Partagez | 
 

 I don't need help, espacially from you ! {Irena}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
I don't need help, espacially from you ! {Irena} | Dim 17 Avr 2016, 00:35





I don't need help, espacially from you !
Feat Irena


∞ Je vais la buter.

Ta journée avait bien commencé pourtant. Enfin disons plutôt qu'elle n'avait pas mal commencé. Tu t'es levé du mauvais pied comme d'hab, mais au moins tu t'es réveillé tout seul. Sans bruit. Sans June pour frapper à ta porte ou pire, se glisser dans tes draps comme il y a quelques temps... Nan n'y repense pas maintenant ça ne va faire qu'empirer ta situation actuelle. Donc. Tu as fait ta vie de tous les matins, avec le petit dej et la douche rituels, avec Muse en musique de fond. Comme tous les matins. Puis tu es allé s'entraîner comme tous les jours. Vous avez une représentation ce week-end donc hors de question de louper une répétition. Tout s'est bien passé jusqu'à la fin de journée, quand tu es sorti du chapiteau pour fumer une clope avant de rentrer prendre ta douche. Et c'est là que t'as senti le vent tourner. Quand t'as vu la sorcière sortir de ta caravane l'air de rien avec cette attitude de coupable qui veut se cacher.

∞ Putain qu'est-ce qu'elle foutait dans ma caravane celle là ? t’as dit sur le moment.

Tu étais persuadé d'avoir fermé en partant. Tu l'as fixée l'air suspicieux jusqu'à ce qu'elle disparaisse de ton champ de vision. Juste le temps de finir ta clope avant d'écraser tes derniers mégots sur le sol et de diriger vers ta piaule avec un mauvais pressentiment. Chaque fois qu'elle y entre il se passe toujours un truc pas cool. Et effectivement.

∞ J'te jure que je vais lui casser la gueule.

Ombre lève sur toi un regard sceptique. Bien sûr que non tu vas pas lui casser la gueule et encore moins la buter. Elle fait partie du cirque. C'est la Madame Loyale d'Utopia et son frère -du moins tu crois que c'est son frère et c'est probablement mieux ainsi- en est le directeur, autant dire que ce ne sont pas des gens à contrarier. Et plus que tout, Lyvion tient à elle, malgré tout ce qu'il peut dire ou faire pour montrer le contraire. Même toi tu le vois. Alors non, tu ne vas rien lui faire à part peut-être lui hurler dessus pendant une heure.

∞ Elle fait chier putain !!

T'attrape la boite en métal renversée et la jettes contre le mur, furieux. C'est un désastre. Tu ne sais même pas comment elle a trouvé ta réserve de came. Ni ce qui lui a pris de la sortir. Mais encore moins comment elle a fait pour renverser du café dessus. Elle vient de niquer la réserve que tu as acheté la veille. ça représente un paquet d’argent. Tes économies. Une bonne part de ton salaire d’acrobate. Et surtout… Ton regard glisse sur ta main droite, prise de tremblements. Merde. Il va te falloir y retourner. Bientôt. Sinon tu ne tiendras pas bien longtemps. Le problème, c’est que tu n’es pas sûr d’avoir assez. Et pire encore, tu ne sais même pas si ton dealeur est de sortie ce soir. Putain de merde. Tu donnes un coup de pied dans la tasse de café qui traîne, qui éclate en morceaux sur le mur d’en face. Tu as bien envie de retourner toute ta baraque juste pour te défouler. Ombre te fixe les oreilles couchées. Ton visage fermé témoigne de la rage qui t’habite. Tu la déteste cette sale peste, elle te pourrie la vie au cirque, le pire… c’est qu’elle n’a pas l’air de le faire exprès. Comme si ta vie n’était pas déjà assez merdique comme ça. Tu inclines la tête sur le côté pour faire craquer ta nuque. Bon. Calme. Tes poings se serrent et se relâchent sans arrêt. Calme-toi. Si ça pouvait être si facile…

∞ Faut que je nettoie tout son bordel maint’nant. Quelle conne putain…

Enfin bon, autant dire que tout nettoyer, même si tu détestes le ménage, va avoir au moins le mérite de calmer un peu tes nerfs. Te voilà donc à sortir le balai et la serpillère, une cuvette en plastique, pour commencer à récurer toute la caravane. Bon au moins ce sera rangé. Lorsque tu as fini, un peu essoufflé, tu vires tout dans ta baignoire. Ça tu verras plus tard. Tes tremblements sont de plus en plus fréquents. Le manque commence à se faire ressentir. Ombre, allongée sur le canapé, te fixe sans un mot. Tu sais très bien ce qu’elle pense ; que tu devrais chercher de l’aide pour arrêter et blablabla. Ben voyons. T’as besoin de personne. Si t’avais pu arrêter tu l’aurais fait. Tsss, c’est ironique quand on y pense. C’est même pas de ta faute si tu as fini junkie. C’est elle qui t’as drogué en premier. Ça te rend fou d’imaginer à quel point elle a pu foutre ta vie en l’air. Enfin… si ta mère ne t’avait pas laissé entre ses griffes tu n’en serais pas là aujourd’hui.

∞ J’y vais, tu déclares à ta panthère. Et cherche même pas à m’en empêcher.

Celle-ci se contente de poser sa tête sur ses pattes en baissant le regard, l’air déconfit. Elle a abandonné depuis un moment. Elle ne sait plus trop quoi faire. Tu attrapes ta veste en cuir noir sans manche, ta préférée, celle avec une capuche qui te donne un air de bad boy. En même temps, c’est ce que tu es, Amel. Tu vérifies le contenu de ton portefeuille en pestant. Tant pis, tu feras avec. Quand tu sors, tes yeux se posent sur la porte de June. Mais tu n’iras pas frapper pour lui hurler dessus. Ça n’a jamais servi à rien. Et puis, tu pourrais tomber sur son taré de frère. Tu secoues la tête avant de prendre la direction des Plaines. Et par extension, de Skyworld.

T’as beau avoir une vitesse hors norme, le temps passé sur le chemin n’a fait qu’empirer ton état. Tu dois évacuer en exécutant toute sorte de mouvements inutiles, comme te frotter la nuque ou te passer une main dans les cheveux. Putain de manque. Et forcément, comme c’est pas ta journée, quand t’arrives dans les ruelles sombres à l’endroit où devrait se trouver ton fournisseur, à la place, tu aperçois une voiture de flics. Tu t’arrêtes aussitôt pour faire demi-tour. Non pas que t’as pas envie de faire coucou à Lei, mais tu te vois pas passer la nuit en taule pour consommation de drogue, là tout de suite. Sauf que tu commences vite à regretter. Plus tu t’éloignes, plus tu te dis que ça aurait peut-être valu de prendre le risque de s’aventurer là-bas. De chercher ton dealeur. Tu t’adosses contre un mur en fixant tes mains qui tremblent.

∞ Putain.

Tu ne sais pas ce que tu vas faire. Tu ne sais plus. Tu fermes les yeux en maudissant cette pute de vie qui a une fois de plus décidé de te faire la misère. Un rire jaune s’échappe de ta gorge. Tsss. T’en rirais presque tellement c’est trop. Sauf que là t’es trop mal pour ça. Entre le temps passé à faire le ménage dans ta piaule, celui à courir sur le chemin, et le temps perdu à te rendre dans les ruelles d’une marche nonchalante, histoire de pas paraître suspect, pour découvrir des flics… Le manque s’est bien installé. Tu sens un mince filet de sueur sur ta peau. Tu te frottes le front tout en insultant une fois de plus ta voisine de caravane. Soudain un bruit te fait lever les yeux. Tu aperçois non loin la silhouette d’une jeune femme qui te fixe. Tu fronces les sourcils, l’air peu engageant.

∞ Qu’est-ce tu regardes ? Tu veux ma photo ?

Oui, certes, la politesse ? Tu connais pas. Tu pourrais être plus sympathique. Moins acerbe. Plus engageant, voire souriant. Tu sais le faire, d’habitude. Sauf que t’en n’as pas envie. T’es pas en état, tu trembles d’un peu partout, tu as des tics nerveux déclenchés par le manque, et tu veux qu’on te foute la paix.

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
 
I don't need help, espacially from you ! {Irena}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos d'oiseaux d'Asie: Irène vierge - Irena puella

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: