Partagez | 
 

 Le début d'une histoire [Céleste]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Léandre A. Belaurore
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon
Coeurs : 3 Messages : 17
J'ai traversé le portail depuis le : 23/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Tan-Tan Tanuki. Mon nom est : Léandre Apollinaire Ellioth Belaurore. Il paraît que je ressemble à : Mabuchi Kou. et à ce propos, j'aimerais remercier : My dearest ♥
Le début d'une histoire [Céleste] | Dim 26 Juin 2016, 15:44

Léandre x Céleste
A tale's beginning
Le problème avec certains réveils, c'est qu'on souhaiterait que ceux-ci n'aient jamais lieu. Léandre se permit un léger regard sur son "accompagnatrice" et se dit qu'elle ne méritait cependant pas de faire partie de ce rejet de la réalité. Des cheveux longs et blancs. Un corps trop féminin pour être celui de l'enfant de la brute épaisse qu'était le Dieu de la Guerre, mais pas assez fragile pour être celui de la délicatesse. Ah et, de surcroît, elle avait été sa partenaire de la nuit dernière ; au même titre qu'elle se révélait être sa cousine.

Mais après tout, "c'est commun, ici". La demoiselle arborait un regard un peu froncé, entre la curiosité et la méfiance. Les gens allaient et venaient, sans les regarder. D'ailleurs, à bien le faire, ils étaient  tous les deux dans des vêtements qui détonnaient largement avec les habitants de cette ville qui se perdaient à perte de vue. Cette ville, c'était, selon les dires de Clio, un refuge divin. Et ça n'était pas complètement impossible d'y croire quand on voyait les statues et l'art assez représentatif. Quelques personnes en toges, par-ci par-là ; un centaure assis derrière un étal vendant le mérite de ses arcs... Un satyre qui se permit un regard trop insistant sur la poitrine de Céleste au point où ce fut le regard de Léandre qui le chassât.

Par réflexe, le jeune homme attrapa la main de la jeune fille, concluant que rester figé comme des poteaux au abords d'un marché n'attirait rien de mieux que des regards curieux. Mais que faire ? Où aller ? Ils étaient pratiquement à moitié nus, perdu dans une ville où la devise du coin était visiblement proche de celle d'un pays à moitié ravagé par une crise financière stagnante. Hors ; lui, n'avait que de la monnaie de l'ouest lointain et il doutait trouvait un bureau de change dans le coin. Avançant de quelques pas d'un air résolu, il se permit de récapituler les priorités du jour :

« Il faut rapidement qu'on trouve un endroit où dormir. Je n'ai pas pensé à demander à Clio de l'argent... Encore que je doute qu'elle nous en aurait donné, vu que ça fait plusieurs années qu'elle n'était pas revenue. »

Soupir. Se loger ; se nourrir. C'était un budget légèrement élevé qu'il fallait rassembler en une journée s'ils ne voulaient pas finir à la rue. L'hôtel serait sûrement très cher... Et il ne connaissait rien à cette ville. Un autre point gênant qui lui revint en tête, c'était qu'il allait devoir partager un espace commun avec celle qui, de toute évidence, grâce aux comportements sans gêne de Zeus, était sa cousine. Son esprit, confus, cherchait à réinvestir un peu de logique dans une situation qui avait perdu beaucoup de cohérence pour des êtres vivants à l'époque moderne. L'arrêtant à l'ombre d'une ruelle marchande, il l'interrogea du regard :

« Si tu as une idée concernant notre installation dans cette ville, je suis preneur ... »
© ASHLING


Demi-Divinité fille d'Arès & Dragonne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Céleste L. N. Millegarde
Demi-Divinité fille d'Arès & Dragonne
Coeurs : 3 Messages : 44
J'ai traversé le portail depuis le : 05/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Ashling. Mon nom est : Céleste Lyrae Nyx Millegarde. Il paraît que je ressemble à : Veloce Visrin {Carciphona} - IRL : Cara Delevingne et à ce propos, j'aimerais remercier : moi pour l'instant. >w<
Re: Le début d'une histoire [Céleste] | Dim 26 Juin 2016, 21:05

Céleste x Léandre
A TALE'S BEGINNING
Elle aurait pu se réveiller dans sa petite chambre à Hong Kong. Ouvrir les yeux alors que les rues grouillaient de passants tous plus pressés les uns que les autres. Shu-Feng dans le salon, préparant ses sorts et autres sortilèges, puisant lentement dans les forces vitales de sa jeune « protégée ». Mais quand la jeune dragonne ouvrit les yeux, une vive lumière agressa ses iris azurés, la forçant à serrer de manière un peu plus marquée, le bras de son accompagnateur… Enfin de son cousin. La dernière fois que la jeune femme s’était retrouvée attachée ainsi à un autre être… Assez ironiquement, il s’agissait de son frère, Phoenix. Ses doigts s’emmêlaient vivement dans les lambeaux de la chemise de Léandre, vestige de son combat contre le démon.

Après de longues secondes, et surtout intriguée par le bruit des pavés claquant sous la frénésie du marché, la jeune femme réussit à ouvrir les yeux, se retrouvant confrontée à un nouvel univers, si inconnu, si différent des mégalopoles qu’elle avait parcourues ces dernières années. Céleste se souvint des dires de Clio, l’ancienne comparse de ce fils d’Apollon, celui-ci semblant se perdre dans ses contemplations, un air soucieux de dessinant sur ses lèvres. Une ville qui pourrait être votre première étape, celle où vous trouverez les moyens de réaliser vos désirs à tous les deux.  

La curiosité de Céleste se mêlait à cette méfiance de l’inconnu, de l’incontrôlable, cette même perte de contrôle que détestait ressentir la jeune femme. Mais il fallait avouer qu’en effet, ce monde n’avait vraiment rien à voir avec celui dans lequel elle déambulait la veille. Des créatures nées de magie, des nymphes riant en choisissant leurs plus beaux tissus, un jeune homme souriant à un Pégase ou encore un groupe d’elfes se délectant devant les étals de fruits et autres denrées colorées, le tout sous des colonnes de pierre, rappelant à la jeune femme quelques tableaux antiques dans ses livres d’histoire.

C’est la main de Léandre attrapant la sienne qui la fit sortir de cette analyse des lieux, qui la fit se reconcentrer sur lui. Ils s’éloignèrent en se glissant contre les murs, tentant d’éviter de trop se faire voir, malgré nombre de regards braqués sur ces deux demi-dieux, dont les vêtements partaient allègrement les marques du combat contre son ancien protecteur, leur propre combat dans les ruines et…Celui qui marqua la nuit précédant. Ils arrivèrent à l’orée du marché, dans un endroit bien plus calme et moins agité.

« Il faut rapidement qu'on trouve un endroit où dormir. Je n'ai pas pensé à demander à Clio de l'argent... Encore que je doute qu'elle nous en aurait donné, vu que ça fait plusieurs années qu'elle n'était pas revenue. »

Aux mots de Léandre, Céleste glissa machinalement sa main dans la poche de son jean, trouvant quelques livres sterling, mais naturellement inutile ici… La nymphe les avait littéralement laissés dans ce monde si étranger, sans aucune information, sans indication, sans même avoir pris le temps de leur donner une direction à suivre. Céleste soupira, continuant à marcher à ses côtés. Elle avait toujours su se débrouiller une fois partie de Londres, mais elle n’était pas sans ressources, travaillant de temps en temps et vivant avec l’argent de son enfance, celui resté si longtemps sur un compte laissé de côté. Mais ici, les deux jeunes êtres se trouvaient sans aucune ressources, mais surtout, perdus.

Naturellement, la jeune femme regardant les noms de différents commerces de la rue marchande, et quand Léandre l’invita à suggérer de possibles idées pour… S’en sortir au moins cette nuit, elle croisa son regard, avant de le détourner vers quelques écriteaux attachés aux murs de pierres, soupirant une nouvelle fois.  

« Même si ton amie nous avait donné de l’argent, je doute que cela suffise pour ce genre d’hôtel dans… Ce centre-ville. A la limite peut-être dans un établissement plus excentré, ou si une bonne âme nous apparaît par miracle, mais j’ignore totalement comment fonctionne cette ville… »

Sûrement pourraient-ils trouver une auberge ou autre un peu plus loin, dans des rues moins fréquentées. Elle continuait à détailler les environs, peu à l’aise mais en quête de réponses à leurs situations, quand ses yeux croisèrent une tour claire, se détachant du ciel bleu pour arrivant tout de même à se confondre avec les nuages. Un château lumineux, que la jeune femme n’avait jamais. Elle resta quelques secondes à contempler cette bâtisse semblant faite de verre et refléter tous les rayons du Soleil dominant largement la ville.

« Déjà continuer à avancer, avec un peu de chance on va encore tomber sur une cousine nymphe au grand cœur. »

Car ça ne faisait que quelques minutes qu’ils se trouvaient sur l’île, mais alors que c’est cette fois Céleste qui entraîna Léandre dans de nouvelles rues, la jeune femme se surprit à sourire ironiquement voir nerveusement en imaginant le nombreux de membres de sa famille pouvant vivre autour d’elle.
© ASHLING




   
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Léandre A. Belaurore
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon
Coeurs : 3 Messages : 17
J'ai traversé le portail depuis le : 23/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Tan-Tan Tanuki. Mon nom est : Léandre Apollinaire Ellioth Belaurore. Il paraît que je ressemble à : Mabuchi Kou. et à ce propos, j'aimerais remercier : My dearest ♥
Re: Le début d'une histoire [Céleste] | Dim 03 Juil 2016, 17:00

Léandre x Céleste
A tale's beginning
Continuer à avancer, oui, mais vers où ? La main de la demoiselle fermement nouée autour de la sienne avait quelque chose d'étrange. Pas forcément quelque chose de désagréable, mais d'étrange. Les cheveux blancs, sauvages, flottaient avec élégance, dans son champ de vision, alors qu'elle le faisait avancer dans l'inconnu. Un château de verre au loin surplombait l'inconnu. De manière assez surprenante, cette bâtisse ne lui plaisait guère. Un côté trop lisse, sûrement.
Les doigts de Léandre s'enserrèrent autour de ceux de Celeste ; après tout, elle tirait plutôt fort vers l'avant et c'était nécessaire pour que leurs mains restent jointe. Cette sensation continuait de lui rappeler une certaine forme d'étrangeté inhérente à cette proximité qu'ils partageaient désormais. D'ordinaire solitaire, le jeune homme semblait être déboussolé par la présence de la demoiselle. Comme si cela annonçait une redistribution des cartes qu'il possédait d'habitude, seul. Sa survie n'était plus une affaire personnelle, désormais, mais bien mise en commun avec celle de la demi-déesse.

Mais surtout pouvait-il lui faire confiance ? Le reflet d'une vitre lui révéla son visage et celui de la jeune femme, passant dans les rues avec engouement, sans savoir où ils se rendaient. La lumière, dans un flash, se réfléchit contre ce verre qui vint l'aveugler, lui rappelant la douce lueur du soleil se couchant. Un sourire, des cheveux châtains, un sourire juvénile, mais plein de bienveillance et d'espoir. Oui, il s'était battu jusqu'à maintenant pour ça. Mais ce souvenir, fugace, qui n'était qu’évanescent, vint sonner un froid sur la chaleur des mains jointes. Est-ce qu'être "proche" de Céleste était une bonne idée ? Allait-il l'emmener vers le danger, comme il l'avait fait pour d'autres ? N'était-il finalement bon qu'à faire souffrir les autres autours de lui ?

Mais fallait-il mieux se séparer, l'abandonner ici ? Le regard et les mimiques qu'il avait perçu à Hong Kong lui serra à nouveau la poitrine, malgré qu'il n'en laissa rien échapper. S'il avait choisi de lui permettre de rester avec lui, c'était pour mieux s'assurer qu'elle ne finisse pas à vivre la même errance que lui avait vécu. Cette même culpabilité d'avoir été catalyseur et instrument de la désolation d'autrui. Et pour s'assurer que cela n'arrive pas, il devait trouver une solution.

Prenant de l'avance sur elle, il se mit à la conduire vers d'autres rues ; les déplacements de Léandre semblait très sûr d'eux, comme s'il connaissait la destination où il se rendait. Il s'arrêta brusquement devant une affiche qui indiquait qu'un tournoi était organisé dans la journée et que les habitants à la recherche de gloire et d'argents étaient conviés pour l'événement. Regardant Céleste, il se dit que cela taillait parfaitement avec le tempérament de celle qu'il venait de tirer. Il remarqua alors que ses doigts s'étaient fermement croisés avec ceux de Céleste. Un peu gêné, il relâcha sa poigne en disant :

« Je pense que c'est notre meilleure piste pour le moment. Qu'en dis-tu ? »

C'était peut-être un peu rapide, mais ils pourraient explorer les environs une fois qu'ils auraient un toit stable dans la région. Du moins, il ne se voyait pas risquer de perdre la journée à explorer et se retrouver avec Céleste dehors, cette nuit, sans savoir où aller.
Demi-Divinité fille d'Arès & Dragonne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Céleste L. N. Millegarde
Demi-Divinité fille d'Arès & Dragonne
Coeurs : 3 Messages : 44
J'ai traversé le portail depuis le : 05/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Ashling. Mon nom est : Céleste Lyrae Nyx Millegarde. Il paraît que je ressemble à : Veloce Visrin {Carciphona} - IRL : Cara Delevingne et à ce propos, j'aimerais remercier : moi pour l'instant. >w<
Re: Le début d'une histoire [Céleste] | Lun 04 Juil 2016, 22:32

Céleste x Léandre
A TALE'S BEGINNING
Au fil des pas défilants, d’eux traversant les rues commerçantes de la ville, Léandre prit doucement les devants, finalement ce n’était plus la jeune dragonne qui le guidait, mais le fils d’Apollon qui l’entraînait. Elle le laissa faire, après tout, elle n’était guère mieux informée que lui sur les possibilités qu’ils possédaient, alors tout était à prendre à la l’heure actuelle, n’importe quelle solution qui pouvait leur éviter de finir à la belle étoile cette nuit.

Ça faisait longtemps. Longtemps que Céleste n’avait pas découvert de nouveaux horizons, accompagnées. Depuis la mort… L’assassinat de Phoenix, la jeune femme avait certes, parcouru le monde, mais toujours seule, sans jamais vraiment s’attarder au risque de tomber sur quelques démons où autres créature ténébreuse à la recherche de sang ou force provenant de l’émanation d’un dieu olympien. Si étrange, de tenir la main d’un autre être.

Quand le jeune homme s’arrêta vivement, elle faillit le percuter, arrivant à se stopper à quelques centimètres. Un regard interrogateur se posa sur le jeune homme, mais avant même de lui demander oralement, la jeune femme suivit ses yeux, jusqu’à l’objet de sa contemplation. Elle lit rapidement l’affiche, son cœur se serrant légèrement. Un tournoi en effet organisé, promettant gloire et argent, sans être non plus une compétition exceptionnelle. Concentrée sur les possibilités qu’offrait cette opportunité, c’est quand elle sentit la main de Léandre se détacher légèrement de la sienne sans perdre leur contact, mais cette différence de pression réussit à la sortir de ses interrogations sur des tournois qu’elle doutait réalisable… Dans leur ancien monde ? Étrangement, elle n’était pas nostalgique, et il ne lui manquait pas. Ce monde terne depuis… Depuis longtemps.

Elle avait pu voir l’état dans lequel Shu-Feng avait trouvé la mort et même si c’est elle qui lui avait donné le coup de grâce, la jeune femme se doutait que Léandre n’était pas débutant dans le domaine du combat, rien que l’idée qu’il ait réussi à la maîtriser était assez dérangeante, mais témoignait tout de même de capacités physique notables. Quant à Céleste, et bien elle ne doutait pas de se propres capacités. Forcément, ils n’avaient aucune idée du talent des participants, mais cela faisait d’être une pointe d’intérêt supplémentaire pour la jeune femme, qui avait toujours eu nature à relever les défis se dressant sur son chemin.

« C’est une possibilité, et au-delà de notre meilleure piste, c’est surtout la seule pour le moment je pense… Et puis avec un peu de chance, je verrais enfin ce que tu vaux, au-delà du corps à corps. »

C’est un sourire de malice qui se dessina sur le visage de Céleste. L’excitation du défi, qui avait tendance à chauffer son sang, et la rendre encore plus vive qu’habituellement. Elle recula quelques instants, regardant les différents panneaux d’indications de direction, et une fois l’arène repérée, ils purent se mettre en route. ;

« De toutes façons, on ne risque rien à essayer. »

Et puis, Céleste n’était pas contre l’idée de voir son acolyte, et surtout découvrir ses capacités, arme à la main. Les rues défilèrent, alors qu’il arrivèrent finalement devant un grand rassemblement, une foule agitées, riant, commentant, et un peu plus loin, quelques éclats sonores métalliques.
© ASHLING




   
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Léandre A. Belaurore
Demi-Divinité fils d'Apollon & Dragon
Coeurs : 3 Messages : 17
J'ai traversé le portail depuis le : 23/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Tan-Tan Tanuki. Mon nom est : Léandre Apollinaire Ellioth Belaurore. Il paraît que je ressemble à : Mabuchi Kou. et à ce propos, j'aimerais remercier : My dearest ♥
Re: Le début d'une histoire [Céleste] | Mer 06 Juil 2016, 14:39

Léandre x Céleste
A tale's beginning

La festivité locale était un tournoi régional de faible envergure ; malgré la foule, ce genre de tournoi était rarement le rassemblement des plus grands guerriers de l'île, ce qui était, dans un sens, plutôt rassurant : il ne savait pas à quel point les créatures peuplant cet endroit étaient dangereuses, mais la mythologie grecque avait de quoi offrir nombre de réjouissance et ses expériences passées, juste avec les démons, étaient suffisante pour lui faire prendre conscience qu'il n'était pas rare de tomber sur une créature dangereuse pour celui qui serait suffisamment inconscient pour se battre sans réfléchir aux dangers qui pouvait l'attendre.

Le souvenir de ce démon chinois au nom ridicule lui rappela d'ailleurs à quel point malgré toute la préparation possible, les risques étaient toujours présents, même s'il avait été impossible de prévoir que cette saleté pompait l'énergie magique d'une demi-dragonne pour augmenter ses pouvoirs. Autre détail gênant, ladite demi-dragonne était trop enthousiaste à l'idée de le voir se battre. Sûrement le sang de son paternel qui lui donnait de telles inclinations, mais ces dernières n'étaient pas partagés par Léandre qui avait toujours les douleurs physiques qui accompagnaient l'utilisation de son propre sang de demi-dragon. Caché derrière ses vêtements, de longs tracés rouges zébraient les axes principaux de son corps, traversés par le flux désormais éteint des flammes, étaient autant de stigmate de la fureur qui s'était abattue sur le démon.

Les inscriptions faites, on les fit patienter dans une salle mal éclairée. Céleste et Léandre faisaient un peu tâche parmi des colosses (sûrement doté du mythique phallus grec associé), des guerrières semblant toute droit être sortie des âges farouches et autres créatures mythologiques. Autant niveau dégaine que niveau musculature, ils faisaient tous les deux pâles figures. Mais bon, si ça n’était qu’une question de force physique, cela pouvait toujours s’arranger. Ce qui le gênait vraiment, c’était  encore que Céleste allait le voir se battre ; le simple fait qu’elle fut curieuse à ce point lui donnait envie de ne pas en montrer trop, peut-être par esprit de contradiction.

Les premiers combats se terminèrent et ce fut rapidement autour de Léandre d’aller affronter son adversaire ; on lui demanda quelle arme comptait-il utiliser ; il précisa qu’une simple épée suffirait et qu’au pire, il se débrouillerait. Il fit un léger signe  de main à celle qui l’accompagnait avant d’entrer dans un long couloir ; la seule lumière qui l’éclairait était celle de torches accrochées aux murs de pierres. Le sable commençait à virevolter près de ce qui semblait être un rideau de lumière derrière une herse de métal riveté qui se mit à se soulever bruyamment alors qu’il s’avançait, éos en main. Jouant de la garde, il la fit tournoyer dans sa main en entrant dans la lumière. Son ombre se mit à se dessiner paresseusement sur le sol de l’arène, balayé par le souffle du vent.

Peut-être était-ce l’anxiété qui l’avait coupé des sons autours de lui, mais il entendait enfin la foule en délire. Ses yeux, fatigués encore par la veille, discernait à peine son adversaire. Une voix plus forte s’éleva pour annoncer les noms des combattants, mais Léandre était légèrement hébété, ses sens saturés par la fatigue et les décharges qui l’assaillaient ; le soleil brillait avec tant de force qu’on aurait dit que celui-ci allait écraser les combattants sans les laisser se battre. Quant aux applaudissements et aux cris de joie des spectateurs, ils se mélangeaient parfaitement avec ce qui semblait devenir un cocktail cacophonique parfait pour rendre confus les combattants. A cela près que son adversaire semblait être bien plus capable que lui à outrepasser tous ces stimulis.

Un gong retentit. Léandre posa lentement une de ses mains au-dessus de ses yeux pour tenter de percevoir au loin et aider ses yeux à s’habituer progressivement. Il vit donc se mettre en marche son gargantuesque adversaire… Enfin, en marche, c’était un euphémisme : celui-ci, fort de sa musculature saillante et apparente derrière une armure légère composée de plaques rattachées par des lanières en cuir, chargeait comme un bœuf, sa massue à deux mains, une arme adaptée à sa morphologie, tournoyant au-dessus de lui.

Cette arme était d’ailleurs impressionnante ; elle était plus longue que lui et elle était aussi largue que lui ; un seul coup de cette arme pourrait sûrement le tuer… Ce qui signifiait qu’il valait mieux l’esquiver, dans le pire des cas. Léandre s’abaissa et évita le tournoiement, passant dans le dos de son adversaire qui chuta à genoux. L’attaque avait été fulgurante ; l’arc de sang s’étalant dans le sable selon un arrondi parfait témoignait d’ailleurs de la finesse de l’attaque. Léandre se retourna, lentement et fit à nouveau tournoyer son arme, posant la pointe de celle-ci contre la colonne vertébrale de son adversaire, totalement à découverte.

Mais il n’exécuta pas sa menace et se contenta de sauter par-dessus une attaque, puis de rouler sur le côté pour en éviter une autre. Profitant de la poussière soulevée, il bondit au-dessus de son adversaire et fit un piqué vers l’épaule de son adversaire. La lame s’engouffra d’une légère lumière dorée alors qu’il pénétra dans la plaque de métal qui explosa sous l’impact. Hurlant de douleur en réponse à la morsure de la lame, le jeune homme appuya d’avantage la frappe. Plongée dans l’articulation de l’épaule, il tourna violemment la lame. Un hurlement d’autant plus pénétrant retentit, alors que le bras de son adversaire se mit à pendre.  Léandre bondit en arrière pour se reposer au sol et constater les conséquences de son attaque : le pic de douleur fut si violent que la brute était désormais inconsciente.

Il fit à nouveau tournoyer nonchalamment sa garde dans sa main avant de retourner dans la salle d’attente ; quand Céleste arriva il lâcha assez calmement :

« J’espère que tu n’as pas été trop déçue de ce que tu as vu. »

Léandre s’était effectivement très peu battu ; de surcroît, il n’avait pas vraiment utilisé ses pouvoirs, hormis lors de l’attaque aérienne qui avait clôturée le combat… Ce qui ne permettait pas à Céleste d’avoir satisfaction sur les réelles capacités du jeune homme. Hélas, c’était la faute au hasard si celui-ci n’avait pas vraiment eu un adversaire à sa mesure… Ce qui arrangeait bien le jeune homme, quelque part, qui préférait rester discret. Ce qui était un échec au moins partiel, au vue de la réaction de la foule en délire, qui avait, à de très nombreuse reprise, retenu son souffle face aux réactions éclairs et à la conclusion épique d’un affrontement qui avait été, jusqu’au bout, à sens unique.
 
Le début d'une histoire [Céleste]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: