Partagez | 
 

 You know I love bothering you ~ PV Amel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 98 Messages : 190
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
You know I love bothering you ~ PV Amel | Lun 10 Oct 2016, 23:09



❝ You know I love bothering you ❞


Némésis & Amelëyr
You're a dumb guy, but I think I like you just the way you are, cause we're having fun together. I don't want to change anything, but danm, just shut up. △
Elle sent quelque chose l'écraser, mais elle ne veut pas ouvrir les yeux. C'est bien trop forçant et puis, elle est bien dans son lit. Némésis, en plus d'être bordélique, aimait paresser quand elle n'avait rien à faire. Elle ne fit donc pas de cas du poids sur son corps jusqu'à ce qu'il bouge pour lui couper la respiration. Elle tente de repousser cette chose, mais sans grand succès. Grognant, elle ouvre enfin les yeux et voit Mimoza, son affilié, étendu de tout son long sur elle.
- Mimoza! T'es gros, tu sais.
Le serval s'étire en ignorant les paroles de sa maîtresse. Contrariée, l'ange déchue le pousse avec force et l'animal va choir sur le sol en émettant un bruit de surprise.
- Ça va pas, non?
- T'avais qu'à te pousser de là avant, gros bêta. Maintenant, je dois me lever à cause de toi.

Mimoza émet un miaulement contrarié à l'entente des paroles paresseuses de Némésis et celle-ci lui fait son plus beau sourire en repoussant les couvertures. Elle met pied à terre et s'étire. S'étant douchée la veille après la représentation, elle ne fait qu'enfiler une robe mauve lui arrivant aux chevilles histoire de couper un peu la fraîcheur d'automne qui commençait à s'installer doucement. Elle enfile un petit blouson en jean et sort de sa caravan.
- Je vais aller embêter Amel, si tu me cherches!
Elle a le temps de voir Mimoza rouler des yeux avant de fermer la porte. La féline se fraya un chemin jusqu'à la caravan de l'elfe et toqua à la porte. Elle attendit, retoqua, attendit encore et ouvrit la porte. Vide. Némésis referma et marcha pendant plusieurs minutes à la recherche de son elfe préféré. Il devait bien se trouver quelque part, non? À moins qu'il soit sortit? Non, il est trop tôt pour faire quoi que ce soit. Sûrement était-il avec Lyvion? Elle se dandina encore un peu et vit enfin son dos. Difficile de le rater avec sa carrure sexy et sa chevelure orangée mi-longue. Un sourire s'afficha sur ses lèvres et elle se mit à courir dans sa direction pour lui sauter sur le dos en s'exclamant.
- Amel! Mon acrobate pourri préféré! Tu te lèves drôlement tôt pour une journée de congé! T'as de la fièvre ou quoi?
Elle laissa échapper un petit rire cristallin et lui lécha l'oreille pour s'amuser. Il ne faut pas oublier qu'elle avait une grande part féline en elle et agissait souvent comme un chat. Elle accote sa tête contre celle de l'elfe, sachant très bien qu'elle envahit son espace personnel. Pourtant, ça ne le dérangeait pas tant que ça. Étrangement.
- Alors t'as fait un cauchemar, c'est ça? Et t'avais trop peur pour rester couché et te rendormir?
©BESIDETHECROCODILE



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 119 Messages : 429
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel | Jeu 15 Déc 2016, 17:25





You know I love bothering you
Feat Némésis


Tu te réveilles bien trop tôt à ton goût ce matin. Quelle nuit pourrie… t’as encore fait le même cauchemar. Toi qui croyait que ça allait passer, vu que ça c’était espacé… Faut croire que tes fantômes te hanteront toute ta vie. En tout cas ça sert à rien de rester au lit. ça fai une heure que t’essaie de te rendormir, sans succès. La poisse, faut que ça arrive un jour de congé… C’est en grognant que tu te lèves, de mauvais poil. Ombre est encore affalée sur ton lit et pousse un gémissement rauque. Tu lèves les yeux au ciel. Et c’est toi qu’elle traite de paresseux…

∞ Et c’est moi la larve après. Tu peux parler.

Pour toute réponse, elle s’étire et roule sur le dos, les quatre fers en l’air, nullement disposée à se lever. C’est l’hôpital qui se fout de la charité ; hier encore elle te sautait dessus pour te motiver à te bouger du lit. Enfin t’as pas la tête à te prendre le chou avec elle aujourd’hui. Tu files direct sous la douche. Tant que tu l’auras pas prise, tu pourras pas être de meilleure humaine. Tu prépares ensuite un bon mug de café avec du hard-rock en sourdine, comme tous les matins. Juste le temps d’engloutir un petit-déjeuner rapide et tu décides d’aller prendre l’air. Franchement, ton esprit pourrait au moins s’arranger pour te laisser dormir les jours de congés… C’est pas souvent que vous en avez au cirque, alors si en plus tes cauchemars ruinent tes grasse-matinées…

Une silhouette sombre se glisse à tes côtés en s’étirant. Visiblement, Madame a daigné mettre une patte en dehors du lit. Probablement parce qu’elle a faim et qu’elle souhaite aller chasser. Elle peut dire ce qu’elle veut, mais Ombre te ressemble plus qu’elle et toi ne l’admettrez jamais. Dormir et manger fait certainement parti de vos activités favorites. Les mains dans les poches, tu déambules dans le cirque sans prendre la peine de saluer ceux que tu connais, à part quelques camarades que tu respectes. De toute façon, ils connaissent tous ton sale caractère, et depuis le temps ils ne se formalisent plus. Surtout de si bon matin. Heureusement que la malédiction vous a forcé à cohabiter au début, sinon tu te serais barré depuis longtemps. On peut dire que c’est un peu grâce à elle que t’as lié des liens avec certaines personnes ici. Lyvion notamment, parce que nom de Zeus, votre entente au début était plus houleuse qu’autre chose. Comme quoi… c’est un peu ridicule de voir le bon côté des choses sur un aspect aussi négatif. La malédiction prédite par ton père biologique… il te l’avait bien dit, que ta vie serait maudite. Et te voilà dans un cirque maudit. Tss.

Une voix familière et féminine te tire de tes pensées. Tu tournes la tête vers Némésis, l’air mitigé, sentant déjà la première boutade de la journée survenir- et ça ne loupe pas d’ailleurs- mais voilà qu’elle te saute littéralement dessus. “Mon acrobate pourri préféré” franchement… Et dire que c’est ta partenaire. Enfin tu peux dire ce que tu veux, tu l’apprécies beaucoup cette fille. A moitié cinglé, sans aucun complexe et parfaitement indifférente à ce que les autres peuvent bien penser d’elle. Juste comme tu les aimes. Tu t’essuies l’oreille qu’elle vient de te lécher -une vraie chatte dans tous les sens du terme. Tu n’essaies même pas de te dégager, après tout t’es habituée à son poids, vu que vous travaillez ensemble, et puis ça servirait à rien.

∞ Oh, mais que vois-je, ma petite chatte préférée ! Quelle bonne surprise de bon matin !

C’est à moitié ironique bien sûr. En fait qu’elle mette le doigt sur ce qui t’a justement tiré trop tôt du lit t’agace énormément. Mais tu comptes bien lui renvoyer l’ascenseur. Vous êtes connus dans le cirque pour être un duo d’enfer, tant pour les numéros d’acrobatie, que pour vos chamailleries incessantes. Néanmoins, malgré les apparences, vous vous appréciez sur bien des points.

∞ Je te retourne la question, Némésis. Est-ce que ta conscience te rattrape et t’empêche de dormir en te rappelant le nombre de fois où tu as trompé ton mari ?

Et toc. Elle déteste qu’on lui rappelle qu’elle est mariée. Elle ne porte pas d’alliance justement pour ça. Et quand on t’attaque, tu rends le double. Même si elle bénéficie d’un régime spécial et que tes coups ne sont jamais critiques. En général. Tu te décides enfin à bouger et t’attrape ta camarade pour la tirer vers l’avant. Tu la fais passer devant toi, malgré ses gigotements, et tu la portes tête en bas, les yeux baissés pour la regarder.

∞ Ou est-ce que, au contraire, tu te languis de la dernière fois et tu viens en réclamer davantage ?

Cette question provocante cache un sous-entendu que probablement elle seule peut comprendre. Tout simplement parce qu’il vous arrive parfois de faire autre chose que vous chamailler en bons enfants. Quelque chose de plus charnel dirons-nous. Tu lui adresses un sourire torve avant de la libérer.

∞ Allons, dis tout à ton cher acrobate pourri préféré.

Ton sourire espiègle se suffit à lui-même. A côté de toi, Ombre lève les yeux au ciel en se disant que les bipèdes ont bien souvent une étrange façon de se témoigner leur affection.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 98 Messages : 190
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel | Ven 16 Déc 2016, 00:16



❝ You know I love bothering you ❞


Némésis & Amelëyr
You're a dumb guy, but I think I like you just the way you are, cause we're having fun together. I don't want to change anything, but danm, just shut up. △
- Oh, mais que vois-je, ma petite chatte préférée ! Quelle bonne surprise de bon matin !
Némésis sait très bien que ces paroles sont ironiques venant de sa part. Sur ce point, il est comme elle: il adore dormir. Quoi de plus plaisant, de toute façon? Il n'y a qu'une seule chose plus plaisante que de dormir: le sexe. Faut pas s'étonner venant de sa part. Alors qu'elle s'agrippe toujours à l'elfe, Némésis attends un retour d'ascenseur de sa part. Parce que tout le monde sait dans le cirque que ces deux-là forme non seulement un duo d'enfer lors de leur numéros, mais aussi qu'ils se chamaillent beaucoup. Mais quoi que les autres puissent en penser, l'ange déchue apprécie beaucoup Amel. Et c'est réciproque. Enfin, si ça ne l'est pas, c'est qu'il y a un problème!
- Je te retourne la question, Némésis. Est-ce que ta conscience te rattrape et t’empêche de dormir en te rappelant le nombre de fois où tu as trompé ton mari ?
Ouch. La concernée pince les lèvres, piquée au vif. L'elfe sait très bien combien elle déteste qu'on lui parle de son mari. En fait, elle serait divorcée, si elle savait où il se trouvait. Et aussi, si son mari voulait bien signer les papiers de divorce. Mais elle sait sans aucun doute possible qu'il ne les signerait pas. Et ça, elle ne peut le supporter. Un peu blessé dans son ego et trop orgueilleuse pour le laisser paraître, elle ne dit pas un mot pendant quelques instants. Une chose est sûre, elle ne se sentira jamais coupable de le tromper, car rendu à ce point, ça ne fait plus aucune différence. Ce mariage arrangé lui pourri vraiment la vie. Ravalant sa mauvaise humeur qui commençait à pointer, elle gigota lorsque son coéquipier la bascula vers l'avant. Elle se retrouva ainsi la tête en bas avec un Amel qui devait baisser les yeux pour la regarder en face. Certes tu avais la force pour le supporter durant un numéro, mais face à lui, tu ne gagnerais jamais un combat.
- Ou est-ce que, au contraire, tu te languis de la dernière fois et tu viens en réclamer davantage ?
Un sourire vient fleurir sur le visage de la jeune femme, comprenant très bien le sous-entendu de l'homme en face de lui - mais à l'envers. Il finit par la relâcher et Némésis pu retrouver un sens normal. Enfin, ce n'est pas que d'être à l'envers la dérange vraiment, mais ça fait du bien de voir les choses dans le bon ordre.
- Allons, dis tout à ton cher acrobate pourri préféré.
- Tu connais très bien la réponse, Amel. Pas besoin d'être aussi suave avec moi.

Elle se rapprocha de lui de manière sensuelle, le sourire toujours agrippé à ses lèvres pulpeuses et tentatrices. Elle glisse son doigt sur la joue d'Amel jusqu'à effleurer ses lèvres. Némésis approche son visage du sien et leurs lèvres se touchent à peine.
- Ne me tentes pas.
Sa voix n'est qu'un souffle alors que la pression monte entre eux. Puis elle s'éloigne en tournoyant sur elle-même, bras ouverts. Elle s'arrête à quelques pas de lui et lui lance un regard provoquant.
- Je suis certaine que tu n'arriverais même pas à m'attraper.
Elle lui fait un sourire espiègle à son tour avant de partir en courant. Mine de rien, Némésis aimait beaucoup jouer. Souvent à des jeux enfantins, comme à la cachette ou à chat, mais ce qu'elle aimait le plus, c'était qu'Amel embarquait toujours dans ses délires d'enfants.
©BESIDETHECROCODILE



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 119 Messages : 429
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel | Dim 15 Jan 2017, 16:54





You know I love bothering you
Feat Némésis


A la grimace qu’elle tire, tu sais que ta réplique a fait mouche. Touché, 1 point partout, balle au centre. Elle sait pourtant qu’à chaque pique, tu lui renvoies la balle. Heureusement que t’apprécies son caractère complètement fou et excentrique, sinon ce serait vraiment la guerre entre vous deux. Mais ne dit-on pas “En amour comme à la guerre” ? … Même si dans ton cas Amour n’est pas en cause. Encore faudrait-il que ton coeur de pierre meurtri puisse être apte un jour à aimer sincèrement quelqu’un. La seule personne que tu aimes sur cette terre, c’est ta propre personne. Et encore.

Plutôt que de laisser la conversation dériver sur l’amer et le vénimeux, tu enchaînes avec une réplique qui lui redonne immédiatement le sourire. C’est toujours comme ça entre vous ; une pique pour emmerder, une suivante pour amuser. C’est certainement votre aptitude à pouvoir jongler facilement avec, qui vous permet de vous entendre si bien. A la fois semblables et très différents. Quand elle s’approche de toi, ton sourire s’élargit et tu ne perds pas une miette de son décolleté, ni de son minois félin. Vos lèvres se frôlent à peine, provocatrices. Tu ne la quittes pas des yeux, toujours souriant et provocateur à outrance.

∞ Tu sais très bien que je fonctionne par esprit de contradiction, susures-tu d’un ton mielleux.

Et oui, il suffit de te donner un ordre pour que la nécessité de faire le strict inverse dicte ta conduite. Ne pas la tenter ? Mais tu vas tout faire pour, bien au contraire. Tu vas pour piéger ses lèvres quand elle s’écarte brusquement pour virevolter. Tu dévores sa silhouette du regard. Autant tu t’entends très bien avec elle en dépit des apparences, autant c’est encore mieux quand vous décidez de prendre du bon temps ensemble. Elle te lance alors un défi. Tu hausses un sourcil, sceptique.

∞ Tu rigoles ? T’oublies à qui t’as affaire, petite chatte !

Et tu t’élances à sa poursuite, te prenant à son jeu du chat et de la souris. Mais elle a beau être elle-même une chatte, est-ce vraiment toi la souris dans l’histoire, hum ? C’est bien toi qui lui court après. Malheureusement pour elle, tu as toujours été le plus rapide -ou l’un des plus rapides - du cirque Utopia. Et oui, tu es un elfe à cent pour cent. Et tu rechignes jamais à tricher à la course en usant de ta vitesse hors norme. De toute façon, ce n’est pas vraiment tricher ; ça fait parti de tes aptitudes, non ? Tu es juste assez intelligent pour mettre toutes les chances de ton côté. Toutefois, pour faire durer la poursuite, tu ne cours pas au maximum de ta vitesse et tu la laisses reprendre de la distance à plusieurs reprises. Vous vous retrouvez ainsi rapidement à l’autre bout du cirque, avant que tu ne finisses par lui attraper le poignet.

∞ Alors, c’est qui le plus rapide, petite tortue ? C’est qui maintenant, l’acrobate pourri ?

Tu la tires vers toi, jouant la carte de la provocation à l’extrême. Tu la pièges dans tes bras, sachant qu’elle n’aimera pas ça. Parce que ce n’est jamais très divertissant de faire toujours dans les règles. Emmerder les autres a toujours été ton activité favorite, y compris pour les gens que tu apprécies. Qui aime bien châtie bien non ?

∞ Alors c’est quoi le prix du gagnant ?

Tu fais mine de vouloir l’embrasser avant de te raviser, à peine à un millimètre de sa bouche délicate. Oh non, tu n’aimes pas quand la victoire est trop facile. Tu laisses alors échapper un rire, un rire à la fois agréable et très agaçant. Puis tu la relâches et tu t’écartes, prêt à parer une éventuelle contre-attaque. Tu fais un tour sur toi-même, cherchant un nouveau défi, avant de planter ton regard céleste dans ses yeux bleu-verts.

∞ Que dirais-tu de prolonger un peu la compétition ? Tu vois le drapeau sur le toit du chapiteau principal ? Le premier qui l’atteint qui a gagné !

Vous n’avez jamais assez d’occasion pour démontrer qui est le meilleur acrobate des deux ; toi avec ton agilité naturelle, ou elle avec sa souplesse féline. Et tu t’élances en riant, incertain de ta victoire, mais certain de t’amuser comme un fou.

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 98 Messages : 190
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel | Dim 27 Aoû 2017, 18:49



❝ You know I love bothering you ❞


Némésis & Amelëyr
You're a dumb guy, but I think I like you just the way you are, cause we're having fun together. I don't want to change anything, but danm, just shut up. △
Elle le sait. Elle sait qu'il est plus rapide à cause de sa nature elfique et pourtant, elle ne peut s'empêcher de le provoquer de la sorte. Elle ne pourrait vraiment rivaliser avec lui que sous sa forme de chat. En ce moment, elle n'avait d'autres choix que d'être rusée pour lui échapper. Elle l'entend rigoler. Oh non. Elle n'oublie jamais à qui elle a affaire. Elle ne ferait plus jamais cette erreur. Elle avait perdu ses ailes à cause de ça. La pire perte de toute sa vie. Némésis a le temps de traverser le cirque avant qu'Amelëyr ne l'attrape, mais elle sait qu'il lui a donné des chances à plusieurs reprises. Cela lui laissait la chance de s'amuser un peu plus longtemps tout en sachant qu'elle n'était pas de taille contre lui. Mais Némésis est comme ça; elle aime provoquer même si elle sait qu'elle n'a aucune chance. Tout dépendant de la situation quand même. Sa main se referme sur le poignet frêle de la demoiselle. Et elle se retourne en souriant.

- Alors, c’est qui le plus rapide, petite tortue ? C’est qui maintenant, l’acrobate pourri ?
- Tss, c'est pas la rapidité qui compte pour être un bon acrobate.


Il la tire vers lui et l'emprisonne dans ses bras, sachant parfaitement que Némésis n'aimerait pas ça. Elle était prise et comparée à lui, elle n'avait pas assez de force pour se défaire de son emprise, même si elle se débattit un peu. Elle savait très bien qu'il n'aimait pas la facilité, mais elle n'avait jamais eu l'intention de s'arrêter à ça. Elle tentait encore de se débattre quand il lui adressa la parole. Le prix du gagnant? Elle sourit, car elle n'avait pas pensé à ça sur le coup. Ça pourrait très bien devenir intéressant. Amelëyr penche sa tête vers elle, faisant mine de vouloir l'embrasser, mais il se ravise, leurs lèvres se frôlant. Némésis mourrait d'envie d'emprisonner ses lèvres avec les siennes, mais elle devait se retenir. Un rire à la fois agréable et agaçant à entendre franchit ses lèvres tentatrices, puis il la relâcha. Soulagée, elle passa ses mains sur sa robe, comme pour y enlever de la saleté imaginaire. Elle l'avait vu s'écarter, mais elle ne contre-attaquerait pas. Pas tout de suite ni de la façon dont il aurait pu penser. Il fit un tour sur lui-même et planta son regard d'un si beau bleu dans le sien. Elle ne se lasserait jamais de ce regard à la fois sexy et provocateur.

- Que dirais-tu de prolonger un peu la compétition ? Tu vois le drapeau sur le toit du chapiteau principal ? Le premier qui l’atteint qui a gagné !

Toutes les occasions étaient bonnes pour tester leurs compétences d'acrobates et savoir qui est le meilleur des deux. Un large sourire étire ses lèvres délicates et sensuelles. La victoire n'était jamais certaine dans ses situations et Némésis devait toujours se promettre de ne pas se transformer en chat pour avoir plus de chances. Ça ne serait pas drôle, sinon. La demoiselle part à sa suite, maudissant presque sa robe un peu trop longue pour cette activité. Heureusement, elle était ample et laissait place à ses mouvements. Elle grimpe agilement, mais pas autant que son partenaire, dont la capacité est augmentée à cause de sa nature d'elfe. Cette course dure bien quelques minutes, les deux jeunes gens empruntant des chemins différents. La course est serrée et Némésis n'est pas certaine du résultat. Leurs mains se sont posées presque au même moment, rendant le résultat difficile à cerner. Pourtant, l'ange déchu tente le tout pour le tout. Elle pose donc son regard bleu-vert sur Amelëyr et sourit.

- J'ai gagné.

Elle l'affirmait avec tellement de certitude qu'il était parfois difficile de savoir si c'était la vérité. Son souffle était court à cause de l'exercice qu'elle venait de faire. Cela avait été compliqué d'atteindre le haut du chapiteau principal puisque ça n'était pas bâti avec des planches.

- Tu vois? Tu viens de prouver que t'étais l'acrobate le plus pourri ici.

Un sourire en coin et une grimace accompagne ses paroles presque acerbes.

- Pourtant, tu y étais presque, quel dommage.
©BESIDETHECROCODILE



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 119 Messages : 429
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel | Jeu 01 Mar 2018, 18:50





You know I love bothering you
Feat Némésis


Tu t’élances avec toute la fougue de ta jeunesse, propulsé par tes muscles puissants d’elfe. Autant dire que c’est un sacré challenge pour l’hybride ; tu es naturellement plus agile et plus rapide qu’elle. Pendant ta course, tu gardes un oeil sur sa progression ; elle ne se défend pas si mal. Plutôt bien, même. Elle n’a pas pris sa forme animale, certainement parce qu’elle jugerait ça trop facile sinon. Encore un de vos points communs. Tu sautes par-dessus les obstacles, escalades le chapiteau en t’aidant des prises à disposition -câbles, cordes, et poteaux, notamment- et bondis comme un fauve vers la victoire. Et tu poses ta main une fraction de seconde avant -ou après ?- la sienne ; un écart trop court pour déterminer qui a vraiment gagné.

Tu crispes les mâchoires alors qu’elle s’extasie de sa "victoire". Tu fais bonne figure, mais tout le monde sait que tu détestes perdre ; tu es un mauvais joueur. Ceci dit, c’est Némésis. Vous passez votre temps à vous tester, vous chamailler, vous amuser - et baiser occasionnellement. Elle avance sa supériorité pour cette bataille, alors que vous en étiez au même point -ou presque. Tu comptes bien jouer dessus pour refroidir ses ardeurs. Tu lui offres ton sourire ravageur, loin de te laisser démonter.

∞ Sauf que j’ai posé ma main en même temps que toi. Tu n’as donc aucune légitimité dans l’histoire.

Tu te rapproches d’elle, l’air aguicheur, et tu l’attrapes par la taille. Tu approches ton visage du sien, comme si t’allais l’embrasser, avant de te rétracter. Tu sais qu’au fond elle en meurt d’envie, et tu adores lui retirer le pain de la bouche. Tu t’écartes à nouveau, la mine espiègle, et tu lèves légèrement les bras, paumes tournées vers le ciel.

∞ Mais, comme je suis magnanime, je vais t’accorder la victoire, pour cette fois.

En réalité, sans ton agilité et ta vitesse elfiques, tu n’aurais peut-être pas réussi à arriver en même temps qu’elle sur le toit du chapiteau. Plutôt crever que l’avouer ceci dit ; au moins, tu reconnais son talent d’acrobate, elle n’a pas à s’en plaindre. Un rictus provocateur étire tes lèvres. T’imagines bien que ça va pas lui plaire des masses, de se voir accorder la victoire par défaut, et surtout par sympathie. Et c’en est d’autant plus amusant. Tu croises les bras sans la quitter des yeux.

∞ Nous sommes donc à égalité. C’est un match nul. A moins que tu ne souhaites nous départager ?... Dans ce cas, je te laisse choisir l’épreuve, cette fois.

Tu pousses toujours la compétition à son maximum. Et te dépenser, c’est bien la seule chose qui te change efficacement les idées. Quand tu cours ou quand tu exécutes des acrobaties, tu n’as plus qu’à penser à l’effort fourni, à la route qui s’étend devant toi, à la prochaine figure de ton numéro. Tes muscles courbaturés qui t’élancent le soir t’empêchent de penser à ta vie de merde. Et si en plus tu peux t’amuser en même temps, avec ta rivale et amie, que demande le peuple ?

∞ Toutefois, il manque un peu de piment à cette compétition. Que dirais-tu de corser le jeu avec un enjeu au bout ? Par exemple… le gagnant peut demander ce qu’il veut au perdant ?

Tu joues à un jeu dangereux ; celui du quitte ou double. En ce qui te concerne tu as déjà quelques petites idées de ce que tu pourrais exiger d’elle -rien de très catholique, en soi. Par contre, connaissant l’esprit fourbe de ta camarade, elle pourrait te demande à peu près n’importe quoi. Dans le fond, n’est-ce pas ce qui rend la dernière manche plus… excitante ? Tu ne vis plus que pour ça ; les sensations.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




Contenu sponsorisé
Re: You know I love bothering you ~ PV Amel |

 
You know I love bothering you ~ PV Amel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» [Film] Love Actually
» [Malte, Marcus] Garden of love
» "A swedish love story"

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaines :: Cirque Utopia-
Sauter vers: