Partagez | 
 

 « Être aimé » | Endy&Arwy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
« Être aimé » | Endy&Arwy | Dim 24 Avr 2016, 17:00

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Un mois d'arrêt maladie. La poisse. Assis sur le bord de son lit, Arwenn passa une main sur les bandages qui entouraient son épaule gauche et son torse. Ça faisait bientôt un mois qu'il les portait, traces de son altercation avec un bateau de pêche et de ses marins. La douleur fulgurante, qu'elles lui lançaient il y a quelques semaines, avait presque disparue et les plaies cicatrisaient bien et vite. Il n'en gardera probablement presque aucune marque. Aujourd'hui encore, il était bien heureux que ce soit lui qui ait été blessé et non Endymion, son ami, présent ce jour là et prisonnier des filets de pêche. Ils s'étaient connu tout les deux il y a plusieurs mois de cela, bien avant que Drew débarque dans sa vie comme un ouragan. Bien avant que sa vision de la vie s'en voit modifiée. Et il l'avait revu pour la première fois le mois dernier, par pur hasard, sur une plage déserte en pleine mer terrienne. Ça n'avait pas été de tout repos pour le Dragon, dans tout les sens du terme d'ailleurs. Pas encore vraiment remis de la disparition de son amant, il s'était pris à calquer ses souvenirs de lui sur le pauvre Hippocampi qui n'avait rien demandé. Et c'était très loin de plaire à Arwenn qui souhaitait surtout oublier le démon. Ça ne lui apporterait rien, ni à lui, ni à Endymion, de le voir comme un remplaçant pour sa frustration et son cœur fatigué. Son ami ne faisait pas partie de son monde de débauche -ancien monde en y pensant- et le demi-elfe n'avait aucunement l'intention de le toucher pour des raisons purement égoïstes. Il ne l'avait jamais touché, et ne le touchera jamais.

Ébouriffant ses cheveux déjà bien en désordre, il se leva et descendit les petits escaliers de son studio en duplex pour aller s'engouffrer dans sa salle de bain. Il était encore tôt mais Arwenn ne pouvait pas rester tout un mois sans rien faire. Il n'avait pas envie de se retrouver à broyer du noir en se remémorant des souvenirs douloureux d'une époque révolue. Le manque creusant son cœur à petit feu avait même fini, avec le temps, à se transformer en une psychose qui lui faisait faire des cauchemars la nuit. Drew était devenu une obsession, ses sentiments le hantaient jour et nuit, plus il voulait oublier, plus il y pensait. Et moins il était occupé et plus il avait l'occasion d'y réfléchir. C'est donc pour ça que, malgré l'interdiction du médecin et un patron récalcitrant, il avait fini par se chercher un petit boulot à durée limitée pour s'occuper en attendant que l'arrêt maladie soit levé. Bien sûr, il ne fallait pas que son nouvel employeur soit au courant, et mieux encore, que personne de la clinique ou du restaurant ne le croise. Alors il avait trouvé le boulot parfait par excellence. Loin de l'île et... Dans l'eau !

Glissant l'élastique dans ses longs cheveux nuit pour les maintenir ensemble, il enfila ses bottes, attrapa sa veste et sortit. Direction, le Castle of Heart. Son pas assuré lui fit traverser les rues alors que son esprit se focalisait en priorité sur le travail qui l'attendait. Empruntant un portail magique, il prit la destination d'un des plus vieux lieux de la planète. Connu pour être le domaine de Poséidon, le Dieu ayant son plus grand respect, la cité des eaux et êtres aquatiques : l'Atlantide ! Ses pieds se posèrent avec légèreté sur le sol de marbre. L'atmosphère était toujours aussi agréable, cette impression de flotter dans de l'eau tout en étant libre de ses mouvements. Un petit banc de poisson passa devant lui alors qu'il longeait les grandes allées de la ville blanche, ses cheveux ondulant derrière lui comme étant bercés par un quelconque courant marin. Ses yeux se levèrent vers l'immense palais qui trônait au milieu de la cité, les rayons du soleil filtrant au travers de la voûte aquatique l'éclairait doucement de reflets bleutés et argentés, il ferma les paupières et s’inclina respectueusement face à la demeure de sa Divinité et reprit sa route vers son lieu de travail. Il s'agissait d'un petit bar plutôt calme et cosy, proche du centre et en ces belles journées, il était plutôt  coté. Cause de l'affluence, l'Ondine qui tenait le petit commerce avait cherché un nouveau barman pour quelques semaines et il avait postulé. Lors de leur premier rendez-vous, elle avait eut l'air plutôt réticente mais sortir le nom de son père, Junal Hasgård, lui avait tout de suite décroché le job.  Ici, le nom de l'imposant Dragon nordique, ancien serviteur de Poséidon, avait énormément d'impact et il était bien content d'en avoir eut l'idée.

Chemise blanche, manches légèrement retroussées, slim noir, cheveux sagement attachés et ses écailles apparaissant au coin de ses yeux, dans son cou et sur ses bras -cause de la présence omnisciente de l'eau-, il s'installa derrière le bar et prépara tranquillement sa zone de travail avant que les premiers clients n'arrivent. La journée ne devrait normalement pas être trop chargée alors il se permit de prendre son temps. La plupart du temps, il s'agissait de Tritons, Sirènes, hybrides ou mythologiques aquatiques qui passaient, des habitants de la cité en soit. Mais parfois, il lui arrivait de voir quelques visiteurs bien que ce soit assez rare. Les premiers clients arrivèrent et il s'attela à la tâche, beaucoup plus serviables envers eux que ceux de l'île. Faire partie de son lieu naturel, ça change tout après tout.
Il essuyait le bar avec précaution, attendant que quelqu'un fasse appel à lui lorsqu'une présence connue s'approcha du magasin et une légère panique lui prit, involontaire et inexpliquée. Son sourire commercial n'eut même pas le temps flétrir qu'il s'était déjà reprit, observant le nouvel arrivant avec son parfait masque de vendeur.

« Bienvenue ! »



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Dim 24 Avr 2016, 20:03



Être aimé




Ton corps s'était retrouvé allongé sur un de ces nombreux lits hospitaliers. Arwenn s'était évaporé, peut-être reposant au sein d'une autre chambre de ce si vaste édifice. Tes prunelles légèrement embrumées de fatigue se posèrent sur ton bas-ventre puis tes jambes. Les plaies étaient libérées de la douleur, ayant cicatrisé et disparu suite à l'écoulement de plusieurs longues semaines. Toute trace de ton emprisonnement fut ravagée par une nouvelle peau aussi douce et immaculée que la précédente. Neuve comme jamais, c'était comme-ci ta rencontre avec les étroites mailles de ce filet de navire de pêche n'eut jamais lieu. Tes prunelles se levèrent, admirant ce doux paysage à travers la fenêtre de la pièce éclairée et réchauffée par de tendres rayons solaires. Ton esprit était envahi de pensées à l'égard de ton précieux ami qui fut grièvement atteint en ce jour-là. Allait-il bien ? Ses blessures avaient-elle également décidé de lever le drapeau blanc ? Que faisait-il en ce moment ? Ta paume se leva doucement vers la fenêtre si éloignée de ton lit, la luminosité de l'orbe de feu s'insinuant entre tes fins doigts.

Arwenn ...

Doux murmure passionné s'échappant de tes lèvres entrouvertes ... Le beau dragon océanique suscitait le manque au sein de ton palpitant, commençant à frémir rien qu'à la pensée de son existence. Ta paume se referma en un poing qui se posa doucement au niveau de celui-ci tandis que ta tête se baissa et que tu fermas lentement les prunelles. Ce profond vide créé par son absence te rongeait le coeur.
Et la porte finit par s'ouvrir. Le visage de ce médecin s'étant occupé de tes blessures apparut et il pénétra dans cette pièce fortement éclairée. Tu pouvais regagner ta maison et goûter de nouveau la moelleuse saveur des draps de ton lit. Un faible sourire illumina ton visage. Des remerciements firent vibrer chacune de tes cordes vocales. Ta paume serra formellement la sienne, symbole d'adieu et tu descendis précautionneusement du lit. L'homme t'accompagna jusqu'à la sortie de l'hôpital. Un énième au-revoir se fit et tu retournas à Skyworld. Les rues étaient si vivantes de personnes sur ton passage. Tes prunelles balayèrent la foule, espérant se perdre au coeur de ce somptueux regard vairon de carmin et bleu nuit. Hélas, elles ne croisèrent que des iris monochromes. Tes jambes te conduisirent jusque devant ta maisonnette. Tu ouvris lentement la porte et y entras, la refermant derrière toi.

Quelques jours plus tard, les pièces de ta maison perdirent éphémèrement ta présence venue réchauffer les rue de cette ville aquatique, la magnifique Atlantide. Ni humain ni hippocampi, tu étais une créature au buste d'homme et à la queue de ta véritable apparence. Délicat triton qui se promenait calmement sur ce ponton surplombant la ville, offrant une panoramique vue. Tes mèches nacrées ondulaient gracieusement, portées par les doux courants océaniques tandis que ta queue te propulsait doucement vers l'avant. Tu étais venu observer ces fiers cétacés nageant avec grâce au coeur de la ville immergée à jamais. Un grand dauphin que tu avais déjà vu auparavant croisa ta route et frôla tendrement ton flanc tandis que ta paume caressa lentement sa courbe dorsale si lisse. Il fanfaronna et tournoya doucement autour de toi, heureux de te revoir. Un sourire étira tes lèvres et tu le saluas. Vos chemins se séparèrent quelques minutes plus tard sur une gaie tonalité.

Les édifices étaient à couper le souffle, forgés au sein de ces multicolores coraux agrémentés de vifs coquillages. Magasins, restaurants, résidences ... Tout était présent dans cette paisible cité habitée d'une panoplie de créatures marines. Un bar légèrement assombri par rapport à ses collègues, les autres bâtiments, captura ton attention. Ta queue te porta jusqu'à son entrée illuminée et tu poussas délicatement la porte pour y entrer. Quelques créatures avaient établi leurs places tandis que le bar dégageait un parfum de liberté à propos de son devoir. Tu le vis alors, plus beau que jamais, un agréable sourire accroché aux lèvres. Les traits de ton visage s'adoucirent progressivement. La douce source de lumière éclairant légèrement l'endroit un peu sombre que tu étais le traversa lentement pour rejoindre le beau dragon.  

Bonjour Arwenn. Tes blessures vont mieux ?

© ASHLING



Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Dim 24 Avr 2016, 21:31

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Arwenn sonnait faux, il le savait. Même si personne ne le remarquait, il le savait. Ce sourire qu'il offrait au nouvel arrivant, ce visage détendu et accueillant, tout était faux. Un sentiment contradictoire lui serrait le ventre. Il était heureux de voir Endymion, de ressentir à nouveau sa présence apaisante. Mais au fond de lui, profondément enfouit, il aurait préféré ne pas le croiser ainsi, il aurait aimé avoir le temps de se préparer psychologiquement. Avoir le temps de faire du tri dans ses sentiments disparates. Le magnifique hybride s'avança vers lui, sa puissante queue aquatique ondulant gracieusement derrière lui. L'elfe fut bien heureux de le voir sous cette apparence. De un ; parce que c'était un régale pour les yeux et de deux ; parce qu'il ne pouvait pas le comparer à quelqu'un d'autre. Son regard se fit plus doux alors qu'il présentait à Endymion l'un des tabourets de bar pour qu'il y prenne place. Il reposa le tissu qui lui servait à essuyer le plan de travail et frotta délicatement ses doigts dans le tablier blanc qui entourait sa taille. Un des deux autres serveurs s'approcha de lui en lui murmurant une commande et il tourna un instant le dos à son ami pour servir les verres demandés avant de les disposer sur le plateau de son collègue qui reprit son travail. Il lui refit face et eut une petite moue mi-figue mi-raisin.

« De mieux en mieux, comme tu peux le voir. Celle au flanc mettra un peu plus de temps mais tout va bien. »

Il avait écarté le col de sa chemise légèrement déboutonnée, pour lui montrer la simple compresse qui était accrochée contre son épaule. Les quelques points de sutures avaient eut vite fait de cicatriser et, désormais, il ne portait qu'une petite marque d'un rose vif encore légèrement sensible au touché. Reportant le tissu blanc de sa chemise sur sa peau, il cacha à nouveau les pansements et posa une main sur ses côtes où était apposé l'autre bandage. Un instant penseur, il observa Endymion en scrutant son torse nu, parfaitement immaculé et sans aucune trace. Rassuré, il reporta son regard vairon sur le visage de son ami.

« Je vois que les tiennes ont bien guéries. Tant mieux. Il se serait trop sentit responsable sinon. Qu'est-ce que je te sers ? »

Il leva le bras pour attraper un verre et le déposer devant le mythologique. Après tout il était bien rentré ici dans un but premier. « J'te pensais pas du genre à rentrer dans un bar. » Il avait dit ça en s'affairant derrière le plan, il était vrai qu'il était un peu étonné de le voir ici. Et d'autant plus dans la cité de Poséidon. Bon après tout, il n'était pas étonnant qu'un Hippocampi se promène dans les fonds marins, et puis ce n'était peut être pas la première fois qu'il venait ici. De plus Arwenn bossait dans ce bar depuis déjà 2 semaines, donc leur rencontre n'était certainement pas du que au hasard. Quelques clients sortirent en déposant le dû sur le comptoir qu'Arwenn encaissa tranquillement. Son regard se porta sur la petite salle pour dénombrer la présence et il se sortit aussi un verre qu'il posa sur le rebord de l'évier pour se servir un sirop sans alcool et le porter à ses lèvres. Le reposant délicatement, il accrocha une main sur sa hanche dans une posture décontractée.

« Tu avais à faire à l'Atlantide ? Balade ou... Boulot ? »

Arwenn se rendit compte qu'il ne connaissait pas grand chose d'Endymion. Il n'avait découvert son sang d'Hippocampi que très récemment mais il ne savait rien d'autre, ni son travail, ni où il habitait. Le voile de mystère qui l'entourait prit soudainement consistance, comme s'il se rendait enfin compte que leur amitié n'était basée que sur les quelques conversations qu'ils avaient échangé.


Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Dim 24 Avr 2016, 23:40



Être aimé




Un tabouret au coussin fait d'un cuir noir de jais te fut désigné et tu y pris délicatement place, ta longue queue d'hippocampi s'enroulant autour de ses pattes fièrement posées sur le sol fait d'un parquet aux reflets brillants. Arwenn lustrait soigneusement le plaqué du bar, scintillant avec intensité et s'essuya les paumes par la suite. Une commande parvint au creux de son oreille et il s'attela à la combler, posant quelques verres abritant des substances qui t'étaient inconnues sur le plateau de son collègue. Tu baignas rapidement dans le soulagement à la réponse de ton précieux ami. Tes prunelles se posèrent sur son épaule réconfortée d'une compresse en doux coton. La douleur s'était sans doute estompée mais demeurait légèrement. Tu voulus le rejoindre derrière le bar pour pouvoir la gratifier d'un tendre baiser mais te fis violence à rester immobile sur ce tabouret en face de lui. Une noisette de tristesse animait chacun de tes deux orbes optiques malgré cette joie face au rétablissement du beau dragon océanique.

Elles le sont finalement. Qu'as-tu à m'offrir ? Quelque chose de doux peut-être ? Je ne suis jamais venu dans ce genre d'endroit. Il m'a intrigué sur mon chemin et je suis entré ...

Le couinement du verre entrant en contact avec le plaqué du bar attira ton attention le temps de quelques secondes puis tu te focalisas sur cette agréable musique d'ambiance embaumant la spacieuse pièce. De petits murmures flottant dans les airs s'ajoutaient à celle-ci. Apaisante et légère, elle était comme cette berceuse que tu avais l'habitude d'écouter à l'époque de ton enfance. Ton tendre regard était rivé sur Arwenn en train de rafraichir les muqueuses de sa gorge d'un liquide à la teinte particulièrement vive. Quel parfum pouvait-elle bien posséder, cette étrange boisson aux délicieuses allures ? Tes méninges travaillèrent tandis que tes prunelles remontèrent pour s'enfouir dans le vairon de son profond regard. Tes joues rosirent et ton palpitant accéléra son ballet. De puissants sentiments à l'égard d'Arwenn ayant naquit depuis votre dernière rencontre remontèrent à la surface, te submergeant avec férocité. Tu demeuras néanmoins calme, sachant parfaitement que tu finirais par lui révéler tôt ou tard le feu de ta passion pour lui.

Un petit soupir franchit tes lèvres, destiné à calmer l'affolement de ce flot de sentiments beaucoup trop profonds. Tu repensas à ta nouvelle rencontre avec ce grand dauphin lorsque ta queue était en train de te faire doucement avancer le long de ce charmant ponton. Il fut si renfermé la première fois qu'il sentit ta présence non loin de lui mais ta tendresse mêlée à ta grande compréhension le charmèrent. Votre deuxième rencontre fut davantage aisée et légère. Il s'ouvrit bien plus et conversa avec toi avec spontanéité. Ton visage se déforma par la naissance de ce grand sourire à cette si agréable pensée, suscitant peut-être l'interrogation chez Arwenn. Passant la majorité de ton temps en compagnie de divers cétacés afin d'observer leur comportement dans le moindre détail, tu ne pouvais qu'être heureux de les voir se rapprocher de toi.

© ASHLING




Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Lun 25 Avr 2016, 02:09

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Il était entré sans vraiment savoir qu'est-ce qu'il venait y faire ? Arwenn le regardait, le bord de son verre posé sur ses lèvres. Il faut dire que le voir assis ici, sa queue d'Hippocampi sagement enroulée autour de son tabouret et son petit air innocent, il n'avait pas vraiment l'air à sa place. Bien que le bar ne soit pas insalubre -même plutôt de bonne gamme-, il n'arrivait pas vraiment à imaginer Endymion en train de boire un verre de Vodka. Vodka... Le nom de cet alcool lui fit serrer les dents et son regard croisant les pâles iris de son ami, il ferma soudainement les paupières, l'air de rien, évitant encore une fois de le regarder directement. C'était vraiment désagréable comme sensation, voir sa vision se faire manipuler par de simples souvenirs de plus en plus lointains. Et c'est aussi pour ça qu'il ne s'était pas senti prêt à voir le mythologique aujourd'hui, parce qu'il repensait aux sentiments égoïstes qui l'avaient submergé sur la plage. Cette impression de confondre deux personnes, de ne pas voir son ami tel qu'il étai vraiment, d'avoir des attentes à son égard à la place d'une personne disparue. Il ne voulait pas ça, il ne voulait pas que sa présence normalement si apaisante se mette à devenir douloureuse.

Essayant de se concentrer et de garder son calme, il repensa à la commande de l'Hippocampi. Quelque chose de doux... Probablement pas de l'alcool, déjà qu'il le voyait mal en boire. Et puis il avait eut l'air de regarder son verre avec curiosité. Un petit sourire éclaira très légèrement son visage et il se pencha derrière le bar pour attraper la bouteille de limonade. Versant un fond de sirop de violette dans le verre qu'il avait déposé devant lui, il y rajouta le soda translucide et déposa quelques glaçons dedans. Ainsi qu'une paille. Ce qui le fit rire intérieurement. C'est vrai que parfois il voyait un peu Endymion comme un enfant, sûrement cause de sa sensibilité, de ses pleurs faciles et de l'innocence qui avait l'air de l'entourer. Inconsciemment, Arwenn se raccrocha à cette impression pour ne pas voir en lui un certain démon arrogant. Inconsciemment, il ne remarquait pas son visage pâle prendre des couleurs. Ses griffes cliquetèrent sur le verre alors qu'il le poussait devant son ami.

« Tiens un Diabolo Violette, c'est ce que j'étais en train de boire vu qu'il vaut mieux éviter l'alcool en plein service. »

Et pourtant, c'est pas l'envie qui lui en manquait. La journée était bien avancée et il avait franchement envie de boire un coup pour éviter de se remettre à cogiter. Un client s'approcha du bar et lui commanda quelques bières. L'apéro hein ? Arwenn prit la commande et pria le Triton de retourner à sa table, lui apportant la commande dès qu'elle sera prête. Il sortit les verres à bières et commença à verser les pintes, essuyant avec précaution la mousse de son racloir. Ses pensées dérivèrent et il se rendit compte qu'Endymion n'avait pas vraiment répondu à sa dernière question. Ma foi, s'il ne voulait pas en parler, il n'allait pas non plus le forcer. C'était pas son genre d'aller fouiner dans la vie des autres, même si sa curiosité avait été piquée depuis qu'il s'était rendu compte qu'il ne connaissait quasiment rien de lui. Laissant son ami dans ses pensées, il fit signe à l'un des serveurs pour qu'il apporte les verres à la table du fond. Essuyant à nouveau son plan de travail, ses yeux se reposèrent sur son ami pour y voir un grand sourire qui l'intrigua. Posant un coude sur le rebord du bar en face du jeune homme, il hésita un instant à tendre une main vers son visage, restant un instant en suspens avant qu'il ne la bloque sous sa propre joue pour soutenir sa tête. Le regard interrogateur, ses yeux bicolores cherchèrent les siens pour le sortir de sa rêverie.

« Il s'est passé quelque chose pour que tu ais l'air si joyeux ? »



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Lun 25 Avr 2016, 15:27



Être aimé




Ton esprit s'était entremêlé au sein de pensées te remémorant ce passé empli de découvertes au fond des océans. Tu avais croisé la route de nombreux et majestueux cétacés se laissant paisiblement porter par les courants océaniques, nageant d'une gracieuse lenteur qui captura l'attention de tes prunelles. Leurs chants aux aigües tonalités réchauffèrent les glaciales eaux porteuses de leur présence si apaisante et mystifiante. Le temps était une notion qui leur était inconnue. Ils l'utilisaient sans s'en rendre compte, demeurant calmes, en paix au coeur de cet océan égayé de leurs divines voix. Tu en avais vu pourtant de ces créatures marines, de ces bancs de méduses flottant avec légèreté dans la chaleur de l'océan bordant ces étendues de terres asiatiques, de ces quelques tortues marines suivant les courants de l'océan antarctique, de ces sombres eaux abyssales si profondes qu'elles en devenaient oppressantes mais jamais elles ne parvinrent à susciter davantage de fascination que tu éprouvais à l'égard de ces douces baleines, inoffensives et pourtant menacées  ...

Je suis désolé de ne pas avoir répondu à ta précédente question. Je suis ici pour mon travail et je profite de cette magnifique ville durant mon temps libre. Je ne savais pas que tu y travaillais également.

Un verre arborant une substance violette et pétillante de brillantes petites bulles fut posé sur le bar. La vive couleur fit frémir d'admiration chacune de tes prunelles dépigmentées. Si belle, si fière que tu la contemplas à une étroite proximité en ramenant de ta paume le verre près de ton visage émerveillé. Boisson identique à celle d'Arwenn, l'image de ses douces lèvres embrassant la fraîcheur du verre lors de ses quelques goulées vint chatouiller ton esprit si perturbé par lui. Le rosé de tes joues se vivifia, tandis que tu relevas tes prunelles excessivement tendres dans sa direction. Vos regards ne se croisèrent pas cependant, le beau dragon océanique se faisant violence à esquiver le tien. Ton inconscient finit par surpasser ta rationalité. Chacun de tes deux orbites optiques se dilata avec douceur, dévorant Arwenn avec intensité, cherchant à le transpercer. Ils se déportèrent sur ce bar lustré avec perfection lorsque tu fus de nouveau plongé au coeur de tes pensées sur ce grand dauphin. Mais la chaleur d'être observé les fit valser de nouveau, s'engouffrant ainsi dans ceux du dragon. Ton visage devenu érotique et doux par ses couleurs dégageait un charme dont tu n'avais pas conscience. La soudaine gêne s'emparant de toi détourna adroitement tes prunelles. Une gorgée de la substance colorée traversa le long de ta gorge légèrement asséchée.

Merci pour ce verre. La boisson est délicieuse. Je repensais à ce grand dauphin qui avait croisé ma route quelques minutes plus tôt et aussi ...

Ta douce voix se tut, incapable de poursuivre son but. Tes lèvres tressaillirent sous le flot de cet excès d'émotions. Tu ne parvenais plus à contenir ce qui enserrait aussi étroitement ce coeur capturé par Arwenn. Tu ne voulais pas briser cette si belle amitié d'une passionnée révélation. Mais tu n'en pouvais plus, gangréné jusqu'à la moelle par tes sentiments. Tu reposas lentement ton verre sur le bar et ta paume fut rapidement envahie de frissonnantes vagues. Ton timide et brûlant regard se porta sur ton ami tandis que ta queue intensifia son étreinte autour des pieds de ton tabouret. Tes prunelles se fermèrent à demi, passionnées à son égard, focalisées sur ses divines lèvres. Elles remontèrent avec rapidité au niveau de son agréable vairon.

Arwenn ... Je ... J'éprouve quelque chose de très fort pour toi depuis notre dernière rencontre ... Je ... Je t'aime ...

Ta voix se brisa légèrement de gêne aux ultimes paroles.

© ASHLING



Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Mar 26 Avr 2016, 02:57

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Endymion avait fini par lui répondre à sa dernière question. Ayant probablement oublié, trop perdu dans ses pensées si complexes à deviner pour le dragon. Donc il était venu pour le travail ? Sa curiosité était de plus en plus piquée. Quel type de travail ? Pour venir ainsi à Atlantide. Quel genre de boulot pouvait bien l'amener à vagabonder dans la belle cité marine ? Ses réflexions tournaient en rond alors qu'il s'occupait de ces fameuses pintes de bière demandées par les clients de la table du fond. La délicate musique d'ambiance était ponctuées de leurs éclats de rire alors qu'ils semblaient fêter un quelconque événement. Peut-être même juste leur fin de journée et le beau temps des fonds aquatiques. Et puis, Arwenn vit ce sourire. Ce sourire heureux et bienveillant qui éclaira le délicat visage de son ami. La soudaine envie de poser sa main sur sa joue l'avait prit, irrésistible et inexpliquée. Mais il s'était retenu, posant son coude sur le plan du bar et logeant sa joue entre ses doigts pour soutenir sa tête, décontracté. Les prunelles d'Endymion rencontrèrent les siennes et une drôle de sensation se mit à courir dans ses entrailles. Une pulsation. Une envie. Les perles de nacres quittèrent soudainement son regard, ses longs cils argentés eurent l'air de frôler ses joues délicieusement colorées alors qu'il portait ses yeux et sa main sur le verre qu'il lui avait servit juste avant. L'elfe lâcha un court « De rien. » à son remerciement pour la boisson, ses mots semblèrent stagner dans l'air alors qu'il attendait la suite de ses paroles.

Endymion l'envoûtait complètement aujourd'hui... Son regard semblait si érotique qu'Arwenn perdit quelques instants ses moyens, sentant l'envie charnelle lui ronger l'estomac avec passion. Il vit son regard délicatement posé sur ses lèvres, légèrement entrouvertes dans sa contemplation. Ses griffes reptiliennes se resserrent sur le verre de son sirop, à moitié vide désormais, alors qu'il se faisait violence pour contrôler les pulsions qui l'envahissaient. Tout était purement physique, il ressentait cette attirance sexuelle car l'Hippocampi ne se rendait pas compte du charme qu'il dégageait à l'heure actuelle. Et même si Arwenn s'était juré de ne pas le toucher, il l'aurait bien ramené dans son lit, tout de suite. Mais il ne fallait pas. Il ne pouvait pas coucher avec lui juste pour le plaisir de le faire, l'extase de voir ses joues rougir d'autant plus sous l'effort. Car il ne faisait pas partie de son monde. Car son corps n'était réservé qu'à la personne qui partagera ses sentiments.

« Arwenn ... Je ... J'éprouve quelque chose de très fort pour toi depuis notre dernière rencontre ... Je ... Je t'aime ...  »

...


Son cœur rata un battement. Ses yeux s'écarquillèrent. Sa joue avait quitté l'appui de sa main. Son regard le fixait, perdu. Il ravala un « Pardon ? » qui n'eut même pas le temps de traverser ses lèvres. La musique continuait de tourner doucement, discrètement. Un rire éclata à la table du fond. Mais Arwenn était déjà perdu. Et le remord éclata. Il s'insinua partout en lui, dévorant chacune de ses envies, chacune de ces onces de joie qui auraient aimé percer dans ses sentiments. La tristesse suivit la danse, délicate et ravageuse. Traître. Ses yeux se fermèrent et il se redressa du plan de travail, ses lèvres se pincèrent et sa tête dériva un peu sur le côté. Des iris verts aux reflets d'or apparurent dans son esprit, le fixant avec rage et déception. Infidèle. Son cœur se déchira. Il avait honte, honte d'avoir regardé quelqu'un d'autre avec envie, honte de s'être laissé aller. Son visage se fendit de tristesse alors qu'un bras venait barrer son ventre, s'accrochant à son coude opposé dans une position de retrait, de renfermement.

« … Désolé Endymion. Il hésita, il avait peur de dire la vérité, ses lèvres tremblèrent imperceptiblement. J'ai encore des sentiments pour quelqu'un d'autre. »

Le fier dragon se retrancha sur lui-même. Cette phrase le blessa profondément, beaucoup plus qu'il ne le pensait. Ils ne méritait pas les sentiments d'Endymion. Sa tendresse n'était pas faite pour lui. Son caractère enflammé ne ferait que le blesser davantage. Même Drew l'avait fuit... Même celui qu'il aimait s'en était allé. Il ne voulait plus ressentir ça à nouveau. Il ne voulait plus s'attacher à quelqu'un pour le voir disparaître une nouvelle fois. Il ne le supporterait pas. Les souvenirs de son amant massacrèrent son cœur, le hantant toujours plus fort. Il préférait blesser Endymion maintenant plutôt que de le faire espérer. Arwenn se fit violence et attrapa à nouveau le torchon pour essuyer le plan de travail déjà reluisant de propreté. Il évitait de regarder le jeune homme en face de lui, il ne voulait pas voir son expression. Il ne voulait pas voir son propre cœur déchiré dans ses yeux. Et pour la première fois, il avait peur. Peur de ses sentiments, peur de blesser quelqu'un qui lui était cher. Peur de perdre leur amitié. Peur de perdre son Jardin d'Eden.


Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Jeu 28 Avr 2016, 22:23



Être aimé




Les recoins de ta tête frémissaient de pensées portant sur le beau dragon aliéné à son service de la journée. Ton regard enlisé dans le sien, dégageait une radiance d'une puissante tendresse. La passion te rongeant les entrailles, s'insinuant au coeur de tes veines exerçait tant de pression sur le délicat être éthéré que tu étais qu'elle accentua la douceur des traits de ton visage. Faciès arborant érotisme d'où fleurissaient délicatesse mêlée de sincérité. Ton palpitant entraîné dans sa folle course se fracassait avec générosité contre cette cage thoracique menaçant de rompre pour celui ayant capturé ton amour. Si intense que tu aurais pu laisser ta conscience s'essouffler. Tes lèvres finirent par laisser s'échapper une tendre déclaration. Elle les quitta sous le poids si écrasant de tes sentiments. Le corps du dragon fut pris d'un mouvement de recul, se renfermant sur lui-même. Le coup de grâce porté par son refus fut si déchirant que ton coeur cessa éphémèrement de battre.

Sa cadence reprit une micro seconde écoulée. Profondément ralentie, abandonnée de tout entrain. Cette indésirable souffrance te gangréna rapidement chacune parcelle de ce corps fragilisé de tes sentiments refusé. Ils te furent renvoyés au visage, le meurtrissant d'une puissante gifle imperceptible à la vue. L'éclat de tes prunelles se fana avec dangerosité, engouffré au coeur d'un flot de perles nacrées que tu te violentas à retenir. Le beau dragon océanique avait assez souvent goûté à l'amertume de ta tristesse. Tu ne désirais pas devenir un fardeau suscitant sa culpabilité. Il était encore prisonnier de son aveuglement pour une autre personne. Tu ne pouvais rien y faire à ton grand malheur. Ton corps pleurait en silence, résultat de cette passion non réciproque. Ta paume se saisit de ton verre somnolant sur ce bar beaucoup trop luisant et le porta à tes lèvres. Il fut vidé de sa vive contenance avec légèreté.

Je suis navré. Je ne le savais pas. Puisses-tu finir par trouver le bonheur. Peux-tu me servir un alcool corsé s'il te plait ?

Le chagrin engendré par la puissance de ta passion devait être noyé au creux de la fraîcheur de ce verre désormais vide. Le remplir pour lui arracher toute substance avant de le remplir de nouveau pour le vider encore, incessamment en quête d'apaisement de ton esprit meurtri. T'engouffrer au sein d'illicites substances était devenu un désir si primordial que le temps de savourer ton Diabolo violette ne put être pris. La hâte de pouvoir te ratatiner dans cette désolation te prit rapidement d'assaut. Tu savais bien qu'Arwenn ne voyait qu'en toi un ami proche avec qui passer d'agréables moments. Mais la profondeur de tes sentiments finit par te submerger avec tant de ferveur que tout fut dévoilé en l'espace d'un murmure. Et le beau dragon océanique ne pouvait répondre à tes attentes, te combler, retenu par un autre depuis bien longtemps. Cette inaccessibilité te détruisit avec torpeur, souffrance que tu dissimulas tant bien que mal.

© ASHLING




Deep Love ♥:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 53 Messages : 97
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna. Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : célibataire depuis peu, bisexuel et au cœur brisé. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Sam 30 Avr 2016, 09:00

ft. Endymion

ft. Arwenn

「 Être Aimé 」
Douleur. Cette déclaration soudaine de la part d'un ami si proche l'avait prit de court. Arwenn ne comprenait pas ce qu'Endymion trouvait chez lui, à part sa beauté physique, il n'avait pas vraiment le caractère de quelqu'un pour lequel on peut tomber amoureux. Il n'avait jamais cherché à charmer son ami et il était bien le rare de ses anciennes connaissances à ne pas avoir subit ses tentatives de séduction. Mais pourtant, il s'était retrouvé à déclarer sa flamme à un Arwenn déjà meurtri par ses sentiments. Honte et culpabilité lui rongeaient l'estomac, la honte d'avoir trahi un homme qui l'avait déjà abandonné et la culpabilité de faire du mal à cet ami si sensible. Il aurait pu repousser n'importe qui, l'envoyer balader et garder la tête haute sans rien ressentir de plus qu'une petite once de tristesse... Mais Endymion était différent. Il ne savait pas en quoi, il ne savait pas pourquoi le rejeter lui avait fait tant de mal, pourtant, à l'heure actuelle, il souffrait réellement de ce rejet, comme s'il s'était lui-même prit un râteau. Dans d'autres circonstances, il aurait pu rire d'une telle contradiction, mais pour l'instant c'était très loin d'être le cas.

L'elfe avait peur de lever les yeux de son bar magnifiquement lustré, il avait peur de croiser le regard douloureux de l'Hippocampi, peur d'y voir des questions sans réponse, peur de voir ses larmes. Malgré tout, ses yeux vairons se relevèrent vers son visage et ce qu'il vit lui fit d'autant plus de mal. Le sourire heureux qu'il avait aperçu à peine quelques minutes plus tôt avait laissé place à un visage froid et renfermé, vidé du peu de couleurs qu'il possédait normalement, une expression qui ne convenait pas du tout à son ami. Ses iris brillaient sous des larmes contenues et ça lui faisait du mal, à Arwenn, de le voir se retenir alors qu'il savait à quel point il en souffrait. Ça lui faisait du mal de le voir continuer à penser à lui malgré ce qu'il venait de lui faire. Il se doutait très bien qu'Endymion se retenait de pleurer pour qu'il ne culpabilise pas, mais au final c'eut l'effet inverse. Le dragon aurait voulu prendre son visage entre ses mains, embrasser ses paupières à demi-closes et lui dire de pleurer, que dans ce genre de cas, il avait tout les droits de se laisser aller. Mais il ne pouvait pas se permettre de faire un tel geste. Après tout, la source de toute cette douleur n'était autre que lui-même. Il aurait voulu fuir, le laisser seul dans sa tourmente pour éviter de le faire souffrir d'autant plus, car il n'était pas la bonne personne pour le consoler. Mais il ne pouvait pas faire cela non plus.

Malgré ça, les rires continuaient d'éclater par intermittences à la table du fond, l'une des rares dernières encore occupées. Les paroles de son ami semblèrent froides, distantes et contenues. Arwenn retrouva son masque de parfait vendeur, le sourire en moins et il lui sortit un petit verre à shot pour y verser un fond de vodka caramel. Il n'aimait pas vraiment le voir se mettre à boire, mais il connaissait ça, il n'avait en aucun cas le droit de le lui interdire. Autant parce qu'il était le barman, que parce qu'il l'avait lui-même fait. Le verre cliqueta doucement sur le bois alors qu'il le posait face au mythologique, le dragon récupérant délicatement le précédent ayant contenu le sirop. Il le déposait dans l'évier lorsqu'un serveur s'approcha de lui pour en rajouter quelques autres. L'homme resta un instant pour observer les deux amis, lançant un regard interrogateur à Arwenn qui le congédia d'un simple froncement de sourcil sans appel. Il se mit à rincer les récipients, s'occupant comme il pouvait pour éviter de regarder Endymion, mais le silence entre eux commença à devenir pesant et depuis un petit moment, une question lui mordait les lèvres. Ces dernières s'entrouvrirent alors qu'il hésitait, ses mains arrêtèrent de s'activer et il coupa l'eau, les yeux se levant doucement vers son ami.

« … Pourquoi moi ? »

Il savait que ce genre de question était un peu débile mais il ne pouvait pas s'empêcher de demander. Pourquoi lui ? Parmi tant d'autres ? Pourquoi son cœur s'était-il mit à chavirer pour lui et son caractère arrogant et susceptible ? Sa confiance en lui d'un point de vue sentimental s'était complètement détériorée depuis le départ de son ex, à tel point qu'elle était devenue quasiment inexistante aujourd'hui. Pourquoi le tendre Endymion s'était-il déclaré au connard qu'il était ? Mais il savait très bien ce que l'on pouvait lui répondre : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. »

HRP | Petit clin d'oeil huhu :p


Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 
:: This is Love ::
 
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Endymion A. Shängrila
Mythologique Hippocampi & Oiseau de Stymphale
Coeurs : 31 Messages : 75
Couleurs : #B08FC2
J'ai traversé le portail depuis le : 08/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Loukoum. Mon nom est : Endymion Absolem Shängrila. Actuellement je suis : homosexuel & célibataire. Il paraît que je ressemble à : Ishida & N de VIXX (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même.
Re: « Être aimé » | Endy&Arwy | Ven 20 Mai 2016, 18:19



Être aimé




Tu ne pouvais pas être enlisé dans une relation davantage profonde avec le dragon océanique. Tes sentiments n'étaient pas partagés, vagabondant avec difficulté sans même pouvoir atteindre leur élu. Il appartenait à un autre dont les traits de son visage t'étaient inconnus et le demeureraient à jamais. Le tien était devenu terne de tristesse, ayant perdu son éclat d'antan malgré ce sourire ayant étiré tes lèvres. La culpabilité s'emparerait certainement de ton ami face à ton affliction. Tu ne désirais pas l'engendrer, préférant éviter sa floraison en lui. Les courbures de ton faciès meurtri de ce rejet peinaient à arborer la gaieté que tu ne ressentais pas en cet instant. De l'alcool au caractère plus sévère fut désiré de ta personne. Il fut commandé auprès du dragon océanique. Tes prunelles se rivèrent sur ce liquide caramélisé remplissant lentement ce récipient de verre à la taille si réduite. Elles étaient vides, assombries comme jamais auparavant.

L'amour frappe sans prévenir. Cela ne se décide pas.

Tes prunelles se relevèrent lourdement pour s'enfoncer au coeur de celles d'Arwenn tandis que tes lèvres se déformèrent en un sourire respirant le forcé. Elles se déportèrent avec légèreté sur ce verre qui te fut servi. Tes doigts s'enroulèrent doucement autour de lui, le portant jusqu'à tes lèvres. Ta gorge ondula au rythme de chacune des goulées avalées avec délicatesse. Un autre fut commandé, puis un autre, encore un autre ... Les gorgées s'enchaînèrent avec douceur. Le nombre de verres vidés de leur contenu avait cessé d'effleurer ton esprit depuis quelques temps déjà. La chaleur de ton corps avait gagné quelques degrés supplémentaires faisant rosir chacune de tes joues. Tes prunelles étaient embuées de rêverie tandis que ta tête commença à se balancer, bercée par les effets de l'alcool, dodelinant avec légèreté. Ton équilibre sur le tabouret était rompu par intermittence, soumis à la divergence de ta cervelle charmée par l'alcool.

Ton corps quitta avec spontanéité la dureté du tabouret, ta queue ondulant avec difficulté pour te faire avancer. Ton corps semblait danser étrangement, titubant dangereusement de droite à gauche, finissant par faire violemment rencontrer ta hanche gauche contre le bois du bar impeccablement lustré, t'arrachant un gémissement de douleur. L'attention du peu de clients animant le bar se porta sur toi tandis que tu contournas inconsciemment l'obstacle. Le contrôle sur tes mouvements fut perdu, tes bras s'élançant vers le dragon océanique, l'enlaçant tendrement contre ton corps brûlant d'une fièvre naissante. Cet air rêveur s'étant emparé plus tôt de ton visage contempla avec tendresse celui d'Arwenn. Tes lèvres diminuèrent la distance les séparant de celles de ton ami, finissant par les sceller au coeur d'un baiser passionné. Tes prunelles frémissantes de passion se plongèrent dans le vairon du dragon océanique puis se fermèrent lentement alors qu'un petit soupir amoureux de ta part s'écrasa contre les lèvres de ton ami.

Ton corps se décida finalement à s'éloigner du sien, affaibli par son excès de chaleur, chutant lourdement pour atterrir contre le mur derrière le comptoir. Une de tes paumes se posa sur tes prunelles, les dissimulant avec aisance tandis que des halètements aux consonances douloureuses s'échappèrent de tes frissonnantes lèvres. L'alcool ne t'allait pas à ravir ...

© ASHLING



Deep Love ♥:
 
 
« Être aimé » | Endy&Arwy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Mal Aimée de Kim Dong Hwa
» Quelques livres que j'ai lu et bien aimé
» Les stigmates d'Yvonne-Aimée de Malestroit
» LCI salue la mort de Aimé Césaire en passant la nécro d'YSL !!!
» Aimé Césaire

Sanctuary of Heart :: La Terre :: La planète bleue-
Sauter vers: