Partagez | 
 

 « Être aimé » | Endy&Arwy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Jeu 08 Juin 2017, 02:43

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Au gré des verres défilant devant les lèvres de l'Hippocampi, le calme et la raison réussirent à reprendre délicatement place dans l'esprit d'Arwenn. Plus son ami s'enivrait, plus il arrivait à réfléchir un tant soit peu sainement. Le remord était toujours là mais un peu plus supportable, pendant un instant il se demanda s'il n'aurait pas pu répondre positivement aux sentiments d'Endymion. Cette pensée l'effleura une milliseconde, peut être aurait-il pu apprendre à l'aimer, à devenir plus doux. Un rire silencieux et sarcastique le secoua intérieurement. Pour qui se prenait-il à penser comme ça ? Il n'était rien d'autre qu'un hypocrite et un salaud, ne cherchant qu'à soulager son cœur brisé en s'appuyant sur le mythologique. Dans sa tête, il n'arrivait pas à voir en Endymion autre chose qu'un substitut à Drew. Mais pourtant... Pourtant rien que de se retourner le cerveau pour ça, sans en avoir lui-même conscience, c'est probablement qu'il portait déjà des sentiments particuliers envers son ami. Vouloir le protéger, le poser sur un piédestal, refuser ses sentiments en se pensant indigne de son intérêt. Quelque chose c'était déjà déclenché, ce jour là sur la plage, quelque chose avait déjà commencé à tourner.

Le son sourd d'un corps percutant le bar, suivit d'un gémissement de douleur, le sortit de ses pensées. Levant les yeux devant lui, il perçut tout d'abord le silence qui s'était installé dans la boutique alors que tout le monde suivait du regard le corps ondulant et ivre d'Endymion alors qu'il tentait tant bien que mal de contourner ce qui séparait la zone des clients de celle des employés. Arwenn tendit un bras vers lui comme dans un mouvement d'interdiction qui s'avéra bien inutile puisque l'Hippocampi n'avait plus l'air de penser sainement.

« Endy ! Tu vas te blesser. »

Il fit un pas dans sa direction alors que son ami était déjà passé derrière le bar et semblait tituber vers lui. Les bras d'Arwenn se refermèrent dans son dos et tout le poids du mythologique eut l'air de s'appuyer sur lui. Sur le moment, le dragon pensa rattraper son ami d'une chute qui aurait pu être douloureuse mais la prise qui l'emprisonna dans ses bras l'étonna. Son regard croisa les iris pâles mais brûlantes d'Endymion et il réalisa trop tard. La chaleur de ses lèvres se posèrent sur les siennes et un frisson parcourra délicieusement le long de son dos. Et, avant même qu'il puisse le repousser, sous les regards curieux des clients, la saveur enivrante de la vodka éclata au sein de leur baiser.

Mais qu'est-ce qu'il lui avait prit de lui servir cet alcool ? Peut-être parce qu'il ne s'était jamais douté que ça aurait pu tourner comme ça. Endymion, normalement si discret et délicat, venait de le prendre au piège dans l'étau de ses bras, l'alcool le faisant agir comme jamais l'hybride ne l'aurait cru. Il venait de le rejeter et pourtant... Pourtant la chaleur de son souffle, la tendresse de son étreinte et le goût de l'alcool souvenir eurent raison du contrôle que pouvait avoir le dragon sur son corps. Pendant une petite seconde, il avait pensé lui asséné un coup dans les côtes pour le stopper dans sa divagation, mais son poing n'avait fait que se serrer dans le dos de l'Hippocampi. Maintenant tout ce qui comptait c'était de profiter de ce court instant de tendresse douloureuse qui lui était offert. Son souffle chercha avidement à approfondir leur baiser, ses lèvres capturant délicatement l'inférieure de son amant d'un instant. Mais leur corps se séparèrent, bien plus tôt qu’inconsciemment il ne l'aurait voulu. Le dos de son ami percuta le mur et Arwenn eut tout juste le temps de le retenir par le bras pour lui éviter de glisser au sol.

Ces quelques secondes avaient largement suffit pour que tout les résidents actuels du bar en profitent. Mais l'expression de marbre du dragon ne laissa à personne l'occasion d'ouvrir la bouche pour une quelconque réflexion. Il pointa du pouce derrière lui à l'intention d'un collègue pour lui dire de prendre la relève et détacha d'une main le tablier qui lui enserrait la taille pour le déposer sur le rebord du comptoir. Glissant un bras sur les hanches de son ami pour le soutenir, il le redressa et s'excusa d'un petit hochement de tête au triton qui venait prendre sa place.

« Je l'emmène dans l'arrière cour pour l'aider à se rafraîchir. Il soupira. Je vais probablement devoir le ramener chez lui. Passes mes excuses à la patronne pour avoir débauché un peu plus tôt. »

Resserrant sa prise sur le corps d'Endymion pour qu'il puisse s'appuyer contre lui, il l'emmena enfin à l'abri des regards en passant par les vestiaires pour récupérer ses affaires et sa veste qu'il déposa sur les épaules de son ami avant de lui faire passer la porte donnant sur l'extérieur. Un léger courant frais glissa le long de leur corps, telle une brise aquatique, signe de la journée déclinante à la surface. Il aida le mythologique à s'asseoir sur le petit banc mis à disposition des salariés pour leurs pause et soupira avant de porter son regard sur un Endymion aux joues rougies sous l'effet de l'alcool. Il se retint de lui faire la leçon, de un ; parce que c'est un peu lui qui avait tout déclenché, et de deux ; parce qu'il n'avait pas vraiment aidé en se laissant porter par ses pulsions.

« L'alcool ne te vas pas du tout, tu le sais ça ?  Ça ne te ressemble pas de te jeter sur les gens comme ça, avec un public qui plus est. »

Un léger sourire fraya son chemin sur les lèvres d'Arwenn à l'intention de son ami, mais son regard trahissait encore légèrement le chamboulement que ça lui avait fait.



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Mar 11 Juil 2017, 22:27

Être aimé
Tu n'avais pas trouvé d'autre solution que de noyer le chagrin qui t'avait submergé dans les méandres de l'alcool. Tu avais enchaîné les verres sans trop réfléchir et ton moral s'était davantage fané lorsque tu avais croisé celui qui hantait toute tes nuits derrière le comptoir du bar. Il était toujours aussi séduisant et tu avais dû détourner ton attention en te concentrant sur les boissons alcoolisées que tu engloutissais beaucoup trop rapidement. Tes sens avaient alors rapidement été inhibés et ton corps libéré se mit à agir de lui-même à tel point que tes lippes scellèrent délicieusement celles de celui que tu rêvais d'avoir pour bien-aimé. Les joues rosies et l'euphorie te mordant les tripes, un petit sourire s'était dessiné sur tes lèvres alors que le bellâtre océanique s'était également plu à prolonger cet échange si suave et chaleureux. Tu savais au plus profond de toi qu'il te donnait de faux espoirs et ce fut pour cette raison que tu avais préféré ne pas approfondir ce plaisir aphrodisiaque. L'équilibre complètement envolé, tu t'étais violemment cogné mais heureusement qu'Arwenn avait eu le réflexe de te soutenir.

Il prit de son temps pour toi, intimant à quelqu'un d'autre de reprendre le flambeau car il semblait ne pas être apte à te laisser rentrer seul dans un tel état. Tu étais si vulnérable de la sorte, à la merci de tout ces prédateurs prêts à se jeter sur cette bouille auréolée d'angélisme que tu possédais. Le dragon océanique fit l'effort de t'accompagner jusqu'à un banc où tu pus t'asseoir pour te reposer et essayer de calmer cet indésirable tournis. Un rire empli de plénitude s'éleva dans les eaux. Tu n'avais jamais été aussi joyeux. Tu avais littéralement l'impression de planer dans les nuages et un air rêveur trôna rapidement sur ton visage. Tu contemplas Arwenn quelques minutes et un rire presque névrosé ricocha au creux de l'océan. Toute ta réserve s'était envolée et tes bras s'enroulèrent spontanément autour du cou du dragon océanique pour l'inciter à s'asseoir à tes côtés. Ton corps se pressa alors contre le sien en une doucereuse étreinte et tes éclats de rire vrillèrent à nouveau.

Je ne me jette pas sur n'importe qui hic. Juste, hic, sur celui que j'aime plus que tout hic. Je suis très, hic, amoureux, hic. CHEEEERIIIIII HIC !

Tu frottas délicatement ta joue contre la sienne et tes lippes ne tardèrent pas à l'ensevelir de baisers emplis de chasteté. La plupart furent entrecoupés d'une ribambelle de rires amusés car c'était désormais plus devenu un jeu pour toi qu'autre chose à cause des effets néfastes de l'alcool qui détruisaient peu à peu toute la rationalité dont tu faisais preuve. Tu te reculas d'ailleurs légèrement de lui et commenças à te dévêtir sous ses yeux sans même te soucier de ces innombrables regards indiscrets qui se plairaient à ruisseler le long de ton corps nu et sculpté.

Fais chaud hic !

La partie gauche de ton torse commença à être offerte à la vue de tous mais tu te stoppas dans ta lancée pour enlacer à nouveau cet amour non réciproque qui te mordait les tripes et pour plaquer ton corps une énième fois contre le sien plus fin mais tout aussi joliment décoré d'une musculature. La fatigue commença progressivement à s'insinuer dans tes entrailles et tes prunelles s'alourdirent lascivement. Elles se fermèrent peu à peu et tu ne tardas à pas à somnoler dans les bras d'Arwenn tandis que quelques suaves soupirs s'échappèrent de tes lippes entrouvertes.





hrp • ♥



Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Sam 29 Juil 2017, 02:17

ft. Endymion & Arwenn

« Être aimé. »
La brise marine glissait sur leur corps, et c'est en la ressentant rafraîchir sa peau qu'Arwenn réalisa à quel point leur court baiser l'avait embrasé. Une nouvelle pointe de douleur lui perça la poitrine. Encore une fois, il sembla percevoir des yeux rageurs et possessifs le fixer au fond de lui.  C'était mauvais signe. Vraiment mauvais signe. Si son corps commençait réellement à réagir aussi violemment à la présence d'Endymion, ils ne pourraient jamais revenir en arrière. Son sang se glaça. Un frisson de terreur le parcourra alors qu'il prenait conscience de l'étendue des dégâts. C'était déjà trop tard. Ils avaient tout les deux passé le cap de non-retour. L'Hippocampi en se déclarant et le Dragon en répondant à son baiser. Un éclair de souffrance passa furtivement au sein de ses iris dépareillées quant il réalisa ce que cela signifiait.
Des bras s'enroulèrent autour de son cou, le coupant net dans ses réflexions silencieuses, et le tirèrent vers le banc. Emporté par la force ivre et le poids de son ami, il dû faire une rotation des hanches pour se retrouver assis à ses côtés et non pas étalé sur lui. Les éclats de rire ricochèrent à nouveau contre les murs de coraux et il se retrouva pressé contre lui.

« Je ne me jette pas sur n'importe qui hic. Juste, hic, sur celui que j'aime plus que tout hic. Je suis très, hic, amoureux, hic. CHEEEERIIIIII HIC ! »

Le pauvre Arwenn écarquilla les yeux devant cette nouvelle déclaration pour le moins comique. Plus ça allait et moins il reconnaissait le délicat Endymion dans ses actes dictés par l'alcool. Même si le dragon s'en voulait encore, au moins, il n'avait plus vraiment le temps de s'inquiéter de ses propres sentiments. Impossible de rester sérieux alors que l'Hippocampi le couvrait de baisers et que, de son côté, il essayait désespérément de le repousser sans lui faire de mal. Heureusement que peu de personne circulaient dans les ruelles arrières des magasins de ce grand quartier sous-marin. Mais cela n'empêcha pas les quelques passants de leur lancer des regards curieux, Arwenn les ignorait royalement – par habitude mais aussi parce qu'il était déjà bien trop occupé. Ses doigts parvinrent finalement à se poser sur les douces lèvres de son ami -bons dieux qu'elles étaient brûlantes !- l'empêchant ainsi de les faire de nouveau courir sur son visage. Cependant Endymion s'était stoppé dans son élan. Il lâcha une plainte lasse et sembla commencer à se déshabiller, le demi-elfe s'empressa de lui attraper le poignet pour l'arrêter, mais à peine sa main toucha sa peau pâle que les bras se refermèrent à nouveau sur lui.

Il en pouvait plus, gérer des alcooliques c'était vraiment pas son truc. Normalement, il les virait à coups de pieds en dehors de l'établissement mais là... Là, il ne pouvait pas se permettre ça, et c'est sûrement pour ça qu'il était actuellement dans cette fâcheuse situation. Il était au courant de la sensibilité d'Endymion, c'est l'une des raisons qui l'empêchait d'être rude avec lui -même si l'envie de lui mettre en coup pour lui faire reprendre ses esprits le titillait depuis un bon moment déjà- mais il n'y avait pas que ça. Il n'avait pas envie de lui faire du mal, pas une nouvelle fois.
Il se préparait à un nouvel assaut sur ses lèvres mais rien ne vînt. Son ami sembla tanguer dans ses bras et il retînt comme il put alors que tout son poids s'affaissait contre lui. Il le vit lentement fermer les yeux et craqua.

« Endymion ! Je t'interdis de t'endormir ! Ses doigts se refermèrent sur ses épaules pour le secouer légèrement et tenter de le garder éveillé. Si tu crois que je vais sagement te veiller pendant que tu pionces dans une rue, tu te fourres un doigt dans l’œil ! »

Et encore, il se montrait courtois à ne pas l'insulter. Il y avait des limites à sa patience mais il ne pouvait s'empêcher de s’inquiéter pour lui. Il ne s'en rendait pas compte lui-même, mais si ça avait été n'importe qui d'autre, il l'aurait laissé en plan et serait rentrer chez lui sans se retourner. Il se radoucit un instant et lui tapota pudiquement l'épaule.

« Il faut que tu rentres chez toi mais dans ton état, j'peux pas te laisser y aller seul. Si tu t'endors, donnes moi ton adresse avant. »

Bon ok, c'était un peu fourbe comme question. Il le réalisa juste après l'avoir posée, il avait vraiment envie de savoir où habitait Endymion, avancer un tout petit peu plus dans le brouillard du mystère qu'il était. Un soupir traversa ses lèvres et il attrapa un bras de son ami pour le passer autour de ses épaules, passant une main dans son dos et l'autre sous l'articulation de sa queue de Triton, il le souleva soudainement du banc en se redressant. La densité de l'eau environnante lui permettait de le porter sans aucune difficulté mais ça allait être une autre histoire une fois sur l'île. Être un Dragon ne veut pas dire avoir une force surhumaine, et même s'il pouvait le porter un peu, marcher tout un trajet avec l'Hippocampi dans ses bras aller s'avérer un peu compliqué.

« Je te porte jusqu'au portail qui mène à Skyworld, profites-en pour te reposer parce que, après, il va falloir marcher jusque chez toi. » le prévient-il.

Arwenn savait très bien ce que ça faisait d'être saoul et de devoir rentrer chez soi à patte. Et clairement, son ami était en train d'expérimenter sa première cuite, ça n'allait pas être beau à voir. Ses pas le dirigèrent calmement vers la sortie de la ville marine, la tête d'Endymion reposait sur son épaule et il sentait ses mèches de nacre frôler la peau de son cou.



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Jeu 17 Aoû 2017, 11:44

Être aimé
Tu n'eus pas le temps d'exposer ta chair à la vue de tous car Arwenn se saisit de ton poignet pour t'en empêcher. Tu le laissas faire tandis que tes paupières devinrent progressivement lourdes et que tu commenças à somnoler. Tu menaças de t'endormir littéralement contre son corps chaud et apaisant mais la voix du beau dragon océanique s'éleva si vivement dans les airs qu'elle te fit sursauter sur le champ. Il ne s'arrêta d'ailleurs pas à là et s'empressa également de te secouer pour toujours plus te réveiller. Ceci eut un effet drastique sur toi mais tu étais malheureusement encore en proie aux méfaits de l'alcool et tu rigolas adorablement, presque comme un enfant, amusé par les gestes du brun. Tu te laissas docilement faire comme une poupée de chiffon et ta tête dodelina rapidement de l'avant vers l'arrière jusqu'à ce qu'il se radoucit. Tu profitas de cet instant pour décocher un petit bisou très tendre sur sa joue.

Adresse ? Oh ! Skyworld hic ! Oui oui hic !

Lorsqu'il t'aida à te redresser, tu pris un peu appui sur lui mais tu ne manquas pas de rapidement t'affaisser sur toi-même durant tout le trajet jusqu'au portail. Arwenn eut beau t'avoir prévenu de faire des efforts, une fois de retour sur la terre ferme, tu te fis violence pour ne pas t'effondrer sur le sol mais tu titubas encore plus dangereusement qu'un voilier en train de tanguer à cause d'une très forte tempête. Tu entraînas alors joyeusement celui qui faisait frémir ton palpitant au gré de tes pas presque incontrôlables mais tu étais certain de retourner chez toi sans encombres car la route à suivre était depuis longtemps ancrée en toi. Ce n'était plus qu'une question d'instinct primaire bien que tu y mettrais davantage de temps que d'habitude pour parvenir à destination.

Un trajet qui aurait dû durer seulement une quinzaine de minutes en prit à la place une bonne quarantaine et tu perdis entre temps encore cinq minutes à essayer maladroitement de faire entrer ta clef dans la serrure de la porte d'entrée de ton appartement. Mais ta vue très brouillée par l'alcool sembla te jouer des tours et de rire de chacune de tes nouvelles tentatives. Tu réussis néanmoins l'insertion après quelques minutes d'insistance. Lorsque tu entendis le mécanisme de déverrouillage, tu la poussas doucement et pénétras chez toi. Tu invitas poliment mais fébrilement l'autre mythologique et tu te dirigeas avec peine jusqu'à ta chambre où tu t'écroulas sur le lit. Tu pouvais sentir que ta pulpe était particulièrement en ébullition et que la fièvre commençait peu à peu à t'asservir de son emprise très inconfortable. Tu soupiras d'éreintement sans te soucier davantage de ce qu'Arwenn pouvait bien faire chez toi. Peut-être était-il d'ailleurs déjà parti. Tu ne t'en rendrais même pas compte de toute façon car tes prunelles se fermèrent rapidement et tu te laissas bercer par les bras de Morphée.


hrp • ♥



Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Jeu 24 Aoû 2017, 22:45

ft. Endymion & Arwenn

« Être aimé. »
Skyworld, oui. Arwenn s'en doutait un peu que son ami habitait sur la cité principale de l'île mais il aurait souhaité une adresse un peu plus précise. Si Endymion s'endormait réellement, il lui serait impossible de le ramener chez lui et son attachement pour l'Hippocampi l'aurait obligé à l'héberger pour la nuit dans son propre appartement. Mauvaise idée. Vraiment mauvaise idée. Il a toujours vécu en laissant ses pulsions prendre le dessus, et même si ses résolutions ont changé,  ce n'est pas du jour au lendemain qu'il arrivera à se contrôler. Il se mordillait pensivement les lèvres, ses pas le menant tranquillement à la salle des portails et sa longue queue reptilienne ondulant nerveusement derrière lui. Jusqu'ici Endymion s'était lascivement laissé porter, il n'avait pas dit un seul mot alors le dragon était resté silencieux, plongé dans ses réflexions. À vrai dire, il se préparait déjà psychologiquement à devoir prendre sur lui la présence d'un ami bourré et un peu trop tactile dans son lit sans pouvoir le toucher. Il pensa même à prendre le canapé, mais vu l'état de l'étalon des mers, il ne l'aurait jamais laissé tranquille. C'est ainsi perturbé dans sa recherche d'un plan safe pour sauvegarder l'intégrité d'Endymion et son propre honneur, qu'ils passèrent tous les deux le portail qui les ramenait à Sanctuary of Heart.

La gravité terrestre reprit tout de suite ses droits une fois qu'il posa un pied dans le Castle et son fardeau du soir sembla lui peser deux fois plus dans les bras. Le dragon continua cependant sa marche jusqu'à la sortie du bâtiment le temps que son ami reprenne sa forme humanoïde. De toute manière, ici, personne ne s'étonnait de voir des hybrides se balader. Certes les hybrides aquatiques se montraient moins pour des raisons pratiques mais très peu de gens se retournèrent sur leur passage. Arwenn laissa ses écailles se fondre sous sa peau et reposa délicatement Endymion sur ses deux pieds. Deux jambes vraiment pas stables d'ailleurs. Il dut faire des mains et des pieds – c'est le cas de le dire – pour le maintenir à peu près droit et debout, se faisant entraîner dans la démarche enjouée et éméchée de l'Hippocampi. Il sentait bien que ce dernier se laissait aller par son instinct, et il se rendit très vite compte que cette manière de rentrer était loin d'être la plus efficace. Cependant, malgré l'épuisement qui pointait de plus en plus son nez, il le suivit avec un petit sourire amusé. Autant parce que c'était comique de le voir se comporter ainsi que parce qu'il avait l'impression de se voir lui-même en train de rentrer bourré. Surtout lorsque Endymion farfouilla pendant une bonne minute la serrure récalcitrante de sa porte d'entrée. Arwenn lâcha même un petit éclat de rire qu'il s'empressa de cacher derrière un raclement de gorge.

Sans gêne, il suivit le propriétaire de l'habitation et observa distraitement ce nouvel environnement alors que son ami allait s'étaler dans son lit. Restant un instant dans l'embrasure de la porte de la chambre, le dragon se mordilla de nouveau pensivement les lèvres. Hm, mieux valait ne pas rester longtemps. Il l'aida à s'installer plus confortablement sur le matelas et rapporta de quoi essuyer son visage fiévreux. Il se permit aussi d'aller chercher un verre d'eau mais quand il revint dans la pièce, le mythologique dormait déjà. Il déposa donc le récipient sur la table de chevet  puis remonta le draps sur lui. Arwenn resta un petit moment agenouillé à côté du lit en observant Endymion, ses doigts glissèrent un instant sur sa joue, rouge et brûlante sous l'effet de l'alcool, avant de les retirer vivement. Il se redressa abruptement et passa nerveusement une main dans ses cheveux sombres en fronçant les sourcils, frustré. Mieux valait déguerpir tout de suite avant qu'il ne déraille.
Sans un mot, le dragon se faufila à l'extérieur en refermant délicatement la porte derrière lui. Fourrant ses mains dans ses poches en prenant le chemin du retour pour son appartement, il continuait encore de se mordre les lèvres. C'est pas bon cette histoire. Pas bon du tout.



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
 
« Être aimé » | Endy&Arwy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Mal Aimée de Kim Dong Hwa
» Quelques livres que j'ai lu et bien aimé
» Les stigmates d'Yvonne-Aimée de Malestroit
» LCI salue la mort de Aimé Césaire en passant la nécro d'YSL !!!
» Aimé Césaire

Sanctuary of Heart :: La Terre :: La planète bleue-
Sauter vers: