Partagez | 
 

 ❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life | Mer 23 Déc 2015, 00:11



❝Amy Rose x Thomas

   ♡ Sunrise of a new life

Ta tête te faisait mal, même après avoir essayé toutes les méthodes de grand mère que tu pouvais trouver, ce mal de crâne ne voulait pas s'en aller. Tu te redressas de ton lit, tu ressemblais à ces petites filles de quatre ans qui venaient de faire une longue sieste et qui n'avaient cessé de bouger dans leurs couvertures tant le sommeil était agité. Tu brossas machinalement ta chevelure sans te soucier de cette journée. Voilà quelques semaines que tu reprenais goût à la vie, tu remangeais normalement, tu sortais normalement, mais emmitouflée sous une grande cape blanche. De quoi avais-tu peur ? Tu n'en savais rien. Ou plutôt, tu ne voulais pas admettre que tu avais peur de voir la vérité. Que se cachait-il derrière ton passé ? Que s'était-il passé ? Tu avais déjà parlé de cette histoire à tes rares nouveaux amis que tu t'étais fait entre temps. La phrase de l'un d'entre eux résonnaient sans cesse dans ta tête, comme une chanson qui revenait en boucle : « Peut-être que tu voulais effacer quelque chose de douloureux de ton passé ? Je pense que tu te fais du mal pour rien. Si ça se trouve, cette perte de mémoire a été permise dans le but de te permettre de vivre une nouvelle vie ? Tu ne penses pas ? .. Hey Amy ! Amy Rose ! »

▬ Amy Rose ! Le petit déjeuner est servi !

Tu avais levé la tête et déposé la brosse sur ta coiffeuse et passas ta tête en entrouvrant la porte pour dire que tu arrivais. Tu enfilas rapidement une robe blanche, te mis un peu de mascara sur les yeux, un coup de rouge à lèvres roses et tu dévalas les escaliers, sautant la dernière marche pour atterrir sur le carrelage du manoir Ashcrown.

"Amy Rose Ashcrown. Ca sonne plutôt bien je trouve."

Tu avais pris place autour de la table et dégustas d'un air quelque peu joyeux tes croissants. Tu ne savais pas ce que tu allais faire aujourd'hui. Finalement, ce fut Aria qui t'incita à aller voir la police pour faire quelque chose concernant ton cas. Au moins faire un relevé d'identité. Oui mais sans nom ça allait être difficile selon toi. Encouragée par les autres convives, tu décidas de te rendre finalement au poste de police le plus proche.

Cela faisait maintenant un bon quart d'heure que tu tergiversais, devais-tu sauter le pas ou non ? Tu tremblais légèrement. De peur peut-être ? Tu utilisais ta cape blanche comme une sorte de barrière entre toi et le monde. Réel ou pas réel ? Tu ne savais pas. Pour toi tu n'existais pas. Tu n'avais pas d'existence, tu n'avais pas de nom. C'était étrange non ? Tu étais une fille perdue, qui n'avait pas su semer les cailloux blancs pour retrouver son chemin. Tu avais perdu ces repères. Tu allais te faire manger par le grand méchant loup.

▬ Hé toi !

Tu te figeas sur place. La voix grave d'un homme venant de derrière signalait qu'on t'avait repéré à faire les cent pas devant le commissariat.

▬ Oui toi, tu fais quoi là ? Tu peux rentrer hein ,on bouffe pas les gens je te rassure.

▬ J'allais rentrer, merci. Avais-tu marmonné les dents serrés avant de lui lancer un regard.

Tu n'aimais pas vraiment sa façon de t'avoir parlé mais tu ne fis pas de commentaire. Il devait être un agent en pause. Tu jetas un regard à gauche puis à droite et suivis ensuite ses pas dans le commissariat. Tu pris place en face de lui, enlevant ta capuche et alors que tu ne cessais de regarder autour de toi, cherchant un signe ou quelque chose pour t'aider à faire  sortir quelque chose de ta bouche, ce fut l'homme qui rompit le silence :

▬ Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Tu ne répondis pas tout de suite, prenant le temps de bien choisir tes mots. Celui qui se trouvait en face de toi avec les cheveux noirs comme l'ébène, le teint blanc comme la neige et les lèvres... Non en fait les lèvres n'avaient rien de rouge et il n'avait rien d'une Blanche-neige.  Tu l'inspectas le temps de ta réflexion et tu dus avouer qu'il était pas mal dans son genre. Peut-être un poil trop "brun ténébreux" à ton goût. Il devait être plus âgé que toi. Enfin, tu ne connaissais même pas ton propre âge. Tu étais perdue.

▬ Je.. En fait je suis perdue. Enfin, je me suis retrouvée d'un coup dans les ruelles sombres. J'avais l'impression d'avoir pris un choc, assez violent d'ailleurs. Depuis.. Je ne me souviens de rien. Je voudrais que vous releviez mon identité, peut-être qu'on me retrouvera. Du moins, si je manque à quelqu'un haha. Déclaras-tu d'un air un peu hésitant.

Tu te mordis l'intérieur de la lèvre. Tu balbutiais tes mots, cela se voyait que tu étais profondément mal à l'aise. Et puis, tu n'avais pas prévu les réponses à ses prochaines questions. Quelles questions ? Tu savais qu'il te poserait des questions comme ton nom, ton âge et le lieu où tu habitais. Mais ces réponses là, elles étaient toutes fausses. Tu le savais. Mais tu n'avais pas le choix, ces réponses fausses étaient devenues ton identité.

❝ En fait je suis perdue. ❞
made by MISS AMAZING.





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Thomas-C. Law Phoenix
Staffien
Coeurs : 39 Messages : 130
Couleurs : Law (#003366) & Alpha (#6E0B14)
J'ai traversé le portail depuis le : 13/10/2015 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Thomas Conner Law Phoenix. Actuellement je suis : Célibataire et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Cain (Starfighters) & Hibari Kyouya (KHR) & Ian Somerhalder (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : My lovely bitch (sign) & my one darling (gifs)
Re: ❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life | Jeu 24 Déc 2015, 01:29


SUNRISE OF A NEW LIFE


Cela faisait cinq bonnes minutes que Law observait la jeune fille faire les cents pas devant le poste de police. Il ne savait pas si cela faisait longtemps qu’elle était là, mais vu comme elle semblait hésiter à entrer, cela ne serait pas surprenant qu’elle soit là depuis trente minutes.
Elle portait une de ces élégantes capelines blanches qui donnaient aux jeunes filles l’air de sortir d’une cérémonie religieuse ou un truc du genre. Il n’arrivait pas bien à distinguer son visage depuis son poste d’observation, mais en avait assez entrevu pour dire qu’elle avait les cheveux roses et un air assez enfantin dans son attitude. Le temps de finir sa cigarette, Thomas l’observa, amusé, le dos appuyé contre le mur du commissariat. Elle ne l’avait probablement pas remarqué -ou alors elle l’avait vu, mais ne l’avait pas identifié comme un agent de force de l’ordre, ce qui arrivait souvent avec lui.

Il écrasa son mégot contre le mur et le jeta dans la poubelle la plus proche avant de s’avancer de quelques pas, les mains dans les poches, et d’interpeller nonchalamment la demoiselle qui se figea instantanément avant de se retourner. Elle avait le regard farouche, et sa bouche se tordit en moue quand il l’interpella une seconde fois. Elle s’approcha. Lui emboîta le pas à l’intérieur du commissariat, et le suivit jusqu’à son bureau où il l’invita à prendre place.

Quand elle découvrit entièrement son visage, Law fut surpris de découvrir une jeune femme plus qu’une jeune fille. Il l’avait prise pour une gamine de pas plus de quinze ans de loin, car son attitude d’enfant perdue l’avait trompé. Mais maintenant qu’il l’avait bien en face de lui, il voyait bien que c’était presque une adulte -certes un peu paumée. Il nota de la vouvoyer après réflexion.

▬ Je.. En fait je suis perdue. Enfin, je me suis retrouvée d'un coup dans les ruelles sombres. J'avais l'impression d'avoir pris un choc, assez violent d'ailleurs. Depuis.. Je ne me souviens de rien. Je voudrais que vous releviez mon identité, peut-être qu'on me retrouvera. Du moins, si je manque à quelqu'un haha.

Law laissa défiler quelques secondes, les bras croisés sur son bureau, en griffonnant sur un bout de papier volant les informations qu’elle venait de lui balancer d’une voix hésitante.

▬ Wow. Ça doit pas être facile à vivre, je suis désolé,fit-il avec un sourire compatissant.

Il se leva et se dirigea vers la machine à café non loin de son bureau et en proposa à la jeune amnésique. Tout en en faisant couler la boisson chaude, il continua la discussion.

▬ Comme vous pouvez le voir c’est plutôt désert par ici aujourd’hui. Du coup en étant presque tout seul, je ne sais pas si je vais pouvoir être d’une aide particulièrement efficace.

En effet le poste était plus vide que jamais. Entre une vilaine gastro qui avait cloué plusieurs agents au lit pour la semaine, un mouvement de grève qu’il fallait maîtriser en ville et deux trois mecs qui s’étaient tirés en vacances une semaine plus tôt que tout le monde, seuls Law, la secrétaire à l’entrée et un vieux commissaire qui pionçait dans un coin de la pièce étaient présents. L’ambiance était au rendez-vous pour ainsi dire.

▬ Pour l’instant, tout ce que je peux faire de vraiment concret, c’est relever toutes les disparitions signalées ces derniers temps, enchaîna-t-il en lui tendant son gobelet de café avant de se rasseoir.Vous avez une idée de combien de temps cela fait ? Une semaine ? Plus ?

Il la laissa réfléchir quelques instants avant d’ajouter.

▬ Sinon, je peux évidemment vous conseiller de faire un test ADN et de nous envoyer les résultats pour comparer avec nos fichiers, mais il faut rester réalistes, tant qu’on a pas plus de détails pour réduire le champ de recherches, ça peut prendre longtemps. Genre, vraiment longtemps.

Devant son air un peu déconfit, Thomas fut pris de compassion et lui offrit un sourire confiant qui se voulait réconfortant.

▬ Sinon vous savez, je suis sûre qu’il y a quelqu’un a qui vous manquez. Mon bon ami google m’a dit une fois que lorsque quelqu’un disparait et qu’il n’y a personne pour pleurer cette personne, la peine est attribuée à un humain au hasard dans le monde, et c’est pourquoi parfois on est triste sans raison. Mais quelque chose me dit que ce n’est pas votre cas, ajouta-t-il avant de vider son café d’une traite, plutôt fier de sa remarque philosophique du jour.

« Amy Rose » & Thomas

© Great Thief



▬ WRECKED MIRROR ▬



There's this tune I've found that makes me think of you somehow and I play it on repeat, until I fall asleep:
 
Pinkie promised on forever, and forever is what I shall do:
 
Leagues and stuff:
 
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: ❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life | Dim 27 Déc 2015, 23:54



❝Amy Rose x Thomas

   ♡ Sunrise of a new life

Tu entortillais tes doigts, les yeux baissés, tu n'osais croiser son regard, car tu te sentais un peu mal à l'aise. Renouer avec la vie était un défi. Ce qui te perturbait le plus c'était de ne pas avoir d'identité propre, tu étais comme Mrs. Nobody. Tes souvenirs s'étaient volatilisés, mais pour quelle raison ? Quel fut le choc qui te les avait effacés ? Pourquoi avais-tu oublié ? Tu ne comprenais pas. Au début, ce fut difficile pour toi de te rappeler de ta condition de créature magique, car depuis peu tu te sentais plus comme une humaine sans pouvoir qu'autre chose. Du moins, ce n'était qu'une impression, qui quand bien même, s'accentuait chaque jour. Ta rationalité t'avait fait réfléchir à chaque scénario possible, mais lequel était le bon ? Encore faut-il avoir eu la bonne intuition et l'imagination pour deviner une parcelle de la vérité qui se cachait derrière la perte de ta mémoire.

Le policier derrière son bureau notait quelques informations sur son papier et semblait compatir à ta détresse. Mais pour toi, c'était bien trop simple de l'être, ce dont tu avais besoin c'étaient des réponses, des solutions, pas de la compassion. Ton attention se porta sur son visage lorsqu'il te proposa un chocolat chaud que tu ne refusas pas, la gourmandise était plus forte que tout. Il était gentil, bien trop sympathique à ton goût. Non pas que cela te déplût, mais parce que tu craignais justement qu'on ne te prenne pas au sérieux. Pourtant, lui il ne l'avait pas fait. Il t'avait écouté sans broncher, sans montrer le moindre ennui. Tu fus alors rassurée, peut-être qu'il saura t'aider, lui.

Finalement, tu fus déçu lorsqu'il reprit la parole disant qu'il ne te sera sans doute pas d'une grande aide. La technologie n'était pas plus avancée que sur Terre ? N'était-il pas possible de retrouver quelques informations à ton propos ? Un visage ne suffisait pas ? Tu serras le gobelet de café qui te brûlait le bout des doigts, ce qui traduisait dans un sens ton mécontentement. Tu n'aimais pas le café. C'était amer et fort. Mais tu ne bronchas pas et le bus à petites gorgées. Oui, tu existais. Tu pouvais clairement sentir le liquide brûlant traverser ta gorge.
Tu soupiras discrètement et scrutas la pièce et t'aperçus qu'elle était telle que l'homme l'avait décrite : vide. Pas un rat. Juste toi et lui. Ce n'était peut-être pas plus mal en soi, il avait l'air gentil et ne te voulait sans doute aucun mal. Tu pouvais te mettre un peu plus à l'aise.

▬ Hm... Deux semaines.. Le temps que je me souvienne de l'existence de l'île et des Dieux. Les créatures magiques.. Puis le lien avec la Terre et enfin les Sans-coeurs. Mais concernant mon passé. Rien.

Tu le regardais de tes yeux de biche, tu te mordis la lèvre inférieure pour ne pas pleurer. Tu ne voulais pas flancher devant un inconnu, pas comme devant Aria. Ce jour-là lorsqu'elle t'avait trouvé, la panique et l'angoisse t'empêchait de te calmer. Cela ne relevait pas d'une certaine fragilité, mais quiconque se réveille un jour en ayant perdu l'intégralité de sa mémoire serait devenu bien plus fou que toi. Mais tu ne voulais pas baisser les bras et continuais à chercher la vérité. Mais tu avais peur de ce qui se cachait derrière ces souvenirs.

▬ Sinon, je peux évidemment vous conseiller de faire un test ADN et de nous envoyer les résultats pour comparer avec nos fichiers, mais il faut rester réaliste, tant qu’on a pas plus de détails pour réduire le champ de recherches, ça peut prendre longtemps. Genre, vraiment longtemps.

Ton visage se décomposa. Combien de temps ? Un mois ? Deux mois ? Un an ? En même temps, il y avait tellement de gens et de peuples reclus dans la forêt les montagnes qu'il serait bien impossible d'aller les voir un à un pour voir s'ils te ressemblaient ou non. Mais il te sourit et reprit.

▬  Sinon vous savez, je suis sûre qu’il y a quelqu’un a qui vous manquez. Mon bon ami google m’a dit une fois que lorsque quelqu’un disparaît et qu’il n’y a personne pour pleurer cette personne, la peine est attribuée à un humain au hasard dans le monde, et c’est pourquoi parfois on est triste sans raison. Mais quelque chose me dit que ce n’est pas votre cas.

Trop gentil. Un peu trop poétique. Un peu trop philosophique. Il se prenait pour Socrate ? Néanmoins, il n'avait peut-être pas tort. Tu manquais à quelqu'un sans doute. Cette personne pleurait sûrement ta disparition.

▬ Oui sans doute. Mais si ma disparition était vraiment importante telle que vous le décrivez, vous m'auriez sans doute reconnue sur un des avis de recherche non ?

Un silence s'installa. Tu avais levé les yeux au ciel tout en clignant rapidement des yeux pour faire fuir les larmes qui s'apprêtaient à faire face. Tu étais perdue. Si ça se trouve, tu étais indésirable, on t'avait abandonné à ton propre sort, seule. Tu n'étais pas fragile, mais tu étais quand même humaine et les émotions, personne n'était assez fort pour aller à l'encontre de cela. Heureusement, tu parvins à empêcher les larmes couler une nouvelle fois et eus seulement les yeux un peu rougis. Tu n'étais pas de ces Mary-Sue, parfaite dont le passé douloureux était mis de côté par magie et qui bravaient les entraves à leur destin si fabuleux. Ta vie n'était pas un conte de fée.

▬ J'habite chez Aria Ashcrown, c'est elle qui m'a trouvée. J'habite dans la rue... Attendez, je vous l'écris.

Tu attrapas un post-it et pris un stylo qui se trouvait sur le bureau et y inscrivis l'adresse d'Aria. Puis tu ajoutas :

▬ Concernant mon âge, je l'ignore totalement. Après réflexion, je dirai qu'il avoisinerait peut-être les 20 ans. Ah moins que je me vieillis... ou me rajeunis. M'enfin, je ne pense pas avoir plus de 25 ans quand même. J'ai une tête à ressembler à une dame de 30 ans sérieux ?

Tu étouffas un petit rire suite à la petite plaisanterie que tu venais te de faire à toi-même mais reprit immédiatement ton sérieux en croisant son regard. Tu rougis légèrement, pensant passer pour une imbécile et repris un visage impassible. Tu t'imaginais un instant te frapper le visage. quelle idiote. Tes yeux roulèrent une nouvelle fois, tu t'exaspérais toi-même.

▬ Fabuleux... Dites-moi monsieur. Serait-ce possible que je dépose un dossier avec mes informations actuelles ? Si jamais quelqu'un s'avise à déposer un avis de recherche pour me retrouver. On ne sait jamais n'est-ce pas ?  

Quand tu parlais d'informations actuelles, tu parlais surtout de ton physique oui car concernant ton identité, n'ayant ni ton nom ni ton âge, cela être un véritable problème d'essayer de te retrouver avec cela. Tu te rappelas au dernier moment que tu n'avais pas fait de photo d'identité au préalable. En plus d'être exaspérante tu étais tête en l'air. C'était limite si tu n'étais pas venue les mains dans les poches. Passant une main sur le visage, tu marmonnas :

▬ Ah zut je n'ai pas fait de photo d'identité... Je vous la ramène la prochaine fois ?



❝ En fait je suis perdue. ❞
made by MISS AMAZING.





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Thomas-C. Law Phoenix
Staffien
Coeurs : 39 Messages : 130
Couleurs : Law (#003366) & Alpha (#6E0B14)
J'ai traversé le portail depuis le : 13/10/2015 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Thomas Conner Law Phoenix. Actuellement je suis : Célibataire et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Cain (Starfighters) & Hibari Kyouya (KHR) & Ian Somerhalder (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : My lovely bitch (sign) & my one darling (gifs)
Re: ❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life | Ven 22 Jan 2016, 20:37


SUNRISE OF A NEW LIFE


Les yeux ainsi baissés et les doigts s’entortillant les uns entre les autres, elle paraissait comme une poupée de porcelaine fêlée, éraflée de part et d’autre par les coups de pute du destin. Thomas tenta un instant de se mettre à sa place. Se réveiller un beau jour, sans avoir la moindre idée ni de sa vie passée, ni même de son propre nom. Se demander s’il y avait quelqu’un quelque part pour vous pleurer, s’inquiéter que ce soit effectivement le cas et qu’il arrive malheur à cette personne qui vous est devenue inconnue…
Thomas était de ceux qui considéraient que ce sont nos choix présents qui nous définissent, et non notre passé. Il en était l’exemple même après tout, le sale gosse aux idées presque anarchistes qu’il avait pu être était bien loin dorénavant. Cependant, même si l’histoire d’une personne ne la définissait pas, elle contribuait en grande partie à forger son caractère. Et que vous reste-il de votre caractère -l’essence même de votre être- lorsqu’aucun souvenir des épreuves traversées ne revient en mémoire quand vous tentez de vous les remémorer ? Rien que de se l’imaginer, l’ange déchu en avait des sueurs froides. Angoissant. Il n’y avait pas d’autre mot.

Le visage de la demoiselle se teinta de déception quand Thomas lui expliqua les terribles modalités de la recherche d’identité puis reprit un air perplexe après sa belle tirade qui finalement, ne paraissait pas si crédible venant de lui. Nate ou Haylei se seraient bien foutues de sa gueule. Keira, n’en parlons même pas.

▬ Oui sans doute. Mais si ma disparition était vraiment importante telle que vous le décrivez, vous m'auriez sans doute reconnue sur un des avis de recherche non ?

Thomas ne sut vraiment quoi lui dire, et se contenta de garder le silence, un mince sourire triste sur les lèvres et le regard baissé vers le bureau, comme pour laisser à la jeune femme le court moment de répit dont elle avait besoin pour combattre les lares qui menaçaient de couler. Pendant ce temps, il réfléchissait. En admettant que son intuition soit la bonne, et qu’il y avait effectivement quelqu’un sur l’île pour pleurer la disparition de la demoiselle, alors cette personne n’avait pas jugé nécessaire de souligner sa disparition, puisqu’aucun signalement correspondant à son physique n’avait été délivré. Plusieurs options restaient. Soit cette personne inconnue -il décida de l’appeler X- avait des démêlés avec la justice ou souhaitait pour une raison ou pour une autre retrouver la jeune fille par ses propres moyens. Cette hypothèse le laissait perplexe, il y aurait forcément eu des retours, même les plus infimes. Dans un coin de sa tête, il nota de rendre une petite visite à cet informateur vaguement douteux sur les bords qui jouait régulièrement les consultants pour la police de Skyworld.

▬ J'habite chez Aria Ashcrown, c'est elle qui m'a trouvée. J'habite dans la rue... Attendez, je vous l’écris, fit-elle une fois qu’elle eut reprit possession de ses moyens.

▬ Eh bien, on a vu pire comme résidence secondaire, vous êtes plutôt bien tombée, sourit-il en faisant glisser vers lui le post-it qu’elle lui tendait.

Law n’avait que très vaguement entendu parler des Ashcrown -le peu qu’il connaissait lui venait de Nate, les fois où elle avait un peu trop abusé de la boisson et qu’elle se mettait à déblatérer un paquet de connerie. Mais de ce qu’il savait, la jeune fille avait élu domicile chez des gens fortunés, respectables et bienveillants. C’était déjà un souci en moins.

▬ Concernant mon âge, je l'ignore totalement. Après réflexion, je dirais qu'il avoisinerait peut-être les 20 ans. Ah moins que je me vieillis... ou me rajeunis. M'enfin, je ne pense pas avoir plus de 25 ans quand même. J'ai une tête à ressembler à une dame de 30 ans sérieux ?

Elle pouffa, rougit en croisant le regard du lieutenant, et reprit un air sérieux, l’air de rien, arrachant ainsi un ricanement amusé au jeune homme. C’était drôle dans un sens de la voir s’acharner à jouer la carte de la grande maturité alors qu’au fond, elle devait être aussi jeune dans sa tête que lui pouvait l’être.

▬ À moins que vous n’ayez du sang de vampire dans les veines, j’ai beaucoup de mal à croire que vous puissiez être plus vieille que moi, répondit Thomas. Vingt ans, ça m’a l’air approximativement correct, à vu de nez.

Car elle avait toujours cette attitude d’enfant déboussolée qui contrastait de façon surprenante avec la maturité qui teintait ses paroles et son regard quand celui-ci s’animait par moment d’un drôle de détermination.
L’air exaspérée, elle roula ses orbes céruléens avant de proposer à Thomas de lui rendre un dossier contenant les informations qu’on pouvait déjà avoir sur elle. Et il est vrai qu’un signalement physique, c’était toujours mieux que rien.

▬ Bonne idée, je vais vous créer un dossier qu’on alimentera au fur et à mesure que les recherches avanceront -ou que vos souvenirs reviendront, c’est une possibilité à ne pas écarter. Pour la photo ne vous inquiétez pas, il y a un photomaton juste à côté du poste, on pourra y passer dans cinq minutes et ce sera classé, ajouta-t-il comme pour rassurer la jeune fille.

Il leva le regard vers son ordinateur et créa un nouveau dossier. Mais au moment de le renommer pour ne pas se perdre dans la multitude de petites icônes, il bugua, se rappelant que jusqu’ici, il ne savait toujours pas comment appeler la demoiselle.

▬ Au fait, est-ce qu’il y a un nom par lequel je pourrais vous appeler ? Ce serait tout de même plus commode…

« Amy Rose » & Thomas

© Great Thief



▬ WRECKED MIRROR ▬



There's this tune I've found that makes me think of you somehow and I play it on repeat, until I fall asleep:
 
Pinkie promised on forever, and forever is what I shall do:
 
Leagues and stuff:
 




Contenu sponsorisé
Re: ❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life |

 
❝HikaLaw❞ {Sunrise of a new life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life
» Sunrise Desktop TV augmentation des débits des chaînes

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Castle of Heart-
Sauter vers: