Partagez | 
 

 ▬ Listen to your heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
▬ Listen to your heart | Mer 27 Jan 2016, 21:05

Mon Image
Listen to your hearts
Pardonnes-moi ma faiblesse, mais je ne sais pas pourquoi, il est difficile de survivre sans toi.

Juste sonner, ce n’était pourtant pas compliqué ? Pour toi si. Tu étais là entrain de regarder cette porte vitré d’entré d’un bâtiment sans rien dire, les mains dans les poches. T’es parfaitement ridicule. Tu ne sais clairement pas quoi faire. Les pensées sur tout ce mois se bousculent encore et encore, te laissant juste une impression de brouillon bordélique. Sonner, ne pas sonner ? Tu ne sais pas du tout. Alors tu repars, tu repars chez toi comme un idiot que tu es. Te mordant la lèvre, tu avances le long du trottoir en ignorant toute foule et tout bruit, tu es dans ton monde. Poussant la porte de sa chambre, Lyrnaël s’effondre la tête dans son coussin comme pour s’y cacher comme un enfant qui ne veut pas affronter le monde. Bien que tu t’insultes un bon coup, tu ne bouges pas en fixant dans le vide, ce soir ? Soirée télé et console, pour oublier. Oublier quoi ?

Que pour la 5éme fois, tu es venue, et pour la 5éme fois tu as encore fuit devant lui.

Tu ne l’as pas vue depuis la rencontre avec sa colocataire. Lyrnaël lui en veut tellement, juste pour ce spectacle stupide, pourtant un arrière goût de manque se fait ressentir chez lui, il veut tellement le voir, mais en même temps il ne veut pas. Demain ? Allez, encore une fois.

Pour la énième fois, tu attends tard le soir, quand le soleil décide d’aller s’endormir pour laisser la lune apparaitre. Pour la énième fois tu tentes de te coiffer et enfile ta veste sans manche pour te diriger pour la énième vers cette bâtisse. Est-ce que cette fois, tu auras le courage de sonner ? Non, tu ne veux pas sonner, mais toquer ne sert à rien devant la porte du bas, cela t’énerve. Puis, la fois dernière ce n’était pas lui qui a ouvert, cela va faire pareil ? Tu es clairement entrain de te donner une excuse pour ne pas aller le voir ? Tu le veux, tu le désir, mais tu as peur ? Serrant ton poing, tu avances pour juste sortir de chez toi déjà, c’est un bon pas va-t-on dire. Enfilant ta capuche sur tes cheveux dorée, regardant tes bras nu qui n’ont plus rien de ce que t’a laissé ton géniteur. Pestant contre lui, tu avances le long du chemin, la tête basse. Lyr fixe l’écran bleu de son portable, vérifiant les messages. Heylin qui spam un peu, la petite sœur aussi… Tous ses gens qui sont rentré dans ta vie comme des poux à l’école, toi qui ne voulais pas faire de lien, te voilà avec une sorte de famille uni. Rangeant ton téléphone dans ta poche, tu sautes sur le muret pour marcher dessus comme un enfant. Ta vie commence à prendre un tout autre sens, toi qui voulait rester dans ton coin, te voilà à courir après quelqu’un, c’est ridicule d’y penser non ? Oui, parfaitement ironique en vrai.

D’habitude, c’est les gens qui te courent après, pas le contraire. Cette fois fait exception. Encore une fois, te voilà devant cette porte qui te fixe, à force elle doit avoir l’habitude de te renvoyer ton visage souriant dans la face. Sonner ? Ou ne pas sonner ? Tu tentes de pousser la porte, juste pour voir si c’est fermé, juste pour tenter, mais elle est aussi close que les jambes d’une none penses tu. Cela t’énerve tellement, tu pose ton front contre la vitre en serrant la poignet. Pourquoi cela ne s’ouvre pas, pourquoi une porte fait tout chier, pourquoi ta pas de courage ? Car simplement cette porte est une excuse pour ne pas affronter la vie ? Sûrement.

« Bon bah, une prochaine fois. »

Commençant à faire demi-tour. Tu entends la porte s’ouvrir. Lyrnaël se retourne d’un coup avec de gros yeux, mais ce n’est pas lui. Saisissant alors la porte pour qu’elle ne se ferme pas. Te voilà sans excuse débile pour fuir… Tu es comme pétrifié. Non aller, peut être qu’il ne sera pas là. Pourquoi tu veux négatif et positif à la fois ? Tu es si compliqué quand tu t’y mets Lyrn. Le fils d’Arès avance pour monter les étages par les escaliers, ne voulant pas le voir dans l’ascenseur, tu le fuis, tu lui cours après, tu fais tout en même temps.

L’étage est enfin atteint, ton cœur bat un peu plus vite par l’effort mais surtout par le stress. Le blond est dans le couloir qu’emprunte tous les jours cet homme qui lui occupe les pensées. Enlevant sa capuche, il avance vers la porte et se fige devant. Tout son corps frison à l’idée juste de toquer à la porte. Tu pourrais rentrer comme ça ? Non, tu ne peux pas. Bien qu’au fond tu vas peut être faire demi-tour. Lyrnaël entend son cœur battre de plus en plus, chaque second son comme un couteau qui le transperce. Il est peut être là, juste derrière cette porte qui vous sépare. Posant ta main dessus, tu ressens la chaleur de cet appartement, cette chaleur qui doit l’envelopper, bien que tu veuilles plus que tout que ce soit la tienne qui l’enveloppe. Aller juste un petit coup ? Qui ne tente rien n’a rien comme on dit. Te mordant la lèvre, Lyrnaël se laisse emporter par cette sensation totalement inconnus et donne juste trois coups.

C’est ainsi que tu joues les dés de ta vie, un seul lancé, une seule partie, une seul chance.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 392
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: ▬ Listen to your heart | Mar 08 Mar 2016, 19:18


Every thing is blue. Every thing for you.


Elliot x Lyrnaël
Les yeux clos, tu te blottis encore un peu plus sous ta couette, ignorant les gémissements de protestation de ta colocataire, coincée dans tes bras. Tu avais bien conscience d’étouffer à moitié Ginger, mais tu n’avais pas la moindre envie de lâcher ta lampe-de-chevet-peluche pour le moment. Ce n’était pas comme si la petite fée était devenue ta meilleure amie, mais depuis ton dernier incident et la soirée passée avec elle, tu avais appris à montrer un peu plus tes émotions avec elle, aussi maladroits soient-ils. Et les sentiments maladroits, c’était sûrement ce qui te définissait le plus ces derniers jours.
Le fait que tu sois tombé amoureux de Lyrnaël était à présent irréfutable; cette pression dans le coeur et les papillons qui s’agitaient furieusement au creux de ton estomac dès que la pensée de votre baiser remontait en était la preuve. Tu n’avais aucune idée à quand remontaient tes sentiments, depuis quand tu avais commencé à le voir comme plus qu’un ami. Peut-être que tu ne l’avais jamais considéré comme tel, peut-être que c’était plus récent. Toujours était-il que tu ne savais pas comment réagir. Tes histoires d’amour, c’était toujours compliqué. Déjà parce que la seule que tu avais eu avec mal fini, et le reste se résumait en plans cul. Avec Sven, ça n’avait jamais été une petite idylle, et tu ne saurais même pas dire pourquoi. L’amour était là, c’était sûr. Tu l’aimais. Vraiment. Et tu n’avais pas non plus compris à partir de quand.
C’était peut-être pour ça qu’avec Lyrnaël, il y avait aussi cette crainte horrible qui dévorait ton ventre. Celle de tout recommencer et de le perdre, encore. Alors tu passais tes journées enfermé chez toi avec pour seule compagnie Ginger et son caractère de merde, qui te permettait d’évacuer le stress tellement elle pouvait se montrer débile. Tu avais l’impression qu’il n’y avait qu’avec elle et Nathanaël que tu pouvais te sentir autant détendu, penser à autre chose. C’était pour ça que tu avais collé un truc à manger dans la bouche de ta coloc pour qu’elle arrête de râler, et que tu l’avais emmené sous ta couette pour dormir au milieu de la matiné.

C’est lorsqu’un rayon de soleil vient transpercer les nuages et les rideaux de ta chambre pour venir droit sur ton visage que tu grognes en te réveillant. Ginger avait du trouver un moyen de s’échapper de ton emprise pendant ton sommeil puisque tu te retrouvais avec ta couette entre les bras, et tu étais près à parier qu’elle en avait profiter pour prendre des photos exclusives avec le téléphone que tu avais eu la bonté de lui acheter. Tu te redresses en baillant, passant une main dans tes cheveux pour les retenir en arrière, et retire ton t-shirt pour le lancer à l’autre bout de ton lit. Puis tu attrapes ton peignoir et te diriges vers la salle de bain, ignorant si la fée était toujours dans l’appartement ou si elle était sortie.
L’eau goutte agréablement de tes cheveux pour perler sur ton dos alors que tu sors de la douche et te fixes dans le miroir; déjà tes mèches commencent à boucler. Ton visage encore un peu cireux est tiré par la fatigue, mais les cernes sont presque parties à ton grand soulagement. Elles apparaissaient trop facilement à ton goût dès que tu accumulais trop d’heure de sommeils à rattraper. Tu hausses les épaules en concluant que tu continuais progressivement à te rétablir de ta récente dépression, et retourne dans ta chambre pour enfiler un boxer, un jean et un débardeur.
Lorsque trois coups sont frappés à la porte, ton coeur rate un battement.
Quelque part tu savais ce à quoi t’attendre, et c’était pour ça que tu avais paniqué. Si c’est lui je fais quoi. tes yeux s’étaient dirigés vers le miroir et tu t’étais automatiquement recoiffé, ce qui t’avais donné envie de te gifler: tu n’étais pas une gamine de six ans paniquée en voyant son amoureux arriver. Bon, peut-être que si, un peu. Tu fermes les yeux et inspires un grand coup: peut-être que c’était quelqu’un d’autre. Ginger qui avait oublié les clefs en partant et retournait à l’état de sdf. Nate qui s’était libérée plus tôt de son boulot -improbable- et venait passer du temps avec toi. Tu te diriges à grand pas vers l’entré, tirant anxieusement sur ton t-shirt, et ouvre la porte.
Et la referme après trois secondes de blocage.
Le temps que la porte ne suive le mouvement, Lyrnaël avait coincé son pied dans l’ouverture et tu vois pas d’autres échappatoire; les yeux baissés et les joues roses, tu rouvres la porte, passant ta main contre ta nuque, gêné. « Salut. Si c’est pour la dernière fois, j’suis désolé je sais pas ce qui m’a pris. Tu peux me baffer, je recommencerais plus. » Tu tournes la tête, refusant de le regarder. A vrai dire, tout ce que tu voulais, c’était recommencer. Mais si tu devais passer pour un bâtard profiteur sans coeur pour ne pas te faire haïr, alors tu étais prêt à prendre le risque. Ce n’était pas comme si c’était quelque chose de nouveau.

code - kuru


Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: ▬ Listen to your heart | Mar 22 Mar 2016, 19:08

Mon Image
Listen to your hearts
Pardonnes-moi ma faiblesse, mais je ne sais pas pourquoi, il est difficile de survivre sans toi.

Ton cœur se serre un peu trop en ce moment même, que dire ? Que faire, t’es ridicule à regarder la porte comme ça. Tu pourrais juste faire demi-tour, faire croire à une blague d’un gamin qui a toquer à la porte… Non, tu dois tenir, ce n’est pas ce putain de stress qui va te faire faire demi-tour. Tu dois rester, juste pour le voir, voir son visage, c’est tout. Bien que t’hésite à partir en courant, te mordant cette lèvre, aller cela suffit le silence. Autant tout casser comme tu le fait souvent, défonce ce mur de silence et rentre ! Serrant le poing tu attends, cette attente te tue de plus en plus.

Le bruit du verrou résonne dans le couloir. La porte va s’ouvrir, elle va montrer qui c’est qui est entrain de tirer cette porte. Calme toi Lyrn, tout va bien se passer, enfin tu espères. Te connaissant, tu as peur de faire encore une bêtise, comme d’habitude en vrai. Reste calme !
Tes yeux jaune croise la couleur bleutée du jeune homme, bien qu’elle se referme vite cette porte ! Par réflexe tu as mis ton pied, cela t’a fait mal, mais pas grave. Tu regardes le reste d’ouverture, tu ne lâcheras pas. Ton regard ne lâchera rien du tout, tu ne lâcheras rien, tu ne laisseras pas cette occasion partir comme ça. La porte se rouvre, lui-même vient de comprendre que clairement tu ne lâcheras pas, à force de le répéter aussi, on a compris !

Il semblait si perdu, si gêné de te voir, c’est sur que tu as peut être la dernière personne à voir ? Tu le prends mal, tu prends toujours tout mal. Soupirant largement, tu ne sais pas du tout quoi penser, est-ce qu’il ne veut pas te voir ? Ou jase avait peur de te voir. Détournant le regarde de celui-ci, examinant que la porte ne va pas bouger, tu approches un peu.

« Salut. Si c’est pour la dernière fois, j’suis désolé je ne sais pas ce qui m’a pris. Tu peux me baffer, je recommencerais plus. »

Okay, restons calme, tu te dois de rester calme. Puis, en fait t’as rien prévus comme phrase, tu sais même plus pourquoi t’es là… En fait, t’es juste là pour voir s’il est là. Tu ne lui diras pas, car c’est trop facile de le dire, ou compliqué, c’est à toi de voir. Passant les mains dans ta poche, tu te penches un peu vers l’avant, vers lui. Tu t’en fiche des excuses, c’est quelques chose que tu ne veux pas, que tu n’avais pas besoin, bien que son visage de désolé était adorable, mais ça non plus tu lui diras pas. Un sourire presque perfide se dessine sur ton visage.

« Bah, en pardon tu mets un truc de potable, y a une Beach party à Miami. Et tu ne dis pas non. »

Parfois tu t’étonnes presque d’avoir de l’idée pareil. Non attends, ça fait trop la personne pas capable d’assumer totalement qu’il voulait le voir, cherche autre chose ?

« Car on m’a posé un putain de lapin. »

Récupération de dernière minute. C’est presque trop beau comme c’est naturellement dit. Tu n’assume tellement rien que c’est presque stupide. T’es comme ça au fond, ne jamais rien assumer, ne clairement rien dire de la vérité, cela t’écorcherais presque de dire : je veux passer un peu de temps avec toi… Bah ouais.

« Et au galop, déjà en retard, ça me soule. Et je reste là, et s’il faut je t’habilles moi-même si tu te bouge pas. »

Tu ricanes, tu es si hautain quand tu t’y mets, le jeune homme blond regarde avec cet air si mesquin le pauvre ange bleu, tu es si méchant quand tu t’y mets. Il ne va pas bien, et toi tu lui jette la pierre, qui aime bien châtie un peu trop bien là. Le demi-dieu regarde dans les yeux bleuté l’ange, bien que tu détournes vite le regard, tu ne peux pas tenir longtemps, sans sentir ton cœur supplier un geste affectif, non tu ne peux pas, tu as peur… Secouant la tête tu attends, prêt à aller dans ce genre de fête que tu détestes… Car oui, tu as bien été invité avec le reste de la jeun équipe de tournage, mais tu as dis non… Tu es ridicule, heureusement que tu as encore les billets…

En fait, tu ne sais clairement pas ce que tu veux Lyrnaël
Si Elliot, mais on dirait presque que tu le repousses, c’est chiant d’être toi Lyrn.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 392
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: ▬ Listen to your heart | Lun 04 Avr 2016, 22:33


Every thing is blue. Every thing for you.


Elliot x Lyrnaël
Tu tournes la tête, refusant de le regarder. A vrai dire, tout ce que tu voulais, c’était recommencer. Mais si tu devais passer pour un bâtard profiteur sans coeur pour ne pas te faire haïr, alors tu étais prêt à prendre le risque. Ce n’était pas comme si c’était quelque chose de nouveau. Ta lèvre inférieur blanchie sous la pression de tes dents, sous la pression du silence. Et tu te sens petit, insignifiant, comme un grain de poussière dans l’univers qui veut devenir quelque chose de grand et se fait écraser par ses propre sentiments. Tes yeux se baissent, ton coeur ralenti jusqu’à ce qu’il esquisse un mouvement. Un mouvement vers toi et ton coeur saute un battement, tu lèves la tête -peut-être un peu trop rapidement, peut-être avec trop d’espoir insensé dans tes pupilles- vers lui alors qu’il se penche de quelques centimètres. Sept. Pas un de plus. Et un sourire fissure son visage et fait pétiller ton estomac. « Bah, en pardon tu mets un truc de potable, y a une Beach party à Miami. Et tu ne dis pas non. »
Tu clignes brusquement des yeux en essayant d’assimiler ce qu’il te demandait. Il ignorait ton baiser. Il ignorait la limite que tu avais franchis, et tu ne savais pas si ça te brisait le coeur en mille ou si tu te sentais soulagé. « Car on m’a posé un putain de lapin. » Et il t’arrache le coeur de ta poitrine. C’était cruel. Une cruauté qui paraissait presque naturelle, comme si tu aurais du t’y attendre. Comme s’il te dévorait ton organe vitale du bout de ses jolies lèvres. Qu’étais-tu pour lui? Un plan numéro deux? Une roue de secours, quelqu’un à appeler lorsque la liste des contacts était finie? Il était tellement plus pour toi et pourtant il jouait avec tes sentiments; des sentiments que tu avais mis du temps à accepter, à réaliser. A renouveler. Et pourtant. Et pourtant. Tu revenais. Tu reprenais les petits morceaux de ton coeur pour les lui tendre à nouveau, tu te jetais dans ses bras pour qu’il puisse te jeter d’un pont. Dieu que tu es faible.
Tu baisses les yeux, tu serres la mâchoire. Un frisson glacial t’emprisonne la colonne vertébrale, et tu sens l’émotion mener les larmes vers tes yeux. Tu les ravales. Tu te bouffes la langue pour ne pas hurler avec la force avec laquelle tu t’étais bouffé les ailes. Tu écoutes à peine ses paroles et le laisse entrer, les yeux dans le vide, un faible sourire sur tes lèvres. Et ses paroles douces et sensuelles, qui te paraissaient amèrement joueuses, passent à travers ta tête.
Tu fais glisser ta langue hors de l’emprise de ta mâchoire et inspire un grand coup. Façade. Met tes sentiments de côté, tes émotions dans ta poche, souris et recolle les morceaux. Tu fermes la porte derrière lui, aborde un sourire professionnel et hausse les épaules « Si tu veux. Côté Miami ou Miami beach? J’y étais allé quelques fois avec ma mère quand j’habitais à Washington DC. » Ta voix avait été un peu trop tendue et tremblante à ton goût, alors tu te détournes pour filer dans ta chambre et troquer ton boxer contre un maillot de bain rapidement -trente-sept secondes- avant de revenir dans le salon, un sweat beige en main. Le voir ainsi, aussi naturellement dans ton appartement comme si tes lèvres n’avaient pas frôlées les siennes et qu’il ne t’avait pas violemment subtiliser ton coeur, c’était presque irréel. Comme dans un rêve, lorsque tout flotte, lorsque tout parait beau, idiot et illogique.
Tu glisses ta carte de crédit, du liquide et ton portable dans les poches de ton jean et te postes près de la porte, une main dans les cheveux, l’invitant à ressortir. Et la proximité te coupe le souffle, tu respires son parfum et soupire silencieusement. La tension est dérangeante dans l’ascenseur, mais il avait au moins le mérite d’être rapide. Et lorsque tu sors de la petite pièce pour mettre tes pieds dans le hall, tu as l’impression que la lumière t’aveugle. Comme si tu ne l’avais pas vue depuis des semaines. Alors tu baisses les yeux, et les diriges vers sa main. Dieu que tu aimerais pouvoir la tenir dans la tienne, entremêler tes doigts avec les siens et la serrer jusqu’à mourir d’amour.

code - kuru


Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: ▬ Listen to your heart | Sam 23 Avr 2016, 02:05

Mon Image
Listen to your hearts
Pardonnes-moi ma faiblesse, mais je ne sais pas pourquoi, il est difficile de survivre sans toi.

JT’es la pire ordure en vrai, mais tu es comme ça Ne rien dire, être toi-même, c’est presque blessant pour le pauvre d’être le plan numéro de secours, alors que c’est faux, mais il ne va pas chercher à savoir la vérité, car tu vas l’étouffer comme d’habitude. Un petit sourire sur ton visage, tu le regarde comme si tu étais trop haut, mais t’es comme ça, mettre de la distance sans vraiment en mettre, tu es le pire, tu es toi-même. Tu attends contre la porte, l’air de faire comme si tu étais dans tes pensée, mais t’es totalement amorphe dans ta petite caboche, ouais t’es totalement à l’ouest. Ginger est là ? Tu ne sais pas, tu ne bouge pas trop, puis de toute façon, t’es pas là pour elle.

Tu es sortie dans le couloir, tu marche tranquillement, bien que sa voix te fait frissonner, déjà qu’il ne parle pas beaucoup, tu tourne ta tête en arrière, affichant une petite mine de vaurien qui donne presque l’air de ne rien écouter. EN plus il ferme la porte derrière toi, il a peur que tu fuis ? Non, le courant d’air sûrement !

« Beach. »

Les détails, trop de détail, détournant le regard le blond soupir longuement jusqu'à enfin voir son petit ange être prêt, bien que t’étais prêt à lancer une vanne, tu n’as rien dit, tu es sortie comme un gentil enfant, tu ne parle pas, tu fais l’impatient.  Ton regard divague sur le petite d’ange, ses lèvres, son regard, sa façon d’être… C’est trop puissant comme désirs, bien que tu pestes dessus, tu ne peux rien faire. Sortant de l’ascenseur, tu passes ta main derrière ta tête, sifflant l’air de dire que tu es pressé. Tu es carrément un enfoiré, tu ne veux pas te jeter comme ça …. Non en vrai, t’as juste trop peur. Calme toi, c’est juste que ton estomac se serre à l’idée juste d’être avec lui. Sérieux, c’est quoi cette manie de ne pas savoir clairement ce que tu veux, rester loin ? Rester trop à côté? C’est n’importe quoi.

Regardant un peu devant toi, bien que tu aimerais le regarder, mais au fond cela ferait un peu trop suspect en vrai. Te mordant juste un peu la lèvre, passant le portail vous menant dans ce pays qui ne t’as pas vu naitre, mais qui t’as vu devenir ce que tu es, tu soupirs. Le jeune homme penche un peu la tête en mettant nonchalamment ses mains dans les poches de sa veste en poussant toujours un soupir presque agaçant. Bien qu’il affiche un sourire en coin, comme souvent. Bien que tu entendes déjà un peu la musique résonner, tu avais presque envie de te réveiller demain en vrai, mais pourquoi te faire chier pour pas grand-chose ? Bonne question et pas de réponse. Serrant les poings secrètement, le jeune homme souffle une petite insulte à son propre égard.

« On dirait presque que t’as une gueule d’enterrement n’empêche, t’as killé ton poisson rouge ? »

Ouais, c’est le moment de le vanner pour un rien. Comme si tu cherchais un petit regard, ce petit quelque chose qui fait revivre ce avant, ce regard bien à lui, sa façon de te répondre. Pourtant, tu te trouves tellement ridicule que malgré que tu prennes les devant tu tires la langue de dégout devant ta blague pourris. Secouant la tête, tu avances en direction des vigies où tu donne tes pass de la soirée. Bon, une petite fouille rapide, histoire que des bombes où autre chose dangereuse ne se trouve pas dans cette party. La peur incontesté des Américains et les terroristes, tu n’as jamais compris cette peur, car tu n’es pas un vrai Américain ? Boarf, c’est aussi intéressant que savoir qui va gagné la star ac’ donc Osef.

Te penchant d’un coup devant Elliot avec un petit sourire bien à toi. Tu sembles clairement le chercher. Bien qu’en vrai il est déjà devant toi, donc tu l’as trouvé ? Non, il est trop loin pour toi.
Bien que tu es tenté de chercher l’âme combative de cet homme avec ton pouvoir, tu restes tout de même sympathique de ne pas le faire.

«Aller je te défis de pas t’éclater à cette soirée quand même ! Boisson et musique de goût, tu devrais me remercier tellement je suis génial ! »

Un grand sourire avant de faire un demi-tour talon pour prendre les avants. D’abord tu devrais t’amuser au lieu de faire la moral, fouillant dans ta poche, tu ne sais même pas ce que tu cherches au fond, prenant une pose presque je m’en foutisme, tu prends clairement l’air de n’avoir rien à faire de l’humeur de l’ange. La main a plat, comme tenant un plateau invisible, les épaules basse, tu abandonnes ? Non, t’as jamais commencé, donc y a rien à « abandonner ».

« Au moins, je te paies le coup, tu vas pas dire non ? it will break my heart Darling. »

Cela fait longtemps que tu n’avais pas employé cette langue dans un ton si dénué de sérieux. Tournant ton visage avec un petit sourire, tu t’assoies à une table, posant carrément les pieds sur la table, l’air de clairement de juste vouloir te persuadé que le voir mal, ne te fait pas mal…

C’est fou comme t’arrive pas à te persuadé toi-même de cette chose.

« Puis bon, faire la gueule c’est connu pour faire des rides, donc à part si tu veux que je t’appelles Mami Elly. Ce qui serait énorme ! Hein Mami ♥ »

Continue donc, cela est tellement plus amusant que de dire juste : Ca va ?


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Elliot S. Sky-Meltemson
Staffien
Coeurs : 86 Messages : 392
Couleurs : LightSteelBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 14/06/2013 et on me connaît sous le nom de : misha Mon nom est : Elliot Sullivan Sky-Meltemson. Actuellement je suis : célibataire. Il paraît que je ressemble à : V (mystic messenger) + Originaux (zxs1103) + Cody Christian (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Kingyo la meilleure (signa) ET REYENN MY LOV IOIZFHZF (cs) ♥
Re: ▬ Listen to your heart | Sam 18 Juin 2016, 23:50


Every thing is blue. Every thing for you.


Elliot x Lyrnaël
Alors tu baisses les yeux, et les diriges vers sa main. Dieu que tu aimerais pouvoir la tenir dans la tienne, entremêler tes doigts avec les siens et la serrer jusqu’à mourir d’amour. Mais tu la gardes avec toi et détournes le regard rapidement en face de toi. Vers la rue, vers le château, là où vous marchiez sans parler. Tu savais pas quoi dire et la peur te tiraillait l’estomac, te retournait les tripes et riait de ton mal-être. T’avais l’impression qu’il y avait un truc à dire, mais tu savais pas quoi. Alors tu baisses la tête et tu marches jusqu’à la salle des portails, tu te postes à côté de lui et t’attends, sans jamais croiser son regard.
Quand t’ouvres les yeux, vous êtes à Miami et le soleil brillait trop la-haut. T’entendais le bruit des voitures et les rires des habitants, les clapotis de l’eau -les piscines étaient nombreuses, ici-, les marches des passants, les courses des enfants. T’as jamais su comment vous faisiez pour ne pas attirer l’attention en arrivant d’un portail de lumière, mais tu t’dis que ça doit être la magie. T’inspires l’air -pollué, comme partout sur terre, particulièrement aux Etats-unis- et glisses les yeux vers le blond; lui avec son sourire collé au visage, lui avec ses mains dans les poches qui semblait prêt à faire tout ce qu’il voulait. Prêt à affronter le monde, comme s’il se fichait du reste. C’était sans doute quelque chose que tu lui enviais, de te moquer des conséquences. Les conséquences. Tu baisses à nouveau les yeux vers le sol. « On dirait presque que t’as une gueule d’enterrement n’empêche, t’as killé ton poisson rouge ? »
Tu laisses échapper un rire en levant la tête, les coins de tes lèvres se remontant de quelques centimètres et tu te forces, un peu, à lui répondre sans cette voix étouffée. « Le seul poisson rouge chez moi c’est celui de Ginger, et si je le tue elle me ferrait chier tout le temps, donc.. » Gêné, tu passes ta main dans tes cheveux en esquivant son regard, et lui enboite le pas jusqu’à l’entrée de la beach party. Tu laisses les vigiles te fouiller rapidement -il n’y avait pas grand chose à fouiller- et suit encore Lyrnaël sur quelques mètres. T’alais jeter un regard aux alentour mais il se penche d’un coup vers toi et ta gorge se serre. Près. Trop près. Tu finis par lever les yeux vers lui en sentant tes joues brûler, et ton coeur s'accélère devant son sourire -celui qui t’avais fait tomber. « Aller je te défis de pas t’éclater à cette soirée quand même ! Boisson et musique de goût, tu devrais me remercier tellement je suis génial ! » T’as un faux-sourire, stressé et gêné, sur tes lèvres alors que t’évites de loucher sur les siennes. Tu sais pas trop comment t’as fais pour tomber amoureux d’un mec avec un égo pareil, mais tu te dis juste que ça devait être parce que le tien n’était pas mal non plus. Sauf en ce moment. Depuis l’accident de ton meilleur ami et ta récente depression, tu te taisais beaucoup plus et laissais aller sans intervenir. Ca te changeait, de quelques manières; t’étais plus calme, plus reposé. Plus mature, peut-être.
Le blond se détourne et n’entend pas ta profonde expiration -tu ne te souvenais pas avoir retenu ta respiration- quand tu desserres tes doigts. Tu sais pas trop si tu devais le suivre ou pas, et tu te sens un peu con. Depuis quand tu te souciais autant? De toutes façons tu savais que c’était mort puisqu’il avait clairement tout ignoré. Cette pensée te fais serrer les dents mais tu retiens les larmes qui menaçaient de monter; tu devais être réaliste, tu devais te rendre à l’évidence, même si ça te déchirais. T’avais plus qu’à oublier la douleur à cette fête où il t’avais emmené -pourquoi? Pour te demander pardon?- et où tu finirais, sûrement, dans un lit voisin. « Au moins, je te paies le coup, tu vas pas dire non ? it will break my heart Darling. » T’as un petit sourire en marchant rapidement vers lui, et croise les bras contre toi. Tu caches le frisson qui parcours ta colonne vertébrale et t’assied sur une chaise, le dos appuyé contre la table et les coudes posés dessus. « Ca marche, j’prendrais un Blue Lagoon. » Ça avait toujours été ton cocktails préférés, autant par son nom, sa couleur que la présence de vodka dedans.
« Puis bon, faire la gueule c’est connu pour faire des rides, donc à part si tu veux que je t’appelles Mami Elly. Ce qui serait énorme ! Hein Mami ♥ » Tu te retournes en te forçant de rire, te mettant face à lui; tu savais pas s’il pouvait voir tes cernes et tes yeux vides derrière ton sourire et ton air aussi arrogant qu’à l’ordinaire, alors tu détournes le regard de ses propres yeux. « Je vais passer, hein. » Puis tu remarques que les gens te regardent -l’habitude, avec tes cheveux bleus ciels qui n’avaient pas l’air teint- et te sens obligé de faire comme eux: tu retires ton débardeur en le passant d’une main par dessus ton crâne, dévoilant non-seulement ton torse musclé, mais aussi la constellation de l’hydre tatouée le long de ton dos, cachant partiellement les cicatrices de cigarette gracieusement éteint sur ta peau, dix ans auparavant. Tu sais pas trop pourquoi tu passes une main dans tes cheveux en t’appuyant finalement sur le dossier de la chaise; peut-être que t’avais envie d’attirer l’attention pour rendre Lyrnaêl jaloux, comme lui agiter un panneau “regarde ce que t’as loupé” sous le nez. Ce qui a l’air de marcher puisqu’une americaine -fausse blonde, la vingtaine, plutôt mignonne pour...une fille- ne tarde pas à s’approcher, les bras croisés sous sa poitrine -tentative ridicule pour la mettre en avant- et souriant de toutes ses dents. « Hey, il est sympa ton tatoo! J’vous ai jamais vu par ici, vous êtes nouveaux? » T’avoues que t’as bien envie de la recaler bien sec, mais tu sais pas trop, t’as cette pointe d’esprit de contradiction, cette envie de l’énerver un peu, alors tu lèves les yeux vers la jeune femme en abordant un joli sourire. « Hey, merci! Ouais c’est la première fois que je viens, mon..ami m’a invité, je viens de Washington DC. J’avais pas mis les pieds à Miami depuis que j’étais môme, ça a pas mal changé! t’habites ici? » Tout sourires, elle prend place à vos côtés, attirant l’attention d’autres invités, avec son bikini orange et sa peau parfaitement bronzée. Dégage. T’avais envie de la virer, t’avais envie de la jeter loin de l’homme que t’aimais, mais tu te contentes de serrer les dents en la regardant. « Yep! Moi c’est Ashley, c’est mon frère qui organise la beach party. » Tu jetes un coup d’oeil au blond, tu guetes une réaction, une touche de jalousie, quelque chose de jouissif qui te serrerait le coeur. « Elliot. »

code - kuru


Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: ▬ Listen to your heart | Mer 24 Aoû 2016, 21:34

Mon Image
Listen to your hearts
Pardonnes-moi ma faiblesse, mais je ne sais pas pourquoi, il est difficile de survivre sans toi.

Cette soirée est la tienne, enfin la votre on peut dire cela comme ça. Bien que cela est plus ennuyeux qu’autre chose, tu lances une balle qui ne rebondit pas du tout contre le mur qu’était Elliot, c’est ennuyant, cela t’énerve un peu, mais tu vas faire avec, on verra bien à combien de balle il s’effondra s’il faut. Tu pousses un long soupir l’air de rien, comme pour symboliser clairement le lacement de la situation, c’est comme ci on te forcer à descendre tout de suite les armes que tu as peine levé. Ce n’est pas drôle.  Tu as récupéré une boisson, Elliot la sienne, toujours aussi bleu, bien que tu n’as même pas l’intérêt de faire une remarque, il va encore être dans le vide.

Sur le coup, t’avais juste envie de dire que y en a marre de son deuil.
Tu ne comprends pas cela, t’en as jamais vraiment eu.
Pourtant tu as tué ta mère adoptive sans le vouloir.

« Hey, il est sympa ton tatoo! J’vous ai jamais vu par ici, vous êtes nouveaux? »

Manquait plus que cela pour votre petite soirée qui tourne un peu dans le négative, une fille, bien bronzé. Tu hausses un sourcil, ne voulant clairement pas qu’elle reste là, les fausses blonde cela te soule, c’est miss parfaite ? Pourquoi il lui sourit ? Pourquoi ce genre de comportement de sa part ?

« Hey, merci! Ouais c’est la première fois que je viens, mon..ami m’a invité, je viens de Washington DC. J’avais pas mis les pieds à Miami depuis que j’étais môme, ça a pas mal changé! T’habites ici? »

Pourquoi tu lui parles ? C’est ce qui te brule les lèvres, tu te sens totalement rejeté, il se prend pour qui ? Sur le coup, tu serras ton poing.  Tu ne savais vraiment pas comment prendre la chose, après tout tu as toujours détesté qu’on te met de côté, c’est ennuyant d’être seul en vrai. Te pinçant un peu la lèvre inférieur, tu bois ton verre, restons un peu calme.

« Yep! Moi c’est Ashley, c’est mon frère qui organise la beach party.
- Elliot. »

Bien. Tu te laisses clairement mettre de côté, c’est le but de la manœuvre ? Inviter une personne qui préfère la causette avec d’autre gens que son ami, ce n’est pas mal, oui clairement pas mal. Un sourire narquois sur le visage, si on veut on peut continuer la discussion, autant montrer clairement ton engouement dans cette situation.

« Dis Ashley ? T’es intéressée par Elliot, car ce mec à besoin d’oublier beaucoup, il pleure encore et encore son deuil le pauvre chou. »

Ton venin tu viens de le cracher à la gueule de l’être aimé, tu n’es pas doué pour les sentiments, mais tu n’aimes pas du tout être dans le délaissement et la colère, donc le cocktail des deux ne fait de toi qu’un être peu appréciable.

« Au pire, je vous laisse tous les deux hein, j’adorais que tu me le décoince. »

Continue donc ton  petit jeu de méchant, cela fait mal, mais tu ne peux t’empêcher de chercher toujours autant la merde, lutter ? Bien sûr, mais tu n’as pas d’arme pour lutter, c’est un combat sûrement déjà perdu pour toi. Tu ne cherches jamais loin, tu es bien dans ton petit cocon, un petit sourire stupide sur tes lèvres, en vrai t’es qu’une tête à claque.

« Enfin, vu ta carrure désolé, mais on dirait que tu veux juste te le faire comme tu parles avec tes faux cheveux, un blond pareil jamais vu, je suis le mieux placé pour mon naturel. »

Tu te marres comme un con, la bonne blague tient.  Tu devrais te taire, cela irait beaucoup mieux que de détruire cette soirée, bien qu’au fond, tu ne cherche rien d’autre que l’attention, faire comprendre clairement que tu veux qu’il te regarde, bon comme mauvais. Un petit sourire en coin, tu prends ton verre et tu avances comme pour dire clairement que tu laisses ces deux personnes, bien que tu ressentes le dégout envers ta propre personne, ce pincement au cœur, tu es idiot Lyrnaël

Le roi des Idiots.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥




Contenu sponsorisé
Re: ▬ Listen to your heart |

 
▬ Listen to your heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Katekyo Hitman Reborn ¤ Listen to your heart ¤ Tsuna/HIbari ¤ Rating G
» ****Buffy contre les vampires****
» Whisper of the heart : Si tu tends l' oreille
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Angel Heart

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: