Partagez | 
 

 Un style de combat bien particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-mêlé Kirin & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lisa I. S. Arkadem
Sang-mêlé Kirin & Démone
Coeurs : 114 Messages : 169
J'ai traversé le portail depuis le : 09/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru. Mon nom est : Lisa Ingrid Sanae Arkadem Actuellement je suis : Célibataire Hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Corrin (F) - Fire Emblem If et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et surtout l'AICA
Un style de combat bien particulier | Dim 06 Mar 2016, 15:00

Séréna ouvrit grand ses yeux, optant, pour cette journée, une teinte de bleu, comme le ciel, imitant du mieux qu'elle pouvait cette couleur. Ces cheveux rouges flottant derrière sa tête. Elle avait ce sourire. Celui qu'elle avait en croisant les gens qui la saluait comme si elle n'était pas une chanteuse célèbre. Elle aimait cette partie de son anonymat. Ce qui l'amusait beaucoup aussi. C'était Enrico, son petit caïman bleu qui ne pouvait s'empêcher de danser en disant des mots au hasard en espagnol avec son accent typique de cette région de la planète bleue. Elle ne voulait pas l'arrêter. C'était un peu impoli. Surtout que la pluie menaçait de tomber à un moment ou un autre. La jeune femme marchait, ses habits simples si légers qui la permettait d'avoir une belle démarche rapide. Elle avait l'habitude de porter des choses parfois lourdes sur ses frêles épaules. Mais là n'était pas le sujet. Le fait qu'elle sa balade avec une arme n'avait jamais empêcher cette dame de faire le bien. Elle n'était pas sur ce simple détail.

Alors que sa balade s’annonçait des plus ordinaire, avec une marche, des rires à cause de son lié et enfin rentrer chez elle, lui laissant un grand vide dans concasseur. Elle avait son cousin, des connaissances, mais parfois la franche camaraderie lui manquait terriblement. Comme elle avait été une guerrière, la solidarité entre combattants était une choses normale, encrée en elle. Plus profondément que cette haine qui servait rien. Elle ne l'aimait pas, mais tentait de la faire doucement disparaître de ses compatriotes fées. Ce n'était pas gagné. Mais la jeune fille était pleine de rêves. Celui-ci avait guidé sa vie. Elle fut surprise par une demoiselle des plus étrange qui semblait se battre contre l'air. Le vent était pas quelque chose de saisissable. Eole s'en amuserait sûrement de la voir ainsi. Mais le dieu mineur devait avoir d'autres affaires. Ce n'était jamais étonnant quand c'était d'une divinité qu'on parlait. Et vu qu'elle n'avait rencontré son cher père, rencontrer un dieu lui semblait impossible. Ignorant qu'elle en avait croisée une.

Elle s'approchait prudemment, s'aidant de son agilité féerique pour être la plus discrète possible. Avec des cheveux rouges et un caïman qui dansait la polka sur place. Ce n'était pas gagné. Heureusement qu'il commençait à faire plus chaud. Même si le froid était présent. Elle était presque tombée malade à cause de ce dernier. Elle était à deux mètres de la demoiselle. C'était un art martial, mais il lui disait absolument rien, comme si c'était un mix de plusieurs disciplines. Elle se gratta le menton. Déranger ou pas. Tel était la question. Elle pouvait compter sur une certaine prestance, fille d'Apollon oblige. Elle racla doucement sa gorge, avec un sourire solaire. Elle ne voulait pas trop déranger. Mais autant finir ce qu'elle avait commencé.

« Bonjour, jeune femme. Je suis désolé, mais je trouve vos mouvements assez jolis. C'est un art de combat si je m'abuse. Quel est son nom ? Je suis Laura. Et vous ?»

Elle tendit sa main, attendant la suite.


Ligues et fan-clubs:





avatar
Invité
Invité
Re: Un style de combat bien particulier | Lun 07 Mar 2016, 16:31

Ce n'est pas tous le temps qu'on a des jours de repos quand on travaille dans un laboratoire de robotique : après tout, l'humanité comptait sur vous pour faire progresser la technologie, pas vrai ? C'est donc avec surprise qu'Eva avait reçu une lettre de la direction du laboratoire lui indiquant qu'elle était en « congé forcé » pour le mois à venir. Est-ce qu'elle avait fait quelque chose de travers ?

-Pas du tout, maître, avait rappelé Stan en cherchant dans sa base de données. Il semblerait que vous ayez oublié de poser vos jours de congés durant toute l'année passée. Vous pourriez mettre à profit cette période pour reprendre plus à fond votre pratique sportive. Vous vous plaigniez de ne plus y passer autant de temps, ce serait une bonne occasion, non ?

La jeune femme avait tiré un sourire, et s'était rapidement changée dans des habits à la fois légers et serrés, qu'elle conservait en plusieurs types et exemplaires : malgré ses excentricités, Deck restait une femme et faisait un minimum attention à son style vestimentaire. Bon, et c'était aussi parce que depuis ses découvertes qui l'avaient rendu un peu célèbres dans la communauté scientifique, le laboratoire lui avait demandé de toujours s'habiller de manière « convenable et présentable ». Elle était donc habillée d'un polo bleu clair et d'un pantalon souple.

-Ah, j'ai oublié de regarder, il fait quel temps dehors, Stan ?

-Ciel nuageux, pas de pluie prévue pour le moment. Cela étant dit, je vous conseille de vous couvrir, il fait 10°C. Cela m'embêterai si vous tombiez malade.

-Bien. Tu peux mettre une bouteille d'eau dans mon sac ?


Le petit robot humanoïde opina et se dirigea vers la cuisine pendant que la jeune femme allait chercher sa veste beige – enfin, celle que Borson avait abandonnée quand il avait disparu. Une fois équipée, elle ramassa le petit sac de sport préparé par son partenaire et le mit sur une épaule. Elle réfléchit un moment : où aller ? Le gymnase pouvait sembler l'idéal, mais c'était à l'autre bout de la ville. Après un instant de réflexion, elle opta pour le parc : un peu d'air frais ne lui ferait pas de mal, et elle pourrait également y utiliser ses pouvoirs plus librement. Quitte à s'entraîner, autant y aller à fond. Alors qu'elle partait, d'un pas rapide, elle vit Stan essayer de suivre le rythme – tout en la regardant avec ce qui pouvait le plus s'apparenter à un air de chien battu. C'était vrai que ses performances physiques n'avaient pas été remises à niveau depuis 2 ans. Vu que c'était en partie la magie des lieux qui alimentait le robot, elle pouvait peut-être se permettre de lui mettre des servomoteurs plus puissants sans devoir lui installer des batteries supplémentaires. Malgré toutes les études qu'elle avait fait sur lui, la condition exacte de Stan restait encore un mystère. Plusieurs autres roboticiens de la ville avaient essayé de faire traverser des robots par le portail, mais rien ne s'était produit.
Vu qu'elle n'allait pas le modifier tout de suite, la scientifique décida d'être compatissante et, se concentrant, fit flotter le robot dans les airs par la pensée. Les passants de la ville de Skyworld racontent que ce jour là, on pouvait voir un petit robot de forme humanoïde imiter Superman alors qu'il volait à côté d'une jeune femme se dirigeant vers le parc. Cette anecdote, comme bien d'autres, fut néanmoins rapidement oubliée au milieu de toutes les bizarreries qui arrivent quotidiennement sur l'île.

Arrivée au parc, la jeune femme déposa délicatement Stan au sol, et s'échauffa tandis que son compagnon s'asseyait dans l'herbe. Elle avait eu dans l'idée d'utiliser sa magie de renforcement dès le début, puis d'aller à un rythme normal après, mais après l'effort télékinétique qu'elle venait de fournir, elle préférait laisser ses réserves de magie remonter un petit peu avant d'y aller sérieusement. Elle commença par quelques mouvements acrobatiques simples : salto arrière, saut d'obstacle, réceptions au sol. Comme la terre dans le parc était un petit peu humide, elle était obligée de faire particulièrement attention à ses appuis pour ne pas glisser, et elle devait également bien jauger sa force pour ses sauts, le sol manquant du coup d'élasticité. Quand elle se fut habituée, elle commença à faire des enchaînements plus complexes, se concentrant toujours exclusivement sur l'aspect « acrobatique ». Cela dura une demi-heure, après quoi elle alla boire un peu d'eau, et passa ensuite à quelque chose de plus sérieux.
Cette fois-ci, elle s'entraîna sur ses enchaînements de combats : il s'agissait de variantes des teuls typiques de taekwondo, sur lesquels elle ajoutait de manière progressive des acrobaties, rendant les mouvements plus difficile à prédire. Autre changement, elle utilisait bien plus ses bras et ses poings que dans le taekwondo classique – notamment afin de ne pas trop épuiser ses jambes.
Se réceptionnant après une dernière passe, elle reprit son souffle et observa son robot : contre un arbre, il s'occupait en complétant sa base de données via le téléphone de la jeune femme. Elle regarda autour d'elle : personne à l'horizon. Avec un sourire, elle se concentra sur son propre corps, et prononça quelques mots, spécifiquement en Gallois : aussitôt, elle sentit l'énergie magique affluer dans son corps, augmentant sa force et sa dextérité au delà des limites normales de son corps humain. Elle reprit alors immédiatement ses enchaînements, avec plus d'intensité et de vélocité, faisant également des sauts et des acrobaties dont elle n'était pas capable autrement. Entièrement concentrée sur ce qu'elle faisait, elle ne faisait plus attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Alors qu'elle reprenait une série particulièrement complexe, elle entendit une voix près d'elle. La voix de Stan finit de la tirer de son état de transe :


-Maître, je crois que cette jeune fille souhaiterait vous parler.

Se retournant en plein air, l'acrobate vit effectivement une jeune fille aux cheveux roses bonbons, un grand sourire sur les lèvres et un arc dans le dos, tournée vers elle, la main tendue comme pour dire bonjour. De toute évidence, elle lui avait mis un vent. Alors qu'elle observait ceci, la gravité commença à refaire effet sur Eva, qui, à cause de la surprise, ne s'était pas préparée à se réceptionner, alors qu'elle était montée à presque trois mètres du sol lors de sa dernière impulsion. « Oups », comme on dit dans le milieu. En catastrophe, elle annula son renforcement physique et utilisa sa télékinésie pour arrêter sa chute alors qu'elle était à un demi-mètre du sol, dans une position à peu près horizontale. Poussant un soupir de soulagement, Eva utilisa son pouvoir pour se mettre dans une position droite et se posa délicatement au sol, face à la jeune fille. Quelques secondes s'étaient passées, donc la position de son interlocutrice – main tendue, probablement pour la saluer – n'avaient pas encore l'air ridicule, mais ça ne saurait tarder. Le soucis, c'est que Deck n'avait pas entendu ce qu'elle lui avait dit... Connaissant bien la laborantine, Stan se leva et s'approcha du duo :

-Maître, cette jeune fille s'est présentée sous le nom de Laura, et s'interrogeait sur votre activité physique.

-Ah, d'accord, répondit alors la jeune femme en empoignant la main de la jeune fille. Je m'appelle Eva, mais tout le monde m'appelle Deck. Pour ce que je faisais, si ça t'intéresse, c'est un mélange de mon invention entre du taekwondo et de la gymnastique acrobatique. Mais la prochaine fois, fais-toi voir de plus loin quand tu veux parler à quelqu'un en train de faire des pirouettes. Je pense pas que tu aurais apprécié si je t'étais tombé dessus quand tu m'as prise par surprise à l'instant.

-Maître, concernant ce point, elle s'est approchée de manière très discrète de votre position, probablement pour ne pas vous déranger. A en juger par l'agilité de ses mouvements, il s'agit sûrement d'une fée, ou d'une elfe.


A ces mots, les yeux de la scientifique étincelèrent. Elle approcha son visage de son interlocutrice, et commença à l'étudier de bas en haut, tout en disant à voix haute plusieurs commentaires :

-Une fée, ou une elfe ? Intéressant, j'en avais jamais vu... Pas d'oreilles pointues, donc plutôt une fée ? Ah mais l'arc est l'arme des elfes non ? Ou alors le folklore traditionnel est erroné concernant l'apparence et les habitudes des elfes... Voyons voir... Petite taille... Corps bien développé... Apparence mignonne selon les standards humains... Hmm, oui, ça colle avec ce que j'ai entendu sur les fées.


Durant quelques secondes, voir minutes, Eva examina sous toutes ses coutures une fée probablement surprise ou désemparée. Après avoir fait ce qui pouvait être l'équivalent d'un soupir chez un robot, Stan lança :

-Mademoiselle, veuillez excuser mon maître... Chaque nouveau phénomène rencontré a tendance à la mettre dans cet état.

Le petit robot tenta de s'incliner, imitant le geste d'un humain qui s'excuse, manquant de tomber par terre de peu : outre les servomoteurs, il allait avoir droit à une petite révision de son centre de gravité, nota-t-il dans sa base de données internes tandis qu'il se redressait péniblement.

[Et voilà ! Désolé, c'est un peu long, mais c'est normal vu que j'ai mis en place mon contexte - ça sera très certainement plus court par la suite. Tu peux partir du principe que peu de temps après que Stan présente des excuses, Eva arrête de « t’ausculter ». ]
Sang-mêlé Kirin & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lisa I. S. Arkadem
Sang-mêlé Kirin & Démone
Coeurs : 114 Messages : 169
J'ai traversé le portail depuis le : 09/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru. Mon nom est : Lisa Ingrid Sanae Arkadem Actuellement je suis : Célibataire Hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Corrin (F) - Fire Emblem If et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et surtout l'AICA
Re: Un style de combat bien particulier | Mar 08 Mar 2016, 18:45

Séréna gardait son sourire, bien que la curiosité était toujours là. Ce qui s'était passé devant ses yeux n'avait rien d'ordinaire. Comme si les gens de cette île était normaux. Tous des cas un peu particuliers. Il devait bien avoir des gens un peu près normaux, non ? En fait, c'était bien qu'ils soit étranges. Au moins, elle pourrait espérer que ces espoirs de paix n'était pas vain . Le robot s'approchait lentement ce qui faisait rire Enrico qui se mit à danser la salsa. Le robot parlait d'une voix morne. Elle restait là. Sentant soudain sa main serrée. Une poigne puissante, entraînée des heures, sûrement. Elle se présentait à la chanteuse. Au moins, elle avait un nom. Il lui disait légèrement une amie à elle. Elle avaient le même prénom, c'était étrange. Mais elle se disait que c'était possible vu les être vivant sur terre. Elle expliquait son combat. Alors la demoiselle aux cheveux rouges, tirant, il est vrai sur le roses, mais nul n'était parfait. Un mélange, elle avait vu juste. Elle était contente que même si elle s'était retiré du combat. Elle restait quand même une demoiselle qui savait différencier le combat d'une danse. Bien que son lié s'amuse à dire l'inverse. Elle écarquillait les yeux quand elle s'approchait. Elle ne s'attendait pas à ça. L'autre demoiselle semblait perplexe. Elle l'écoutait partir dans ces hypothèses. Il rit doucement, sachant qu'elle ne montrait pas grand chose de sa nature. Qui plus est, elle était fille de dieu. Elle s'arrêta de rire quand le robot parla de sa voix morne. Elle préférait les fantaisies de son caïman.

« C'est n'est pas grave, je peux comprendre sa curiosité, après tout, à part les miens, j'ai rencontré que récemment certaines races qui peuple cet terre. C'est un comble pour une personne née ici, n'est-ce pas. Vous avez bien deviné, je suis une fée. Mais point d'ailes pour moi. »

Ou plus tard, mais ça, c'était autre chose. Le robot avait eu du mal à se relever, en tant que jeune fille bien gentille, Séréna s'inquiétait un peu pour ce drôle de lié. Elle n'était pas très doué avec la technologie, bien que Sanctuary avait des inventeurs de génies. La preuve avec ce robot. La demoiselle avait arrêté de la regarder comme si elle était une sorte d'animal. Ce n'était pas si faux que ça. Puis que les être humains en était des bêtes intelligentes et un peu destructrices, parfois trop à son goût. Elle gardait son sourire, pourquoi serait-elle fâchée sur le fait d'être une curiosité.

« Pour ce qui est des elfes, tous n'ont pas les oreilles aussi pointues que celle de Légolas dans ce film étrange qui dure très longtemps, mais qui est assez joli à voir. Les paysages sont superbes, mais je m'égare. Votre lié est impressionnant, moi qui ai du mal avec ce genre de chose. Moi, j'ai un caïman. Enrico, vient ici et arrête de danser.
-Maqué, porqué jeu deuwé me stoupper ?
-La politisse Enrico.
-Ah euh... Bonjourno chicas. »


Ligues et fan-clubs:





avatar
Invité
Invité
Re: Un style de combat bien particulier | Mar 15 Mar 2016, 09:37

Après s'être ressaisie, Eva s'était retournée vers Stan, avec une expression choquée :

-Pourquoi tu dis ça comme si c'était un mal ? Un scientifique se doit de comprendre tout ce qui l'entoure, je te l'ai déjà dit ! En plus, tu vois, ça ne la dérangeait pas.

La galloise écoutait d'une oreille le discours de la jeune elfe – qui avait l'air un peu décousu, est-ce qu'elle était capable de dire une phrase complète sans faire de digression ? - lorsqu'elle l'entendit décrire Stan comme étant son lié. Elle allait réagir lorsque la vision du caïman se dandinant l'arrêta.

-Qu'est-ce que c'est que ce …

Avant qu'elle puisse finir sa phrase, le caïman lui dit bonjour avec un étrange accent espagnol à couper au couteau. Un accent absolument dégueulasse en vérité, qui lui agressa les oreilles, à un tel point qu'elle eut l'impression d'occulter un détail très important. Bah, ça lui reviendrait.

-Hum... Euh, bonjour, Enrico, c'est ça ? Drôle de nom pour un caïman. Vous l'avez trouvez où ? Les seuls caïmans que je connaisse sont en Amérique du Sud ou dans les zoos, mais...

Elle s'arrêta, tandis qu'une information commençait à remonter lentement dans son cerveau. Alors qu'elle avait commencé à se tourner vers Laura, elle pivota lentement la tête vers l'Affilié, un air de suspicion sur le visage. Est-ce qu'elle avait bien entendu ? Non, c'était probablement son imagination. Mais en même temps, elle venait de lui dire bonjour, chose qu'elle n'aurait certainement pas faite si ce n'était pas arrivé. Et cet accent espagnol, non, son cerveau n'aurait pas été capable d'inventer une telle ignominie. Dans l'esprit de la jeune femme, des pans de logiques terriennes commencèrent à s'effondrer tandis qu'elle réalisait que le dénommé Enrico avait bel et bien parlé. Elle demeura là, les yeux fixées sur la bête, sans bouger ni mot dire pendant quelques instants.

-Ne vous en faites pas, déclara Stan, elle est en train de remettre en ordre ses pensées, il n'y en a que pour quelques secondes.

Effectivement, quelques instants plus tard, la jeune femme secoua la tête vivement, et fixa tour à tour Enrico et Laura.

-Bon, désolée, on en était où, déjà ? Ah oui, l'Affilié. Première fois que j'en fois un qui parle une langue humaine, ça m'a surpris. Ah, et détrompez-vous, Stan n'en est pas un, enfin, pas techniquement. Il a effectivement de la magie en lui, il est devenu autonome lorsqu'il a traversé le portail avec moi, et je peux activer une partie de mes pouvoirs grâce à lui, mais c'est tout. Un ami m'a expliqué que les Affiliés se comprenaient entre eux, mais mon robot ne comprend que ce que je suis capable de comprendre. Bref, je vais pas vous faire un exposé, je sais pas moi-même tout ce qui entoure Stan, c'est un de mes sujets de recherche.


Après avoir dit cela, la mage recommença à s'étirer : elle n'avait pas perdu de vue la raison pour laquelle elle était ici, et elle n'en avait pas fait assez à son goût. Toutefois, elle ne savait pas trop quoi faire vu que la fée était encore là. Peut-être l'inviter à participer ? Observer une fée se mouvoir lui en apprendrait plus sur les capacités physiques des autres races de l'île. Après une courte réflexion, elle opta pour une autre approche :


-Sinon, je n'ai pas demandé, mais pourquoi cet intérêt pour ce que je faisais ? Mis à part que ça soit « joli », parce que ça veut pas dire grand chose en vrai, ou en tout cas c'est pas vraiment le but. Aussi, j'ai vu que vous aviez un arc, c'est pour chasser, ou vous battre ? Parce que si vous utilisez ce genre d'armes, vous devez vous y connaître un petit peu, en combat.

Après avoir dit cela, Deck recommença ses mouvements, plus lentement toutefois, au cas où Laura aurait voulu suivre. Non pas qu'il était dans ses habitudes de faire attention aux autres, mais l'une des interactions sociales qu'elle appréciait le plus était celle d'enseigner.
Sang-mêlé Kirin & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lisa I. S. Arkadem
Sang-mêlé Kirin & Démone
Coeurs : 114 Messages : 169
J'ai traversé le portail depuis le : 09/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru. Mon nom est : Lisa Ingrid Sanae Arkadem Actuellement je suis : Célibataire Hétérosexuelle. Il paraît que je ressemble à : Corrin (F) - Fire Emblem If et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et surtout l'AICA
Re: Un style de combat bien particulier | Jeu 17 Mar 2016, 07:56

Séréna les regardait, elle ne savait pas trop comment interprêté les mots de cette fille. Elle était vraiment très étrange. Comme sortant d'un monde encore différent que la terre et cette île. Elle resta là un moment, un peu choquée. Elle ne vit pas son dégoût face à Enrico. C'était par choix qu'elle gardait son lié. Il lui permettait de se sentir moins seule. C'était une façon pour elle pour oublier certaines choses. L'humour particulier de son lié. Au moins, elle le saluait, l'animal, content s'en allait danser pas loin. Jamais il s'arrêtait comme si il n'y avait pas de bouton pour le stopper. Heureusement que la fraîcheur pouvait faire stopper ses pas de deux. Elle parlait des Caïmans de la terre. Enrico n'était pas vraiment l'un d'entre eux. Vu qu'elle n'avait jamais vu dans les encyclopédies qui parlaient la terre. Sanctuary regorgeait de créature étrange parfois. . Le robot semblait expliquer son état de choc. Pour la jeune fée, voir un animal parlant n'était pas si rare. Bien que son animal était très commun, mais soit. Elle était contente de pas avoir quelque chose de commun. Elle disait que les liés pouvaient se comprendre. Elle rit un peu.

« Les affiliés ont leur propre caractère, vous savez. Il y a des fois où je ne comprends pas Enrico. »

Elle demandait soudain pourquoi son intérêt pour ces mouvements. Elle se sentit un peu honteuse, bien qu'elle ne pu pas faire grand chose contre ça. Il se gratta le cou. Semblant réfléchir à sa réponse. Elle rit à la nommation de son arme.

« C'est une lance. Même si je n'aime pas ça. Je sais me battre, on m'as appris à me défendre, mais surtout à attaquer nos éternels rivaux. Mais je ne peux pas leur en vouloir. Du coup, le style de combat que vous pratiquer m'intrigue un peu. En tant qu'ancienne combattante. »

Séréna était sincère. Comment ne pas s'intéresser à cette façon de se battre ? C'était impossible de faire autrement. La demoiselle commençait )à bouger, alors intrigué, mais aussi très curieuse, elle bougeait en rithme, bien qu'elle trouvait ça assez lent. C'était peut-être pour qu'elle comprenne comment elle s'y prenait. C'était une manière de faire les choses. Mais on pouvait voir que les mouvement un poil lent la gênait. Malgré l'utilité des mouvements ralentis qui permettait de décomposer le style du combat. Elle avait été que peu à l'école, car on lui avait dit qu'elle rencontrer des elfes et qu'il pourrait la tuer. Elle n'en voyait aucun intérêt. Elle n'était pas si mauvaise élève en art martial, juste qu'elle préférait ne pas se battre. Ce qui ne l'empêchait pas de faire un peu comme son affilié, d'ajouter un peu de danse dans ses mouvements. C'était une façon comme une autre de tuer son temps. Apprendre de nouvelles choses. De se sentir un peu moins seule. Ce qui était un peu abérant quand on connaissait son métier. Elle n'était jamais vraiment seule. Mais elle avait l'impression que quelque chose lui manquait et ne pas savoir la rendait un peu nerveuse.


Ligues et fan-clubs:

 
Un style de combat bien particulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est votre style de combat préférer
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» [RÉSOLU] Recherche d'un wallpaper bien particulier
» CC (Semaine n°29) Un combat bien inégal ! [Clos]
» 3. Le Haki et les Styles de Combat

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Parc-
Sauter vers: