Partagez | 
 

 Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant




avatar
Invité
Invité
Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Lun 04 Avr 2016, 20:51



Le serpent, la louve et.... Wolfy ?

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio



Ah, qu'on était bien dans son lit, les yeux fermés, perdu dans ses rêves. Rien à faire, c'était tout de même bien agréable. Du moins, s'il n'y avait pas ce petit bruit agaçant, ce le serait parfaitement… Minute, c'était quoi ce bruit ? Il venait d'où d'abord ? Se décidant enfin à ouvrir les yeux pour mieux reconnaître la source de ce bruit, le Basilic chercha tout de même un instant avant de se rendre compte que son réveil sonnait… Hey, mais depuis quand elle marchait cette merde là ? Il l'avait réparé depuis la dernière fois qu'il l'avait claqué contre un mur ? Visiblement oui, il avait du s'emmerder à mourir le pauvre pour en arriver à une telle bassesse. Cet engin était maléfique, il ne l'avait jamais aimé. Mais aujourd'hui, il sonnait, sans qu'il sache bien pourquoi il en avait décidé ainsi.. Du moins, jusqu'à ce que son esprit retrouve un peu de clarté et qu'il se souvienne que c'était lui qui l'avait programmé la veille. Il avait combien de QI pour oublier des trucs pareil déjà ? Enfin qu'importe. Sa compagne tout comme lui sembla trouver le bruit de cet engin assez agaçant et fut donc bien heureuse lorsqu'il se décida enfin à l'éteindre, s'accrochant tout de même à lui comme s'il allait fuguer hors du lit maintenant que son réveil l'avait rappelé à l'ordre… Comme si ça lui été arrivé une fois dans sa vie tient.

Bien au contraire, le jeune homme avait vite fait reposé sa tête sur l'oreiller, serran la jeune femme contre lui sans se presser plus que cela outre mesure. Certes, il avait branché le réveil, mais aucun rendez-vous vraiment urgent ne l'attendait en fait. Il avait tout simplement fait cela pour être sûr de ne pas dormir jusqu'à midi (ben ouais et alors?) et de se rappeler qu'il devait faire une petite sortie aujourd'hui. En effet, il avait prévu de se rendre dans la forêt de l'île pour pour y trouver quelques plantes rare qu'on pouvait justement trouver plus facilement à cette époque de l'année. Cela valait donc le coup de se lever un peu plus de bonne heure, même après une soirée agitée… Oui, petit coup d’œil à cette chère Kyrielle qui y avait grandement participé… Ahem. Laissant pourtant la demoiselle se rendormir tranquillement, le Basilic finit par lâcher un soupire avant de tenter déééélicaaateeeement de s'extirper du lit. Une opération mené tout en douceur, avec beaucoup de doigté et de savoir faire, mais qui se révéla pourtant inutile puisque la louve le remarqua tout de même et se raccrocha à lui, lui demandant de rester avec elle et ce genre de chose. Comme si elle allait réellement décéder sur place s'il sortait du lit avant elle.

Ah les femmes… Enfin, cette femme. Il n'avait pas tellement de point de comparaison de toute manière. Mais si l'avoir collé à lui n'était nullement gênant, c'était tout de même moins pratique pour se lever. Bien qu'il réussi à la faire lâcher en parlant de se prendre une douche, avec l'air mal réveillé et mal peigné qui lui allait si bien. (avoue, tu bave  -sbaf - ) Profitant donc de la sale de bain un moment, le Basilic finit par en ressortir pour aller s'habiller, s'attirant alors les interrogations de la brune qui n'avait pas l'habitude de le voir si… Actif de bon matin. Il fallait bien l'avouer hein, en temps normal, c'était plutôt lui qui restait glander au lit et tentait par de vils ruses de retenir sa compagne. Pour une fois qu'il semblait être prêt à s'activer avant elle un week-end, on pouvait donc devenir méfiant. Assit sur le lit tandis qu'il enfilait ses chaussures, le Basilic ne tarda donc pas à lui répondre.

« J'ai prévu d'aller faire un tour en forêt. J'ai besoin de plantes pour certaines expériences, du coup j'essaye de partir pas trop tard. »

Pas vraiment encore très réactif à cause de l'heure matinale, le scientifique ne tarda pas à se faire agripper par la brune dans son lit – chose contre laquelle il n'avait aucune objection en général – qui lui demanda alors si elle pouvait venir. Phrase qui étrangement, ne sonna pas vraiment comme une demande à ses oreilles, puisqu'il était certain que Kyrielle n'était pas du genre à lâcher l'affaire aussi facilement. Et pour venir renforcer cette impression, elle ne tarda même pas à lui dire qu'elle connaissait bien la vie en forêt, savait se débrouiller, chasser tout ça… Chose dont il ne doutait bizarrement pas, alors qu'elle était pourtant le genre de femme qui se laisserait un peu mourir de faim chez elle si son micro-onde tombait en panne. Quoi que… Il y avait les fast-food. (tu me tue quand tu veux) Se grattant la nuque, l'air un peu absent, le Basilic finit donc par regarder la demoiselle accroché à lui pour lui répondre.

«  Hm ? Ouais, viens si tu veux. »

… Trop bavard le matin ce mec. Mais bon, cela n'avait pas du refroidir la jeune femme, puisqu'elle était partit se préparer dans la foulé, ce qui laissa le temps à Angeler d'aller apprécier un bon café en l'attendant… Bon, pas sûr qu'il serait partit plus tôt sans elle en même temps, puisqu'il était assez lent à se mettre en route en général dans cette fourchette horaire. Il ne savait pas trop à combien de tasse il en était pour tenter de se réveiller lorsque la jeune femme arriva, mais il se leva alors pour prendre le sac qu'il avait préparer la veille et sortir pour se diriger vers la voiture avec elle. Bon, inutile de préciser qui prenait le volant hein. Quoi qu'il en soit, ils firent donc la route ainsi jusqu'à se retrouver à la lisière de la forêt où le Basilic descendit de la voiture et la ferma à clef, non sans prendre au passage le sac ou il avait rangé ses affaires pour je balancer sur son dos. Il reprit donc la parole en montrant la forêt du doigt à sa compagne.

« Dans mon souvenir, la plante que je cherche pousse plutôt vers l'est de la forêt, le sol y est plus adapté. Mais parfois, il faut chercher un peu tout de même. Ça ne te dérange pas de marcher un peu je suppose ? »

Après tout… C'était une louve, elle était censé être dans son élément ici, non ? Lui aussi en même temps. Il été né dans cette forêt et y avait passé les premières années de sa vie, coupé de la civilisation que son père jugeait dangereuse. Un comble quand on sait qu'il s'était fait tuer par un autre Basilic dans cette même forêt… Enfin bon. Tout cela pour dire qu'Angeler connaissait tout de même assez bien l'endroit, bien qu'il y avait passé beaucoup moins de temps par la suite, étant devenue un vrai petit serpent citadin. Voir un rat de bibliothèque… Il avait pourtant finit par s'approcher de la jeune femme pour marcher près d'elle, ne souhaitant tout de même pas qu'elle aille s’attirer des ennuis dans un lieux comme celui-ci. D'accord, c'était une louve géante qui n'avait pas besoin de lui pour se défendre… Mais tout de même, c'était sa petite femme à lui ! Enfin, de toute façon, ce n'était pas comme s'il fallait convaincre Kyrielle de se coller à lui hein, c'était même plutôt le contraire. Voilà pourquoi ils purent commencer à s'engouffrer dans cette forêt ensemble.
(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Jeu 07 Avr 2016, 21:29



.Angeler & Kyrielle.Le serpent, la louve et... Wolfy ?



Ainsi blottie contre lui, son corps nue collée contre celui qui malgré sa nature lui tenait chaud de son homme, la jeune femme se trouvait dans le pays des songes. Immobile, la tête blottie dans le cou de ce dernier. C'est un calme reposant qui régnait dans la pièce, les premiers rayons de soleils tentaient de passer alors la fenêtre pour venir sortir du lit les deux tourtereaux, mais c'était peine perdu. La jeune femme avait toujours été du genre à pouvoir dormir toute la mâtiné, alors ce n'était pas parce qu'il y avait quelqu'un dans son lit qu'elle n'allait plus le faire, au contraire. Ce dernier était un peu flemmard, alors rien qui ne la pousse à en sortir. On va même dire qu'il est pire, souvent, il fait tout son possible pour l'empêcher de sortir de là en fait. Et le pire c'est qu'il y arrive souvent bien le bougre... Mais là tout était parfait. Y avait rien à toucher, c'était le bonheur absolu. Alors quoi ? Ils allaient passé la matinée à roupiller bien tranquillement collés l'un à l'autre ? C'est ce qu'elle comptait faire ouais. Du moins, c'est pas comme si elle se posait réellement la question puisqu'elle dormait. Mais ça, c'était jusqu'à ce qu'un bruit particulièrement désagréable la fit sursauter. Tu parles d'un réveil en douceur. C'était pas le week-end ? Enfin. Je veux dire. C'était pas un jour de repos ? Tu sais, les jours où y a pas besoin de se lever et tout. Non ? Pourtant elle aurait cru. Après avoir fait un mini-bond qui faisait alors comprendre qu'elle était réveillée. Sa tête retrouve alors la douce odeur de son homme, cherchant à se cacher de l'extérieur de cette façon. Pas question de se lever. Heureusement qu'il arrêta tout. Pourquoi ça sonnait en fait ? Elle n'en savait rien. Mais vu l'heure qu'elle avait aperçut brièvement ce n'était pas pour aller bosser ou... Il ne comptait pas ouvrir pendant sa journée de repos. Si ? En fait elle n'en savait rien. Mais autant dire que ce n'était carrément pas son genre de mettre un réveil pour aller ouvrir... Du coup ? Eh bien en tant que feignasse professionnel, la demoiselle ne bougea pas du tout. Se disant qu'avec un peu de chance ils se rendormiraient les deux. Ou pas.

La tentative de la faire lâcher pour son homme était un peu vaine sur le coup, c'était sans compter sur Kyrielle qui ne manqua pas de lui grimper dessus pour le convaincre de rester coucher. Ce qui allait. Avait fait gagné quelques secondes, peut-être une ou deux minutes avant de l'entendre finalement se manifester. Pfff. Elle grogna un peu en s'étirant avant de.. le laisser partir. Non sans le regarder du coin de l’œil, commençant à émerger. Elle ne savait pas trop ce qui était le plus important de se demander entre, pourquoi se doucher comme ça si tôt en jours de repos, ou alors s'il était juste terriblement séduisant, mais finalement, c'est la deuxième idée qui l'emporta tandis qu'elle le regardait s'éloigner. Ne bougeant pas d'un pouce, la demoiselle rêvassa alors en attendant son retour, parfois, elle se surprenait à sourire bêtement en pensant à lui. Enfin, son prince charmant était de retour. Se redressant alors sans pudeur -de toute façon il n'y en avait plus entre eux depuis longtemps- sur le lit pour le regarder en baillant pour finir de se réveiller. La jeune femme demanda enfin.

« Mais.... tu vas où ? »

Pertinent comme question non ? On pouvait se le demander oui ! Et la réponse la laissa... Songeuse. Vraiment la forêt c'est tout ? Oh ben... Elle ne mit pas bien longtemps à hésiter avant de proposer avec le sourire, non sans s'accrocher à son bras.

« La forêt ? Oh. J'peux venir ? Alleeeez, tu sais bien que c'est mon élément tu peux pas refuser, ça fera une balade ensemble j'veux pas rester toute seule à la maisooooon. »

De toute façon elle n'avait pas besoin de sortir trente six-milles arguments avant qu'il accepte en fait... Alors pourquoi autant insister ? Elle n'en savait rien, mais c'est visiblement contente qu'elle se leva. Une douche et des vêtements. Une jupe sans collant, histoire de ne pas faire des trous partout. Un T-shirt pour le haut, ajoutant à cela une écharpe pour se couvrir du léger air frais qui pour l'instant était présent, elle n'aurait qu'à l'enlever plus tard, et une paire de baskets en toile. La voilà prête ! Et c'est accrochée à lui qu'elle lui affirma qu'ils pouvaient y aller. Direction la forêt !

Après un trajet en voiture des plus calmes, c'est en sautillant presque qu'elle se retrouva dehors. L'air de la nature, malgré les apparences, elle le connaissait bien, et en fait cela lui faisait un peu bizarre de partager cet instant avec son homme. Autant que cela lui faisait plaisir. Souriant et lui attrapant la main, la jeune femme hocha la tête.

« Très bien ! Alors go go ! On va trouva ça, je t'aiderais si je peux ! »

N'était-elle pas adorable ? En tout cas, la demoiselle avait visiblement le sourire et la bonne humeur avec elle, n'hésitant pas à montrer à son homme comment elle était une habituée à marcher -souvent à quatre pattes en fait- et avait une bonne cadence. C'est alors que lorsqu'elle était en train de se tenir en équilibre sur un rocher comme une enfant le ferait. La jeune femme sauta sur le dos de son homme.

« Oh. T'as entendu ? Attend. Je sais. Ça te dis qu'on parte à la chasse à ton affilié ? Allez steu-plais. J'suis sûre qu'on va le trouver. Un truc comme... »

Sautant alors à nouveau sur ses deux jambes pour alors sauter dans un buisson. La demoiselle revint alors avec un pauvre oiseau tombé du nid. Ayant prit soin de l'envelopper avec une feuille pour l'attraper.

« Tu crois que c'est ça ? C'est trop mignon tu trouves pas ? On peut le garder ? »

Comment passer de c'est ton affilier à on peu le garder... Et encore. Ce n'est qu'un oiseau mon brave et le début de la balade, s'il savait. C'était pas une plante qu'ils venaient chercher déjà ? Ah si. Mais y a de quoi faire. En tout cas. Elle semblait bien ici. On pouvait même voir deux oreilles de loup noirs pointer alors vers le ciel, visiblement attentive et curieuse. Lui offrant alors son sourire le plus adorable qui soit, comme une enfant fier de sa trouvaille. Allez, il n'était pas déjà dépité hein ? De toute façon, venant d'une fille qu'est trop contente de gagner des poussins pour les ramener chez elle et leur faire des bisous, faut se douter de ce qu'elle aime hein. Eh non, elle n'aime pas les animaux que dans son assiette ou au bout de ses crocs !
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Mar 12 Avr 2016, 17:51




Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio



Une balade en couple dans la forêt, c'était romantique non ? Mouais, cela dépendait un peu du couple en fait. Certains n'étaient guère porté sur le charme que pouvait avoir ce genre de promenade, d'autre devait trouver cela vraiment agréable. Cela dépendait du caractère de chacun après tout. Et pour ces deux jeunes gens ? Eh bien, c'était un peu à part pour eux, car en tant que louve à l'instinct sauvage et Basilic étant carrément né dans cette forêt, cela avait un tout autre goût. Comme un retour aux origines ? Ouais, quelque chose comme ça sûrement. En tout cas, lorsqu'il avait parlé d'aller en forêt, la réaction de la jeune femme ne s'était pas fait attendre. Comme il aurait pu le deviner (ou comme je l'avais deviné eh eh) elle s'était montré très joyeuse et insistante à cette idée, clamant qu'il s'agissait de son élément et qu'il devait donc l'emmener avec lui. Angeler n'avait d'ailleurs aucune objection à cela en fait et ils s'étaient donc préparé à partir, pour après un voyage pas si long se retrouver dans les bois. Angeler était bien sûr égal à lui-même, flegmatique et pas vraiment joyeux, quoi que pas de mauvaise humeur non plus. Kyrielle elle par contre semblait vraiment ravie de cette petite promenade et partit même devant pour emboîter le pas à son homme.

Ce dernier lui ayant expliqué ce qu'il était venu chercher ici – car non, il ne se levait pas le matin avec l'envie subite de se balader en forêt – la jeune femme parut très emballé, comme si on lui proposait une sorte de chasse au trésor… Oulà, doucement, ce n'était qu'une plante hein ! Mais au moins, elle semblé décidé à l'aider et pas seulement à le suivre gentiment. Comme elle l'avait dit, il s'agissait là de son élément et cela se voyait à son aisance et sa bonne humeur. Certaines jeunes femmes ne seraient vraiment pas rassuré de s’engouffrer dans une pareil forêt, mais elle était ravie visiblement, ce qui fit sourire le Basilic. C'était tout de même agréable d'être accompagné par une femme dont la bonne humeur compensait sa froideur à lui et qui n'avait pas peur d'un rien… En tout cas, du moment qu'ils ne croisaient pas d'araignées, elle serait la femme la plus courageuse du monde. Ce qui n'empêcha pas son conjoint de la taquiner un peu.

« Je suis sûr que tu me sera d'une grande aide. Si tu ne plonge pas la tête la première dans un ruisseau pour attraper un lapin comme la dernière fois en tout cas. ~ »

Ben quoi ? C'était amusant comme elle avait fait la dernière fois, non ? Oh ça va hein, il ne se moquait pas. Pas vraiment en tout cas, il trouvait même cela mignon. D'ailleurs, il la laissa tranquillement se balader, tout en marchant derrière elle à son rythme sans la ralentir. Après tout, s'il avait été plus que sédentarisé par la suite, il avait tout de même passé les premières années de sa vie dans cette forêt et l'instinct faisait qu'il savait tout de même ne pas être un boulet dans ce genre d'environnement, au contraire même. Ce qui ne voulait pas dire pour autant qu'il était spécialement pressé, car Angeler n'était réellement jamais un homme qui se presser. Pas très actif le serpent quand il s'y mettait, mais comme cela faisait partit de son attitude habituel, il n'y avait vraiment pas à s'alarmer. Et puis, Kyrielle  avait assez d'énergie en trop pour tous les deux après tout. La preuve, elle ne tarda pas à suggérer qu'ils partent aussi à la chasse à l'affilié pour le brun… Comme si ce genre de chose se contrôlait. Un peu dubitatif devant cette drôle de demande, le Basilic suivit pourtant des yeux la demoiselle qui avait visiblement entendu quelque chose. Sûr qu'une ouï de loup est plus fine que celle d'un serpent hein… Encore heureux qu'il n'avait pas à se plaindre de ce côté là hein. (comme les serpents d'Harry Potter – sbaf - )

« Hm ? Je pensais que tu plaisantais l'autre jour. On ne choisit pas de tomber sur son affilié ou non tu sais… Et on a pas vraiment le choix quant à son espèce. »

Ce n'était pas comme s'il allait se lever le matin en décidant que le premier animal qu'il verrait serait son affilié. En plus dans son cas, cette bestioles allait voir son espérance de vie grandement augmenté… Mieux valait que ce soit quelque chose de cool du coup ! Non ? Bon ok. Mais qu'importe ce que pouvait dire le brun, Kyrielle elle semblait bien décidé à chercher et s'approchant d'un buisson, elle finit par en revenir en tenant entre ses mains un oisillon, protégé du contact direct avec sa peau par des feuilles qu'elle avait ramassé. En même temps, il valait mieux, car l'odeur d'un loup sur un oiseau n'était jamais une bonne idée hein. Lui montrant fièrement la bête, la petite brune lui dit combien il était mignon et demanda même s'ils pouvaient le garder, de petites oreilles de louve ayant fait pour l'occasion leur apparition sur le crâne de la demoiselle. Ce qu'elle était mignonne… Très mignonne même, ce qui n'était tout de même pas une raison suffisante pour ramasser toutes les bestioles de cette forêt et les ramener chez eux. Ils venaient à peine d'y entrer que Kyrielle avait déjà trouvé un oisillon. Quant serait-il donc s'ils y passaient la journée hein ? Angeler préférait ne pas imaginer cela, bien que le simple fait d'y penser lui fit lâcher un soupire, avant qu'il ne tapote gentiment la tête de la jeune femme. Regardant alors l'oisillon.. Il du bien se rendre à l'évidence. Non, ce n'était pas son affilié.

« Kyrielle… On ne peut pas héberger tous les animaux que tu trouves. Ça risque de faire beaucoup dans notre appartement, non ? Et de toute façon, non ce n'est pas mon affilié… »

Comment est-on censé savoir quand on le rencontre après tout ? N'en ayant jamais fait l'expérience, Angeler n'avait bien sûr pas de point de comparaison, mais il se disait qu'il le sentirait bien au moment voulu, comme tout le monde. Hors, cette chose ne lui inspirait pas grand-chose… Moins qu'à Kyrielle en tout cas qui devait être parfaitement amoureuse de cette pauvre créature. Mais non, hors de question de le ramener chez eux. Il avait bien assez de Twitter pour piou-piouter à son oreille quand il voulait se concentrer sur quelque chose. Saisissant alors délicatement la feuille dans les mains de la jeune femme ou se trouvait l'oisillon, Angeler regarda alors en hauteur tout autour de lui histoire de repérer le nid par rapport à l'endroit ou la brune avait trouvé l'oiseau. Ce fut vite chose fait et alors, plaçant la petite bête bien à l'abri dans sa poche en prenant garde à ce qu'il est de l'air – ça ne pouvait être pire qu'une maman oiseau se couchant sur lui après tout – le Basilic entreprit bientôt d'escalader l'arbre pour rejoindre le dis nid. Même s'il n'était pas vraiment le meilleur des sportif, le Basilic parvint tout de même à atteindre la branche souhaité et se cala bien pour remettre le pauvre bébé dans son nid. C'était le mieux à faire après tout, non ? Comme cela, il n'en avait plus la responsabilité et il retrouvait de bonne chance de survie.

« Voilà, il va retrouver sa maman. Il a même des frères et sœurs, tu ne trouves pas ça mieux ainsi ? »

Ce n'était pas vraiment comme s'il lui avait laissé le choix après tout.. Mais booon. Redescendant prudemment de l'arbre, il retourna donc auprès de la jeune femme, sans se priver de toucher un peu du doigt ses petites oreilles de louve qui avaient du se baisser en le voyant lui retirer l'oisillon. C'était tout de même mignon ces petites choses… Plus que sa peau de serpent à lui hein.

« Désolé, mais il y avait très peu de chance pour que le premier oisillon que tu croise son mon affilié. De toute façon… On a bien assez de Twitter ma belle. Et puis, si ça se trouve, je suis tellement asocial qu'il n'y a même pas d'affilié pour moi hein. »

Ce serait étrange non ? Mais tout le monde ne le trouvait pas après tout, ce serait pas un cas unique. Même si la pauvre Kyrielle serait sûrement très triste si c'était le cas… Bien qu'elle n'était sûrement pas prête d'arrêter de chercher. La journée allait être longue à ce rythme dans ce cas. Mais qu'importe, Angeler l'aimait assez pour supporter ses excentricités.
(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Dim 17 Avr 2016, 20:15



.Angeler & Kyrielle.Le serpent, la louve et... Wolfy ?



Kyrielle était une grande habituée de la forêt, si Angeler la croyait ? Oh. Vu que parfois ça lui prenait de se rendre en forêt sans aucune raison, juste pour le plaisir de courir sur ses quatre pattes, de se dégourdir un peu, parfois elle ramenait même un petit quelque chose que son homme si parfait alors pouvait cuisiner. Si c'était pas beau la vie. La demoiselle ayant toujours eut la flemme de se faire à manger, quand elle attrapait quelque chose, elle le mangeait souvent sur place sous forme de louve et donc cru. C'était bon aussi comme ça, mais étrangement son homme bien que venant des bois était plutôt du genre à cuisiner correctement ses aliments avant de les avaler. Certainement une éducation de gosse de riche ça. Il avait certainement eut droit à des repas plus que correct aux côtés de la vampire de sang pur elle n'en doutait pas, et c'était tant mieux. Mais alors. Si Angeler avait la preuve qu'elle savait bien se débrouiller, pourquoi raconter le premier épisode où ils se sont rencontré où une chasse au lapin avait tourné de façon un peu ridicule faut l'avouer. Eh bien. Certainement parce qu'il aimait bien la voir gonfler des joues, mais ça, c'était pas comme si elle pouvait lui en vouloir réellement. D'ailleurs le pseudo soupire qu'elle fit à cet instant comme pour dire que « pfff pas vrai, je referais pas ça voyons » mais de façon silencieuse. Ah, il devait certainement lire en elle comme un livre ouvert. Ou peut-être pas. Puisque finalement la jeune femme trouva le moyen de surprendre alors son homme, bien décidée à lui trouver un affilier. Parce qu'elle était certaine que ce serait un truc au moins aussi mignon que son Twitter du coup, il fallait le trouver pour ramener une jolie bestiole à la maison ! Kyrielle, c'est un peu le genre de femme à ne pas faire traîner dans une animalerie parce que sinon elle vous demande d'adopter tous le monde. D'où lui vient cette sympathie pour eux ? Aucune idée, peut-être à cause de ce côté louve, ou alors simplement parce qu'elle adore les animaux.

À commencer par ce petit oiseau qu'elle venait de ramasser. Le présentant à son homme, elle voulait qu'il soit son affilier, ou au moins pouvoir le ramener, c'est pas grave, y a pas besoin qu'il le soit pour que cela se fasse non ? Mais visiblement, Angeler semblait bien moins emballé par l'idée... D'ailleurs à sa réponse les oreilles de la demoiselle sortit pour l'occasion se baissèrent.

« Vraiment ? T'es sûr ? Des fois qu'il serait en fait son affilié mais qu'il ne le saurait pas encore. Mais. Il prend pas de place et tout en plus... »

Pourtant, il fût sans pitié. Ou alors il était simplement plus raisonnable qu'elle au choix, puisqu'il attrapa délicatement la chose sous le regard de chien battu de la demoiselle pour se mettre à grimper à l'arbre. Autant le dire, pendant un un instant, la jeune femme était plus préoccupé à le regarder grimper qu'autre chose. À la fois inquiète à l'idée qu'il tombe, mais aussi surprise de le voir sous ce nouveau jour. C'est vrai quoi, Angeler, le gars qu'à la flemme de bien des choses, toujours fourré dans son laboratoire en train de grimper à un arbre, c'était un spectacle autant improbable. Une fois l'oiseau remit où il fallait et revenu sur terre, la demoiselle reprit sa petite bouille triste rien de bien méchant, ce n'est qu'un caprice, après tout... C'est une femme, ça explique tout en fait ahah.

« Hmmm. Mais il aurait été bien chez nous aussi j'en suis sûre ! »

Fit-elle alors, tandis que ses oreilles bougeaient légèrement au contact inhabituel de ses mains sur ces dernières. Personne n'était là pour les toucher d'habitude, hors son oiseau, mais, elle aimait bien. Mais en tout cas, elle ne se gêna pas pour venir s'accrocher à lui, comme la folle amoureuse qu'elle était. Elle finit tout de même faire un petit sourire discret, qui était en fait terriblement admiratif. Comme quoi, elle ne pouvait même pas faire genre qu'elle lui en voulait bien longtemps à ce type. Quand on est amoureuse je suppose qu'on peut pardonner bien des choses, oui même un truc aussi grave que de ne pas adopter un piou piou trouvé dans les bois !

« Hm... mais. Je ne savais pas que tu grimpais si bien aux arbres j'avoue que ce n'est pas trop fort je suis plus doué pour escalader des trucs avec mes quatre patte. Tu me surprends. »

Ajouta-t-elle au final avec un sourire un peu taquin et sa main qui vint se perdre pendant un bref instant sur le torse de son homme, tout en se rapprochant pour le regarder dans les yeux, toute collée contre. Restant quelques secondes ainsi sans bouger, elle finit alors par se décrocher pour juste lui attraper la main et l'entraîner à reprendre. Ils ne vont rien trouver en restant ainsi voyons !

« Tout le monde en a un ! Alors tu en as forcément un. Je te le trouverais ! »

Qu'est-ce qu'elle pouvait être têtue.. Mais elle était mignonne dans un sens non ? J'espère quand même. Quoiqu'il en soit elle pointa alors du doigt une colline un peu plus loin, qui se trouvait dans le prolongement dans la forêt, provoquant alors une petite coupure dans cette dernière.

« Tu crois qu'on peut trouver ta plante par-là ? »

Demanda alors la jeune louve. Non sans démontrer qu'elle restait aux aguets. Comme guettant l'approche d'une autre créature à proposer. Peut-être qu'ils auraient un nouvel animal de compagnie avant la soirée...

« Dis. T'as pas la moindre idée de ce que ça pourrait être ? T'aime bien quoi comme animal ? »

Curieuse, la jeune fille se disait certainement que parler était une bonne activité dans les bois pour faire passer le temps. Et puis, un couple ça communique. Peut-être qu'en plus ça lui donnerait un indice. Mais cela ne l'avait visiblement pas empêché de s'arrêter devant un écureuil. Mais un peu comme s'il avait vu un prédateur ce dernier était partit sans demander son reste, laissant alors la jeune femme le regarder. Il manquait plus qu'elle soit assise avec la queue qui s'agite dans tous les sens et c'était le tableau parfait franchement.
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Ven 22 Avr 2016, 20:11




Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio



Pauvre petite Kyrielle. Elle était tellement motivé par le fait de rencontrer l'affilié de son homme, qu'elle aurait ramassé tout et n'importe quoi dans cette forêt en espérant que ce soit le bon animal. Pas de bol, cela ne fonctionnait pas vraiment comme ça… Enfin.. Angeler n'en savait trop rien en fait, mais une chose était sûr pour lui, ce petit piaf tombé du nid n'était pas destiné à passer son existence en sa compagnie. N'en déplaise à la jeune femme qui devait déjà l'imaginer bien installé à l'appartement. Le Basilic n'avait aucune peine à s'imaginer la louve en train de gagater devant ce petit piaf, lui faisant un nid douillet et le présentant même à ses poussins… Ce serait totalement ridicule. Mais dans un sens, puisqu'il s'agissait de Kyrielle, cela serait aussi mignon. Ouais, c'était compliqué en fait, mais rien de plus normal lorsqu'on était amoureux. Seulement voilà, puisqu'il n'avait aucun lien avec ce piaf, Angeler n'allait sûrement pas supporter les gagateries de Kyrielle pour rien cette fois-ci. S'il cédait maintenant, il était bon pour ramener tous les animaux de cette foutu forêt. Et son appartement ne supporterait certainement pas cela. Voilà pourquoi, levant les yeux devant les diverses arguments de la jeune femme, le Basilic c'était bien vite décidé à remettre ce petit piaf dans le nid d'où il était tombé.

Redescendu sur la terre ferme, le Basilic n'avait pas manqué d'aller tapoter la tête de la petite louve et de la taquiner avec ses oreilles sorties comme pour lui dire de laisser tomber. Après tout, il était capable de ne pas tout lui céder le bougre ! Si si, vraiment… Il n'était pas obligé… Bon, pour cette fois en tout cas, il n'avait pas cédé et c'était déjà beaucoup. Elle n'allait pas lui en vouloir pour si peu, non ? Au pire, comme une enfant, elle le bouderait un peu et oublierait dès qu'elle trouverait un nouveau sujet d'attention. Angeler n'avait plus qu'à espérer que cela ne soit pas une autre bestiole, sinon, ils allaient vite se retrouver avec un véritable petit zoo ces deux-là. Mieux valait donc freiner un peu la demoiselle dans son amour de la nature.

« Il sera aussi très bien dans la nature, ne t'en fais pas. »

Au moins, il était catégorique. Monsieur cui-cui resterait là ! Ouais, ça faisait hyper sérieux comme phrase… Enfin qu'importe. Angeler devait un peu s'asseoir sur sa crédibilité et son sérieux depuis quelques temps. Surtout quand, comme là, une petite demoiselle s'accrochait amoureusement à lui et qu'il laissait faire, passant même ses bras autour d'elle pour la soutenir. Bonjour le sérieux de l’asocial de service hein. En tout cas, la demoiselle semblait très surprise que son homme sache escalader un arbre… Hey ! Mais c'était un homme, un vrai, un dur, elle croyait quoi là ? Bon ok, son truc, c'était plutôt de rester enfermé dans son laboratoire à travailler pendant des heures, mais cela ne l'empêchait pas de venir de la forêt et gamin, il avait apprit à se débrouiller… Et grimper aux arbres était un bon passe temps, comme une bonne manière de se mettre à l'abri de certains danger. Faussement vexé qu'elle ne l'en ai pas cru capable de prime abord, le jeune homme tapota de son index sur le nez de Kyrielle avant de lui répondre.

« Comment ça je te surprend ? Tu crois vraiment que je ne suis qu'un rat de bibliothèque ? Ce n'est pas parce que je ne chasse pas le lapin comme toi que je ne sais pas me débrouiller sur ce genre de terrain. Je pourrais encore te surprendre.. »

Ben oui oh, il était capable de se débrouiller. Pas besoin d'être un loup sauvage pour cela… Bon ok, elle était plus experte que lui, mais tout de même. Il n'était pas juste un bon citadin et passait tout de même régulièrement du temps dans cette forêt pour diverses raisons. Car oui, il lui fallait tout de même des raisons de venir, contrairement à Kyrielle qui venait uniquement pour se dégourdir les pattes. D'ailleurs, elle ne semblait pas décidé à rester sur place, puisqu'elle ne tarda pas à lui attraper la main pour le tirer et l'inciter ainsi à continuer la marche. Se laissant faire sans broncher, le Basilic suivit donc le mouvement et leva un peu les yeux vers le ciel derrière ses lunettes noires lorsqu'elle parla de lui trouver elle-même son affilié. Cela ne voulait dire qu'une chose, qu'elle allait continuer à lui rapporter toutes les bestioles qu'elle pourrait bien trouver. Et dans cette forêt, autant dire que le nombre pouvait être particulièrement élevé. Le jeune homme s'attendait donc maintenant au pire, bien qu'il se dispensa de commentaire, sachant parfaitement que rien n'arriverait à dissuader la petite brune. Il devrait donc aviser en temps voulu. En attendant, elle semblait bien décidé à se rendre vers la colline un peu plus loin dans l'espoir de trouver sa plante, ce qu'il approuva donc.

« Oui, je pense que c'est le bon endroit pour la trouver. Au pire, ça nous auras fait marcher un peu, cela ne fait pas de mal. »

Quitte à venir là, autant ne pas avoir peur de marcher un peu hein, ce serait totalement ridicule sinon. Le jeune homme n'avait donc rien contre, surtout qu'il avait Kyrielle avec lui pour lui tenir compagnie durant cette marche et qu'elle mettait de la bonne humeur dans la ballade. C'était tout elle cela après tout, de compenser le manque de bavardage et de sourire de son homme. Pourtant, elle ne lâchait pas l'affaire et voulais savoir quel genre d'animal pouvait bien aimer le Basilic. Car cela devait tomber sur quelque chose qu'on aimait ? Il n'en savait trop rien. En tout cas, le temps qu'il se mette à réfléchir silencieusement à cela, Kyrielle semblait avoir fait une nouvelle rencontre… Celle d'un écureuil. Mais contrairement au piaf, elle ne pu pas le ramasser pour le montrer à son homme, car ce dernier c'était bien vite enfuit en voyant la louve, qui elle était resté bloqué devant lui comme un chien de chasse devant sa proie… Ahlala, pauvre Kyrielle. Passant sa main devant ses yeux comme pour la ramener à la réalité, le Basilic essaya donc de la réveiller un peu.

«  Je ne sais pas trop ce que peut-être mon affilié, je n'ai pas de goût particulier… Hormis la jolie louve qui s'accroche souvent à moi. Mais ce n'est sûrement pas ce pauvre écureuil, alors laisse le tranquille veut-tu ? »

Le brun laissa échapper un rire. Il fallait bien admettre que la jeune femme était bien drôle quand elle s'y mettait. Un peu plus et elle allait se transformer en loup pour courir après l'écureuil si cela se trouve ! Il préférait la garder avec lui et de loin, voilà pourquoi il serra sa main pour reprendre le chemin qu'ils avaient décidé d'emprunter. S'il la laissait s'égarer dès qu'elle croisait une bestiole, ils n'avaient vraiment pas fini les pauvres. Voilà pourquoi il semblait bien décidé à marcher dans la direction voulu avec Kyrielle et pas une autre. Pourtant, une fois bien avancé, le Basilic commença à entendre de drôle de bruit venant d'un peu plus loin. L'ouïe n'était pas son point fort, mais il lui semblait reconnaître comme le cri d'un animal. Quoi ? Ben ça… Il n'en savait rien, ce n'était pas lui l'expert en forêt hein. Voil0 pourquoi, après avoir écouté un instant, il s'était de nouveau tourné vers Kyrielle pour la questionner.

« Tu sais ce que ça peut-être toi ? Tu as une meilleure ouïe que la mienne je pense.. »

Oui, techniquement, les loups entendaient mieux que les serpents. Bon, Angeler n'était pas sourd non plus hein, loin de là, mais il n'entendait pas mieux que n'importe quel humain en réalité. Et il lui arrivait même de très mal entendre… Si si, quand on le dérangeait alors qu'il n'en avait pas envie et qu'il ne répondait pas à la personne. Ah, il ignorait juste ?… Oui possible aussi. Quoi qu'il en soit, pour le coup, il se remettait plutôt à la jeune femme pour savoir ce qu'il pouvait se passer à cette distance et s'il valait mieux s'éloigner ou pas.  
(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Lun 25 Avr 2016, 20:29



.Angeler & Kyrielle.Le serpent, la louve et... Wolfy ?



Si Kyrielle était déçus de ne pas avoir eut le droit de ramener ce petit oiseau chez elle ? Moui. Enfin avec elle ça venait aussi vite que ça repartait, et donc autant dire qu'Angeler était bien la dernière personne sur terre à qui elle pouvait en tenir rigueur. Pour ne pas dire que de toute façon, à l'instant même où elle avait vu son bel homme monter à un arbre en utilisant toute la force de ses bras et tout, elle avait tôt fait d'oublier ce qui la contrariait pour se contenter de le regarder avec on air admiratif. Ben quoi ? Il était terriblement sexy comme ça sérieusement... C'était aussi appréciable à regarder que surprenant. Depuis qu'elle était avec lui, cet homme avait toujours démontré une certaine flemme pour tout, et même avoir en général un goût plus prononcé pour la recherche et la lecture que les activités sportives en plein air. Non pas qu'elle le pensait dénué de toute force ou endurance physique -pas du tout même ahah-, mais c'était étrange. Le voir grimper dans les arbres comme ça, c'était une toute nouvelle partie d'Angeler qu'elle découvrait pour son plus grand plaisir. Même si elle n'avait pas put s'empêcher de faire partager sa surprise de l'instant. Eh bien quoi ? Fallait qu'elle le dise, il était surprenant. N'est-ce pas quelque chose de bien en un couple de pouvoir épater son ou sa partenaire comme ça ? L'air faussement vexé, la demoiselle se mit à loucher lorsqu'il la tapota avec son index, tentant alors de reprendre un peu d’orgueil comme il pouvait. De quoi lui arracher une mine surprise pendant quelques instant avant de se mettre à sourire bêtement et de légèrement rire. Toujours un peu de façon bête, mais ça, elle était amoureuse alors ça expliquait tout.

« Je... T'avoues que je ne t'avais jamais vu autrement j'aime bien. J'aime bien ce genre de surprise, tu peux continuer à me surprendre j'ai hâte de voir ça ! »

Ok. La façon de s'accrocher pour lui dire ça, c'était à la fois terriblement mignon, mais ça pouvait presque sonner un peu pervers. Mais non si peu... De toute façon, il n'était pas vraiment question de ça, mais de marcher pour trouver la fameuse plante tant cherché. Indiquant un peu une direction pour l'entraîner, elle était au moins autant motivée à l'aider à trouver ce qu'il voulait que de trouver un affilié c'était déjà ça non ?

« C'est pas faux. Et puis c'est sympa comme sortie. »

Affirma-t-elle avec le sourire. Ben quoi ? Une sortie dans les bois en amoureux c'était parfait, même si cela voulait dire parfois devoir se lâcher pour monter à des endroits un peu bizarre. Pas comme si elle était fragile en point d'avoir besoin d'aide partout ou d'avoir peur de tomber. Des chutes, elle en avait fait. Et parfois elle pouvait confirmer qu'avoir quatre pattes était bien plus pratique que deux mais tant pis elle comptait bien rester sous forme humaine en sa compagnie. Comme ça, elle pouvait s'accrocher à lui. Et le regarder de son air d'amoureuse. Et finir même par rougir quand il lui disait des trucs comme ça. Oui bon. C'était pas vraiment pour entendre ce genre de compliment qu'elle avait demandé le genre d'animaux qu'il aimait bien, mais faut avouer que cela lui faisait plaisir. Elle en avait roulé des yeux comme pour dire qu'il était désespérant dans ses réponses, mais frotté sa tête dans la foulé contre lui comme pour affirmer que c'était pas grave, de toute façon elle l'aimait très fort comme ça. La petite balade se passait bien hein ? Mis à part croiser des écureuils qu'elle ne pourrait pas attraper, c'était parfait ? Enfin. Jusqu'à ce qu'un bruit vienne tout gâcher. Un petit cri. Comme si une petite chose c'était fait mal, un animal c'était une évidence. Ou alors la personne qui fait ça n'est pas un homme j'espère, c'est loin d'être viril. S'arrêtant net. La demoiselle regarda son homme qui lui aussi semblait avoir entendu, mais incapable de déterminer ce que c'était.

Ses oreilles de louves dressées sur la tête. Ces dernières alors bougeaient légèrement, comme pour capter le mieux possible le bruit, sa direction et tout. Il lui avait fallut quelque instant avant de le regarder l'air attristé et visiblement inquiète.

« On dirait le bruit d'un canidé.... »

Elle aurait pu dire loup, mais vu le paquet d'animaux qui y ressemble de près ou de loin sur l'île, elle préférait ne pas trop s'avancer, mais en tout cas, elle ne tarda pas à le tirer par la main pour l'entraîner dans la direction d'où cela venait. Poussant les branches qui lui barrait la route sans se poser plus de question que ça, parfois s'arrêtant comme pour savoir si elle partait bien dans la bonne direction ou ajuster. Ce n'est qu'au bout de plusieurs secondes de marche rapide qu'il déboulèrent dans une toute petite clairière. Une animal se trouvait là blessé. Ou plutôt en fait deux. Mais l'un d'eux semblait mort. Tandis qu'un ours de taille plutôt large se dressait devant. L'air furieux. Comme quoi on peut trouver de tout dans ses forêt.

« Un loup ! Mais. Hey ! Gros tas laisse-le ! »

Hurla-t-elle en attrapant alors un caillou pour le lancer sur l'ours qui du coup se retourna. L'air pas commode en même temps, il y a des expressions sur les ours qui expriment bien la chose. Faut avouer qu'elle n'avait pas réfléchit. Kyrielle était du genre plutôt empathique envers les animaux, mais surtout quand ils sont de la famille des loups. Pauvre petite bête... Les oreilles couchés sur son crâne, il ne manquait plus que le poil hérissés. Ah, ça queue l'était en tout cas. Bon, alors quoi ? Elle se transforme en loup pour lui sauter dessus ? Elle semblait en tout cas décidé à faire quelques pas prudents sur le côté pour voir l'état de la bête derrière. La mère était mort, le petit semblait avoir plus peur que de mal. L'envie de vite l'attraper était là, mais elle n'était pas folle.

« Faut le sortir de là... »

Fit-elle, l'air un peu désespéré pour ce pauvre louveteau. Malgré les grondement que sa gorge laissait échapper. Pas commode la jeune fille hein, on pouvait remarquer qu'elle était relativement à l'aise et savait comment réagir face à des animaux sauvages. Certaines se seraient barrés en courant, d'autres cachés, allez savoir, pour les plus courageuse ce serait ne pas bouger. Mais Kyrielle était déjà en position de prédateur. Se disant que si elle puisait dans ses forces elle pourrait être plus grosse que cette ours sous sa forme de louve ? Elle pourrait ouais. Mais le mieux cette fois-ci, c'est qu'elle avait son super mec Basilic. Si c'est pas la classe ça !
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Sam 30 Avr 2016, 20:28




Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio



Comment rendre une Kyrielle heureuse en dix leçons… Euh… Non, pas dix leçons en fait. Il a la flemme le bougre là. De toute manière, autant être honnête, il n'en fallait pas tant à cette chère Kyrielle pour être heureuse. En réalité, la proximité du Basilic pouvait très certainement suffire à la contenter, même si elle semblait aussi ressentir le besoin de s'y coller le plus possible. Un peu comme si des petits bouts de la super aura d'Angeler allait lui échapper si elle ne se collait pas littéralement à sa peau. Et Angeler alors ? Il n'avait rien contre, oh que non. Il préférait savoir Kyrielle pendu à son bras, plutôt qu'ailleurs… Peut-être en mauvaise posture, ou bien en train de bosser tout simplement. En coin servir du café était mal ? Eh bien, elle le servait à d'autres hommes oh ! Et ces derniers pouvaient la regarder… Ce n'était pas qu'il était possessif, mais… Si, en fait il était atrocement possessif le bougre. Au cours de sa vie, il ne s'était jamais intéressé qu'à une seule femme. Du coup, ces messieurs moins compliqué et difficile allaient laisser cette dite femme tranquille et s'en trouver une autre en quatrième vitesse sous peine de voir ce que c'est qu'un Basilic jaloux.

Mais en attendant, au moins, personne ne viendrait kidnapper la demoiselle puisqu'elle se trouvait avec lui dans cette forêt et qu'à moins qu'elle trouve un elfe plus viril que lui (ah ah) il n'y avait pas tellement de chance pour qu'il est un concurrent ici. Ah moins qu'elle tombe amoureuse d'un autre piaf tombé du nid bien sûr. Car oui, mademoiselle comptait toujours trouver l'affilié de son homme et celui-ci en était du coup un peu dépité d'avance. Mais bon, c'était sa Kyrielle, il l'aimait tout ça, donc il pouvait bien lui pardonner de s'exciter un peu pour rien. Tant qu'il pouvait aller récupérer sa plante et voir Kyrielle se dégourdir un peu les pattes et donc être contente, tout irait bien pour lui. Pourtant, si les deux jeunes gens étaient bien décidé à se rendre vers l'endroit convenu, un bruit ne tarda pas à venir les interpeller. N'étant pas non plus un grand spécialiste de la nature et de ce qu'on pouvait y trouver, le Basilic préféra s'en référer à sa compagne pour identifier d'où pouvait provenir ce bruit. Un canidé disait-elle… Vrai que dans cette forêt, il pouvait y avoir un peu n'importe quoi. Autant des animaux plutôt normaux que des créatures plus original et mystique. Mais alors que le jeune homme se demander s'il était sage de s'approcher, sa compagne elle ne sembla pas se poser la question puisqu'elle l’entraîna directement dans la direction du bruit.

« Tu es sûre que tu veux y aller ? Ça pourrait être dangereux pour toi, tu pourrais rester là et j'irais. »

Ouais, autant dire qu'il causait un peu dans le vide hein. La jeune femme semblait plus que décidé et ses oreilles de loups levé sur sa tête ne cessaient de rechercher la provenance du bruit pour ajuster la direction. Pas vraiment ravie que sa petite femme cours ainsi vers un danger potentiel, le Basilic la suivit donc de près, prêt à la protéger en cas de soucis. Après un petit moment de courses rapide, le couple arriva dans une clairière où une scène assez peu banale les attendait. Visiblement, un ours avait décidé de combattre un loup pour une raison connu de lui-seul (personne ici n'avait pris ours en deuxième langue après tout) et l'issu du combat était prévisible. Pauvre loup étalé sur le sol.. Mort apparemment. Ou plutôt… Morte ? C'est la supposition qu'Angeler se fit en apercevant le louveteau après d'elle. Une mère qui avait voulu protéger ses enfants… Son regard se posa instinctivement sur Kyrielle, qui en tant que Louve, devait trouver la scène assez horrible en réalité. Mais bien qu’empathique, elle semblait garder son calme et parlait de sortir le louveteau de là, sans pour autant foncer tête baissée vers le danger.

Au moins pour le coup, Angeler ne pouvait qu'être d'accord. Laisser mourir ce pauvre louveteau sans rien faire n'était pas dans ses projets, même s'il fallait bien reconnaître que ses chances de survies sans sa mère était bien faible… Mais cela, qu'importe, ils auraient bien le temps d'y songer plus tard. Hochant la tête aux paroles de la jeune femme, le Basilic fit quelques pas sur le côté tout en retirant ses lunettes noires. De toute façon… Il n'en avait pas réellement besoin dans cette forêt hein, les porter était juste une habitude à force.

« Je m'occupe de l'ours. Essaye de mettre le louveteau à l'abri, mais seulement si tu peux le faire en toute sécurité. Inutile de te mettre en danger. »

Ce serait bête après tout que la louve se prenne un mauvais coup. Autant dire que le brun n'était pas prêt de se pardonner s'il laissait ce genre de chose arriver à la femme qu'il aimait. Quant à s'occuper de l'ours… Là il n'y avait pas de soucis selon lui. Il suffisait de l'éloigner ou au pire, de s'en débarrasser. L'important était qu'il ne s'approche surtout pas de Kyrielle… Et du louveteau. Cela il le sentait, la jeune femme aurait du mal à s'en remettre si elle voyait le pauvre bébé loup perdre la vie ou être blessé tout simplement. Partant dans la direction opposé au corps du loup, Angeler se transforma donc en Basilic. Non, il n'était pas assez débile pour aller se mesurer à un ours sous forme humaine hein. La nature lui avait donné une apparence effrayante et forte, ce n'était pas pour ne jamais l'utiliser en cas de besoin. C'est donc transformé en serpent géant qu'Angeler s'approcha de l'ours menaçant. Tout de suite, le combat le tentait tout de même moins qu'avec un loup beaucoup plus petit que lui, mais il montra tout de même les crocs, se dressant sur ses pattes arrière pour se grandir et espérer faire fuir le reptile.

Pas de chance, Angeler n'était pas décidé à le laisser en paix et fonça tête la première vers lui, d'un mouvement rapide, il planta ses crochets dans la chaire de l'ours, lui injectant au passage une dose de venin. Sous le coup de la douleur, la bête donna un coup de griffe au basilic pour l'inciter à lâcher. Ce qu'il fit d'ailleurs, mais seulement pour mieux se glisser entre l'ours et le corps du loup, afin de l'inciter à partir dans l'autre direction. Foncer droit sur un Basilic de mauvaise humeur n'était pas le genre de chose que l'instinct pouvait le pousser à faire après tout. Voilà pourquoi il s'était bien vite mis à reculer, titubant un peu à cause du venin qui devait lui embrouiller l'esprit et la vision. Se dressant sur lui-même, le serpent prit une nouvelle fois l'air menaçant pour le pousser à fuir, ne se relâchant enfin que lorsque la bête se dirigea plus loin dans la forêt, n'ayant pas envie d'affronter un Basilic alors qu'il était déjà blessé. Une fois sûr que Kyrielle ne risquait plus rien, le serpent se dirigea vers elle, enroulant son long corps autour de la zone où elle se trouvait pour poser sa tête près d'elle. Une griffure était visible le long de son corps, mais rien de bien grave. Il s'en remettrait bien vite après tout. Quant à ce petit loup… Avec Kyrielle, il devait forcément bien se porter. Jugeant la zone sûr, le Basilic redevint donc humain.

« Tu n'as rien Kyrielle ? » Il jeta un regard à la louve sur le sol. « Pour elle c'est trop tard malheureusement… »

On ne pouvait pas toujours sauver tout le monde après tout, mais au moins, Kyrielle devait être heureuse d'avoir sauvé le louveteau après tout, non ? Dans un sens… Angeler aussi. Malgré son épaule qui saignait un peu, il semblait plutôt content de voir que le bébé loup allait bien. Comme s'il était un peu.. Attiré par cette petite boule de poil.  
(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Mar 03 Mai 2016, 22:57



.Angeler & Kyrielle.Le serpent, la louve et... Wolfy ?



La sortie partait plutôt bien, tout allait bien dans le meilleur des monde, du moins, jusqu'à ce qu'un bruit ne les sorte de leur petit tête à tête en amoureux. Intrigué, son homme avait demandé alors d'avantage d'information à la demoiselle qui avait les oreilles de louves sortit pour en savoir d'avantage. Et même si elle n'était pas non plus une pro capable de repérer la moindre bête de par son ouï, la jeune femme put facilement en déduire qu'il s'agissait d'un canidé. Et bien sûr, peu importe ce que pouvait en penser son homme, il était hors de question pour elle de rester en arrière. Surtout si en plus son brun rien qu'à elle y allait, le laisser aller devant un danger inconnu ? Et puis quoi encore ? Ok, il était un Basilic et donc une créature capable de se défendre largement tout seul, et la louve qu'elle était, tout mythologique de sa race qu'elle était hein, ne faisait pas le poids. Mais c'était plus fort qu'elle. Kyrielle était une louve, et quelqu'un de solidaire envers ceux qu'elle aime, et de protectrice. Même si elle était la moins forte des deux. Et puis, il s'agissait d'un animal dont elle avait une chance de se sentir proche, d'être empathique envers ce dernier. Quand bien même elle n'a jamais eut aucun lien réel avec les chiens et les loups, la demoiselle avait toujours été capable de les comprendre et de se faire comprendre, en même temps, elle parlait le même langage qu'eux quand elle revêtait sa forme animale. Du coup, la voilà en train de le tirer bien décidé à voir par elle-même ce qu'il en était. Serrant la main de son brun pour se rassurer. Le spectacle qu'elle vit n'avait rien de si extraordinaire, mais ne manqua pas de lui serrer un petit peu le cœur dans dans sa  poitrine. Pauvre louve...

Affectée, la demoiselle n'en montrait cependant rien, décidée à  agir comme il fallait et pas de façon précipité. Son homme se ferait du soucis pour elle pour rien en plus. Kyrielle n'avait jamais été une femme stupide. Même si l'envie persistait de foncer tête baisser pour mordre cet ours à la gorge, la demoiselle savait très bien qu'un coup de patte mal placé pourrait faire mal, très mal. En même temps, les loups fuient les ours dans la nature, ils sont beaucoup plus fort qu'eux... Elle en avait déjà croisés et avait réussit à les faire fuir en les intimidant avec sa forme géante, mais Kyrielle avait par enseignement de sa mère toujours un peu redouté ces bêtes là. Déglutissant, elle n'avait guère tardé à faire part de son envie à sauver le bébé loup. De toute façon, quoiqu'il puisse en dire, il n'arriverait pas à la faire partir, ce serait tellement cruel... Déjà en posture qui laissait présager qu'elle était prête à toute action possible, son regard se posa alors en coin sur son brun qui semblait prêt à l'aider.

« D'accord... F-fais attention hein ? »

C'était stupide, il était fort, c'était un homme qui ne risquait rien, surtout face à un ours et ce même s'il est de taille plutôt massive. Pourtant, elle était quand même assez peu tranquille à le voir alors s'approcher. Mais elle ne bougea pas. Décidé à ne pas attirer l'attention de l'ours sur sa petite personne, le regard planté sur le louveteau qui couinait alors blottie contre le cadavre encore chaud de sa mère. Les oreilles couchés sur l'arrière en signe de crainte et d'agressivité. La demoiselle resta parfaitement immobile jusqu'à ce que son homme accapare toute l'attention du prédateur ici présent en prenant une forme de suite plus voyante. Il faut dire qu'un serpent d'une vingtaine de mètres de long, c'est voyant. Et ni une ni deux, à peine eut-elle le temps de se perdre dans la contemplation de son homme qui était magnifique même sous cette forme, qu'elle se mit alors à courir, ses jambes et ses bras se changèrent en pattes, pour alors se mettre à galoper à toute vitesse vers le petit qui se recroquevilla encore plus à son arrivée. Il était blanc et noir au niveau du pelage, juste adorable... Une fois devant lui, la louve qui avait gardé sa taille modeste de un mètre cinquante au garrot se plia devant lui. Couinant alors pour se montrer rassurante et l'éloigner du combat de titan qui était en train de se dérouler à côté. Faut l'avouer, le pauvre ne semblait pas savoir quoi faire, et rester près de sa mère semblait être pour lui la meilleure idée au monde. Du coup ? La jeune fille, qui était en fait une louve là tout de suite, ouvrir la gueule pour attraper le plus petit par la peau du cou. Ce dernier couina, mais ne semblait pas décidé à se débattre plus que ça. Laissant alors à la demoiselle le plaisir de s'éloigner en sa compagnie à grandes enjambé pour se placer un peu plus loin. Regardant alors d'un œil en coin comment cela se passait pour son homme. Le voir se prendre un coup de patte fit presque doubler de volume à la jeune femme tellement elle gonflait son poil sombre sur son dos. Mais elle restait près du jeune loup. S'enroulant alors autours de lui pour le rassurer, communiquant avec lui par petits grondements qu'elle connaissait bien.

Silencieuse et immobile, elle attendit. Le jeune loup semblait s'être un peu calmé. Lui permettant alors de reprendre forme humaine, mais de garder la petite bête blottie dans ses bras, l'air protectrice... Étrangement, ce dernier ne bougea pas lorsque la tête géante du Basilic vint se poser à côté de la jeune femme. Cette dernière avait tendu la main vers le museau massif qui faisait au moins sa taille.

« Angel.... ça va ? Tu... Tu es blessé ! »

Lorsque sa forme humaine fut reprise, c'était encore plus visible, et elle ne se gêna pas pour vite se rapprocher de lui pour poser une main timide et tremblante à côté de sa plaie pour la regarder. Son air ? Eh bien dire qu'elle était inquiète c'était nécessaire ? Elle donnait l'impression d'avoir réellement mal pour lui. Ses petits yeux étaient d'ailleurs tout humides.

« Il faut désinfecter ça ! Je... Faut faire attention... Il ne faut pas t’abîmer... »

Pourtant, tenant la petite bête dans ses bras, elle se hissa sur la pointe des pieds pour alors déposer un baiser sur le coin des ses lèvres.

« Mais tu es un héros. Tu l'as sauvé, regarde ce petit bout va bien.. ! »

Bon elle était réellement heureuse, sa joie était juste un peu gâché par la blessure dont elle n'arrivait pas à se détacher des yeux. Pourtant elle présenta alors le petit bout qu'ils avaient alors sauvé des griffes d'un ours mal luné.

« Regard, il est mignon hein.. ? On... Peut pas le laisser tout seul ici... N'est-ce pas.. ? »

Oui, elle voulait jouer sur la carte de la pitié. Parce que bon concrètement, avec cette petite boule de poil tout seul dans la nature, ses chances de survit frôlaient le zéro... Ce dernier était d'ailleurs en train de tendre le museau vers le jeune homme, comme intrigué bizarre non ?
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Jeu 05 Mai 2016, 19:32




Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio



Bon… Ben visiblement, Angeler était devenu un héros. Comme ça, d'un coup. Il ne fallait peut-être pas abuser en fait, mais aux yeux de Kyrielle en tout cas, il devait avoir atteint un rang de dieu indétrônable, si ce n'était pas déjà le cas avant bien entendu. Sauver un bébé loup… Pas de quoi fouetter un chat pour certains peut-être, mais il ne fallait pas oublier que la petite brune était elle-même une louve. Croisé louve de Fenrir même, autant dire qu'il y avait du haut level. Mais ayant été éduqué dans cet univers, la forêt et sa faune comptaient forcément beaucoup pour elle et elle n'aurait sans doute par pardonné facilement à son homme s'il avait voulu laisser le louveteau se débrouiller seul. En même temps, cela aurait été tellement cruel. Même Angeler n'était pas ainsi, il avait un coeur hein. Et puis, lui avait aussi avait été un peu dans le même cas autrefois. Son père mort , il avait été seul et sans défense. Si Virgilia n'avait pas décidé de le recueillir, qui sait ce qu'il serait devenu. Pas grand-chose sans doute vu son âge, il fallait être un peu réaliste. Du coup, c'était un peu comme si le Karma lui permettait de renvoyer un peu l’ascenseur à cette petite boule de poils.

Pas assez stupide pour affronter un ours sous forme humaine cela dit, surtout qu'il n'avait jamais appris à utiliser une arme quelconque, le jeune homme c'était donc transformé en Basilic. Une créature assez redoutable, qui effrayait par le regard, dominait souvent par la force et en plus de cela, était venimeux… Heureusement qu'il n'y en avait pas des masses non plus, sinon les chances pour les animaux normaux seraient bien inégales. La preuve avec l'ours qui paraissait pourtant si fort, si sûr de lui. Face au serpent géant, il ne fit pourtant pas long feu, bien qu'il se montra tout de même assez courageux pour rester en face jusqu'à tâter de ses crocs et lui donner un coup de griffes qui ne fut pas des plus agréable pour le Basilic. Mais le combat était trop inégal et l'ours avait finit par battre en retraite, titubant à cause du venin qu'il avait reçu. Angeler le laissa partir. Son but n'était pas de réduire le nombre d'ours dans cette forêt après tout, mais bien de lui faire laisser le louveteau tranquille bien qu'il soit arrivé trop tard pour sa mère. Et aussi, de faire en sorte que Kyrielle n'est pas à s'y confronter en voulant défendre le bébé. C'était une louve après tout, elle avait cet instinct de protection envers lui.

Une fois l'ours en fuite, le Basilic était donc retourné vers la jeune femme. Celle-ci n'était pas resté inactif et avait bien mis le louveteau à l'abri, le gardant contre elle pour le rassurer le pauvre. Mais par contre, voir son homme débarquer avec une belle griffure d'ours, qui avait l'air nettement plus vilaine et profonde sur son maigre corps d'humain ne sembla pas la rassurer elle… Bien au contraire. S'étant précipité vers lui, elle parlait de le désinfecter, qu'il devait faire attention etc etc. Oulà, doucement ! Il n'allait pas mourir pour si peu hein. Il était plus solide que cela, il fallait avoir un peu confiance hein. Lâchant un soupire un peu dépité devant la panique de la jeune femme, le Basilic attrapa alors son menton pour la tirer un peu vers elle et déposer un petit baiser sur son front, comme pour la rassurer, lui dire que tout aller bien. Ce qu'il fit d'ailleurs dans la foulé, car de toute façon, quand il s'agissait de lui, la brune avait tendance à bien vite s'emballer.

« Désinfecter ?.. Tu ne t'emballe pas un petit peu la chérie ? Ok, j'ai pas l'air, mais j'suis plus costaud que ça quand même hein… »

Ouais, trop doué l'homme rassurant… Mais c'était Angeler après tout hein. Il ne fallait pas trop lui en demander à ce pauvre serpent. Même s'il fallait bien reconnaître que la griffure d'ours ne lui avait pas fait du bien. Maintenant qu'il avait retrouvé un corps humain, ses mouvements de bras, d'épaule et même du coup tirait sur la blessure qui saignait tout de même pas mal… C'était profond cette merde. Mais aucune raison de paniquer pour autant. Il était un Basilic après tout et si cela ne lui rendait pas toujours service, il devait bien admettre que sa peau de serpent était des plus résistante tout de même et que son pouvoir de soin lui avait été utile plus d'une fois. Mais avant qu'il ne commence à l'activer, la petit brune s'était elle hissé sur la pointe des pieds pour venir déposer un petit baiser sur ses lèvres, lui disant qu'il était son héros. Whouah, il montait drôlement en grade d'un coup eh eh, il devrait peut-être allait combattre des prédateurs plus souvent tiens !… Ou pas. Il était bien avec ses livres tout de même, mais un sourire en coin était tout de même apparut sur son visage malgré la douleur.

« Ton héros, rien que ça ? ~ »

Ouais, rien que ça. On aurait dit qu'il venait de terminer les douze travaux d'Hercule là, mais bon. Il n'allait surtout pas l'empêcher de l'admirer hein, c'était très bon pour son égaux tout ça. Moins pour sa blessure, puisque cela le retardait un peu dans sa guérison, mais Kyrielle semblait aussi bien décidé à lui présenter la petite bestiole qu'il avait sauvé. Bien décidé tout d'abord à lui dire « oui oui, il est mignon » et à s'occuper en vitesse de lui, le brun resta pourtant un instant comme… En bug devant le petit loup qui semblait tout aussi intrigué par lui. Presque par… Automatisme, le brun tandis alors ses mains pour attraper le bébé loup et le soulever au niveau de son visage. .. Pourquoi cette boule de poils l'intriguait comme ça ? Il n'était tout de même pas devenu comme Kyrielle, à gagatiser devant tous ce qui était mignon, si ? Ouais non, il n'était pas à ce point tout de même, mais… Il avait envie de garder cette bestiole près de lui, de le protéger… Bref, c'était un peu comme si c'était à lui tout à coup et le petit loup semblait assez du même avis… Enfin… Si lécher le visage du Basilic était un avis. Au moins, il ne semblait pas avoir peur de lui et voulait s'y coller même comme s'il était son nouveau protecteur… Ok, c'était chelou là. C'était ça… Un affilé ?

« hm ?… On peut le garder, peut-être ?…. Enfin… Il a l'air de s'attacher. »

Ouais et lui aussi ? Ouais ben ça, on va pas le dire hein, ça ne le faisait pas pour monsieur le grand Basilic hein. En tout cas, il n'avait pas vraiment l'air décidé à rendre le louveteau à sa compagne, pas du tout même. Et le bébé loup lui-même se blottissait gentiment contre lui et ne semblait rien demander d'autre. Poussé par la perte de sang à s'asseoir, le brun choisit donc un le pied d'un arbre pour s'installer et ouvrir finalement sa chemise pour mieux constater l'empleur des dégats… Ouais ok, c'était pas beau à voir. Voilà pourquoi, il se concentra alors un instant pour activer son pouvoir lié à sa peau de Basilic pour la plaie commence à se refermer. Autant, cela prenait très peu de temps sur les petites plaies, autant là, il faudrait quand même un petit instant. Mais bon, ils n'étaient pas pressé, si ?… En tout cas, il avait l'air bien comme ça, à caresser doucement la tête du petit loup. De sa main libre, il tapota pourtant doucement la place à côté de lui pour que Kyrielle le rejoigne. Ils avaient l'air mignon comme ça, non ?… Enfin si on oubliait la plaie qui pissait un peu le sang, ouais, c'était adorable.
(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] | Sam 07 Mai 2016, 22:37



.Angeler & Kyrielle.Le serpent, la louve et... Wolfy ?



Est-ce qu'Angeler pouvait être qualifié de héros pour si peu ? C'est vrai quoi, il n'a pas sauvé le monde, juste un bébé loups, certaines personnes un peu cruelles pourraient même dire qu'il ne s'agit que d'un animal et de la dure loi de la nature, après tout, c'est la faut à pas de chance si ce dernier mourrait parce qu'un animal plus gros l'a attaqué voilà tout. Mouais. Allez dire ça à Kyrielle hein. Déjà que de base la demoiselle est du genre à rapidement dire que toutes les bestioles sont mignonnes facilement -ce qui est presque le comble pour une demoiselle qui sait chasser, mais en fait, lorsqu'elle chasse, la jeune femme utilise alors tout ce qu'elle a attrapé pour le consommer sur place ou une fois chez elle- l'adrénaline de la chose avait toujours été quelque chose qu'elle appréciait, mais ce n'était pas son passe-temps. Courir dans les bois sans pour autant vouloir sauter à la gorge d'un animal, ça s'en était un. Et donc imaginez un bébé loup. Cette petite boule de poil trop mignonne qu'elle était en prime capable de comprendre, parlant alors le même langage que ce dernier. Autant le dire, cela lui avait presque fendu son petit cœur quand elle avait entendu les couinement de l'animal totalement apeuré, et à l'instant même où elle put le tirer alors contre elle même si c'était avec ses crocs, la jeune femme éprouva un soulagement certain. C'était possible grâce à son merveilleux homme. Qui n'avait pas hésité à se jeter sur un ours pour se mettre entre la cible et lui, n'hésitant pas à essayer un coup de patte bien placé au passage. Et ça. Kyrielle se sentait en partie redevable. Même si Angeler avait fait ça parce qu'il l'avait bien voulu, elle savait qu'au final sa propre réaction l'avait poussé à agir rapidement, parce que la demoiselle craignait pour la vie du jeune loup, et n'aurait pas hésité à se jeter sous sa forme de louve géante pour le protéger des griffes de la bête. En faisait-elle trop en parlant de désinfectant ? Peut-être, Angeler était un Basilic, une créature ancienne et puissante et donc plutôt résistant, mais en le voyant ainsi avec plein de sang, elle n'avait pas pu s'empêcher de s'inquiéter. Et même s'il se voulait rassurant dans ses gestes et propos, les oreilles de la jeunes femmes restèrent basses en signe d'inquiétude.

Oui... Il était fort. Elle n'en doutait pas. Il était merveilleux, il était parfait à ses yeux. Mais même. Tout ce rouge sur lui, c'était pas vraiment plaisant à voir... Pourtant elle essayait de l'encourager avec un baiser.

« Je... Bien sûr que je m'en fais pour toi. Tu es fort mais... Tout ce sang... Tu es un héros c'est sûr, je ne sais pas comment te remercier. Mais.. Prends soin de toi. Tu devrais te reposer non ? »

Elle avait prit la peine de doucement présenter quand même la bête qu'il avait si courageusement sauvé de la mort. Ce dernier semblait même très reconnaissant, bien plus que Kyrielle ne l'aurait espéré en fait. En fait, ce dernier souhaitait même quitter ses bras pour se rapprocher de l'homme, gigotant alors pour tendre son museau devant lui. Alors... Ils n'allaient pas le laisser là non ? Il était mignon... Pourtant, ses oreilles se redressèrent sur sa tête, comme totalement captivé par le spectacle. Voir Angeler faire cette tête, tendre ses mains pour prendre malgré la plaie la bête dans ses bras et le tirer contre lui. Comme si soudainement il était du genre à s'émerveiller devant la moindre bête et à vouloir faire des câlins. Non. Ce n'était pas le genre. Alors... C'était quoi ? Sur le coup, Kyrielle resta littéralement la bouche ouverte devant lui en train de le fixer. Oubliant même pendant un instant la blessure qu'il avait. Voir Angeler serrer un bébé loup contre lui et ce dernier lui lécher déjà affectueusement le visage... Juste. Wah. Vraiment quoi... Tellement qu'en fait au moment où il bougea pour aller s'installer et se concentrer sur ses soins, la demoiselle resta comme une débile à le contempler lui et son nouvel ami. Elle aurait volontiers dit qu'ils étaient vraiment trop adorable tous les deux, mais en fait... Au moment où il retira sa chemise pour y regarder de plus près, cela fait comme une électrochoc à notre demoiselle qui se réveilla.

« Soigne toi donc ! Repose toi ! Je... Je vais te chercher de quoi nettoyer quand même attend heu... Heu... »

Bon allez respire. Il pissait le sang, mais ça allait non ? Il était quand même vachement pâle. Et bon faut le faire pour un mec qui était déjà bien pâle de nature hein. Pourtant, elle attrapa alors la chemise de son homme. Heureusement qu'il faisait assez bon et chaud pour qu'il n'attrape pas froid tient. Avant de se changer en louve et courir à toute vitesse en direction du point d'eau le plus proche. A grande foulée, elle y fut rapidement, et revint alors avec la chemise imbibée d'eau auprès de lui. Sous forme humaine à nouveau, la mythologique se pencha alors pour passer sa main sur son front. Il était tout mou, mais semblait bien avec son petit loup dans les bras... Ce dernier semblait bien heureux ici installé d'ailleurs... Sortant de sa contemplation et se sa vérification, elle commença alors à passer tout délicatement le tissu déjà salit sur sa plaie pour y retirer tout le sang... ça se refermait déjà. Mais... C'était quand même pas beau à voir. Et sa mine inquiète voulait tout dire. Un bisou sur le coin des lèvres lui fut alors offert.

« Repose toi mon cœur... »

Elle prit d'ailleurs soin de nettoyer toute trace de sang et ce, jusqu'à ce que la plaie soit suffisamment fermée pour que cela ne salisse plus aussitôt derrière. C'était juste une question de temps pour qu'il se reprenne et termine de se soigner, sa peau se renouvelant alors à toute vitesse devant ses yeux. Se relevant pour accrocher la chemise à une branche. À défaut d'être propre elle pourrait sécher et au moins... Peut-être la récupérer.. ? En tout cas. La demoiselle s'installa tout près de lui, avant de passer une main sur la tête du jeune loup qui se remettait de ses émotions sur ses genoux, avant de doucement le tirer pour le faire s'allonger en douceur sur ses genoux... L'animal bougea légèrement lorsque la manœuvre fut faite, mais il resta à sa place sur les genoux de son nouveau maître, sous le léger sourire de Kyrielle. Qui elle.. Posa une main délicate sur son torse et l'autre pour lui pousser doucement les cheveux de son visage.

« Reste-là autant que nécessaire, je bouge pas... On repartira quand tu seras sur pied d'accord ? »

Pendant quelques instant, elle se perdit dans la contemplation de son homme qui doucement devait se remettre, avant de regarder l'animal qui remuait de la queue, bien sagement blottie, en train de regarder d'un air curieux les deux jeunes gens.


« Eh bien.. tu t'es attaché toi aussi... C'est rare. Serait-ce.. le bon ? Si c'est le cas, tu as quelque chose avec les loups c'est pas possible ! »

Et elle avait sourit avant d'embrasser doucement son front. Attentive à ses moindres fait et gestes, elle restait là alors à le regarder. Observant de temps à autre l'état de sa blessure. Ouf. Eh ben, c'était mouvementé !
(C) MISS AMAZING.




Contenu sponsorisé
Re: Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle] |

 
Le serpent, la louve et... Wolfy ? [pv Kyrielle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» serpent 710-720
» serpent
» Sebastien Visintin sur SERPENT en 2011 !
» Wolfy, c'est qui ??
» Viper aka La Marque du Serpent

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: