Parfois, on rencontre des gens comme nous (PV Justice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Sang Pur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Irena K.E. Adamcki
« Vampire Sang Pur »



Coeurs : 13 Messages : 30
Couleurs : #932424 & #2D6B24
J'ai traversé le portail depuis le : 04/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Huyhiné Mon nom est : Irena K.E. Adamcki. Actuellement je suis : Bi et célibataire Il paraît que je ressemble à : Ayano Tateyama de Kagerou Project/Lucy Hale (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même!
MessageSujet: Parfois, on rencontre des gens comme nous (PV Justice)   Lun 14 Sep 2015 - 22:37


Parfois, on rencontre des gens comme nous
feat Justice-Jane V. O'Hara



Allez, il faut respirer un bon coup… Ce soir c’est représentation sur scène ! Bon c’est sûr que c’est toujours stressant pour Irena de devoir aller sur scène, du coup là elle est en train de répéter une dernière fois certains passages avec l’un de ses collègues qui essaye tant bien que mal de la rassurer avec un petit sourire et des mots d’encouragements. Pourtant la brune au fond ne fait que sourire intérieurement de cette marque d’attention que lui apporte son ami comédien, c’est tellement facile d’être regardé quand même. Comme sur scène, quand tous les regards sont tourné sur elle pendant qu’elle joue, même si c’est stressant à chaque fois, comme aujourd’hui.

Bien sur la comédienne connait son texte par cœur, ça ne fait aucun doute qu’elle est toujours sérieuse quand elle apprend ce qu’elle doit jouer, et même quand elle monte sur scène pour y interpréter. Au moins la demoiselle sait gérer le stress quand le moment arrive. Attendant que l’heure arrive donc, la jeune fille va dehors en passant le temps avant que les préparatifs commencent, vu qu’il reste encore une heure avant que la pièce ne commence. Soupirant un coup, Irena essaye d’évacuer une fois de plus son stress, avançant en restant près du théâtre au cas où.

Voyant alors la foule qui était déjà un peu présente à l’entrée pour prendre leurs places, il y a du monde la quand même… Non faut pas penser au fait qu’ils seront tous là à regarder, ça rend plus nerveux qu’autre chose ! Du coup elle s’éloigna juste un peu plus, mais ne regardant pas où elle va Irena percute quelqu’un sans le vouloir, car oui elle ne va pas s’amuser à se prendre quelqu’un par envie… Reculant du coup, la vampire n’est heureusement pas tombée, cela ne l’aurait pas fait juste avant le spectacle !

- Excusez-moi !

Oui car la brune venait de percuter une pauvre personne qui n’a rien demandé non plus, quand même. Du coup c’est un peu le stress de nouveau, s’inclinant rapidement par réflexe de ses origines, elle se redressa vite en faisant juste un tout petit sourire.

- Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal… ?

Autant s’inquiéter pour l’autre brunette en face d’elle, enfin le coup n’avait pas dû être très violent non plus, si ? Espérons que non, que cela ne finisse pas mal… Irena aurait mieux fait de rester à l’intérieur, surement, en fait.

© Jawilsia sur Epicode





Des cadeaux ♥:
 
Sang-Mêlé Barghest & Démone



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Justice-Jane V. O'Hara
« Sang-Mêlé Barghest & Démone »



Coeurs : 13 Messages : 58
Couleurs : purple

J'ai traversé le portail depuis le : 24/07/2015 et on me connaît sous le nom de : Belzanis. Mon nom est : Justice-Jane Victoria O'Hara, mais appelle moi Jane ou JJ. Actuellement je suis : célibataire, pansexuelle et pas intéressée. Il paraît que je ressemble à : Mikasa Ackerman de SnK - Kiko Mizuhaha [IRL] et à ce propos, j'aimerais remercier : Cersei pour la vava et Bast' pour la signa ♥.
MessageSujet: Re: Parfois, on rencontre des gens comme nous (PV Justice)   Dim 18 Oct 2015 - 11:41


PARFOIS, ON RENCONTRE
DES GENS COMME NOUS


GET ME OUT OF HERE

feat Irena


Le théâtre était l'une des seules choses que l'Humanité avait crée et qu'elle n'avait pas transformé en quelque chose d'absolument monstrueux. Le théâtre était l'une des seules choses qui te faisait t'envoler, Jane. Le théâtre c'était tout ce que tu aimais. Le théâtre, c'était toi. Et aujourd'hui, tu avais l'occasion d'aller voir une pièce donnée à Chloris. La ville que l'on disait fleurie. Tu ne t'étais pas encore accommodée à cette île, son mode de fonctionnement et tout cela, mais tu t'en sortais pas mal. Tu avais découvert l'existence de ce théâtre, par exemple et c'était déjà un bon début, assurément.

Aussi, te retrouves tu en route vers la ville fleurie pour assister à une représentation théâtrale du bonheur. Lorsque tu arrives à destination, un grand nombre de personne attend déjà devant le guichet pour prendre ses tickets. Tu regardes toutes ces personnes en familles ou en couples, en grosse bande d'amis ou en petite clique. Personne n'est seul. Pour une raison que tu ignores, ça te fait mal. Ça te fait mal de voir tous ces gens profiter du soleil de la fin d'après-midi et rirent au vent alors qu'ils patientent bien sagement. Ça te fait mal de voir qu'ils ont tout ce que tu n'as pas : de la compagnie. C'est venu comme ça, Jane. T'allais bien il y a cinq secondes et maintenant te voilà à  faire une crise. T'as des problèmes, Jane. Ça ne peut plus durer. Tu es tellement seule que ça te bouffes, et ça va finir par bouffer ceux qui t'entourent aussi. Tout ceux qui t'entourent.

Soudain, une violente envie de vomir te prends. Tu as mal au cœur, tu as mal au ventre. Tu as mal à l'âme. Tu voudrais que Fauve soit là. Tu voudrais que Pierce soit là. Tu voudrais que Nathanaël soit là, aussi. Tu voudrais ne pas être seule. Alors tu cours. Tu commences à courir, comme ça. De plus en pus en vite, et bientôt, tu as atteins ta vitesse de pointe. Ta super vitesse, en gros. Il faut que tu vomisses, c'est urgent.

Pendant que tu tentes de fuir je ne sais quoi, tu ne prêtes pas attention aux gens devant toi et tu te retrouves brutalement stopper par quelqu'un qui te percute. Tu tombes. Ta vitesse a rendu le choc violent, tu es un peu sonnée. Aussi, tu ne comprends pas ce que racontes la personne, qui à travers le flou de ton esprit t’apparaît comme une femme. Tu voudrais tellement hurler. Mais tu ne le fais pas. Au lieu de ça, tu te plies en deux alors que tu vomis ton angoisse. C'est ça, Jane. Tu fais des crises d'angoisses, plutôt violente il faut se l'avouer.

Tu as mal. Tu as mal partout où il est possible de ressentir la douleur. Tu souffres jusque dans tes cheveux. Difficilement, tu roules sur le dos, en évitant ton vomi et regarde le ciel. Il y a trop de lumière, ça t'agresse les yeux. Tu murmures :

— Sortez-moi de là.

Tu ne parles pas de l'endroit où tu es. Tu parles de ton corps, de ta vie. Qu'on te sortes de là.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'


- INFINITE SADNESS -





LP & FB:
 

Cadeaux ♥:
 
Vampire Sang Pur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Irena K.E. Adamcki
« Vampire Sang Pur »



Coeurs : 13 Messages : 30
Couleurs : #932424 & #2D6B24
J'ai traversé le portail depuis le : 04/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Huyhiné Mon nom est : Irena K.E. Adamcki. Actuellement je suis : Bi et célibataire Il paraît que je ressemble à : Ayano Tateyama de Kagerou Project/Lucy Hale (irl) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même!
MessageSujet: Re: Parfois, on rencontre des gens comme nous (PV Justice)   Sam 19 Déc 2015 - 0:10


Parfois, on rencontre des gens comme nous
feat Justice-Jane V. O'Hara


Elle va bien, cette constatation de sa propre personne rassure quand même Irena, qui vraiment n'aime pas avoir de problèmes. Mais la jeune fille qui se plia d'un coup en deux ne la rassura pas, on va dire qu'elle s'inquiète pour elle quand même. Surtout quand l'inconnue se mit à vomir d'un coup, la vampire ouvre de gros yeux face à cette scène. Car la jeune fille parait si mal, en fait, que là Irena ne songeait plus à si elle-même allait bien ou pas.

- Mademoiselle?! Ça ne va pas?!

Évidemment, que ça n'allait pas. Mais la panique ne la fait pas réfléchir, et là elle se sentait vraiment mal pour elle. Elle plia les genoux pour se mettre à sa hauteur alors qu'elle était encore en train de vomir, mais rapidement la malade se laisse allonger sur le dos. Et elle parait si mal, si pale. Que la vampire a bien l'envie de l'aider là, ne souhaitant pas fuir une demoiselle dans la souffrance. Car c'est ça, elle paraissait de souffrir. Et Irena, cela ne lui plait pas.

- Sortez-moi de là.

La vampire resta figé quelques secondes après ce murmure, si faible et remplit de souffrance. Mais elle comprit, qu'elle parlait de sa souffrance et non de là où elle se trouvait actuellement. Et cela l'effraye, un peu. Ce n'était pas la première fois pourtant qu'elle vient en aide à quelqu'un qui en a besoin, et cela n'était pas le problème. Non ce qui lui fait peur, c'est de ne pas savoir répondre correctement à ce besoin à l'aide. Mais là, il lui faut plus agir que de rester sur place sans rien faire. Alors elle se redressa en la levant en même temps.

- Agrippez-vous à moi... Je vous emmène à ma loge!

Car là-bas il y avait tout ce qui faut, au moins pour l'allonger et qu'elle se repose. Lui faisant passer un bras autour de son cou, elle la met à moitié sur son dos pour la soutenir en avançant, par peur qu’elle n’ait pas la force pour se tenir correctement sur ses jambes. Enfin c’était assez dur pour elle quand même, au point qu’il lui fallut un peu plus de bonnes cinq minutes avant que la vampire arrive dans la porte de sa loge.

Alors elle prit sa clé pour entrer en silence et avança encore dans le but de la poser sur le lit, l’asseyant doucement et calant l’oreiller entre elle et le mur. La brunette est tellement pas rassuré de cette situation que sa voix se fait un peu faible et tremblante.

- Détendez-vous…

La vampire n’aime tellement la pâleur du visage de la malade, se mordillant un peu là lèvre en essayant d’agir le plus efficacement possible. Alors elle se met à courir, enfin à avancer vite, pour prendre une trousse remplit de médicament.

- Vous avez mal quelque part… ? Que s’est-il passé… ?

Enfin elle hésite clairement à appeler un médecin, qui serait bien plus efficace qu’elle en vérité. Mais elle parait avoir l’air plus besoin d’un soutien moral qu’un soutien médical, alors elle préférait s’en occuper elle-même, en fait…

© Jawilsia sur Epicode





Des cadeaux ♥:
 
 

Parfois, on rencontre des gens comme nous (PV Justice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens comme eux
» Nous ne serons jamais des héros de Jouvray et F/G Salsedo
» Pourquoi s'attacher aux gens...
» E Comme Ecrire & Ecriture
» Tom Felton joue ... lui même !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-