FREE BOOBS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: FREE BOOBS   Lun 14 Sep 2015, 18:31


FREE BOOBS
« Les techniques secret du ninja pervers Règle 1.»
Faire la gueule n’est pourtant pas une maladie, mais pour toi c’est une maladie… Non, tu n’aimes clairement pas ces gens vide d’émotion, tu as l’impression d’être devant ton miroir tout les matins, tu déteste cette no émotion. Alors tu affiches un sourire comme si tu collais une image avec une parenthèse renversé sur un mur. C’est tellement plus facile que de sourire naturellement, mais tout n’est qu’une question de tempo, il faut sourire à certain moment et d’autre fois non. Un rythme endiablé que tu adores contrôler à ta façon, c’est comme la danse, un deux trois sourire un deux trois sourire ! Bref, tu danse tous les jours avec tes émotions comme partenaire.

Aujourd’hui tu avances dans les rues avec cette habituelle danse de sourire stupide sur le visage. C’est tellement drôle de sourire aux gens qui ne comprennent pas pourquoi sourire comme ça, c’est drôle, surtout dans le métro. Personne ne sourit, mais toi oui, donc tu es un étranger ou un extraterrestre paumé dans ce lieu. Mais en fait, pourquoi tu es sortie dehors ? Toi qui pourtant trouve toujours des choses à faire dans ta chambre ou ton petit local. Eh bien, tu avais envie d’un peu d’air frais, bien que tu aies une idée en tête. Laquelle ?

Mystères, mais tu te diriges vers une boutique un peu paumé dans un coin assez sombre de cette ville, approchant tes mimine d’une porte qui se pousse un peu trop facilement, on se demande comment elle fait pour tenir en place. Le jeune homme regarde un peu partout avec son regard de gamin, des objets neuf, des vieux, des griffonnés… Une boutique pas très net, mais pour un pirate, il est Osef. Approchant le vendeur, le jeune homme fait un petit coucou de gamin.

« Yo, t’aurais pas une montre dernier cri là qui coute chère, des lunettes assez épaisses, deux téléphone portable et t’as quoi en objet vibrant ?
-Qu’est-ce que tu vas encore me faire gamin ?
-Rien de bien folichon !
-La dernière fois que tu as dit cela, tu m’as refait un logiciel de comptabilité
-Il est bien hein !
-oui oui, bon je vais voir tout ça. »

Le jeune homme regarde le mec pas net se déplacer dans l’arrière boutique. Regardant un peu partout les objets volés, pillé, bref un lieu clairement pas net. Mais tu aimes bien cet endroit, tu te sens à ta place dans ce lieu. Voyant l’homme revenir avec ce que tu as demandé, tu attends qu’il fasse l’inventaire de ta commande.

« Alors, j’ai tout sauf pour les vibration.
-Ah mince. Huuum. Ah bah je prends ça alors !
-Euh petit c’est…
-Un vibro je saiiiiis !
-Bon, si tu le souhaites. »

Le brun rigole en voyant la tête de l’homme qui ne sait pas du tout quoi penser de la réaction de ce gamin qui demande quelque chose d’assez osé. Il posa un bon tas de billet enroulé, on ne sait pas du tout où tu les as eu, mais ce n’est pas grave. De toute façon, tu n’as pas de carte bleu, tu n’aime pas du tout cela car c’est facile sinon d’avoir ton argent, en fait tu ne vas pas à la banque. Tu préfères faires confiance à ton cerveau pour planquer ton argent.  Prenant son sac plastic, l’homme sort tranquillement de la boutique pour retourner du côté de la lumière, mais hélas, le temps n’étant pas d’accord, il commence à pleuvoir.

Light ne se presse pas du tout, il avance tranquillement en se disant que ce n’est que de l’eau tout de même, il n’est pas un sucre. Pourtant, il décide de rentrer dans une rue couverte histoire de se mettre à l’abri, cela serait encore plus dommage de tomber malade, bien qu’il adore être dorloté par doudou ! Evitant de bousculé tout le monde, tu esquive avec grande classe tout les gens qui sont pressé, tu ne sais pas trop comment les gens font pour être autant pressé que cela. Gardant ton sourire débile sur le visage, tu remarques alors une silhouette un peu féminine, bon okay, tu remarques plus qu’autre chose son buste, car tu es un pervers. Quand tu levas les yeux tu remarques le visage de cette femme qui ne semble pas heureuse… ou alors qui ne sourit pas du tout. C’est alors que tu aurais pu l’ignorer mais non.

« Free huuuuugs ! »

Dis-tu en te jetant sur la femme, pour mettre en plus ta tête dans l’endroit le plus stratégique.

« Owyyyy ♥ »

Tu es ridicule.


LIGHT & JANE


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
Sang-Mêlé Barghest & Démone



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Justice-Jane V. O'Hara
« Sang-Mêlé Barghest & Démone »



Coeurs : 13 Messages : 58
Couleurs : purple

J'ai traversé le portail depuis le : 24/07/2015 et on me connaît sous le nom de : Belzanis. Mon nom est : Justice-Jane Victoria O'Hara, mais appelle moi Jane ou JJ. Actuellement je suis : célibataire, pansexuelle et pas intéressée. Il paraît que je ressemble à : Mikasa Ackerman de SnK - Kiko Mizuhaha [IRL] et à ce propos, j'aimerais remercier : Cersei pour la vava et Bast' pour la signa ♥.
MessageSujet: Re: FREE BOOBS   Dim 27 Sep 2015, 14:17


FREE
BOOBS


HE HUGED YOU

feat Light


Toutes ces personnes qui ne regardaient que toi. Tous ces regards qui ne transmettaient aucune animosité. Il y avait de l'amour dans leurs yeux. Il y avait de la vie dans leurs yeux. Et ils te la donnaient, Jane. Ils te donnaient leur amour ainsi que leur vie. Parce qu'ils t'aimaient. Et pour la première fois depuis des siècles d'âge, tu n'étais plus seule. Ils étaient là avec toi et ils réchauffaient ton cœur. Là-bas, tout au fond, là où la foule se dissipait un peu, une personne se démarquait. Son visage était sombre et autour d'elle flottaient comme une aura de ténèbres. Elle s'avança et sur son passage, ceux qui t'aimaient disparaissaient. Lorsqu'elle fut tout près de toi, suffisamment près pour que tu distingues ses  trait, ton cœur manqua un battement.
Elle avait ton visage.

Tu te réveillas en sursaut. Dehors, il faisait jour. La lumière du soleil entrait dans ta maisonnette par une fenêtre à côté de ton lit. Maisonnette : c'était le mot juste. Le lieu était ridiculement petit. Tu avais trouvé ce cottage pas très loin du lac et puisqu'il te semblait abandonné, tu avais décidé de t'y établir. Il n'y avait pas grand chose à faire, deux trois réparations et le tour était joué. Tu avais maintenant un endroit que tu pouvais appeler « chez toi ». Mais aujourd'hui, en ce moment, tout ce que tu voulais, c'était quitter ta maison. Tu t'y sentais à l'étroit, mal à l'aise. Ton cauchemar te collait à la peau comme de la sueur, tu étouffais là-dedans.

Vite ! De l'air ! Tu sors de ta maisonnée en courant presque et continue ton chemin sur cette lancée. Tu ne sais pas pourquoi, quelque chose t'empêche de t'arrêter. Tu ralentis cependant et finit par adopter un rythme de croisière et avant que tu t'en rendes compte, te voilà au marché. C'est déjà la deuxième fois en deux semaines que ça t'arrive. La première, c'était lorsque tu rencontras Atsuo. Et maintenant, qui allais-tu rencontrer ? La providence avait tendance à te guider à de drôles de spécimens, Jane. Depuis que tu avais renaquit, les nouvelles têtes ne cessaient de pleuvoir.

Et en parlant de nouvelle tête, qu'est-ce que... ?

— FREE HUGS !

Un jeune humain se jeta sur toi alors que ces mots percutent ton visage. Tu n'as même pas le temps de réagir et déjà, ce qui t’apparaît comme un jeune garçon, enfouit son visage dans ta poitrine. Tu ouvres des yeux ronds comme des soucoupes alors que tu écartes les bras comme pour ne pas toucher le jeune homme. Tu ne comprends pas. Car si il y a bien une chose certaine, c'est que tu ne sais et n'a jamais su t'y prendre avec la jeunesse. Tu pourrais sans effort réciter le nom de toutes les monarques ayant marqué l'Histoire ou encore raconter en détails la vie de Socrate – tu y étais – mais ça, c'était trop te demander.  

— … Je...

Tu quoi, Jane ? Tu ne savais pas quoi faire. Peut-être était-il blessé ou perdu. Mais ce n'était pas dans ta nature d'aider les gens. Tu n'avais aucune idée de la réaction à adopter. Tu optas donc pour ton instinct ridiculement animal. Avec précaution, tu détachas le garçon de toi et fit un pas en arrière. Une main placée sur la garda d'une de tes lames accrochées à ta ceinture, tu étudias la situation.

— Qui es-tu ? Et qu'est ce que ce « free hugs » signifie ?

Tu parles couramment plus de sept langues, dont une morte. Mais cette expression échappait à ton vocabulaire. Qu'était donc ce jeune garçon ?

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'


- INFINITE SADNESS -





LP & FB:
 

Cadeaux ♥:
 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: FREE BOOBS   Mer 28 Oct 2015, 12:18


FREE BOOBS
« Les techniques secret du ninja pervers Règle 1.»
Agresser les gens c’est tellement un loisir que Light adore qu’il oublie totalement les règles de bon vivre, ce qui est bien dommage quand même. On pourrait vraiment croire que tu es un espèce de gros pervers qui emmène les pauvres demoiselles dans les coins sombres, pourtant tu demandes avant… Ahem.

Cette fois, la pauvre victime est une femme avec une poitrine agréable sur ta joue, tu n’as même pas pris le temps de trop regarder sa tête et le reste, juste le buste le plus intéressant, bien que comme d’habitude, tu te fais un peu pousser, c’est tellement dommage ! C’est quand qu’une personne ne dira rien quand il l’a pelotera ? Peut être que cette demoiselle n’existe pas encore, nif nif. Le jeune homme affiche un sourire bien stupide en fixant la demoiselle qui semble totalement perdu, ah bah tient, tu l’as totalement perturbé mon petit.

«  … Je... »

Tu te stoppes totalement, prêt à réceptionner une phrase, n’importe quoi. Voir presque prêt à la courser les bras en l’air pour lui hurler désolé si celle-ci hurle être souillé, bref t’es tellement prêt à tout que c’est presque flippant quand même.

«  Qui es-tu ? Et qu'est ce que ce « free hugs » signifie ? »

Ah bah c’est la chose que tu attendais le moins. Une fille qui ne connaît pas cela ? Et qui en plus demande une déclination d’identité, c’est fou comme le monde peut être tellement drôle, chacun à une réaction tellement différente que Light s’en amuse. Tapant dans ses mains comme pour acclamer la demoiselle qui a mis son temps pour communiqué cette phrase, le jeune homme se penche avec un petit rire, comme pour faire une révérence.

« Light Jabberworcky pour vous servir gente dame ! »

Affichant un sourire de faux chevalier totalement faux, le jeune homme saisit la main de la pauvre victime qu’il a décidé pour lui faire un baise main digne des plus grand Shojo de l’histoire des Shojo. Se redressant lentement avec tant d’élégance, dommage que Doudou ne soit pas là pour te filmer tellement c’est rare de voir un esprit si chevaleresque bien faussé.

« Free Hugs veut dire câlin gratuit ! C’est toujours bien les caliiiin ! »

Le chevalier et mort pour le gamin que tu es. Faut vraiment que t’arrête de changer de métier et d’émotion toute les 2 minutes, on sait pas du tout sur quel pied danser avec toi. Light  garde son petit sourire adorablement faux en fixant la demoiselle.

« Y a aussi le Free kiss ! »

T’es pas possible de profiter de la naïveté des demoiselles ? N’importe quoi pour rester dans les bras des filles, juste pour s’y sentir bien et caché du monde, c’est si ridicule.

« Et ton petit prénom toi aussi princesse ? »

Ah, maintenant elle est princesse ? C’est clairement pas le moment d’attribué les rôles comme ça, bientôt le marchand en face va être le vilain et le gamin un lutin ? On n’est pas dans un RPG de la vie Light en ce moment même ! Mais c’est tellement amusant de pouvoir embrouiller, non ?



LIGHT & JANE


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
 

FREE BOOBS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» [AIDE]Transfert mails Free vers HD2
» un free d'Isabelle Vautier
» [Aide] Mail Free avec Abonnement Orange
» free: pochon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-