Partagez | 
 

 embrace the hell and fall down ❞ (steliemma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Stelian C. « J » Phoenix
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon
Coeurs : 46 Messages : 115
Couleurs : #8BB5D2
J'ai traversé le portail depuis le : 03/07/2015 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Stelian Calvin « Josh » Phoenix Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : (tyl) Hibari Kyoya - KhR & Ed Westwick (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my only one Doudou - T.Brownie (avatar) et Tia-chou (signature)
embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Ven 08 Avr 2016, 13:33


dance with the devil
emma-serah & stelian

« Trouvez-moi l'adresse de Mlle Hottenberg ainsi que son numéro de téléphone. Immédiatement. »

Parce que ces mots acerbes résonnaient toujours dans son cerveau embrumé. Parce que l'éclat de sa voix lui parcourait l'échine dans un frisson désagréable. Parce que l'adversité l'excitait quand elle prenait la forme d'une chevelure rousse en cascade sur un tailleur inestimable.

« Faites apporter des roses rouges accompagnées de cette carte. Et si jamais la couleur est immonde, ne remettez pas les pieds dans ce bâtiment. »

Le pauvre employé acquiesça d'un hochement de tête nerveux, hésitant, et disparut avant de subir d'autres mots perfides alors que l'innocence même coulait dans ses veines. Stelian tapota machinalement sur le combiné téléphonique à sa droite, sur le bureau devant lequel Emma-Serah l'avait défié quelques jours auparavant. Douze jours et trois heures s'étaient écoulés depuis leur entrevue, et il se surprenait lui-même à avoir chronométré le temps. Le bruit des talons qui claque sur le marbre résonne encore dans la pièce redevenue silencieuse. La mâchoire crispée, il s'inquiéta que la demande qu'il venait d'ordonner ne soit pas faite convenablement. Un bouquet de trente roses rouges qu'il ferait livré tout spécialement pour la Hottenberg, accompagnée d'une carte écrite de sa propre main - il était évident que la jeune fée devait considérer ça comme un honneur.

« Très chère Emma-Serah, j'espère que ces quelques roses sauront vous plaire, bien plus que je ne vous ai heurtée la dernière fois. Acceptez ce bouquet en guise de pardon et permettez moi de me racheter d'avantage en vous invitant demain soir à diner. Comme vous semblez aimer le mystère autant que moi, une limousine viendra vous chercher en bas de chez vous à vingt heures. J'espère avoir l'honneur de votre présence.

Stelian »



Une écriture très aérienne et longue, comme l'homme pressé et maniaque qu'il était. Emma-Serah ne lui répondrait probablement pas pour confirmer sa présence, et la simple idée de ne pas savoir lui plaisait étrangement. La simple idée de dîner seul avec elle lui décrocha un sourire narquois.

XXX  

Devant l'Athénée dans lequel il avait exigé la meilleure table, le jeune président directeur général semblait attendre patiemment, mais son pied droit qui tape frénétiquement contre le tapis devant l'immense entrée trahissait sa nervosité. Ses nerfs imploraient la simple nicotine pour anesthésier un tant soit peu leur agitation, mais il ne se pardonnerait aucun faux pas ce soir. S'il ne l'avait pas dans ses bonnes grâces, il redoutait de se faire piéger à son propre jeu et d'avoir à faire quelque chose dont il n'avait pas envie et éliminer la jeune Hottenberg. Et si elle ne venait pas ? La simple idée l'angoissa et il se rongea l'ongle du pouce l'espace d'une seconde, avant de se ranger rapidement et semblant garder toute maîtrise de ses propres peurs.

Finalement, il reconnut la limousine qu'il avait envoyé, et quand la divine surgit derrière la porte ouverte par le chauffeur, un sourire victorieux vient éclairer son visage. La fierté d'avoir une des plus belles femmes à ses côtés l'enivrait volontiers, et plus encore quand elle prenait le nom d'Emma-Serah.

« Douce Emma-Serah, merci d'avoir accepté mon humble invitation. Je redoutais de ne pas vous voir apparaître ce soir. »

Se rapprochant d'elle à une distance respectable, retrouvant les convenances perdues lors de leur dernier heurt, il lui prit la main et effleura ses doigts de ses lèvres, en s'agenouillant presque cette fois. Boum. La vision de son propre geste fit écho dans son esprit, et il se redressa avant de tendre son bras vers la fée.

« Et permettez-moi de vous dire que vous êtes divine ce soir. Comme à l'accoutumée.  »

Tandis qu'elle saisit son bras et qu'il l'entraîna vers l'entrée en suivant son rythme, il fit un signe discret aux gardes du corps de disparaître pour les laisser seuls.

« J'espère que l'idée de dîner seule avec moi ce soir ne vous effraie pas, au regard de notre dernière entrevue.  »

acidbrain


CAN'T FORGET CAN'T FORGIVE
merci ma princesse:
 


+ SO THE EVIL BOTHERED HIM
Un ange déchu, un démon plein de chagrin, volait au-dessus de notre terre pécheresse. Les souvenirs de jours meilleurs se pressaient en foule devant lui, de ces jours où, pur chérubin, il brillait au séjour de la lumière ; où, au milieu des ténèbres éternelles, avide de savoir, il suivait, à travers les espaces, les caravanes nomades des astres abandonnés.©️endlesslove.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 64 Messages : 217
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Dim 10 Avr 2016, 17:24


Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine.

emma&stelian
embrace the hell
and fall down



Emma contempla le bouquet de roses rouges qui avaient remplacé les orchidées du magnifique vase de chez Cinna, et qui avait d’une façon ou d’une autre déjà pris sa place dans la décoration de l’appartement. Allongée dans sa baignoire, Emma contemplait les fleurs qu’elle avait placées en face d’elle, comme hypnotisée par la perfection qui en émanait.

Elle avait beau chercher, il lui était impossible de trouver un seul pétale fané, une seule épine qui dépassait, rien qui ne pouvait faire office de cheveu dans la soupe. La fée se redressa pour en piquer une, qu’elle sortit du lot pour la porter à son visage ; même le délicieux parfum qui en émanait semblait être dosé à la perfection. La note manuscrite qui accompagnait la délicate attention lévitait au-dessus d’elle, et Emma parcourut à nouveau le texte, tout en jouant distraitement avec la fleur qu’elle tenait dans la main. Elle ferma les yeux et se laissa retomber contre la paroi de la baignoire. Cesse donc de réfléchir, pour une fois.

Emma avait passé une semaine épouvantable. Sur le plan professionnel autant que sur le plan personnel. Ses recherches au sujet de son dossier ne semblaient la mener à rien de plus que ce qu’elle avait déjà, et cela n’avait fait qu’empirer depuis sa confrontation avec Stelian Phoenix –qui datait de plus d’une semaine, et heureusement car cela lui avait laissé le temps de s’en remettre avant de démarrer l’enchaînement des pires moments de son existence. Tout d’abord, il y avait eu l’hospitalisation de James. Puis la raison pour laquelle son cœur l’avait lâché. Ensuite, cette pétasse aux cheveux décolorés qui osait croire que ses sentiments pour James étaient plus forts que les siens. Rien que la pensée qu’il puisse exister une fille comme elle, pour qui le cœur de James était prêt à arrêter de se battre…

Elle remua dans son bain et replia les jambes vers sa poitrine dissimulée derrière la couche de mousse blanche qui flottait à la surface de l’eau. Elle n’allait pas recommencer à se prendre la tête avec cette histoire. Il fallait qu’elle se change les idées ou la semaine qui suivrait allait ressembler trait pour trait à celle qui venait de s’achever. Emma ouvrit les yeux et se retrouva à nouveau face à la lettre manuscrite. Doucement, elle se mit à reconsidérer ce qui y était écrit. Peut-être était-ce elle qui avait réagi trop fort ? Les mots qu’il avait utilisés résonnaient dans sa tête et pourtant elle ne put s’empêcher de penser que, peut-être, elle aurait dû au moins avoir la courtoisie de lui laisser le temps de dire « au revoir. »


− X –

Mademoiselle Hottenberg foula l’asphalte de son pied habillé par Jimmy Choo. Il était vingt-heures précises, et la limousine trônait à la place que lui avait annoncée Stelian dans sa lettre. Le chauffeur attendait près de la portière ouverte, l’intimant silencieusement de s’installer à l’arrière lorsqu’elle serait prête. Emma prit place et constata avec un étrange sentiment de malaise que personne ne l’attendait à l’intérieur. La porte se referma sur elle et elle sentit à peine que le véhicule s’engageait sur la route. Sur le miroir qui semblait agrandir le petit habitacle, Emma vérifia le maquillage léger qu’elle avait appliqué, et qui, contrairement à d’habitude, ne lui faisait pas gagner cinq ans. Au contraire, tout en elle aujourd’hui lui rappelait qu’elle avait à peine vingt ans. Du fard à paupière rose à l’étrange sensation qui lui chatouillait le ventre.
Alors Votre Altesse, serait-on nerveuse ?

— Mademoiselle Hottenberg.

La portière s’ouvrit et la voix du chauffeur la fit presque sursauter. Elle garda une expression neutre sur le visage et sortit du véhicule pour se retrouver sur le parvis du Castle of Heart. Une bouffée d’air frais lui souffla au visage, et elle remarqua alors qu’il faisait bien plus frais qu’elle ne l’aurait cru –les journées commençaient à se faire plus longues ces derniers temps mais cela n’empêchait pas qu’il fasse toujours aussi frais en soirée. Elle ramassa une mèche qu’elle cala derrière son oreille et croisa ses jambes dénudées dans une maigre tentative de les réchauffer tandis que le chauffeur regagnait sa place à l’avant de la limousine.

Elle eut à peine le temps de faire le point sur ce qui allait se dérouler lors de la soirée que Stelian Phoenix s’avançait vers elle, avec son habituelle démarche de prédateur. Emma se put se résoudre à détacher ses yeux de lui tandis qu’il s’approchait, impeccable dans son costume sur-mesure. Il parvint jusqu’à elle au moment où elle détaillait ses larges épaules enfermées par les coutures de sa veste ajustée. Elle prit une grande inspiration et afficha un sourire radieux.

— Douce Emma-Serah, merci d'avoir accepté mon humble invitation. Je redoutais de ne pas vous voir apparaître ce soir.

Il lui prit délicatement la main et se pencha en avant pour y déposer un baisemain. Un frisson lui parcourut le bras tandis qu’il s’inclinait comme pour lui faire une révérence, et ce geste, aussi court fut-il, lui donna un sentiment d’importance qui lui chatouilla le creux du ventre. Son sourire cette fois atteignit ses yeux tandis qu’il lui tendait le bras.

— J’avais peur d’en faire trop, mais vous avez été si mystérieux dans votre lettre que j’ai choisi de prendre le risque.

Il y avait longtemps qu’elle avait envie de porter cette robe signée Oscar de la Renta, dont la couleur rose poudrée s’accordait à la perfection avec les tous derniers escarpins blancs dont lui avait fait cadeau sa mère pour une occasion qui lui échappait. Et un dîner en tête à tête avec le président directeur général de Parker & Co s’avérait être l’occasion parfaite pour sortir ces merveilles de son dressing. L’absence de décolleté était compensée par une coupe qui dénudait la moitié de son dos, tandis que les bretelles se rejoignaient délicatement au niveau de sa nuque, découvrant ses épaules sur lesquelles retombaient les boucles de sa chevelure flamboyante. Elle avant cependant passé une veste légère, au cas où la soirée se déroulerait en extérieur, mais une fois passées les portes du château, on la lui ôta pour la ranger au vestiaire.

— J'espère que l'idée de dîner seule avec moi ce soir ne vous effraie pas, au regard de notre dernière entrevue.

— Si je devais ne plus adresser la parole à tous ceux qui ne partagent pas mon avis, je me sentirai bien seule aujourd'hui.

Les portes de l’ascenseur de verre s’ouvrirent et ils attendirent que le dernier couple ne sorte pour s’y engager. Elle resta accrochée à son bras, tandis que l’habitacle se dirigeait vers le sommet de la plus haute des tours du château. Emma leva les yeux vers Stelian, dont le visage lui apparaissait en contre plongée, et elle détailla traits de sa mâchoire, hypnotisée par la façon dont ses muscles se contractaient en dessous de la fine couche de peau. Au moment où elle réalisa qu’il n’était peut-être pas correct de le dévisager de la sorte, Emma préféra prendre la parole plutôt que détourner le regard.

— À vrai dire, ne m’attendais pas à cette invitation. Vous m’avez presque fait culpabiliser de m’être montrée aussi odieuse.

Un rire délicat s'échappa de ses lèvres tandis que son regard se perdait dans le décor qu'il était donné à voir depuis la cabine d'ascenseur. Cette dernière marqua un arrêt et les portes s'ouvrirent à nouveau pour laisser passer deux couples –l’un des hommes salua Stelian d’un signe de la tête suivi d’un « Phoenix » très cordial–  et Emma et Stelian se retrouvèrent au fond de la cabine. Les dernières secondes du trajet se passèrent dans un silence légèrement pesant, et lorsque l’ascenseur s’arrêta pour de bon, tout le monde en sortit pour être accueillis par les serveurs.

— Monsieur Phoenix, l’interpella l’un d’eux. Veuillez me suivre, s’il vous plaît.

Emma se laissa guider par Stelian. En regardant autour d’elle, elle reconnut certains visages qu’elle avait eu l’occasion de voir chez elle lorsque son père organisait des dîners dans leur maison familiale. Elle ne s’attarda pas sur le fait qu’elle devait certainement être la seule personne de la grande salle à ne pas encore avoir terminé ses études, et on la conduisit à une table pour deux était dressée, légèrement à l’écart des autres sans pour autant être isolée. En s’installant à table, elle ne put s’empêcher de regarder longuement à travers la baie vitrée le soleil qui descendait lentement sur l’horizon, et pour une fois elle ne trouva pas de critique à faire.

— Vous n’étiez pas obligé… déclara-t-elle sans quitter le paysage du regard. Ma conduite n’a pas été des plus exemplaires, et il me semble avoir… légèrement dépassé les bornes, ce jour-là.

Elle se rappela du geste un peu trop familier qu’elle avait esquissé en tirant sur sa cravate pour la ramener son visage au niveau du sien. Elle sentit ses pommettes chauffer mais avec la lumière rosée du crépuscule, cela ne se verrait probablement pas. Elle se tourna à nouveau vers lui et plongea son regard dans le sien.

— Oublions ce qu’il s’est passé dans votre bureau, vous voulez bien ?

made by miss amazing.
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Stelian C. « J » Phoenix
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon
Coeurs : 46 Messages : 115
Couleurs : #8BB5D2
J'ai traversé le portail depuis le : 03/07/2015 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Stelian Calvin « Josh » Phoenix Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : (tyl) Hibari Kyoya - KhR & Ed Westwick (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my only one Doudou - T.Brownie (avatar) et Tia-chou (signature)
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Lun 11 Avr 2016, 16:54


dance with the devil
emma-serah & stelian

— J’avais peur d’en faire trop, mais vous avez été si mystérieux dans votre lettre que j’ai choisi de prendre le risque. »

Toujours trop, toujours plus. Le mystère minutieusement calculé, chacun des mots choisis respirait la suspicion et tout jusqu’à l’encre noir avec lequel il avait rédigé la carte accompagnant le rouge avait été soigneusement établi pour qu’elle retombe dans son piège vicieux. Emma-Serai s’approche sensiblement et répond à l’invitation encore une fois, à son bras qui la guide jusqu’aux murs qui les enferment dans une bulle d’argent où tous les coups seront permis.

« À vrai dire, ne m’attendais pas à cette invitation. Vous m’avez presque fait culpabiliser de m’être montrée aussi odieuse. »

Les minutes se rallongent, et si les nombreux corps qui s’agitent autour d’eux martyrisent l’exclusivité que l’ange déchu s’efforçait à bâtir dès lors qu’ils se retrouvaient seuls. Un sourire étire ses lèvres au son de la voix détendue d’Emma, et doucement, il resserre l’étreinte autour de son bras, assez intimement pour qu’elle s’en rende à peine compte.

« Monsieur Phoenix, l’interpella l’un d’eux. Veuillez me suivre, s’il vous plaît. »

Stelian n’avait jamais été aussi doué que lorsqu’il s’agissait d’inverser les rôles. La douceur de ses mots sur un ton grave et accusateur, la fée s’en excusait presque de s’être défendu de ses propres paroles tranchantes, uniquement établies pour se défendre contre le Diable. Il était triomphalement maître d’une situation dont il ne connaissait pas l’issue, mais qu’il s’efforçait d’esquisser par des frôlements de peau, des compliments visés et la rage à son palpitant.

« Vous n’étiez pas obligé… Ma conduite n’a pas été des plus exemplaires, et il me semble avoir… légèrement dépassé les bornes, ce jour-là. »

Les pommettes chauffent doucement sur le visage laiteux de la fée, et un plissement du regard glacé suffit à lui faire saisir l’érotisme de son attitude. Le PDG s’installe élégamment à sa place, une fois sa convive confortable, et croise les jambes dans une aisance maîtrisée, se donnant l’air de contrôler l’ensemble de la situation. Ses mains se joignent et reposent sur son pantalon de costume, tandis qu’il continue d’admirer ce qu’il considérait comme sa plus belle oeuvre, un sourire faussement amical ancré sur ses traits.

« Oublions ce qu’il s’est passé dans votre bureau, vous voulez bien ? »

« Je ne saurai refuser une de vos requêtes, Emma-Serah. »

Stelian lève soudainement sa main droite pour interpeller le serveur, et lui commanda une bouteille de leur meilleur champagne et dont le prix exorbitant serait l’indécence de tout un monde. Mais lorsqu’il s’agissait d’une victoire trop belle, il n’avait eu que pour habitude de se réserver le must.

« À notre… réconciliation ? »

Le serveur impeccablement vêtu, comme l’exige le meilleur restaurant gastronomique de Skyworld, s’occupe de servir Emma-Serah d’abord, et Stelian ensuite. D’un signe de tête, il disparaît après avoir reposer la bouteille dans le bac à glace, qui puait le luxe dérisoire rien qu’à le regarder. Il prend sa coupe, et la tend vers la jeune fée, et le tintement du verre qui retentit signe la victoire de Stelian sur le premier round.

« On ne peut pas dire que vous êtes la seule fautive. J’ai une grande part de responsabilité également. »

Des excuses à peine prononcées, mais venant d’un homme tel que Stelian, personne ne s’en formalisait jamais. La reconnaissance même de sa culpabilité était énorme, la seule chose qu’il concédait pour conforter Emma dans ses regrets. Il arrivait parfois que Stelian se dise que toute cette mascarade n’avait aucun sens. Pas la moindre signification s’ils n’étaient pas tous les deux acharnés par la réussite, l’ambition de leur propre but au corps et l’arrogance de croire que personne d’autre qu’eux n’avaient le mérite de leur production. Le palpitant tambourine dans sa poitrine, et l’adrénaline vissée à la peau, il se permet de se rapprocher de la table, se penchant vers Emma. La seule chose qui les séparait encore était le meuble de bois vernis recouvert d’une nappe blanche immaculée. Sa voix s’abaissa dans une gamme plus grave encore, et le volume encore plus bas rajoutait le mystère, la tension qui planait entre eux.

« J’espère sérieusement que vous n’avez pas abandonné vos projets. Je dois admettre que même si je les ai dénigrés jusque là, c’est tout simplement parce que je n’ai que trop rarement des femmes telles que vous, aussi jeunes mais si ambitieuses. Pourquoi un tel acharnement ? »

Tout en lui poussait à le détester. Une fois connu, il n’inspirait que le mépris de ses actes, dans une immoralité certaine qu’il ne cherchait même pas à dissimuler, et les clichés sur le vice des dirigeants étaient tous réunis dans son même corps. Il n’aimait pas, ne respectait pas le moindre individu, et pire encore, n’avait aucune considération pour le monde qu’il entourait. Depuis Thomas et l’acte fou, son coeur s’était refermé instantanément et seuls les sentiments les plus odieux survivaient encore pour procurer un plaisir malsain au creux de son être démoniaque.

« Je suis curieux de connaître les raisons d’une telle férocité, dans un corps qui paraît si frêle. »

Et Emma-Serah était la jeunesse incandescente, l’intrépide juvénile le monde à ses pieds, alors que son inexpérience faisait de l’ombre à la démesure de ses objectifs. Elle n’était qu’une femme parmi d’autres - et Dieu seul sait à quel point il les trouvait ridicules - avec la rivalité que seuls les plus grands de ce monde pouvaient espérer lui inspirer. Son regard se plisse, et il détaille discrètement la moindre parcelle de peau de l’adversité. Est-ce qu’elle était trop belle ? Est-ce que c’était fait exprès ? Est-ce que c’était la fatalité ?

« Je dois avouer m’être renseignée à votre sujet. Mais vous le savez sûrement déjà, sinon je n’aurai jamais trouver votre adresse. Étudiante en droit, après une scolarité brillante et l’obtention d’un bac E.S, cadette et seule fille d’une fratrie de trois enfants et stagiaire au service de police. Que des banalités qu’on peut lire dans toutes les revues mondaines, en soit.  »

Il se rapproche à nouveau, et tandis qu’elle suit elle-même son mouvement, la distance se réduit entre eux et la voix s’éteint dans un souffle sensuel.

« Dites m’en plus, douce Emma. Je suis un homme capricieux et excessivement curieux.  »

acidbrain


CAN'T FORGET CAN'T FORGIVE
merci ma princesse:
 


+ SO THE EVIL BOTHERED HIM
Un ange déchu, un démon plein de chagrin, volait au-dessus de notre terre pécheresse. Les souvenirs de jours meilleurs se pressaient en foule devant lui, de ces jours où, pur chérubin, il brillait au séjour de la lumière ; où, au milieu des ténèbres éternelles, avide de savoir, il suivait, à travers les espaces, les caravanes nomades des astres abandonnés.©️endlesslove.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 64 Messages : 217
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mer 20 Avr 2016, 10:04


Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine.

emma&stelian
embrace the hell
and fall down



— À notre seconde chance.

Elle fit tinter son verre contre le sien, et par la même occasion signa un accord tacite qui disait qu’il n’était plus question de faire marche arrière. Elle porta le verre à ses lèvres et ne prit qu’une petite gorgée avant de reposer la coupe de champagne devant elle. Emma connaissait désormais ses limites et elle avait encore trop d’heures devant elle pour se permettre de prendre le risque de perdre le contrôle. Il se rapprocha de la table et elle se retint de faire de même, avant que sa voix grave ne parvienne à ses oreilles, déclenchant une nouvelle série de frissons dans son échine. Elle croisa une jambe par-dessus l’autre et ne détourna pas le regard, même lorsqu’elle remarqua qu’elle n’était pas la seule à détailler son vis-à-vis à cette table.

— Que puis-je vous dire que vous ne savez déjà ? Ma vie entière est écrite dans ces revues.

Les mondains étaient les êtres les plus friands de ragots qui puissent exister en ce monde. C’était l’ennui qui les avait rendus vicieux, qui avait fait d’eux des voyeurs qui se complaisaient dans le scandale. Elle se rappelait encore de la façon dont les journalistes avaient volé les images de sa mère en pleurs le jour où elle avait découvert que son père avait eu une aventure avec sa secrétaire. Cela arrivait à tous les chefs d’entreprise, l’histoire aurait pu passer inaperçue si seulement Edward Hottenberg n’avait pas eu trois enfants. Elle ne gardait que des souvenirs très flous du divorce, noyés entre les larmes et les crises de panique, les allers-retours entre Londres et Skyworld et toutes ces épaules sur lesquelles elle avait dû se reposer faute de ne plus avoir la force de le faire toute seule.
C’est à cause des hommes comme toi, qui brisent des cœurs et qui nous ferment les yeux quand vient le temps de recoller les morceaux.

— J’ai été très proche de mon père, elle fit tourner la coupe de champagne sur la table, les yeux perdus dans les bulles qui se frayaient un chemin vers la surface. Vous devez sûrement le connaître, en général c’est lui qui vous vient à l’esprit lorsque l’on parle des Hottenberg.

Elle eut un pauvre sourire et leva les yeux derrière ses longs cils noircis par le mascara. Elle savait qu’en dehors de la jeunesse dorée de Skyworld, sa fratrie ne bénéficiait de la notoriété de leurs parents. Ils n’en avaient que faire de ce que pouvaient bien faire leurs enfants, du moment qu’ils ne nuisaient pas à leur réputation. Combien de fois avait-elle entendu les mots « la fille d’Edward ? je m’en doutais, vous êtes le portrait d’Eleanor ! » lorsqu’elle déclinait son identité ?

— Il m’a appris à ses dépends que je peux être bien plus qu’une belle idiote. Elle prit le verre entre ses mains et le porta à ses lèvres. Il l’a rapidement regretté, mais au moment où il a réalisé son erreur, c’était déjà trop tard et le mal était fait.

Lorsqu’elle évoquait le sujet de son paternel, Emma avait tendance à laisser parler son côté sarcastique. Ce n’était pas totalement la faute de son père, mais elle aimait lui donner la responsabilité, parce qu’il était devenu le grand méchant de sa vie, la cause de tous ses malheurs. C’était sa faute ; il lui avait tout donné. Il lui était impossible de se souvenir d’une seule fois où il ne lui avait pas donné ce qu’elle lui avait demandé. Il lui avait fait goûter à une forme de pouvoir dont elle était devenue dépendante, et un jour, il lui avait tout pris. Tout ce qu’elle avait pris pour acquis, Edward le lui avait retiré et elle n’allait jamais les récupérer. Son monde parfait s’était écroulé au moment où il avait fait ses valises, et à partir de ce jour plus rien n’alla plus du tout.
James et sa maladie qui allait le tuer. Oliver qui ne pouvait plus poser les yeux sur elle sans vouloir la tuer. Matthew qui l’avait trahie.
Elle pinça les lèvres, certaine d’avoir plus parlé qu’elle ne le devrait. Emma reprit une gorgée et eut un nouveau sourire.

— Je voudrais réussir là où tout le monde avant moi a échoué, et quand je veux quelque chose, je finis toujours par l’avoir. C’est dangereux d’apprendre ce genre de choses à sa petite fille, car quand elle arrive en âge de prendre des décisions, elle finit toujours par prendre celle que vous redoutiez le plus.

Emma était une fille à papa. Peu importe depuis combien d’années elle n’avait pas tenu de véritable conversation avec son père sans hausser le ton et partir en claquant la porte, elle restait cette petite fille à qui Papa a dit qu’il suffisait qu’elle demande pour que ses désirs soient des ordres. Elle détourna le regard de la baie vitrée derrière laquelle elle pouvait voir lumières de la ville qui commençaient tout juste à s’allumer, et se tourna vers Stelian.

— Vous avez un don pour me lancer dans les sujets qui me font parler plus que je ne devrais.

La fée prit la coupe de champagne entre ses mains et esquissa un sourire désolé avant de prendre une nouvelle gorgée. Elle en était déjà à la moitié de son verre, mais il y avait quelque chose dans ce champagne qu’elle appréciait plus que dans tous ceux auxquels elle avait déjà goûté.

— Parlez-moi de vous. Ai-je droit de connaître votre lieu de résidence et la formation qui vous a permis de monter votre entreprise ou est-ce un privilège qui vous est réservé ?

made by miss amazing.
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Stelian C. « J » Phoenix
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon
Coeurs : 46 Messages : 115
Couleurs : #8BB5D2
J'ai traversé le portail depuis le : 03/07/2015 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Stelian Calvin « Josh » Phoenix Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : (tyl) Hibari Kyoya - KhR & Ed Westwick (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my only one Doudou - T.Brownie (avatar) et Tia-chou (signature)
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mar 26 Avr 2016, 12:19


dance with the devil
emma-serah & stelian

Ce n'était plus le don de la faire parler pour obtenir les informations nécessaires qui l'avait poussé à écouter les confidences de la Hottenberg. Il n'avait pas réfléchi comme à son habitude, mais la fierté assise lui rappela que la couverture de glace qu'il s'était forgé prenait massivement le pas sur le naturel qu'il perdait à mesure que son existence décadente se poursuit.

— Parlez-moi de vous. Ai-je droit de connaître votre lieu de résidence et la formation qui vous a permis de monter votre entreprise ou est-ce un privilège qui vous est réservé ? »

Le sourire s'étirait non plus à cause de la beauté évidente d'Emma-Serah mais par les mots délicats prononcés par sa voix chantante qui savaient le flatter autant que lui était capable de la réciproque. Le démon avance sa main droite vers celle de sa vis-à-vis, et sans lui laisser le choix d'obtempérer ou non, ses doigts fins viennent saisir les premières phalanges d'Emma et tandis qu'il rapproche l'intégralité de son corps vers la fée, capture le regard émeraude et assoit sa suprême.

« Vous n'êtes pas au premier privilège que je vous accorde. Pour peu, vous dînez seule avec moi ce soir. »

Et sans lâcher la main captive, son regard balaie la salle bondée dans son entièreté et capte chacun des yeux curieux qui se posaient sur eux depuis que Stelian avait instauré ce contact osé pour la haute société. Il aurait pu lâcher instinctivement son emprise et revenir à sa propre place. Au lieu de ça, le regard méprisant se fait plus doux quand il revient vers son interlocutrice.  

« Je suis originaire de la Nouvelle-Orléans. J'aurai pu être présent à la soirée pompeuse durant laquelle nous nous sommes rencontrés à cause de mon nom plutôt que mon statut professionnel, voyez-vous. »

Sa main droite entrelacée de plus en plus avec celle d'Emma-Serah, le PDG avait disparu pour laisser place à l'homme dont le self-control devenait maladif. Mais les gestes nerveux qu'on pouvait observer le trahissait de plus en plus, depuis ses retrouvailles avec Thomas récemment. Alors quand sa main gauche touche nerveusement son verre en le déplaçant légèrement au fil de son monologue, son front crispé et sa voix grave traduisaient un malaise qu'il tentait tant bien que mal de canaliser.

« Mes parents ont toujours voulu que j'entre à Harvard. Comme mes autres frères et soeurs. Et puis j'ai un caractère assez... révolté, donc j'ai fait mes propres armes par moi-même, sans l'aide d'Harvard ni de mes parents. »

Les détails de sa vie soigneusement choisis, le regard agité qui scrute le moindre mouvement autour d'eux sans se poser sur Emma, tout cela aurait pu être de l'honnêteté dévoilé si Stelian n'était pas la vice incarné. Tout était réfléchi, pensé, calculé. Il s'y employait consciencieusement depuis cinq ans maintenant, et peut-être était-ce la première fois que chaque millimètre avait une marge de hasard.

« J'ai vu beaucoup de choses, même en vingt-cinq ans. On peut dire que... j'ai eu des vies compliquées. »

Cette fois-ci, le regard intense fixe son ancre dans les yeux verts d'Emma-Serah et sa dernière phrase s'interrompt par l'arrivée du serveur venant prendre leur commande. À ce moment-là seulement, Stelian lâche la main délicate pour revenir à sa position initiale.

« Ces messieurs dames ont-il fait leur choix ? »

D'un hochement de tête, Stelian demande silencieusement à la Hottenberg de lui faire confiance et de lui laisser le choix du plat. L'orgueil grandit quand elle acquiesce simplement sans demander davantage et un sourire accompagne la réponse de l'ange déchu.

« Le homard s'il vous plaît. Le chef connaît le reste de mes demandes. »

Le serveur acquiesce silencieusement et repart en direction des cuisines, tandis que Stelian se réinstalle au fond de son siège et croise les jambes en tirant sur sa veste de costume. Revenant pour apporter les couverts adaptés à leur demande, le serveur ressert chacun des deux partis en champagne. Le Phoenix saisit son verre et en boit une gorgée, invitant Emma à le suivre.

« Pour en revenir à notre discussion, si je ne sors pas d'une des meilleurs universités existantes, j'ose croire que c'est ma rigueur qui m'a mené jusqu'ici.  »

Un léger sourire s'ensuivit.

« On peut même parler de maniaque du contrôle. Peut-être un peu névrosé. Mais tant que j'en suis conscient, je ne m'inquiète pas. Je crois même que... nous avons cela en commun. »

L'échange intense entre les deux se faisait de plus en plus long, et s'il ne voyait pas Emma plier, il se délectait d'une victoire savoureuse qu'il devinait déjà sans savoir quand est-ce qu'elle aura lieu.

« Même si votre passé semble vous avoir fait développer un rapport particulier au sexe opposé. »

La main occupé par le verre, il ne réitéra pas le geste qu'il avait audacieusement effectué vers Emma-Serah et resta à distance respectable. Un va-et-viens incessant entre la dignité de leur retenue, le respect de leur position sociale et la tension du jeu qui s'était installé.

« J'espère que vous ne me rangez pas dans une case, moi aussi.»

acidbrain


CAN'T FORGET CAN'T FORGIVE
merci ma princesse:
 


+ SO THE EVIL BOTHERED HIM
Un ange déchu, un démon plein de chagrin, volait au-dessus de notre terre pécheresse. Les souvenirs de jours meilleurs se pressaient en foule devant lui, de ces jours où, pur chérubin, il brillait au séjour de la lumière ; où, au milieu des ténèbres éternelles, avide de savoir, il suivait, à travers les espaces, les caravanes nomades des astres abandonnés.©️endlesslove.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 64 Messages : 217
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Ven 29 Avr 2016, 08:03


Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine.

emma&stelian
embrace the hell
and fall down



Qui était-il, cet homme paradoxal qui refusait de rester en évitant tout contact visuel, mais qui par un contact dont elle ne pouvait deviner la nature, l'empêchait de partir ? Depuis leur dernière entrevue, Stelian Phoenix avait changé. Mais pouvait-elle réellement avoir la prétention de l'affirmer, elle qui venait tout juste de le rencontrer ? N'était-ce pas seulement leur relation qui avait muté en quelque chose de moins formel ? Elle sentait ses doigts s'accrocher aux siens, dans une étreinte légère dont les caresses légères et aléatoires trahissaient quelque chose de plus qu'une tentative de reprendre le contrôle sur une situation qu'elle n'avait pour cette fois même pas essayé de dominer.

Ce n'était ni sa voix grave, ni les sonorités chantantes de son accent -maintenant qu'il mettait le doigt dessus, c'en était devenu évident- qui déclenchèrent le frisson glacé qui figea Emma instantanément. C'était son regard bleu acier qui s'ancrait dans le sien, duquel toute trace d'hésitation -même la plus infime- qu'elle avait cru apercevoir s'était envolée. Qui était-il, pour changer de masque mieux qu'elle savait le faire ?

— J'ai vu beaucoup de choses, même en vingt-cinq ans. On peut dire que... j'ai eu des vies compliquées.

L'arrivée du serveur rompit leur échange, et comme deux coupables ayant été pris en flagrant délit, Stelian et Emma se lâchèrent pour reprendre leur position d'origine. Elle leva les yeux vers le serveur, qu'elle ne fut même pas en mesure de blâmer pour les avoir interrompus avec aussi peu de tact. Puis son regard trouva celui de Stelian, qui silencieusement lui demandait une nouvelle fois de lui faire confiance ; sans regarder la carte, elle savait ce que proposait ce restaurant -il suffisait de lever les yeux pour constater que toutes les femmes avaient commandé le même plat à base de poisson- et dans une autre situation, elle aurait pu commander seule. Mais elle préféra s'en remettre à Mr. Phoenix, curieuse de savoir ce qu'il leur avait réservé.

Elle ne fut pas déçue, forcée de constater qu'il avait eu la chance de commander le seul fruit de mer qu'elle était capable d'apprécier. Le départ du serveur marqua une pause dans leur conversation, pendant laquelle Emma saisit son verre entre ses doigts sans se décider si oui ou non il fallait qu'elle le termine avant de commencer à manger.

— On peut même parler de maniaque du contrôle. Peut-être un peu névrosé. Mais tant que j'en suis conscient, je ne m'inquiète pas. Je crois même que... nous avons cela en commun.

— Une fois, on m'a conseillé de me faire soigner pour ça, répondit-elle dans un sourire.

Cette fois, elle prit son verre et pris une gorgée qui eut pour conséquence de vider la moitié de sa coupe de champagne. Derrière le ton léger qu'elle employait, Emma dissimulait une blessure qui était sensée avoir cicatrisé. Elle ne disait pas tout à fait la vérité; « T'es complètement tarée Em, si j'avais eu le droit je t'aurais fait enfermer depuis longtemps. » avaient été les mots exacts de Matthew Harrington à son égard à la suite de l'ultime dispute qui les avait confrontés l'un à l'autre.

— Si cela peut vous rassurer, je ne sais pas encore quoi penser de vous.

Son goût pour le théâtral la poussa à terminer son verre maintenant qu'elle était lancée. Elle reposa délicatement le récipient en cristal sur la nappe et changea de position en échangeant la place de ses jambes.

— J'ai appris des choses ce soir qui me font m'interroger sur vous. J'ignorais que vous aviez des frères et sœurs, je ne sais pas pourquoi mais j'imaginais naïvement que vous aviez grandi seul et que cela expliquait votre obsession pour le contrôle.

Emma n'aurait pas dû finir son verre aussi vite. Elle l'avait su dès l'instant où le liquide rosé avait rempli sa coupe, qu'elle ne résisterait pas à l'idée de le terminer quand il n'y avait rien d'autre sur la table. Mais ce n'était pas son genre d'admettre une défaite par avance.

— Vous m'avez tout de suite paru très solitaire.

Un serveur passa à ce moment, saisit la bouteille de champagne et remplit à nouveau le verre d'Emma, mais elle ne fit aucun commentaire -pas même un soupir discret.

— Mais je suppose que peu importe le contexte dans lequel nous grandissons, ce n'est pas sensé définir qui nous sommes.

Elle marchait sur un terrain miné. Sans le savoir, avec une innocence déconcertante quand on prenait conscience du mal qu'elle était capable de faire. Elle fut tentée de prendre à nouveau son verre, mais un éclair de lucidité la frappa suffisamment tôt pour qu'elle choisisse de le repousser et s'abstenir.

made by miss amazing.
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Stelian C. « J » Phoenix
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon
Coeurs : 46 Messages : 115
Couleurs : #8BB5D2
J'ai traversé le portail depuis le : 03/07/2015 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Stelian Calvin « Josh » Phoenix Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : (tyl) Hibari Kyoya - KhR & Ed Westwick (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my only one Doudou - T.Brownie (avatar) et Tia-chou (signature)
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mar 10 Mai 2016, 23:06


dance with the devil
emma-serah & stelian

Depuis quand Stelian lui-même ne parlait plus ouvertement ? Les propres émotions, toute sorte de sentiment un peu gênant, une simple discussion franche sans mot tranché ni élaboré pour s'exprimer. Ce n'était plus que le président directeur général de Parker's & Co qui vociférait des manigances stratégiquement pensées dans la direction optimale, le parrain sournois ordonnant chaque exécution malsaine dans une nonchalance morbide qui ferait pâlir le Diable en personne. Ce n'était plus l'homme propre qui s'exprimait sur ses opinions claires, simplement le masque approprié dans des discours sophistiqués pour provoquer le respect, l'admiration, la terreur parfois.

« J'ai appris des choses ce soir qui me font m'interroger sur vous. J'ignorais que vous aviez des frères et sœurs, je ne sais pas pourquoi mais j'imaginais naïvement que vous aviez grandi seul et que cela expliquait votre obsession pour le contrôle. »

Pourtant c'est bien l'homme qui sourit doucement à cette réflexion, posant ses yeux sur Emma-Serah parfois, son propre verre qui tournoyait entre ses longs doigts de temps à autre. Pourtant, Stelian n'avait jamais été seul. Il avait l'emprise de ce Double de lui-même, qu'il adorait autant qu'il pouvait le mépriser, et qui lui rappelait inconsciemment que non, il ne serait jamais seul. Cette solitude qui pourtant se fige dans un paradoxe cruel quand il fait face aux seuls yeux identiques aux siens.

« Mais je suppose que peu importe le contexte dans lequel nous grandissons, ce n'est pas sensé définir qui nous sommes. »

« C'est tout sauf le contexte de mon enfance qui a fait ce que je suis aujourd'hui. »

Le ton était aussi ferme et concis qu'à l'accoutumée, pourtant, le différence fondamentale se situait dans l'absence de calcul de la réponse donnée. Le PDG s'était effacé, le mafieux balayé. Et s'il avait regretté une seconde, ses yeux posés sur les traits parfaitement dessinés du visage d'Emma-Serah lui offrirent une position suffisamment confortable pour s'engager dans la brèche qu'elle lui offrait sans s'en rendre compte.

« Et je n'ai jamais été seul. Pas une seule seconde de ma vie. »

La gorgée de l'alcool particulièrement âpre cette fois-ci le recule un peu plus au fond de sa chaise, et dans une réflexion spontanée, il met fin à la conversation quelques secondes. Ces quelques secondes où il n'y plus personne que lui-même, Stelian et simplement Stelian, jusqu'à ce qu'il croise une fois encore le regard émeraude. Il sourit. Carnassier, prédateur. Un peu plus doux peut-être.

« Je me suis fait tout seul. Personne ne m'a aidé, malgré tout ce qu'on peut écrire à mon sujet dans les différents articles. J'ai travaillé dur et je ne dois ma place à personne d'autre que moi-même. »

La voix lourde tranche l'atmosphère. Ses doigts s'approchent encore. Ce n'était plus de la domination, pour quelques secondes encore. Peut-être autre chose. Mais sa main approche de sa cible et vient saisir à nouveau celle d'Emma. Les chuchotements encore, puisque ce n'était plus du domaine des Dieux que leur conversation intime.

« Réfléchissez-bien, chère Emma-Serah. »

Il n'y avait plus cette mise en garde préalable de celui qui regarde de trop haut une petite fille perchée sur les talons de maman. Encore moins le regard fier de celui qui ne courbera jamais l'échine devant des courbes graciles, de longs cils, une chevelure en cascade et un teint parfait.

« D'expérience, je peux vous assurer que ce que vous chercherez à accomplir seul sera extrêmement difficile. Personne ne vous aidera. Tout le monde tentera de vous entraver. Et vous ne pourrez compter que sur vous-même, et votre propre ambition. »

Ce n'était plus le Phoenix et la Hottenberg. Pas plus que ce n'était le jumeau de Thomas, l'héritier des Pheonix, la stagiaire des flics, la fille d'Edward. Et à cet instant là, il s'arrête. Son sourire cruel se mue en quelque chose de plus doux cette fois. Peut-être un peu de tendresse pour la seule personne chez qui il retrouvait un peu de lui-même, hormis Israe. Mais c'était différent.

« Et moi aussi. »

Et peut-être que s'il avait été pleinement honnête, il l'aurait arrêté. Lui hurlant d'abandonner, que c'était bien trop dangereux, qu'un jour où l'autre peut-être que ce ne sera plus deux coupes de champagne mais un revolver chargé entre eux deux. Qu'elle était trop belle pour s'y risquer, trop intelligente pour s'y mesurer, trop tout pour ce qu'il y avait à gagner. Qu'est-ce qu'il se serait passer si jamais ? Il l'aurait séduite le temps d'une soirée, avec un peu d'alcool il l'aurait faite sienne et l'intérêt aurait été perdu à la seconde même où elle crierait son nom dans l'extase.

« Je vous assurerai mon soutien. Et ma protection.  »

Mais ça ne s'était pas passé comme ça. Elle ne serait jamais rien de plus que la rivale qui tentait de la faire chuter, alors qu'il aimerait juste profiter de son rire juvénile, ce regard émeraude qui l'a fait ressentir, caresser sa longue chevelure flamboyante sans réfléchir par quel moyen il allait l'éliminer si jamais elle se jonchait trop haut pour d'autres recours.

« Je ne souhaite pas parler de cela de manière plus approfondie. Oublions nos métiers, nos ambitions, notre position sociale. Soyons juste... Stelian et Emma-Serah. »

Sa main lâche celle de la fée, une nouvelle fois séparées par le serveur apportant le plat de homard à partager. Le même hochement de tête, et une fois leur part respective dans leurs assiettes, les secondes de silence entre les deux, comme deux fugitifs. À cette simple réflexion, en espérant que sa compagne aurait la même, il lui adresse silencieusement un rictus amusé, qu'il tenta de dissimuler au serveur pour éviter toute remarque désobligeante. Une fois l'employé reparti, l'ange déchu se remit en position décente.

« Je voulais seulement vous assurer mon aide, pour me racheter de vous avoir décourager il y a quelques jours. »

Il était plein d'assurance dans sa voix, malgré tout il ne put s'empêcher de penser qu'il se risquait à trop de choses, dans cette histoire. La surprise de quelque chose de nouveau était l'une des choses qui l'avait poussé à revoir la Hottenberg ce soir.

« En espérant que vous accepterez cette aide, bien entendu.»

acidbrain


CAN'T FORGET CAN'T FORGIVE
merci ma princesse:
 


+ SO THE EVIL BOTHERED HIM
Un ange déchu, un démon plein de chagrin, volait au-dessus de notre terre pécheresse. Les souvenirs de jours meilleurs se pressaient en foule devant lui, de ces jours où, pur chérubin, il brillait au séjour de la lumière ; où, au milieu des ténèbres éternelles, avide de savoir, il suivait, à travers les espaces, les caravanes nomades des astres abandonnés.©️endlesslove.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 64 Messages : 217
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mer 03 Aoû 2016, 00:58


Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine.

emma&stelian
embrace the hell
and fall down



Elle était naïve, Emma. Elle était naïve mais elle était également bornée. Plus elle le laissait parler de lui et plus elle avait l’impression de se retrouver devant un autre homme. Elle s’était préparée à ce qu’il la charme, qu’il use de sa voix, son argent, son regard, ses caresses, ses chuchotements ; tous les hommes comme lui savaient faire ça depuis qu’ils étaient nés, leurs parents s’en assuraient pour eux jusqu’à ce qu’ils deviennent meilleurs que papa à ce jeu. Elle s’attendait à tout, mais pas à cette discussion-là.

Bien sûr qu’il lui cachait des choses, elle pouvait le deviner à la façon dont il omettait volontairement de lui dire, lorsqu’il parlait de sa vie, de ce qu’il avait déjà derrière lui, sans jamais entrer dans les détails et sans jamais s’attarder, pour ne pas lui laisser l’occasion de l’arrêter. Elle se redressa immédiatement à l’arrivée du serveur, comme une enfant qu’on prend en flagrant délit, et un coup d’œil vers Stelian lui assura qu’elle n’était pas la seule à se sentir coupable dans l’histoire. Elle ne put s’empêcher de sourire, et son sang se glaça dans ses veines.

Qu’est-ce que tu es en train de faire, Emma ? La voix résonna dans sa tête, le timbre familier de sa conscience qui la rappelait à l’ordre chaque fois qu’elle s’éloignait du but qu’elle s’était fixé. Sa main posée sur la table glissa d’abord vers son verre, mais elle l’arrêta et la redirigea vers sa fourchette. Ce simple geste, aussi futile puisse-t-il être, lui insuffla un regain de confiance qu’elle utilisa pour prendre la parole.

— Je ne suis pas sûre de pouvoir accepter votre aide.

Elle prit une bouchée du plat qui venait de leur être apporté et ferma les yeux, comme lorsqu’elle était petite, pour prendre le temps d’en savourer le goût. Elle eut un petit soupir de contentement, presque imperceptible, et posa sa fourchette pour poursuivre.

— Vous voyez, j’essaye de ne plus mélanger le privé et le professionnel. D'expérience, je sais que cela n'apporte rien de bon.

Elle préféra ne pas s'étaler sur le sujet ; sans doute savait-il déjà de quoi elle parlait, lui qui donnait le sentiment de posséder le pouvoir de tout savoir. Mais elle ne serait pas celle qui demanderait à avoir cette conversation, elle-même avait du mal à comprendre ce qui lui avait pris en accueillant Hydra dans son appartement.

Emma se pencha au-dessus de la table, un peu plus qu'elle ne le faisait jusqu'à présent. Il lui avait donné l'occasion de reprendre la main, et elle l'avait saisie sans l'ombre d'une hésitation, en sachant qu'une telle occasion n'était pas prête de se reproduire.

— C'est pour cela que je peux vous proposer deux choses : ne parlons que de ça -nos ambitions, nos métiers et nos positions sociales- ou arrêtons d'en parler.

Pas une seule fois ils n'avaient quitté le regard de l'autre. C'était devenu leur petit jeu, que de savoir qui allait capituler en premier. Il lui était arrivé de le faire, quand le combat n'en valait pas la peine mais dans l'immédiat elle avait besoin qu'il sache où elle voulait en venir.

— Alors permettez-moi de vous demander, Stelian. Elle se redressa dans son siège sans quitter le démon du regard. Sommes-nous Stelian et Emma-Serah, ou préférez-vous en rester à monsieur Phoenix et mademoiselle Hottenberg ?

made by miss amazing.
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Stelian C. « J » Phoenix
Sang-Mêlé Ange Déchu & Démon
Coeurs : 46 Messages : 115
Couleurs : #8BB5D2
J'ai traversé le portail depuis le : 03/07/2015 et on me connaît sous le nom de : elda. Mon nom est : Stelian Calvin « Josh » Phoenix Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : (tyl) Hibari Kyoya - KhR & Ed Westwick (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : my only one Doudou - T.Brownie (avatar) et Tia-chou (signature)
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mar 04 Juil 2017, 09:56


dance with the devil
emma-serah & stelian


Alors que le PDG s'était efforcé avec tout le naturel dont il était capable de soutenir avec défiance le regard de la jeune femme, il baissa les yeux dans une mine réfléchie et fit tinter son doigt contre le verre de champagne à moitié plein. Le terrain sur lequel elle avançait ses pions était plus dangereux de minute en minute, et il n'était même pas sûr d'être suffisamment prêt pour l'affronter sur un plan personnel. Il sentait consciemment qu'avec elle, il aurait tout à perdre et peu à gagner.

« Sommes-nous Stelian et Emma-Serah, ou préférez-vous en rester à monsieur Phoenix et mademoiselle Hottenberg ? »

La question à laquelle il s'attendait - mais pas tout de suite- vint plus tôt que prévu. Un rictus fleurit sur son visage - comme à chaque fois qu'il était dans une situation inconfortable et durant laquelle il n'était pas totalement assuré d'avoir entièrement le contrôle. Les yeux émeraude de la fée ne ploient pas devant lui, alors il décida de jouer carte sur table.

« Emma, tel que vous me le demandez, je ne suis pas sûre que l'une des deux alternatives que vous m'avancez là soit la plus plaisante pour vous.  »

Le ton ferme et tranchant, la voix assurée sans une faille dans le timbre. Et à mesure que ses paroles traversaient ses lèvres, il se remémorait stratégiquement chacune de leurs entrevues pour être sûre d'appuyer ses arguments et de contenir toute la confiance et le self-control dont il était pourvu.

« C'est Monsieur Phoenix qui vous a charmé. Qui vous a conduit vers le siège de Parker & Co avec des jolis paroles bien emballés dans une tenue impeccable, des manières dignes de votre propre rang et un sourire de gentleman. »

Si l'ange déchu avait un regain de confiance en lui, sa voix se faisait plus silencieuse, comme une confession inavouable. Pour qu'elle puisse en percevoir chaque syllabe, il se rapprocha convenablement au-dessus de la table et continua le duel visuel qu'ils avaient entamé.

« C'est Monsieur Phoenix qui vous a amené ensuite vers ce restaurant dont les prix ne sont même pas affichés tant ils sont exorbitants. C'est lui aussi qui suscite votre curiosité tout autant que vous animer la sienne. Je ne suis pas sûre que Stelian vous plaise autant, après tout cela.»

Stelian s'enfonça à nouveau sur son fauteuil, les jambes croisées, et baissa le regard, cette fois pour donner à la Hottenberg l'impression qu'il avait capitulé et qu'il battait en retraite devant la frontière vie professionnelle et personnelle.

« Stelian est plus... humain ? »

À quelqu'un qui le connaissait mieux, cette phrase aurait fait sourire.

« Stelian est un jeune homme de 25 ans, comme tous les autres. Avec des problèmes de famille, une lutte perpétuelle entre l'image qu'il veut donner et ce qu'il est réellement. Et d'ailleurs, vous remarquerez que l'image impeccable de réussite véhiculée dans les journaux sous le nom de Monsieur Phoenix, ce n'est que par maniaquerie du contrôle de la part de Stelian. »

C'était presque schizophrénique, mais terriblement honnête. C'en était presque surprenant.

« Je ne suis pas sûre que cet homme-là vous plaise, Emma. Il est assez... compliqué. »

Il ne reculait pas dans ses positions, mais avançait ses troupes d'une autre manière que ce qu'il aurait pu penser à la première entrevue. C'était peut-être plus dangereux.

« Mais puisque Monsieur Phoenix est un gentleman, je vous laisse le choix du terrain sur lequel vous souhaitez avancer avec moi.  »

Parce que Stelian était théâtral et qu'il aimait les trophées encore plus, il se tourna face à la fée et leva son verre de champagne, une nouvelle fois. À ce que leur relation prendra comme tournant.

acidbrain


CAN'T FORGET CAN'T FORGIVE
merci ma princesse:
 


+ SO THE EVIL BOTHERED HIM
Un ange déchu, un démon plein de chagrin, volait au-dessus de notre terre pécheresse. Les souvenirs de jours meilleurs se pressaient en foule devant lui, de ces jours où, pur chérubin, il brillait au séjour de la lumière ; où, au milieu des ténèbres éternelles, avide de savoir, il suivait, à travers les espaces, les caravanes nomades des astres abandonnés.©️endlesslove.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 64 Messages : 217
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: embrace the hell and fall down ❞ (steliemma) | Mer 25 Oct 2017, 22:44


Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine.

emma&stelian
embrace the hell
and fall down



Face à son discours presque schizophrénique, Emma aurait dû prendre peur. Elle aurait dû, avec toute la rationalité qui composait les cellules de son corps, mettre une fin à leur rencontre, une fin à ce qu'ils avaient commencé ensemble -peu importe ce que c'était, elle ne voulait pas encore mettre de nom dessus. Mais elle réalisa, au moment où elle prenait appui pour se lever, qu'elle se reconnaissait trop dans ce qu'elle venait d'entendre pour partir maintenant.
Problèmes de famille. Lutte pour l'image.
Maniaquerie du contrôle.

Et elle se projeta mentalement. Elle se vit dans sa belle robe, elle vit ses longs cheveux roux impeccablement tenus en place par une vingtaine de pinces et deux couches de laque. Elle vit la teinte de son rouge à lèvres soigneusement choisi parmi les cinquante dont elle disposait. Elle vit ses escarpins, et les mécanismes intégrés pour lui permettre de les garder toute la soirée sans en souffrir. Elle vit ses sourires lancés dans un automatisme, qui s'évanouissaient aussi rapidement qu'ils étaient apparus.
Elle vit tout cela. Parce qu'elle avait tout calculé pour que la soirée se déroule comme elle le voulait.
C'était Emma, par maniaquerie du contrôle, qui avait habillé mademoiselle Hottenberg comme une fillette jouerait avec sa poupée.


— Je pense, et vous m'en verrez navrée, que j'ai suffisamment côtoyé Mr Phoenix pour savoir qu'il n'y aura rien de plus entre nous.

Etait-ce parce qu'il avait avoué que quelqu'un d'autre se cachait derrière la façade, qu'elle avait renoncé à l'entente professionnelle qu'ils avaient progressivement installée ? Qu'elle mettait de côté un atout majeur dans son enquête ? Par simple curiosité personnelle ? Par égoïsme, au détriment de l'intégrité ?
Ou peut-être qu'elle en avait juste assez de faire ce qu'on attendait d'elle.

— Dites à Stelian qu'il me tarde de faire sa connaissance.

made by miss amazing.


 
embrace the hell and fall down ❞ (steliemma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One piece 540-Lv6 Infinite hell
» Fall of the Hulk - RED HULK
» [JEU] WELCOME TO HELL : On va casser du zombi! ATTENTION âmes sensibles s'abstenir [Payant]
» From Hell. Moore/Campbell
» Bleach 428 et Special Hell

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Castle of Heart-
Sauter vers: