Partagez | 
 

 Behind the title (secrets)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Israe C. Frescobaldi
Vampire Sang Pur
Coeurs : 14 Messages : 62
Couleurs : Darkred & Navy
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Israe Carolina Frescobaldi. Actuellement je suis : infidèle. Il paraît que je ressemble à : des original arts || IRL : Bella Hadid. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hikari Relyse. ♥
Behind the title (secrets) | Dim 30 Aoû 2015, 12:11


sasha ∞ emma

••• behind the title •••

En dehors du bain, une fois le jet d’eau fermé, des gouttes perlent de ses cheveux blonds, s’écrasant au sol en un bruit sourd. Alexandra s’arrête un instant d’agir, stoïque face à un miroir empli de buée. Derrière les traces d’évaporation, l’adolescente perçoit son triste reflet. Elle sort de ses pensées malheureuses grâce au bruit ayant été fait plus loin, violent et brusque, celui d’un homme entrant de mauvaise humeur chez soi. Elle est surprise et a peur, l’espace d’un instant court et pénible, dans lequel elle se rappelle que sa vie ne sera plus jamais comme avant.

« Je vais bien. » Dit-elle à voix haute, comme pour se convaincre. Elle aimerait croire en ces paroles mais elle n’y arrive pas. L’adolescente se couvre et sort de la pièce, réalisant qu’elle est impuissante face à son terrible destin alors qu’elle pensait ne jamais enrouler une serviette aussi rêche autour de son corps. Partis les peignoirs personnalisés, les sels de bain parfumés, les salles de bains insonorisées. Alexandra ne jouit plus d’aucun privilège et elle le sait. Consciente que sa vie a prit un tournant dangereux et risqué, elle réalise dorénavant à quel point son enfance était joviale et à quel point elle était heureuse. Si elle avait eu le pouvoir de lire l’avenir, sans doute aurait-elle vécu en remerciant Dieu jour et nuit, éloignant toute mauvaise chose de son chemin, y compris ses détracteurs.

That’s what happens in Bamford: bitches get buried.

Son regard se pose sur l’assiette posée face à elle sur la table.  « Non merci, j’ai pas faim. » L’adolescente puise dans ses dernières forces pour étirer ses lèvres en un sourire, triste mais paraissant sincère. Se voulant désolée, elle quitte poliment la pièce pour rejoindre sa chambre, privant ainsi son hôte – vieille dame chaleureuse – d’une compagnie faussement agréable.

La gloire, la richesse… tout n’était qu’un leurre. Sa vie entière est basée sur des mensonges et ils sont, tout comme elle, jugés terriblement fantastiques et marquants à vie.

Alexandra cesse de réfléchir et tente, par désespoir, de s’en aller. Elle remet les habits de la veille, cette fois-ci propres, et prend une bouteille d’eau qu’elle porte en mains. Son téléphone ne lui servant plus, elle retire la puce et la met au fond de sa poche, calée entre deux mouchoirs. Il faut qu’elle soit courageuse et qu’elle mûrisse, pour s’endurcir et pouvoir avancer. Seulement, sa place n’est plus sur Terre. Elle a fait son temps et, fatiguée de combattre seule un monstre qu’elle ne connaît pas, elle se retrouve sur l’île céleste par le biais d’un portail.

Commissariat central de Skyworld.
« Attendez là, un collègue va vous recevoir. » Elle répond par un signe de la tête, fatiguée de parler pour ne rien dire. Le fonctionnaire s’éloigne et retourne à son bureau tandis qu’elle observe les décorations murales et l’état des lieux. C’est assez bien aménagé pour un commissariat. Se met-elle à penser, satisfaite de sa rapide analyse.

Une jeune femme entre alors dans la salle d’attente et la prie de la suivre, l’emmenant chez sa jeune collègue. On lui demande de donner son nom et elle le fait, la voix enrouée mais le ton empli de fierté. «  Alexandra Frances Bloomberg. » Elle attend que son interlocutrice ait fini de noter, puis continue : « Mais tout le monde m’appelle Sasha. » elle aimerait sourire mais elle n'y arrive pas. Dommage, il est pourtant éblouissant, son sourire.
made by MISS AMAZING.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
Staffienne
Coeurs : 63 Messages : 213
Couleurs : lightcoral
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : moa ♥ (avatar) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
Re: Behind the title (secrets) | Mer 10 Fév 2016, 22:10


emma ∞ sasha

••• behind the title •••

On frappe à ma porte depuis trois minutes et quarante-cinq secondes. D'une certaine manière, c'était plutôt plaisant de savoir qu'il existait encore des gens doués de politesse, qui n'entraient pas dans une pièce sans y être invités. J'ouvre les yeux, et me retrouve nez-à-nez avec l'écran de veille de mon ordinateur personnel, ce qui me fait réaliser que je me suis endormie alors que je faisais des recherches. Je sursaute et regarde autour de moi, pour reconnaître mon tout nouveau bureau dans les locaux du service juridique de la police.  Oh, bien sûr je n'avais pas encore de diplôme, ni les droits pour occuper cette place. Mais le bureau était vacant et j'avais su me montrer convaincante pour occuper la place tant que personne ne venait la réclamer.

Je parcours des yeux le carnet de notes que j'avais sorti plus tôt dans la journée pour continuer de travailler comme une névrosée sur le dossier que je menais en solo depuis que je l'avais sorti des archives. Aujourd'hui, j'émettais l'hypothèse que Mr. Barrow était un groupe et non pas une personne, mais c'était tellement absurde que j'avais fini par m'endormir sur mon bureau. Je raye les quelques lignes que j'ai écrites et referme rageusement le carnet. « Entrez ! » La porte s'ouvre sur Laetitia, la nouvelle stagiaire, qui m'informe qu'on a besoin de moi en bas.
L'un des désavantages d'avoir muté dans le service juridique est qu'il faut désormais emprunter l'ascenseur. « Je te laisse le dossier ici. » Je ne lève pas les yeux de mon Macbook et agite la main pour lui dire que j'ai compris, puis elle se retire en oubliant de fermer la porte derrière elle. Un courant d'air frais entre dans la salle et me fait réaliser qu'il fait anormalement chaud. Depuis combien de temps suis-je enfermée ici ? J'use de mon don de télékinésie pour ouvrir la fenêtre et je retire mes lunettes le temps de revoir l'état de mon maquillage. Rien qui ne soit pas rattrapable.

Le temps de finir de télécharger les documents dont j'ai besoin et je finis par fermer mon ordinateur. Je rassemble mes affaires dans les tiroirs et quitte mon bureau en attrapant au passage le dossier qu'avait déposé Laetitia. Il ne comporte qu'une feuille et c'est sans grande surprise que je constate que ce n'est rien d'autre qu'un passage au service des mineurs qu'on me demande là -en somme, rien en comparaison avec le dossier sur le clan Barrow- mais étonamment j'accueille l'idée de m'en charger avec plus de conviction que je ne l'aurai imaginé. Considérons cette affaire comme une petite pause avant de reprendre cinq heures de travail acharné. Je grimace à l'idée de m'y remettre et l'ascenseur sonne. Il est temps pour moi de descendre.

Je me rend à mon ancien bureau, dont je me sers pour recevoir tant que l'ancien n'est pas encore tout à fait aménagé -j'attends encore quelques meubles qui devraient arriver dans la semaine- et constate sans grande surprise qu'Hydra ne s'y trouve pas. On ne le voit que très peu au bureau, étant donné qu'il a toujours préféré travailler chez lui -chez nous, en l'occurence, étant donné que nous vivons sous le même toit pour des raisons que je n'ai pas le temps de développer aujourd'hui- même si je sais pertinemment qu'il est bien capable de travailler n'importe où. Je dépose mes affaires, fait glisser la chaise de l'inspecteur devant moi et alors la porte s'ouvre sur l'un de mes collègues -dont le visage ne me dit rien mais qui semble me reconnaître- et une gamine qui, d'une façon ou d'une autre, me dit quelque chose.
« Quel est ton nom ? » Ce n'était pas mon premier cas de mineur retrouvé à la rue qu'il fallait identifier pour ensuite savoir ce qu'on en faisait. Cela ne voulait pas dire que j'allais me transformer en jolie inspectrice -ce n'était même pas mon travail à la base- maternelle et avenante. Elle me déclina son identité, et le ton qu'elle employa m'interpella, pour la simple et bonne raison que j'avais depuis toujours usé du même pour me présenter. La fierté d'un nom qu'on n'avait pas choisi, mais dont la mélodie sonnait aux oreilles des autres comme celle de la réussite sociale. « Emma-Serah, mais je t'en prie, appelle moi Emma. » Je pose délicatement mon stylo -parallèlement à la feuille, comme la maniaque que je suis- et l'observe longuement en silence. Après quelques secondes à nous regarder mutuellement, je finis par prendre la parole avant qu'elle puisse ne le faire. « Je travaille comme consultante pour la police et je fais en parallèle des études en droit pour devenir procureur. Tu es à Sanctuary of Heart, nous sommes toutes les deux des êtres magiques et à partir d'aujourd'hui ta vie n'aura plus rien à voir avec tout ce que tu as vécu jusque maintenant. » On lui avait appris à être concise et toujours aller droit au but, ne pas parler pour ne rien dire. Cela ne sembla pas déstabiliser la jeune fille, ce qui rassura Emma puisqu'elle n'aurait ainsi pas besoin de trop de temps pour boucler cette histoire. « Maintenant, raconte-moi comment tu t'es retrouvée ici. »
made by MISS AMAZING.
 
Behind the title (secrets)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les secrets du catch - le livre
» [Points] Le livre des secrets de Michael Cox
» SOTR (Secrets of the Third Reich)
» [Morton, Kate] Le jardin des secrets
» Secrets de Ghawazee - Tarifs & Horaires 2008/2009

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: