Une petite danse, peut-être ?

#Code by Nao ✖ D A N S E  M A C A B R E



HRP| J'espère que tu aimeras ! Bisous !


Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 98 Messages : 190
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS | Dim 24 Sep 2017, 22:16



❝ Danse macabre ❞


Némésis & Crimson
I don't know if I can trust a guy like you, because you're a freak. But, you know, I like it this way, cause you're so insane and I love insanity. △
Némésis savait qu'il était difficile de surprendre Crimson. La lumière sombre qui éclairait ses prunelles dorées ne lui échappait pas. Si cette partie énergique d'elle l'éloignait, l'autre, beaucoup plus sombre et mystérieuse le rapprochait d'elle. Elle ne savait pas pourquoi à chaque fois qu'elle se trouvait en sa présence, elle avait envie de laisser cette partie plus sombre d'elle s'exprimer. Il respirait la folie à plein nez et la jeune femme ne trouvait pas ça déplaisant. Au contraire, même, elle trouvait ça attirant, séduisant. S'il lui avait toujours parut hors de sa portée, c'est parce qu'elle dégageait trop de joie au quotidien. Elle savait aujourd'hui que c'était cette possibilité de sombrer dans le gouffre de sa folie qui l'attirait réellement. Elle avait simplement envie de se laisser aller à cette sombre folie qu'elle savait un peu trop présente en elle. C'est que Crimson arrivait si bien à la prédisposer à cet état lancinant. L'ange déchue le vit se pencher vers elle avec quelque chose dans le regard. Un air dangereux qui la fit frissonner. Elle n'arrivait tout simplement pas à quitter ses prunelles mordorées. C'est comme s'il l'avait emprisonné dans ce regard terrifiant, mais excitant. Il avait mit son index sous son menton pour lui relever le visage et son contact l'avait une fois de plus fait frissonner. Le mage dégageait quelque chose de sombre et dangereux à l'instant même ce qui attirait incompréhensiblement la jeune femme. Leurs visages étaient si proches qu'elle aurait facilement pu combler cette infime distante pour lui voler un baiser. Mais elle se fit violence, déstabilisé par cette attirance qu'elle ne comprenait pas. Elle était bien plus proche de son côté sombre qu'elle ne l'avait d'abord pensé.

- Hm… seras-tu capable de me surprendre ce soir ?

Némésis ne le savait pas. Elle ne savait pas ce qui était capable de surprendre le magicien. Elle retenait son souffle sans s'en rendre compte alors qu'il restait si proche pendant encore quelques secondes avant de s'écarter. Le temps lui sembla reprendre son cours, alors qu'une brise plus forte venait les secouer. Ou plutôt la secouer. Elle reprenait son souffle. Crimson laissa échapper un rire riche en se tournant vers l'étendue glacée de la plaine. Elle posa son regard pers sur celle-ci à son tour. Ses prunelles tiraient plus sur le bleu ce soir que sur le vert. La jeune femme restait silencieuse, aux prises avec cette obscurité qui l'envahissait peu à peu.

- Tu as raison, ce soir, l’obscurité était particulièrement attirante…

Sa voix la surprit presque dans ce silence glacial et Crimson tourna la tête vers elle. Cette fois, son visage était dépourvu de tout amusement.

- Mais cela fait longtemps que je danse avec celle-ci. Nous ne faisons qu’un… et seul un parfait idiot ne le saurait pas, dans ce Cirque. Et tu es loin d’être idiote.

Elle lui offrit un sourire dépourvu d'émotions pour lui signifier son approbation. Idiote? Némésis? Elle était beaucoup plus vive d'esprit et observatrice qu'on ne pourrait d'abord le penser et le magicien aussi apparemment. Il s'approcha d'un pas, deux pas et la surplomba de nouveau de toute sa hauteur. Ses yeux se plissent en la regardant, elle, petite chose immobile et silencieuse depuis tout à l'heure. Le mage réussissait à la toucher avec ses paroles. Bien plus qu'il ne pourrait l'imaginer.

- Mais j’ai toutes mes raisons de me demander ce qui t’amène, seule, hors de ta tente à une telle heure… Je sais que tu apprécies la bonne compagnie… Mais tu ne me sembles pas être du genre à chercher la solitude par pure mélancolie… une envie plus sombre, peut-être ?

L'espièglerie était de retour dans son ton et Némésis ne put s'empêcher de sourire de façon acerbe. Il avait mit le doigt sur quelque chose. Elle n'était effectivement pas là sans raison. Quand la colère la gagnait, elle s'approchait toujours trop près de cette infime barrière entre son énergie débordante et sa folie évidente. La ligne était mince avant qu'elle ne sombre et ce serait probablement Crimson qui aurait la chance de la faire tomber dans cette noirceur profonde. Si on pouvait appeler ça de la chance, évidemment. Elle savait que pour lui, ça en serait, vu son état mental bouleversant. Sans le savoir, dans son regard se bousculaient des ténèbres bien plus profondes qu'elle ne l'aurait imaginé.

- Bien visé, mon cher. Je tente seulement de ne pas déchiqueter ce qui me sert d'affilié et la solitude m'aide à me retrouver dans mes pensées. Ou pas.

Elle avait dit ça impulsivement, avouant ainsi le fait qu'elle aurait pu commettre l'irréparable vis-à-vis de Mimoza, son serval d'affilié. Elle n'avait même pas conscience de ce qu'elle venait de dire tellement l'obscurité se secouait dans ses prunelles. Elle était emplie de cette même envie qui l'avait poussé à couper l'une des ailes de son imbécile de frère. À ce moment précis, elle ne se rendait pas compte que Crimson réussissait à la faire tomber dans cette folie qu'elle savait présente en elle. Némésis combla un peu la distance qui les séparait pour venir effleurer les lèvres charnues de son interlocuteur des siennes, plus tentatrices. Elle souffla un sourire et elle se trouvait étrangement trop calme pour la situation. Elle aurait dû être mal à l'aise en présence du magicien, mais elle n'arrivait pas à l'être. Au contraire, elle se sentait beaucoup plus dans son élément qu'elle ne l'aurait soupçonné.
©BESIDETHECROCODILE


HRP| Voilààà ♥ Désolée du retard! J'espère que ma réponse te plaira!



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




Contenu sponsorisé
Re: DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS |

 
DANSE MACABRE ✖ CRIMESIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse Macabre.
» DANSE MACABRE de Stephen King
» Stephen KING - Danse macabre
» Danse macabre de Vanhel
» ANITA BLAKE (Tome 14) DANSE MACABRE de Laurell K. Hamilton

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaines-
Sauter vers: