Partagez | 
 

 Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Lun 01 Aoû 2011, 23:19

J'étais restée éblouie devant le spectacle pendant de longues minutes, ne me lassant pas de toutes ses couleurs différentes et pourtant si bien assorties à cet instant. Je pense que j'aurais pu rester ici une éternité si je l'avais eu à disposition, avalant et sauvegardant toutes ses scènes dans ma mémoire, tout en imprimant en résonance l'image d'Hikari, et notre rencontre passa de positif à très positif. Après avoir touché l'eau, je me rendis compte de sa température, chaude à souhait mais en même temps rafraîchissante. Le va-et-viens grimpa jusqu'à mes chaussures noires, laissant une trace de sel et quelques gouttes dessus. Comme lisant dans mes pensées, Hikari se débarrassa de quelques habits en trop avant de s'avancer dans le liquide salé jusqu'au niveau des genoux, m'invitant à a suivre.
Avant même qu'elle ai fini sa phrase, je me déchaussais, enlevais mon gilet et me nouais les cheveux en un chignon, qu'on devait deviné fait à la va-vite, pour ne pas me les mouiller. Faisant attention à la où je mettais les pieds, je sentais le niveau d'eau monter le haut de ma cuisse avant que je ne m'arrête au niveau d'Hikari. Le sable doux s'accordait parfaitement avec le spectacle devant nous -où je n'arrêtais pas de jeter des coups d'oeil- et des coquillages venaient terminer ce tableau féerique. Je me sentais vraiment bien, au milieu de l'eau, sentant les remous de la mer et le sable bouger, le tout accompagné du paysage magnifique et bien sûr d'Hikari. La jeune fille s'était baissée, mais j'étais trop concentrée sur mes sensations et je n'y avait pas prêté attention. Elle avait maintenant pris la parole :
    - Je me souviens qu'une fois quand j'étais petite, mon père m'avait lancée dans l'eau. J'avais faillit me noyer. Quand je suis ressortie je me suis mise à pleurer comme une folle.
Des souvenirs. Ce que je n'avais pas. Ou du moins, très peu. Pas assez, en fait. Et peut-être valait ce mieux. Comme à chaque fois que j'y pensais, le loup montra sa présence d'une pique dans le bas de mon cerveau, rendant douloureuses ses pensées noires. Me rattrapant, je la fixais maintenant, la voyant sourire de toutes ses dents. Ses souvenirs à elle semblait joyeux, ou du moins heureux. Je souris alors pour elle, l'enviant d'avoir eu ce qui semblait une enfance normale, avec un père présent. Soupirant discrètement, elle meubla de nouveau mon silence avec sa voix enjouée.
    - Tiens un cadeau. Je l'ai trouvé sur la plage mais comme il était joli, je préfère te l'offrir. Un cadeau d'amitié.
Un cadeau, après les souvenirs. Une autre chose rare. Je volais tout ce que j'avais, ne me rappelais de personne, n'ayant rencontré qu'un petit nombre de vampire/mage/hybride/déesse ... Personne en tout cas n'étais allé jusque là. Etant gênée, je ne savais pas vraiment comment réagir, après cet énième don. Je m'y pris de façon maladroite -ce qui ne me ressemblait pas- en la remerciant, trouvant stupide de ne rien avoir à offrir en retour. Je me rappelais d'un coup ce que j'avais dans la poche de mon gilet, souriant à nouveau, et j’acceptais mieux le cadeau. J'ouvris ma main pour découvrir un coquillage nacré, ayant des nuances de blanc et de gris. Le serrant fort dans ma main, je souris à nouveau, fermant cette fois les yeux. Ça me faisait vraiment plaisir et cette fille me plaisait de plus en plus, de par sa vitalité, son sourire, son entrain ... à cause d'une multitude de choses, en fait ! Restant en contemplation devant le coquillage, je la vis s'avancer du coin de l'oeil, cherchant un endroit sûr où le mettre.
Alors que je venais de le déposer dans une poche intérieur, je sentis de l'eau sur ma peau. Relevant la tête, alertée par ces gouttes qui se transformaient en véritables vagues, j'entendis un rire cristallin de derrière les secousses. Comprenant qui était sa propriétaire, je me détendis et éclatait également de rire, mettant la tête sous l'eau -en me baissant, le niveau était bas- pour mieux la rattraper, elle qui fuyait en courant. Je fis quelques mouvements de ce qui était sensé être une nage et arrivait à son niveau. La fixant quelques secondes dans les yeux, je pris mon élan et je l'éclaboussa de toutes mes forces, envoyant des vagues entières dans le but de la mouiller autant que je l'étais -c'est à dire entièrement. Prenant à mon tour la fuite, je retournais sous l'eau, nageant vers le large, guidé par le bout de soleil qu'il restait.
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Mar 16 Aoû 2011, 14:39

    [désolé c'est court ><]

    La mer ! J'aimais beaucoup la mer, l'océan !
    L'eau était calme et douce, on pouvait voir nos pieds tellement elle était pure et claire. Elle n'avait pas ce goût salé qu'avaient les océan de la Terre.
    J'étais trempée, de la tête aux pieds, ma robe était toute mouillée, mes cheveux dégoulinaient d'eau mais je m'en fichais royalement. je m'amusais comme une petite fille avec ma nouvelle amie.


    C'était amusant car je la connaissais à peine depuis quelques heures que déjà, j'étais devenue amie avec elle et qu'en plus, j'avais l'impression de l'avoir connue depuis des lustres. Mais il y avait beaucoup de choses que j'ignorais. Je ne connaissais pas son passé, qu'étaient devenus ses parents, la particularité de son affilié. Je parlais beaucoup de moi mais elle ne disait rien d'elle. Peut-être qu'elle ne voulait tout simplement ne pas en parler. Elle avait ses droits mais j'étais quand même curieuse de savoir ce qu'elle pouvait bien me cacher. Je l'observais attentivement, elle semblait avoir mon âge et qu'elle était bien plus grande que moi en taille - une bonne quinzaine de centimètres nous séparaient - mais on dirait qu'au fond d'elle, cette fille semblait plus jeune que moi et paraissait découvrir la vie. Bon n'exagérons rien. Elle était vraiment mignonne, j'étais poussée par l'idée de la protéger, un peu comme Alice avec Rose.

    Après toute cette réflexion, je l'éclaboussai puis me mis à courir dans l'eau. La mer ralentissait mes pas mais je courais quand même assez vite.
    Je me retournai et aperçus qu'Anamée avait disparue. Non elle n'avait pas disparue, elle était juste dans l'eau. Je baissai la tête et vit une ombre foncer vers moi. Elle sortit de l'eau et nous nous fixâmes un bref instant. Je savais que j'allais y passer moi aussi alors je ne fis rien, elle prit son élan et m'envoya de l'eau dans la figure en plein fouet. Quelle douche !
    Puis je la vis s'enfuir à son tour. J'éclatai de rire puis me mise à sa poursuite en hurlant :


      - Reviens ici que je t'attrape !


    Je me mis à nager rapidement pour la rattraper et lorsque j'agrippai son bras, je perdis l'équilibre et la tirai vers moi. Nous tombâmes toutes les deux dans l'eau. Après cette course de folie dans l'eau, ce n'était pas de tout repos je vous assure, je lui proposai d'aller se sécher au soleil. J'étais épuisée pour utiliser ma maîtrise du feu et comme le soleil tapait plutôt fort, en une demi-heure nos vêtements seront secs.
    Je m'assis sur un tronc d'arbre non loin et essora mes cheveux.
    Cette scène me rappelait la foi où moi et Roxas nous avions terminés dans l'eau. Il m'avait cherchée aussi.
    Il faisait beau et chaud, je fermai mes yeux durant quelques instants puis les rouvris pour regarder ma nouvelle amie. J'avais envie d'en savoir un peu plus sur elle.


      - Dis moi Ana', que faisais-tu avant d'arriver sur l'île ?


    Oups, peut-être avais-je été un peu trop directe, cette phrase m'était sortie de la bouche. Je me mordis la lèvre et essayai de me reprendre. Elle avait peut-être ses raisons ou je ne sais quoi. Qui me dit qu'elle voulait m'en parler ? Ah... Quelle imbécile j'étais. Toujours aussi maladroite...

      - Ah mais, euh. Si tu ne veux pas m'en parler c'est ton choix, repris-je.





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Jeu 27 Oct 2011, 12:06


C'était assez drôle, de voir comme le destin m'avait guidée vers cette fille aux étranges cheveux roses. Oui, qui aurait pu prévoir que j'irai lui proposer un abris contre la pluie, moi qui d'habitude ignore les personnes inconnues ? J'avais eu une envie, voilà tout, et je remerciais de tout coeur ce qui m'avait poussé à le faire. Je ne connaissais encore personne ici, ou presque, mais ce qui était étonnant, c'est la gentillesse dont tous faisaient preuve, sur cette île. Enfin, ceux que j'avais eu la chance de fréquenter. Peut-être me trompais-je totalement ? Oh, je n'avais pas envie de m'interroger sur ça, à ce moment-là. Seulement apprécier la présence d'Hikari et oublier le reste, comme je le faisais si bien. Oublier pour ne pas se sentir coupable, pour ne pas être dérangé par l'autre. Le Loup, bien évidement. Mais non, je ne devais pas y penser, même pas l'évoquer. Oublier, comme dit.
J'ai été ramenée à la réalité, hors de mes pensées, par de l'eau, à nouveau. Cette eau chaude et étincelante, brillante sous les rayons du coucher de soleil. La vue ici était vraiment magnifique, ensorcelante, même, me mettant encore plus de bonne humeur. C'était la jeune fille au cheveux roses qui était également à l'origine de cet entrain, de même que nos disputes sommes toutes puériles, mais peu importe, elles me faisaient rire. C'est donc en prenant avec difficulté ma respiration -coupée par les gloussements- que je tombais à l'eau, accompagnée d'Hikari. Trempée, oui, et peut-être même que demain un rhume pointera le bout de son nez, mais et alors ? Je m'amusais, c'était le principal. Suivant ses conseils, je marchais vers la plage baignée du soleil couchant pour nous sécher, ce qui était une assez bonne idée : ça nous permettrai aussi de discuter et d'en apprendre plus sur nous. C'est elle qui prit les devants, me posant la question que je redoutais le plus.
Ce que je faisais avant. Oh, je disais ne pas savoir, ce qui n'était pas faux, mais je me doutais de ce que l'Autre avait fait. Enfin, une vague idée : en tout cas, c'était négatif, alors pourquoi chercher à comprendre ? Ça n'aurait que eu pour résultat de me haïr moi-même. Autrement dit, c'était stupide. Et elle, gentille comme elle l'était, s'excusa de sa maladresse, mais c'était trop tard, maintenant. Assise, je jouais avec le sable, fixant l'horizon pour m'aider à choisir mes mots.
    - En fait ... Je ne me rappelle plus.
Je me sentais stupide. Comme une gamine, seule, sans rien à dire, ne pouvant même pas expliquer, raconter ma propre histoire. Même pas capable de se rappeler qui j'étais, ce que je faisais, non, juste un nom, une petite enfance, et Loup. Ce n'était pas moi, avant l'île, c'était lui qui était là, Loup. En réalité, mon passé, c'était lui, c'est tout. Mais non, non, je ne devais pas y penser, oublier, simplement, parce que maintenant, c'est moi, le futur et le présent, c'est à Anamée de le construire, même s'il ne veut pas. Son règne avait eu sa fin dès qu'il était passé par le portail, tant pis pour lui.
    - Désolée ..
Je ne voulais pas la mettre dans l'embarras, ni rien d'autre, je me sentais juste et encore stupide, c'était le mot. Qu'allait-elle penser de moi ?

[Huuuuuuuuuh I did it o/ *hum* Après quelques mois, j'aurais pu faire quelque chose de mieux, désolée >w< en espérant que ça te convienne un minimum TwT]
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Dim 27 Nov 2011, 21:30

    [Désolé pour le retard ><]

    Après avoir passé tout l'après-midi dans l'eau, nous nous assîmes sur le doux sable de la mer des Nuages. Tout d'abord la pluie puis la mer. A vrai dire, on était trempées de la tête au pied et c'était agréable de se faire sécher par le soleil. Il faisait chaud et l'eau nous avait vraiment rafraîchies. Je m'étais amusée comme une folle, c'était tellement agréable de rire avec une amie. Surtout qu'Anamée était une fille vraiment gentille, j'avais l'envie de l'aider et de l'apprécier. Désormais elle était comme ma protégée, je l'adorais. Elle était tellement mignonne, je pense que jamais je ne m'énerverai contre elle, IMPOSSIBLE. Elle venait d'arriver sur l'île alors elle avait quand même besoin d'aide, d'ailleurs elle n'était pas la première personne que j'aidais. Il y avait eu une femme du nom de Flow Spice et cet elfe du nom de Ezylian Mizura qui voulait retrouver son amie d'enfance.

    Je levai la tête vers le soleil pour m'imprégner de sa chaleur puis me tourna vers Anamée. Je fis la boulette du siècle, la curiosité était un vilain défaut je le savais mais je ne pouvais m'empêcher de vouloir en savoir plus sur mon amie. En même temps, cela faisait à peine quelques heures qu'on se connaissait et pourtant je l'appréciais déjà comme ma petite protégée. Je ne savais pas que le fait de lui demander ce qu'elle faisait avant allait la rendre si triste. Elle joua un moment avec le sable tout en fixant l'horizon.

      - En fait ... Je ne me rappelle plus.


    Je me sentais vraiment nulle, je ne savais pas quoi faire pour me faire pardonner. Anamée avait le regard triste et ça me rendait triste aussi. Son passé devait être douloureux, aussi douloureux que le mien. Je la regardais et posai une main sur son épaule. D'une petite voix elle murmura.

      - Désolée ..


    Sans plus attendre je l'a pris dans mes bras et la serra contre moi. Mes larmes me montaient aux yeux, ce n'était pas de sa faute, elle aussi avait dû souffrir dans son enfance. Mes souvenirs d'antan remontaient dans mon esprit. Mon enfance heureuse brisée à l'âge de 12 ans. J'avais souffert pendant très longtemps et encore maintenant. J'essayai de sourire, de rendre les gens heureux autour de moi pour être heureuse, oui c'était un geste, une action purement égoïste, je le savais. Mais ça me rongeait le coeur depuis fort longtemps. Même si je ne savais pas ce qu'il était arrivé à Anamée, sa souffrance devait être aussi douloureuse que la mienne.

      - Ce n'est pas de ta faute, tu n'es pas obligée de t'en souvenir. Moi-même il y a des choses dont je ne veux me souvenir.


    Je desserrai mon étreinte soudaine et lui souris. Bon maintenant il fallait lui rendre le sourire et lui changer les idées. Mais que fallait-il faire ? Je ne savais pas vraiment. Je réfléchis quelque instants avant de me lever et de lui tendre la main. J'avais trouvé une activité pour nous changer les idées ! Elle était venue sur l'île car elle est une personne spéciale, elle possédait des pouvoirs ou autre chose de magique. Même si la mer de nuages était mon endroit préféré, il y avait la plaine avec son champs de fleurs qui pouvait apaiser tout âme en peine ou en colère. Je l'aidai à se relever et lui souris encore une fois.

      - Parler peut faire du bien parfois, mais il se peut que cela fasse très mal alors c'est à toi de décider si tu veux en parler ou non. Ne t'en fais pas je ne te forcerai pas. Maintenant que j'y pense, il y avait un endroit que je ne t'avais pas encore montré.


    Je lui pris la main, déployai mes ailes et m'envolai dans le ciel avec Anamée dans les bras. Son affilié, une jolie boule bleue nous suivit avec Sora et volait autour de lui. Son lié était très étrange et si mystérieux, je n'avais encore jamais rien vu d'aussi beau. Pendant que l'on survolait l'île, je lui citais tous les endroits de l'île histoire qu'elle connaisse un peu plus les lieux.
    Après une demi-heure de vol voir une heure - évidemment, l'île était immense et la capitale aussi. - nous arrivâmes dans la plaine. Le trajet me sembla court car je désignais chaque lieu et l'expliquais à mon amie. La capitale, les montagnes, la forêt, la mer et la plaine. Je la déposai près d'un champs de tournesol et fis disparaître mes ailes. Je m'approchai d'un champ avec différentes sortes de fleurs différentes non loin et m'assis dedans. Je fis signe à Anamée de me joindre.

      - Ici c'est la plaine, toute l'année, printemps, été, automne, hiver les fleurs sont toujours en fleurs contrairement à d'autres endroits de l'île où c'est vraiment l'hiver.


    Avec des fleurs, je commençai à faire une couronne de fleur. Je piochai un peu partout, une fleur rouge, jaune, verte, violette, rose, bleue. Tout en la faisant, j'hésitai à lui demandé comment elle avait rencontrer son affilié. Je ne voulais pas faire une autre gourde, alors je ne lui posai pas cette question. Peut-être me parlera-t-elle d'elle un jour. C'était amusant car même si Anamée était largement plus grande que moi en taille alors que je l'avais prise pour ma protégée.

      - Si tu as des questions à poser n'hésite pas, je répondrai à toutes !


    Je regardai le champs de mes yeux bleus, je me revoyais lorsque j'étais petite, ma mère me faisait des couronnes de fleurs et je me mettais à gambader dans cette plaine immense qui s'étend sur pleins d'hectares. Comme tous ces souvenirs me remontaient dans l'esprit, avec un sourire un peu triste je dis d'un air nostalgique :

      - Dire qu'avant je venais souvent ici...





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Jeu 01 Mar 2012, 14:51

Je ... Je me rappelais cette étreinte. Chaude, réconfortante, dans laquelle on se sentait en sécurité. C'était une des seules choses dont je gardais un souvenir, même si elle était floue, incomplète. C'est un peu comme une sensation de déjà-vu, mais avec la ferme impression d'avoir déjà vécu ça. Oui, oui, je me rappelais cette sorte d'étreinte que je croyais à jamais perdue. Mais elle ne l'était pas. Hikari venait de me le prouver, alors qu'elle me serrait dans ces bras aussi soudainement que fort. Ca ne me déplaisait pas. Au contraire, même, j'en avais besoin, ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas pris le temps de me lâcher un tant soit peu ... Pourtant, je savais que je ne devais pas y penser. Trop réfléchir là-dessus serait à coup sûr gâcher l'après-midi. Ce n'était pas ce que je voulais, hein ? Arg, et ces bras qui ressemblent tant à ceux qui me berçaient quand j'étais encore petite ..
    - Ce n'est pas de ta faute, tu n'es pas obligée de t'en souvenir. Moi-même il y a des choses dont je ne veux me souvenir.
Oh, j'aurais bien voulu savoir, pourtant. Histoire de me détester, d'être soulagée, peut-être, ou tout simplement d'en finir. Bref, être fixée. Je sais qu'on dit qu'il vaut mieux parfois ne pas connaître la vérité, mais celle-ci me démange. J'ai envie de la connaître, peu importe ce qui s'est passé, peu importe ce que Loup peut me dire. Mais non, je ne peux même pas. Comme c'est risible.
Et souriait. Ca lui allait bien, comme si un éclat blanc était descendu d'on ne sait où, irradiant tout son visage d'une lueur bienfaisante. Oui, c'est de ça qu'elle était faîte : une espèce de bonheur qui cache tout le reste aux yeux des autres. Tout rappelait la vitalité, la gentillesse et tout autres nom mélioratifs. C'en était .. renversant. Je n'arrivais pas à comprendre comment on peut avoir l'air si heureuse alors que, d'après ce qu'elle m'a dit, tout n'était pas rose -sans jeu de mot sur ses cheveux. Et je me sentais misérable. C'est tout à fait le mot : moi, qui tente de tout faire pour retourner dans le passé alors que c'est le futur qui nous sourit et vers le présent qu'il faut aller. Sa main tendue sonne un peu comme une invitation à aller de l'avant, et moi qui suit restée un instant inerte, je ressaisis toute mon énergie pour lui sourire et m'envoler dans son magnifique univers. Je ne croyais pas si bien penser, après coup, quand elle m'a fait visiter l'air de Sanctuary of Heart. Mais tout d'abord, elle m'a aidée à me relever, comme pour me soutenir, avec toujours ce sourire aux lèvres.
    - Parler peut faire du bien parfois, mais il se peut que cela fasse très mal alors c'est à toi de décider si tu veux en parler ou non. Ne t'en fais pas je ne te forcerai pas. Maintenant que j'y pense, il y avait un endroit que je ne t'avais pas encore montré.
Parler. Me revoilà en train d'y penser. Qu'est-ce que je pourrais bien dire ? Que je me suis fait poursuivre avec ma famille à cause d'une soit-disant magie noire ? Non. Parce que je ne voulais pas dire la fin. Hikari n'avait pas tord, parler fait du bien. Mais pas quand on ne sait pas quoi dire ..
Balayant mes idées d'un coup de tête vers le large et le magnifique soleil couchant, je préférais me questionner sur cet endroit encore inconnu. Me laissant faire en lui faisant totalement confiance, c'est tout de même avec étonnement que j'ai vu ses ailes d'un blanc immaculé sortir de je ne sais où. En tout cas, ça collait très bien avec son apparence générale, m'étais-je dis sur le coup -et quelle remarque enfantine. River, quant à lui, était content d'avoir "enfin trouvé quelqu'un qui savait voler presque aussi bien que lui". Que de modestie, en effet, mais que voulez-vous, c'est River ...
La visite aérienne dura un assez long moment, du moins je m'en rendis compte à la fin. Pendant, ça s'était passé rapidement -même étrangement trop. Peut-être était-ce à cause de la beauté du paysage, de l’ambiance décontractée qui régnait, des explications d'Hikari ou de la jeune fille en elle-même, peu importe : le tout faisait de cette "balade" quelque chose d'inoubliable. J'ai ainsi vu d'en haut la capitale, les montagnes, la forêt, la mer et la plaine, sur laquelle Hikari se posa. L'étendue des fleurs, herbe et autres végétations était tout simplement énorme -à vrai dire je ne voyais pas le bout du champ. J'étais émerveillée, comme devant le mer de nuages, et c'est en tournant la tête de tout les côtés que j'ai rejoint mon amie, m'asseyant comme elle pour encore mieux observer les environs. Elle me donna une petite explication sur ce lieu et je n'en fus que plus étonnée ; un endroit où les saisons n'ont pas d'impact, ça a de quoi épater ! Continuant à regarder en tout sens pour voir à chaque regard une sorte de fleur différente, je gardais un oeil sur River qui semblait bien s'amuser, au milieu des papillons, eux aussi de toutes couleurs.
    - Merci, Hikari. C'est vraiment une très belle île ...
J'avais dis le tout d'un voix posée, continuant d'encore m'émerveiller devant le sublime panorama. Mon admiration fut coupée nette par la voix douce et à peine soufflée d'Hikari. Ah, la nostalgie, sûrement .. Je ne connaissais pas la véritable signification de ce mot, puisque je ne pouvais pas envier un passé flou. La fille aux cheveux roses, par contre, semblait en avoir un bien plein. Elle semblait vouloir parler, mettre en pratique ce qu'elle avait dit avant, mais je n'en étais pas sûre. Décrypter les émotions n'a jamais été mon fort, mais je me lançais, prudemment, laissant une porte ouverte si elle voulait se dérober. Après tout, je ne pouvais que comprendre, et si elle ne voulait rien dire, soit.
    - Tu es née ici, non ?


[Huuuuuh, désolée pour le retard (oui, encore une fois >.>") en espérant que ça te convienne :3]
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Sam 28 Avr 2012, 22:44


Le moment présent est le plus important

Je me souvenais que la plaine était sans aucun doute, l'endroit préféré de ma mère. Elle était originaire de Chloris et avant d'être l'un des plus grands guérisseurs de l'île, elle avait débuté en temps que fleuriste. C'était elle qui entretenait l'immense jardin de notre manoir avec notre jardinier.
Je me remémorais son visage, ses yeux émeraudes qui veillaient sur moi, sa belle bouche qui me couvrait de baiser, ses cheveux dont le doux parfum m'enivrait avant de m'endormir, ses mains et ses bras qui m'enlaçaient chaque fois que je pleurais. Ma mère me manquait vraiment et à force de croiser le regard d'Anamée, je remarquai qu'elle avait, à un détail près, le même regard qu'elle. L'intensité et la douceur de ses yeux ressortaient. Mon amie devait beaucoup plaire aux garçons maintenant que j'y pensais car elle était vraiment très jolie et sa compagnie était plus qu'agréable.
Après lui avoir fait part de quelques explications sur ce lieu, elle me sourit et me remercia.
Puis j'ajoutai que si elle avait des questions à me poser, elle n'avait pas à hésiter à me les poser et j'y répondrai de suite.

Une vague de nostalgie m'envahit et je ne pus détacher mon regard des lys blancs à proximité.
Mon regard se perdait petit à petit dans cette vallée de fleurs multicolores qui nous embaumait de son doux parfum. Certains en auraient eu mal à la tête. D'ailleurs, cette odeur suave avait un tel effet soporifique sur moi que parfois je manquai e m'endormir d'un seul coup. C'est comme s'exposer au soleil les yeux fermés, ça donnait envie de sommeiller un peu.
Je repris mes esprits lorsque j'entendis la voix claire d'Anamée qui transperça mon esprit en une fraction seconde et qui me réveilla d'un seul coup.

Elle me demanda si j'étais née ici. Je m'apprêtai à répondre mais je me stoppai net pour réfléchir à ça question. Lorsqu'elle disait "ici" cela voulait dire sur l'île ou bien plus précisément à Chloris ?
Autant lui donner une réponse plutôt détaillée mais sans plus autant lui faire un roman pour ne pas l'endormir. Je lui répondis donc avec un sourire.

    - Oui je suis née sur l'île mais pas à Chloris, je suis née à Skyworld, où on l'était tout à l'heure. Ma mère est née ici.


Je pris plusieurs fleurs dans mes mains et commençai à tisser une couronne ornée de marguerites et de cosmos. Après l'avoir terminée, je me mis à sauter pour la poser sur la tête d'Anamée tout en riant. Elle était plus grande que moi, elle me dépassait d'une tête mais je m'en fichais car en sautant je pouvais l'atteindre. Ce devait être un spectacle assez comique. Maintenant que j'y pensais, elle m'avait dit qu'elle n'avait aucun souvenir. Une idée me vint en tête.

    - Tu sais Ana', si tu n'as plus de souvenirs...On va en créer des nouveaux ! De beaux souvenirs ! Comme ça tu en auras toi aussi !


Puis j'entamai dans ma démarche pour en savoir un peu plus sur elle et pour avoir de nouvelles idées pour lui créer les souvenirs heureux qu'elle ne possédait pas, ou plutôt dont elle n'en avait le moindre souvenirs. Des pensées qu'elle garderait longtemps et qui lui permettra de sourire comme elle le faisait en ce moment.

    - Dis moi Ana', qu'est-ce que tu aimes ? Du genre, gâteaux, vêtements, animal...Dis moi tout !


Je l'écoutais attentivement tout en faisant une autre couronne de fleurs mais cette fois-ci, pour me la mettre sur la tête. Sur la tête d'Ana' se trouvait des marguerites et des cosmos blanches ou bleues. Des couleurs qui lui allaient à ravir et qui me faisait sourire jusqu'aux oreilles.






Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 
 
Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]
» Parades et spectacles sous la pluie
» Amfreville, sous la pluie.
» Rose sous la pluie
» Champ de course de Ghlin (Mons) Nocturne sous la pluie

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Parc-
Sauter vers: