éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mage



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
A.-Dean I. Kennedy
« Mage »



Coeurs : 7 Messages : 38
Couleurs : Dean - ff6600
Karamel affilié - 993300

J'ai traversé le portail depuis le : 02/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Dean. Mon nom est : Abel-Dean Kennedy. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro. Il paraît que je ressemble à : Niffelheim Slade, de Law of X et à ce propos, j'aimerais remercier : Maxime "Robin" Kennedy pour son kit.
MessageSujet: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Mar 19 Avr 2016, 10:38

Titre badass de sujet in english because it's better

personnage & personnage


Cela faisait un petit moment que je m’occupais d’un scénario, j’étais le producteur d’un petit court métrage que je devais rendre d’ici deux semaines. Ma formation exigeait un travail par mois et c’était maintenant le troisième sur lequel je travaillais. Lyrnael, un camarade acteur était devenu un comédien de mes scénettes. Mais il lui était difficile de réciter calmement se que je lui écrivais, donc pas moment on y allait à l’improvisation... enfin, il faisait de l’impro sans rien me demander et foutait parterre certaines de mes scènes, chose que je ne lui disais pas mais qu’il voyait lorsque le film était publier. Des fois les figurants arrivaient à reprendre en improvisant ou mélangeant le texte pour rester crédible, mais cela ne passait pas tout le temps.

Malheureusement pour moi, il n’y avait pas tant de jeune artiste qui voulait jouer... gratuitement. Oui, sans travail, je n’avais pas de quoi les rémunérés, donc avoir des personnes qui faisaient cela bénévolement était très appréciable pour moi. Lyrnael en faisait parti « pour l’amour de son art » disait-il. DU coup... je le prenais malgré moi à certains moment, c’était un peu dommage, car il avait des éclairs de génie parfois, mais cela ne collait pas à ma demande et pour changer tout ce qui était prévus... il fallait si prendre tôt et ce n’était pas le cas jusqu’à maintenant, donc ce qu’il faisait était soit perdu, soit gardé plus tard avec son accord.

Donc nous voilà à l’académie d’Apollon pour mon projet cinématographique, j’avais eu l’autorisation de travailler en classe même après les heures de cours, bien sûr un professeur était présent (enfin, dans la salle d’à côté) pour vérifier que nous ne dégradions pas la classe. Le titre de mon œuvre était « éternelle récurrence », l’histoire d’un couple où la fille trompait son copain durant une journée et lui avouait le jour même pour le quitter. Sauf que le bougre était amener à revivre ce jour encore et encore. Ne comprenant pas s’il s’agissait d’une punition ou bien d’une chance pour lui de reconquérir sa belle et de l’empêcher de le tromper... encore et encore chaque fois que le soleil se levait sur la matinée qui recommençait invariablement pour lui.

Bien sûr c’était un film déprimant, quoi que des scènes ou l’homme trompe finalement sa chère et tendre ce faisait pour lui rendre la pareil, tantôt cherchant à la rendre jalouse, tantôt fou ou il alla même jusqu’à la tué. Sa partait dans tous les sens, mais c’était mon projet, une part de moi même était dans ce film mais cela, personne ne le savait, en fait il s’agissait de toute les situations dont je m’étais imaginer lorsque mon ex m’avait tromper et me l’avait avouer. Ce jour là, je n’avais pas exploser, je n’avais pas résister et j’avais sûrement louper un truc car je me sentais encore mal à son égard et ici je me défoulais... enfin, pas moi mais eux pour moi.

La caméra que je tenais, le son avec la torche qui était prête pour le son tenue par un camarade de classe, le décor de la salle de classe en arrière fond. Tout me semblait bon, je jugeait des lumières, de la position de chacun des acteurs et de leur tenue, un uniforme scolaire universitaire. Tout me semblait prêt, Lyrnael était derrière la porte de la classe et à l’intérieur, une fille du nom de Caroline, long cheveux noir, accoudés à la fenêtre, était prête à jouer son jeux. Un autre caméraman était derrière Lyrnael qui revêtait le nom de « Nine » pour le scénario, celui-ci le suivrait à l’entrée de la salle de classe et restait sous l’arche portière.

Moi, je profitais de la seconde porte de la classe pour le couvrir de loin. Je jetais un coup d’œil à Lyrnael qui semblait songeur, surement à se mettre dans la peau de son personnage. Je lui lançais alors.

-Surtout suis bien ton rôle et ne dévit pas. Relis ton texte et dès que tu es prêt dis le moi, on fera le clap et tu pourras entrer.

Un autre camarade tenue le clap avec le numéro de la prise et sa place dans l’ordre du scénario. « Révélation, chapitre 3. Prise 1 »
Dès que Lyrnael/Nine fut prêt le clap sonna avec un joli « Action ! »

Le scripte:
 

DEV NERD GIRL




Dean parle en - orange ff6600
Karamel pense en - "marron 993300"
Demi-Divinité fils d'Arès & Mage



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lyrnaël W. Khaedis
« Demi-Divinité fils d'Arès & Mage »



Coeurs : 99 Messages : 244
Couleurs : #ebb91d
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. Mon nom est : Lyrnaël. Actuellement je suis : amoureux mais je me mens. Il paraît que je ressemble à : Kano Shuuya de Kagerou Project et à ce propos, j'aimerais remercier : N'amur ♥
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Lun 16 Mai 2016, 13:41

éternelle récurrence
j'aime faire chier mon monde moi ♥
Tu es plein  de multi facettes. Chaque rôle pouvait t’allais comme un masque. Tu avais toujours ce talent de pouvoir influer les émotions comme tu le voulais. Lyrn est oppressant, tu es comme ça. Tu change de visage comme bon te semble, tu t’amuses tout le temps de tout. C’est ainsi que tu vies cette vie, prenant toujours un malin plaisir à changer comme bon te semble. Il est vrai que le métier d’acteur te va à la perfection, tu change pour le boulot, tout te va. La trahison, l’amusement, la justice, le mal être, tout.

Bien que tu ne maitrisais pas tout, comme la sensation parfaite de bonheur en vrai. Tu es tout le temps dans le déni le plus total quand tu cherches à représenté le bonheur. Pourtant tu l’as non ? Tu ne sais pas vraiment, tu te persuade toujours de ce bonheur en vrai… Comme dans ce paragraphe, tu te récites toujours le mot bonheur dans ta tête, mais tu ne pouvais pas t’empêcher de te dire : est-ce vraiment ça le bonheur ? Car il est ennuyant le bonheur. C’est vrai ? Tu es tout le temps comme ça, quand tu as cette lubie, tu l’as trouve toujours ennuyante. Une vie banale, sans soucis, sans rien, c’est totalement ridicule.  Pourquoi c’est comme ça le bonheur ? Ce mon n’a rien de bon. Peut être quand vraie tu le fuis toujours ? Ou tu ne voulais pas voir la réalité comme ce personnage du prénom de Nine.

Tu regardes le scripte que tu as reçus, un verre de coca en main, tu le trouvais intéressant tout comme il manquait quelque chose. Cette petite touche de folie. Tu devais rejouer cette énième journée, que ce personne revit. C’est une punition sacrée, tu l’as déjà eu en vrai, dans ses épreuves stupides… Avec Elliot et un mec que t’as zappé le nom, ce toi qui se moque de toi, cette porte qui s’ouvrait pour refinir devant la même porte… Cette sensation désagréable de ne pouvoir rien contrôler du tout, c’est désagréable, c’est surtout insupportable.

Secouant la tête, tu jettes ton scripte, tu déteste toujours autant de suivre les plan, faire comme bon te semble est toujours bien. Affichant un petit sourire, tu te prépare. Tu revêtes une chemise d’enfant un peu sage, un pantalon noir et des chaussures bien ciré. La coiffure aussi, il fallait un peu la changer pour quelques choses de moins en pagaille.  Tu rentrais dans le rôle de Nine.

Bien que tu sais très bien que le pauvre Dean va encore faire la tête de tes rôles imaginé par toi-même. Haussant les épaules, cela t’amuser un peu en vrai, un caprice d’acteur on dirait plus. Tes yeux jaune attendent poliment le début de la scène, bien que tu savais très bien le pire. Tout n’ira pas comme il le faut, ce qui est amusant. Fermant les yeux pour se concentrer, tu essaies de te sentir comme Nine : Perdu dans cette dimension.

Tu avances et pousse la porte avec un air si sérieux

« Je suis à Cassandra, tu m’as demandé pourquoi ? »

Un silence se fait, un silence scénaristique :

« Nine... Je suis désoler mais je euh...
-J’ai eu une relation avec un autre homme et je veux rompre avec toi, car j’ai compris que je ne prenais plus de plaisir avec ta présence. Que je ne t’aime plus comme avant.  C’est bien cela que tu voulais dire ? Ou me suis-je trompé ?
-Cela ce sait déjà ? Je suis désolé Nine, je voulais que tu sois le premier à savoir que j’ai couché avec Maxime. »

Tu stoppes, tu imagines ta réaction si tu apprenais cela de ton amour. Ton personnage devrait partir dans une colère noire, pourtant, tu décides maintenant de prendre les rennes. Levant ton visage, tu affiche un sourire d’un homme à bout. Après tout, c’était la quatrième fois qu’il a revue cette scène, il vient d’apprendre l’homme en question. Tu fais un petit rire, tu quittas ton texte.

« Tu as donc osé avec lui ? L’être envers qui j’avais le plus confiance ? Tu es entrain de me dire que tu as fais ça avec celui qui était toujours là pour moi ? Vous deux ? Contre moi ?! Ahaha…ahahaha »

Tu ne quittais pas trop le texte, pour le moment. Elle recule comme sur le texte, bien que tu continues ton jeu.

« Nine, je suis désolée. J’ai toujours voulus te le dire mais... cette lettre n’était pas pour toi. Mais tout le temps que j’ai passé avec toi, je l’ai apprécié, j’ai vraiment fini par t’aimer. Cependant... la passion qu’il y a entre nous est parti. Ne m’en veux pas, tu n’as plus assez d’attention pour moi, tu as oublié des rendez-vous et Maxime était là pour me soutenir...
-Tu es entrain de te tourner en victime là ? Bah voyons ? Pauvre petite chose. C’est vrai pour pas se sentir coupable. Autant aller voir le beau est magnifique Maxime ! Nine c’est qu’un pauvre mec que j’ai prit en pitié. Je voulais pas qu’il se bute par ma faute. Mais je suis qu’une pauvre victime, il est nul il m’accordait pas du temps ! Alors comme une petite p*tasse je suis aller voir le prince Maxime ? C’est ça ?

Un long silence se fait.

« C’est quoi le problème ? Je t’aime ? Je t’ai aimé tellement… Pourtant, c’était factif tout ça ? Tout ? T’es qu’une… Une…
-Ca suffit Lyrn ! Suit le texte merde !
-Eh ! Je m’amusais là !
-Tu me soules ! J’en ai marre de toi.
-Faut suivre ma choute ! »

Rit-il joyeusement après avoir mis ses mains derrière son crâne en riant. Tournant sa tête vers Dean avec un petit sourire, tu as toujours était comme ça de toute façon. La demoiselle soupire largement, prenant ses affaires, frustré ?

« C’est toujours la même chose, j’en ai marre. Trouvez une autre demoiselle salut.
-Rah. Les femmes ! »

Tu as pourtant fait un petit coucou, c’était vraiment ton caractère que certain ne supporte pas, même dans ton vraie boulot parfois on a du mal avec toi. Tirant la langue, tu passes tes mains derrière ta tête avec un petit sourire tout content.

« Faut une autre fille Deaaan ? Trouve-moi une fille ! Fait Meetic ! »

T’es irrécupérable mon coco, mais tu es toujours comme ça de toute façon. Gardant ton sourire tout content, tu t’assois en reprenant ta canette de coca.

« Moi j’aime bien mon rôle, serait dommage, aller dieu ramène nous une meuf ! »
Dean & Suprise - En Classe - En état - Après midi - Thanks


http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥

♥:
 

Mes petits cadeaux que j'adore:
 
Demi-Divinité fille d'Apollon & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
L. « Séréna » A. Gahumel
« Demi-Divinité fille d'Apollon & Fée »



Coeurs : 114 Messages : 168
Couleurs : Salmon (Séréna)
Chocolate (Enrico)

J'ai traversé le portail depuis le : 09/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru. Mon nom est : Laura « Séréna » Alvina Gahumel Actuellement je suis : Célibataire Hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Pyrrha de RBWY et CUL de Vocaloid (IRL - Nana Mizuki) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi, pixv , Tia ♥♥♥ JTM coeur sur toi, mais aussi Zys pour toutes ces idées à la con, parce que c'est sûr que je vais devoir assumer mon vava XD
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Jeu 26 Mai 2016, 08:04

Séréna n'était pas une habitué des lieux, oui, elle y était déjà venue pour ces études, mais ça ne comptait plus vraiment. Elle avait été horriblement seule tout ce temps. Elle lâchait un soupir, revenir ici lui pesait un peu. Mais que pouvait-elle y faire. Absolument pas. Elle préférait de loin regarder droit devant elle. Se remémorer le passé risquait juste de la faire pleurer. Et vu son léger maquillage actuel. Il allait sûrement pas apprécié l'émotion qui la traversais. Elle grattait le dessous du menton de son affilié. Enrico aimait ça et le montrait en ronronnant presque. Mais il était un caïman, donc il ne ferait rien qui était contre sa nature. Alors qu'elle marchait, la salle de théâtre semblait pas être vide. Discrètement, autant que peut l'être une demoiselle féerique aux cheveux rouges. Elle entrait dans la pièce. Deux hommes se donnait la réplique, c'était si drôle qu'elle eut bien du mal à na pas rire tout de suite. La pièce était un peu mal jouée du fait qu'un des acteurs s'amusait à torturé l'autre. Elle se confondait presque avec les sièges écarlate. Sauf qu'un point bleu se baladait dans la salle. C'était suspect. Mais l'avait-on remarqué ? Peut-être. En tout cas le soupir traversant l'âme du garçon aux cheveux blonds, bien qu'un peu désinvolte la fit bouger.

« Je ne pensais pas qu'un tel homme était chrétien. La femme est là depuis un moment. Bien que dit comme ça, c'est pas flatteur. Mais soit, passons. On n'as pas le temps de chicaner. Dean, tu devrais respirer un peu. T'énerver ne sers à rien. »

Séréna avait l'habitude de calmer le jeune homme. Elle était tout de même des personnes qui pouvait le faire. La demoiselle n'avait rien contre l'autre homme. Mais après tout, elle avait le temps de dire quelques répliques. Ce que ferait l'autre dépendait plus d'elle. Heureusement qu'elle avait appris à sourire à toute situation. C'était ça aussi être professionnel.

« Tu peux me donner le script, jeune homme ? »

Disait-elle à l'autre homme histoire qu'il ne se sente pas trop seul. Alors que son affilié était parti dans les coulisses. L'habitude de la voir sur scène. Puis elle ne pouvait pas improviser tout. Elle pouvait jouer la femme trompée, mais sans ce script, elle ne saurait pas la jouer correctement. Surtout qu'en ce moment, niveau amour, c'était le désert. La jeune femme rendait son personnage crédible en mettant un point d'honneur à changer un peu son apparence. Un acteur se devait de parfois faire des sacrifices. Petits budget, anonymat. Mais bon, ce garçon s'en fichait. Elle serait gentille, car elle était. Mais fallait faire les choses bien. C'était sûrement à cause de son manageur qu'elle mettait toujours son cœur dans ce qu'elle pouvait faire. C'était un bien comme un mal. Elle sourit simplement. Elle était dans son rôle. Elle serait le plus crédible qu'une chanteuse peut l'être, c'est dire pas une novice, mais pas une pro. Elle souhaitait juste que Dean reste calme. Elle savait que c'était de le voir en colère.

« Que le spectacle commences. »


Ligues et fan-clubs:



KDO:
 
Mage



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
A.-Dean I. Kennedy
« Mage »



Coeurs : 7 Messages : 38
Couleurs : Dean - ff6600
Karamel affilié - 993300

J'ai traversé le portail depuis le : 02/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Dean. Mon nom est : Abel-Dean Kennedy. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro. Il paraît que je ressemble à : Niffelheim Slade, de Law of X et à ce propos, j'aimerais remercier : Maxime "Robin" Kennedy pour son kit.
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Ven 10 Juin 2016, 10:47

Bordel mais qu'est-ce qu'ils foutent ?

Lyrnaël & Séréna


Je me doutais de comment cela risquais de partir, mais j’avais tenté ma chance avec Lyrnaël que j’appréciais un peu malgré tout. Allait-il encore n’en faire qu’à sa tête ? Et bien... la réponse est oui. Je le sentir arriver avec mon pouvoir autant que cela se voyait dans ses yeux. Il aimait jouer et faisait ce qui lui plaisait, sans forcément ce soucier de la demande.

Je suivais malgré tout ces mouvements avec la caméra acheter pour le tournage, une qui m’avait coûté un bras mais dont la qualité d’image en vallait le prix. Plus qu’a espérer que les acteurs en vaillent la chandelle... ce qui restait à voir.

Lyrnaël commença bien par suivre le texte, je savais qu’il risquait fortement de déraper, mais selon ce qu’il faisait, on pouvait très bien gardé la scène. J’espérais donc qu’il ne sorte pas non plus du personnage, tant qu’il était bien dans sa peau, mais qu’il suive un peu le scripte, cela irai sinon... J’allais devoir revoir mes plans et le problème serait le temps, fichu caprice d’acteur même pas encore star !

Je savais le texte sur le bout des lèvres alors que le perchiste suivait mes déplacement de travers pour avoir le son concordant à ma démarche, lorsque je vis l’acteur rire, je sus que le début des embrouilles commençait. Je déglutissa et regarda malgré tout la scène, n’interrompant pas, pas tout de suite du moins...

Son discours suivant restait cohérent, même si ce n’était pas tout de suite, pas dans cette scène que je voulais le placer. Bon, il s’avançait un peu, mais c’était lui « Nine » maintenant. Cependant, j’arqua un sourcil en voyant que mon actrice ne lui répondit pas, zut, ce n’était pas la personne que j’imaginais avec qui j’aurais des soucis. Lyrnaël dut reprendre pour éviter que le blanc ne s’éternise bêtement, en plus, elle ne faisait pas la bonne tête pour montrer de la surprise, plus de l’agacement et elle persifla même pour le faire arrêter, le perchiste me regarda alors d’un air pour savoir si on continuait ou non d’enregistrer, je n’eus pas le temps de répondre que l’affaire tourna au vinaigre et l’acteur chercha la jeune femme qui s’énerva et nous salua en partant.

-Non, non reste !

Je reposa la caméra sur la table alors qu’il continuait à déblatérer sur les femmes, m’énervant de plus en plus, au final, même s’il jouait bien, si les autres ne voulaient pas être avec lui, cela ne servait à rien. Je serrais les poings tandis qu’il m’invitait à chercher une fille sur un site de rencontre.

-LYRNAËL ! M’écriais-je alors qu’il en venait même à parler de dieu.

J’avais simplement envie de l’étrangler, quand soudain une chevelure rousse me passa devant, je reconnus d’abord la voie avant de voir son visage.

-Séréna ?

Que ce qu’elle faisait là ? Je relâchas mes épaules, elle ne m’avait même pas dis bonjour, un peu déçu mais trop préoccuper par l’action que pour penser à autre chose. Je compris bien qu’elle voulait me calmer, avant de voir qu’elle prenait place sur la scène pour jouer la fille. J’ouvrais de grand yeux, elle voulait m’aidé ? Super. Alors je foudroya du regard Lyrnaël.

-Lyrnaël, j’apprécie la manière dont tu arrives de jouer ton personnage, en soit ce n’est pas si grave que tu sortes du texte, tant que tu reste dans la peau de « Nine » mais ne t’avise pas de la provoquer ! C’est mon amie et elle a la gentillesse de remplacer l’autre actrice. Si tu as des soucis, c’est à moi de m’en occuper !

Je vérifiais qu’il avait bien compris, avant de me tourner vers Séréna.

-Coucou, ça faisait un bon moment qu’on c’était pas vue. Merci de ton aide. Alors voici le texte.
Je lui tendu l’exemplaire qu’avait laisser Lyrnaël. Lit surtout le contexte, comme tu vois, il en fait un peu à sa tête. Donc tu n’es pas obligé non plus de respecter le dialogue à la lettre, mais ne t’arrête pas sur ça. Après, n’oublie pas que la femme, Cassandra, elle ne sait pas que ce jour c’est déjà passer, elle pensait lui apprendre quelque chose, mais cela lui à déjà été dit. Voilà, si tu as des questions, je suis là.

Souriant plus calmé, je repris la caméra et me remis en position, attendant de voir si cela allait bouger ou si il y avait encore à parler.

DEV NERD GIRL




Dean parle en - orange ff6600
Karamel pense en - "marron 993300"
Demi-Divinité fils d'Arès & Mage



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lyrnaël W. Khaedis
« Demi-Divinité fils d'Arès & Mage »



Coeurs : 99 Messages : 244
Couleurs : #ebb91d
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. Mon nom est : Lyrnaël. Actuellement je suis : amoureux mais je me mens. Il paraît que je ressemble à : Kano Shuuya de Kagerou Project et à ce propos, j'aimerais remercier : N'amur ♥
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Mer 24 Aoû 2016, 21:30

éternelle récurrence
j'aime faire chier mon monde moi ♥
Tu es le genre de personne qui adore faire ce qu’il veut, déjà un acteur énervant, bien que pourtant tu as réussis à faire comme il veut, tu n’y peux rien si la femme n’a pas suivit, tu t’en foutais un peu trop en vrai. C’est pourtant amusant quand une femme suit clairement ton petit jeu, mais hélas, tu ne peux pas trouver ce genre de personne comme tu le veux. C’est bien dommage.

« LYRNAËL ! »

La bête de l’apocalypse vient de se réveiller, Lyrn tire la langue en riant. Enfin, il se tourne vers l’homme avec un petit rire bien à lui, l’air totalement dénué d’intérêt de l’engueulade qu’il risque d’arriver. Tu bois un peu de coca, histoire de te désaltérer la gorge, bien que tu n’as pas non plus beaucoup parler, un petit sourire en coin, bien que tu remarque une chevelure rousse passer devant toi.

« Je ne pensais pas qu'un tel homme était chrétien. La femme est là depuis un moment. Bien que dit comme ça, c'est pas flatteur. Mais soit, passons. On n'a pas le temps de chicaner. Dean, tu devrais respirer un peu. T'énerver ne sers à rien.
- Séréna ? »

Oh, la tête rousse à un prénom, c’est souvent le cas, mais tu as enfin un prénom à mettre sur la tête de cette personne que tu ne connais que peu, bien que tu as déjà du la voir… Ou-est-ce que tu as déjà vu cette personne, aucune idée. La mémoire sélective ce n’est jamais d’une grande aide. Osef. Tu regarde la rousse qui semble vouloir prendre les choses en main, c’est amusant ! Un nouveau jouet ? Zeus est trop cool, il apporte les filles que tu désires, enfin, façon de parler tu entends. Un petit sourire en coin, tu regardes l’air tout content.

« Lyrnaël, j’apprécie la manière dont tu arrives de jouer ton personnage, en soit ce n’est pas si grave que tu sortes du texte, tant que tu reste dans la peau de « Nine » mais ne t’avise pas de la provoquer ! C’est mon amie et elle a la gentillesse de remplacer l’autre actrice. Si tu as des soucis, c’est à moi de m’en occuper ! »

Tu ris en passant les mains derrière ta tête, c’est amusant ? Non, c’est juste pour dire que tu as bien compris le message, on ne casse pas la madame en deux, il n’est pas drôle Dean ! Le blond regarde de haut en bas, bien qu’il n’a pas le temps de dire un mot, les deux partent dans le coin, ce n’est pas drôle du tout de se sentir exclut, pauvre petit fils d’Arès.  Toi qui te plaint d’avoir trop de vie social, te voilà entrain de te plaindre de ne plus en avoir. Il semble tout lui expliquer.  Affichant un petit sourire en coin, tu approches beaucoup trop curieux, c’est comme une sorte de façon de se faire toujours remarqué.

« Donc maintenant celle qui m’a trompé est une rousse, je note que les roux sont contre moi maintenant ! »

Dit-il en riant,  tout en fixant Dean qui voulait l’incendier il y a peu. Bien que c’était beaucoup plus taquin que méchant, tu ne juge pas les personnes à leur couleur de cheveux, sinon tu pourrais être le premier à clasher ton copain. Ahem. Enfin, déjà une chose à faire.

« Donc moi c’est Lyrnaël aka Nine, aka le chieur !  Et toi t’es Séréna aka Cassandra, aka quoi d’autre ? T’es déjà vu en plus, me dit pas que t’es une cliente de la vieille ! »

Façon très aimable de parler de sa mère, bien que cela te fasse afficher un grand sourire tout content, le genre à ce vouloir très aimable. Bien qu’au fond tu t’en fous bien, mais il faut bien faire ami-ami avec l’ami de ton « ami » trop compliqué comme suite.  

« J’espère qu’après tout ça, t’as apporté de la bouffe Dean, je commence à avoir la dalle !  moi ! »

Toujours aussi aimable petit blond, bien que tu prends ton portable, il est vrai qu’elle doit apprendre son texte la madame, le temps de checker si tout va bien dans ta petite vie paisible.

Dean & Suprise - En Classe - En état - Après midi - Thanks


http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥

♥:
 

Mes petits cadeaux que j'adore:
 
Demi-Divinité fille d'Apollon & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
L. « Séréna » A. Gahumel
« Demi-Divinité fille d'Apollon & Fée »



Coeurs : 114 Messages : 168
Couleurs : Salmon (Séréna)
Chocolate (Enrico)

J'ai traversé le portail depuis le : 09/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru. Mon nom est : Laura « Séréna » Alvina Gahumel Actuellement je suis : Célibataire Hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Pyrrha de RBWY et CUL de Vocaloid (IRL - Nana Mizuki) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi, pixv , Tia ♥♥♥ JTM coeur sur toi, mais aussi Zys pour toutes ces idées à la con, parce que c'est sûr que je vais devoir assumer mon vava XD
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Jeu 25 Aoû 2016, 16:55

La demoiselle serait-elle arrivé au mauvais moment ? Au vu, de la réaction de Dean, c'était quelque chose qui le gênait. Mais il lui en voudrait pas trop. Surtout qu'à présent, elle avait entre les mains un script. La chanteuse savait jouer la comédie, là n'était pas le soucis. Après tout, il fallait bien des avantages à être la fille d'un dieu. Elle riait doucement quand elle découvrait que l'autre garçon en faisait qu'à sa tête. Donc, une amnésique, ce qui collait un peu avec ce contexte bordélique. Bien qu'elle devait annoncer une nouvelle assez compliquée.Ah, n'empêche que sa gentillesse sur le fait d'être pas mauvais avec elle la faisait sourire. Elle respirait à fond. Parce que, elle était quand même dans des beaux draps. Il fallait démêler le sac de nœuds et retrouver la base de cette histoire.

L'acteur est un peu moqueur, Enrico le regarde d'un air mauvais, dansant toujours. Comme si la prudence ne comptait pas. Pas le temps de plus penser que ça à son affilié que le blond se présente à elle. Son discours est un poil provocateur. Comme si c'était dans sa nature profonde. Il s'amusait du fait qu'il avait des limites. Il voulait les tester. Voilà quelque chose à ne pas faire. Surtout que Dean était toujours un peu en rogne.

« Je suis aussi chanteuse, je suis relativement connue... »

Quand ce cher Lyrnaël parlait de manger, l’estomac de son lié se mit à hurler. Elle roulait des yeux. Un vrai estomac sur pattes celui-là. Elle gardait un regard bienveillant sur les acteur de cette situation plus qu'extraordinaire. Elle voulait être de cette partie, qu'importe si au final, elle y gagne rien. C'était toujours un plaisir de rendre service à un ami. Séréna s'installait sur une chaise. Elle tortillait ses cheveux. Pour rendre la panique plus que crédible. Autant être un peu décoiffée. Bien qu'elle se trouvait que peu élégante ainsi. Le rôle exigeait certaines choses. Puis un petit repas ne ferai pas de mal.

« Ne t'en fait pas pour moi. Il me rappelle un peu un ami à moi. Donnes-lui à manger, il sera peut-être plus calme. Bien que j'en doute. Il aime mettre du piment dans ce qui nous arrive... »

Séréna taisait le nom de cet ami, ils avaient pas à savoir tout de sa vie. Elle pouvait se débrouiller comme une adulte responsable avec ce problème qui n'en était un que pour elle. Elle est à présent Cassandra, une femme adultère. La pire de toutes les sortes de femmes. Mais cela n'était que ces critères. Peut-être était elle trop naïve pour voir les véritables attentions de la demoiselle qu'elle devait interprété. Sûrement une histoire comme il y en avait des centaines qui passait sur le carré magique, nommé télévision. Tant d'histoires que les personnes transmettait à travers cette chose. Certains de ces concerts devaient y passer, à n'en pas douter. Son lié vint sur elle. La chanteuse grattouillait l'animal et il s'en allait tout content. Il avait vu sûrement quelque chose qui l'intéressait.


Ligues et fan-clubs:



KDO:
 
Mage



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
A.-Dean I. Kennedy
« Mage »



Coeurs : 7 Messages : 38
Couleurs : Dean - ff6600
Karamel affilié - 993300

J'ai traversé le portail depuis le : 02/04/2016 et on me connaît sous le nom de : Dean. Mon nom est : Abel-Dean Kennedy. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro. Il paraît que je ressemble à : Niffelheim Slade, de Law of X et à ce propos, j'aimerais remercier : Maxime "Robin" Kennedy pour son kit.
MessageSujet: Re: éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise   Mar 13 Sep 2016, 08:30

Un tout petit mort stp ?

Lyrnaël & Séréna


Je me retenais fermement de ne pas exploser, Lyrnaël ne faisait que de m’enquiquiner, il était venu m’aidé, pas foutre la merde dans mon film !
J’aurais voulus lui gueuler dessus, il ne prenait absolument pas cela au sérieux et après avoir fait popote avec Séréna, le voilà à me demander s’il y a à bouffer...

« Calme toi Dean, ne l’étrangle pas ! » me lança comme appel Karamel en sautant sur mon épaule. Pratique la télépathie.

-Mais il me donne envie de le taper ! Lui murmurais-je en me tournant de côté, ignorant Lyrnaël pendant un instant.

Je faisais signe à un assistant de donner le texte à Séréna et prit un paquet de chips que j’envoya à la figure du blond.

-Engraisse-toi bien. Lui dis-je avec un sourire agacé, puis reparlait avec mon acolyte. Tu pense que je devrais le menacer ?

« Tu ne risque pas plutôt de le faire fuir ? »
-A mon avis, j’arriverais à l’agresser avant qu’il ne me prenne au sérieux. Dis-je en soupirant, regardant pars la suite, la salle et gratouillant derrières les oreilles de mon panda roux.

J’avais trois semaines pour faire ce film et on avait à peine commencer, je commençais à douter du fait d’avoir demander à Lyrnaël de jouer le rôle principal, le tenir en laisse un ou deux jour peut-être, mais là, on y était aux moins pour huit séance... C’était un film, pas un court-métrage de dix minutes bordel. Je percutais soudain que Séréna ne le savait pas et venait de s’embarquer pour un rôle assez présent, je n’allais pas avoir de doublure pour elle et encore, elle devrait prêter ça voix si cela venait à se faire. Je grommelais et me tourna vers tous le monde.

-Bon, on fait une pause, le temps que Séréna lise le texte et l’apprenne, bien qu’avec Lyrnaël, il faudra sûrement faire x fois la scène, donc prépare toi à bien y passer deux heures. Ou alors tu as bien compris le personnage et ne sera pas déstabiliser par le « je m’en foutiste et j’improvise » du blond.

J’allais vers les tables du fond ou deux autres caméraman et un perchiste était et sorti deux sacs remplis d’aliments que je disposais avec serviette, couvert et boisson. Plus sandwich et quelque bonbon, autant me calmer sinon j’allais faire un meurtre. Une fois disposé, j’allais me poser sur le rebord de la fenêtre pour avoir un angle de vue autant sur la cour dehors, que l’intérieur de la salle et surveiller tout un chacun.

-J’espère que je vais y arriver... murmurais-je pour moi même.

DEV NERD GIRL




Dean parle en - orange ff6600
Karamel pense en - "marron 993300"
 

éternelle récurrence - pv Lyrnael & surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» réussir à 200% ma surprise et notre séjour
» Surprise Winnie l'Ourson
» nouveau pc et cadeau surprise...
» [1x17] Jeunesse éternelle
» Surprise et tribulation d'une pipe :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Académie Apollon-