Partagez | 
 

 Des pommes, des poires et scoubidoubidous ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hybride Loup Garou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Atsuo F. Kazuki
Hybride Loup Garou
Coeurs : 405 Messages : 605
Couleurs : #666600 & DarkCyan
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Atsuo Fuyuki Kazuki Actuellement je suis : Amoureux et Homosexuel. Il paraît que je ressemble à : Yamamoto Takeshi - Katekyo Himan Reborn & Kuroo Tetsurou - Haikyuu!! / IRL - Jungkook et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyrn♥
Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Mar 11 Aoû 2015, 19:52

Tout commençait simplement, une journée des plus ordinaires. Le matin, j'avais préparé à manger pour un régiment, alors que ce n'était pas nécessaire. Pas du tout, même avec des personnes en plus dans le dojo, ça ne changeait pas du tout. Je regardais par la porte à peine ouverte, c'était un joli paysage. Pourtant c'était toujours la même montagne, les même arbres. Les quelques oiseaux qui volaient comme si rien n'existait. Je mangeais tranquillement mon repas, ça serait une journée comme tant d'autres, ça avait du bien d'avoir un train de vie perpétuel, mais je sentais que l'envie de chasser pour changer, au moins un peu, se faisait de plus en plus présente. Je n'avais contre le calme, mais je commençais à vouloir de l'action. La cuisine, le boulot, tout ça était répétitif, heureusement que je n'étais pas seul, sinon, j'aurai fini par griller un fusible. Pour quelqu'un d'assez calme, c'était un peu le comble. Je sortais du dojo avec un grand sourire, ni une, ni deux, je courrais dans la forêt, je savais bien que je pouvais prendre le bus pour aller au travail, mais c'était tellement puant, que j'avais préféré éviter les fois suivantes. Pas toujours pratique d'avoir un odorat comme le mien, je vous le dit. Même si, je dois avouer, il est très pratique, pour cuisiner.
Je me retrouvais à la ville au moins une bonne heure plus tard, heureusement, je me demandais si il y aurait un ingrédient à piocher pour tester quelque chose, donc, je faisais un détour par là. J'avais quelques drachme en poche. Toujours avoir un peu de ces choses pour pouvoir faire des plats un peu surprenants. Changer le quotidien, aussi dans ses menus. De quoi amener de nouveaux clients, et peut-être perdre des habitués. Mah, ils reviendront, comme à chaque fois. Un cuisinier, c'était aussi ça, donner vie à ses envies de plats. Qu'importe si parfois, ce n'était pas des réussites, c'était en faisant des erreurs qu'on apprenait, c'était comme ça qu'avais parler l'homme qui lui avait tout appris. Je me demandais parfois comment il allait depuis le temps. Sûrement bien, c'était le genre d'homme à faire régner l'ordre. Avoir des gens avec qui travailler, ça pouvait être sympathique. On verra bien pour la suite, si ça devenait urgent, je donnerai un boulot à quelqu'un qui en a besoin pour vivre. Voilà une très bonne idée. Je mettais mes mains dans mes poches, histoire qu'un petit chenapan ne pique pas cet argent durement gagné et aussi casser le délire dans lequel j'étais parti. Je sifflais distraitement un Disney, un vieux. Mais bon, les classiques de Disney ne se démode pas. Les sujets ne sont pas toujours justes, mais avec un peu de jugeote, on pouvait voir ça autrement, comme si ces fils avaient une face cachée, comme la lune dansant lentement sur la couverture sombre du firmament. Les étoiles comme seule compagnie. Je souriais et sentais les odeurs diverses du marché, du vrai marché, pas le crado et puant des rues sombres.


Une rose de Sha/Nay
Ligues et fan-clubs


LogAtsuo:
 

Cadeaux:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Mer 12 Aoû 2015, 18:36


DES POMMES, DES POIRES
ET DES SCOUBIDOUS...


AS I WALK ALONE I BUMP INTO YOU

feat Atsuo

Tu n'as pas d'argent. Tu n'as nul part où aller et tu as faim. Décidément, ta résurrection ne t'as pour l'instant rien apporté de bon. Tu es sur ce que tu as identifié comme une île depuis presque deux semaines maintenant. Tu as vu plein de choses que tu n'avais jamais vu en quelques siècles d'existence. Mais tu es encore perdue sur certains points. Récemment, tu as appris être une démone. Comme Pierce. Ce traître de Pierce qui t'as collée une balle dans la tête. Ironie, quand tu nous tiens.

Fauve vole en faisant des cercles au dessus de ta tête. Avant, il n'avait jamais eu autant d'importance pour toi. Avant, il n'était qu'un animal quelconque qui te tenait compagnie. Mais maintenant, c'est comme si tu pouvais le comprendre. Il se pose sur une branche et il te regarde. Sa tête penche d'un côté puis de l'autre. Il a l'air stupide. De toute façon, les volatiles n'ont jamais été réputés pour leur intelligence. Mais le regard qu'il te lance maintenant est compatissant. Lui aussi, il te comprend, Jane. C'est comme s'il voulait te dire que tu n'étais pas toute seule. Si seulement c'était vrai. Si seulement, tu n'étais pas aussi seule...

Un vent léger se lève, agitant les feuilles des arbres. Tu es assises par terre, dans une partie peu touffue de la forêt. Pourquoi tu es là ? Tu n'en as pas la moindre idée. Mais où pourrais-tu aller ? Tu n'as pas de maison, tu ne connais personne. Il n'y a que toi. Toi et Fauve et cet isolement te tue. Tu as toujours déteste la solitude, mais cette dernière a toujours démontré un amour sans borne pour toi. Depuis toujours elle est là, cette foutue solitude. Tout ça, c'est le genre de choses qui pourraient te donner envie de crier. De hurler au ciel que tu le détestes. De dire à ce putain de monde que tu lui en veux. Que tu lui en veux à mourir. Mais tu ne le fais. Parce que tu ne cries pas. Tu ne te plains pas. Tu te contentes de te taire et d'afficher un visage de marbre. Tu fais pas comme si tout allait bien, mais tu fais rien qui pourrait faire supposer que ça va mal. Sans mentir, tu dis pas vraiment la vérité. Tu te caches. Mais pourquoi, Jane ? Pourquoi te cacher ? Qui s’intéresse à toi de toute façon ?

Tu secoues la tête, comme pour chasser tes mauvaises pensées. Tu te mets debout et fais craquer tes articulations. Ton ventre gargouille. Il faut que tu manges. Alors que tu commences à partir, vers Dieu sait où, tu siffles et tend ton bras. Fauve vient s'y poser. Il est grand et lourd, mais ça ne te dérange pas. Au contraire, ce poids sur ton poid te permet de te rappeler qu'au final, tu n'es pas si seule que ça.

Tu marches pendant une heure, peut-être deux. Et avant que tu t'en rendes compte, tu es au cœur de la ville, entoure de gens tous plus bruyants plus uns que les autres. Pourtant, tu n'avais remarqué personne. Au fur et à mesure de ta progression parmi ces inconnus, tu remontes ton écharpe rouge sur ta bouche. Il ne fait pas froid, mais c'est un réflexe que tu as développé au fil du temps.  

Autour de toi, s'étalent quantités de choses que tu ne peux t'offrir. Et tu ne voles pas. Alors tu te contentes de marcher d'un air distrait, en prenant soin de ne toucher personne. Du moins, tu essaies. Car tu finis par rentrer dans quelqu'un. Tu trébuches et manque de tomber.

― Désolée.

En te relevant, tu voies la visage de l'homme que tu as bousculé. Tu plisses les yeux. Tu l'as déjà vu quelque part, tu en es sûre. Mais où ?

― On se connaît ?

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Hybride Loup Garou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Atsuo F. Kazuki
Hybride Loup Garou
Coeurs : 405 Messages : 605
Couleurs : #666600 & DarkCyan
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Atsuo Fuyuki Kazuki Actuellement je suis : Amoureux et Homosexuel. Il paraît que je ressemble à : Yamamoto Takeshi - Katekyo Himan Reborn & Kuroo Tetsurou - Haikyuu!! / IRL - Jungkook et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyrn♥
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Mer 12 Aoû 2015, 21:27

Je marchais un peu, parce que ce qui était assez pratique avec ce genre de marché, c'est que rester debout à faire des allers et retours étaient tout à fait normal. C'est comme ça que je remarquait une noix de coco, je ne sais pas comment je vais réussir à l'ouvrir. Bon, on verra plus tard, mais c'était une idée pour changer le menu quoi d'autre. Des œufs frais, on avait toujours besoin, surtout qu'à présent, j'avais une invitée en pleine croissance à la maison, bon, je pense que peu grandir, à présent. Même si, ce n'était pas prévu que je grandisse. Des silhouettes, certains communes et d'autres non, parce qu'on pouvait tout connaître. Encore pire les gens. J'avais une mémoire assez normale des personnes qui me sont sympathiques. Et heureusement pour moi, encore plus leurs odeurs. Comme quoi mon flair pouvait servir dans ce genre de situation. C'était pratique. Puis, j'avançais devant moi, ne faisant que peu attention aux personnes que je pouvais percuter ou non, c'était assez rare qu'elles s'excusent, je trouvais ça dommage, mais le monde était comme ça. C'était triste. C'est pour ça que je me retournais quand ça arrivait, le visage me disait vaguement quelque chose. Je penchais la tête. C'était vraiment étrange. Pour elle aussi, on dirait qu'on s'est croisé. Mais où ? Je me grattais le menton. Bien entendu, avec ma noix de coco dans mon plastique blanc, il finirait par me lâcher et le fruit rencontrer mes orteils. Mah.

« Euh... J'ai l'impression, mais je ne sais pas où. Bonjour je suis Atsuo, enchanté. »

Je tendais la main, il n'avait pas de raison que je ne présente pas. Après tout si on s'était croisé, c'était comme un départ un peu éparpillé, mais soit. Je m'en contenterai. Ce n'est pas ordinaire ça au moins comme présentation. Je la regardais, une femme, pas beaucoup de seins, un peu sombre. M'étonnerait pas que je l'ai aidé une fois. Mais je ne sais pas, mah ce n'est pas si grave. On avait qu'à mieux faire pour cette fois. Voilà une idée. Donc que dire ? C'était une question assez bizarre dites comme ça.

« Je pense aussi qu'il ne faut pas trop rester immobile, les gens bouscullent beaucoup en ce moment, que diriez-vous d'un banc plus loin, il est entre des marchand de vêtements assez chaud et bizarres, enfin, ce n'est que mon avis. Le votre est peut-être différent. Vous êtes nouvelle sur l'île ? Depuis combien de temps êtes-vous là ? Moi, je suis né ici. »

Je riais, je parlais un peu trop, sûrement le stress de la laisser dans le silence. C'était aussi ça être habitué aux gens. Je disais pas toujours des choses intelligentes, mais il y avait pire et mieux. En tout cas, je disais ce que je pensais et me débrouillais avec ça. Je lui souriais, c'était toujours ça de pris. Après tout si ma bonne humeur était communicative, c'était tant mieux, sinon, j'aurai essayé. Je restais là à me demander où je l'avais vue avant, c'était vraiment flou et bizarre. Et puis zut, je m'en fiche. Elle sera une amie, maintenant !


Une rose de Sha/Nay
Ligues et fan-clubs


LogAtsuo:
 

Cadeaux:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Mer 12 Aoû 2015, 23:03


DES POMMES, DES POIRES
ET DES SCOUBIDOUS


AND THEN HE SMILED AT YOU

feat Atsuo


Tu lèves les yeux, parce que c'est dans cette direction qu'il faut regarder pour voir le visage de cet homme. Il est immense. Du moins, par rapport à ton mètre soixante-dix, c'est l'impression qu'il donne. Tu examines brièvement le personnage. Élancé, épaules carrées, visage fin, cheveux en bataille. Il semblerait que toi aussi, tu lui rappelles quelque chose.  Atsuo, comme il vient de se présenter tend sa main vers toi. Il se dit « enchanté ». Tu n'as jamais compris pourquoi les gens disaient cela lorsqu'ils rencontraient quelqu'un de nouveau. Bien souvent, l'enchantement n'était que de courte durée. Et si ça pouvait paraître pessimiste, tu pensais autrement. Pour toi, ce n'était que la simple vérité. Les gens sont décevants. Tout le temps. C'est ainsi.

Alors que tu regardes cette main tendue, sans te décider à la prendre, quelque chose roule jusqu'à tes pieds. Passant de la cime aux racines, tu regardes vers le sol. Là, une noix de coco. Celle qu'Atsuo avait dans un sac en plastique quelques instants auparavant. Elle a du lui faire mal en tombant. Tu te penches, la ramasse et la dépose sans violence dans la main que le garçon te tend toujours. Pour une raison que tu ignores, tu n'as pas envie de lui serrer la main. Tu ne veux pas établir quelconque lien avec lui.

— Je pense aussi qu'il ne faut pas trop rester immobile, les gens bousculent en ce moment, que diriez-vous d'un banc plus loin, il est entre des marchands de vêtements assez chauds et bizarres. Enfin, ce n'est que mon avis. Le vôtre est peut-être différent. Vous êtes nouvelle sur l'île ? Depuis combien de temps êtes vous là ? Moi je suis né ici.

Tu mets un certain temps à emmagasiner toute ces paroles. Tu as perdu l'habitude. Tout pendant qu'il parlait, Atsuo riait. D'un rire joyeux et sincère. Ça aussi, tu avais perdu l'habitude. Il souriait, parlant d'un ton enjouée, comme si cette journée ne pouvait mieux se passer. La bonne humeur. Ça fait si longtemps que tu ne l'avais pas recroiser celle-là. Cette très chère bonne humeur.

Et alors que ton silence se prolonge, tu réalises que tu n'as pas dit un mot depuis le début. Tes yeux inexpressifs rencontrent, ceux pétillants du brun. C'est comme si du magma en fusion entrait en contact avec la glace. Incroyable.

— Justice-Jane,dis-tu alors que tu le suis vers ce banc précédemment indiqué.

Tu ne sais pas pourquoi tu le fais. Toujours est-il que tu es là, à marcher à côté d'un presque inconnu qui parle beaucoup. Alors que toi, c'est à peine si tu es capable de sortir plus de trois syllabes d'affilé. Vous arrivez au banc, au tu t'assois. Après lui. Regardant le sol, devant toi et non Atsuo, tu ajoutes quelques mots.

— C'est mon nom. Justice-Jane.

Justice-Jane. Tu t'es toujours désigné par ton nom en entier. Bien qu'il soit long et qu'on t'a toujours appelé Jane ou JJ, jamais en t'auto-évoquant tu n'as utilisé un diminutif. Tu ne pourrais l'expliquer. C'est comme ça, juste une chose que tu fais.

— Je suis arrivée il y a peu. Après ma mort.

Tu ne prends pas un ton dramatique ou quoi que ce soit. Tu te contentes d'énoncer les faits, comme si tu parlais du décès de quelqu'un d'autre. Et alors que tu parles, tu regardes enfin Atsuo. Ton visage de marbre tourné vers le sien, si gai.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Hybride Loup Garou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Atsuo F. Kazuki
Hybride Loup Garou
Coeurs : 405 Messages : 605
Couleurs : #666600 & DarkCyan
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Atsuo Fuyuki Kazuki Actuellement je suis : Amoureux et Homosexuel. Il paraît que je ressemble à : Yamamoto Takeshi - Katekyo Himan Reborn & Kuroo Tetsurou - Haikyuu!! / IRL - Jungkook et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyrn♥
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Dim 13 Sep 2015, 09:04

Rien ne pouvait prévoir ça, en plus je préférai nettement me faire surprendre par les événements, c'était assez comique et changeant de ma vie. J'aimais mon quotidien, je n'en changerai pas si facilement. Avoir Logan, un toit, faire de la cuisine, toutes ces choses qui faisait de moi un homme heureux. Je ne pouvais pas être de mauvaise humeur, l'ai-je été un jour, ahahaha j'en doute. Je m'installais sur le banc avec un sourire de bien heureux sur mon visage. J'avais obtenu un nom d'une voix un peu distante, mais il en fallait plus pour que je laisse tomber. Je gardes toujours ce sourire, elle ne me regarde pas. Je n'ai jamais demandé à personne de le faire, ce n'était pas maintenant que je vais le faire. J'apprenais qu'elle faisait des gens qui sont revenu du monde des mort. Je sentais un léger pincement au cœur. Ma mère n'avait pas voulu revenir ou tout son être avait été pris par ces choses. Qu'importe, c'est le passé. Je garde ma bonne humeur, un nom bien long, j'étais content que le mien soit plus court. Je lui tapotais l'épaule, j'étais compatissant. La mort, même si le retour était bel et bien là n'étais jamais un sujet facile.

« Oh je vois, j'espère que cette nouvelle chance vous permettra d'avoir des personnes sur qui compter, comme moi. Car j'ai cette impression de vous avoir déjà rencontrée, sans oublier votre odeur. Ne voyez pas d'agression de ma part, je sens les choses plus fort que la moyenne. »

Je riais un peu en me grattant la tête, j'oubliais assez peu les odeur, c'était un peu ça qui me faisait vivre. Je cessais de rire pour garder un sourire toujours éclatant qui reflétait cette joie de vivre. Je ne faisais pas semblant, parfois ça arrivait, mais beaucoup moins depuis ce jour ou tout avait changé. Je mettais ma main sur mes jambes, au moins, je suis un peu moins grand sur ce banc. Elle avait touché cette femme. Je ne voyais pas le mal en mon geste. Je regardais quelques instants la foule toujours avec cette bonne humeur voir tant de personne différentes et aussi des affiliés. Je sentais les pattes de Kojiro sur mon épaule, l'oiseau sifflait, je grattais ses plumes. L'oiseau y restais un moment, ça ne me dérangeais jamais.

« Alors comment te nommer ? Hum ? Jane ! Je me vois mal dire dire Justice ou le nom entier sans rire, je ne me moque pas, sinon de moi-même. J'aimerai voir un sourire sur votre visage. Quelque chose me dit que ça ne sera pas facile. »

Je restais là, je parlais sûrement pour deux. Comme si je pouvais combler cette absence d'information, où l'avais-je vu ? Et surtout quel est cet impression d'avoir affaire à une légende. C'était donc ça un mythologique ? Mais elle sentait différemment de cet homme qui m'avais sauvé, il m'avait aussi laissé cette impression. Comme quoi, tout était possible. C'était des mots, presque une promesse, je ne la forcerai pas à le faire, j'y arriverai peut-être dans des années, mais ça me va.


Une rose de Sha/Nay
Ligues et fan-clubs


LogAtsuo:
 

Cadeaux:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Dim 13 Sep 2015, 12:19


DES POMMES, DES POIRES
ET DES SCOUBIDOUS


HE WANTED TO SEE YOU SMILE

feat Atsuo


Une main se pose sur ton épaule, sans violence, presque avec douceur. Une main chaude et se voulant réconfortante. Tu sursautes. Un sursaut léger, sans bruit. Juste la marque de ta surprise. Brièvement, ton regard s'anime, puis meurt presque aussitôt. Tu rebaisses les yeux vers le sol, encore. Tu n'as jamais été du genre à soutenir le regard des autres. Tu es une créature docile, Jane. Passive, presque. Sauf quand le côté sanguinaire du Barghest que tu es se réveille évidemment. Mais ça, c'est une tout autre histoire qui ne sera pas conter ici.

—Oh je vois, j'espère que cette nouvelle chance vous permettra des gens sur qui compter, comme moi. Car j'ai cette impression de vous avoir déjà rencontrée, sans oublier votre odeur. Ne voyez pas d'agression de ma part, je sens les choses plus fort que la moyenne.

Il rit encore. Le son de sa joie résonne et se répercute dans ta tête. C'est beau d'entendre quelqu'un rire. Tu le retiendras. Car si Atsuo a une certaine affinité avec les senteurs, toi, c'est avec les sons. Odorat versus ouïe. Les bruits, les fréquences, les intonations, les façons de respirer, tout ça, tu retiens. Jusqu'aux battements de cœur, que tu peux entendre. Tu aimes ce pouvoir, car rien n'est jamais vraiment silencieux. Et ça te donne l'impression de n'être jamais vraiment seule. Si seulement c'était vrai.

— Je me souviens de ta façon de respirer, dis-tu.

Tu n'es pas sûre qu'il t'entende tant tu ne parles pas fort. Tu as du mal à supporter les sons élevés, aussi, tu as pris l'habitude de parler à voix basse.

— Et de ta fréquence cardiaque. J'ai une ouïe particulière.

Tes yeux sont toujours rivés sur le sol. Tu te tiens droite sur le banc. Aucune extravagance. Tu paraîtrais presque invisible. Comment peut-il se souvenir de toi ? De ton visage ? Tu n'es pas de celle dont on se rappelle pourtant. Tu ne marques pas l’esprit, Jane. Tu es si banale. Si transparente. Tu es tellement oubliable.

Un sifflement léger retentit. Le bruit attire suffisamment ton attention pour que tu en vérifies l'origine. Une hirondelle. Posée sur l'épaule d'Atsuo. Tu avais remarqué ça aussi, depuis ton arrivée : la plupart des gens était accompagnée d’animaux de toutes sortes. Du lion à la fourmi en passant par le vautour. Et en parlant de vautour, où était Fauve ? Tu lèves les yeux vers le ciel, à la recherche de la silhouette si familière de l'oiseau. Il avait dü s'envoler au moment où tu étais entrée en collision avec Atsuo. Évidemment. Tu siffles, puis tends ton bras. Il reviendra. Il revient toujours.

— Alors comment te nommer !

La voix de ton voisin te reconnectes à la réalité. Tu le regardes, à présent.

— Hum ? Jane ! Je me vois mal dire dire Justice ou le nom entier sans rire, je ne me moque pas, sinon de moi-même.

Tu hoches la tête, en signe d’acquiescement. Il pouvait t'appeler Jane, Justice, ou comme ça lui chantait. Ça n'avait aucune espèce d'importance à tes yeux.

— J'aimerai voir un sourire sur votre visage. Quelque chose me dit que ça ne sera pas facile.

Tu penches légèrement la tête sur le côté. Un sourire sur ton visage. Pourquoi voulait-il voir un sourire sur ton visage ? Il te connaissait à peine. Mais il avait tout de même raison. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas sincèrement sourit. Pourtant, tu te souviens encore de ces époques qui t'arrachaient des rictus à n'en plus finir. Tu te souviens encore de Nathanaël. Et de Pierce. Eux savaient te faire sourire. Et maintenant, Jane ? Maintenant, qui te faisait sourire ?

Tu es misérable, Justice-Jane.

Tu te mords la lèvre, espérant faire taire cette voix dans ton crâne. Tu te mets à parler, pour couvrir le son de ta conscience.

— As-tu déjà été malheureux, Atsuo ?

Cette question t'obsède depuis que tu l'as rencontré. Comment après avoir connu le malheur, on pouvait être si heureux de nouveau ?

Tout pendant que tu attendais ta réponce, Fauve vint enfin se poser sur ton bras. Tu vois, il revenait toujours.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Hybride Loup Garou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Atsuo F. Kazuki
Hybride Loup Garou
Coeurs : 405 Messages : 605
Couleurs : #666600 & DarkCyan
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Atsuo Fuyuki Kazuki Actuellement je suis : Amoureux et Homosexuel. Il paraît que je ressemble à : Yamamoto Takeshi - Katekyo Himan Reborn & Kuroo Tetsurou - Haikyuu!! / IRL - Jungkook et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyrn♥
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Dim 27 Sep 2015, 20:09

Je lui souriais, car ça me semble une chose normale à faire. Comme si c'était une logique imparable. Je ne voyais pas pourquoi je serai triste de toute manière. J'écoute ces mots, ils sont si faibles que je peine à les entendre. J'ai une ouïe normale. Et bruit du marché était pas mal envahissant, surtout quand un dame tentait de marchander un pull que je trouvais vraiment trop spécial. Je me demandais si ce genre d'endroit n'était pas trop bruyant pour elle. Mais elle me signalais que ma façon de respirer n'était pas inconnue. Elle était forte pour distinguer les gens de cette façon. J'en suis bien incapable. Elle ajoutait même mon cœur. Je sentais mes joues chauffer un peu. Plusieurs me passais en tête. Ça devait être assez spécial d'écouter mon cœur. Je la voyais attendre son affilié, un animal volant sans doute, car elle avait regardé le ciel. Il ne reste plus qu'à attendre cet animal. Je la voyais avoir du mal à sourire, ce n'était pas facile pour tout le monde de le faire. Puis elle me demandais si j'avais été malheureux. Je riais un peu amèrement. Que lui dire ?

« Oui, j'ai été malheureux plusieurs fois, j'ai pleuré longtemps la perte des miens lorsqu'ils sont disparu quand j'étais encore qu'un louveteau. Je ne suis pas resté seul longtemps, un homme s'est occupé de moi et j'ai frôlé la mort. Mais, ma mère disait souvent qu'un malheur n'est que temporaire, sourire c'était plus joyeux que de pleurer. La deuxième fois, c'est quand j'ai cru ne jamais être heureux avec une personne que j'aime, je crois que c'est là que j'ai réellement été malheureux. »

Parler de mes moments de malheurs n'avait rien de triste en soi. Bien entendu ma meute me manquait encore et toujours. Mais j'avais fait avec. Je reprenais un sourire sincère. Car j'étais toujours heureux de faire une nouvelle connaissance. C'était un moyen d'être un peu moins seul et de ne pas être toujours collé à Logan. Il me manquait déjà, alors que je l'avais vu ce matin. Je suis accroc, est-ce de ma faute ? L'oiseau venait se poser sur son bras. Il était bien plus imposant que Kojiro. Il n'y avait pas de photo. Je me disais que l'animal serait un peu féroce. Pourtant, je me demandais si ces plumes étaient douces comme celle de mon hirondelle mâle. Un autre oiseau, on dirais que pas mal de personne que j'apprécie avait un affilié volant.

« Maintenant, je suis heureux, même si je fais rien de spécial, chaque jour a son petit événement. Comme notre rencontre aujourd'hui ? Vous ne pensez pas ? »

Je m'avançais peut-être. Mais je voulais un peu lui montrer que la vie n'était pas que triste, que des moments heureux sont faits pour être vécu à fond. Je voulais aussi qu'elle arrive à voir le côté joyeux. Même si elle semblait avoir plus vécu que moi-même. Serait-elle une de ces personne qui pouvait vivre des années sans vieillir ? La raison quii te faisait envier ce statut, c'est le supplémentaire avec Logan.

hrp:
 


Une rose de Sha/Nay
Ligues et fan-clubs


LogAtsuo:
 

Cadeaux:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Dim 18 Oct 2015, 12:43


DES POMMES, DES POIRES
ET DES SCOUBIDOUBIDOUS


NO, I DON'T UNDERSTAND

feat Atsuo


Le rire d'Atsuo emplit tes oreilles, nourrit tes tympans. Il avait un goût amer. La nuance était faible, mais tu pouvais la percevoir. Tu ne l'a percevais que trop bien. Atsuo te raconta ce qui l'avait rendu malheureux dans sa vie passée. Il te parla de la perte de ses proches alors qu'il n'était qu'un enfant. Il te parla de cet homme qui l'avait recueilli et élevé et il te parla aussi de sa mère. Celle-ci disait que la malheur n'était jamais permanent et que sourire était bien plus joyeux que pleurer. Ton expression subit un changement presque imperceptible. Un froncement de sourcils discret, un retroussement de nez modeste. L'évocation de la génitrice de ton interlocuteur de te fit tiquer légèrement.
Une mère.
Tu n'en avais jamais eu. Enfin, si. D'un point de vu strictement biologique, il était impossible que tu n'aies pas eu de mère. Mais le fait est que, tu ne t'en souvenais pas. Absolument pas. Tu ne te souvenais même pas être enfant. Avant ce jour où tu t'étais réveillée au milieu de nul part déjà adulte. Pour toi, c'est comme si tu n'avais jamais enfant. Tu ne connais pas cette impression, ce sentiment.

Le visage d'Atsuo se fendit de nouveau d'un éclatant sourire. Tu ne le lui rendis pas. En fait, tu ne le regardais déjà plus. Tu passas distraitement ta main dans le plumage de Fauve alors que tu fixais un point à l'horizon. Les plumes de ton affilié était rêches, un peu sales, râpeuses. Ce n'était pas un problème pour toi, au contraire. Ça donnait une dimension plus réelle à Fauve. Le toucher n'était pas comme toucher du coton, par exemple et c'était quelque chose que tu appréciais.

— Maintenant je suis heureux même si je ne fais rien de spécial, reprit-il. Chaque jour a son petit événement. Comme notre rencontre aujourd'hui ? Vous ne pensez pas ?

Ça te dépassait. Tout cela te dépassait. C'était trop pour toi. Aussi bien la capacité de cet homme à rester perpétuellement éclatant ou encore le bruit environnant. Tout devait beaucoup trop pour toi. Tu n'étais pas une femme de discussion. Tu n'étais pas une femme très habituée à la foule aussi. Tu n'étais que la dépressive Justice-Jane. En plus, comment une simple rencontre pouvait participer à faire de sa journée quelque chose de spéciale ? Tout le monde rencontrait un tas de personnes tout le temps. Cela n'empêchait les suicides.

— Je ne comprends pas, commenças-tu. Je ne comprends pas.

Tu parlais un peu plus fort, mais toujours assez bas. Tu te mis debout, ton geste fit s'envoler Fauve. Il resta cependant en vol stationnaire à proximité de toi.

— Je ne comprends pas. Ça fait des centaines d'années que je suis en vis. J'ai voyagé partout. J'ai rencontré plus de personne en un an d'existence que la plupart des gens en toute une vie. J'ai vu des tas de choses, j'ai connu les débuts du monde tel que tu le connais. J'étais là aux origines, je serai là à la fin et pourtant... Pourtant, là (elle pointa son cœur du doigt), là ça brûle. Pourtant, je suis toujours horriblement seule.

Tu restas un moment sans rien dire, sans rien faire, sans bouger. Tu avais débité tellement de mot, ta langue te faisait mal.

— Je ne peux pas rester là.

Tu tournas le dos à Atsuo et commença à partir, Fauve suivant ton sillage depuis le ciel.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'
Hybride Loup Garou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Atsuo F. Kazuki
Hybride Loup Garou
Coeurs : 405 Messages : 605
Couleurs : #666600 & DarkCyan
J'ai traversé le portail depuis le : 16/07/2013 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Atsuo Fuyuki Kazuki Actuellement je suis : Amoureux et Homosexuel. Il paraît que je ressemble à : Yamamoto Takeshi - Katekyo Himan Reborn & Kuroo Tetsurou - Haikyuu!! / IRL - Jungkook et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyrn♥
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... | Dim 18 Oct 2015, 15:52


Je ne savais pourquoi elle semblait si sceptique. Qu'avais dit pour avoir un changement pareil. Je me grattais la tête doucement. Je préférais être heureux que pleurer. Les morts ne vont pas revenir sous prétexte qu'on pleure pour eux. Ça se saurait, de toute façon. Je lâchais un petit soupir, cette femme semblait porter un poids sur ses frêles épaules. J'aurai voulu l'en défaire un peu. Lui donner un peu de ma bonne humeur, afin qu' elle voit cette vie de bon côté. Car elle était belle. Même si elle montrait souvent la face la plus laide aux personnes qui vivait dans ce monde. C'était des épreuves. Pour montrer que cette vie n'était pas tout à fait vaine. Elle scandait qu'elle ne comprenait pas. Je me levais un peu. Elle parlait un peu de sa vie. Rejetant un peu la faute sur moi. Ce n'était pas grave. Elle avait mal. Je voulais la rassurer, lui dire que j'étais là pour elle, mais ça serait lui mentir. Je périrai, moi aussi, c'était une vérité auquel je m'étais faite. Elle s'en allait en déclarant ne plus vouloir rester là. Tu passais un moment dans le silence.

« J'aimerai compter parmi vos amis, je vous soutiendrai, mademoiselle, autant que ma vie me le permet.. Mais vous êtes peut-être trop loin pour entendre. Tout le monde a droit à une aide, des personnes à apprécier, qu'importe sa durée de vie. Elle doit être si triste, Kojiro. »

Je grattais les plumes de mon oiseau, je ne laisser ai pas tomber cette personne, c'était mal me connaître. Puis on avait l'air de se connaître, peut-être s'était-on croisé dans une autre vie. Après tout, c'était peut-être ça. J'ai appris à être ouvert à ce ce genre de choses. Même si ce n'était pas vraiment logique. J'avais rien à perdre comme rien à gagner à insister. Mais je savais que chaque combat devait être effectué, les reste de mon éducation chez le maître sûrement. Je savais ce que Logan pensait de ce dernier. Quand bien même ces idées, ça ne changerait pas l'affection que je ressens pour les gens, même si je préférai éviter qu'il se fâche à cause mon entêtement. Moi qui était plus connu pour ma façon désinvolte de vivre. Prenant les choses positivement. L'oiseau sifflait quelques notes, pour me rassurer, je n 'avais rien fait de mal. Je m' époussetais, je reprenais mes courses, mon sourire accroché à mes lèvres. Je courrirai après cette demoiselle. Elle avait des raisons pour être si préoccupée, de sentir son cœur si douloureux. Je l'aurai bien serrer dans mes bras et caresser sa tête, comme un frère le faisait à sa sœur. Je n'avais pas grand chose de commun avec elle. C'était étrange, tellement. D'où je pouvais la connaître, comme si c'était une personne qui avait compté, mais pourquoi l'avoir oublié. C'était trop complexe pour moi. Je concentrai sur la cuisine. Faire à manger, ma passion. Même si mon estomac voulait souvent tout pour lui. C'était toujours un plaisir de voir les gens heureux avec mes plats.


Une rose de Sha/Nay
Ligues et fan-clubs


LogAtsuo:
 

Cadeaux:
 




Contenu sponsorisé
Re: Des pommes, des poires et scoubidoubidous ... |

 
Des pommes, des poires et scoubidoubidous ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gâteau invisible pommes et poires
» Tartes aux pommes et aux poires
» Compote de pommes et de poires Express (micro-ondes)
» compote pommes, poires et amandes
» beurre de pommes et de poires

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: