Partagez | 
 

 Who says (krystian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mage

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eugenia S. de Fitzduncan
Mage
Coeurs : 41 Messages : 103
Couleurs : #E5164E
J'ai traversé le portail depuis le : 22/02/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Hologram. Mon nom est : Eugenia Sixten de Fitzduncan. Actuellement je suis : en relation compliquée. Il paraît que je ressemble à : Hermione Granger ainsi qu'a des arts randoms. IRL : Jelena Noura Hadid. ♥ et à ce propos, j'aimerais remercier : Miss amazing & Kuru
Who says (krystian) | Mar 19 Avr 2016, 12:07




EUGENIA & KRYSTIAN
« Who says ? »


Allô, Nate ? Je passais devant chez toi et j’ai voulu te rendre visite, donc rien de grave jusque là, sauf que j’ai trouvé ta porte d’entrée entrouverte. TROP bizarre. En tout cas, je ne sais pas où tu es mais j’ai pris la liberté d’attendre à l’intérieur. J’espère que tu m’en voudras pas trop mais c’est parce que j’ai renvoyé le chauffeur à la résidence et y a des paparazzis dehors, donc… Bisous ! Tu raccroches rapidement, ne voulant t’attarder. Ton regard se pose sur la boîte de pâtisseries que tu as apportée et tu décides d’aller la mettre au frais. Habituellement, c’est une des bonnes ou le cuisinier qui fait cela pour toi, mais tu sais avoir les bons réflexes sans faire trop de manie. Durant tes années à l’internat, on t’as appris à faire ton lit chaque matin, à participer derrière les fourneaux une fois par mois et surtout à pouvoir te débrouiller sans l’aide de domestiques. C’était dur au début mais tu t’es habituée et maintenant tu gardes le pli, contrairement à la plupart de tes amies qui ont tout oublié et qui ne fournissent plus aucun effort maintenant qu’elles mènent la jet-set life.

Parfois tu les envies, parfois tu les plains. Tes parents veulent que tu commences à travailler en tant que psychologue dès l’année prochaine, toi tu veux pousser tes études encore plus loin, te spécialiser dans l’étude du cerveau. Les gens ne comprennent pas comment tu fais pour te retrouver entre la galerie d’arts, les notes de cours et les shootings. Tu l’ignores tout autant mais tu ne te plains pas parce que tu aimes ce que tu fais, tu aimes être reconnue grâce à ton travail au lieu d’être reconnue grâce à ton nom.

Tu éloignes ces pensées et tu te lèves sans plus attendre. D’un rapide geste de la main, tu remontes les fines bretelles de ta robe en dentelle. Tu es gênée qu’elle dévoile un peu trop ta poitrine mais ce n’est pas de ta faute si tu as de jolies formes. Malheureusement il a fallu que tu sois pudique, que tu refuses de montrer tes atouts… mais que tu le veuilles ou non, ils se remarquent quand même.   Ce n’est pas pour rien que tu es la cible préférée des photographes : ton physique change de ceux des mannequins habituels, trop grandes, cadavériques et trop plates. Mais tu ne t’en vantes pas, tu restes très modeste et tu pries les gens de ne pas trop en faire avec toi. Allô ? Oui, ça va très bien et toi ? Ton téléphone a sonné et tu as répondu. Tu te mets à discuter avec ton amie, qui cherche à avoir l’un de tes conseils. Tu l’aides comme tu peux, dix minutes plus tard tu raccroches puis tu ouvres le réfrigérateur pour y mettre la boîte de pâtisseries. Pour une raison qui t’échappe, la boîte se met à trembler. Qu’est-ce que c’est ? Curieuse, tu te baisses et aperçois que tu l’as posée sur la tête d’un pingouin. Attends…  Tu t’exclames : Un pingouin ?! C’est une blague ?

Les yeux grands ouverts, les sourcils arqués, tu te tournes pour voir s’il n’y a pas une caméra cachée quelque part. Il n’y en a pas. Alors là, tu parles d’une surprise… Tu te baisses à nouveau, cette fois-ci l’air accueillant et le sourire aux lèvres. Je m’attendais à ce qu’elle adopte un chien ou un chat… mais un pingouin, c’est autre chose. C’est atypique, anodin. Mais t’es tout aussi mignon, si ce n’est plus. Un rire léger s'échappe de tes lèvres.

made by MISS AMAZING.



What made her strong was despite the million things that hurt her
she spoke of nothing but
h a p p i n e s s

::LIGUES&FANCLUBS::
 
Hybride Pingouin

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Krystian Swertsen
Hybride Pingouin
Coeurs : 34 Messages : 45
J'ai traversé le portail depuis le : 22/03/2016 et on me connaît sous le nom de : Pizza. Mon nom est : Capitaine Pingouin. Actuellement je suis : pizzaiolo. Il paraît que je ressemble à : Denmark (Hetalia) & Grant Gustin (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn (cs) ♥
Re: Who says (krystian) | Ven 22 Avr 2016, 13:18


(bon j'ai pas encore codé j'ai pas eu l'inspi hoho donc ce sera sans code pour cette fois xD)

La nuit avait été de trop courte durée et la soirée trop longue. Les dossiers s'étaient empilés sur mon bureau et j'avais passé cinq bonnes heures de plus à voyager au travers des couloirs de l'hôpital, de chambres en chambres, à vérifier comment ils allaient tous. Si l'infirmière n'avait pas été si jolie, il aurait été moins sûr que j'accepte de prendre des heures pour ses patients. Mais voilà, elle avait demandé avec un sourire radieux et des yeux pleins d'étoiles. J'avais été faible, mais récompensé par l'autorisation de contempler sa candeur. Ça avait suffit pour me convaincre. Si bien qu'en rentrant chez moi, je ne m'étais pas senti si mal que ça, jusqu'à ce que je remarque que la porte était fermée à clé. Un soupire entre mes lèvres et la chaleur insoutenable, j'avais fini par passer la nuit chez Nathanaël, qui avait eu la douceur de laisser une clé au cas où.  J'avais fini par passer la nuit dans son réfrigérateur, épuisé par la chaleur et la journée. Entouré de bouteilles de lait et de... très peu de choses au fond -peut-être avait-elle besoin d'aller faire une course ?- je m'étais endormi assez vite, les membres engourdis.

Il n'était pas rare que je vienne chez elle, elle le savait. Elle savait aussi qu'elle devait s'attendre à retrouver un compagnon à ses vivres dans son frigo. Aussi, lorsque la porte s'ouvrit et que je sentis une boîte sur ma tête, je mis quelques minutes à me rendre compte de ce qu'il m'arrivait, le regard flou par la brume qui semblait s'être emparé de ma vue ce matin. Je me dandinais, comme pour me sortir de mon sommeil et sortit du frigo, le pas engagé par une demoiselle dont je ne me remémorais pas le visage. L'avais-je déjà vue ? Que faisait-elle ici ? Je me penche doucement, faisant glisser la boîte sur ma tête pour la faire atterrir entre le bout de mes ailes. Je me retourne et plante la boîte à l'intérieur du frigo avant de le refermer.

Je relève alors la tête vers la demoiselle, courbant le dos en arrière afin d'y parvenir. Elle avait l'air bien grande, comme ça. Lorsqu'elle rit, je me surprends à rester perplexe. Des beaux rires, il y en avait. Mais des beaux rires comme ça.. J'ouvre le bec, comme pour me présenter et me rappelle que je n'avais aucun moyen de faire sortir un autre son que des jabots sourds. Je me ravise alors, récupérant ma forme humain en secouant la tête, légèrement. Je bâille, la main devant la bouche et reporte mon attention sur elle. Un sourire illumine mon visage et un rire presque inaudible siffle entre mes lèvres ouvertes.

« J'apprécie le compliment mais j'ai le regret de vous apprendre que je n'ai pas été adopté ! »

Je marque une pause, le regard planté dans le sien, une sorte de lueur amusée dans les yeux. Elle était jolie ; bien plus que ça, sûrement, à n'en pas douter. Que faisait-elle ici ? Et quelle heure était-il ? Je papillonne des yeux, encore dans mon brouillard matinal et m'étire doucement avant de tendre une main vers elle, mon sourire reprenant sa juste place. A y regarder plus attentivement, elle était vraiment belle. Je devais être béni pour ne rencontrer que de belles femmes.

« Je m'appelle Krystian. Et vous êtes.. ? »

Je marque une pause, lui marquant une attention toute particulière avant de tourner le regard vers la fenêtre. Je n'avais pas l'impression d'avoir dormi si longtemps, pourtant le soleil était déjà haut. Quoique j'étais allé me coucher bien tard. J'esquissas l'idée d'une question quant à sa présence ici, mais je remarquas bien vite que la mienne était encore plus suspecte, puisque je venais de sortir du frigo. Un bref rire m'échappe à cette pensée.



Spoiler:
 
Mage

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eugenia S. de Fitzduncan
Mage
Coeurs : 41 Messages : 103
Couleurs : #E5164E
J'ai traversé le portail depuis le : 22/02/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Hologram. Mon nom est : Eugenia Sixten de Fitzduncan. Actuellement je suis : en relation compliquée. Il paraît que je ressemble à : Hermione Granger ainsi qu'a des arts randoms. IRL : Jelena Noura Hadid. ♥ et à ce propos, j'aimerais remercier : Miss amazing & Kuru
Re: Who says (krystian) | Lun 24 Oct 2016, 22:47




EUGENIA & KRYSTIAN
« Who says ? »


Tu hausses les sourcils, surprise de voir que ce pingouin n’en est pas réellement un. Tu n’as rien contre les hommes mais tu ne t’attendais pas à tomber sur un inconnu chez ton amie. Pas que ce soit anodin lorsqu’il s’agit de Nathanael, et de toute façon tu ne te permettrais jamais de juger sa vie sentimentale -ou sexuelle, c’est selon- mais toujours est-il que ça te surprend à chaque fois.


Eugenia. Eugenia de Fitzduncan. Tu ne fais pas exprès, tu as l’habitude de dire ton nom en entier. Généralement, les gens ne te demandent pas qui tu es : si tu leur parle c’est soit parce qu’ils sont intimes avec toi, soit parce qu’ils sont fans. Seulement, Krystian n’est ni l’un ni l’autre. Je suis une bonne amie à Nate et on passe la plupart de notre temps ensemble ces jours-ci… Elle est ton agent et tu es très prisée. Depuis quelques semaines, tu ne fais que signer des contrats. Les photographes adorent travailler avec toi et les grandes marques se font la guerre pour te voir défiler dans leurs habits et accessoires. C’est plaisant et ça te rapporte autant à toi qu’à ta chère amie, mais c’est aussi stressant. J’étais venue lui rendre visite en dehors du travail -pour une fois- mais on dirait qu’elle est déjà en bonne compagnie.


Tu es gênée et tu tentes de le dissimuler. Après tout, c’est lui l’inconnu du grand public dans cette pièce. Tu ne sais pas s’il est un de ses amis, un de ses flirts, ou peut-être les deux. Ça pourrait être un tueur en série, un psychopathe qui a forcé la porte : tu n’en sais rien. Tu aimerais lui demander qui il est mais tu ne sais pas comment t’y prendre sans être maladroite dans tes propos. Tu ne voudrais pas avoir l’air d’une connasse égocentrique qui veut le voir déguerpir, mais comment éviter ça ?


Tu sais où est-ce qu’elle est allée ? Et peut-être aussi si elle va bientôt revenir… J'ai déjà essayé de la contacter mais je pense qu'elle a oublié son téléphone ici. Tu ne comptes pas partir avant de l’avoir vue, alors tu t'assois sur une des chaises disposées dans la cuisine. Tu tapotes nerveusement tes ongles manucurés contre la table. Dans le fond t’aimerais qu’il se présente un peu plus que ça. Il est plutôt pas mal, et même si tu t’en fiches un peu car tu ne cherches pas vraiment un homme en ce moment, c’est toujours agréable d’avoir un numéro en plus dans son répertoire. Habituellement je ne fais pas ça mais cette fois je me permets de te tutoyer. Et puis tu dois être à peine plus âgé que moi… Je te donne quoi ? Allez, 21 ? 22 ans ? Tu lui souris.

made by MISS AMAZING.



What made her strong was despite the million things that hurt her
she spoke of nothing but
h a p p i n e s s

::LIGUES&FANCLUBS::
 
Hybride Pingouin

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Krystian Swertsen
Hybride Pingouin
Coeurs : 34 Messages : 45
J'ai traversé le portail depuis le : 22/03/2016 et on me connaît sous le nom de : Pizza. Mon nom est : Capitaine Pingouin. Actuellement je suis : pizzaiolo. Il paraît que je ressemble à : Denmark (Hetalia) & Grant Gustin (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn (cs) ♥
Re: Who says (krystian) | Sam 29 Oct 2016, 00:48

who says
──Elle était jolie, Eugenia de Fitzduncan ; il ne savait pas bien pourquoi il s'était senti le besoin de le remarquer à ce moment-là, peut-être parce qu'il avait juste l'impression de déjà l'avoir vue. Il l'avait écoutée, jusqu'au bout, le regard attentif et un maigre sourire resté gravé au bord de ses lèvres. Comment se faisait-il qu'il ne l'ait jamais croisée ? C'est qu'il venait souvent, ici, ne serait-ce que pour occuper le frigo parce que le sien était trop étroit. Il s'en serait rappelé, si elle lui avait déjà adressé la parole, pas vrai ?

──Il sourit, de manière plus affirmée, lorsqu'elle intime qu'il était de bonne compagnie. La politesse était une qualité qu'il savait reconnaître et apprécier, si bien qu'il avait simplement haussé les épaules, avant de se rediriger vers le frigo pour en sortir des œufs, du beurre et du lait. Il s'était alors aménagé un plan de travail à côté de la cuisinière, une oreille attentive prêtée au discours de la demoiselle. Il attrape de la farine dans une armoire.

« Aucune idée. Je suis arrivé cette nuit et je n'ai pas vérifié si elle était déjà partie. »

──Il avait commencé la préparation de sa pâte, adressant parfois quelques coups d’œil, une fois à l'horloge, une autre fois vers Eugenia, lequel s'accompagnait souvent d'un sourire dans le deuxième cas. Peut-être qu'il essayait d'être rassurant, ou était-ce un réflexe chez lui de sourire lorsqu'il regardait des gens. Puis son regard s'arrête sur elle, ses mouvements s'arrêtent. Ses ongles sur la table ; fébriles ; nerveuse ? Agacée ? Il esquissa un sourire, entre la perplexité et l'inquiétude, répondant avec hésitation.

« Vingt-deux. Tout juste. »

──Il avait laissé un silence, de quelques secondes, tentant de comprendre ce qui n'allait pas. Mais il devait être le seul à trouver ça normal de trouver un pingouin dans le frigo le matin ; le seul avec Nate, qui avait fini par s'y habituer, d'ailleurs. Alors un bref rire dépasse ses lèvres et il se remet à sa pâte. Il prend une poêle, qu'il désigne fièrement à son vis-à-vis.

« Tu veux des crêpes ? »

──Il avait commencé à verser la pâte, le regard figé sur sa poêle.

« Je prends mon service dans deux heures, alors on peut l'attendre ensemble d'ici-là, si tu veux. »

──Il attrape une assiette, sur laquelle il dépose la première crêpe, et la pose sur la table. Et il continue sur sa lancée, intrigué par cette impression étrange qui le prenait lorsqu'il regardait la demoiselle ; il l'avait déjà vue, il en était sûr. Où ? Quand ? A quelle occasion ? C'était le flou total.

« Je travaille comme médecin, à l'hôpital de Skyworld. C'est là que j'ai rencontré Nate, d'ailleurs. »

──Comme quoi, il y avait parfois du bon à voir la misère et la maladie tous les jours. Il y avait parfois du bon à faire des overdoses et des comas éthyliques.

« Et toi ? Ce travail ? quel est-il ? »
© do it like a pizza



Spoiler:
 
 
Who says (krystian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insolute Actu!

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Habitations-
Sauter vers: