Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]   Ven 04 Sep 2015, 21:45

Avant mon frère était un homme

   
Dix heure du matin, c'est une touffe verte qui émerge de sous la couette. L'air mal réveillé et complètement décoiffé, c'est les yeux encore brumeux à cause du sommeil que l'homme mastiqua alors dans la vide. Soupirant. Son portable qui était posé quelque part dans sous lit sous l'un des oreilles avait sonné, annonçant alors qu'il avait reçut un message. Rah. D'où on le réveillait comme ça ? Il avait passé la veille dehors à boire un coup avec quelques amis de boulot, ça c'était passé sans accroc ou rien de particulier, juste qu'il était rentré particulièrement tard et avec assez d'alcool dans le sang pour le pousser à aller se coucher et à ne pas se lever le lendemain. De toute façon pourquoi faire ? Il était sortit d'une semaine de prises assez intense, du retard, et surtout beaucoup beaucoup de photo à prendre pour des raisons diverses et variés, du coup, il n'avait rien de prévu. Et n'avait même pas eut le foie de faire chier son aînée, du coup, il était juste rentré chez lui pour se coucher et comptait bien glander alors toute la journée. Mais non, il y avait toujours quelqu'un ou quelque chose pour l’ennuyer. Et il détestait ça. C'était ça quand on est populaire, mais je dirais surtout quand on est un peu du genre à oublier tout ce qu'on juge comme inutile à retenir. Comme par exemple certaines filles. Oh que oui, il les oubliait, et à juste titre, il en connaissait tellement, comment voulez-vous toutes les retenir ? Certaines sortaient du lot à leur façon, mais c'est tout, la fille de la soirée lambda on s'en fout. Et généralement soit elle était sur la même longueur d'onde donc tout va bien, soit il lui effaçait la mémoire comme ça tranquille. Mais visiblement, il y a des oublis parfois. Non sans glisser ses doigts devant ses yeux pour tenter d'émerger plus facilement et remettant alors quelques de ses longues mèches de cheveux derrière la tête, notre homme chercha alors à tâtons sous la couette. Si c'était sa sœur qui lui demandait d'être un modèle de toute urgence elle ira se faire voir hein.

Et en fait, non. Ses émeraudes se posèrent alors sur l'écran qui était la seule source de lumière dans cette chambre relativement confortable et moderne, mais plongé dans le noir en raison de la fermeture des volets. C'était qui ça déjà ? Il avait bien noté un nom à la va vite, mais le nom de la personne ne lui disait rien du tout. Bof. Il l'ouvrit et là. Il apprend qu'il doit être à un rendez-vous dans trois heures à Chloris, en espérant qu'il n'ait pas oublié hein, il lui avait promis et tout. Pardon.. ? Noir total. Incapable de se souvenir de qui cela pouvait bien être, et de ce qu'elle voulait. Bon, en fait, il n'y avait pas besoin d'être intelligent pour deviner que c'était un de ses plans drague et qu'il avait dût lui dire, oui promis en fin de semaine on se voit et tout et tout. Raaaah, ouais mais non il n'a pas envie. Roulant alors sur le dos pour fixer le plafond, le vampire souffla, bien décidé à ne pas bouger. Avant de finalement cogiter. Hm. S'il lui avait promis ça, c'est qu'elle devait en valoir la peine, soit.. il s'en fichait et avait dit oui pour lui faire plaisir... Se grattant les cheveux, notre homme se redressa. Bon. Il verra bien. Déambulant à moitié à poil dans son large appartement, il ouvrit alors les volets et se lança dans la superbe et intéressante tâche suivante : se préparer. Non sans être un maniaque, on pouvait noter toujours le soin qu'il apportait à sa façon d'être. C'était une habitude, quelque chose qu'il était capable de rapidement faire. C'est ainsi qu'il se retrouva dehors habillé de façon simple, légère mais assez cool à son sens, rien de bien sorcier. Pour se retrouver alors dans cette ville qu'il ne connaissait absolument pas. Le beau temps au moins était au rendez-vous c'est déjà ça...

Non sans avoir répondu l'air faussement ravis certainement que non il n'avait pas oublié, il se retrouva au lieux qu'il avait apparemment acquiescé. Un restaurant. Géniale, des fleurs et de la bonne humeur partout... Et en plus maintenant une dame accrochée au bras l'air des plus ravis. Allez Regis, montre tes talents d'acteurs, au moins, c'était une femme de très bon goût visuellement. Souriant, comme il savait si bien le faire, il avait réussit à reprendre le fil de la conversation comme si de rien était, d'éviter les sujets dont il en avait oublié le sens depuis. Tout ça pour au final reprendre le jeu de drague où il l'avait laissé. Ce ne serait qu'une drague, rien de plus, mais c'est toujours amusant, bien que presque trop facile à son sens. Ce n'est qu'après un restaurant qu'il dût payer, des discutions interminable qu'ils sût suivre et répondre avec brio, qu'ils se retrouvèrent dehors, dans un des nombreux jardin de la ville. La demoiselle blottie contre lui, l'air aux anges. Souriant en coin, le bras passé autours de sa taille. Il avait tenté enfin de passer le jeu à la vitesse supérieur, et là. Tout ce qu'elle trouva à redire c'était un « oh mais regarde donc les fleurs ! » … Oui. Y avait des fleurs. Comme partout dans cette putain de ville. Roulant alors des yeux, faut avouer qu'il n'était pas très patient aujourd'hui et du coup, il n'hésita pas un seul instant avant de planter ses crocs dans sa gorge pour lui aspirer ses souvenirs, remontant alors à leur unique autre fois où ils s'étaient vu, soit dans un bar alors qu'elle était en train de déprimer dans son coin. Pfff. Voilà. Comme ça c'est fait. Il recommencerait une autre fois voilà tout. Laissant alors tomber la fille quelque peu inerte sur le banc à cause son pouvoir. Il s'essuya alors d'un coup de langue les lèvres ensanglanté. Tournant la tête et voyant du coup.. une demoiselle à la chevelure brune, pas très grande, mais avec une de ses paires bon sang. D'un coup de pied, la demoiselle affalé à côté de lui glissa alors pour se retrouver derrière le banc. Et là il salua la nouvelle venu.

« Hellow ! Tu fais quoi toute seule ici ma belle ? »

Quoi comment ça, phrase d'accroche complètement nulle ? En même temps, il venait de perdre son temps et ça le saoulait déjà assez alors ne lui en demandez pas trop. Cependant il rattrapa bien vite la chose, faisant alors un geste qui désignait le marque, l'air blasé.

« C'est le coin parfait pour les amoureux, c'est un peu ennuyant d'y foutre les pieds seuls. Et surtout c'est ennuyant tout court que ce coin soit désigné comme tel c'est d'un niait. »

Ah ? Non, il pouvait ne pas être en mode drague hein, il avait juste vu qu'elle avait une grosse paire c'est tout. Mais, il n'avait pas l'envie à jouer à draguer. Juste, trouver un passe-temps. Et cette demoiselle le lui trouverait. Mais en fait... Étrangement son odeur aurait dût réellement lui dire quelque chose...
   
© 2981 12289 0
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]   Mer 28 Oct 2015, 13:21

Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.
June E. H. Yield
Regis S. Hexoltysia
C’est jolie une fleur ? Non, ce n’est pas jolie une fleur ? Pourtant cela sent bon une fleur, donc c’est jolie une fleur ? C’est clairement clair comme réponse,  une fleur c’est jolie mais cela ne sert à rien du tout. Bah c’est jolie mais c’est tout, bref, une fleur ça se mange pas en plus, car déjà l’idée de ce qui l’alimente peut être un dégout, la pisse d’animaux un cadavre ou un déchet, ça donne clairement pas envie, et deux bah c’est deg, cherchons pas plus loin. Bien que pourtant, c’est jolie une fleur !

Notre vampirette de cirque regarde donc ces plantes qui sont jolie, bien que c’est clairement tout ce qu’il y a ici. Mais, la demoiselle voulait absolument voir ce lieu plein de fleur, car comme dit en haut c’est putainement jolie une fleur. Bien que cela ne l’émoustille pas plus que cela. Bah c’est des plantes coloré et c’est tout en fait, la madame Loyal penche un peu la tête en se demandant si clairement ce n’est pas un peu se foutre de sa gueule en lui disant que cet endroit et magique. Le cirque c’est magique, la chambre de Felix est magique, l’intérieur d’une boutique de bonbon et pâtisserie c’est magique. Ça c’est un endroit avec des fleurs, qui sont des plantes qui ne font rien d’autre que d’attendre. Ouais, en vrai tu te fais totalement chier ma chère petite June.

Bien que t’as un peu d’espoir que… Que le feu arrive ? Ou qu’un truc énorme arrive ? Tu ne sais pas trop si oui ou non quelques chose va arrive la maintenant, tout ce que tu sais c’est que tu t’emmerde royalement dan ce lieu ou les fleurs te fixe, car elles peuvent faire que ça clairement. Remettant correctement sa jupe rouge écarlate bien longue jusqu’au cheville pour pouvoir bien avancé. Et tant qu’on y est, on met ses cheveux en avant qui glisse sur ton t-shirt blanc à motif de papillon. Avec un petit gilet autour de la taille, son sait jamais il peut faire froid à tout moment. Bien que le changement soit que tu ne porte plus de botte mais de petit ballerine, ce qui te change clairement, t’as perdu 5 cm ! T’as vrai taille normal, c’est tellement plus grand d’un coup le monde, la demoiselle sautille un peu, bien que cela ne sert à rien car tu te fais toujours aussi chier dans cette ville. Comment les gens font pour s’occuper ici ? S’étirant de tout son long, la femme va bien trouver une occupation.

« Hellow ! Tu fais quoi toute seule ici ma belle ? »

Ou un mec qui vient l’agresser, penchant un peu la tête, la femme regarde le gazon humain qui l’agresse. Il doit être le fruit de la naissance d’une humaine et du gazon ? Bah quoi, vous avez vu ses cheveux. June le fixe avec un petit sourire, bien qu’elle va vite répondre, c’ets peut être un fan.

« Bah, je discute avec mon ombre, mais j’ai découvert qu’elle ne sait pas parler encore, j’aurais du lui apprendre la parole ! »

Ris-tu dans ton petit monde, c’est clair que t’es carrément à l’ouest, mais tu l’es tout le temps. Montrant toute tes dents avec ce petit sourire taquin qui est bien à toi, la jeune femme regarde donc l’homme qu’elle a déjà vu quelques parts. Se tapottant la joue, la demoiselle chercher où est-ce qu’elle la vu.

« C'est le coin parfait pour les amoureux, c'est un peu ennuyant d'y foutre les pieds seuls. Et surtout c'est ennuyant tout court que ce coin soit désigné comme tel c'est d'un niait. »

Te penchant sur un côté en clignant des yeux, cet homme à une façon de parler qui te surprend, d’un ton mielleux, il parle maintenant d’un ton totalement blasé. Tu ris un peu en mettant ta main devant la bouche.

«Pourquoi venir tout seul alors ? »

Toi t’es seule aussi June, bien que pourtant peut être que tu vas acheter des fleurs pour rose mais aussi pour chez toi, Lind va sûrement les aimer ? Ouais, y a intérêt de toute façon ! Passant les bras derrière son dos, mettant en avant un peu son buste, la demoiselle le fixe.

« On c’est pas déjà vu ? Enfin, j’ai déjà vu ta tête quelques part ! »

C’est clair que tourner autour du pot c’est pours les tapettes, mais June ne sait clairement pas où elle a vu une tête pareil. Le pire, c’était y a pas longtemps… A la télé ? Dans un Magazine ? Cela va lui revenir. Bien que tu commences à avoir un mal de tête comme parfois, c’est étrange, tu te sens un peu énervé, enfin c’est comme si ta tête voulait que tu te barres au lieu de lui parler, te grattant la tête, la femme cherche vraiment qui c’est. Mais notons une chose, c’est jolie une fleur.


kingyo pour lyria ♥


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 



avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]   Dim 13 Déc 2015, 14:48

Avant mon frère était un homme

   
Quand on s'ennuie on veut s'occuper logique. Quand on se fait chier, on est parfois poussé à faire des trucs qu'on aurait jamais songé, comme.. rester assit dans une parc plein de fleurs. Ouais je crois que c'est un parfait exemple. Regis était-il du genre à aimer les fleurs ? Non mais sérieusement, t'en a d'autres des questions connes comme celle-là où ça ira ? Parce que sinon il t'offre volontiers une corde, et sans tabouret tu te débrouille. Non mais voilà, il était ici, il s'était dit qu'il pourrait y passer un peu de temps avec une fille, parce qu'il lui avait semblait qu'elle devait être d'agréable compagnie puisqu'il avait voulu la revoir. Mais quand on change de fille comme on change de slip, il est difficile de se souvenir de toutes et des envies qu'on avait eut la veille, un peu comme une envie de pisser si je devais faire un comparatif. Tu parles d'une élégance. Bref, il avait perdu sont temps. C'était ennuyé à venir pour au final changer d'avis en cours de route, la belle affaire. Mais en fait pourquoi n'a-t-il pas jouer le jeu jusqu'au bout pour rentabiliser son déplacement ? Il n'en savait rien, certainement la flemme de faire semblant. Quand une fille est trop niaise de toute façon ça ne le fait carrément pas, c'est bien quelque chose qu'il déteste chez elle. Autant le reste ça passe, c'est cool une femme, c'est pour ça qu'il les aime, mais les nœuds nœuds qui son en admiration devant de pauvres fleurs non merci. Voilà pourquoi il était comme un con tout seul sur bon banc. Allons bon. Que faire. Partir ? C'était certainement l'option la plus logique. Mais son esprit de contradiction et surtout son esprit chelou tout court en avait décidé autrement. C'est simple, il lui suffisait de croiser quelqu'un et ça marche.

Voilà pourquoi il l'avait interpellé, prenant son air pseudo dragueur, sans grand conviction. Abordant alors la demoiselle certainement de la façon la plus clichée qui soit. Heureusement qu'elle était du genre à avoir du répondant et à l'amuser dans sa réponse. C'est.. normal ce genre de réponse ? Peut-être. Haussant alors les sourcils, il resta pendant quelques seconde dubitatif sur le fait que cette demoiselle causait à son ombre. Chacun ses délires après tout j'ai envie de dire... Non ? Moui. Au moins le naturel était revenu, et monsieur blasé démontrait alors tout son amour pour cet endroit. Au moins, elle était pas con, puisqu'elle répondit en posant une questions des plus pertinente. Enfin.. elle l'aurait été d'autant plus si Regis était venu ici tout seul de son plein grès. Mais ça, on ne pouvait pas le savoir, à moins de regarder par terre derrière le banc pour y trouver une demoiselle inconsciente.

« Pas faux. J'y étais pas seul à la base, mais c'est tout aussi chiant accompagné. Et toi donc ? Tu cherches ton grand amour perdu parmi les pâquerettes ? »

Fit-il sur un ton légèrement moqueur, avec le sourire qui allait avec. Les bras croisés, malgré lui son regard dévia une fois de plus sur la poitrine lorsqu'elle se pencha pour parler. Lui et ses mauvaises habitudes hein. Mais il releva rapidement les yeux. S'étant alors légèrement attardé sur le parfum qu'elle dégageait, non pas parce qu'il était agréable ou non, c'était une vampire, il pouvait le sentir et donc c'était carrément pas attirant pour goutter son sang, mais parce qu'il se disait qu'il lui donnait cette impression de déjà vu. Allez savoir pourquoi. Soufflant et se relevant, pour alors le dominer de toute sa hauteur, elle n'était pas bien grande et lui était mannequin ça n'aidait pas, heureusement qu'il n'était pas très large d'épaule tient.

« Vu ? Je pense pas. En revanche, tu as dû m’apercevoir sur des affiches publicitaires, ou des magazines. Je suis mannequin. »

Il n'avait pût s'empêcher de dire ça sur le ton fier et orgueilleux, comme si c'était une fierté. Ben oui, il était beau, c'est tout ce qui lui importait. On ne prend pas des laiderons en mannequin c'est un fait, beaucoup de gens rêve d'être comme eux après tout, même s'ils ne font pas partit de la norme physique. C'est vrai quoi, il était pourtant doté d'une certaine force mais on pouvait pas vraiment dire qu'il était très épais pour un homme. Mais il était loin d'être fragile pour autant. Tendant alors la main pour attraper son menton et légèrement se pencher -sans abuser toute de même-, il eut un sourire en coin.

« Eh bien, que dirais tu de me tenir compagnie. Ton ombre doit être bien silencieuse jeune demoiselle.... Ou peut-être pas si jeune que ça. T'as quel âge en fait. »

Son ton enjôleur avait changé en cours de route. Il y a des choses qui ne se disent pas, pourtant lui s'en fichait et le disait quand même. Mais quand on est face à un vampire, il ne faut jamais se fier aux apparences il en était la preuve. Pourtant, en y regardant de plus près, il fût prit d'une envie soudaine de poser une question.

« Hm. Comment tu t'appelles ma belle ? C'est Regis pour ma part. »

Il se présentait avant, ça donne confiance non ? Il n'en sais rien, mais il avait une sensation étrange qui le rendait changeant incapable de se décider entre la pseudo drague ou pas. Pourtant il était bien du genre à faire ce qu'il veut comme il veut avec qui il veut. Mais... pas là.
   
© 2981 12289 0
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]   Mer 17 Fév 2016, 11:12

Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.
June E. H. Yield
Regis S. Hexoltysia
Un homme en cheveux vert c’est rare, bien que pourtant tu l’as déjà vu quelques part, mais tu ne sais pas du tout où. Penchant un peu la tête de gauche à droite, en cherchant clairement où tu as vu cet homme. Il n’est pas un artiste, il ne semble pas du tout être non plus un vendeur de vêtement dans ta boutique préféré, dans quoi tu l’as vu alors ? Difficile de mettre le doigt dessus. Le copain d’une amie ? T’as des amies filles ? Peut être ? Bref. C’est qui ce type !

« Pas faux. J'y étais pas seul à la base, mais c'est tout aussi chiant accompagné. Et toi donc ? Tu cherches ton grand amour perdu parmi les pâquerettes ? »

Bah, c’est jolies une fleur, peut être qu’il y a un homme fleur dans les plan de plante. Bien que tu n’y croies pas trop, c’est vrai qu’ici c’est l’endroit des rencontres. Mais, tu ne pensais pas finir en couple là tout de suite, t’es plus avec ton gosses et ton shopping. Femme libre et indépendante cette demoiselle ! Bien que ce soit vrai que cela serait bien de s’intéresser un peu aux amours, enfin, c’est tout à fait de ton âge, voir même totalement. Enfin, t’as trois siècle, cela serait bien de se mettre UNE FOIS dans ta vie en couple. SI tu savais.

« Vu ? Je pense pas. En revanche, tu as dû m’apercevoir sur des affiches publicitaires, ou des magazines. Je suis mannequin. »

Réflexion en cour dans la tête de la vampire, aller on cherche dans l’historique. En espérant pas le bug 404. Bien que tu lis pas beaucoup, cela devrait aller vite, ce que tu penses, mais c’est pas évident de tout ce souvenir quand on est une tête en l’air et un papillon qui est attiré par tout. Puis d’un coup.

« Page 42, collection été et la page 37 pour le parfum… »

Avec le rire débile qui va avec, c’est bon tu l’as trouvé. C’est con de baver autant sur du papier, mais, il est la en live devant toi, ce n’est presque pas possible ! T’es entrain de rêver la tête dans ton magazine en ce moment même ? C’est un peu con si c’est ça. La demoiselle se gratte la joue en regard l’homme pas mûr, oui il est vert donc pas mûre.

« Eh bien, que dirais tu de me tenir compagnie. Ton ombre doit être bien silencieuse jeune demoiselle.... Ou peut-être pas si jeune que ça. T'as quel âge en fait. »

Tu ne le sais pas du tout. C’est vrai que Rose ne t’a jamais dit ton âge, elle est souvent très vague là-dessus. C’est bizarre quand même, pourquoi lui cacher son âge ? C’est si affreux que ça ? Tapotant ses lèvres, la demoiselle réfléchit encore et encore, ignorant totalement le pauvre homme qui doit attendre une réponse, c’est pourtant pas si compliqué de se souvenir de son âge, si ?

« Hm. Comment tu t'appelles ma belle ? C'est Regis pour ma part. »

Question trop simple en ce moment même ! Bien que d’un coup, comme un mal de tête rapide, cette caboche qui te sert de tête commence à donner signe de douleur, c’est bien le moment que tes hormones travail, bien que cela ne soit pas du tout tes hormones, plus un être malsain qui voudrait que tu te casses loin de lui, loin de cet homme.

« June ! Et pour mon âge ça ne se demande pas monsieur pseudo dragueur. Et mon ombre est timide voyons ! »

Ris-tu comme une idiote, bien que la femme s’asseye sur le banc en regardant l’homme vert, lui tenir compagnie ne te dérange pas du tout. Bien que pourtant cette tête ne semble guère contente que tu décides de rester en ce moment même là, pourquoi ?

« T’as pas peur de te faire agresser par des femmes ? »

Question pertinente tout de même, c’est un mannequin, cela suffit tout de même pour que des tarées lui bondit dessus de façon violente. Y a des folles sur terre après tout et même ici. La demoiselle joue avec une mèche de cheveux.

« Mais tu sens bizarre, peut pas te nomnom je crois. »

...CAR TU VOULAIS LE BOUFFER EN VRAI ?! T’es une véritable morfale ! Tu ne peux pas réfléchir sans penser à ton estomac June ? Non. C’est trop compliqué.


kingyo pour lyria ♥


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
 

Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avant mon frère était un homme. Mais ça. C'était avant.[pv : June/Elysion]
» Avant j'avais une barbe, mais ça c'était avant
» J'ai passé une excellente soirée... mais ça n'était pas celle-ci [PV Timon] Terminé
» Il était une fois l'espace
» SI C'EST UN HOMME de Primo Levi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-